Haut PDF Les pratiques transfusionnelles chez les nouveau-nés ( Étude rétrospective à propos de 79 cas )

Les pratiques transfusionnelles chez les nouveau-nés ( Étude rétrospective à propos de 79 cas )

Les pratiques transfusionnelles chez les nouveau-nés ( Étude rétrospective à propos de 79 cas )

Il est supposé que le RCM doit être maintenu la première semaine aux alentours de 45ml/Kg. Les techniques de détermination du RCM du n-né existent mais ne sont pas utilisables en pratiques courante. Par ailleurs, chez le n-né, en particulier prématuré, les valeurs de l’Hb et de l’Hte ont une faible corrélation avec la masse érythrocytaire. Par exemple : un Hte de 30% représente une masse globulaire de 12 à 24 ml/Kg. L’Hte reflète à la fois la masse globulaire et le volume plasmatique, et il n’est pas directement proportionnel à la capacité de transport sanguin de l’O₂. De plus, chez le prématuré malade, il existe un état d’hyperperméabilité capillaire à l’origine d’une extravasation plasmatique, qui explique que l’Hte ne soit pas un bon reflet du volume sanguin et de la capacité de transport de l’O₂.
En savoir plus

114 En savoir plus

Pépite | Alimentation des nouveau-nés prématurés après la sortie d’hospitalisation : revue de la littérature, état des lieux des pratiques et implications pour la pratique

Pépite | Alimentation des nouveau-nés prématurés après la sortie d’hospitalisation : revue de la littérature, état des lieux des pratiques et implications pour la pratique

Discussion Ce travail de thèse présente l’avantage d’être né d’une problématique pratique observée lors de mon stage au sein de l’unité Arc-en-Ciel, et également soulevée lors de discussions avec les médecins de l’unité Arc-en-Ciel ainsi que ceux de l’unité de consultation. Le projet initial était de traiter de façon large toutes les problématiques concernant le suivi d’un enfant prématuré, nous l’avons fait évoluer afin de se concentrer sur l’alimentation pour obtenir des données plus précises et scientifiques. Afin de pouvoir soutenir le changement, nous avons mené à la fois une revue de la littérature puis une étude d’observation des pratiques pour mettre en évidence de façon argumentée les points d’amélioration possibles. Enfin, afin que ce travail ait des implications pratiques, nous avons élaboré un support de formation pour les médecins et les infirmiers/infirmières et puériculteurs/puéricutrices visant à augmenter leurs connaissances sur le sujet, harmoniser les conseils donnés aux parents, et soutenir la mise en place du protocole en cours de finalisation sur l’alimentation après la sortie des enfants nés prématurément au sein du service de Médecine Néonatale du CHU de Lille.
En savoir plus

95 En savoir plus

valuation des pratiques transfusionnelles  LhpitalMilitaire Avicenne de Marrakech

valuation des pratiques transfusionnelles LhpitalMilitaire Avicenne de Marrakech

L’étude que nous avons menée est à la fois une étude descriptive et évaluative des pratiques transfusionnelles au sein de l’hôpital militaire Avicenne de Marrakech. Elle nous a permis de mettre le point sur plusieurs anomalies concernant les connaissances et la gestion pratique d’un acte de soin souvent banalisé par les professionnels de santé et dont les conséquences d’une mauvaise réalisation sont parfois néfastes.

127 En savoir plus

État des lieux des pratiques concernant le déroulement du travail des nouveau-nés grands prématurés. À propos de 121 cas au CHU de Rouen

État des lieux des pratiques concernant le déroulement du travail des nouveau-nés grands prématurés. À propos de 121 cas au CHU de Rouen

