Haut PDF Profil épidémiologique du mélanome cutané dans la région de Marrakech

Profil épidémiologique du mélanome cutané dans la région de Marrakech

Profil épidémiologique du mélanome cutané dans la région de Marrakech

L’interféron alpha a essentiellement une place en traitement adjuvant dans le mélanome [94]. Cette molécule a été étudiée au cours des différents stades de la tumeur. D Stade de tumeur primitive L’interféron alpha 2a a obtenu une autorisation de mise sur le marché comme traitement adjuvant des mélanomes cutanés dont l’indice de Breslow est supérieur à 1,5 mm. Après exérèse large de la tumeur, l’IFN est utilisé à des doses faibles de trois millions UI, trois fois par semaine, en sous cutané sur une longue période (18 mois). Cette indication a été obtenue à partir des données de deux études multicentriques. Tout d’abord, une première étude française randomisée (IFN alpha 2a aux doses de l’AMM contre abstention) portant sur 480 malades ayant été opérés d’un mélanome d’indice de Breslow supérieur à 1,5 mm a démontré, avec une médiane de suivi de 5 ans, une différence significative sur la survie sans rechute entre les malades traités et le bras contrôle avec une réduction du risque relatif de rechute de 25% dans le groupe traité. Au niveau de la survie globale, seule une tendance à un bénéfice a été notée [95].
En savoir plus

141 En savoir plus

Profil Epidemiologique du Carcinome Epidermoide Cutané dans la Région de Marrakech

Profil Epidemiologique du Carcinome Epidermoide Cutané dans la Région de Marrakech

RESUME Les carcinomes cutanés sont les cancers les plus fréquents chez l’adulte. Les carcinomes épidermoides représentant un tiers de ces cancers. Notre objectif était de dégager les particularités de cette tumeur dans notre contexte, ainsi que de définir le profil épidémiologique et anatomo-clinique du CEC dans la région de Marrakech et de participer à l’élaboration du registre du cancer dans la région du sud. Une étude descriptive rétrospective multicentrique de 250 cas de CEC colligés au service de dermatologie et le laboratoire anatomopathologique du CHU Mohamed VI, ainsi que les laboratoires anatomopathologiques du secteur libéral (IBN ROCHD, ZOHOUR, EDDAFALI) sur une période de 12 ans (de janvier 1995 à décembre 2006).
En savoir plus

104 En savoir plus

Profil épidémiologique, clinique et évolutif de la Maladie Coeliaque dans la région de Marrakech

Profil épidémiologique, clinique et évolutif de la Maladie Coeliaque dans la région de Marrakech

RESUME La maladie coeliaque (MC) est la conséquence d’une hypersensibilité digestive au gluten liée à une anomalie de l’immunité cellulaire survenant chez des sujets génétiquement prédisposés. La lésion muqueuse caractéristique est l’atrophie villositaire totale ou subtotale qui guérit après exclusion du gluten de l’alimentation. Longtemps considérée comme pathologie de l’enfant, on sait actuellement qu’elle peut survenir à tout âge. L’objectif de ce travail est d’étudier les profils clinique, épidémiologique et évolutif chez une série d’enfants atteints de MC. Il s’agit d’une étude rétrospective étalée sur deux ans (entre Janvier 2005 et Juin 2007) et intéressant 87 enfants suivis au service de pédiatrie B du CHU Mohamed VI de Marrakech pour MC. Le diagnostic est basé sur la présence de l’atrophie villositaire. La moyenne d’âge est de 6,58 ans avec une prédominance féminine (58,62%). Le constat important est le retard diagnostique estimé à 5 ans en moyenne depuis le début des symptômes. Le tableau clinique est largement dominé par la forme dite « classique » où la diarrhée chronique constitue le maître symptôme (60% des cas). Ailleurs, le retard staturo-pondéral isolé prédomine (37%). Les associations pathologiques auto-immunes réputées fréquentes sont rares dans notre série : 1cas de diabète de type1. Les anomalies biologiques sont dominées par l’anémie microcytaire. Les lésions histologiques muqueuses prédominantes sont l’atrophie villositaire totale. Le dosage des anticorps n’a été nécessaire que chez 3 patients, tous positifs. Le régime sans gluten, instauré chez tous les enfants, a montré son efficacité chez 95% d’entre eux reflétée par la bonne évolution pondérale. Les 5% restants ont rencontré des problèmes d’observance.
En savoir plus

169 En savoir plus

Profil épidémiologique du mélanome cutané dans la région d’Agadir

Profil épidémiologique du mélanome cutané dans la région d’Agadir

- 23 - Le mélanome est une tumeur maligne développée aux dépens de mélanocytes. C’est le type le plus redoutable de cancer de la peau en étant responsable de 80% des décès par cancer cutané. Quatre vingt dix pour cent (90%) de ces tumeurs sont des mélanomes cutanés qui naissent des cellules mélanocytaires de la peau. Les 10 % restants concernent les atteintes muqueuses, neuro-méningées ou de primitif inconnu. Il affecte aussi bien les jeunes adultes que les sujets âgés. Son incidence est en rapide augmentation depuis 30 ans [1].

