Haut PDF Prise en charge du cancer de l’estomac au CHU Med VI

Prise en charge du cancer de l’estomac au CHU Med VI

Prise en charge du cancer de l’estomac au CHU Med VI

Figure 10: Estomac non mobile au passage de la sonde avec un aspect rigide des parois. Les différentes couches de l’estomac ne sont plus individualisables (flèches blanches). 2-3- Le scanner abdominopelvien : Le scanner reste un examen très utile pour l’évaluation de l’extension locale et régionale du cancer gastrique et pour le bilan de résécabilité. Pourtant, si cet examen s’avère efficace pour rechercher des métastases viscérales et apprécier l’extension aux organes voisins et au péritoine ses performances pour préciser l’extension ganglionnaire et pariétale sont inférieures à celle de l’echoendoscopie [45].
En savoir plus

126 En savoir plus

La prise en charge du cancer de lendomtre au CHU Med VI de Marrakech entre 2009 et 2017

La prise en charge du cancer de lendomtre au CHU Med VI de Marrakech entre 2009 et 2017

Résumé Le cancer de l’endomètre est l’une des tumeurs gynécologiques les plus répandues dans le monde. Son incidence est en nette augmentation, surtout dans les pays industrialisés. Nous proposons à travers ce travail d’étudier les différentes particularités du cancer de l’endomètre chez les patientes prise en charge dans le service de génécologie-obstétrique du CHU MOHAMED VI de MARRAKECH entre 2009 et 2017. Cette étude rétrospective porte sur 70 patientes ayant un cancer de l’endomètre confirmé à l’histologie, entre Janvier 2009 et Décembre 2017. L’âge moyen de nos patientes était de 59.5 ans, le pic de fréquence était entre 51 et 70 ans. Notre série était caractérisée par un délai diagnostic supérieur à un an dans 48.57 % des cas. Les métrorragies post-ménopausiques étaient le motif de consultation le plus fréquent chez 58 patientes soit 82.85 % , alors que 32 patientes avait des douleurs pelvienne soit 45,71% et 6 patientes non ménopausées avait présenté des ménométrorragies soit 8.57 % . L’échographie était l’examen radiologique de première intention. Elle a été pratiquée chez 67 de nos patientes par voie endovaginal et sus-pubienne avec un taux de 95,71%. Elle a montré un épaississement endométrial chez 44 patientes (62.85%), une image intra cavitaire chez 18 patientes (25.71%) et une infiltration du myométre chez 5 patientes soit 7.14%
En savoir plus

239 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale de lhydatidose du systme nerveux central  lhpital Ibn Tofail du CHU Med VI de Marrakech (A propos de 50 cas)

Prise en charge neurochirurgicale de lhydatidose du systme nerveux central lhpital Ibn Tofail du CHU Med VI de Marrakech (A propos de 50 cas)

Prise en charge de l’hydatidose du système nerveux centralau service de neurochirurgie à l’hôpital Ibn Tofail du CHU Med VI de Marrakech (A propos de 50 cas) La tolérance de ces médicaments, à de telles doses, n'est pas parfaite, dans la mesure où ils peuvent être responsable de douleurs abdominales, nausées, vomissements, céphalées, vertiges, fièvre, prurit, éruptions cutanées, leucopénie et anémie qui peuvent obliger à interrompre le traitement, au moins provisoirement. La chute des cheveux est assez fréquente. Des ruptures spontanées du kyste au cours du traitement ont été aussi observées. Biologiquement, les transaminases peuvent monter au-dessus de 100 U/l ; des leucopénies et une chute du taux de l'hémoglobine au-dessous de 9 g/l, ont été observées. En fait, surtout avec l'Albendazole, la toxicité, qui doit être surveillée, est surtout médullaire ou hépatocellulaire [29,83].
En savoir plus

174 En savoir plus

Prise en charge Neurochirurgicale des tumeurs ventriculaires, Expérience du service de neurochirurgie du CHU Med VI, Marrakech période allant de l'an 2006 à l'an 2010