Il a été montré que l’anesthésie péridurale n’avait pas d’influence sur le nouveau-né prématuré à la naissance. Wright et al. ont analysé le devenir de nouveau-nés dont les mères ont accouché entre 25 et 36 semaines de gestation au cours d’une période de 10 ans. (54) Etaient incluses uniquement les grossesses uniques d’un fœtus en présentation céphalique. Des groupes avaient été effectués selon l’âge gestationnel et selon le type d’anesthésie (anesthésie péridurale ou rachidienne versus bloc du nerf honteux, infiltration locale ou pas d’anesthésie). Aucune différence significative entre les deux groupes n’a été trouvée dans les mesures des gaz du sang au cordon, les scores d’Apgar ou le délai avant respiration autonome.
En savoir plus

76 En savoir plus

Risque transfusionnel en pri-opratoire valuation des pratiques transfusionnelles  Lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Risque transfusionnel en pri-opratoire valuation des pratiques transfusionnelles Lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Figure 20 : La conduite devant une agglutination Entre le sang de la poche de CG et le sang du malade 1.15. Le deuxième CGR : Dans certaines situations, deux culots globulaires ou plus doivent être transfusés chez certains malades. Dans ce cas, 48.8% ont répondu que la 2ème pochette doit être vérifiée en même temps que la première et gardée au lit du malade, alors que selon 25.6%, elle doit être vérifiée en même temps que la première, puis remise au réfrigérateur. Enfin, 19.8% ont répondu qu’elle doit être vérifiée secondairement juste avant d’être transfusée.
En savoir plus

132 En savoir plus

Étude de tolérance d’une prémédication par Dexmedetomidine lors de la pose de cathéter épicutanéo-cave chez des nouveau-nés prématurés

Étude de tolérance d’une prémédication par Dexmedetomidine lors de la pose de cathéter épicutanéo-cave chez des nouveau-nés prématurés

1- Epidémiologie Même si les progrès dans la prise en charge du nouveau-né prématuré ont très favorablement évolué en termes d’analgésie et de confort, notamment avec l’avènement du NIDCAP (Neonatal Individualized Developmental Care and Assessment Program), le recours à l’analgésie dans les soins quotidiens reste encore insuffisant. En 2008, l’enquête de pratiques EPIPPAIN 1 menée par Carbajal et al (1) dans la région Parisienne montrait que les nouveau-nés hospitalisés en néonatalogie recevaient alors en moyenne 115 soins lors de leur séjour hospitalier (avec une amplitude allant de 4 à 613) soit environ 16 soins par jour d’hospitalisation (0 à 62), parmi lesquels on retenait une moyenne de 75 soins douloureux (3 à 364) soit 10 environ par jour d’hospitalisation (0 à 51). Par ailleurs, 79,2% de ces soins douloureux étaient réalisés sans analgésie spécifique, et le recours des mesures antalgiques étaient très hétérogène : 20,8% bénéficiaient d’une prise en charge antalgique spécifique (2,1% avec antalgie pharmacologique seule, 18.2% avec antalgie non pharmacologique seule, 0,5% avec une association des deux). Dans cette population, environ un tiers des enfants (34,8%) recevait déjà une analgésie ou une anesthésie pour une autre raison (ventilation mécanique), mais de précédentes études ont déjà montré que la sédation analgésie continue par morphine, même après dose de charge, est peu adaptée à la prise en charge de la douleur néonatale aigue du nouveau-né prématuré sous ventilation mécanique (13). Les ponctions veineuses représentaient une des procédures les plus fréquentes.
En savoir plus

48 En savoir plus

État des lieux du recours aux compléments de lait artificiel chez les nouveau-nés allaités, à la maternité de Chambéry

État des lieux du recours aux compléments de lait artificiel chez les nouveau-nés allaités, à la maternité de Chambéry

sein retardée. Un « peau à peau » et la mise en place d’une tétée précoce en salle de réveil ont été proposés. Une problématique ultérieure sur l’impact et l’efficacité de cette piste de travail serait une perspective d’étude. L’observance des bonnes pratiques par les professionnels dans la conduite d’un allaitement maternel exclusif est indispensable. Afin de prévenir les complications et les

46 En savoir plus

Soins aux nouveau-nés: Les recommandations internationales face aux enjeux sociaux de la naissance

