Haut PDF Prise en charge de l'hmatome intraparenchymateux spontan Exprience de l'hpital Ibn Tofail du CHU Mohammed VI

Prise en charge de l'hmatome intraparenchymateux spontan Exprience de l'hpital Ibn Tofail du CHU Mohammed VI

Prise en charge de l'hmatome intraparenchymateux spontan Exprience de l'hpital Ibn Tofail du CHU Mohammed VI

La TDM était systématique pour l’ensemble des patients, assurant facilement le diagnostic de l’hématome intraparenchymateux spontané, la localisation hémisphérique profonde a été la p[r]

151 En savoir plus

La prise en charge endoscopique de la pathologie neurochircale : exprience du CHU Med VI Hpital Ibn Tofail de Marrakech

La prise en charge endoscopique de la pathologie neurochircale : exprience du CHU Med VI Hpital Ibn Tofail de Marrakech

Figure 78: Voie endoscopique endonasale [147] A Classification sagittale des différents accès chirurgicaux possibles par la voie endoscopique endonasale B Projection endocrânienne des abords endoscopiques end nasaux de la base du crâne 1. Fissure orbitaire supérieure (III, IV, VI, nerfs lacrymal, frontal et nasociliaire, veine ophtalmique supérieure) ; 2. Foramen rond (V2) ; 3. Foramen ovale (V3, artère méningée accessoire) ; 4. Foramen spinosum (artère et veine méningée moyenne, rameau méningé du V3) ; 5. Foramen déchiré antérieur (carotide interne, plexus veineux péri carotidien) ; 6. Hiatus du nerf petit pétreux ; 7. Hiatus du nerf grand pétreux ; 8. Canal hypoglosse ; 9. Foramen cæcum (veine émissaire du sinus sagittal supérieur) ; 10. Gouttière olfactive ; 11. Toit de l’orbite ; 12. Foramen ethmoïdal postérieur ; 13. Planum sphénoïdal ; 14. Tubercule de la selle turcique ; 15. Canal optique ; 16. Apophyse clinoïde antérieure ; 17. Selle turcique ; 18. Dorsum sellaire ; 19. Clivus ; 20. Méat acoustique interne (VII, VIII, artère labyrinthique) ; 21. Foramen Jugulaire (sinus pétreux inférieur, IX, X, XI, sinus sigmoïde, artère méningée postérieure); 22. Foramen magnum (moelle allongée, artères vertébrales, racines spinales des nerfs accessoires).
En savoir plus

243 En savoir plus

Fractures pathologiques  l'hpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI de Marrakech

Fractures pathologiques l'hpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI de Marrakech

V. Traitement : La durée d'hospitalisation variait entre 3 jours à 1 mois. La prise en charge initiale d’une fracture pathologique d’un os long comprend évidemment une stabilisation urgente de la fracture, à l’aide d’une contention plâtrée ou d’un fixateur externe situé à distance des lésions afin d’en limiter la dissémination. Qu’elle soit imminente ou déjà constituée, cette fracture n’est en revanche jamais une urgence opératoire. En premier lieu, un bilan exhaustif et une planification préopératoire soigneuse sont impératifs.

148 En savoir plus

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Tazi I et al [23] 3 2 notre série 43 3 V. Échanges plasmatiques dans la PRNC : La PRNC est une neuropathie périphérique auto-immune acquise [58]. Les corticostéroïdes, les IgIV ou l'EP sont les options de traitement dont les résultats sont similaires ; le choix entre elles est donc basé sur le coût, la disponibilité et les effets secondaires. Un traitement d'entretien, comprenant la prise continue de stéroïdes, un EPT périodique ou des perfusions répétées d'IgIV, est généralement nécessaire car l'arrêt du traitement peut être suivi d'une rechute [59].
En savoir plus

134 En savoir plus

Prise en charge des grossesses extra-utérines CHU Mohammed VI

Prise en charge des grossesses extra-utérines CHU Mohammed VI

Ainsi l’élévation de l’αFP peut aider à faire un diagnostic précoce de GEU et à améliorer par conséquent la prise en charge de cette affection (43). 6)-Numération formule sanguine (NFS) Elle montrera une anémie en cas d’hémorragie intra-péritoniale. Elle n’a aucune valeur diagnostique, mais pourrait être utile pour instaurer des mesures de réanimation et de transfusion (18,40). Dans notre série, la NFS a révélé une anémie chez 60 cas parmi lesquels 5 patientes ont nécessité une transfusion sanguine.

