Haut PDF Profil épidémiologique des fractures de l’extrémité inférieure du radius

Profil épidémiologique des fractures de l’extrémité inférieure du radius

Profil épidémiologique des fractures de l’extrémité inférieure du radius

Fractures de l’extrémité inférieure du radius thèse n°117 /2010 carpe. On peut donc, au total, mettre cinq broches dans les fractures multi-fragmentaires. Cette possibilité est particulièrement intéressante dans les fractures bi-marginales .De nombreux auteurs ont utilisé la méthode des broches intra-focales avec satisfaction. Mais malgré les avantages et la sécurité qu'elles procurent peu d'auteurs ont, jusqu'à ce jour, eu recours aux broches Arum, sans doute pour des raisons économiques. On leur a aussi reproché leur difficulté d'ablation à la 5e semaine : il faut disposer du petit tourne-vis cruciforme qui dévisse simultanément l'écrou et la broche. Pour Kapandji, les complications de type expulsions de broches, lésions cutanées ou ruptures tendineuses par le talon des broches ne s'observent qu'avec les broches simples de Kirschner; elles deviennent exceptionnelles grâce à l'utilisation de broches filetées, ou mieux, de broches Arum. Les lésions nerveuses ne concernent, en règle générale, que la branche cutanée du nerf radial causant des paresthésies transitoires ; elles peuvent être évitées grâce à un abord sous-cutané par discision, et surtout par un soin particulier lors de l'ablation des broches, sous garrot, anesthésie générale ou bloc nerveux.
En savoir plus

160 En savoir plus

L’anesthésie intra focale dans la prise en charge des fractures de l’extrémité inférieure du radius : une étude prospective multicentrique

L’anesthésie intra focale dans la prise en charge des fractures de l’extrémité inférieure du radius : une étude prospective multicentrique

Conclusion L’anesthésie intra focale est une technique connue et utilisée essentiellement à l’étranger depuis de nombreuses années dans la réduction des fractures de l’extrémité inférieure du radius. Cette étude a permis de mettre en évidence la faisabilité de l’AIF dans la prise en charge antalgique des réductions des fractures de l’extrémité inférieure du radius extra articulaire à bascule postérieure dans 3 services d’urgences en France. La satisfaction dans la réalisation de la technique était identique entre les médecins expérimentés et ceux effectuant ce geste pour la première fois. La durée de prise en charge ne semblait pas augmentée par rapport à une analgésie intraveineuse classique.
En savoir plus

68 En savoir plus

Efficacité et innocuité de l'anesthésie intra-focale dans la prise en charge initiale des fractures déplacées de l'extrémité inférieure du radius chez l'adulte : une revue systématique de littérature

Efficacité et innocuité de l'anesthésie intra-focale dans la prise en charge initiale des fractures déplacées de l'extrémité inférieure du radius chez l'adulte : une revue systématique de littérature

D/ Analyse de la revue systématique de littérature incluse Handoll (21) avait inclus 18 essais cliniques randomisés ou quasi-randomisés. L'objectif de son travail était de synthétiser les preuves de l'efficacité relative des principales méthodes d'anesthésie utilisées pour la prise en charge des fractures distales du radius chez les adultes. Neuf essais de sa revue concernaient l'AIF, dont huit avaient déjà été inclus au terme de notre recherche et ont été analysés précédemment. Un essai avait été exclu lors de la deuxième étape de sélection (texte complet en langue allemande).
En savoir plus

93 En savoir plus

Traitement orthopédique des fractures de l'extrémité inférieure du radius, description, validité de son application en cabinet de station de sport d'hiver

Traitement orthopédique des fractures de l'extrémité inférieure du radius, description, validité de son application en cabinet de station de sport d'hiver

