Haut PDF Qualité bactériologique des eaux du littoral Nord Est Algérien

Qualité bactériologique des eaux du littoral Nord Est Algérien

Qualité bactériologique des eaux du littoral Nord Est Algérien

134 4.2-Qualité bactériologique des eaux du littoral Nord Est algérien. Les analyses bactériologiques des eaux du littoral Nord-Est algérien ont révélés, l’existence de pollution en rapport avec les sources de contaminations et les saisons dans l’ensemble des sites. Selon Dawe et Pentose, (1978), Gauthier et Pietri, (1989), la survie de ces microorganismes varie d'un site à l’autre et d'une saison à l’autre ; de ce fait, la qualité intrinsèque du milieu récepteur joue un rôle important vis-à-vis du devenir des germes fécaux dans le milieu naturel. Ces derniers ont démontré qu'un prélèvement réalisé au niveau du sédiment après une crue, révèle une charge bactérienne plus importante (de l’ordre de 10 4 E.coli /ml ou par gramme). Il est apporté aussi que la bactérie Escherichia coli a une bonne croissance à un pH proche de la neutralité, entre pH 6 et 8 et elle est capable de résister à des températures extrêmes allant de 8°C à 48°C (Nerdhadt et al., 1994).
En savoir plus

191 En savoir plus

Modélisation de l’impact de la pollution industrielle hydrique dans le golfe de Skikda (littoral Est Algérien)

Modélisation de l’impact de la pollution industrielle hydrique dans le golfe de Skikda (littoral Est Algérien)

1.2.2.2. Hydrodynamisme : La circulation générale des eaux marines en méditerranée occidentale régit et conditionne la distribution des facteurs biologiques, hydrologiques, chimiques, vaseux, etc. D’après Millot (1987), cette circulation apparaît avec la pénétration de l’eau d’origine Atlantique modifiée (MAW). Cette eau entre dans le bassin algérien vers 0° sous forme d’une veine étroite de courant et longeant les côtes algériennes a l’est. Vers 1°E et 2°E elle devient instable et on note l’apparition de méandres puis des tourbillons cycloniques et anticycloniques, dérivant vers l’est à une vitesse de 10 Km/j. Ces courants anticycloniques évoluent et atteignent des diamètres de 100 à 200 Km, associés « d’upwelling » avec toutes les conséquences, qu’engendre cette association sur la productivité biologique. Un ralentissement de la circulation est observé vers 5°E et 6°E. Par des phénomènes d’instabilité, les tourbillons s’éloignent des côtes algériennes durant une période de 1 à 2 mois pour revenir à l’ouest. Donc le bassin algérien constitue de ce fait un réservoir qui alimente le bassin nord de la Méditerranée occidentale (Millot, 1993).
En savoir plus

77 En savoir plus

Qualité des eaux de surface de l’Est algérien et leur réactivité vis-à-vis du chlore

Qualité des eaux de surface de l’Est algérien et leur réactivité vis-à-vis du chlore

Le second chapitre de la partie expérimentale a consisté à présenter la synthèse et la discussion des résultats des déterminations physico-chimiques des eaux prélevées et testées. Les paramètres analysés ont englobé aussi bien les éléments minéraux qu’organiques. Il ressort de cette phase de l’étude que les eaux sont caractérisées par une qualité physico- chimique moyenne, parfois médiocre, mais variable selon l’eau considérée. En particulier, les eaux des barrages du Sud-Est algérien (Foum El Gherza, Fontaine des Gazelles) sont apparues comme nettement plus dures, plus minéralisées avec de fortes teneurs en chlorures et sulfates. Toutefois, leur charge organique exprimée aussi bien en oxydabilité au KMnO 4 , en teneurs en substances humiques ou en absorbance en UV est apparue comme faible, contrairement aux eaux du Nord- Est du pays. Ces eaux plus chargées en matières organiques ont montré, pour la plupart, une teneur en matériel humique appréciable, indiquant que la matière organique pourrait en majorité être d’origine naturelle (décomposition des végétaux). Pour les eaux de Cheffia et Mexa, les teneurs en substances humiques sont très élevées, dépassant 10 mg SH/l. Le barrage de Beni Haroun est apparu comme un cas particulier concernant la mauvaise qualité de ces eaux tant sur le plan organique que minéral. Ceci pourrait s’expliquer essentiellement par une pollution importante par des rejets d’eaux usées et l’absence de protection du site.
En savoir plus

