Haut PDF Prise en charge des compressions médullaires non traumatiques chez l’enfant

Prise en charge des compressions médullaires non traumatiques chez l’enfant

Prise en charge des compressions médullaires non traumatiques chez l’enfant

Nous ne saurions pas trop rappeler qu’une moelle comprimée risque d’être lésée définitivement, c’est dire l’intérêt de s’attacher à la reconnaissance précoce d’une compression, qui relève presque toujours d’une intervention d’urgence. Cependant, la prise en charge pré et post opératoire a connu des progrès considérables ces dernières années et ceci grâce à l’avènement d’un outil diagnostique performant à savoir l’imagerie par résonance magnétique qui est devenue l’examen de référence pour l’exploration de la moelle et des parties molles, ainsi que des progrès d’une instrumentation chirurgicale sophistiquée notamment le microscope, le bistouri à ultrason et le laser et enfin des progrès de réanimation qui assurent une bonne prise en charge post opératoire.
En savoir plus

160 En savoir plus

Prise en charge des compressions médullaires Tumorales au chu M ohamm ed VI

Prise en charge des compressions médullaires Tumorales au chu M ohamm ed VI

Les compressions médullaires d’origine tumorale représentent une urgence neurochirurgicale par excellence. Leur diagnostic et leur prise en charge ne doivent souffrir d’aucun retard et ceci dès la survenue des premiers symptômes. Malheureusement, cette pathologie est souvent diagnostiquée tardivement, c’est le cas dans notre série où 32% des patients étaient admis au service au stade de paraplégie. Ceci est attribuable d’une part, à l’ignorance des malades, à la mauvaise orientation des malades à cause de la discrétion et de l’aspect trompeur des signes de début et d’autres part, aux moyens d’investigation limités surtout par leur coût élevé.
En savoir plus

143 En savoir plus

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les compressions médullaires d’origine tumorale représentent une urgence neurochirurgicale par excellence. Leur diagnostic et leur prise en charge ne doivent souffrir d’aucun retard et ceci dès la survenue des premiers symptômes. Malheureusement, cette pathologie est souvent diagnostiquée tardivement, c’est le cas dans notre série où 29% des patients étaient admis au service au stade de paraplégie. Ceci est attribuable d’une part, à l’ignorance des malades, à la mauvaise orientation à cause de la discrétion et de l’aspect trompeur des signes de début et d’autres parts, aux moyens d’investigation limités surtout par leur coût élevé.
En savoir plus

159 En savoir plus

Évaluation médico-économique d’une thérapie génique dans la prise en charge des troubles mictionnels dans les lésions médullaires d’étiologie traumatique

Évaluation médico-économique d’une thérapie génique dans la prise en charge des troubles mictionnels dans les lésions médullaires d’étiologie traumatique

RESUME Introduction La vessie neurologique est une séquelle retrouvée dans la grande majorité des lésions traumatiques médullaires. La prise en charge dans l’immense majorité des cas repose sur l’association d’un traitement pharmacologique ou chirurgical avec des vidanges vésicales pluriquotidiennes ou sur la neurostimulation des racines sacrées antérieures après rhizotomie sacrée postérieure. Une option thérapeutique, la thérapie génique ELPIS permettrait d’éviter les effets secondaires du traitement pharmacologique et de s’affranchir des sondages vésicaux tout en améliorant l’efficacité clinique. L’objectif de la présente étude était d’estimer le ratio coût-utilité (RCU) de la thérapie ELPIS comparativement aux stratégies de prise en charge actuelle.
En savoir plus

71 En savoir plus

La diarrhée aiguë du nourrisson et du jeune enfant : évaluation de la prise en charge ambulatoire dans le département de l'Isère

La diarrhée aiguë du nourrisson et du jeune enfant : évaluation de la prise en charge ambulatoire dans le département de l'Isère

Tableau XI Nombre de prescription en fonction du nombre de signes de gravité 3.3.3.3. Les fiches de prise en charge de la diarrhée aiguë En évaluant les prescriptions, nous avons relevé 14 fois la référence à des fiches de prise en charge des diarrhées. Ces fiches ont été remises aux familles des jeunes patients, mais n’étaient pas répertoriées dans les archives de la CPAM 38. De ce fait, nous ne savons pas ce qu’elles contiennent et n’ont pas été intégrées à l’étude. Seuls les internes ont proposé des fiches de prise en charge. Parmi ces 14 prescriptions, 6 mentionnaient de plus des conseils de
En savoir plus