Fixateur externe Il est utilisé en distraction ou neutralisation. La distraction utilise l'effet de ligamentotaxie, mais d'une efficacité variable, selon les propriétés mécaniques des différents ligaments. Cette technique peut aboutir à un déplacement secondaire majeur lorsque les lésions osseuses ou le déplacement prédomine à la face postérieure du radius. Cette technique serait très pourvoyeuse de syndromes d'algoneurodystrophie. La neutralisation est de plus en plus utilisée car elle évite la ré-impaction des communications métaphysaires ainsi que les déplacements par translation dans le plan sagittal et frontal [65]. La dynamisation des fixateurs, permettant des mouvements de flexion et extension du poignet, est préconisée par certains à 3 semaines, permettant d'éviter les phénomènes de raideur [66].
En savoir plus

69 En savoir plus

Traitement chirurgical des fractures articulaires de l'extrémité inférieure du radius

Traitement chirurgical des fractures articulaires de l'extrémité inférieure du radius

Pour ces fractures, il faut abondonner le traitement orthopédique,et opter pour le traitement chirurgical, et il ne faut pas hésiter dans certains cas à associer les genres d’ostéosynthèse (plaque, broches, fixateur) sans oublier l’autogreffe. Une bonne prise en charge ne nécessite pas obligatoirement les moyens les plus sophistiqués, mais plutôt une bonne analyse des fractures et un choix judicieux des indications, ce qui suppose un bilan pré thérapeutique minutieux.

146 En savoir plus

L’enclouage centromédullaire rétrograde dans les fractures de l’extrémité inférieure du fémur ( A propos de 07 cas )

L’enclouage centromédullaire rétrograde dans les fractures de l’extrémité inférieure du fémur ( A propos de 07 cas )

13 7- Le déroulement de l’acte opératoire : La réduction est réalisée par traction manuelle sur le membre, contrôlée de face et de profil sur amplificateur de brillance. Si une réduction satisfaisante peut être obtenue à foyer fermé, l'opération s'effectuera en percutané. Le chirurgien peut éventuellement améliorer cette réduction par quelques manœuvres externes : en poussant les fragments osseux avec les mains ou en manipulant à la main le fémur distal. Il est important de bien visualiser le membre opéré et de maintenir son alignement tout au long de la durée de l'intervention [1.12].
En savoir plus

92 En savoir plus

Embrochage isolastique dans les fractures du radius distal  bascule antrieure

Embrochage isolastique dans les fractures du radius distal bascule antrieure

Elle pose deux problèmes pratiques: la stabilité après réduction lorsqu'il existe une perte de substance responsable d'un défaut d'appui cortical, et les difficultés de réduction qu'elle engendre lorsqu'elle intéresse la surface articulaire [34]. Pour évaluer la communication, nous avons opté pour la classification MEU [35]. Cette classification a pour objectif l'analyse indépendante de chacun des 3 paramètres de la fracture radiale distale (la métaphyse radiale M, l'épiphyse radiale E et l'extrémité inférieure de l'ulna) et l'attribution à chacun de ces paramètres, un indice de gravité croissant. Chacun des paramètres est affecté indépendamment d'un indice de 0 à 4, par gravité croissante.
En savoir plus

112 En savoir plus

Fractures de l'extrémité distale du radius ostéosynthésées par plaque antérieure verrouillée : étude prospective de 81 patients

Fractures de l'extrémité distale du radius ostéosynthésées par plaque antérieure verrouillée : étude prospective de 81 patients