62 En savoir plus

Evaluation la qualité des eaux souterraines utilisées en irrigation, problème et solution, cas de la région de Biskra ( Sud-est Algérien)

Evaluation la qualité des eaux souterraines utilisées en irrigation, problème et solution, cas de la région de Biskra ( Sud-est Algérien)

III -6 Classification des eaux par la méthode de Richards : Après avoir reporté tous les points d’eau des différentes campagnes sur le diagramme de Richards (voir figures E, F,G, et H), selon la conductivité électrique et la valeur du SAR, nous avons dégagé sept classes: Les classes C2S2, C3S2 et C3S3 renferment des eaux bonne à admissibles pour l’irrigation des cultures tolérantes aux sels, sur des sols bien drainés ou de bonne perméabilité et la salinité doit être contrôlée. Ces classes C3-S2 représente les puits qui se situent au Sud-est et Nord-Ouest de la plaine (au niveau des communes de Chetma, Oumache, Elhadjab et Sidi Okba). Elles représentent 12.34 % des puits, Les classes C4-S1, C4-S2, C4-S3 et C4-S4 représentent les eaux médiocres à mauvaises fortement minéralisées, susceptibles de convenir à l’irrigation de certaines espèces bien tolérantes aux sels et sur des sols bien drainés et lessivés.
En savoir plus

92 En savoir plus

Qualité physico-chimique, métallique et bactériologique des eaux de l’estuaire du Bou Regreg et impact sur la biologie et la démographie de Venerupis decussata (LINNE, 1758) et Cardium edule (LINNE, 1767)

Qualité physico-chimique, métallique et bactériologique des eaux de l’estuaire du Bou Regreg et impact sur la biologie et la démographie de Venerupis decussata (LINNE, 1758) et Cardium edule (LINNE, 1767)

Les bactéries ont un facteur qui varie selon leur taille. Ainsi, DELLATRE et DELESMONT (1981) ont montré que la concentration en E. coli est 10 à 150 fois supérieure à celle de l’eau de mer. E. coli est un bon indicateur en milieu d’eaux douces (Bilan de la Saison Balnéaire 2005). Pendant la période estivale, la baignade constitue une activité récréative très pratiquée. A cette occasion le public souhaite trouver un environnement accueillant, préservé de différentes formes de pollution ou de nuisance. La qualité de l’eau de baignade représente un facteur santé (Bilan de la Saison Balnéaire, 2005). En outre, si les rejets directs ou diffus dans l’environnement sont une contamination nécessaire à la contamination microbiologique des eaux estuariennes, elle n’est nullement une condition suffisante. En effet les microorganismes rejetés, pour parvenir au littoral, seront sous la dépendance d’un certain nombre de facteurs naturels (pente, pluviométrie, importance du réseau hydrographique,…) et humains qui faciliteront leur transit du point de rejet à l’estuaire. Parmi ces facteurs, la pluviométrie est un facteur sans aucun doute celui qui occupe une place primordiale dans cette contamination (MONFORT et al., 2006). L’accumulation des bactéries dans les tissus des bivalves se traduit par un enrichissement bactérien par rapport à l’eau environnante. L’observation des valeurs différentes dépend non seulement du genre de référence mais également des conditions d’études des conditions environnementales (température, salinité) mais aussi de l’état physiologiques du coquillage (MONFORT et al., 2006). En plus, d’après ces mêmes auteurs, et d’une manière générale, on observe un allongement de la durée de survie des microorganismes à basse température induite par un ralentissement de leur métabolisme. RAHIM et al., (1985) ont trouvé que les coliformes fécaux sont 100 fois plus nombreux chez les bivalves d’eau douce que dans l’eau environnante. Une différence très sensible est apparue aussi pour les streptocoques fécaux et les coliformes fécaux, les premiers sont plus concentrés que les coliformes fécaux dans les bivalves (PLUSQUELEC et al., 1986). SERVAIS et al., (2006) ont constaté que le milieu naturel reçoit également des micro-organismes fécaux par des sources diffuses de contamination ( ruissellement et lessivage des sols).
En savoir plus