104 En savoir plus

Facteurs d'échec après reconstruction du LCA : comparaison entre échecs traumatiques et non-traumatiques

Facteurs d'échec après reconstruction du LCA : comparaison entre échecs traumatiques et non-traumatiques

Discussion L’une des principales conclusions, de cette étude comparant échec traumatique et non-traumatique, était que certains aspects techniques, notamment le positionnement du tunnel fémoral, a été identifié comme la cause d’échec la plus importante dans les échecs de nature non traumatique d’une reconstruction du LCA ; bien que des taux élevés de tunnel fémoral non anatomiques ont également été retrouvés chez les patients présentant une nouvelle rupture traumatique. La malposition du tunnel fémoral atteignait 45% des patients de la série avec une différence significative entre les groupes traumatique et non traumatique en défaveur du groupe non traumatique (p=0.005) et une différence significative en fonction du lieu de la chirurgie initiale en défaveur des centres périphériques (p=0.030). L’étude descriptive de la cohorte américaine (MARS) publiée en 2012, mettait en évidence, parmi 460 révisions, 219 cas (47.6%) de malposition du tunnel fémoral ; ce qui représentait la cause d’échec la plus importante de cette série (31). La bonne position des tunnels est le facteur très important à maîtriser afin que le genou puisse retrouver une mobilité et une stabilité satisfaisantes. Un tunnel fémoral trop antérieur sera source de laxité en extension, d’une perte des mobilités en flexion et d’une tension excessive de la greffe en flexion, à contrario, un tunnel fémoral trop postérieur donnera une laxité de la greffe en flexion et une tension excessive de la greffe en extension. Un tunnel fémoral trop vertical donnera lui une instabilité en rotation. Pour le tunnel tibial, un positionnement trop antérieur sera source de flessum et de conflit tandis qu’une position trop postérieure amènera une perte de flexion et une instabilité (32).
En savoir plus

55 En savoir plus

La douleur chez l'enfant : évaluation et prise en charge

La douleur chez l'enfant : évaluation et prise en charge

52 3.2.7. L’échelle Premature Infant Pain Profile (PIPP) [Annexe 13] Cette échelle est spécifiquement destinée aux prématurés. Elle est utilisée pour l’évaluation des douleurs provoquées par un soin. L’enfant doit être observé avant et pendant le geste douloureux. Le score final est pondéré en fonction du terme de l’enfant (selon l’âge gestationnel et l’état de veille/sommeil). Par exemple, les enfants immatures ou les plus calmes avant le geste douloureux auront un score final majoré puisqu’il a été démontré que les signes comportementaux de douleur sont moins présents chez ces enfants. Un traitement antalgique est instauré à partir d’un score égal à 6.
En savoir plus

219 En savoir plus

Prise en charge des pathologies traumatiques des membres inférieurs et supérieurs à l’officine : guide de conseil sur la réalisation de bandages de type « strapping »

Prise en charge des pathologies traumatiques des membres inférieurs et supérieurs à l’officine : guide de conseil sur la réalisation de bandages de type « strapping »

On doit poser des limites à l’usage de bandes adhésives (qu’elles soient élastiques ou non). On proscrira donc toute utilisation sur un traumatisme avec fracture. Dans le cas où, la fracture n’est pas visible à l’œil, il existe des signes cliniques que seul un médecin pourra réaliser : test d’extension du coude (p36) et Ottawa pour la cheville (p56). Ceux-ci seront reportés sur la fiche. Le test d’Ottawa pour le genou ne sera pas inclus pour éviter tout risque de développement d’un flexum antalgique. De par la présence d’adhésif, on évitera la pose directement sur une plaie ou infection, et sur les peaux les plus fragiles, et/ou avec des troubles vasculaires.
En savoir plus

97 En savoir plus

La prise en charge des anévrismes intracrâniens non rompus

La prise en charge des anévrismes intracrâniens non rompus

Afin de mettre le patient à l’abri de la rupture et de ses conséquences, le traitement prophy- lactique d’un anévrisme non rompu est de plus en plus souvent proposé. Le traitement d’un anévrisme non rompu supprime, en effet, la mor- talité et la morbidité associées à une hémorra- gie sous-arachnoïdienne. Cependant, l’histoire naturelle, les risques de l’occlusion endovas- culaire ou de l’exclusion chirurgicale des ané- vrismes non rompus et les facteurs de risque de rupture restent peu connus. En effet, les études portant sur un nombre suffisant de patients et avec un suivi suffisamment long font défaut.
En savoir plus

