Haut PDF Le profil épidémiologique des uvéites ( A propos de 201 cas )

Le profil épidémiologique des uvéites ( A propos de 201 cas )

Le profil épidémiologique des uvéites ( A propos de 201 cas )

La séroprévalence de l’infection à herpes simplex virus 1 et 2 est de 60 à 90 % dans la population générale [65]. Les uvéites herpétiques sont fréquentes et provoquent une inflammation intraoculaire bruyante. On distingue la kérato-uvéite herpétique ou la kératite disciforme profonde qui correspond à une atteinte primitivement cornéenne, et l’uvéite antérieure herpétique qui touche l’uvée antérieure avec atteinte de l’iris, qui prend au début la forme d’une iritis sectoriel fréquemment associée à des suffusions hémorragiques et à une paralysie de la zone touchée et qui évolue par la suite vers l’atrophie irienne [75] (Figure 27,28).
En savoir plus

278 En savoir plus

Profil épidémiologique de la maladie de Biermer en Guadeloupe : étude observationnelle au CHU de Pointe-à-Pitre de 2009 à 2014

Profil épidémiologique de la maladie de Biermer en Guadeloupe : étude observationnelle au CHU de Pointe-à-Pitre de 2009 à 2014

Année : 2015 Mots clefs : maladie de Biermer, anémie, vitamine B12, anticorps anti facteur intrinsèque. Introduction : La morbidité accrue de la maladie de Biermer, son risque néoplasique et sa co- existence avec des pathologies auto-immunes comme le diabète de type 1, ont motivé l’étude de son profil épidémiologique en Guadeloupe. L’objectif principal de ce travail a été de décrire le profil épidémiologique de la maladie de Biermer en Guadeloupe. Les objectifs secondaires ont été d’identifier les facteurs discriminants selon l’âge, ainsi que les facteurs prédictifs de sévérité. Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective menée dans 5 services du CHU de Pointe-à-Pitre, de 2009 à 2014 avec les critères d’inclusion suivants : une carence en vitamine B12 et/ou une anémie macrocytaire arégénérative, une positivité des anticorps anti facteur intrinsèque (Ac antiFI) et/ou anticellules pariétales gastriques (Ac anti CPG) et/ou une atrophie fundique à l’histologie. Des données sociodémographiques, cliniques, biologiques, endoscopiques, histologiques,
En savoir plus

102 En savoir plus

Profil épidémiologique et connaissances de la transplantation rénale auprès des hémodialyses chroniques de la ville de Marrakech

Profil épidémiologique et connaissances de la transplantation rénale auprès des hémodialyses chroniques de la ville de Marrakech

Ce travail s’inscrit dans cet optique, et se propose d’étudier le profil épidémiologique et démographique, ainsi que les connaissances sur la transplantation rénale auprès des malade[r]

108 En savoir plus

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Résumé : La cicatrice faciale est le fruit de plusieurs facteurs dont certains dépendent du patient; d’autres du chirurgien. Le but de notre travail est d’étudier e profil épidémiologique de la cicatrice faciale dans la région de Marrakech; expliquer sa fréquence évaluer le traitement et élaborer un schéma de prise en charge adapté à notre contexte. L’étude a porté sur 100 dossiers de patients vus en consultation de chirurgie maxillo-faciale du CHU Mohamed VI de Marrakech durant une période de 10 mois allant de Mai 2007 à Février 2008. L’age moyen des patients est de 27ans, le sexe ratio est de S. es circonstances de survenue sont dominées par l’agression (65%) qui est due le plus souvent à l’amie blanche. La localisation jugale gauche est prédominante, le défaut d’orientation la dyschromie l’élargissement et la dystrophie sont les défauts tes plus fréquents. La réparation primaire a été réalisée le plus souvent par un infirmier (67,6%) la reprise chirurgicale a concerné 68% des cicatrices. Le profil épidémiologique de la cicatrice faciale a plusieurs particularités dans notre contexte l’âge jeune; l’exclusion sociale conséquente; la survenue sur une peau mate, La localisation jugale gauche secondaire le plus souvent à l’agression qui rosie l’étiologie la plus fréquente. La réparation chirurgicale réservée pour les cicatrices anciennes et disgracieuses signifie la réinsertion sociale de nos patients. Seule l’amélioration de la qualité de fa réparation primaire des traumatismes maxillo-faciaux permettra d’éviter le vécu psychologique de la disgrâce et de la défiguration.
En savoir plus