Prise en charge Neurochirurgicale des tumeurs ventriculaires, Expérience du service de neurochirurgie du CHU Med VI, Marrakech période allant de l'an 2006 à l'an 2010

2 2 2 2- - - - IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE :::: C’est l’examen de choix surtout dans l’étude des tumeurs au niveau de la fosse cérébrale postérieure. Elle permet grâce aux séquences morphologiques classiques, une orientation diagnostique et un bilan pré thérapeutique précis. L’utilisation de séquences fonctionnelles (diffusion, tenseur de diffusion, spectroscopie, imagerie de perfusion et d’activation) permet d’apporter des renseignements sur l'infiltration des régions péri tumorales, la topographie des zones éloquentes et la composition biochimique. Ces progrès ont permis une meilleure prise en charge thérapeutique réduisant notamment la morbidité. [72]
En savoir plus

207 En savoir plus

Prise en charge de la tuberculose osto-articulaire chez l'enfant: Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique CHU Med VI de Marrakech

Prise en charge de la tuberculose osto-articulaire chez l'enfant: Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique CHU Med VI de Marrakech

avec une recommandation à travers notre série et notre recherche bibliographique. Patients et méthodes : Nous avons étudié rétrospectivement les dossiers de 16 enfants hospitalisés pour une tuberculose ostéo-articulaire dans le service de chirurgie traumatologie pédiatrique du CHU Med VI de Marrakech durant une période de 6 ans (2009-2014). Les critères de guérison que nous avons adopté étaient la disparition de la douleur et de l’inflammation clinique, ainsi que la stabilisation ou l’amélioration des lésions radiologiques.

148 En savoir plus

Prise en charge des fractures du cotyle dans le service de traumatologie orthopdie du CHU MED VI Marrakech Exprience de 5 ans du 2012 au 2016

Prise en charge des fractures du cotyle dans le service de traumatologie orthopdie du CHU MED VI Marrakech Exprience de 5 ans du 2012 au 2016

L’exploitation des données s’est faite sur la base de l’étude des dossier de patients, des registres du bloc et des données recueillis à la dernière consultation par un seul et même ex[r]

180 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale de l’hématome sous dural chronique Expérience du service de neurochirurgie du CHU Med VI de la période allant de 2002 à 2010

Prise en charge chirurgicale de l’hématome sous dural chronique Expérience du service de neurochirurgie du CHU Med VI de la période allant de 2002 à 2010

The subdural hematoma is a frequent disease in neurosurgery. It’s said chronic when it occurs after 14 days of trauma. We menune a retrospective study in 623 patients over 9 years in the service of Neurosurgery University Hospital Mohammed VI. We were able to evaluate our service experience Contents of support for the chronic subdural hematoma, recount through advances couraging, lead a discussion and conclusions. The mean patient age was 51 years. The sex ratio is the 6.69, the male reached in 87% of cases. The sex ratio is the 6.69, the male reached in 87% of cases. The etiology dominant is the cranien trauma (73.67%) with an average of 11 weeks of evolution. The clinical encounter TCell most forms mimicking tumor (56.34%). All our patients have benefitted from a cerebral scanner for diagnostic confirmation. The same surgical technique in all patients under local anesthesia (73.03%); was making a trepanation, evacuation of hematoma, extensive washing and external drainage for 48 hours with a systematic average. The immediate evolution was excellent in 82.35% of patients, the short and medium term, even better: dead 9 (1.44%), five recidivism and the cure were obtained with reintervention. No patient has retained sequelae. In light of literature, we can say that our service is not outside of advances gained in the management of this disease. Our results among the best in the littrature: 1.44% Mortal, 84.43% without complication, and 98.56% of complet retablissement. The chronic subdural hematoma is a frequent disease in neurosurgery; who’s the best pronostic makes any doubt.
En savoir plus

139 En savoir plus

La prise en charge chirurgicale du pied plat valgus selon la technique de Cavalier : Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique CHU Med VI