6 En savoir plus

Harmonisation de la prise en charge des mineurs non accompagnés

Harmonisation de la prise en charge des mineurs non accompagnés

Si nous appliquons ces 4 piliers, nous constatons qu’en termes de protection, le système est encore lacunaire pour la prise en charge des mineurs non accompagnés. Cependant des tentatives importantes et pertinentes se dégagent, notamment par le fait de confier la protection des MNAs aux services de protection de l’enfant. A titre de protection, la personne de confiance est tout à fait indispensable, surtout pour la communication. Celle-ci devrait être désignée dès que le jeune a été identifié, mais nous voyons que la pratique diffère malheureusement de canton en canton.
En savoir plus

53 En savoir plus

L’impact du jeu dans la prise en charge d’un enfant gravement brûlé de la main en ergothérapie

L’impact du jeu dans la prise en charge d’un enfant gravement brûlé de la main en ergothérapie

Par ailleurs, les adultes sont touchés par l’exclusion dans les mêmes proportions que les enfants. Sachant que le schéma corporel est totalement construit chez l’adulte, une perturbation dans l’élaboration ne peut expliquer ce phénomène chez les adultes. Il est possible que le traumatisme et la douleur engendrée aient pour répercussion une sous- utilisation de la main brûlée qui à terme pourrait être négligée. Bien que les adultes utiliseraient majoritairement leur main dans les activités, nous pouvons noter que 81 % d’entre eux éprouveraient fréquemment des difficultés. Ces résultats pourraient expliquer une sous-utilisation à terme du membre brûlé entrainant un défaut de retours perceptifs. Aussi, 91 % des ergothérapeutes ont déjà rencontré une relatéralisation à la suite d’une brûlure chez l’adulte. D’après tous ces résultats, la brûlure pourrait éventuellement perturber à la fois l’élaboration du schéma corporel mais aussi bien avoir un impact sur le schéma corporel mature.
En savoir plus

82 En savoir plus

Tabagisme : prise en charge chez les étudiants

Tabagisme : prise en charge chez les étudiants

l’influence d’un antécédent dépressif ou anxieux, et suggèrent alors que des facteurs psychologiques communs peuvent prédisposer à la fois à la dépendance tabagique et aux troubles anxieux et dépressifs (Breslau et coll., 1993). Des études de sevrage montraient, elles aussi, la forte prévalence de sujets avec antécédent de dépression cherchant une aide pour l’arrêt (Hall et coll., 1994, 1996 et 1998 ; Ginsberg et coll., 1997). En France, l’équipe du professeur Lagrue relevait une tendance dépressive chez des fumeurs venant dans une consultation d’aide au sevrage tabagique (Lagrue et coll., 1992). Par ailleurs, des études avec des patients présentant un épisode dépressif majeur montraient que le degré de dépendance ainsi que la prépondérance d’un tabagisme à visée sédative étaient considérablement plus importants que ceux de fumeurs normo-thymiques (Carton et coll., 1994b). On trouvait également une prévalence plus importante de tabagisme chez des sujets présentant une psychose maniaco-dépressive (Gonzalez-Pinto et coll., 1998).
En savoir plus

235 En savoir plus

Pépite | Prise en charge bucco-dentaire d'un enfant atteint de dysplasie ectodermique

Pépite | Prise en charge bucco-dentaire d'un enfant atteint de dysplasie ectodermique

6. Conclusion La   prise   en   charge   de   patients   atteints   de   dysplasie   ectodermique   est   à   portée   de   tout chirurgien   dentiste,   qu’il   soit   praticien   libéral   ou   hospitalier,   et   n’a   pas   nécessité   de   plateau technique particulier. Elle exige toutefois une équipe pluridisciplinaire oeuvrant collectivement et de  manière  complémentaire  au   profit  du  patient.   Du  médecin   généraliste   à  l’orthophoniste,  en passant par le chirurgien dentiste ou le psychologue, tous les aspects de la pathologie nécessiteront un   suivi   régulier   et   systématique.   Dans   un   cas   comme   celui   étudié,   en   ce   qui   concerne   la réhabilitation prothétique, celle-ci ne diffère en rien de la prise en charge d’un enfant dit « non malade ».
En savoir plus