117 En savoir plus

Prise en charge des anévrysmes artériels intracrâniens au CHU Mohammed VI

Prise en charge des anévrysmes artériels intracrâniens au CHU Mohammed VI

Elle doit être réalisée durant les 24heures qui suivent l’hémorragie pour assurer une prise en charge thérapeutique appropriée aux patients. Elle doit être réalisée avec injection sélective des artères carotides internes et des artères vertébrales (angiographie des quatre axes vasculaires) pour explorer toute la vascularisation cérébrale. Elle doit être de bonne qualité pour montrer l’anévrysme et préciser sa localisation, sa taille, son collet, les branches corticales associées, un vasospasme associé et des anévrysmes additionnels. Il est important de préciser la taille du collet anévrysmal, pour prévoir le succès du clipping anévrysmal et de l’embolisation endovsculaire, car une occlusion totale est plus probable dans les anévrysmes avec collet moins de 4mm (9).
En savoir plus

147 En savoir plus

Prise en charge des mningiomes intra-rachidiens, exprience du service de neurochirurgie de lhpital Ibn Tofail, Marrakech

Prise en charge des mningiomes intra-rachidiens, exprience du service de neurochirurgie de lhpital Ibn Tofail, Marrakech

Mes amis et collègues : Rédouane, Soumia, Ilyass, Oussama, Othmane, Yahya, Hamza, Jihane, Salma, Sofia, Rayhana, Rania, Loubna… J’aurais aimé vous rendre hommage un par un mais hélas le nombre limité de pages m’en empêche. En souvenir de tous les moments que nous avons passés les couloirs du CHU et nos folles aventures en dehors de l’hôpital. Je vous dis merci, tout simplement, d’avoir été là et de m’avoir

133 En savoir plus

Incidence des infections du site opratoire tude prospective  l'hpital  Ibn Tofail CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc

Incidence des infections du site opratoire tude prospective l'hpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc

nosocomiale dans un service donné. L’inconvénient des études d’incidence en continu est d’ordre économique. Elles nécessitent pour bien être menées, l’emploi d’un personnel permanent spécialisé. Le taux d’incidence globale d’ISO de notre série était de 5,3 %, alors qu’il était de 3.8% dans une étude réalisée par bezzaoucha dans un hôpital universitaire algérien [20]. Si l’on procède à une comparaison, il s’avère que l’incidence d’ISO de notre structure d’ISO de notre structure de soin reste relativement élevée mais nettement diminuée par rapport à celle de l’hôpital IBN SINA de Rabat qui était de 9,6% [3].
En savoir plus

123 En savoir plus

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Dans notre série, nous avons dénombré 15 cas de méningiomes du jugum soit 35,71% des méningiomes de l’étage antérieur, 14,42% des méningiomes de la base du crâne et 4,74% des m[r]

223 En savoir plus

Prise en charge des goitres à l’hôpital Ibn Tofail

Prise en charge des goitres à l’hôpital Ibn Tofail

Résumé : Le goitre est une affection extrêmement fréquente. Elle représente la pathologie endocrinienne la plus répandue dans le monde. Le but de cette étude est d’étudier le profil épidémiologique, clinique, paraclinique et thérapeutique des goitres thyroïdiens et d’évaluer notre expérience, afin d’essayer de déterminer une stratégie diagnostique et thérapeutique pour leur prise en charge à travers une étude rétrospective incluant 642 cas de goitres thyroïdiens colligés aux services de chirurgie viscérale et d’endocrinologie du CHU Mohamed VI de Marrakech sur une période de cinq ans, entre janvier 2005 et décembre2009. Dans notre série, l’âge moyen des patients était de 40 ans avec une prédominance féminine (93,2%). La tuméfaction cervicale antérieure était le motif de consultation le plus fréquent (96,1%). L’examen clinique a révélé un goitre homogène chez 66% des cas. L’échographie thyroïdienne pratiquée chez 633 patients , a montré un goitre multinodulaire hétérogène dans 51,4% des cas. La cytoponction, réalisée chez 37 patients a montré une cytologie folliculaire dystrophique dans 36 cas. Le choix thérapeutique va de la simple surveillance à la thyroidectomie, 126 patients ont été traités par les antithyroidiens de synthèse pour hypethyroidie. Les gestes chirurgicaux pratiqués sont dominés par la thyroïdectomie totale dans 436 des cas (67,9%). La répartition anatomopathologique des affections thyroïdiennes opérées montre une prédominance des goitres dystrophiques (87,8%) . Les suites post-opératoires étaient simples dans 487 cas (93,8%). Au Maroc le goitre endémique reste encore un problème préoccupant et justifie une amélioration de la prophylaxie.
En savoir plus