La prise en charge chirurgicale du pied plat valgus selon la technique de Cavalier : Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique CHU Med VI

 une augmentation de la charge appliquée sur l’extension de l’aponévrose plantaire à M1 et une décharge de l’aponévrose plantaire dans son extension à M5 [27].  Un affaiblissement du muscle et du tendon tibial postérieur .  enfin, une décharge du ligament plantaire long au niveau de son extension à M5. L’électromyogramme (EMG) montre (au contact initial avec le sol lors de la marche) une diminution de l’activité du tibial antérieur et une augmentation de l’activité du soléaire [26]. La majoration de la rotation interne de l’arrière pied, de son inversion et de l’abduction de l’avant pied pourrait augmenter les efforts requis pour remettre en supination et invertir le pied pour la propulsion. En outre, l’altération de la mobilité de l’arrière pied agirait sur la mobilité du tibia qui retentirait sur la mobilité des articulations proximales, notamment celle du genou [19].
En savoir plus

132 En savoir plus

LA PRISE EN CHARGE DU CANCER COLORECTAL METASTATIQUE : EXPERIENCE DU CENTRE DONCOLOGIE HEMATOLOGIE CHU MOHAMMED VI MARRAKECH

LA PRISE EN CHARGE DU CANCER COLORECTAL METASTATIQUE : EXPERIENCE DU CENTRE DONCOLOGIE HEMATOLOGIE CHU MOHAMMED VI MARRAKECH

86 Le cancer colorectal constitue un véritable problème de santé public, aussi bien au Maroc que dans le monde entier par sa fréquence et sa mortalité importante. La prise en charge d’un patient atteint d’un cancer colorectal métastatique (CCRM) nécessite un bilan diagnostique initial très complet, une intégration des comorbidités du patient, de son état général et surtout, de ses désirs quant aux options thérapeutiques proposées. L’attitude thérapeutique doit être décidée de manière concertée entre tous les acteurs, dans le cadre de réunions multidisciplinaires.
En savoir plus

149 En savoir plus

La prise en charge thrapeutique du cancer gastrique : exprience du centre doncologie hmatologie CHU Mohamed VI Marrakech

La prise en charge thrapeutique du cancer gastrique : exprience du centre doncologie hmatologie CHU Mohamed VI Marrakech

Le cancer de l’estomac reste une tumeur de mauvais pronostic. Le diagnostic se fait le plus souvent à un stade avancé. Nous souhaitions à travers ce travail répondre à quelques questions concernant le cancer de l’estomac. Questions aussi simples que la fréquence de ce cancer, sa répartition par tranches d’âge, par sexe, l’aspect anatomopathologique et quelques aspects thérapeutiques. Il est certain que ce travail ne peut refléter tous les aspects épidémiologiques et que d’autres études prospectives doivent venir palier à toutes les difficultés qu’on a rencontré durant cette enquête, tel que le manque de certaines données sur les bons d’examens et au niveau même des comptes rendus.
En savoir plus

160 En savoir plus

La prise en charge ambulatoire de la rupture prmature des membranes. Exprience du service de gynco-obsttrique CHU Med VI - Marrakech

La prise en charge ambulatoire de la rupture prmature des membranes. Exprience du service de gynco-obsttrique CHU Med VI - Marrakech

Le suivi à domicile est répandu en obstétrique notamment pour la prise en charge de pathologies sévères préexistantes à la grossesse et pour le post-partum précoce, toutefois il a été insuffisamment évalué pour la RPM. En 2014, une méta-analyse réalisée par la Cochrane [112] incluait seulement deux études [29,27]. Les résultats suggéraient qu’il y avait peu de différence en termes de complications maternofœtale entre les deux prises en charge, que ce soit au niveau des décès néonataux ou en durée de séjour en unité de soins intensifs. Plus de césariennes étaient réalisées dans le groupe des patientes restant hospitalisées. Les patientes prises en charge à domicile passaient moins du temps en hospitalisation (environ une dizaine de jours) et étaient plus satisfaites des soins. Enfin, le suivi en ambulatoire était associé à une réduction des coûts.
En savoir plus

188 En savoir plus

La prise en charge neurochirurgicale des craniopharyngiomes intra-crniens. Exprience du service de neurochirurgie CHU Med VI Marrakech