163 En savoir plus

Profil épidémiologique des tumeurs intracrâniennes chez l’enfant au CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil épidémiologique des tumeurs intracrâniennes chez l’enfant au CHU Mohammed VI de Marrakech

spécifique pour l’acquisition des images, puis leur traitement à partir d’une console informatique. Elle est utile en cas d’exérèse tumorale pour une tumeur profondément située, pour choisir le meilleur angle d’approche possible. En peropératoire, la neuro-navigation guide le chirurgien et l’oriente dans ses déplacements. Elle sert à planifier et à optimiser l’acte chirurgical (éviter les zones éloquentes, les artères et veines importantes) et à minimiser la taille du volet osseux. Elle permet donc des interventions moins « agressives ». la neuron-navigation est parfois utilisée pour réaliser une biopsie (lésion de la région pinéale, par exemple) et simuler plusieurs trajectoires avant de réaliser le geste biopsique (éviter les vaisseaux).
En savoir plus

175 En savoir plus

Profil épidémiologique et clinique du cancer du sein chez la femme au CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil épidémiologique et clinique du cancer du sein chez la femme au CHU Mohammed VI de Marrakech

- Un cancer colloïde ou médullaire est souvent de consistance molle. 3-6 La mobilité da la tumeur : La fixité s'apprécie par rapport aux plans superficiels cutanés et profonds. La manœuvre de Tillaux (abduction contrariée du bras) permet de reconnaître les tumeurs adhérant au muscle pectoral. L'infiltration du revêtement cutané est à la fois une indication fournie par l'inspection et la palpation. Les tumeurs du sein fixées ou peu mobiles sont souvent suspectes de malignité, or le caractère mobile n’est pas forcément témoin de bénignité [43]. Les tumeurs fixées à la peau et/ou à la paroi thoracique ont représenté 17,2% des cas dans l’étude tunisienne [10], 53,8% dans l’étude de MESMOUDI [18] et 30,6% dans notre étude.
En savoir plus

137 En savoir plus

Profil épidémiologique des métastases cérébrales : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Profil épidémiologique des métastases cérébrales : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Dans notre série les lésions étaient uniques dans 70% des cas et multiples dans 30% des cas. Le nombre varie également en fonction du cancer primitif. Ainsi, les cancers du rein, du petit bassin (utérus, prostate) et les cancers gastro-intestinaux donnent plus volontiers des métastases uniques, alors que les cancers du poumon et les mélanomes sont le plus souvent multiples. Ceci a été démontré par deux études : une scannographique menée par DELATTRE (36) et l’autre autopsique menée par TAKAKURA (20).Ce dernier a noté que la moitié des patients de sa série ayant des MC de mélanome ont plus de cinq localisations.
En savoir plus

129 En savoir plus

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Résumé : La cicatrice faciale est le fruit de plusieurs facteurs dont certains dépendent du patient; d’autres du chirurgien. Le but de notre travail est d’étudier e profil épidémiologique de la cicatrice faciale dans la région de Marrakech; expliquer sa fréquence évaluer le traitement et élaborer un schéma de prise en charge adapté à notre contexte. L’étude a porté sur 100 dossiers de patients vus en consultation de chirurgie maxillo-faciale du CHU Mohamed VI de Marrakech durant une période de 10 mois allant de Mai 2007 à Février 2008. L’age moyen des patients est de 27ans, le sexe ratio est de S. es circonstances de survenue sont dominées par l’agression (65%) qui est due le plus souvent à l’amie blanche. La localisation jugale gauche est prédominante, le défaut d’orientation la dyschromie l’élargissement et la dystrophie sont les défauts tes plus fréquents. La réparation primaire a été réalisée le plus souvent par un infirmier (67,6%) la reprise chirurgicale a concerné 68% des cicatrices. Le profil épidémiologique de la cicatrice faciale a plusieurs particularités dans notre contexte l’âge jeune; l’exclusion sociale conséquente; la survenue sur une peau mate, La localisation jugale gauche secondaire le plus souvent à l’agression qui rosie l’étiologie la plus fréquente. La réparation chirurgicale réservée pour les cicatrices anciennes et disgracieuses signifie la réinsertion sociale de nos patients. Seule l’amélioration de la qualité de fa réparation primaire des traumatismes maxillo-faciaux permettra d’éviter le vécu psychologique de la disgrâce et de la défiguration.
En savoir plus

