Haut PDF Prise en charge des atrsies des voies biliaires au service de chirurgie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des atrsies des voies biliaires au service de chirurgie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des atrsies des voies biliaires au service de chirurgie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

 Les hépatites infectieuses : qu’il s’agisse d’infections trans placentaires telles que la toxoplasmose, la rubéole, le cytomégalovirus (CMV), la syphilis, l’herpès ; ou d’infection urinaire post-natale à Escherichia coli.  Les cholestases intra-hépatiques familiales: dont la principale cause est le syndrome d’Alagille, également appelé « paucité ductulaire syndromique », qui est une affection congénitale à transmission autosomique dominante, caractérisée par l’association de cinq critères majeurs: une cardiopathie congénitale, un faciès particulier (triangulaire avec front bombé, petit menton pointu et yeux écartés), une déformation vertébrale en aile de papillon, une anomalie oculaire (embryotoxon postérieur) et une diminution marquée des canaux biliaires intra-hépatiques. On distingue, par ailleurs, les cholestases intra-hépatiques familiales progressives (PFIC) qui regroupent un ensemble d’entités héréditaires à transmission autosomique récessive, dont la PFIC de type 1 ou « maladie de Byler » ; ainsi que la cholestase néonatale transitoire, ou hépatite néonatale idiopathique.
En savoir plus

171 En savoir plus

La prise en charge des fractures ouvertes de jambe chez l'enfant : exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des fractures ouvertes de jambe chez l'enfant : exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Résumé Objectif : Le but de notre étude est d’évaluer le profil des fractures ouvertes de jambe chez l’enfant sur les plans épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif dans la région de Marrakech. Patient et méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective incluant les enfants pris en charge au service de traumatologie orthopédie pédiatrique du CHU MOHAMMED VI de Marrakech entre Janvier 2009 et Décembre 2013. Résultats et discussion : quatre-vingt-trois enfants sont inclus, les garçons représentent 78,3 %, la moyenne d’âge est de 8,75 ans, les accidents de la voie publique (AVP) sont incriminés dans 83,1 % des cas, les fractures à trait simple sont les plus fréquentes (83 %), le traitement était orthopédique dans 68,6 % des cas, la fermeture cutanée était primaire dans 79,5 % des cas, le recours aux lambeaux et greffes cutanées était nécessaire respectivement dans 10,8 % et 9,6 %. Le délai moyen de consolidation chez les enfants âgés de plus de 12 ans et ceux âgés de moins de 12 ans était respectivement de 14,8 semaines et 12,3 semaines, 12 % des enfants ont eu un retard de consolidation. Trente enfants sont suivis au long court, les séquelles étaient comme suit : déformation osseuse chez un enfant, raideur articulaire chez 3 enfants, restriction des activités sportives chez 6 enfants, l’évaluation globale est jugée bonne dans 63,4% des cas. Conclusion : La prédominance masculine est constante dans toutes les études, la principale cause des fractures ouvertes de jambe sont les AVP, le traitement
En savoir plus

113 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale du pied dun enfant portant une paralysie crbrale : Exprience du service dorthopdie traumatologie pdiatrique au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge chirurgicale du pied dun enfant portant une paralysie crbrale : Exprience du service dorthopdie traumatologie pdiatrique au CHU Mohammed VI de Marrakech

siècle. C’est en 1843 que paraissent les premiers travaux de Little à propos d'enfants présentant une paralysie des membres inférieurs à la suite d'accouchements difficiles. C'est à Freud, en 1893, que revient la première classification des symptômes avec description de la spasticité et des syndromes pyramidaux. En 1947 apparaissent aux U.S.A. les premières études sur le traitement de la Cerebral Palsy. En France, depuis 1950, le Pr Tardieu a tracé la voie aux équipes qui actuellement s'occupent de la prise en charge des I.M.C. La prise en charge des polyhandicapés est plus récente encore, et suit principalement les enseignements d'équipes anglo-saxonnes comme celle de Fröhlich, de Bobath ou de Snoezelen.
En savoir plus