88 En savoir plus

Sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn : aspect épidémiologique, profil évolutif et prise en charge

Sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn : aspect épidémiologique, profil évolutif et prise en charge

Sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn : aspect épidémiologique, profil évolutif et prise en charge   non plastique). Quand les examens morphologiques (guidés par la clinique et la biologie notamment la CRP) ont montré qu’il n’existe pas d’abcès associé, le traitement est habituellement médical, adapté à la sévérité des symptômes (indice CDAI) et prenant en compte la réponse/tolérance aux traitements dans les poussées antérieures. Le traitement le plus employé (et recommandé) de première intention pour une poussée minime ou modérée est le budésonide à libération iléale et en cas d’échec la corticothérapie systémique [39,48]. La durée du traitement dit d’attaque est habituellement limitée à quelques jours ou semaines et il faut diminuer les stéroïdes selon les schémas conseillés dès la rémission clinique obtenue [39,48]. Les amino-salicylés sont possibles, plus efficaces que le placebo, mais moins que le budésonide et les corticoïdes à effet systémiques [39,48]. Les analogues des purines (azathioprine, 6- mercaptopurine) ou le méthotrexate sont indiqués pour maintenir la rémission en cas de corticodépendance [39,48]. Les anti-TNF sont proposés en cas de résistance ou d’intolérance aux corticoïdes (les analogues des purines et le méthotrexate ayant une action en général trop lente pour être tentés seuls dans cette situation). Un traitement nutritionnel (le plus souvent oral) n’est indiqué chez l’adulte qu’en cas de dénutrition mais l’est plus largement chez l’enfant ou l’adolescent chez lesquels on redoute les troubles de croissance [91].
En savoir plus

171 En savoir plus

L'hypotension orthostatique chez la personne âgée de plus de 75 ans : profil épidémiologique, à partir d'une étude rétrospective

L'hypotension orthostatique chez la personne âgée de plus de 75 ans : profil épidémiologique, à partir d'une étude rétrospective

Résumé français L’’hypotension orthostatique est un facteur de risque de chute intrinsèque dont la préva- lence augmente avec l’âge, intéressante à dépister car elle n’est pas toujours symptoma- tique. L’objectif de l’étude était de définir le profil épidémiologique des patients atteints d’hypotension orthostatique en excluant les causes aigues pour déterminer les facteurs les plus souvent retrouvés et ainsi permettre un dépistage ciblé en ambulatoire en pré- vention primaire.

60 En savoir plus

Profil épidémiologique des tumeurs vertébrales chez l'adulte Expérience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI (2003-2010)

Profil épidémiologique des tumeurs vertébrales chez l'adulte Expérience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI (2003-2010)

Nous rapportons l’expérience de notre service, à propos d’une série de 60 cas collectée sur une période de 8 ans, dont le but est d’analyser le profil épidémiologique détaillé des tume[r]

181 En savoir plus

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif de la maladie de Hodgkin : expérience du service d’hématologie du CHU Mohammed VI

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif de la maladie de Hodgkin : expérience du service d’hématologie du CHU Mohammed VI

L’étude réalisée au service d’Hématologie du CHU Mohammed VI à Marrakech à propos de 60 cas de MDH, nous a permis de dégager le profil épidémiologique de la MDH similaire à celui retrouvé dans les pays en voie de développement. C’est une maladie rare avant l’âge de 4 ans, elle plus fréquente chez l’homme (sex ratio

