Haut PDF Prise en charge laparoscopique des cancers de l'endomtre

Prise en charge laparoscopique des cancers de l'endomtre

Prise en charge laparoscopique des cancers de l'endomtre

Le cancer de l'endomètre est le cancer gynécologique le plus fréquent dans les pays développés. L’objectif de notre travail est d’analyser le profil épidémiologique, clinique, les indications, les techniques chirurgicale et les complications de la laparoscopie dans la prise en charge du cancer de l'endomètre à un stade précoce, et ce pour 15 patientes opérées au service, de gynécologie obstétrique à l'hôpital mère et enfant de Marrakech, sur une période de 4 ans. La moyenne d'âge était de 59,5 ans. Les métrorragies post-ménopausiques étaient le signe révélateur dans 80 % des cas. L'échographie endovaginale était l'examen paraclinique réalisé en première intention. Le curetage biopsique de l'endomètre avec hystéroscopie est l'élément capital du diagnostic. Toutes les patientes ont bénéficié d'une chirurgie première avec exploration de la cavité abbdomino pelvienne, une cytologie péritonéale, une lymphadénectomie pelvienne droite et gauche avec un nombre moyen de ganglion prélevé de 17 ganglions, et une hystérectomie extrafaciale avec annexectomie. La chirurgie a été marquée par l'absence d'incidents peropératoire et postopératoire. La durée opératoire moyenne était 2heures20 minutes , et un durée d'hospitalisation moyenne de 60 heures. L'adénocarcinome bien différencié représentait 80%. Le stade I représentait 86,66%, le stade II 6,66% et le stade III 6,66%. La radiothérapie a été indiquée dans 40% des cas, et la chimiothérapie dans 6,66% des cas. L'évolution a été marqué par une récidive ganglionnaire chez une seule patiente soit 6,66%, des métastases à distance ont été notées chez 6,66% des cas. La survie sans récidive durant la période de suivi a été de 80%.L'incidence du cancer de l'endomètre augmente avec l'âge. La moyenne d'âge est de 56 à 65 ans. Les facteurs de risque sont liés à l'hyperoestrogénie. Les métrorragies post-ménopausiques sont le symptôme révélateur. Le curetage biopsique de l'endomètre donne la preuve histologique. L'IRM est l'examen de référence pour l'évaluation de l'extension. L'adénocarcinome est le type histologique le plus fréquent. La chirurgie représente la base du traitement. Le pronostic est bon à un stade précoce. Actuellement, il est admis que la prise en charge des cancers de l'endomètre gynécologiques peut être réalisée par laparoscopie .Au-delà du réel gain des patientes concernant une morbidité diminuée, la laparoscopie est montrée au moins équivalente à la voie laparotomique en termes de résultats carcinologiques.
En savoir plus

216 En savoir plus

Prise en charge des mtastases hpatiques des cancers colorectaux

Prise en charge des mtastases hpatiques des cancers colorectaux

L‘argon ou de l‘azote, est insérée dans la masse tumorale par une cryosonde sous guidage échographique. La procédure est généralement réalisée après une laparotomie mais les approches laparoscopique et percutanée sont aussi pratiquées [147]. D‘un point de vue méthodologique et technique, la cryothérapie connaît les mêmes contraintes que les radiofréquences, compte tenu de son caractère invasif pour l‘organe. Les résultats cliniques [148] associent la cryothérapie à des taux de complications élevés, jusqu‘à 40,7% contre 3,3% pour la radiofréquence, et un taux de récurrence tumorale de 13,6% contre 2,2% en cas de RF. Au sein des techniques émergentes, la cryothérapie est pour toutes ces raisons beaucoup moins utilisée.
En savoir plus

205 En savoir plus

Quelle est la place de la curiethérapie préopératoire suivie d'une hystérectomie par voie mini invasive dans la prise en charge des cancers du col de stade précoce ?

Quelle est la place de la curiethérapie préopératoire suivie d'une hystérectomie par voie mini invasive dans la prise en charge des cancers du col de stade précoce ?