136 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Pour l’instant aucune publication n’a montré l’efficacité de la rééducation dans la prise en charge des troubles de la statique pelvienne. d. Pessaire : Le pessaire est un dispositif placé dans le vagin pour soutenir les parois vaginales en prolapsus ou pour assurer une continence urinaire. Les pessaires ont pour avantage particulier de n’être que peu envahissants, en plus de fournir une atténuation immédiate des symptômes. Ces dispositifs constituent une excellente solution de rechange pour les femmes symptomatiques qui souhaitent encore connaître une grossesse, ainsi que pour celles qui choisissent d’avoir recours à une intervention non chirurgicale ou qui veulent obtenir un soulagement des symptômes avant la tenue d’une chirurgie. Les pessaires connaissent un regain de popularité et constituent une option pour la prise en charge du prolapsus et de l’incontinence chez les femmes de tous âges. Les pessaires sont principalement faits de silicone de qualité médicale; seuls les plus grands formats de pessaire sont faits d’acier chirurgical recouvert de silicone [127].
En savoir plus

216 En savoir plus

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

69 Résumé : Les ingestions caustiques sont une véritable urgence médico-chirurgicale, nécessitant une prise en charge multidisciplinaire. Le but de notre étude rétrospective réalisée entre 2007 et 2012, au service de chirurgie générale du centre hospitalier Ibn Tofaïl, est d’analyser les caractéristiques épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutives des ingestions caustiques sévères. Les patients colligés dans cette étude sont au nombre de 26, (16 hommes et 10 femmes), soit un sexe ratio de 1,6. Ils sont âgés entre 20 et 72 ans (moyenne de 35 ans). 23% de nos patients ont eu un passé psychologique connu. Les circonstances accidentelles sont moins fréquentes (46,16%) que les formes volontaires (53,84%). L’esprit de sel (HCl) est le produit le plus utilisé (73,07%), suivi de l’eau de Javel (19,23%).
En savoir plus

107 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Abstract Tumors of the pineal region are a rare entity in neurosurgery. We report in this work the retrospective study of a series of 14 cases of pineal region tumors, collected in the neurosurgery department of UHC Mohammed VI of Marrakesh, for 9 years from 2003 to 2011. These tumors represent 1,1% of brain tumors. The average age of our patients was 30 years with a sex ratio of 1. Clinical manifestations are dominated by the intracranial hypertension (100%). The computed tomography was made in 100%, and the use of magnetic resonance imaging concerned 85,7% of cases. The tumor markers assays realized in 64,2%, and the cerebrospinal fluid cytology realized in 42,8%, were both negative. The surgical treatment of hydrocephalus (85,7%) and the tumor by biopsy(85,7%) or resection (14,2%), followed by a suitable adjuvant therapy (78,5%), was the therapeutic conduct adopted in our series. The postoperative course was uneventful in most cases. The major complications were neurological deficits (7,1%) and overall mortality was 7,1%. The histopathological study showed 4 pinealoblastomas, 2 pinealocytomas, 2 germinomas and 3 glial tumors.
En savoir plus

205 En savoir plus

Cancers de la vulve Exprience du CHU Mohammed VI De MARRAKECH

Cancers de la vulve Exprience du CHU Mohammed VI De MARRAKECH

3. AUTRES EXAMENS (non de pratique courante)  Test d'induction de la fluorescence par tétracycline de Bethoux(TIFT) Cet examen (TIFT) sera surtout utilisé dans le dépistage des carcinomes in situ. Il se base sur le fait que les tétracyclines se fixent électivement dans les tissus épithéliaux dont le taux de renouvellement cellulaire est élevé. Ces molécules seront administrées par voie veineuse ou per os. Une heure après l'injection intraveineuse, ou 24 h après une prise orale, on réalisera une vulvoscopie sous lumière ultraviolette à la recherche de zones fluorescentes qui correspondent au tissu pathologique [112].
En savoir plus

