Haut PDF Prise en charge des goitres à l’hôpital Ibn Tofail

Prise en charge des goitres à l’hôpital Ibn Tofail

Prise en charge des goitres à l’hôpital Ibn Tofail

La vérification de la TSH est réalisée 6 à 8 semaines après le début du traitement, ainsi que celle des hormones thyroïdiennes pour s’assurer de l’absence de surdosage. Le traitement freinateur des goitres nodulaires anciens par la thyroxine n’est pas justifié. Une analyse des nombreuses études cliniques rétrospectives publiées réalisée par Ross a montré un bénéfice de ce traitement dans 60 % des cas. La réponse était meilleure en cas de goitres récents chez des sujets jeunes, de goitres diffus et peu volumineux. Cependant ces études n’étaient pas contrôlées et l’évolution de la taille du goitre était appréciée cliniquement [83, 84].
En savoir plus

136 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale de lhydatidose du systme nerveux central  lhpital Ibn Tofail du CHU Med VI de Marrakech (A propos de 50 cas)

Prise en charge neurochirurgicale de lhydatidose du systme nerveux central lhpital Ibn Tofail du CHU Med VI de Marrakech (A propos de 50 cas)

Prise en charge de l’hydatidose du système nerveux centralau service de neurochirurgie à l’hôpital Ibn Tofail du CHU Med VI de Marrakech (A propos de 50 cas) La tolérance de ces médicaments, à de telles doses, n'est pas parfaite, dans la mesure où ils peuvent être responsable de douleurs abdominales, nausées, vomissements, céphalées, vertiges, fièvre, prurit, éruptions cutanées, leucopénie et anémie qui peuvent obliger à interrompre le traitement, au moins provisoirement. La chute des cheveux est assez fréquente. Des ruptures spontanées du kyste au cours du traitement ont été aussi observées. Biologiquement, les transaminases peuvent monter au-dessus de 100 U/l ; des leucopénies et une chute du taux de l'hémoglobine au-dessous de 9 g/l, ont été observées. En fait, surtout avec l'Albendazole, la toxicité, qui doit être surveillée, est surtout médullaire ou hépatocellulaire [29,83].
En savoir plus

174 En savoir plus

PRISE EN CHARGE DES TRAUMATISMES DU RACHIS CERVICAL INFERIEUR AU SERVICE DE NEUROCHIRURGIE IBN TOFAIL DU CHU MOHAMED VI

PRISE EN CHARGE DES TRAUMATISMES DU RACHIS CERVICAL INFERIEUR AU SERVICE DE NEUROCHIRURGIE IBN TOFAIL DU CHU MOHAMED VI

PRISE EN CHARGE DES TRAUMATISMES DU RACHIS CERVICAL INFERIEUR AU SERVICE DE NEUROCHIRURGIE IBN TOFAIL DU CHU L’écaille occipitale externe est aisément exposée sur 3 cm de part et d’autre de la ligne médiane en sous périosté grâce à la rugine et au bistouri électrique. Les trous nourriciers mis en évidence sont comblés par de la cire. Entre l’occiput et l’épineuse de C2, la palpation au doigt permet de repérer l’arc postérieur de C1et son tubercule, ce qui permet de rester strictement médian. L’arc postérieur de C1est ruginé, au maximum, sur 1,5cm de part et d’autre de la ligne médiane en sous-périosté. Un abord plus latéral peut entrainer une plaie d’une veine vertébrale dont l’hémostase est difficile et est obtenue par tamponnement et utilisation de produits hémostatiques. Une fois le rachis exposé, les compresses sont enlevées et deux écarteurs auto statiques profond sont mis en place.
En savoir plus

209 En savoir plus

Prise en charge des neuropathies périphériques au service de Neurologie, hôpital Ibn Tofail de Marrakech entre 2002 et 2009

Prise en charge des neuropathies périphériques au service de Neurologie, hôpital Ibn Tofail de Marrakech entre 2002 et 2009

spontanées de cet effet indésirable aux centres de pharmacovigilance, soit sur les données bibliographiques issues d’études chez les patients exposés à un médicament neurotoxique [49]. La nécessité d’une surveillance accrue des patients sous traitement potentiellement pourvoyeurs de NP (Tableau XVIII et liste exhaustive à nos jours en annexe IV) s’impose. Les mesures appropriées seront alors prise pour soit diminuer les doses du médicament ou changer de molécule [50]. Les symptômes de NP peuvent encore demeurer, même après la cure médicamenteuse complète, ce qui sous-entend des dommages nerveux irréversibles durant la prise médicamenteuse [51]. Mais pour la plupart les symptômes régressent après arrêt de la molécule responsable.
En savoir plus