Avec un suivi médian de 132 mois, une stratégie thérapeutique radio chirurgicale des cancers du col de l'utérus à un stade précoce (inférieur à IB3 FIGO 2018 ) incluant une curiethérapie endocavitaire préopératoire suivie d’une hystérectomie totale par voie laparoscopique de type A semble offrir un taux de récidive raisonnable par rapport aux résultats de l'essai LACC

51 En savoir plus

La prise en charge chirurgicale des cancers du bas oesophage et du cardia

La prise en charge chirurgicale des cancers du bas oesophage et du cardia

Une proportion non négligeable de patients éligibles à un traitement chirurgical sera finalement considérée comme non résécable après une exploration laparoscopique en raison de la constatation d’une carcinose péritonéale ou d’une maladie métastatique. Ainsi De Graaf et al. ont réalisé une laparoscopie à 411 patients atteints d’un cancer oeso-gastrique jugé résécable [82] ; une laparotomie a été évitée pour 84 d’entre eux (soit 20,2 % de l’effectif) du fait d’une maladie métastatique ou localement avancée. Les auteurs indiquent que 81 % des patients évalués par TDM et EE ont été finalement opérés contre seulement 65 % des patients évalués par TDM seule. Autrement dit, il est probable que la laparoscopie exploratrice ne soit finalement décisive que pour un nombre très limité de patients correctement évalués au préalable par TDM, EE voire TEP. Certaines équipes ont également suggéré l’intérêt d’associer à l’exploration chirurgicale la réalisation d’une échographie per-opératoire mais les données restent très limitées.
En savoir plus

148 En savoir plus

Évaluation régionale des pratiques de prise en charge thérapeutique des cancers de prostate oligométastatiques à la TEP-choline après un traitement à visée curative de première ligne

Évaluation régionale des pratiques de prise en charge thérapeutique des cancers de prostate oligométastatiques à la TEP-choline après un traitement à visée curative de première ligne

! 82! Conclusion! ! Les! progrès! des! techniques! d’imagerie! associant! une! évaluation! anatomique! et! fonctionnelle!telle!que!la!TEPCcholine,!ont!permis!de!distinguer!une!entité!nosologique!:! celle! de! maladie! oligométastatique! (OM).! Dans! le! cadre! de! rechute! OM! en! phase! hormonoCsensible!des!CaP!après!traitement!initial!local!à!visée!curative,!on!assiste!de! plus!en!plus!à!une!prise!en!charge!individualisée!et!multidisciplinaire!de!cette!maladie!OM! car! il! est! difficile! de! mener! des! essais! contrôlés! randomisés! chez! des! patients! oligométastatiques!en!raison!de!la!diversité!des!présentations.!Ainsi,!le!traitement!ciblé! de!ces!oligométastases,!de!plus!en!plus!pratiqué,!présente!une!bonne!efficacité!locale!et! un!bon!profil!de!tolérance,!mais!son!impact!sur!les!survies!est!à!ce!jour!non!démontré.! L’évaluation!de!la!prise!en!charge!thérapeutique!de!402!lésions!en!TEPCcholine!chez!177! patients!en!rechute!OM!d’un!CaP!en!phase!hormonoCsensible!après!un!traitement!initial! local! à! visée! curative,! a! permis! de! mettre! en! évidence! pour! la! première! fois! dans! la! littérature,! l’impact! positif,! statistiquement! significatif! après! ajustement! en! analyse! multivariée,! d’une! RTE! «! régionale! »! prophylactique! associée! au! TCM,! et! d’un! TSA! concomitant! au! TCM! sur! les! survies! sans! rechute! biochimique! et! sans! rechute! métastatique.!Ces!résultats!incitent!donc!à!rester!prudent!quant!à!un!traitement!unimodal! trop!«!ciblé!»!de!la!/!des!oligométastase(s).!
En savoir plus

128 En savoir plus

Place de la colectomie droite en deux temps dans la prise en charge chirurgicale des cancers du colon droit chez les patients fragiles

Place de la colectomie droite en deux temps dans la prise en charge chirurgicale des cancers du colon droit chez les patients fragiles

L’étude des données préopératoires étudiées étaient : le sexe, l’âge, l’hémoglobinémie, la créatinémie, l’index de comorbidité de Charlson, le score ASA, l’index de Karnosvsky, la prise d’anticoagulants et/ou d’antiagrégants plaquettaires au long cours, les antécédents cardiaques (insuffisance cardiaque, valvulopathie, cardiopathie ischémique…), les antécédents vasculaires (infarctus, artériopathie oblitérante des membres inférieurs…), les antécédents pulmonaires (insuffisance respiratoire, BPCO, asthme…), la présence d’une cirrhose, le diabète (insulino- requérant ou non), l’insuffisance rénale aigue ou chronique ( clairance de la créatinine < 90ml/min selon la formule MDRD), les antécédents neurologiques (accidents vasculaires cérébraux, démences…), les antécédents pulmonaire (asthme, BPCO, cancer pulmonaire, …), les facteurs nutritionnels (l’albuminémie, et l’existence d’une dénutrition).
En savoir plus