88 En savoir plus

Le profil épidémiologique des uvéites ( A propos de 201 cas )

Le profil épidémiologique des uvéites ( A propos de 201 cas )

L’épithélium pigmenté postérieur de l’iris est le prolongement antérieur de la rétine, il est formé d’une seule couche de cellules très pigmentées sauf vers la racine de l’iris où elle[r]

278 En savoir plus

Profil épidémiologique des fractures de l’extrémité inférieure du radius

Profil épidémiologique des fractures de l’extrémité inférieure du radius

Fractures de l’extrémité inférieure du radius thèse n°117 /2010 carpe. On peut donc, au total, mettre cinq broches dans les fractures multi-fragmentaires. Cette possibilité est particulièrement intéressante dans les fractures bi-marginales .De nombreux auteurs ont utilisé la méthode des broches intra-focales avec satisfaction. Mais malgré les avantages et la sécurité qu'elles procurent peu d'auteurs ont, jusqu'à ce jour, eu recours aux broches Arum, sans doute pour des raisons économiques. On leur a aussi reproché leur difficulté d'ablation à la 5e semaine : il faut disposer du petit tourne-vis cruciforme qui dévisse simultanément l'écrou et la broche. Pour Kapandji, les complications de type expulsions de broches, lésions cutanées ou ruptures tendineuses par le talon des broches ne s'observent qu'avec les broches simples de Kirschner; elles deviennent exceptionnelles grâce à l'utilisation de broches filetées, ou mieux, de broches Arum. Les lésions nerveuses ne concernent, en règle générale, que la branche cutanée du nerf radial causant des paresthésies transitoires ; elles peuvent être évitées grâce à un abord sous-cutané par discision, et surtout par un soin particulier lors de l'ablation des broches, sous garrot, anesthésie générale ou bloc nerveux.
En savoir plus

160 En savoir plus

Acceptabilité par le patient de l'examen cutané complet pour la détection précoce du mélanome, en médecine générale ?

Acceptabilité par le patient de l'examen cutané complet pour la détection précoce du mélanome, en médecine générale ?

Presque 24% des patients de notre étude déclarent avoir déjà eu recours aux UV artificiels en cabine de bronzage. En majorité des femmes (82%) et des sujets jeunes puisque près du tiers ont moins de 35ans tout sexes confondus. Ce chiffre est relativement élevé alors que des études ont montrés une augmentation du risque de mélanome de 59% pour une première exposition aux UV artificiels avant l’âge de 35ans. Dans un contexte de durcissement des réglementations des cabines d’UV artificiels et la fermeture de ces centres de bronzage demandé par l’ANSES depuis 2018. Les campagnes d’informations anti-UV actuelles n’auraient- elles pas intérêt à cibler une population plus féminine ? plus jeunes ? (cabines d’UV dans les centres de soins esthétiques/épilation…)
En savoir plus

120 En savoir plus

Profil de l’infection à VIH à Marrakech

Profil de l’infection à VIH à Marrakech

SUMMURY The HIV infection has become one of the most worrying pandemics of the last two decades. In the absence of antiretroviral treatment, almost infected subjects progress towards AIDS. We conducted a retrospective and descriptive study to identify the epidemiological, clinical, therapeutic, and evolutionary nature of HIV-infected patients followed in Marrakech between 2004 and 2007. Overall, we had 310 patients of which 57,7% are male. The average age is 33 years. Sexual contaminations were the main cause (heterosexual 88,4%, homosexual 5,2%). At the time of the care 49,5% of patients were classified in Category C, and 28,1% in Category B. The loss of weight is the most frequent manifestation (43,2%), followed by oropharyngeal candidiasis (38%), asthenia (33,5%) and diarrhea (28,7%). The main opportunistic infections were tuberculosis (28,7%) of patients, esophageal candidiasis (8,3%), pneumocystosis (6,7%), cryptococcosis (4,2%) and toxoplasmosis (3,8%). Kaposi's sarcoma was diagnosed on 9 patients (2,9%). Two hundred and two patients received triple therapy (65%). 88,6% of the cases were under 2 nucleoside reverse transcriptase inhibitors and 1 non-nucleoside reverse transcriptase. The bad adherence was observed on 17% of the patients under treatment and 25,7% had presented side effects to antiretroviral dominated by gastrointestinal complaints 57,6%, the axonal neuropathy 2,9% and skin rash trouble 2,4%. At the introduction of triple therapy, the average of CD4s was 97,7cells/mm³, and 12 months later it reached 314,27cells/mm³. The percentage of patients who have undetectable viral load has risen from 67,8% on the third month of treatment, to 83% on 12th month. During the study period, 22,3% of patients were lost, and 20,9% died.
En savoir plus