Soins aux nouveau-nés: Les recommandations internationales face aux enjeux sociaux de la naissance

L’hétérogène diffusion des recommandations de la maternité aux domiciles Les attitudes des sages-femmes par rapport aux recommandations médicales dépendent de leur plus géné- rale acceptabilité sociale. Lorsque les recommandations peuvent se conjuguer aux conceptions locales, les sages- femmes les conseillent assez spontanément. C’est généra- lement le cas pour l’allaitement de longue durée, qui est socialement encouragé dans les sociétés ouest- africaines [23]. L’insistance sur la propreté est communé- ment partagée par les soignantes et les accompagnantes, mais elle n’est pas toujours associée aux pratiques recommandées. Le lavage des mains avant de toucher un nouveau-né n’a notamment pas été observé dans nos enquêtes. Conformément aux nouvelles recommandations, le bain à la naissance a été abandonné dans les maternités enquêtées. Cependant, les anthropologues ont observé, au Bénin et au Togo, que les soignantes cherchaient malgré tout à le nettoyer. Elles enduisaient les nouveau-nés de vaseline, puis les essuyaient soigneusement avec un tissu. Au Bénin, l’infirmière a expliqué que l’enfant devait être rapidement lavé afin d’éviter qu’il grandisse avec cette saleté (sè wan).
En savoir plus

12 En savoir plus

Conformité des pratiques de l'hypothermie aux recommandations : étude multicentrique chez le nouveau-né à terme

Conformité des pratiques de l'hypothermie aux recommandations : étude multicentrique chez le nouveau-né à terme

Les principales caractéristiques de l’ensemble de la population sont présentées dans le Tableau 1. Cinquante-deux pour cent des nouveau-nés étaient de sexe masculin, leur poids moyen de naissance est de 3170g±547 et leur AG moyen de 39SA±2. Quarante pour cent des enfants étaient nés en niveau II, 34% en niveau III. Soixante pour cent des enfants de notre population présente un score d’Apgar inférieur à 5 à 5 min et 78% ont un pH < 7 ou une hyperlactacidémie > 11mmoles/l au cordon ou à l’admission. La répartition par grades légère, modérée, sévère de l’EAI était respectivement 2%, 63% et 35%. Le contexte per partum pouvant expliquer une EAI n’était pas renseigné dans 35 % (n=108) des cas. Lorsqu’ils étaient indiqués, les principaux contextes étaient les pathologies funiculaires (procidence, circulaire) pour 25% des cas, et la dystocie per partum pour 19% des cas. Le contexte infectieux maternel représente 6% des cas. Un malaise hypoxique grave post-natal (entre 15 et 120 min de vie) était signalé pour 7 enfants.
En savoir plus

42 En savoir plus

Stratégies transfusionnelles chez les victimes de traumatismes craniocérébraux

Stratégies transfusionnelles chez les victimes de traumatismes craniocérébraux

traumatismes graves. Nous avons préféré le GCS à l’AIS en raison de la possibilité de mesurer le premier à l’admission en comparaison au dernier qui n’est évalué qu’à postériori, principalement pour les besoins de la recherche et de l’organisation des soins de santé [164]. Ainsi, une population circonscrite par un critère d’éligibilité tel que l’AIS est déterminée tardivement dans le processus de soins. Comme l’objectif ultime du programme de recherche est de définir les pratiques optimales et guider les décisions des cliniciens, la population se doit d’être définie a priori sur la base de données cliniques disponibles idéalement à l’admission hospitalière ou rapidement après l’arrivée à l’hôpital. Nous avons donc défini notre population d’étude de manière à ce que les connaissances acquises puissent être généralisables à une population identifiée en soins aigus par les cliniciens. Par ailleurs, ayant accès à des bases de données populationnelles, nous pouvons supposer que nos échantillons représentent bien la distribution des facteurs potentiellement modifiants dans la population, assurant ainsi une validité externe de nos observations.
En savoir plus

