Haut PDF Place de l'urétéroscopie dans le traitement des calculs de l'uretère lombaire

Place de l'urétéroscopie dans le traitement des calculs de l'uretère lombaire

Place de l'urétéroscopie dans le traitement des calculs de l'uretère lombaire

Le but de notre travail est d’évaluer les résultats de l’urétéroscopie rigide pour le traitement des calculs de l’uretère lombaire à travers une étude rétrospective concernant une série de 38 patients colligés au service d’urologie de l’hôpital militaire Avicenne Marrakech de janvier 2008 au décembre 2010, les patients avaient subi 41 urétéroscopie rigides pour des calculs de l’uretère lombaire avec des urétéroscopies bilatérales pour 3 patients. L’âge moyen était de 42 ans (18–76 ans), 21 hommes et de 17 femmes. Le succès était défini par l’extraction monobloc du calcul ou l’élimination totale des fragments résiduels au contrôle de 3 mois Le taux de succès global était de 79%. On a noté un cas d’échec (stripping de l’uretère) et on a eu recours au traitement complémentaire dans 8 cas (21 ,05%) traités par lithotritie extracorporelle (LEC) dans 5 cas, par une deuxième URS dans 2 cas et par urétérolithotomie dans 1 cas. Des complications étaient observées chez 9 patients (23,6%) : deux patients ont présenté une fièvre malgré un examen cytobactériologique des urines (ECBU) initial stérile, 3 patients avaient eu une fausse route urétérale traités par une sonde JJ, 3 cas de plaie muqueuse, un cas malheureux de stripping de l’uretère finissant par néphrectomie à regret.
En savoir plus

118 En savoir plus

Traitement des calculs de luretre et de la vessie au Laser Holmium : Exprience du service dUrologie au C.H.U Mohammed VI  Marrakech

Traitement des calculs de luretre et de la vessie au Laser Holmium : Exprience du service dUrologie au C.H.U Mohammed VI Marrakech

a. Calcul de l’uretère :[60-66] La découverte d’un calcul urétéral est habituellement évoquée devant une crise de colique néphrétique plus au moins typique, en règle non compliquée. La douleur représente le signe le plus constamment retrouvé dans les différentes séries. Cette douleur est liée à la mise en tension brutale des cavités excrétrices puis de la capsule rénale. Il s’agit d’une douleur extrêmement intense, unilatérale, paroxystique, le plus souvent inaugurale entrainant une agitation extrême. De siège lombaire, le long du trajet de l’uretère, vers la vessie et les organes génitaux externes [61]. Elle peut être accompagnée de troubles mictionnels, surtout à type de pollakiurie, de ténesmes ou de fausses envies en cas de calculs urétéral pelvien juxta vésical. [63]
En savoir plus

203 En savoir plus

Utilisation de l'urtroscopie dans le traitement des calculs de l'uretre ( propos de 103 cas)

Utilisation de l'urtroscopie dans le traitement des calculs de l'uretre ( propos de 103 cas)

En effet, le bras de levier exercé sur l’instrument est important et il faut garder à l’esprit qu’un mouvement de quelques degrés dans les mains de l’opérateur se traduit par une angulation importante de l’urétéroscope à son extrémité distale. Tout au long de la progression, l’irrigation s’effectue sans pression(poche de perfusion ne dépassant pas 60 cm de haut par rapport au plan du patient). Parfois, une augmentation transitoire de la pression de perfusion peut être nécessaire ; elle est obtenue par pression manuelle sur la poche de perfusion. Dés que le calcul est repéré, le canal opérateur est immédiatement disponible pour l’instrument de lithotripsie, ce qui diminue les manipulations. De plus, l’urétéroscopie s’effectue en gardant le fil guide de sécurité toujours en place, ce qui permet à tout moment de monter sans difficulté une sonde urétérale.
En savoir plus

128 En savoir plus

Place de la nephrolithotomie percutanée (NLPC) dans le traitement des calculs rénaux à propos de 300 cas : expérience de service d’urologie -A- hôpital Ibn Sina Rabat

Place de la nephrolithotomie percutanée (NLPC) dans le traitement des calculs rénaux à propos de 300 cas : expérience de service d’urologie -A- hôpital Ibn Sina Rabat

