Haut PDF Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Profil épidémiologique de la cicatrice faciale

Résumé : La cicatrice faciale est le fruit de plusieurs facteurs dont certains dépendent du patient; d’autres du chirurgien. Le but de notre travail est d’étudier e profil épidémiologique de la cicatrice faciale dans la région de Marrakech; expliquer sa fréquence évaluer le traitement et élaborer un schéma de prise en charge adapté à notre contexte. L’étude a porté sur 100 dossiers de patients vus en consultation de chirurgie maxillo-faciale du CHU Mohamed VI de Marrakech durant une période de 10 mois allant de Mai 2007 à Février 2008. L’age moyen des patients est de 27ans, le sexe ratio est de S. es circonstances de survenue sont dominées par l’agression (65%) qui est due le plus souvent à l’amie blanche. La localisation jugale gauche est prédominante, le défaut d’orientation la dyschromie l’élargissement et la dystrophie sont les défauts tes plus fréquents. La réparation primaire a été réalisée le plus souvent par un infirmier (67,6%) la reprise chirurgicale a concerné 68% des cicatrices. Le profil épidémiologique de la cicatrice faciale a plusieurs particularités dans notre contexte l’âge jeune; l’exclusion sociale conséquente; la survenue sur une peau mate, La localisation jugale gauche secondaire le plus souvent à l’agression qui rosie l’étiologie la plus fréquente. La réparation chirurgicale réservée pour les cicatrices anciennes et disgracieuses signifie la réinsertion sociale de nos patients. Seule l’amélioration de la qualité de fa réparation primaire des traumatismes maxillo-faciaux permettra d’éviter le vécu psychologique de la disgrâce et de la défiguration.
En savoir plus

88 En savoir plus

Profil épidémiologique de la traumatologie maxillo-faciale à Marrakech Etude rétrospective sur une année

Profil épidémiologique de la traumatologie maxillo-faciale à Marrakech Etude rétrospective sur une année

  RESUME Les traumatismes maxillo-faciaux représentent plus de 25% de l’activité du service de chirurgie maxillo-faciale de l’hôpital Ibn Tofail. Et le but de notre étude était de décrire les particularités épidémiologiques des traumatismes maxillo-faciaux à Marrakech, sur une période d’une année. Nous avons revu rétrospectivement l’ensemble des dossiers de patients admis pour un traumatisme maxillo-facial, dans le service de chirurgie maxillo-faciale de l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech entre Juillet 2009 et Juillet 2010. Les paramètres retenus ont été l’âge, le sexe, l’étiologie, la date du traumatisme , le type de fracture et les associations lésionnelles. 312 dossiers on été étudiés. L’âge moyen était de 28ans . le sex-ration était de 4,57/1. Les étiologies les plus fréquentes étaient les accidents de la voie publique (40%), les rixes (27%) et les accidents domestiques (18%). La fréquence de ces traumatismes augmentait durant l’été, en fin de semaine et pendant la nuit. La mandibule et l’os zygomatique étaient les plus fréquemment atteints (respectivement, 52,88% et 24,35%). Dans 22,43% des cas, il s’agissait d’un polytraumatisme. Un traumatisme crânien était associé dans 8,01% des cas. Les particularités épidémiologiques des traumatismes maxillo-faciaux à Marrakech s’expliquent par la démographie et les habitudes culturelles. La connaissance de ces spécificités est importante pour la mise en place de mesures préventives et pour le choix des stratégies thérapeutiques. A Marrakech, l’accent doit être mis sur l’éducation et le contrôle plus strict du respect du code de la route.
En savoir plus

166 En savoir plus

Profil de la plaie faciale : A propos de 1500 cas

Profil de la plaie faciale : A propos de 1500 cas

X. X. X. X. Soins et suivi postopératoires Soins et suivi postopératoires Soins et suivi postopératoires Soins et suivi postopératoires Le processus de cicatrisation cutanée passe par une phase inflammatoire qui s'étend sur plus de 1 mois. La rougeur cicatricielle postopératoire est donc un phénomène habituel dont la durée fluctue d'un patient à l'autre. La photoprotection des cicatrices doit être rigoureusement respectée par l'application pluriquotidienne d'une crème d'indice maximal (indice 50+) pendant une période d'au moins 1 an, afin d'éviter le tatouage mélanique de la cicatrice. Il est important d'en expliquer les tenants et aboutissants au patient et de leur préciser que cette photoprotection doit être systématique quelle que soit la météo du jour. L'hydratation au moyen d'émollient permet d'améliorer la trophicité des tissus cicatriciels. Ces topiques relevant du domaine de la cosmétologie, bien que non pris en charge par la sécurité sociale, font partie intégrante de l'arsenal thérapeutique. Les massages de la cicatrice sont débutés dès le 15 e jour
En savoir plus