321 En savoir plus

Evaluation de quelques paramètres de qualité des eaux des barrages de l’est algérien

Evaluation de quelques paramètres de qualité des eaux des barrages de l’est algérien

La baisse de la pluviométrie depuis trois décennies, avec un pic de sécheresse en 2001- 2002, La croissance de la demande en eau (multipliée par quatre en quarante ans), notamment dans le Nord du pays et dans les zones urbaines (neuf Algériens sur dix vivent dans le Nord du pays, soit 13% de la superficie nationale, et six Algériens sur dix vivent dans plus de 550 agglomérations urbaines) , Le gouvernement algérien a pris des mesures importantes pour sortir de la situation de pénurie d’eau qui touchait le pays. La question hydraulique a été placée en priorité sur l’agenda politique et de gros moyens ont été mis en œuvre pour mobiliser de nouvelles ressources en eau conventionnelles et non conventionnelles. (Mozas., et Ghosn., 2013).
En savoir plus

47 En savoir plus

Effet des pesticides sur la microflore des eaux dans la région du Nord-Est algérien. Biodégradation par les souches isolées

Effet des pesticides sur la microflore des eaux dans la région du Nord-Est algérien. Biodégradation par les souches isolées

En Algérie, très peu de travaux ont été réalisés sur ces deux produits agropharmaceutiques et leur bioremédiation in vitro par la microflore fongique et bactérienne. Avant d'entamer l'isolement et l'identification de la microflore totale des eaux superficielles étudiées, nous avons jugé nécessaire d'apprécier leur degré de pollution en déterminant les caractéristiques physico-chimiques des paramètres hydriques principaux. Les analyses montrent que la qualité des eaux contaminées et quelque peu affectée. Les valeurs du rapport de biodégradabilité DCO/DBO5 sont supérieures aux normes internationales au niveau de tous les sites étudiés. Par ailleurs, les teneurs en nitrites, en ions ammonium et en chlorures dépassent les chiffres limites; ce dépassement découle de l'évidente présence des pesticides dans les eaux des parcelles étudiées. Toutefois nous devons signaler que l'évaluation de la contamination des eaux soumises à l'effet des divers polluants reste souvent difficile à apprécier compte tenu de l'interaction entre les paramètres des eaux, des pesticides, et également les facteurs climatiques du milieu environnant.
En savoir plus

188 En savoir plus

etude de la qualité des eaux souterraines ( region nord-ouest) du plateau de Mostaganem

etude de la qualité des eaux souterraines ( region nord-ouest) du plateau de Mostaganem

Les eaux Souterraines, avec le développement industriel, sont de plus en plus exposées aux divers agents de pollution par infiltration de différents rejets vers les nappes. A cet effet, le présent travail consiste à effectuer une étude pour déterminé la qualité physico- chimique et bactériologique des onze sources d’eau de différentes région. Les résultats des Analyses physico-chimique et bactériologique ont montré que le point d’eau de F5.Sayada c’est une eau de bonne qualité, celle des autres point d’eaux sont acceptables et convenables pour l’industrie et l’irrigation Ceci comparé avec les normes d’OMS et les normes Algériennes de potabilité des eaux pour assurer la santé et le bien être du consommateur.
En savoir plus

63 En savoir plus

Etude de la biologie et de la biochimie des néréidés (Annélides, polychètes) du Littoral Est Algérien

Etude de la biologie et de la biochimie des néréidés (Annélides, polychètes) du Littoral Est Algérien

7 Ces vers rencontrés dans les écosystèmes littoraux et côtiers vivent souvent dans des milieux enrichis en matière organique et elles sont fréquemment en contact avec des substances possédant des propriétés toxiques (effluents, déchets industriels et domestiques, lessives et détergents, pesticides, herbicides). Elles constituent donc un matériel biologique de choix afin de suivre les effets écologiques des contaminants et pour évaluer les flux de xénobiotiques dans les chaînes alimentaires (Lagadic et al., 1997). Des études sur la tolérance et le stockage des métaux lourds et des hydrocarbures chez les annélides polychètes ont été entreprises dans le but de surveiller la qualité des eaux portuaires (Reish et Gerlinger, 1997). Les travaux de Luoma & Bryan (1982) ont rapporté que des vers marins présentent des concentrations en cuivre directement liées à celles des sédiments. D’autres études confirment la facilité à accumuler des contaminants comme le cadmium, le zinc (Ghirardini et al., 1999) et l’arsenic (Waring & Maher., 2005).
En savoir plus