77 En savoir plus

La prise en charge de la chirurgie de l'obésité chez l'adulte

La prise en charge de la chirurgie de l'obésité chez l'adulte

Carence en vitamine B12 (cobalamine) Elle survient chez environ un quart des patients dans les deux ans suivants un BPG et augmente à plus long terme après épuisement des réserves hépatiques en B12 (le stock permet d’assurer les besoins pendant 2 à 3 ans). Ce déficit peut s’avérer plus précocement, notamment si le BPG survient après une gastroplastie. Après chirurgie bariatrique, la section gastrique crée plusieurs perturbations qui rendent compte d’une moindre absorption de la B12 : d’une part, une diminution de la sécrétion acide, nécessaire au clivage entre la vitamine et son support protéique (la cobalamine arrive dans l’estomac liée aux protéines alimentaires) et qui plus est, aggravée par la prise d’IPP dans les mois suivants l’opération. D’autre part, l’exclusion de l’estomac et du duodénum empêche la liaison de la B12 et du facteur intrinsèque (FI) même si la sécrétion en FI persiste. Cette protéine est sécrétée par les cellules pariétales de l’estomac et est indispensable à l’absorption de la vitamine B12 au niveau iléal. Si ce déficit devient chronique, le risque est l’apparition de lésions neurologiques irréversibles. Les manifestations cliniques étant le plus souvent absentes, une substitution se fait classiquement par voie intramusculaire, une ampoule de 1 000 mg par mois en moyenne avec une fréquence d’administration qui dépend des résultats biologiques (116) (120) (117).
En savoir plus

163 En savoir plus

Intérêt de l’escalade thérapeutique sur le gain d’autonomie dans la prise en charge massokinésithérapique d’un enfant aux troubles atypiques

Intérêt de l’escalade thérapeutique sur le gain d’autonomie dans la prise en charge massokinésithérapique d’un enfant aux troubles atypiques

L’analyse des données actuelles de la littérature scientifique sur ce sujet, effectuée dans la deuxième partie de ce mémoire, conclut à l’intérêt tant sur le plan neuro-moteur avec (20) : l’amélioration du transfert d’appui, les redressements sur les appuis, le recrutement d’organisation motrice à caractère automatique, la coordination oculomanuelle, l’équilibre et la conscience corporelle, que sur le plan cognitif : amélioration de la concentration, du contrôle des émotions et de l’estime de soi, et social de l’escalade thérapeutique. Elle apporte un côté ludique, sportif et du sens à la prise en charge de ces enfants, tout en respectant nos objectifs masso-kinésithérapique. Cependant, elle met également en avant le manque d’études protocolisées menées sur ce sujet. En effet, ces études ont pour la plupart un faible échantillon de population. De plus, il est difficile de regrouper un échantillon homogène d’enfants paralysés cérébraux pour obtenir des résultats concluants.
En savoir plus

56 En savoir plus

Étude de facteurs prédictifs d'anomalie au scanner cérébral non injecté chez les patients consultant aux urgences pour céphalées non traumatiques

Étude de facteurs prédictifs d'anomalie au scanner cérébral non injecté chez les patients consultant aux urgences pour céphalées non traumatiques

Objectifs – Le but principal de notre étude était d’identifier des facteurs prédictifs d’anomalie au scanner cérébral non injecté dans le contexte de céphalée non traumatique aux urgences. Les temps de passage et devenir des patients ainsi que la pertinence des diagnostics posés aux urgences ont également été étudiés comme objectifs secondaires. Méthodes – Notre étude était analytique rétrospective comparative mono centrique menée du 01/01/2013 au 31/12/2015 au SAU de l’hôpital du Havre. Tous les patients consultant pour céphalées et chez qui un scanner a été réalisé ont été inclus puis séparés en deux groupes selon les résultats de leur scanner. Ils ont été comparés par analyse univariée puis par modélisation numérique multivariée. Résultats – 622 patients ont été inclus. On retrouve un taux d’anomalies significatives de 18,3%. L’analyse univariée ne retrouvait que les vomissements comme facteur protecteur d’anomalie au scanner. Le modèle multivariée de type Machine à Vecteur Support fournit la meilleure prédiction avec une sensibilité de 94,6% et une spécificité de 99,2%. Les facteurs prédictifs majeurs sont le score de Glasgow, l’âge, l’échelle numérique de douleur, les troubles de la parole et l’absence de photophobie ou de troubles de l’équilibre.
En savoir plus

91 En savoir plus

L'apport de la musique dans la prise en charge orthophonique : un outil musical à visée thérapeutique chez des enfants non verbaux

L'apport de la musique dans la prise en charge orthophonique : un outil musical à visée thérapeutique chez des enfants non verbaux