Pour certains auteurs la première néphrolithotomie percutanée est attribuée à un médecin arabe, Sérapion, qui à la fin du Xème siècle extirpa un calcul des reins d’un malade après avoir transpercé sa fosse lombaire avec un fer rouge. Les origines modernes remontent à Rupel et Brown (1) qui en 1941 rapportent pour la première fois l’extraction d’un calcul rénal par un trajet de néphrostomie. En 1955 Goodwin et al (2) rapportèrent l’utilisation de la néphrostomie percutanée pour le drainage d’un rein obstrué et/ou infecté. Cette technique ne va connaître qu’un essor relatif et deux décennies après seuls 500 cas de néphrostomie étaient décrites. L’utilisation du trajet de néphrostomie comme voie d’accès au rein pour l’extraction intentionnelle de calculs rénaux a été réalisée par Fernstrom et Johanson (3) 20 ans plus tard, utilisant cette technique avec succès pour 3 patients. Cette technique va connaître son développement à partir de cette époque. Des équipes urologiques allemandes et anglaises vont développer la technique d’extraction de calculs sous contrôle direct de la vue à l’aide d’un néphroscope apportant ainsi une dimension visuelle indispensable. Les premières équipes ayant travaillé au développement de cette technique étaient les équipes urologiques allemandes de Mayence avec P. Alken et M. Marberger, britanniques avec J. Wickham et américaines avec A. Smith.
En savoir plus

147 En savoir plus

Pépite | Infections urinaires post-urétéroscopie : influence du mode d’élimination urinaire dans la population neurologique

Pépite | Infections urinaires post-urétéroscopie : influence du mode d’élimination urinaire dans la population neurologique

Introduction Au cours des deux dernières décennies, l’urétéroscopie rigide, puis souple, se sont progressivement imposées comme des traitements chirurgicaux de la lithiase rénale. (1) De 1996 à 2016 l’utilisation de l’urétéroscopie a connu une progression de 251 % au niveau mondial et est aujourd’hui encore en expansion. (2) L’urétéroscopie permet désormais d’atteindre un taux de « stone free » supérieur à la lithotripsie extra- corporelle (LEC), tout en étant associé à une moindre morbi-mortalité que la néphrolitotomie per-cutanée (NLPC).(3–5) Elle est même présentée comme une option acceptable dans le traitement des calculs rénaux de plus de 2cm, notamment chez les patients fragiles, suppléant ainsi parfois la NLPC qui reste cependant le traitement de référence dans cette indication.(6,7)
En savoir plus

33 En savoir plus

Calculs numériques.

Calculs numériques.

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

15 En savoir plus

Probabilités : calculs

Probabilités : calculs

Lorsque les n évènements élémentaires ont tous la même probabilité, qui est alors égale à. On dit qu’ils sont équiprobables[r]

1 En savoir plus

calculs faux

calculs faux

On remarque que l’on peut accorder une confiance toute relative aux calculs avec les nombres en écriture flottante, par contre en utilisant la classe fractions on s’aperçoit qu’il suffi[r]

4 En savoir plus

STATTInspire-calculs

STATTInspire-calculs

ATTENTION : la définition des quartiles utilisée par la TI-nspire Cas n’est pas la même que celle « Education Nationale ». L’écart type est donné par σx (et non par sx).[r]

3 En savoir plus

Calculs d'aires

Calculs d'aires

Les méthodes de découpages et recollement de figures pour des calculs d’aires peuvent être considérées comme des démonstrations mathématiques : le découpage et le recollement correspondent à l’application d’un déplacement ou d’un antidéplacement et ces deux types d’applications du plan dans le plan conservent les aires.