La prise en charge neurochirurgicale des craniopharyngiomes intra-crniens. Exprience du service de neurochirurgie CHU Med VI Marrakech

1-Evolution à court terme: a. Mortalité: La mortalité opératoire s’étend du jour opératoire J 0 au J 30 ème post-opératoire, sa baisse est constatée au cours de ces dernières années est directement liée aux progrès de la réanimation post-opératoire et à une meilleure prise en charge endocrinienne et métabolique, à la fois de la part des réanimateurs et des endocrinologues qui doivent collaborer intimement dans les jours qui suivent l’intervention. Le nombre de décès immédiatement post-opératoire par trouble métaboliques encore constatés doit inciter à la prudence et recommander une surveillance de tous les instants, en salle de soins intensifs, pendant une période de plusieurs jours, même si le patient est bien conscient et neurologiquement intact.
En savoir plus

155 En savoir plus

La Prise en Charge des Polyradiculonvrites au CHU Med VI, Marrakech

La Prise en Charge des Polyradiculonvrites au CHU Med VI, Marrakech

Abstract Polyradiculoneuropathies are inflammatory diffuse disorders of the peripheral nerves and nerve roots. Our work is a retrospective study led over a period of 13 years, going from January, 2002 till December, 2014, about 108 patients hospitalized for polyradiculoneuritis within the department of neurology in the CHU Mohammed VI of Marrakesh. This work aims at estimating the epidemiological, clinical, paraclinic, therapeutic and evolutionary profile of polyradiculoneurites in the service of neurology to the university hospital Mohamed VI of Marrakesh, as well as at comparing the results with the data of the national and international literature. In our work, it was noticed that the acute shape represents 72 % of the cases while the forms subacute and chronicle represented respectively 13 and 15 %. The mean age was of 39.5 years (acute: 38.3ans, subacute: 41.28 years old, chronicle: 43, 9 years) and the men were more concerned by these pathologies in 75,9 % of the cases (acute: 79.5 %, subacute: 64.25 %, chronic: 68.75 %). In three forms of PRN, the clinical symptomatology was dominated by the motor deficit followed by sensory disorders. The neurogenic pain was present at 33 % of the sick. The clinical examination returned disrupted at all the sick in favour of a syndrome neurogenic peripheral. The éléctromyographique exploration was practised at 97.25 % of the sick allowing of confirmed the diagnosis and to specify the demyelinating or axonal physiopathological process. So, the acute PRN and subacute was mainly of type demyelinating in respectively 70.5 and 57.15 % of the cases while the axono-myelin infringement(achievement) was dominant in the cases of chronic PRN (37.5 %). Due to the lack of ways(means), a specific treatment(processing) with immunoglobulin or with plasma depletion was administered at only 46 % of the cases of PRNA. 93.75 % of the cases of PRNC were treated by bolus of methyl prédnisolone, the latter showed, through clinical trials, its equivalence with Ig IV and EP. The evolution(course) with long course(price) was better in the cases of acute PRN and subacute with a total recovery(recycling) of the deficit in respectively 59 and 71.5 % of the cases while it did not exceed(overtake) 12.5 % in the cases of PRNC. The characteristics of the present study distinguishes itself by the ascendancy of the demyelinating shape of the GBS and by the rare etiologies of acute polyneuropathies in particular the neurosyphilis and the Systemic lupus erythematosus.
En savoir plus

108 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des luxations du rachis cervical inferieur au CHU MED VI  a propos de 18 cas

Prise en charge neurochirurgicale des luxations du rachis cervical inferieur au CHU MED VI a propos de 18 cas

Les disques intervertébraux agissent comme des coussinets élastiques dans lesquels le nucleus répartit les pressions de façon égale et uniforme et les transmet aux lamelles de collagènes de l'anneau fibreux dont l'élasticité les amortit et les absorbe. L'annulus est l'agent de précontrainte. C'est l'amortisseur effectif des charges. ses fibres sont obliques et parallèles et d'une lamelle à l'autre s'inversent en formant un angle de 60° par rapport à l'axe discal. Cette organisation qui permet une variation d'obliquité de 15° est responsable de l'élasticité discale. Ils sont comprimés par la charge qu'ils supportent et reprennent graduellement leur forme originale en l'absence de contrainte durable.
En savoir plus