148 En savoir plus

Profil épidémiologique du mélanome cutané dans la région de Marrakech

Profil épidémiologique du mélanome cutané dans la région de Marrakech

La reprise chirurgicale doit être réalisée rapidement [84]. Toutefois aucune étude ne permet de préciser s’il existe un délai maximal. Elle fait appel à l’exérèse de la cicatrice avec des marges de sécurité latérales (ou marges d’exérèse) correspondant à du tissu sain. Cette attitude se justifie par une possible propagation de micrométastases à partir de la tumeur primitive par la circulation sanguine ou lymphatique. Ces marges d’exérèse ont donc pour but théorique d’éliminer d’éventuelles micrométastases locales et de diminuer le risque de récidive locale et à distance. Dans le passé, des marges très larges avaient été proposées au prix d’une morbidité non négligeable. Depuis, de nombreuses études ont été réalisées afin de promulguer un traitement plus conservateur et moins délabrant sur le plan esthétique et fonctionnel tout en préservant un pronostic identique.
En savoir plus

141 En savoir plus

Profil épidémiologique et étiologique des cardiopathies congénitales ( Etude rétrospective à propos de 427 cas )

Profil épidémiologique et étiologique des cardiopathies congénitales ( Etude rétrospective à propos de 427 cas )

157 2) Syndrome de Noonan Il s’agit d’un syndrome à transmission autosomique dominante décrit par Noonan qui associe une petite taille, une déformation sternale (pectus carinatum en haut, pectus excavatum en bas), un cryptorchidisme, un retard mental, une faiblesse musculaire, une dysmorphie faciale (front large, ptosis, hypertélorisme, fentes oculaires antimongoloïdes, hypoplasie de l’étage moyen de la face, micrognathie, oreilles bas implantées et à grand axe orienté en haut et en arrière, cou large et court, avec parfois un pterygium colli, et une SP).Environ 20 % des patients avec un syndrome de Noonan développent une hypertrophie cardiaque . Enfin, une tendance au saignement est rapportée.
En savoir plus

191 En savoir plus

Profil épidémiologique de la maladie de Biermer en Guadeloupe : étude observationnelle au CHU de Pointe-à-Pitre de 2009 à 2014

Profil épidémiologique de la maladie de Biermer en Guadeloupe : étude observationnelle au CHU de Pointe-à-Pitre de 2009 à 2014

existence avec des pathologies auto-immunes comme le diabète de type 1, ont motivé l’étude de son profil épidémiologique en Guadeloupe. Objectifs : L’objectif principal de ce travail a été de décrire le profil épidémiologique de la maladie de Biermer en Guadeloupe. Les objectifs secondaires ont été d’identifier les facteurs discriminants selon l’âge, ainsi que les facteurs prédictifs de sévérité. Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective menée dans 5 services du CHU de Pointe-à-Pitre, de 2009 à 2014 avec les critères d’inclusion suivants : une carence en vitamine B12 et/ou une anémie macrocytaire arégénérative, une positivité des anticorps anti facteur intrinsèque (Ac antiFI) et/ou anticellules pariétales gastriques (Ac anti CPG) et/ou une atrophie fundique à l’histologie. Des données sociodémographiques, cliniques, biologiques, endoscopiques, histologiques, thérapeutiques et évolutives ont été recueillies et analysées.
En savoir plus

102 En savoir plus

Sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn : aspect épidémiologique, profil évolutif et prise en charge

Sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn : aspect épidémiologique, profil évolutif et prise en charge