10 En savoir plus

Place de la chirurgie dans le traitement des plastrons appendiculaires chez l'adulte

Place de la chirurgie dans le traitement des plastrons appendiculaires chez l'adulte

Le plastron appendiculaire est une complication de l’appendicite aigue, généralement rare dans les pays développés. Habituellement dans les pays en développement ou du tiers monde où les gens sont réticents à la chirurgie. Les sujets jeunes sont les plus souvent touchés. L e principal signe fonctionnel relevé est la douleur de la FID, et l’examen physique retrouve le plus souvent une masse, une défense ou un empâtement. L’échographie abdominale est l’examen clé, est suffisante pour porter le diagnostic du plastron appendiculaire dans la majorité des cas. Le recours à la TDM abdominale n’est pas nécessaire que dans les cas douteux. La gestion de masse appendiculaire est encore discutable. Il y a deux écoles de pensée différente qui existent en ce qui concerne les modes de traitement. Aujourd'hui, quatre attitudes sont utilisées, mais l’attitude conventionnelle qui repose sur un traitement médical initial suivi d’une appendicectomie programmée dans les délais de 6 à 8 semaines est la plus commune dans la plupart des centres du monde.
En savoir plus

104 En savoir plus

Évaluation du traitement orthopédique par corset des fractures du rachis thoraco-lombaire : à partir d'une série de 268 patients et revue de la littérature

Évaluation du traitement orthopédique par corset des fractures du rachis thoraco-lombaire : à partir d'une série de 268 patients et revue de la littérature

19 musculaire des extenseurs du tronc, appelée déconditionnement dorsal. Le déconditionnement dorsal participe à une majoration des douleurs thoraco-lombaires. Une étude menée par la NASA sur le déconditionnement musculaire révèle que les astronautes revenant de mission ont une majoration de lombalgies après une longue période de sollicitation musculaire réduite dûe à la microgravité( Bailley JF et al.,2018). Une étude préliminaire, prospective, menée sur des corsets dynamiques prescrits pour des fractures ostéoporotiques suggère que le maintien dynamique permettrait de limiter les douleurs thoraco-lombaires post traitement en maintenant une activité musculaire tout au long du traitement (Meccariello L et al.,2016).
En savoir plus

66 En savoir plus

La thérapie manuelle du rachis lombaire

La thérapie manuelle du rachis lombaire

52 les différences morphologiques des sujets et la variation de la viscoélasticité des tissus en réponse au traitement (phénomène de fluage). D’un autre côté, il semble évident que les modèles mécaniques ne peuvent reproduire à la perfection le type et la quantité de résistance obtenue par une colonne vertébrale dans des conditions normales. En effet, la résistance créée par les modèles tend le plus souvent à être linéaire alors que ce n’est pas le cas chez un sujet humain. Dans le même ordre d’idée, la sensation obtenue lors de la palpation est aussi différente.[32] Notons finalement que ce genre de montage ne semble pas adéquat pour mesurer la quantité de force appliquée puisque le type de résistance produite par le montage rend difficile pour le thérapeute l’application des différents grades de Maitland. Très peu d’étude n’ont d’ailleurs avancés de chiffre quant à la quantité de force appliquée, la plupart s’étant plus penché sur la capacité des thérapeutes à déterminer la quantité de résistance (faible, modérée, élevée) ressentie. Il ressort de ces études que les physiothérapeutes peuvent différencier adéquatement les variation de résistance[72] et que les modèles mécaniques pourraient être utilisés pour fins d’enseignement dans ce contexte. [57, 69, 76]
En savoir plus

86 En savoir plus

Un neurinome intra-canalaire lombaire

Un neurinome intra-canalaire lombaire

D iscussiOn Les neurinomes sont des tumeurs bénignes, encapsulées, à croissance lente. Elles sont origi- naires des cellules de Schwann, qui constituent la gaine de myéline des fibres nerveuses péri- phériques. Ce sont généralement des tumeurs isolées et elles comptent pour environ 20 % des tumeurs spinales au niveau lombaire (1). Avec les méningiomes et les neurofibromes, ces trois

3 En savoir plus

Les antidépresseurs tricycliques et les IMAO ont-ils encore une place dans le traitement de la dépression?