122 En savoir plus

La prise en charge endoscopique de la pathologie neurochircale : exprience du CHU Med VI Hpital Ibn Tofail de Marrakech

La prise en charge endoscopique de la pathologie neurochircale : exprience du CHU Med VI Hpital Ibn Tofail de Marrakech

Sur la base des résultats de notre étude et à la lumière de l’analyse bibliographique la chirurgie neuroendoscopique a prouvé son efficacité dans le traitement des hydrocéphalies obst[r]

243 En savoir plus

Prise en charge de la lithiase de la vsicule biliaire  lhpital Ibn Tofail de Marrakech

Prise en charge de la lithiase de la vsicule biliaire lhpital Ibn Tofail de Marrakech

p. Une forme particulièrede cholécystite chronique: la cholécystite xanthogranulomateuse: Epaississement nodulaire de la paroi vésiculaire, celui-ci est retrouvé de façon diffuse dans 91% des cas et de façon focale dans 9 % [310]. Outre l’aspect particulier de l’épaississement pariétal, cette cholécystite peut être responsable d’une infltration marquée de la graisse périvésiculaire de façon diffuse dans 54 % ou focal dans 45 %, d’une extension hépatique (45 %), d’une obstruction biliaire (36 %), et de lymphadénopathie dans 36 % des cas. Elle peut être prise à tort pour un cholangiocarcinome vésiculaire [311]. Les xanthogranulomes peuvent se surinfecter, ce qui conduit à la formation d’abcès pariétaux suivis de perforation et de fistule. En échographie, l’aspect est parfois très évocateur avec : des nodules hypoéchogènes qui siègent dans une paroi très épaissie souvent supérieure au centimètre. Ces nodules sont séparés par des bandes hyperéchogènes formant des cloisons. Cet aspect caractéristique n’est malheureusement retrouvé que dans 50 % des cas [311]. Les nodules peuvent aussi apparaître iso- ou hyperéchogènes, les rendant ainsi plus diffciles à identifer au sein de la paroi ou être absents.
En savoir plus

231 En savoir plus

La prise en charge des suppurations intracrniennes  lhpital Ibn Tofail du CHU Mohamed VI (aspect pidmiologique, clinique et thrapeutique)

La prise en charge des suppurations intracrniennes lhpital Ibn Tofail du CHU Mohamed VI (aspect pidmiologique, clinique et thrapeutique)

Dans la série des abcès, la porte d'entrée inconnue a été retrouvée chez cinq patients soit 26%.. Pour les empyèmes, elle était de 13% des cas..[r]

197 En savoir plus

Prise en charge du canal lombaire étroit expérience du service de neurochirurgie de l’hôpital Ibn Tofail : à propos de 80 cas

Prise en charge du canal lombaire étroit expérience du service de neurochirurgie de l’hôpital Ibn Tofail : à propos de 80 cas

Les résultats fonctionnels du traitement chirurgical d’une sténose lombaire à moyen terme ont été largement étudiés dans la littérature internationale [26,100, 101, 102, 103, 104].. Il[r]

181 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des médulloblastomes, expérience du service de neurochirurgie de l’hopital Ibn Tofail à propos de 23 cas

Prise en charge chirurgicale des médulloblastomes, expérience du service de neurochirurgie de l’hopital Ibn Tofail à propos de 23 cas

L'option est également prise chez ces patients de prévoir systématiquement une cryopréservation de cellules souches hématopoïétiques, afin d'être dans des conditions de pouvoir réaliser une chimiothérapie intensive avec secours hématopoïétique(73,72). Les résultats actuels chez les jeunes enfants atteints de médulloblastome de risque standard font discuter de préconiser l’attitude de chimiothérapie exclusive de première intention chez les enfants allant jusqu’à un âge de cinq ans (39) . La borne d’âge en dessous de laquelle on souhaite éviter l’irradiation de l’ensemble du SNC dépend des études en cours ; dans la SFOP, elle est désormais fixée à cinq ans.
En savoir plus