  Résumé Nous avons effectué une étude rétrospective descriptive de 48 cas de sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn sur l’ensemble de 106 cas de maladie de Crohn suivis de l’année 2002 à l’année 2010 au service de gastro-entérologie du CHU Mohamed VI de Marrakech. Le but était de déterminer le profil épidémiologique, clinique et évolutif des sténoses intestinales au cours de la maladie de Crohn et leur prise en charge dans le service. L’âge moyen des patients ayant présenté une sténose au cours de la maladie de Crohn était 29,8 ans, avec des extrêmes de 17 et 58 ans. Le sexe ratio H/F était de 1,82. Les facteurs de risque étaient avec la même fréquence l’intoxication tabagique (31%), et les antécédents d’appendicectomie (31%), et en deuxième position, l’antécédent familial de MICI (4%). La sténose était surtout de localisation iléale étendue dans 34 cas (70%), de nature inflammatoire dans 26 cas (54%). Le diagnostic positif de sténose a été établi par l’entéro-IRM pour un cas. La coloscopie a contribué au diagnostic positif dans tous les cas où elle a été pratiquée. Le traitement a été chirurgical dans 32 cas (68%), et médical dans 16 cas (32%). La durée moyenne de suivi après prise en charge thérapeutique de la sténose intestinale a été de 19,1 mois. Aucun cas de récidive symptomatique de SI durant cette période n’a été observé.
En savoir plus

171 En savoir plus

Profil épidémiologique des métastases cérébrales : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Profil épidémiologique des métastases cérébrales : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

En pratique, il faut privilégier une monothérapie, et le choix du traitement initial sera guidé par son profil d’efficacité et de tolérance, mais également de ses éventuelles propriétés d’induction enzymatique du système des cytochromes P450. En effet, certains antiépileptiques comme le phénobarbital, la phénytoine et la carbamazépine sont fortement inducteurs enzymatiques et peuvent interagir avec les autres médicaments prescris, notamment la chimiothérapie, qui risque d’être moins efficace (2). Ainsi, les médicaments les plus utilisés en première intention sont le valproate de sodium, la gabapentine et l’oxcarbamazépine.
En savoir plus

129 En savoir plus

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif des lymphomes malins non hodgkiniens : expérience du service d’hématologie clinique du CHU Mohammed VI

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif des lymphomes malins non hodgkiniens : expérience du service d’hématologie clinique du CHU Mohammed VI

Dans notre série, on a utilisé 5 protocoles différents mais la plus part des nos malades 59,22% soit 61 patients ont été traités par le CHOP ce qui s’accorde avec la littérature, puisq[r]

120 En savoir plus

Profil épidémiologique et clinique du cancer du sein chez la femme au CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil épidémiologique et clinique du cancer du sein chez la femme au CHU Mohammed VI de Marrakech

Parmi ces 7 patientes ayant présenté un antécédent du cancer du sein ,deux patientes ont été suivies pour carcinome lobulaire infiltrant ,et ont bénéficié d’un traitement [r]

137 En savoir plus

Pépite | Thrombectomie mécanique : étude épidémiologique du profil des patients consultants au centre hospitalier de Valenciennes

Pépite | Thrombectomie mécanique : étude épidémiologique du profil des patients consultants au centre hospitalier de Valenciennes

DEMARLE Ingrid e) Autres facteurs étudiés non statistiquement significatifs Les données de description épidémiologique ainsi que le décès à 3 mois, la présence du manipulateur IRM et le délai entre l’arrivée au CHV et la réalisation de l’IRM ont été étudiées dans une analyse bivariée afin de chercher à mettre en évidence un lien entre ces données et la réalisation de la thrombectomie. Aucune des données étudiées n’est liée de façon statistique à la réalisation de la

39 En savoir plus

Hémorragie sévère du post partum immédiat : évaluation des pratiques et profil épidémiologique dans le réseau MYPA

Hémorragie sévère du post partum immédiat : évaluation des pratiques et profil épidémiologique dans le réseau MYPA

L’objectif de cette étude était d’analyser la survenue d’HPP sévère dans les 10 maternités du réseau MYPA, et de déterminer de potentiels facteurs de risque tant[r]

59 En savoir plus

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif de la maladie de Hodgkin : expérience du service d’hématologie du CHU Mohammed VI

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif de la maladie de Hodgkin : expérience du service d’hématologie du CHU Mohammed VI