154 En savoir plus

La qualité des eaux et des sols de la région du lac Fetzara (Nord-Est d’Algérie)

La qualité des eaux et des sols de la région du lac Fetzara (Nord-Est d’Algérie)

1.3. La plaine d’Annaba Le drainage du lac Fetzara se fait par l’intermédiaire d’un canal, dont les eaux d’évacuation se déversent dans l’oued Meboudja vont, ensuite, dans l’oued Seybouse. Ce dernier draine la plaine d’Annaba et débouche dans la mer méditerranée. La plaine de Annaba est située immédiatement en arrière de la ville de Annaba. Elle est limitée au Nord par la mer Méditerranée, au Nord-ouest par l’anticlinal du massif de l’Edough et au Sud par l’anticlinal de la chaîne numudienne, avec une topographie relativement régulière. Dans l’espace ainsi défini trois secteurs présentent chacun des formes différentes ; la basse plaine dans laquelle s’encaisse l’oued Seybouse, les bordures où on peut observer des glacis et le littoral où quelques formations Quaternaires sont visibles. Cette basse plaine a une forme inclinée et légèrement bombée avec la Seybouse comme axe de drainage. Celle-ci présente un tracé plus rectiligne (in Belhamra, 2001, Habes, 2006).
En savoir plus

150 En savoir plus

« Etat des moulières naturelles du littoral extrême Nord-Est Algérien »

« Etat des moulières naturelles du littoral extrême Nord-Est Algérien »

Le cuivre est présent dans l’environnement de manière ubiquiste. Sa concentration dans l’écorce terrestre est estimée à environ 70 mg.kg -1 . Le transport par le vent des poussières de sol, les éruptions volcaniques, les décompositions végétales, les feux de forêts et les aérosols marins constituent les principales sources naturelles d’exposition. Les principales sources anthropiques sont l’industrie du cuivre et des métaux en général, l’industrie du bois, l’incinération des ordures ménagères, la combustion de charbon, d’huile et d’essence et la fabrication de fertilisants (phosphate). Le milieu environnemental le plus exposé au cuivre est le sol: 97 % du cuivre libéré dans l’environnement s’y retrouve contre seulement 3 % dans les eaux et 0,04 % dans l’air (ATSDR, 1990) . La contamination des sols est due principalement aux scories d’extraction et de broyage des minerais de cuivre, les boues des usines de traitement des eaux usées, les déchets de la galvanoplastie, l’industrie du fer et de l’acier. Dans les eaux, le cuivre provient pour la majeure partie de l’érosion des sols par les cours d’eau (68 %), de la contamination par le sulfate de cuivre (13 %) et des rejets d’eaux usées qui contiennent encore du cuivre, même après traitement.
En savoir plus

227 En savoir plus

Etude de la qualité des eaux souterraines

Etude de la qualité des eaux souterraines

2.2.1.3. PH : Le pH appelé encore potentiel Hydrogène mesure la concentration des ions H3O+ dans une solution aqueuse. Le pH permet ainsi de connaître l’acidité de l’eau .Il a été rapporté que le pH (Kuhn et al, 2002) et la turbidité sont parmi les facteurs qui peuvent affecter la sensibilité de l'IMS (Di Giovanni et al, 1999), dont le facteur le plus important est la concentration en anhydride carbonique lié à la minéralisation (Rodier 1996) et dépend de l’origine des eaux, de la nature géologique du substrat et du bassin versant traversé (Dussart, 1966. Bermond, 1973). Il ressort que le pH n’a qu’un effet direct sur la survie et le transport des microorganismes pathogènes (Marsily, 1995).
En savoir plus

47 En savoir plus

Analyse physico-chimique et bactériologique des eaux usées de STEP Boumerdes (W. Boumerdes)