217 En savoir plus

Évaluation des apports nutritionnels chez des nouveau-nés prématurés au CHU de Bordeaux : étude observationnelle en 2014

Évaluation des apports nutritionnels chez des nouveau-nés prématurés au CHU de Bordeaux : étude observationnelle en 2014

Avec l’amélioration des pratiques, la mortalité des nouveau-nés prématurés a fortement diminué. L’objectif principal de la prise en charge néonatale s’est orienté vers la diminution de la morbidité au long cours et notamment vers le devenir neurologique. De nombreux facteurs influencent le devenir neurologique comme l’âge gestationnel, la trophicité, le statut socio-économique et certaines comorbidités (hémorragies intra- ventriculaires, lésions de la substance blanche et infections) (29,30). De nombreuses études ont montré les conséquences négatives de la malnutrition sur le développement neurologique et sur la croissance. Or la nutrition est un facteur sur lequel on peut intervenir.
En savoir plus

55 En savoir plus

Le contact peau-à-peau précoce chez des nouveau-nés à terme : l'expérience vécue par des mères et des pères primipares

Le contact peau-à-peau précoce chez des nouveau-nés à terme : l'expérience vécue par des mères et des pères primipares

1.2 Le CPP précoce ininterrompu durant les deux premières heures de vie avec la mère Antérieurement, les pratiques entourant le CPP après un accouchement vaginal sur l’unité des naissances de ce centre hospitalier étaient très hétérogènes. À sa naissance, le nouveau-né était placé en CPP sur sa mère. Cependant, la durée de contact pouvait varier grandement d’une naissance à l’autre. Divers facteurs médicaux, infirmiers ou autres expliquaient cette variabilité. Par exemple, les infirmières devaient réaliser les soins du nouveau-né (érythromycine, vitamine K, mesures, signes vitaux, etc.), la plupart du temps entre 30 minutes et une heure suivant sa naissance et généralement après le premier boire. Parfois, le médecin accoucheur présent demandait à l’infirmière de prendre le poids du nouveau-né quelques minutes après l’accouchement, interrompant ainsi le CPP avec sa mère. De plus, au moindre doute en regard de l’état de santé du bébé, il était souvent séparé de sa mère pour être évalué sur le lit de réanimation. Ces constatations corroborent celles de Moore & Anderson (2007) qui mentionnent que même s’il est de plus en plus probant d’adopter le CPP dès la naissance, encore aujourd’hui, il est courant dans les différents milieux de soins que le bébé ne soit pas placé en CPP avec sa mère pour différentes raisons. Neczypor & Holley (2017) constatent eux aussi que même dans les dernières années, et malgré tous les avantages reconnus pour la santé, les femmes qui accouchent dans les hôpitaux n'ont pas toujours la possibilité de tenir leur nouveau-né tant que le bain, la prise du poids et son évaluation pédiatrique ne sont pas terminés, perturbant ainsi la transition physiologique auquel contribue, entre autres, le CPP.
En savoir plus

160 En savoir plus

La pratique de l'aspiration des voies aériennes supérieures chez les nouveau-nés à terme, bien portants, en salle de naissance : prise en charge de ces nouveau-nés au sein du CHI-Poissy / Saint-Germain-en-Laye (structure de niveau III)

La pratique de l'aspiration des voies aériennes supérieures chez les nouveau-nés à terme, bien portants, en salle de naissance : prise en charge de ces nouveau-nés au sein du CHI-Poissy / Saint-Germain-en-Laye (structure de niveau III)

Des études ont été faites concernant la pertinence et l’impact de ces pratiques sur l’adaptation physiologique que doit effectuer le nouveau-né pour survivre. L’aspiration bucco-pharyngée, plus particulièrement, a fait l’objet de plusieurs études qui montrent que ce geste désagréable et invasif serait peut être effectué inutilement de manière systématique. Kelleher et son équipe ont effectué une étude en 2013 pour comparer l’aspiration à une méthode plus douce, un simple essuyage de la bouche et du nez, méthode qui est citée comme une alternative à l’aspiration depuis 2006 dans les recommandations du Neonatal Resuscitation Program émis par l’American Academy of Pediatrics and American Heart Association. Le but était de comparer les deux méthodes pour s’assurer de l’efficacité du simple essuyage.
En savoir plus