159 En savoir plus

Prise en charge des tumeurs intramédullaires à l’hôpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI

Prise en charge des tumeurs intramédullaires à l’hôpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI

Dans notre série, nous rapportons deux nouveaux cas de kystes arachnoïdiens intramédullaires symptomatiques chez deux enfants : localisés au niveau de la moelle thoracique, ils se sont r[r]

142 En savoir plus

Prise en charge des mningiomes intra-rachidiens, exprience du service de neurochirurgie de lhpital Ibn Tofail, Marrakech

Prise en charge des mningiomes intra-rachidiens, exprience du service de neurochirurgie de lhpital Ibn Tofail, Marrakech

2. Traitement chirurgical : La chirurgie est le gold standard thérapeutique dans la prise en charge des méningiomes rachidiens symptomatiques. L'âge avancé ne semble pas contreindiquer la chirurgie même dans les déficits neurologiques préopératoires graves, parce que la qualité de vie peut être améliorée dans la grande majorité des cas [48]. C’était le cas de notre patiente âgée de 72 ans qui avait une paraplégie sensitivo-motrice complète en préopératoire et qui a retrouvé son autonomie fonctionnelle 04 mois en postopératoire.

133 En savoir plus

Prise en charge de l'hmatome intraparenchymateux spontan Exprience de l'hpital Ibn Tofail du CHU Mohammed VI

Prise en charge de l'hmatome intraparenchymateux spontan Exprience de l'hpital Ibn Tofail du CHU Mohammed VI

La TDM était systématique pour l’ensemble des patients, assurant facilement le diagnostic de l’hématome intraparenchymateux spontané, la localisation hémisphérique profonde a été la p[r]

151 En savoir plus

Prise en charge des infections osto-articulaires sur matriel dostosynthse  lhpital Ibn Tofail de Marrakech

Prise en charge des infections osto-articulaires sur matriel dostosynthse lhpital Ibn Tofail de Marrakech

qu’une prise en charge par un traitement médical isolé des six mois. - Infections à Pseudomonas aeruginosa : Cette bactérie est la plus fréquente des bacilles à Gram négatif isolés et représente 4 à 6 % de toutes les bactéries impliquées dans les infections de prothèse. La ciprofloxacine possède une excellente diffusion dans l’os. Il s’agit de la seule molécule par voie orale, mais elle ne doit jamais être administrée seule pendant les six premières semaines à cause du risque de sélection de mutants résistants. Des traitements, associant la ciprofloxacine à la ceftazidime, et éventuellement un aminoside en injectable, ont montré leur efficacité dans des traitements de longue durée [148]. En cas de résistance, l’imipénème ou la ticarcilline sont proposés en substitution. En cas de multirésistance, la colistine reste l’alternative mais nécessite un traitement intraveineux pendant six moins [149]. Dans tous les cas, le choix des molécules doit être basé sur les résultats de l’antibiogramme.
En savoir plus

157 En savoir plus

Endoscopie en Neurochirurgie : Etats des lieux, rsultat de 11 ans dexercice au service de Neurochirurgie Ibn Tofail et perspectives davenir. A propos de 620 cas

Endoscopie en Neurochirurgie : Etats des lieux, rsultat de 11 ans dexercice au service de Neurochirurgie Ibn Tofail et perspectives davenir. A propos de 620 cas

F4 Pas de douleur mais a eu au moins un épisode douloureux lombaire ou Sciatique F5 Récupération complète sans épisode douloureux. Reprise de toutes les activités sportives antérieures. Cent quarante-quatre des 191 patients opérés ont renvoyé leur questionnaire (75 %). Le résultat était excellent dans 130 cas (90%), bon dans 1 cas (0,7%) et mauvais dans 13cas (9%). Les complications rencontrées ont été : une spondylodiscite aseptique, l’abord de deux étages à la suite d’un mauvais repérage dans 2 cas, une brèche durale, 3 lésions partielles de la racine, 4 ré-interventions pour une nouvelle hernie dont une seule au même niveau et du même coté. Des 80 personnes qui travaillaient avant l’opération et qui ont répondu au questionnaire, 77 ont repris leur travail avec un délai moyen de 3 semaines, deux n’ont pas repris et un a repris à temps partiel. 140 patients se sont déclarés globalement satisfaits de l’intervention et de la prise en charge (97 %) et 141 bien informés (98%).
En savoir plus