41 En savoir plus

Stratégie personnalisée et optimisée dans la prise en charge des cancers du rectum métastatiques synchrones résécables : étude comparative mono-centrique

Stratégie personnalisée et optimisée dans la prise en charge des cancers du rectum métastatiques synchrones résécables : étude comparative mono-centrique

une optique d’épargne rectale, le délai d’attente pourrait être allongé (20) . Dans notre série, 7 patients ont pu bénéficier de la stratégie d’épargne : 1 dans le groupe contrôle et 6 (25%) dans le groupe LFO avec 4 exérèses locales de clôture et 2 « watch and wait » (pour des lésions dont les caractéristiques initiales ne permettaient pas de réaliser une tumorectomie de clôture). D’un point de vue organisationnel, le choix et la réalisation de cette stratégie se sont naturellement intégrés dans la prise en charge (l’exérèse locale ayant été réalisée en « clôture » du traitement chirurgical). Parmi les patients ayant eu une stratégie d’épargne rectale, 4 ont eu une récidive, dont 1 seul une récidive locale (après stratégie « watch and wait » à 19 mois de suivi). L’analyse des courbes de survie et de survie sans récidive montre chez ces patients métastatiques, et comme le suggéraient les études précédentes chez des patients non stade IV (18,44) , une claire tendance à la supériorité de cette stratégie d’épargne, et ce
En savoir plus

56 En savoir plus

Place d'un traitement combiné par radiofréquence et radiothérapie thoracique dans la prise en charge des cancers bronchiques non à petites cellules

Place d'un traitement combiné par radiofréquence et radiothérapie thoracique dans la prise en charge des cancers bronchiques non à petites cellules

24 3. Limites du référentiel Le référentiel Français à l’intérêt de former un guide consensuel pour la prise en charge des patients atteints de CBNPC. Cependant, datant de 2010 les traitements les plus récents comme les différentes techniques d’ablathermie ne sont pas abordés. Une actualisation pourra être nécessaire afin de prendre en considération ces différentes alternatives thérapeutiques quand leur utilité aura pu être démontrée. En effet, du fait de l’allongement de la survie et du nombre important de patients jeunes, en bon état général, l’utilisation de différentes techniques de manière successive va devenir de plus en plus fréquente. De plus, bien que souvent abordées en RCP, les questions quant à la conduite à tenir en cas d’évolution dissociée ou à la possibilité de réaliser un traitement de clôture ne sont pas considérées dans ce guide, faute de niveau de preuve…
En savoir plus

120 En savoir plus

Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée

Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée

- B2a : Dans le cas d’une visée informative, la « neutralité » peut s’analyser d’abord comme prise en compte : celle-ci porte sur la vérité du rapport de l’information, sans qu’il soit nécessaire que L1/E1 ne s’engage sur la vérité du contenu propositionnel rapporté : le PDV ayant été déjà formulé, L1/E1 n’est pas tenu de le reprendre à son compte (sauf volonté délibérée). Ainsi, le policier qui rédige une main courante ou un procès verbal, le journaliste qui rapporte des déclarations, ne font qu’enregistrer les PDV, et leur enregistrement ne signifie pas qu’ils les accréditent sur le fond. S’ils veulent le faire, ils doivent les réasserter pour leur propre compte. Relèvent de cette prise en compte « neutre » les exemples (1), (9) à (11), (16). Mais il n’est pas facile de tracer une frontière nette entre une information et son profilage en vue d’une certaine visée argumentative de L1/E1. Ainsi dans les énoncés de fiction. Lorsque le narrateur d’un récit réaliste écrit que « Jeanne, ayant fini ses malles,
En savoir plus

22 En savoir plus

Les hypercholestérolémies et leur prise en charge

Les hypercholestérolémies et leur prise en charge

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

142 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des cancers gynécologiques en période de pandémie COVID-19 – Recommandations du Groupe FRANCOGYN pour le CNGOF.

Prise en charge chirurgicale des cancers gynécologiques en période de pandémie COVID-19 – Recommandations du Groupe FRANCOGYN pour le CNGOF.