163 En savoir plus

Profil épidémiologique, clinique, paraclinique, thérapeutique et évolutif des pneumopathies infiltratives diffuses chroniques

Profil épidémiologique, clinique, paraclinique, thérapeutique et évolutif des pneumopathies infiltratives diffuses chroniques

Sont inclus dans notre étude tous les patients âgés de plus de 18 ans, de sexe féminin et masculin, hospitalisés au service de pneumologie à l’hôpital Ibn Nafis, CHU Mohammed VI de Mar[r]

160 En savoir plus

Tumeurs surrénaliennes : profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif, service d’urologie, CHU Mohammed VI Marrakech

Tumeurs surrénaliennes : profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif, service d’urologie, CHU Mohammed VI Marrakech

L’objectif de notre travail est de mettre le point sur les difficultés diagnostiques et thérapeutiques de ces tumeurs et analyser et de comparer les différents a[r]

175 En savoir plus

Hémorragie sévère du post partum immédiat : évaluation des pratiques et profil épidémiologique dans le réseau MYPA

Hémorragie sévère du post partum immédiat : évaluation des pratiques et profil épidémiologique dans le réseau MYPA

L’objectif de cette étude était d’analyser la survenue d’HPP sévère dans les 10 maternités du réseau MYPA, et de déterminer de potentiels facteurs de risque tant[r]

59 En savoir plus

Pépite | Thrombectomie mécanique : étude épidémiologique du profil des patients consultants au centre hospitalier de Valenciennes

Pépite | Thrombectomie mécanique : étude épidémiologique du profil des patients consultants au centre hospitalier de Valenciennes

DEMARLE Ingrid e) Autres facteurs étudiés non statistiquement significatifs Les données de description épidémiologique ainsi que le décès à 3 mois, la présence du manipulateur IRM et le délai entre l’arrivée au CHV et la réalisation de l’IRM ont été étudiées dans une analyse bivariée afin de chercher à mettre en évidence un lien entre ces données et la réalisation de la thrombectomie. Aucune des données étudiées n’est liée de façon statistique à la réalisation de la

39 En savoir plus

Profil épidémiologique et clinique du cancer du sein chez la femme au CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil épidémiologique et clinique du cancer du sein chez la femme au CHU Mohammed VI de Marrakech

Parmi ces 7 patientes ayant présenté un antécédent du cancer du sein ,deux patientes ont été suivies pour carcinome lobulaire infiltrant ,et ont bénéficié d’un traitement [r]

137 En savoir plus

Profil épidémiologique des métastases cérébrales : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Profil épidémiologique des métastases cérébrales : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

En pratique, il faut privilégier une monothérapie, et le choix du traitement initial sera guidé par son profil d’efficacité et de tolérance, mais également de ses éventuelles propriétés d’induction enzymatique du système des cytochromes P450. En effet, certains antiépileptiques comme le phénobarbital, la phénytoine et la carbamazépine sont fortement inducteurs enzymatiques et peuvent interagir avec les autres médicaments prescris, notamment la chimiothérapie, qui risque d’être moins efficace (2). Ainsi, les médicaments les plus utilisés en première intention sont le valproate de sodium, la gabapentine et l’oxcarbamazépine.
En savoir plus

129 En savoir plus

Profil épidémiologique, clinique et thérapeutique des péritonites aigues: étude rétrospective sur 2 ans au CHU Mohamed VI de Marrakech

Profil épidémiologique, clinique et thérapeutique des péritonites aigues: étude rétrospective sur 2 ans au CHU Mohamed VI de Marrakech

Nous avons inclus dans cette étude tous les patients âgés de plus de 15 ans, admis pour une péritonite aigue généralisée diagnostiquée sur un ensemble d’éléments clinique[r]