148 En savoir plus

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

69 Résumé : Les ingestions caustiques sont une véritable urgence médico-chirurgicale, nécessitant une prise en charge multidisciplinaire. Le but de notre étude rétrospective réalisée entre 2007 et 2012, au service de chirurgie générale du centre hospitalier Ibn Tofaïl, est d’analyser les caractéristiques épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutives des ingestions caustiques sévères. Les patients colligés dans cette étude sont au nombre de 26, (16 hommes et 10 femmes), soit un sexe ratio de 1,6. Ils sont âgés entre 20 et 72 ans (moyenne de 35 ans). 23% de nos patients ont eu un passé psychologique connu. Les circonstances accidentelles sont moins fréquentes (46,16%) que les formes volontaires (53,84%). L’esprit de sel (HCl) est le produit le plus utilisé (73,07%), suivi de l’eau de Javel (19,23%).
En savoir plus

107 En savoir plus

Etude pidmiologique des uropathies malformatives au service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Etude pidmiologique des uropathies malformatives au service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

2.6. Prise en charge : L’attitude était résolument chirurgicale jusqu’à ces dernières années (néphro- urétérectomie différée), la mise en évidence de l’histoire naturelle du rein multikystique par la surveillance échographique systématique a fait modifier cette attitude: en effet, l’involution progressive postnatale concerne de 45 à 62% des cas : environ 18% de ces reins ne sont plus détectables à l’âge de 1 an, 31% à l’âge de 3 ans, 54% à l’âge de 5 ans ; il semble que ce soit surtout les kystes qui diminuent de volume, mais probablement également le parenchyme résiduel [47].
En savoir plus

123 En savoir plus

Prise en charge des tumeurs osseuses bnignes chez l'enfant Au service d'Orthopdie Traumatologie Pdiatrique Au Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des tumeurs osseuses bnignes chez l'enfant Au service d'Orthopdie Traumatologie Pdiatrique Au Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech

, certaines tumeurs posent un problème de diagnostic différentiel avec les tumeurs malignes, les autres tumeurs bénignes ou la pathologie infectieuse notamment l’abcès de Brodie et la tuberculose osseuse (11, 12, 13, 14, 15). En plus de l’exérèse classique en bloc et la biopsie exérèse, la résection percutanée scannoguidée est d’un grand apport dans la prise en charge des tumeurs de petites tailles difficilement repérables ou accessibles. La chirurgie est indiquée dans les formes symptomatiques, les localisations à risque pour la croissance, les compressions vasculo-nerveuses ou parfois dans un souci purement esthétique. En présence de complications orthopédiques, des corrections de celles-ci peuvent être associées. Ces corrections parfois lourdes, peuvent être évitées si la résection tumorale est réalisée précocement pour les localisations pourvoyeuses de ces séquelles. Le risque de dégénérescence est exceptionnel chez l’enfant, mais impose une surveillance à long terme.
En savoir plus

3 En savoir plus

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Dans notre série, Elle était administrée chez 25 patients, faisant toujours suite à la chirurgie et en association avec la radiothérapie dans 12 cas. 5. Hormonothérapie : Elle a une efficacité non douteuse dans certaines cancers glandulaires, en particulier l’oestrogénothérapie des cancers prostatiques amène presque toujours une sédation rapide des douleurs, la régression des troubles neurologiques, quelque fois une guérison apparente complète du sujet pour une longue durée, pendant des années, à condition de continuer indéfiniment la thérapeutique hormonale. Dans les métastases mammaires, l’androgénothérapie n’est pas toujours aussi efficace, mais dans quelques cas, elle permet, en association avec la radiothérapie vertébrale, d’obtenir des survies assez prolongées. [15]
En savoir plus

159 En savoir plus

La prise en charge chirurgicale de la malformation de Chiari. Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI, Marrakech