Pour les cancers de l’endome`tre de stades avance´s III et IV, le traitement me´dical premier doit eˆtre privile´gie´. 3.3.2. Pour une suspicion de cancer de l’endome`tre Pour une patiente qui pre´sente des me´trorragies post- me´nopausiques et un e´paississement endome´trial a` l’e´chogra- phie, il convient de privile´gier le pre´le`vement endome´trial en consultation (pipelle) et l’hyste´roscopie diagnostique en consultation doit eˆtre e´vite´e si non re´alise´e dans le meˆme temps (afin de limiter le nombre de de´placement de la patiente). En cas de bilan diagnostique non contributif, il convient de moduler la date de la re´alisation de l’hyste´roscopie diagnostique et curetage biopsique en fonction du degre´ de suspicion de cancer de l’endome`tre et des contraintes d’acce`s au bloc ope´ratoire. Si le risque de cancer paraıˆt faible et la patiente aˆge´e, il est le´gitime de diffe´rer le geste sous anesthe´sie ge´ne´rale pendant la pe´riode de confinement.
En savoir plus

5 En savoir plus

Résultats de la cœlioscopie dans la prise en charge des métastases hépatiques de cancers colorectaux : étude cas-témoin avec score de propension

Résultats de la cœlioscopie dans la prise en charge des métastases hépatiques de cancers colorectaux : étude cas-témoin avec score de propension

prise en charge des métastases hépatiques des cancers colorectaux (MHCCR) demeure peu répandue. Matériel et méthodes : Cette étude rétrospective avec score de propension comparait la morbidité postopératoire et les suites oncologiques entre la cœlioscopie et la laparotomie pour la chirurgie des métastases hépatiques. IL s’agissait d’une étude monocentrique menée entre 2008 et 2014. L’analyse statistique était réalisée en deux étapes avec une analyse univariée des facteurs préopératoires afin d’isoler les facteurs de confusion (sexe, ASA, nombre de lésions, localisation, chimiothérapie préopératoire et technique opératoire) et une seconde analyse multivariée pour évaluer les différences entre les deux voies d’abord.
En savoir plus

50 En savoir plus

l’effet Angelina Jolie , un nouveau paradigme pour la prise en charge des prédispositions hériditaire aux cancers du sein en Algerie.

l’effet Angelina Jolie , un nouveau paradigme pour la prise en charge des prédispositions hériditaire aux cancers du sein en Algerie.

Si la très grande majorité des cancers est spora- dique, environ 5 % d’entre eux surviennent dans le cadre d’une prédisposition héréditaire. C'est-à- dire qu’il existe, chez un individu donné, une mutation d’un gène prédisposant cet individu à développer tel ou tel cancer. Le risque de cancer est alors très supérieur à celui de la population générale. Cette mutation peut être héritée d’un ou des parents ou accidentelle (on parle alors de mutation “de novo”). Dans tous les cas, elle est transmissible à la descendance selon les modèles mendéliens de la génétique. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une transmission autosomique dominante, avec 50 % de risque de transmission de la mutation à la descendance.
En savoir plus

90 En savoir plus

Prise en charge des fenteslabiopalatines

Prise en charge des fenteslabiopalatines

Un spécialiste en rééducation de la parole (orthophoniste) évaluera alors le parler de l’enfant, vers l’âge de quatre/cinq ans, et établira, si besoin, un calendrier de prise en charge qui s’étale de façon générale sur une année entière. A terme, une très grande majorité d’enfant (4 sur 5) ne nécessiteront pas d’autres traitements pour acquérir un langage audible. Les autres pourront bénéficier, entre autre, d’une intervention chirurgicale sur le voile pour le raccourcir, le rallonger ou pour améliorer sa fonction .

112 En savoir plus

Prise en charge de l'hyperuricémie

Prise en charge de l'hyperuricémie

– Proportion de patients ayant une uricémie < 6 mg/dl à chaque visite – Réduction de l’uricémie à chaque visite par rapport à l’inclusion. – Proportion de patients ayant recours à un[r]

69 En savoir plus

Prise en charge de l'angiocholite

Prise en charge de l'angiocholite

Le drainage est actuel- lement réalisé par cholangiographie rétrograde endoscopique sous anesthésie générale, avec de manière optimale: un prélèvement de bile pour analyse bactériolog[r]

3 En savoir plus

Profils patients associés à la non conformité des décisions aux recommandations de prise en charge thérapeutique des cancers du sein : utilisation de l'analyse de concepts formels