65 En savoir plus

Interventions infirmières relatives à l'allaitement maternel de nouveau-nés prématurés

Interventions infirmières relatives à l'allaitement maternel de nouveau-nés prématurés

Un essai clinique randomisé (n=108) a évalué les effets d’un tel marrainage sur la durée de l’expression de lait chez des mères américaines ayant accouché entre 26 et 37 semaines de gestation (Merewood et al., 2006). Les mères ayant accouché avant 26 semaines de gestation étaient exclues à cause des taux élevés de décès et complications médicales sévères chez leur prématuré (Merewood et al.). Les pairs étaient des femmes possédant de l’expérience en allaitement maternel et ayant suivi une formation de cinq jours sur l’allaitement maternel ainsi qu’une formation sur les procédures et les techniques d’allaitement en néonatalogie (Merewood et al.). Elles rencontraient les mères de prématurés dans les premières 72 heures suivant la naissance, puis une fois par semaine pendant six semaines à raison d’au moins 30 minutes par rencontre. Lors du congé de l’enfant, les contacts s’effectuaient par téléphone à moins que les mères aient désiré se déplacer. Dans le groupe témoin, les mères recevaient les soins usuels d’un hôpital certifié Amis des Bébés 10 . À 12 semaines post-partum, les mères ayant été marrainées étaient significativement plus enclines à nourrir leur enfant avec leur lait (rapport de cotes, 2,81 [95% intervalle de confiance, 1,11-7,14], p=0,01) que celles ayant reçu les soins usuels (Merewood et al.). L’étude présente toutefois certaines limites liées à la validité interne et externe de l’étude. La mortalité expérimentale a été plus élevée dans le groupe expérimental (n=10) que dans le groupe témoin (n=6), bien que cette différence ne soit pas significative (p=.98; Merewood et al.). Certaines données sur l’allaitement maternel ont été rapportées par les mères plutôt qu’obtenues par le
En savoir plus

375 En savoir plus

Infections néonatales bactériennes précoces chez les nouveau-nés prématurés de moins de 32 semaines aménorrhée : la procalcitonine, un outil indispensable

Infections néonatales bactériennes précoces chez les nouveau-nés prématurés de moins de 32 semaines aménorrhée : la procalcitonine, un outil indispensable

La sensibilité de ce biomarqueur étant son point faible, la PCT n’est pas suffisante pour diagnostiquer une INBP. Un autre marqueur dont l’élévation est plus tardive, la CRP, présente une bonne spécificité mais une faible sensibilité. Afin d’améliorer cette dernière performance, plusieurs dosages de la CRP à partir de 12 heures de vie ainsi que l’association à d’autres marqueurs sont nécessaires pour le diagnostic des INBP (46). La recherche se tourne vers l’étude d’autres biomarqueurs par exemple l’interleukine-8 (IL-8) ou le TNFα (47), dont l’inconvénient principal reste leur disponibilité en pratique clinique au lit du patient. L’IL-6 se démarque par sa sensibilité et son caractère précoce, faisant de cette cytokine pro-inflammatoire un biomarqueur intéressant dans le diagnostic d’INBP (46). Les biomarqueurs physiques (pression artérielle, oxymétrie de pouls…) sont le reflet de la réponse du nouveau-né face à une infection et représentent un outil d’alerte. Par exemple, les anomalies de la variabilité de la fréquence cardiaque (diminution de la variabilité, augmentation du nombre de décélérations) font partie des éléments les plus précoces dans le dépistage des infections du nouveau- né, jusqu’à 24 heures avant les premiers signes cliniques de sepsis (48).
En savoir plus