La prise en charge chirurgicale de la malformation de Chiari. Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI, Marrakech

L’installation du patient se fait en position de décubitus ventral, l’installation en position assise a été abandonnée très rapidement compte tenu des risques connus de cette position et de l’absence d’avantage évident pour le patient et pour le chirurgien (72). L'enfant avec une malformation de Chiari est placé généralement en position ventrale. Chez les enfants âgés de plus de 2 ans, la tête est fixée à l’aide d’une têtière de pointe, tandis que les jeunes enfants sont positionnés en position ventrale sans épingles. Le cou est fléchi pour exposer la charnière cervico-occipitale en arrière, en prenant soin de ne pas obstruer les voies respiratoires ou le retour veineux (93).
En savoir plus

186 En savoir plus

Analyse de la mortalit au service de ranimation pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Analyse de la mortalit au service de ranimation pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Figure 17 : Répartition des décès selon l’état hémodynamique à l’admission. 4. Score PIM2 à l’admission : Le PIM2 est calculé à partir des informations collectées à l'admission en réanimation, décrivant l'état de l'enfant lors de sa prise en charge médicale intensive et permettant de prédire la mortalité, ces informations doivent être enregistrées dès le premier contact visuel (pas téléphonique) avec l'équipe de soins intensifs ou de transport médicalisé spécialisé.

122 En savoir plus

Cubitus varus post traumatique du coude: Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Cubitus varus post traumatique du coude: Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

• Assurer la translation médiale du fragment distal pour conserver son alignement avec la diaphyse humérale en cas de trouble rotatoire associé. Par contre ce type d’ostéotomie ne permet pas la correction de la déformation en rotation (1) Solfelt et al. (7), qui ont étudié les données de 40 séries sur la prise en charge chirurgicale du cubitus varus chez l’enfant (894 patients), ont constaté que l’ostéotomie cunéiforme de soustraction externe est la technique la plus utilisée pour corriger la déformation, avec un pourcentage de 62,9%.

163 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale du kyste hydatique pulmonaire bilatral chez l'enfant dans le service de chirurgie pdiatrique gnrale du CHU de Marrakech

Prise en charge chirurgicale du kyste hydatique pulmonaire bilatral chez l'enfant dans le service de chirurgie pdiatrique gnrale du CHU de Marrakech

La vidéo permet d’éclairer le site opératoire et de lever la confidentialité de geste. Il est évident que dans ce cas, la vidéo permet de raccourcir les incisions, de diminuer l’écartement des cotes et d’augmenter la sécurité des gestes autrefois effectués à l’aveugle (111). Une instrumentation spécifique rend plus aisée ce type de chirurgie. Il s’agit d’instruments longs pouvant atteindre les confins de la cage thoracique et présentant une double courbure permettant une meilleure vision directe (112,75). Les voies de pénétration thoracique sont représentées par une minithoracotomie et deus canaux operateurs (Figure N°21) (113).
En savoir plus

110 En savoir plus

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

b. Les rapports nerveux : [3], [18], [19] (Figure 9, 10) - Les voies olfactives : Dans la partie antérieure de cet étage, la lame criblée de l’éthmoïde livre passage aux filets olfactifs en provenance de la muqueuse nasale qui s’unissent entre eux pour former le bulbe olfactif (masse nerveuse ovalaire). Ces derniers reposent sur la face orbitaire des lobes frontaux. Au bulbe fait suite les bandelettes olfactives, obliques en arrière et en dehors, elles cheminent entre l’étage antérieur de la base du crâne et le lobe frontal. Arrivées à hauteur de l’espace perforé antérieur elles se divisent en trois racines : latérale, médiale et moyenne.L’ensemble forme le nerf olfactif.
En savoir plus