Profils patients associés à la non conformité des décisions aux recommandations de prise en charge thérapeutique des cancers du sein : utilisation de l'analyse de concepts formels

OncoDoc2 (Séroussi et al., 2001) est un SADM destiné à être utilisé lors des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) de cancérolo- gie où sont prises toutes les décisions thérapeutiques concernant la prise en charge des cancers. Pour un patient donné, caractérisé par un ensemble de critères, le système fournit les plans de soins recommandés par le réfé- rentiel de bonne pratique local (CancerEst) pour la prise en charge théra- peutique des cancers du sein non métastatiques. Après une première étude réalisée à l’hôpital Tenon (AP-HP) durant laquelle le taux de conformité des décisions de RCP au référentiel CancerEst était passé de 79 % sans in- tervention à 93 % après utilisation d’OncoDoc2 pour les prises de décision (Séroussi et al., 2007), le système a été adopté par les membres de la RCP et a été utilisé en routine pendant près de 3 ans. Le taux de conformité est resté élevé (92 %), mais montre que sur le long terme les médecins de RCP n’ont pas systématiquement suivi les recommandations qu’ils avaient pour- tant collectivement élaborées, en dépit de l’utilisation d’OncoDoc2 qui les leur rappelait au moment de la décision.
En savoir plus

17 En savoir plus

Les principaux cancers des enfants, adolescents et jeunes adultes. Volume 2, La prise en charge bucco-dentaire dans un service d'oncologie pédiatrique, étude et propositions

Les principaux cancers des enfants, adolescents et jeunes adultes. Volume 2, La prise en charge bucco-dentaire dans un service d'oncologie pédiatrique, étude et propositions

Le principe de prise en charge bucco-dentaire des adultes atteints de cancers est relativement complet et nous est enseigné lors de notre cursus à la faculté d’odontologie. En revanche, en ce qui concerne les mucites, même si de nombreuses études expérimentales sur des nouveaux traitements sont réalisées pour les adultes, à ce jour, aucun consensus n’a été trouvé pour la prise en charge de ces lésions buccales. Nous savons quel est le protocole à suivre pour limiter leur apparition, mais leur prise en charge, une fois qu’elles atteignent un stade III ou IV, reste insuffisante et altère la qualité de vie des patients.
En savoir plus

81 En savoir plus

Délai de prise en charge des cancers du sein dans la Somme selon l'évolution de l'incidence, le niveau socio-économique, le type de découverte, et répercussion sur le stade au diagnostic

Délai de prise en charge des cancers du sein dans la Somme selon l'évolution de l'incidence, le niveau socio-économique, le type de découverte, et répercussion sur le stade au diagnostic

Il s’agissait d’une étude épidémiologique observationnelle, descriptive, rétrospective et monocentrique. Dans un premier temps, l’ensemble de la population des femmes atteintes de cancers du sein diagnostiqués dans le département de la Somme entre 2004 et 2014 était décrit grâce aux données disponibles pour cette population : le taux d’incidence, comparativement au taux d’incidence de l’ensemble de la population française, les effectifs et la répartition des diagnostics par année, la répartition de l’âge au diagnostic, les modes de découverte du cancer, la répartition du grade SBR et enfin la répartition des scores EDI. Ceci a permis d’obtenir un aperçu de la population des femmes atteintes de cancer du sein dans la Somme sur cette période.
En savoir plus

65 En savoir plus

Prise en charge de la douleur chez les patients suivis pour cancers : Exprience des services doncologie mdicale - mdecine interne  lhpital militaire Avicenne - Marrakech

Prise en charge de la douleur chez les patients suivis pour cancers : Exprience des services doncologie mdicale - mdecine interne lhpital militaire Avicenne - Marrakech

Prise en charge de la douleur chez les patients suivis pour cancers : Expérience des services d’oncologie médicale - médecine interne à l’hôpital militaire Avicenne - Marrakech Abstract Introduction: Cancer pain is one of the major problems that doctors face, this pain can be present at any stage of the disease, and can be secondary to the progression of the disease itself or to the effects of the various anti-carcinogenic treatments. The unclear physio-pathological mechanisms of the pain besides the opiophobia induce not only an underestimation of the cancer pain but also a lack of use of the therapeutic arsenal available to manage it.
En savoir plus

158 En savoir plus

Show all 5662 documents...