137 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale de l'hmangioblasome de l'encphale. Exprience du service de Neurochirurgie CHU Med VI

Prise en charge neurochirurgicale de l'hmangioblasome de l'encphale. Exprience du service de Neurochirurgie CHU Med VI

Toute prise de Gadolinium sur des contrôles post-opératoires tardifs est suspecte de récidive. Toutefois, en période post-opératoire précoce, il peut être difficile de faire la part des choses vu les phénomènes inflammatoires cicatriciels. La fréquence de surveillance est différente selon les formes d'hémangioblastomes: en effet, en cas d'hémangioblastome sporadique, seule une IRM de contrôle quelques mois après l'intervention s'avère nécessaire pour vérifier l'affaissement du kyste et l'absence de tumeur résiduelle. Alors que dans le cas de la maladie de Von Hippel Lindau, une surveillance régulière est nécessaire comportant une IRM de contrôle à rythme annuelle [4], un examen clinique, un examen ophtalmologique avec fond d'oeil, un dosage des catécholamines urinaire, une TDM abdominale, sans oublié un interrogatoire sur l'histoire familiale pour dépister une éventuelle lésion inclus dans la maladie de VHL [15, 71, 74, 97].
En savoir plus

108 En savoir plus

La prise en charge chirurgicale des gliomes du nerf optique: Exprience du service de Neurochirurgie CHU Med VI

La prise en charge chirurgicale des gliomes du nerf optique: Exprience du service de Neurochirurgie CHU Med VI

La valeur pronostique de ces variantes (astrocytome non pilocytique), n'est pas encore étayée par des preuves solides vu qu’ils sont très rares dans une population de série de gliome d[r]

115 En savoir plus

La prise en charge du spondylolisthsis Lombaire : Exprience de service de Neurochirurgie CHU Med VI, Hpital ERRAZI

La prise en charge du spondylolisthsis Lombaire : Exprience de service de Neurochirurgie CHU Med VI, Hpital ERRAZI

Le traitement conservateur comprend quatre volets : - Une prescription d'antalgiques de palier 1 ou 2 selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en prise continue tant que dure la douleur, associée à des cures courtes de 5 à 7 jours d'anti-inflammatoires non stéroïdiens en cas d'aggravation de la douleur. VAN TULDER et al [49] Ont complété une revue systémique d'essais randomisés en double aveugle pour étudier les AINS dans le traitement des lombalgies. Leur examen comprenait 51 essais (6 057 patients). Les auteurs ont conclu que les AINS sont efficaces dans le soulagement des lombalgies à court terme, et que dans de nombreux cas, le paracétamol peut être suffisant. En outre, il a été noté que les preuves préconisant l'utilisation d'AINS pour un traitement à long terme n’étaient pas disponibles au moment de la publication.
En savoir plus

150 En savoir plus

La prise en charge endoscopique de la pathologie neurochircale : exprience du CHU Med VI Hpital Ibn Tofail de Marrakech

La prise en charge endoscopique de la pathologie neurochircale : exprience du CHU Med VI Hpital Ibn Tofail de Marrakech

Figure 78: Voie endoscopique endonasale [147] A Classification sagittale des différents accès chirurgicaux possibles par la voie endoscopique endonasale B Projection endocrânienne des abords endoscopiques end nasaux de la base du crâne 1. Fissure orbitaire supérieure (III, IV, VI, nerfs lacrymal, frontal et nasociliaire, veine ophtalmique supérieure) ; 2. Foramen rond (V2) ; 3. Foramen ovale (V3, artère méningée accessoire) ; 4. Foramen spinosum (artère et veine méningée moyenne, rameau méningé du V3) ; 5. Foramen déchiré antérieur (carotide interne, plexus veineux péri carotidien) ; 6. Hiatus du nerf petit pétreux ; 7. Hiatus du nerf grand pétreux ; 8. Canal hypoglosse ; 9. Foramen cæcum (veine émissaire du sinus sagittal supérieur) ; 10. Gouttière olfactive ; 11. Toit de l’orbite ; 12. Foramen ethmoïdal postérieur ; 13. Planum sphénoïdal ; 14. Tubercule de la selle turcique ; 15. Canal optique ; 16. Apophyse clinoïde antérieure ; 17. Selle turcique ; 18. Dorsum sellaire ; 19. Clivus ; 20. Méat acoustique interne (VII, VIII, artère labyrinthique) ; 21. Foramen Jugulaire (sinus pétreux inférieur, IX, X, XI, sinus sigmoïde, artère méningée postérieure); 22. Foramen magnum (moelle allongée, artères vertébrales, racines spinales des nerfs accessoires).
En savoir plus