Attitude pratique : Devant la grande diversité des fractures de l’extrémité distale du radius et le faible niveau de preuve de la littérature une attitude univoque ne peut être établie. Cependant Obert, lors de sa conférence d’enseignement présentée à la Sofcot en 2010 et publiée en 2013 111 a proposé une attitude thérapeutique basée sur la classification des fractures de l’extrémité distale du radius MEU de Laulan 112 . Cette classification qui se veut thérapeutique, pronostique et reproductible analyse séparément les différentes composantes fracturaires : métaphysaire (M) épiphysaire (E) et de l’ulna distale (U) (Annexe 4). En cas de fracture métaphysaire inférieure ou égale à M2, associée ou non à une lésion épiphysaire inférieure ou égale à E2, un brochage intra et extra focal peut être utilisé. Ces deux types de brochage peuvent être associés. 113–115 . En cas de fracture métaphysaire isolée, supérieure à M2, une ostéosynthèse par plaque antérieure à vis verrouillée est nécessaire. En cas de lésion épiphysaire supérieure à E2 , un fixateur externe avec brochage complémentaire sera souvent indispensable 103 . Dans ces situations, des fragments articulaires déplacés nécessitent souvent pour être réduits et fixés de la façon la plus anatomique possible un abord complémentaire (à ciel ouvert ou sous arthroscopie) 116,117 .
En savoir plus

71 En savoir plus

Fractures du scaphode associes aux fractures de lextrmit distale du radius chez ladulte

Fractures du scaphode associes aux fractures de lextrmit distale du radius chez ladulte

Les Fractures du scaphoïde décrites pour la 1ère fois par Destot en 1905 [3] représentes 60% des fractures des os du carpe. Fréquemment sous diagnostiquées ou traitées comme entorses [4] menaçant ainsi la stabilité et la coordination du poignet. Les Fractures de l’extrémité inférieure du Radius sont très fréquentes avec une incidence mondiale en croissance. Elles sont considérées comme les fractures des os long les plus fréquentes et représentent 1/6ème des motifs de consultations aux urgences traumatologiques [5]. Elle se définit comme étant une fracture dont le trait siège entre l’interligne radio-carpienne et une droite horizontale passant à trois travers de doigts (ou à 4cm) au-dessus de cette interligne. Cette fracture est classiquement l’apanage des femmes âgées ostéoporotiques, mais intéresse aussi le sujet jeune actif dans le cadre de traumatismes à haute énergie. Elle est rarement isolée et s’associe souvent à des lésions locorégionales ulnaires ou carpiennes transformant cette lésion osseuse en un traumatisme plus complexe. [6]
En savoir plus

142 En savoir plus

Lintrt de l'embrochage intra focal de Kapandji associ  un embrochage trans stylodien dans les fractures de l'extrmit inferieure du radius

Lintrt de l'embrochage intra focal de Kapandji associ un embrochage trans stylodien dans les fractures de l'extrmit inferieure du radius

La lecture de la littérature permet de retrouver des taux de déplacement secondaire importants, variables entre 30 et 80% aboutissant à des cals vicieux dans 51 à 70% des cas. Après avoir revu 436 fractures de l’extrémité inférieure du radius entre 1987 et 1990, Judet conclut que le traitement orthopédique ne peut être proposé que pour des fractures peu comminutives (54). Il insiste sur l’importance de la réduction initiale avec accrochage des corticales antérieures. L’évolution de ces traitements orthopédiques est essentiellement liée au tassement du foyer de fracture source secondairement de conflit ulno-carpien plus au moins bien toléré par le patient selon l’importance de son activité physique.
En savoir plus

135 En savoir plus

Intrt du fixateur externe dans le traitement des fractures de lextrmit infrieure du radius

Intrt du fixateur externe dans le traitement des fractures de lextrmit infrieure du radius

RESUME Les fractures de l'extrémité inférieure du radius sont fréquentes, caractérisées par un polymorphisme anatomo-clinique et des méthodes thérapeutiques variables. Le but de notre étude était à la fois, de présenter la technique chirurgicale du fixateur externe des fractures de l’extrémité inférieure du radius et les résultats fonctionnels et radiologiques de cette technique. Notre travail est une étude rétrospective portant sur une série de 30 cas de fractures de l’extrémité inférieure du radius colligés et traités chirurgicalement par la technique du fixateur externe pontant le poignet au sein du service de traumatologie-orthopédie A du CHU Mohammed VI de MARRAKECH entre janvier 2011 et décembre 2015.
En savoir plus