239 En savoir plus

Connaissances, attitudes et pratiques traditionnelles envers l'épilepsie: enquête auprès des proches des patients En consultation de neurologie, hôpital Ibn Tofail

Connaissances, attitudes et pratiques traditionnelles envers l'épilepsie: enquête auprès des proches des patients En consultation de neurologie, hôpital Ibn Tofail

publics [44]. Au Maroc, depuis le dahir de 1975, interdisant la conduite automobile à tout épileptique même équilibré, aucune rectification n’a été faite. En effet, dans son rapport d’activité de la campagne de lutte contre l’épilepsie, le bureau international d’épilepsie (IBE) se fixe parmi les objectifs de la période 2005-2009, une revue de la législation en matière d’épilepsie dans le monde ainsi que ses impacts sur la vie du malade. Ce projet vise à faire la collecte des lois et arrêtés relatifs à l’épilepsie dans le domaine des droits civils, de l’éducation, de l’emploi…afin d’examiner la capacité de ces mesures légales à promouvoir et à protéger les droits de l’homme chez les épileptiques. Le projet vise particulièrement à fournir les outils nécessaires à la réforme de cette législation dans le monde entier permettant ainsi d’améliorer la prise en charge des malades ainsi que leurs conditions de vie. Il a également pour objectif la promotion des connaissances des épileptiques quant à leur trouble et quant aux opportunités qui peuvent leur être offertes afin de favoriser leur intégration sociale et de réduire la discrimination et la stigmatisation qui s’associe à l’épilepsie [78].
En savoir plus

115 En savoir plus

La prise en charge psychologique de lenfant et de ladolescent au sein de lhpital Ibn Nafis

La prise en charge psychologique de lenfant et de ladolescent au sein de lhpital Ibn Nafis

Matériel et méthodes : Nous avons adopté une étude transversale rétrospective, qui s’étale sur une période de 4 ans (de 2013 à 2016), en étudiant 300 dossiers de consultation psychologique de l’hôpital Ibn nafis. Résultats et discussion : Dans ce travail que : Les troubles psychologiques touchent particuliérement les garçons (61,7%) qui sont âgés de 7ans à 12ans (56,7%),d’origine urbaine (75,7%), dont les parents ayant des niveaux socioéconomiquesbas (47,5%), moyen (46,7%), L’enfant est accompagné souvent par la maman (67,7%);Pour un trouble de comportement (24,7%), des problèmes scolaires (31,3%),des troubles de langages(21,3%),troubles anxieux (5,3%) et des troubles somatiques (5%)....Parmi les facteurs qui peuvent entrainer l’apparition des troubles psychologiques chez l’enfant, nous citons: l’analphabétisme des parents(père 24,3%,la mère 27,7%),la maltraitance(9,8%),et les antécédents familiaux(8% des parents porteurs de dépression, et 4,7% des parents porteurs de troubles anxieux). Dans cette étude plusieurs tests ont été utilisés : WISC (40%), Figure de Rey (29,7%), NEMI-2(7,3%), Reversal test (2,7%), T.A.T test (5,7%), RORCHACH (4%), dessin (67,3%).Le traitement en psychologique se base essentiellement sur la psychoéducation (39,4%) et la psychothèrapie de soutien 57,6%. L’amélioration est observée dans 83% des cas
En savoir plus

147 En savoir plus

Fractures pathologiques  l'hpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI de Marrakech

Fractures pathologiques l'hpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI de Marrakech

V. Traitement : La durée d'hospitalisation variait entre 3 jours à 1 mois. La prise en charge initiale d’une fracture pathologique d’un os long comprend évidemment une stabilisation urgente de la fracture, à l’aide d’une contention plâtrée ou d’un fixateur externe situé à distance des lésions afin d’en limiter la dissémination. Qu’elle soit imminente ou déjà constituée, cette fracture n’est en revanche jamais une urgence opératoire. En premier lieu, un bilan exhaustif et une planification préopératoire soigneuse sont impératifs.