223 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

rétinohypothalamiques qui projettent sur la glande par des voies nerveuses empruntant le système nerveux central puis le système sympathique via le ganglion cervical supérieur. La mélatonine a de nombreux effets physiologiques en raison de la large distribution de ces récepteurs qui prédominent toutefois dans le cerveau et notamment dans l’hypothalamus. Elle agit principalement sur le cycle du sommeil mais aussi sur les autres rythmes circadiens. En temps normal, l’hormone du sommeil est secrétée la nuit uniquement (avec un pic à 4 h du matin en moyenne). Dans les régions à hiver gris comme l’Europe du Nord, c’est la baisse de luminosité hivernale (jours courts et gris) qui déclencherait une surproduction de mélatonine engendrant chez un grand nombre une asthénie, voire une dépression saisonnière, et qui disparaissent au printemps. C’est ainsi qu’un antidépresseur, ciblant les récepteurs de la mélatonine, a vu le jour [130,131]. Une autre étude indique que l’administration de mélatonine produit un effet anxiolytique que le Valium, administrée à la dose de 1 mg/kg [132].
En savoir plus

205 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

rétraction qui se produit dans les jours et semaines qui suivent aboutit à un résultat anatomique en général très satisfaisant, supérieur à celui obtenu par les techniques autologues par plicature. C'est en effet le fort risque de récidive observé avec la chirurgie par voie vaginale qui a amené au développement de techniques de renfort utilisant des matériaux prothétiques synthétiques. Le principe de ces prothèses est qu'elles vont induire une rétraction des tissus autour d'elles corrigeant ainsi le prolapsus. Au commencement des prothèses par voie vaginale, celles-ci étaient simplement des rectangles ou trapèzes (prédécoupés ou à retailler à façon), mais par la suite, on s'est aperçu qu'elles se rétractaient sur elles-mêmes, ceci réduisant leur surface efficace. Les prothèses sont maintenant disponibles sous forme de plaques prédécoupées et portant des bras (deux à six), permettant pour la cure de cystocèle un passage transobturateur (unique ou multiple) à travers l'arc tendineux du fascia pelvien et transsacrosciatique.
En savoir plus

216 En savoir plus

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

En effet pour comprendre quelle technique utiliser, on a mené donc une étude rétrospective dans la période s’étendant de Janvier 2008 à février 2016, dont Le but est d’évaluer ces différentes ostéotomies en étudiant les particularités épidémiologiques, cliniques, paracliniques et évolutives des patients ayant subi une ostéotomie du bassin afin de dégager les différentes indications. Cette étude a concerné 81 hanches chez 73 patients d’âge moyen de 78 mois (entre 2 et 14 ans), avec une nette prédominance féminine arrivant à 65%. Les enfants qui sont venus consulter pour boiterie représentaient 94,5% des cas ; cette boiterie était douloureuse dans 32,4% ; 74% de nos patients ont été suivis de LCH dont 95% étaient hautes (Tonnis III et IV) alors que 26% des cas avaient une LCP qui était de mauvais pronostic dans plus de 90% des cas (90,5% étaient Caterral III et IV et 95,3% Herring B et C). De plus de son rôle dans le diagnostic étiologique et l’établissement du pronostic l’imagerie aide à orienter la prise en charge et la décision thérapeutique en se basant sur plusieurs paramètres coxométriques.
En savoir plus

170 En savoir plus

Etude du lymphome de Burkitt au service dhmatologie et doncologie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Etude du lymphome de Burkitt au service dhmatologie et doncologie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Nous proposons dans la présente étude d’effectuer un état des lieux de la prise en charge du LB chez l’enfant à Marrakech. Nous avons effectué une étude descriptive rétrospective sur 12 mois : du 1 er Juin 2014 au 31 Mai 2015 et prospective jusqu’au 31 Mai 2016, portant sur une série de 25 cas d’enfants hospitalisés au service d’hématologie et oncologie pédiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech, après l’adoption d’un nouveau protocole actualisé MAT V au Maroc. Les paramètres étudiés sont épidémiologiques, cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutifs.
En savoir plus