206 En savoir plus

Les spondylarthropathies : exprience du service de rhumatologie du CHU Mohammed VI

Les spondylarthropathies : exprience du service de rhumatologie du CHU Mohammed VI

Incidence and prevalence of psoriatic arthritis, ankylosing spondylitis, and reactive arthritis in the first descriptive population-based study in the Czech Republic. Epidemiology of An[r]

168 En savoir plus

Prise en charge des traumatismes hpatiques : Exprience du CHU Mohamed VI, Marrakech

Prise en charge des traumatismes hpatiques : Exprience du CHU Mohamed VI, Marrakech

Les limites de l’échographie sont liées à l’emphysème sous cutané [58], l’iléus réflexe, l’impossibilité de poser le diagnostic de rupture d’organe creux, et d’étudier le rétropéritoine [59]. L’échographie a été incontournable dans la prise en charge de nos patients. Cependant, son caractère opérateur dépendant et les conditions de sa réalisation en urgence, en limitent l’apport. Ainsi 25% des échographies réalisées étaient non concluante en terme d’atteinte hépatique et n’a révélé qu’un épanchement péritonéale, d’où la nécessité de compléter par une TDM.
En savoir plus

153 En savoir plus

Prise en charge des traumatismes du rachis dorsolombaire au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des traumatismes du rachis dorsolombaire au CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des traumatismes du rachis dorsolombaire au CHU Mohammed VI Marrakech vi. Complications post opératoires :6 cas et qui sont comme suit : 3 patients ont présenté un débricolage de matériel pour lequel ils ont été repris avec réinsertion de vis pédiculaire. Un autre a présenté une issue de LCR au point d’insertion de la vis qui a dû être replacée sans évolution vers une méningite. Dans un autre cas le patient a rapporté des scitalgies L5 en rapport avec un malpositionnement d’une vis inférieure droite. Un autre cas a présenté une infection de plaie profonde pour laquelle il a bénéficié d’un parage. Les complications citées précédemment ont été bien jugulées sous traitement.
En savoir plus

147 En savoir plus

La prise en charge de lhydatidose du systme nerveux central : Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI ( propos de 44 cas)

La prise en charge de lhydatidose du systme nerveux central : Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI ( propos de 44 cas)

L’âge moyen des patients atteints de kyste hydatique cérébral est de 18 ans et 6 mois avec des extrêmes de 4 et 60 ans... Donc le K.H.cérébrale est une pathologie qui concerne surtout [r]

177 En savoir plus

L'intrt de l'abord antrieur dans la prise en charge de la hernie discale cervicale Exprience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

L'intrt de l'abord antrieur dans la prise en charge de la hernie discale cervicale Exprience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Tous nos patients ont été opérés par voie d’abord antéro-latérale, 78% ont bénéficié d’une discectomie avec arthrodèse par greffon iliaque renforcée par plaque cervicale antérieure. L[r]

159 En savoir plus

Prise en charge des gliomes de bas grade sus tentoriels de l'adulte Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des gliomes de bas grade sus tentoriels de l'adulte Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Expérience du service de neurochirurgie CHU Mohamed VI Marrakech 83 2.4.4. Technique de convection : La technique de convection nécessite la mise en place temporaire d’un fin cathéter dans le parenchyme cérébrale avec une pression et un débit de perfusion bien précis du produit actif pour ne pas créer de cavité kystique ni de back flow du produit lors de l’ablation du cathéter. Sur ce mode technique, plusieurs essais thérapeutiques ont été réalisés notamment en thérapie génique ou en immunothérapie. Des vecteurs spécifiques ont été adaptés à la technique de convection y compris pour les visualiser en IRM: les nouveaux Reovirus, les nanoparticules de typemonodispersedmaghemite nanoparticles, etc... Carpentier et al. ont rapporté une étude clinique de phase 1 sur l’intérêt de l’immunostimulation par oligonucléotides synthétiques (vaccin ADN) rapportant une amélioration de la survie chez 15% des patients. L’essai de phase 2 est en cours de publication et l’essai de phase 3 est en cours de réalisation [118].
En savoir plus

179 En savoir plus

Show all 6633 documents...

Sujets connexes