112 En savoir plus

Traitement des fractures de l’extrémité inférieure du fémur

Traitement des fractures de l’extrémité inférieure du fémur

profitant de l’effet de pivotement de la plaque autour de la vis condylienne. Ceci permet un ajustement plus facile de l’implant dans le plan sagittal. La mise en place est très similaire à celle de la lame plaque concernant les voies d’abord ainsi que le repérage anatomique. La DCS, tout comme la lame plaque, est angulée à 95° (70). Les critiques formulées à l’encontre de ce type d’implant sont, d’une part, l’extrême rigueur de la technique de pose, et d’autre part, le risque de bascule en flessum de l’épiphyse si l’on n’assure pas, par l’intermédiaire de la vis distale de la plaque, un système de triangulation. Il convient également de souligner le caractère relativement encombrant de la vis épiphysaire, susceptible de perturber la mise en place de synthèses épiphysaires (vis) de complément. Ce risque se majore en cas de mauvais centrage sur le profil de la vis épiphysaire (19, 20, 53).
En savoir plus

143 En savoir plus

Traitement chirurgical des fractures de l'extrémité inférieure du fémur chez l'adulte : à propos de 40 cas

Traitement chirurgical des fractures de l'extrémité inférieure du fémur chez l'adulte : à propos de 40 cas

Le but de ce travail est de montrer certaines particularités cliniques, anatomopathologiques, thérapeutiques et évolutives, ainsi que les difficultés de prise en charge des fractures complexes et d’évaluer les résultats on les comparants avec ceux de la littérature. Sur le plan épidémiologique, l’âge moyen de nos patients était de 35 ans avec des extrêmes allant de 17ans à 60 ans, avec prédominance masculine dans 72,5% des cas. Les étiologies étaient dominées par les AVP dans 77,5% suivi par les chutes. Les traumatismes associés sont assez fréquents avec un taux de 42,7%. Pour l’étude anatomopathologique nous avons-nous avons utilisé la classification de AO de Muller ayant une corrélation anatomo- thérapeutique, en effet 47,5% ont présenté des fractures type A, alors que seulement 7,5% ont présenté des fractures type B, le type C a était retrouvé dans 45%.
En savoir plus

145 En savoir plus

Résultats du traitement chirurgical des cals vicieux de l'extrémité inférieure du radius du CHU de Marrakech

Résultats du traitement chirurgical des cals vicieux de l'extrémité inférieure du radius du CHU de Marrakech

Le cal vicieux représente la complication principale des fractures du radius distal. Notre étude rétrospective comporte 12 patients porteurs de cals vicieux de l’extrémité inférieure du radius colligés au service de Traumatologie –orthopédie (aile B) du Centre Hospitalier Universitaire Mohamed VI de Marrakech de Janvier 2004 à Décembre 2011. Le but de notre travail est d’analyser les résultats du traitement chirurgical des cals vicieux du radius distal dans notre série et ses conséquences sur la biomécanique du poignet. L'âge de nos patients variait entre16 et 60 ans avec un âge moyen de 34 ans et 6 mois. Notre série est constituée de 8 hommes et 4 femmes soit un sex ratio ½ . le côté prédominant était atteint dans 75%. Tous nos patients étaient opérés pour un cal vicieux extra-articulaire. Les plaintes fonctionnelles induites par les cals vicieux devraient être analysées objectivement à l’aide d’examens complémentaires appropriés avant de proposer une prise en charge chirurgicale. Dans les cals vicieux extra-articulaires, nous préconisons les ostéotomies de réorientation avec addition d’un greffon iliaque trapézoïdal.
En savoir plus