45 En savoir plus

Évaluation du parcours de soins des nouveau-nés consultant aux Urgences Pédiatriques

Évaluation du parcours de soins des nouveau-nés consultant aux Urgences Pédiatriques

par leur accessibilité, pallient à cette source d’information. Cette consultation est également l’occasion de voir ou de revoir avec les parents les points essentiels au bien-être et à la santé de leur enfant. Elle est donc primordiale et permettrait de limiter le recours non adapté aux urgences avec le risque nosocomial qu’il représente. Une autre donnée tend à le confirmer : pour 145 nouveau-nés (58,2%), les urgences pédiatriques sont le premier contact médical après la sortie de maternité et ce de façon non adaptée. C’est un argument de plus pour que la première consultation médicale ait lieu le plus rapidement après la sortie de maternité (réalisée à 16 jours de vie dans notre population d’étude).
En savoir plus

45 En savoir plus

Intérêt des lactates dans la prise en charge des poulains nouveau-nés en soins intensifs

Intérêt des lactates dans la prise en charge des poulains nouveau-nés en soins intensifs

Résumé : Les lactates sont un produit d’anaérobiose qui témoigne précocement d’une hypoxie cellulaire et peut témoigner du statut cardiovasculaire. Sur les poulains, en pratique les lactates peuvent être mesurés sur du sang total, du liquide péritonéal ou encore du liquide amniotique de la mère lors de la mise-bas et peuvent apporter des informations d’intérêt diagnostic et pronostic. En néonatalogie équine, la mesure des lactates peut être utilisée à l’admission pour orienter un diagnostic comme l’asphyxie périnatale, l’ischémie intestinale ou la péritonite septique, ou encore affiner un pronostic. Un suivi de la lactatémie au cours de l’hospitalisation apparait comme le reflet d’un processus dynamique et semble plus pertinent en terme pronostique qu’une seule mesure. Une lactatémie qui reste élevée est corrélée à un pronostic sombre, de même la clairance des lactates est significativement plus faible chez les non-survivants que chez les survivants. La lactatémie doit être considérée comme un simple outil pronostique, il ne faut en aucun cas négliger l’évolution clinique ou la cause de l’hospitalisation qui restent des informations pronostiques indispensables.
En savoir plus

80 En savoir plus

Efficacité d'un traitement ostéopathique pour les problématiques biomécaniques de succion des nouveau-nés

Efficacité d'un traitement ostéopathique pour les problématiques biomécaniques de succion des nouveau-nés

En 2004, Vallone, Miller, Larsdotter et Barham-Floreani publient une étude descriptive portant sur 25 bébés âgés de un jour à trois mois référés avec leur maman à une clinique de chiropractie pour un allaitement dysfonctionnel. Les bébés étaient référés par des professionnels de santé ayant des compétences cliniques en allaitement. Ils étaient évalués du point de vue de leur capacité de succion. Les auteurs présentent une analyse seulement visuelle et digitale de la succion, sans décrire d’outils de mesure particulier. L’aspect neurologique (réflexes archaïques, tonus) des bébés était évalué, l’histoire de la grossesse et de la naissance était demandée à la mère, ainsi que sa perception du problème de succion de son bébé. L’étude rappelle que le postulat des chiropraticiens est qu’une variation fonctionnelle du système nerveux, musculaire et articulaire peut entrainer des difficultés biomécaniques de succion. L’étude décrit les zones retrouvées en dysfonctions dans une grille des lésions chiropratiques chez 25 bébés comparées à 10 bébés sans difficultés de succion de la même clientèle. Un à 12 traitements (moyenne de trois), ont été réalisés. Les auteurs estiment, d’après leur grille d’évaluation pré-traitement, que 23 bébés sur 25 (soit 80%), ont été améliorés du point de vue de leur capacité à prendre le sein et à téter. Tous les bébés de cette étude avaient une lésion retrouvée à l’occiput et 23 sur 25 avaient une dysfonction reliée à la mobilité de la langue (frein de langue exclus) ou de la lèvre supérieure. Les outils de mesure pour évaluer l’amélioration de la succion ne sont pas expliqués. Les auteurs tentent de faire un lien dans la littérature avec les difficultés de naissance, la position du bébé dans l’utérus et les troubles de succion.
En savoir plus