129 En savoir plus

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif des lymphomes malins non hodgkiniens : expérience du service d’hématologie clinique du CHU Mohammed VI

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif des lymphomes malins non hodgkiniens : expérience du service d’hématologie clinique du CHU Mohammed VI

Dans notre série, on a utilisé 5 protocoles différents mais la plus part des nos malades 59,22% soit 61 patients ont été traités par le CHOP ce qui s’accorde avec la littérature, puisq[r]

120 En savoir plus

Profil socio-épidémiologique et sanitaire des migrants en séjour précaire consultant des PASS françaises en 2016 : comparaison des territoires franciliens et périphériques

Profil socio-épidémiologique et sanitaire des migrants en séjour précaire consultant des PASS françaises en 2016 : comparaison des territoires franciliens et périphériques

3.3.7 Le profil sanitaire 3.3.7.1 Refus de soins Environ 10% des migrants consultant déclarent avoir subi un refus de soins de la part d’un spécialiste. Dans les données réceptionnées pour cette étude, les motifs de refus ne figuraient pas. Les items étant déjà considérables dans cette thèse, je ne les ai pas récupérés. Loin d’être anodine, ce sont ces valeurs qui ont poussé au décret du 21 juillet 2016 issu de la loi de modernisation de notre santé. Il charge chaque conseil départemental des ordres des professionnels de santé d’évaluer les pratiques de refus de soins et de proposer des solutions pour y mettre fin.
En savoir plus

80 En savoir plus

Profil épidémiologique des pèlerins marocains à MAKKAH : Etude transversale au niveau de la région orientale

Profil épidémiologique des pèlerins marocains à MAKKAH : Etude transversale au niveau de la région orientale

Dans l’éventualité d’une urgence de santé publique de portée internationale ou de flambées de maladies à déclaration obligatoire au titre du Règlement sanitaire international dans n’imp[r]

128 En savoir plus

La surcharge du service des urgences pédiatriques du CHU de Rouen. Étude épidémiologique descriptive des patients consultants pour des pathologies relevant de la médecine générale. Quel profil ? Quelles solutions ?

La surcharge du service des urgences pédiatriques du CHU de Rouen. Étude épidémiologique descriptive des patients consultants pour des pathologies relevant de la médecine générale. Quel profil ? Quelles solutions ?

Cet engorgement des urgences présente de nombreux effets délétères pour les patients et les soignants tels qu’une diminution de la qualité de prise en charge et des délais d’attente parfois très longs remettant en question le principe même de l’accueil d’urgence. Sous l’hypothèse que les patients scorés 4 selon l’échelle de tri utilisée aux urgences pédiatriques du CHU de Rouen sont des patients dits « consultants » i.e. consultant pour des pathologies non graves et relevant donc de la médecine générale, nous réalisons une étude épidémiologique descriptive, en évaluant d’une part des données socio-économiques de ces patients et d’autre part le circuit lors de leur passage aux urgences.
En savoir plus

81 En savoir plus

Profil épidémiologique et étiologique des cardiopathies congénitales ( Etude rétrospective à propos de 427 cas )

Profil épidémiologique et étiologique des cardiopathies congénitales ( Etude rétrospective à propos de 427 cas )

A côté de ces PCA à transmission autosomique récessive, il existe deux formes à transmission dominante autosomique. 1) Syndrome de Char : Il associe une PCA, un faciès particulier (front haut et large, fentes palpébrales orientées en bas et en dehors, hypertélorisme, ptosis, strabisme, nez court avec une pointe large et aplatie, philtrum court, lèvre épaisse, profil plat du visage, oreilles bas implantées), des anomalies des doigts et orteils (clinodactylie, hypoplasie du cinquième doigt et notamment de la deuxième phalange qui peut être absente). D’autres cardiopathies congénitales peuvent être associées (CIV musculaire, par exemple).
En savoir plus

191 En savoir plus

Show all 1039 documents...

Sujets connexes