103 En savoir plus

Prise en charge des encphalocles : exprience du service de neurochirurgie, CHU Mohammed VI, Marrakech

Prise en charge des encphalocles : exprience du service de neurochirurgie, CHU Mohammed VI, Marrakech

Les progrès les plus récents dans les équipements endoscopiques ont renforcé l’indication du traitement endoscopique pour les encéphalocèles intranasales [39, 50]. Le traitement endoscopique permet d’éviter les incisions du visage et les complications secondaires au traitement par crâniotomie et de raccourcir la durée d’hospitalisation [39, 57, 58, 71]. En outre l’absence d’impact de la chirurgie des sinus en pédiatrie sur la croissance faciale à long terme a été bien documentée dans la littérature [38,39]. Cependant, l’indication du traitement endoscopique peut être limitée dans le cas d’une grande hernie avec en particulier celle qui est associée à une participation d’une artère cérébrale [50]. La chirurgie endoscopique pourrait être le premier choix du mode de traitement si la masse herniée est très petite sans implication de grandes artères cérébrales. En outre lorsque la chirurgie transcrânienne échoue dans la cessation complète de la fuite du LCR, la chirurgie endoscopique pourrait être une option supplémentaire pour sceller le point de fuite du LCR [65].
En savoir plus

136 En savoir plus

Le Profil des dcs prcoces au service de ranimation pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le Profil des dcs prcoces au service de ranimation pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Alors que, dans les pays en voies de développements, le ralentissement de la croissance économique et l'absence de la promotion sociale ont retardé cette transition épidémiologique [21]. Dans notre étude, l’existence d’un seul service de réanimation pédiatrique dans la région entraîne une surcharge de la capacité actuelle du service qui possède seulement 13 lits, sans oublier l’état du patient à l’admission qui est aggravée par le transport non médicalisé et le retard de la prise en charge y compris le séjour parfois dans les urgences, et le manque du personnel et du matériel adapté.
En savoir plus

114 En savoir plus

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

La splénectomie totale, qui permet une thérapeutique complète, comporte cependant de nombreuses complications qui poussent à limiter sa réalisation et à utiliser une technique plus conservatrice. Les complications immédiates sont principalement hématologiques avec un thrombocyte qui débute entre le 2èmeet le 10 ème jour postopératoire et atteint son taux maximal à la troisième semaine. On peut observer une leucocytose, mais la lignée rouge n’est pas touchée. Les autres complications immédiates sont un risque accru de thromboses veineuses, un abcès sous phrénique et des complications pulmonaires à type d’atélectasie ou d’épanchement pleural gauche. Les complications à long terme sont dominées par le risque infectieux, il ne faut donc pas oublier la vaccination anti- pneumococcique (pneumo 23) qui doit être faite 15 jours avant la splénectomie, si possible, et est à renouveler tous les trois à cinq ans, ainsi que l’antibioprophylaxie qui consiste en une prise d’ORACILLINE® de 50 000 UI/kg/jour chez l’enfant pendant au moins 5 ans [41].
En savoir plus

154 En savoir plus

Prise en charge de la tuberculose osto-articulaire chez l'enfant: Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique CHU Med VI de Marrakech

Prise en charge de la tuberculose osto-articulaire chez l'enfant: Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique CHU Med VI de Marrakech

avec une recommandation à travers notre série et notre recherche bibliographique. Patients et méthodes : Nous avons étudié rétrospectivement les dossiers de 16 enfants hospitalisés pour une tuberculose ostéo-articulaire dans le service de chirurgie traumatologie pédiatrique du CHU Med VI de Marrakech durant une période de 6 ans (2009-2014). Les critères de guérison que nous avons adopté étaient la disparition de la douleur et de l’inflammation clinique, ainsi que la stabilisation ou l’amélioration des lésions radiologiques.

148 En savoir plus

Show all 10000 documents...

Sujets connexes