127 En savoir plus

Perturbation épigénétique du système IGF dans le placenta de nouveau-nés exposés à l'hyperglycémie maternelle

Perturbation épigénétique du système IGF dans le placenta de nouveau-nés exposés à l'hyperglycémie maternelle

comparativement a la NGM, a ete confirmee dans une cohorte de replication independante (SBC). Cependant, les resultats obtenus pour IGFBP3-LI dans PEC021-BC n’ont pas ete repliques dans la SBC; potentiellement du a la difference de test de diagnostic du DGM utilise par ces deux cohortes (OMS vs IADPSG respectivement). La principale force de cette etude est son aspect longitudinal. Les femmes de PEC021-BC ont ete rencontres a trois reprises au cours de leur grossesse, soit une fois a la fin de chaque trimestre. Des donnees anthropometriques et metaboliques (a partir des echantillons sanguins a jeun) ont ete acquises lors de chacune de ces rencontres pour la mere, ainsi qu’a l’accouchement pour le nouveau-ne (sang de cordon et biopsies de placenta). La richesse de nos donnees anthropometriques et metaboliques nous ont permis d’exclure de l’etude les femmes presentant un diabete pre-gestationnel (ou toute autre perturbation du metabolisme du glucose), de proceder a des analyses compiementaires (i.e. analyses de correlation avec la glycemie 2h post-HGOP et non seulement des analyses selon les groupes HGM et NGM), ainsi que de considerer dans nos analyses statistiques plusieurs variables confondantes (tel le gain de poids durant la grossesse). Finalement, des donnees concemant les niveaux d’ARNm etaient disponibles afin d’evaluer le role des genes IGF1R et IGFBP3 dans la croissance et le developpement foeto-placentaire.
En savoir plus

112 En savoir plus

Osteopénie chez les jeunes adultes nés prématurément

Osteopénie chez les jeunes adultes nés prématurément

2 90 % des enfants nés en bas de 28 semaines gestationnelles meurent dans les jours qui suivent leur naissance contre 10 % dans les pays avec un revenu élevé (11). La cause de la naissance prématurée est divisée en 2 catégories: spontanée ou induite. Une naissance prématurée spontanée est en lien avec une contraction active d’utérus qui peut être causée par des raisons liés à l’infection, à la grossesse multiple, aux habitudes de vie, à la génétique, aux maladies chroniques, etc., tandis qu’une naissance prématurée induite peut être causée par certaines maladies maternelles dont la pré-éclampsie, le décollement placentaire ou une restriction de croissance du fœtus avec des tests anormaux (11). La naissance prématurée est plus fréquente chez les garçons que chez les filles. Le lien entre la prématurité et l’ethnicité n’est pas encore clair, mais des études suggèrent que la naissance prématurée est souvent associée à l’état socio-économique, aux habitudes de vie ainsi qu’aux facteurs génétiques (11). Les nouveau-nés prématurés sont à risque de nombreuses complications médicales durant la période néonatale, tels que la détresse respiratoire et la maladie pulmonaire chronique, le sepsis, les problèmes métaboliques, l’entérocolite nécrosante et l’ostéopénie de la prématurité, entre autres (13). Par ailleurs, les quelques études de suivi à très long terme indiquent aussi que la prématurité, la restriction de croissance intra-utérine et le faible poids à la naissance sont en lien avec des problèmes chroniques non-transmissibles à l’âge adulte, notamment l’hypertension et les maladies coronariennes, le diabète de type 2, l’ostéoporose et les maladies pulmonaires obstructives chroniques (14-16).
En savoir plus

85 En savoir plus

Show all 10000 documents...