Analyse physico-chimique et bactériologique des eaux usées de STEP Boumerdes (W. Boumerdes)

La concentration en ion sulfate des eaux naturelles est très variable. Dans les terrains ne contenant pas une proportion importante de sulfates minéraux, elle peut atteindre 30 à 50 mg/L, mais ce chiffre peut être très largement dépassé (jusqu’à 300 mg/L) dans les zones contenant du gypse ou lorsque le temps de contact avec la roche est élevé. La teneur en sulfates des eaux doit être reliée aux éléments alcalins et alcalinoterreux de la minéralisatio n. Leur présence dans l’eau est généralement due à des rejets en provenance d’ateliers de blanchiment (laine, soie, etc.), d’usines de fabrication de cellulose (pâte à papier, etc.) et d’unités de déchloration. En cas de rejet dans l’environnement, les sulfites se combinent à l’oxygène en donnant des sulfates. (RODIER, 2005).
En savoir plus

57 En savoir plus

Etude de la qualité bactériologique et physicochimique de l'aliment utilise chez le lapin

Etude de la qualité bactériologique et physicochimique de l'aliment utilise chez le lapin

La contamination bactérienne et le déséquilibre des constituants de l’aliment de lapin ont un impact important sur la santé et la croissance de l’animal vue la sensibilité de l’animal. Dans notre étude préliminaire, le degré de contamination par les flores bactériennes et la détermination des paramètres physicochimiques ont été réalisées à partir de 4 élevages avec trois fournisseurs différents dans les wilayat d’Alger et Tizi Ouzou. Un total de 15 échantillons d’aliment commercial. Des méthodes microbiologiques AFNOR et ISO ont été utilisées dans l’analyse bactériologique et les dosages chimiques ont été effectués par des méthodes usuel de laboratoire. Les résultats montrent un aliment de qualité satisfaisante selon certains travaux menés dans le cadre du contrôle microbiologique des aliments pour animaux. Il y a cependant toujours des cas d'exception, qui peuvent toute fois être évités grâce à un suivi régulier par les fabricants d'aliments.
En savoir plus

1 En savoir plus

La leishmaniose canine dans le nord Algérien : Etude bibliographique

La leishmaniose canine dans le nord Algérien : Etude bibliographique

Résumé du PFE : sous titre : La leishmaniose canine dans le nord Algérien : Etude bibliographique Résumé: La leishmaniose canine est une maladie due à la multiplication, au sein des cellules du système phagocytes mononuclées, d'un protozoaire flagelle, Leishmania infantum. Elle est transmise par la piqure de diptères du genre Phlebotomus. En Algérie, le taux de contamination suscite une réelle inquiétude quant à l'évolution de cette zoonose, ainsi un taux de 37% à été enregistre dans les années 1990 (HARRAT et KELKAID), alors qu'il était de 3%, dans les années 1910, ce qui témoigne une recrudescence de la maladie. Au cours des différents points cités, constaté que la leishmaniose canine reste à l'heure actuelle endémique, malgré les moyens de lutte mis en place.
En savoir plus

1 En savoir plus

Inventaire des chiroptères dans le nord-est Algérien et faune ectoparasite associée

Inventaire des chiroptères dans le nord-est Algérien et faune ectoparasite associée

4. Clé d’identification des chiroptères d’Europe et d’Afrique du nord (voir Annexe.02b) Selon Dietz et al., (2009) , les principales mensurations sont les longueurs de l’avant- bras (AB), du cinquième doigt (D5) et du troisième doigt (D3). Les mensurations supplémentaires utiles sont les longueurs du pouce (D1), de la jambe (Tib), du pied (LP). Pour quelques groupes d’espèces, la longueur et la largeur de l’oreille et du tragus sont utilisées (longueur de l’oreille (LO), largeur de l’oreille (LaO), longueur du tragus (LT) et largeur du tragus (LaT). Chez d’autres groupes d’espèces, la longueur de quelques phalanges : la 1ère et la 2nde phalange du 4ème doigt et la 2nde et 3ème phalange du 3ème doigt sont nécessaires. Chez quelques groupes d’espèces difficiles la longueur de la rangée de dents supérieure (CM 3 ) peut être de quelque secours. Bien que les mensurations comme l’envergure, la longueur tête-corps et la longueur de la queue soient souvent mentionnées dans la littérature, elles ne sont pas réellement utiles et il y a trop de variation dans les différentes techniques de mesurage, c’est pourquoi elles devraient être évitées pour réduire le stress inutile des chauves- souris.
En savoir plus