243 En savoir plus

Apport de limagerie dans la prise en charge des occlusions mcaniques chez ladulte exprience du service de radiologie du CHU Med VI

Apport de limagerie dans la prise en charge des occlusions mcaniques chez ladulte exprience du service de radiologie du CHU Med VI

ABSTRACT The occlusive syndrome is a pattern of brutal and spectacular, or progressive and insidious revelation of disease state which is attached to the pathology that is underlying cause. The objective of our study is to update on the interest of the imaging in the management of mechanical gastrointestinal obstruction during all diagnostic steps: positive, topographic, etiological and gravity, in order to guide medical or surgical support. Our work is a retrospective study on a series of 177 patients registered at the radiology department and Visceral Surgery of the University Hospital Med IV of Marrakech, from May 2010 to May 2014. The age of the patients varied between 20 and 90 years, with a male predominance. The notion of previous surgery was found in 80 patients, the pain was present in 96% of cases, vomiting is found in 160 patients. Food in 100 patients, bilious in 48 patients and fecaloïde in12 patients. Simultaneous gas blocking was present in all patients, whereas the stopping of materiel was noted in 172 patients. The ASP was systematic in all cases. It disturbed the hydroaérique fluidity levels in 170 patients, suspected small bowel in 87 patients, 58 patients colic and mixed in 25 patients. The abdominal CT was performed in 120 patients, allowed the diagnosis of occlusion in all patients, 66 cases of small bowel “siege”, 40 cases of colic “siege”, and 14 cases of mixed “siege”. The results of the etiologic diagnoses were concordant with those surgical in 75% of cases. 14% of our patients spontaneously resumed their transit and 78% received surgical treatment. In 8% of cases there was no information on treatment. The evolution was good in 144 patients; bad in 2 death cases, while the other 31 patients lost their sight.
En savoir plus

164 En savoir plus

Prise en charge des méningiomes intra-rachidiens au service de neurochirurgie, CHU Med VI , Marrakech : à propos de 14 cas

Prise en charge des méningiomes intra-rachidiens au service de neurochirurgie, CHU Med VI , Marrakech : à propos de 14 cas

substance blanche est divisée en cordons : les cordons antéro-latéraux et les cordons postérieurs. Les voies ascendantes sensitives sont organisées en deux systèmes. Les fibres véhiculant la sensibilité tactile épicritique et la sensibilité profonde cheminent dans les cordons postérieurs et homolatéraux et sont disposées selon un arrangement somatotopique : on trouve respectivement de dedans en dehors, les fibres provenant des régions sacrée, lombaire, thoracique et cervicale. Elles croisent au niveau du bulbe, après leur relais dans les noyaux bulbaires de Goll et de Burdach, pour former le lemnisque médian, d’où leur nom de fibres lemniscales ou de système lemniscal. Les fibres véhiculant la sensibilité thermique et douloureuse, après un relai au niveau des couches I, IV, V et VI de la corne postérieur de la moelle croisent la ligne médiane au niveau médullaire et cheminent dans la partie latérale du cordon antérolatéral. Ces fibres ont également un arrangement somatotopique : On trouve de dedans en dehors, à l’inverse des cordons postérieurs, les fibres provenant des régions cervicale, thoracique, lombaire et sacrée.
En savoir plus

103 En savoir plus

Show all 9851 documents...

Sujets connexes