2.3.2. Développement langagier Anatomiquement parlant, la parole semble possible à mettre en place car des émissions sonores non porteuses de sens sont réalisées. Parmi les prérequis au langage, le regard n’est pas toujours adressé mais peut être franc lorsqu’on lui propose une activité qui l’intéresse. Le pointage est absent depuis toujours mais difficilement évaluable compte-tenu des difficultés motrices de T. Il sait en revanche attraper un objet désiré, et a progressé en ce sens puisqu’il dirige la main vers l’objet ou le jeu souhaité. Sinon, il prend la main de l’adulte et la pose sur la chose convoitée ou bien emmène l’adulte jusqu’à ce qu’il veut. L’imitation est peu présente, dans le langage ou même dans les gestes et attitudes. En ce qui concerne le jeu, quand on propose un activité à T., tout est mis à la bouche sans exception (léchage et morsure) : jouets, stylos, meubles… Au début de la prise en charge, il tournait en rond dans le bureau et allait toujours chercher le même jeu.
En savoir plus

116 En savoir plus

Quelles sont les chances d'avoir un enfant durant ou après la prise en charge pour FIV ? Une enquête de cohorte rétrospective en France

Quelles sont les chances d'avoir un enfant durant ou après la prise en charge pour FIV ? Une enquête de cohorte rétrospective en France

[20] Leridon Hp Can assisted reproduction technology compensate for the natural decline in fertility with age? A model assessmentp Hum Reprodp 2004;19(7):1548-53p multiples : les traitements médicaux (FIV ou autre) ont un rôle majeur et permettent à 48% des couples d’obtenir une naissancep Cependant, d’autres voies sont possibles : 11% des couples adoptent et 11% ont une naissance suite à une conception naturellep La proportion de réalisation du projet parental après arrêt du traitement dans le centre d’AMP (49%) est très probablement surestimée, l’information ayant été collectée sur la base du volontariat des couples à participer à l’enquêtep Or, les couples ayant réalisé leur projet parental ont probable- ment été plus enclins à participer à l’enquête que les autresp À partir des données médicales de l’enquête, un tel biais différentiel de réponse est observé en fonction de l’issue du traitement dans le centre d’AMP : la proportion de couples ayant obtenu une naissance consécutive aux FIV réalisées dans le centre d’inclusion est 1,7 fois plus élevée (IC95%:[1,6-1,8]) parmi les répondants au question- naire que parmi les couples contactés qui n’ont pas répondup Dans l’enquête postale auprès des couples n’ayant pas eu de naissance consécutive aux FIV réalisées dans le centre d’inclusion, il est impossible de connaître la proportion de réalisation du projet parental chez les non-répondantsp Néanmoins, si on suppose que cette proportion est également 1,7 fois moins élevée parmi les non-répondantes que parmi les répondantes (ce qui est probablement une hypo- thèse assez pessimiste), la proportion de réalisation de projet parental après arrêt du traitement sans obtention d’une naissance dans le centre d’inclusion serait alors de 39% au lieu de 49% 2 À ce biais de
En savoir plus

8 En savoir plus

Prise en charge des fractures de la palette humérale chez l'adulte

Prise en charge des fractures de la palette humérale chez l'adulte

3-2 Pseudarthrose : [98, 100] Elle correspond à une absence définitive de consolidation au-delà des délais habituels, il est classique de parler de retard de consolidation avant la fin du 6 ème mois et de PSA au-delà. Cliniquement, elle entraine des douleurs et une mobilité anormale du foyer de fracture, radiologiquement, le trait de fracture persiste avec des berges hypertrophiques (PSA hypertrophique), ou atrophique (PSA atrophique). La PSA est favorisée le plus souvent par un montage peu rigide ou une ouverture cutanée (PSA septique). Après avoir éliminé une infection sous-jacente, une reprise chirurgicale comprenant une ostéosynthèse métaphysaire associée à une greffe est alors indiquée, par contre une prothèse totale du coude peut être discutée chez le sujet âgé [29, 36, 101].
En savoir plus

114 En savoir plus

Prise en charge de l'hypertension artérielle chez le diabétique

Prise en charge de l'hypertension artérielle chez le diabétique

Étude randomisée en double aveugle avec contrôle par placebo chez des patients hypertendus atteints de diabète de type 2 et de néphropathie. Aliskiren in the eValuation of prOteinuria [r]

38 En savoir plus

Show all 10000 documents...