186 En savoir plus

Impact de la pollution par les hydrocarbures sur Perinereis cultrifera (Annélides, Polychètes) dans le littoral Est-Algérien

Impact de la pollution par les hydrocarbures sur Perinereis cultrifera (Annélides, Polychètes) dans le littoral Est-Algérien

2.1.2. La biodiversité La faible productivité biologique des eaux Méditerranéennes comparée à celle d’autres zones situées ailleurs est bien connue. Ce caractère oligotrophique de la mer Méditerranée fait l’objet de discussions depuis déjà plusieurs années. En fait, malgré sa nature oligotrophique, les taux de production primaire rapportés pour le bassin sont comparables aux valeurs rapportées pour le reste du monde (FAO Fishstat, 2002). Ce fait peut être expliqué par la présence de toute une série de mécanismes augmentant la fertilité à certaines époques de l’année en liaison avec les structures hydrographiques. En outre, la production est positivement influencée par des taux modérés d’apports de substances nutritives, même si ces apports peuvent aussi aboutir à des effets négatifs près des côtes où ils peuvent endommager les habitats et influer sur la biodiversité.
En savoir plus

306 En savoir plus

Archéologie préhispanique du littoral Pacifique nord-équatorial

Archéologie préhispanique du littoral Pacifique nord-équatorial

Citer ce document / Cite this document : Bouchard Jean-François. Archéologie préhispanique du littoral pacifique nord-équatorial. In: Bulletin de la Société préhistorique française, tome 86, n°10-12, 1989. Du terrain au laboratoire : Pour un meilleur dialogue en archéologie. pp. 393- 396 ;

6 En savoir plus

Qualité bactériologique des oeufs et des ovoproduits au niveau de la wilaya d'Alger

Qualité bactériologique des oeufs et des ovoproduits au niveau de la wilaya d'Alger

infections, ce qui a poussé à effectuer des analyses bactériologiques par la méthode classique pour les œufs frais et des analyses bactériologiques et physico-chimiques par des méthodes rapides pour les ovoproduits. Les résultats ont montré que la qualité bactériologique de son prélèvements concernant les oeufs frais était de qualité satisfaisante (0% de salmonelle) mis à part deux prélèvements où il a été relevé la présence d'escherichia Coli (4%).La qualité des ovoproduits était très satisfaisante puisque aucun échantillon n'a présenté de résultats positifs pour l'ensemble des germes recherchés.
En savoir plus

1 En savoir plus

Caractérisation bactériologique des eaux résiduaires brutes de la ville de Cotonou (Bénin)

Caractérisation bactériologique des eaux résiduaires brutes de la ville de Cotonou (Bénin)

justifierait par la faible teneur en oxygène dissous notée pour ces eaux, ce qui témoigne de leur caractère quasi- anaérobie (IBGE, 2005). Ce caractère des eaux confirme les résultats obtenus par Adjahouinou et al. (2012) pour les eaux du collecteur de Dantokpa (Cotonou) débouchant sur la station 2. La concentration en spores d’anaérobies sulfito-réducteurs est, pour ces mêmes raisons, moins importante que celle rapportée par Fagrouch et al. (2010) dans les eaux usées brutes de la ville de Taourirt (Maroc) qui sont en effet, plus pauvre en oxygène dissous. Dans le groupe des anaérobies sulfito- réducteurs figurent les Clostridium, notamment Clostridium perfringens, microorganisme d’origine fécale dont les spores sont très résistantes dans l’environnement (Sorensen et al., 1989 ; Davies et al., 1995). Ces bactéries constituent de ce fait, les indicateurs les plus appropriés des agents pathogènes les plus résistants de l’eau tels que les virus entériques, les protozoaires parasites et les œufs d’helminthes (Payment et Franco, 1993).
En savoir plus

9 En savoir plus

Show all 5735 documents...

Sujets connexes