L’étude réalisée au service d’Hématologie du CHU Mohammed VI à Marrakech à propos de 60 cas de MDH, nous a permis de dégager le profil épidémiologique de la MDH similaire à celui retrouvé dans les pays en voie de développement. C’est une maladie rare avant l’âge de 4 ans, elle plus fréquente chez l’homme (sex ratio

163 En savoir plus

Tumeurs surrénaliennes : profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif, service d’urologie, CHU Mohammed VI Marrakech

Tumeurs surrénaliennes : profil épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif, service d’urologie, CHU Mohammed VI Marrakech

L’objectif de notre travail est de mettre le point sur les difficultés diagnostiques et thérapeutiques de ces tumeurs et analyser et de comparer les différents a[r]

175 En savoir plus

L'hypotension orthostatique chez la personne âgée de plus de 75 ans : profil épidémiologique, à partir d'une étude rétrospective

L'hypotension orthostatique chez la personne âgée de plus de 75 ans : profil épidémiologique, à partir d'une étude rétrospective

Résumé français L’’hypotension orthostatique est un facteur de risque de chute intrinsèque dont la préva- lence augmente avec l’âge, intéressante à dépister car elle n’est pas toujours symptoma- tique. L’objectif de l’étude était de définir le profil épidémiologique des patients atteints d’hypotension orthostatique en excluant les causes aigues pour déterminer les facteurs les plus souvent retrouvés et ainsi permettre un dépistage ciblé en ambulatoire en pré- vention primaire.

60 En savoir plus

Comment je traite ... la paralysie faciale par anastomose hypoglosso-faciale.

Comment je traite ... la paralysie faciale par anastomose hypoglosso-faciale.

- le nerf donneur (XI - XII) doit être intact. La technique de l’anastomose hypoglosso- faciale, décrite par Korte en 1901, a été modifiée par différents auteurs. Des essais d’anastomose de la branche descendante de l’hypoglosse au facial se sont révélés infructueux du fait du petit nombre de fibres motrices au niveau de cette branche (1). Certains auteurs associent à l’ana- stomose hypoglosso-faciale une suture entre la branche descendante et l’extrémité distale du XII dans le but de réduire l’atrophie linguale. Vacher et coll. constatent avec cette technique que la langue est peu atrophiée mais que sa mobilité reste réduite (5). Par contre, Pitty et Tator ne met- tent pas en évidence de réduction de l’atrophie de la langue après anastomose de la branche des- cendante (2). Différents auteurs ont proposé l’anastomose d’un hémi-hypoglosse au facial, par suture directe ou par interposition d’un gref- fon (nerf grand auriculaire ou sural) (9-10).
En savoir plus

4 En savoir plus

Profil épidémiologique, clinique et thérapeutique des péritonites aigues: étude rétrospective sur 2 ans au CHU Mohamed VI de Marrakech

Profil épidémiologique, clinique et thérapeutique des péritonites aigues: étude rétrospective sur 2 ans au CHU Mohamed VI de Marrakech

Nous avons inclus dans cette étude tous les patients âgés de plus de 15 ans, admis pour une péritonite aigue généralisée diagnostiquée sur un ensemble d’éléments clinique[r]

129 En savoir plus

Profil épidémiologique des tumeurs vertébrales chez l'adulte Expérience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI (2003-2010)

Profil épidémiologique des tumeurs vertébrales chez l'adulte Expérience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI (2003-2010)

Nous rapportons l’expérience de notre service, à propos d’une série de 60 cas collectée sur une période de 8 ans, dont le but est d’analyser le profil épidémiologique détaillé des tume[r]

181 En savoir plus

La zone subbriançonnaise dans la région de Réallon (cicatrice de Réallon, Hautes-Alpes)

La zone subbriançonnaise dans la région de Réallon (cicatrice de Réallon, Hautes-Alpes)

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

118 En savoir plus

Profil épidémiologique des tumeurs intracrâniennes chez l’enfant au CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil épidémiologique des tumeurs intracrâniennes chez l’enfant au CHU Mohammed VI de Marrakech

New primary neo- plasms of the central nervous system in survivors of childhood cancer: a report from the Childhood Cancer Survivor Study. Duffner PK and al[r]

175 En savoir plus

Show all 1155 documents...