124 En savoir plus

Fractures distales du radius, analyse radiologique

Fractures distales du radius, analyse radiologique

Nous pensons que les lésions du carrefour radio ulnaire inférieur sont au premier plan dans le déterminisme du pronostic des fractures de l’extrémité distale du radius. Les techniques d’évaluation de ces lésions restent incomplètes et très coûteuses. Elles ne peuvent être justifiées du fait de l’absence de techniques de réparation adéquate. L’analyse de nos radiographies standard nous a permis de différencier deux niveaux lésionnel : la MIO et le TFCC, ceci se fait par l’analyse des rapports de fragment proximal radial, de l’épiphyse radiale et de l’ulna sur une radiographie de profil strict.
En savoir plus

73 En savoir plus

Approche épidémiologique et profil évolutif du porteur chronique du VHB

Approche épidémiologique et profil évolutif du porteur chronique du VHB

La vaccination contre le VHB s’inscrit dans le cadre d’une politique mondiale de lutte contre le virus dont l’homme est le seul réservoir (2). Cette politique définie par l’OMS, a pour [r]

113 En savoir plus

Fractures isoles de l'ulna: Profil pidmiologique  clinique et thrapeutique

Fractures isoles de l'ulna: Profil pidmiologique clinique et thrapeutique

La méthode thérapeutique de choix de l’infection reste la prévention. Parmi les mesures directement dépendantes de la fracture de l’ulna il faut retenir la nécessité d’une antibioprophylaxie adaptée aux conditions locales, pour les fractures ouvertes un nettoyage et un parage soigneux avec prélèvements biologiques enfin de parage, et une fixation précoce même en cas d’impossibilité d’une fixation interne habituelle en ayant recours à un fixateur externe, éventuellement provisoire dans l’attente d’une ostéosynthèse interne secondaire.
En savoir plus

99 En savoir plus

Combined median and ulnar nerve palsy complicating distal radius fractures

Combined median and ulnar nerve palsy complicating distal radius fractures

The optimal management of combined median and ulnar nerve palsy in patients with distal radial fractures remains unclear. In patients without preoperative neurological deficits, we advise against nerve release at the acute phase and suggest that this procedure should be reserved for patients who do not recover within 3 months. In the reported cases, surgical exploration only rarely found nerve damage amenable to microsurgical suturing or entrapment in scar tissue warranting nerve release. In our patient managed with surgical exploration and release 6 weeks post-injury, no local causes of nerve dysfunction were identified. Finally, elec- trophysiological studies should be performed repeatedly to confirm the sensory and motor nerve dysfunction, identify the anatomic level of injury, and monitor nerve function recovery over time. The patient and family should be informed that recovery may take several months.
En savoir plus

6 En savoir plus

Profil épidémiologique de la rectocolite hémorragique à propos de soixante cas

Profil épidémiologique de la rectocolite hémorragique à propos de soixante cas

* la fièvre a été notée chez 14 malades, soit 23,3٪ des cas, il s’agissait surtout des patients ayant une poussée modérée à sévère de la maladie.. * la tachycardie a été notée chez 7 [r]

125 En savoir plus

Profil épidémiologique de la traumatologie maxillo-faciale à Marrakech Etude rétrospective sur une année

Profil épidémiologique de la traumatologie maxillo-faciale à Marrakech Etude rétrospective sur une année

  Il peut s’agir de déformations dans un plan frontal (scoliose) ou dans un plan sagittal (ensellure). En cas d’atteinte septale antérieure, il peut résulter une dépression du dorsum ou nez en selle, les troubles ventilatoires sont également assez fréquents [184]. Le traitement de choix est la rhino-septoplastie. Un délai de 6 mois après le traumatisme semble souhaitable afin d’améliorer les conditions opératoires [120]. Selon Mondin [98] 14% à 50% des fractures des OPN nécessitent une rhino-septoplastie secondaire. Dans notre série le 1/3 de nos patients présente au moins une dysmorphie nasale, le retentissement fonctionnel n’a pu être objectivé par défaut de rhinomanométrie.
En savoir plus

166 En savoir plus

Show all 1435 documents...