140 En savoir plus

Identification d'un profil de microARNs plasmatiques comme biomarqueur potentiel dans le mélanome métastasique

Identification d'un profil de microARNs plasmatiques comme biomarqueur potentiel dans le mélanome métastasique

mRNA and microRNA expression profiles in circulating tumor cells and primary tumors of metastatic breast cancer patients.. Glioblastoma microvesicles transport RNA and proteins that prom[r]

226 En savoir plus

Profil épidémiologique des cirrhoses virales B

Profil épidémiologique des cirrhoses virales B

L’histoire de la cirrhose peut être divisée en 2 phases : compensée et décompensée. Au cours de la période compensée la cirrhose peut être découverte fortuitement ou à l’occasion d’un [r]

113 En savoir plus

profil immunobiologique des dysthyrodies au CHU de Marrakech

profil immunobiologique des dysthyrodies au CHU de Marrakech

Chez notre population étudiée, les dosages des Ac anti-TPO et anti-TG étaient demandés en même temps chez 46,7% des patients, les cas où la recommandation est respectée représentaient [r]

96 En savoir plus

Profil de lankylose temporo-mandibulaire  Marrakech

Profil de lankylose temporo-mandibulaire Marrakech

chirurgie maxillo-faciale du CHU de Marrakech) c.6.3. La distraction osseuse La distraction ostéogénique est le dernier procédé décrit permettant de traiter le déficit vertical après résection du bloc. Un segment osseux est isolé sur le bord postérieur de la branche montante, suffisamment volumineux pour reconstruire l’unité condylienne et pour que le distracteur puisse être ostéosynthésé solidement dessus. La vitesse d’élongation classique est d’1mm par jour jusqu’à longueur souhaitée.Elle peut-être menée soit par distracteurs externes ou endo-buccaux. [23]
En savoir plus

238 En savoir plus

Profil immunoclinique de la dermatopolymyosite dans la rgion de Marrakech

Profil immunoclinique de la dermatopolymyosite dans la rgion de Marrakech

D’autre part, l’association de l’atteinte cardiaque et l’anti-PL7 a été décrite dans la littérature [87]. Notamment, une série japonaise a objectivé l’existence d’anomalies cardiaques chez les patients séropositifs à l’anti-PL7 à un taux de17% pour la péricardite et la myocardite[84]. De plus, une étude multicentrique des patients positifs pour l'anti-PL-7, a pu révéler un pourcentage élevé d’épanchement péricardique chez la moitié des patients inclus dans l’étude[85]. De même, dans notre série, nous avons également objectivé une corrélation significative entre l’Ac anti-PL7 et l’atteinte cardiaque clinique et échographique. Ce qui pourrait justifier une recommandation d'échocardiographie transthoracique de routine chez les patients présentant un profil immunologique pareil.
En savoir plus

153 En savoir plus

Approche épidémiologique de la toxicomanie en milieu universitaire à Marrakech

Approche épidémiologique de la toxicomanie en milieu universitaire à Marrakech

La prévalence du tabagisme chez les étudiants de sexe masculin était de 32 ,2% contre 9,9 % chez le sexe féminin, quant au haschich, 14,5% des hommes en étaient consommateurs contre[r]

92 En savoir plus

Profil épidémiologique clinique et thérapeutique du cancer de la prostate

Profil épidémiologique clinique et thérapeutique du cancer de la prostate

L’utilisation du dosage de L’antigène spécifique de la prostate (PSA) comme test de dépistage permet de diagnostiquer les cancers de prostate à un stade plus précoce ou un traitement[r]

185 En savoir plus

Profil épidémiologique de la rectocolite hémorragique à propos de soixante cas

Profil épidémiologique de la rectocolite hémorragique à propos de soixante cas

- 82 - SUMMARY The ulcerative colitis(UC)is an inflammatory disease chronic ulcerative affecting the rectum and colon. It is the most common inflammatory diseases cryptogénétiques of the intestine (IBD). Our work is a retrospective study on a series of 60 observations UC collected during a period of five years in the service-hépatogastro enterologie Hospital (CHU) Mohammed VI Marrakech. The average age was 38 years, with extremes ranging from 19 to 66 years. A female was found. The time of diagnosis was variable, patients consulted on average after 6 months. The main symptom was diarrhea suggestive of bleeding found in 93% of cases. Isolated rectal localization was observed in 65% of cases. Extra intestinal manifestations were mainly observed type of arthralgia in 40%. The severity of the outbreak was assessed by the score of Truelove and Witts, it was mostly moderate depth (65% of patients). The treatment of our patients depended on the severity of the outbreak and the extent of lesions. The evolution of our patients was generally favorable.
En savoir plus

125 En savoir plus

Show all 4151 documents...