148 En savoir plus

Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée

Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée

(8) En ce qui concerne l’enseignement, tout le monde s’accorde à dire qu’il existe un désaccord entre mes propositions et celles de Ségolène Royal. Par exemple, dans le contexte du débat entre les prétendants socialistes à la candidature à l’élection présidentielle, à l’automne 2006, il est possible d’envisager que L. Fabius exprime son désaccord avec les propositions de S. Royal selon une FI plus ou moins forte : il peut être très affirmatif (6), modaliser son propre PDV (7) ou encore se retrancher derrière un constat partagé par l’opinion générale (8) : s’effacer de son dire n’indique pas une absence de PEC, mais une tactique de légitimation qui consiste à s’appuyer sur un garant externe. Par conséquent la modalisation ne diminue pas la PEC. Choisir d’envisager un contenu propositionnel en fonction de telle ou telle modalité intraprédicative, aléthique (nécessaire vs contingent, possible vs impossible), épistémique (certain vs contestable, probable vs exclu), déontique (obligatoire vs facultatif, permis vs interdit) affecte l’envisagement de l’assertion, et influe sur ce qui est pris en charge (p − ou non p, dans le cas d’impossible, exclu, contestable −) sans atténuer pour autant le phénomène de PEC par L1/E1.
En savoir plus

22 En savoir plus

Hernies inguinales étranglées: Aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques: etude rétrospective sur 5 ans au service de chirurgie digestive de l'hôpital Ibn Tofail

Hernies inguinales étranglées: Aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques: etude rétrospective sur 5 ans au service de chirurgie digestive de l'hôpital Ibn Tofail

Matériel et méthode: Notre étude porte sur une série de 124 cas de HIE de l’adulte recueillie dans le service de chirurgie viscérale du CHU Ibn Tofail de Marrakech, sur une période de 5 ans allant du 1 er Janvier 2006 au 31 Décembre 2010. Résultats: Les HIE représentent 24% de l’ensemble des HI admises pendant la même période. Le sexe masculin est prédominant (91%), l’âge moyen est de 54.2 ans. L’étranglement herniaire complique plus fréquemment les HI droites (69%). La clinique est dominée par la douleur inguinale (100%); le caractère irréductible et non impulsive à la toux de la tuméfaction (100%) et le syndrome occlusif (34,7%). Dans 89% des cas, le TTT chirurgical a consisté en une réintégration du viscère hernié (le plus souvent le grêle: 57%) et une réfection de la paroi. Dans 8% des cas, un geste de résection intestinale a été pratiqué vu l’existence de lésions très avancées ou de doute sur la viabilité du contenu. La majorité des malades étaient opérés selon La technique de BASSINI (60%). La morbidité postopératoire était de 2,5%. Le taux relativement faible de mortalité (2 décès) dans notre série serait du à l’âge moyen jeune de nos malades, au taux faible des tares associés, ainsi qu’à un intervalle de temps préopératoire court. Le séjour moyen d’hospitalisation postopératoire est 2 fois plus élevé chez les malades à contenu non viable que chez les malades à contenu viable.
En savoir plus

139 En savoir plus

Partenariat ville-hôpital  pour la prise en charge de l'arrêt du tabac : retour d'expérience de 30 médecins généralistes de l'agglomération bordelaise

Partenariat ville-hôpital pour la prise en charge de l'arrêt du tabac : retour d'expérience de 30 médecins généralistes de l'agglomération bordelaise

Ce dispositif de partenariat ville-hôpital pour l'arrêt du tabac, expérimenté en septembre et octobre 2017, incluait 30 médecins généralistes et leurs patients. Les retombées sont intéressantes d'une part sur l'efficacité de cette prise en charge partagée entre tabacologue et médecins de soins premiers et d'autre part sur le retour d'expérience recueilli auprès des praticiens en entretiens directs. Ceux-ci se sont sentis accompagnés, soutenus, mais ont également pu bénéficier d'une formation concrète sur l'aide à l'arrêt du tabac. Ils se disent en majorité maintenant plus sensibilisés et souhaitent pour la plupart renouveler ce type de prise en charge dans laquelle ils sont directement inclus. Certains se sentent même désormais aptes à gérer en autonomie l'accompagnement de leurs patients. Ils ont aussi exprimé de nombreuses suggestions pratiques visant à optimiser à cette nouvelle modalité d'exercice. Leurs patients ont aussi exprimé leur satisfaction, avec un sentiment de soutien doublement présent et une réassurance dans leur démarche. En témoigne le taux du maintien de l'abstinence à 6 mois.
En savoir plus

94 En savoir plus

Show all 5311 documents...

Sujets connexes