Les antidépresseurs tricycliques et les IMAO ont-ils encore une place dans le traitement de la dépression?

c o n c l u s I o n Aujourd’hui, malgré les importantes avancées scientifiques et le développement de nouvelles molécules antidépressives, la prise en charge de la dépression est loin d’être optimale. L’utilisation des antidépresseurs reste associée à un niveau de rémission très bas. Pourtant, cet objectif doit res- ter à tout moment une priorité. Le clinicien doit chercher à obtenir la rémission la plus complète possible quel que soit le type de thérapeutique envisagée. Plusieurs stratégies médicamenteuses existent pour gérer le problème de la résistance ou de la rémission partielle, et permettre d’atteindre la rémission complète même dans les situations paraissant désespérées. Généralement, en cas de non-réponse, le clinicien envisage l’essai d’un autre antidépresseur appartenant à une classe différente ou possédant un mécanisme d’action biochimique différent. Dans le cadre de ce choix thérapeutique, les tricycliques et les IMAO gar- dent une place justifiée par leur grande effica- cité. Cependant, leur profil d’effets secondaires, leur toxicité et les risques d’interactions médi- camenteuses, ainsi que l’existence d’alternatives thérapeutiques plus sûres et plus faciles à utiliser expliquent qu’ils soient utilisés principalement après l’échec d’autres traitements.
En savoir plus

9 En savoir plus

Place de la chirurgie dans le traitement du naevus géant: à propos de 20 cas

Place de la chirurgie dans le traitement du naevus géant: à propos de 20 cas

Nul ne pourrait statuer présenter un schéma de prise en charge. Chaque cas se discute en propre. Certes les techniques de chirurgie réparatrice restent le cheval de bataille, bien qu’elles soient de réalisation longue et astreignante aussi bien pour le chirurgien que le patient. L’exérèse du naevus est formelle. L’indication du traitement se fera selon l’âge, la localisation et la taille du naevus. L’avènement de l’expansion cutanée a étendu les possibilités de plasties locales, néanmoins, on note un retour actuel vers les exérèses itératives particulièrement chez l’enfant à peau souple. Les techniques de surface constituent une alternative intéressante si aucune chirurgie ne peut être envisagée.
En savoir plus

95 En savoir plus

Place du traitement non opratoire dans la prise en charge des traumatismes de labdomen

Place du traitement non opratoire dans la prise en charge des traumatismes de labdomen

En cas d’echec ou de contre indication du TNO spécifique au traumatisme hépatique , les éraillures et petites fractures du parenchyme hépatique sont traitées par électrocoagulation, application de colles biologiques, tamponnement... Actuellement parmi les méthodes de référence en urgence : le « packing hépatique » [11].C’est un tamponnement péri-hépatique (et non intra-hépatique) qui permet de contrôler la grande majorité des hémorragies d’origine hépatique en tassant autour du foie des champs abdominaux et/ou de grandes compresses. Ceci comprime le foie en haut et en arrière, permettant ainsi l’hémostase transitoire des plaies. La fermeture abdominale se fait champs en place et le patient est réanimé.
En savoir plus

159 En savoir plus

Appendicite aigue non complique : y a-t- il une place pour le traitement conservateur

Appendicite aigue non complique : y a-t- il une place pour le traitement conservateur

Figure26 : appendicectomie, laparotomie (3).[128] Laparoscopie : (figure27, 28,29) [106,109] Deux techniques sont utilisées : l'appendicectomie totalement intra-abdominale avec mise en place d'un trocart optique ombilicalet de deux trocarts de 5 mm de préférence sous contrôle visuel. En modifiant le site d'implantation de ces trocarts et la position de la table, l'exérèse de l'appendice par coagulation du méso et section entre ligatures est possible quels que soient son siège et son état pathologique.

115 En savoir plus

Place de la chirurgie dans le traitement des angiomes : à propos de 30 cas à Marrakech

Place de la chirurgie dans le traitement des angiomes : à propos de 30 cas à Marrakech

- en pratiquant le traitement laser en automne et en hiver avec une photoprotection l’été suivant [127]. g-2 Le laser Nd-Yag doublé : Il émet une longueur d’onde de 532 nm. Elle est plus proche du pic d’absorption de l’oxyhémoglobine que les longueurs d’ondes du laser Argon [129]. Son couplage aux pièces à main automatique a augmenté son efficacité et a diminué les risques de cicatrices (hypertrophie, atrophie, hypotrophie). Globalement, les résultats thérapeutiques avec l’argon et le Nd-yag doublé sont comparables dans la mesure où l’hexascan est utilisé comme adjuvant thérapeutique dans un cas comme dans l’autre [71, 34] .
En savoir plus

168 En savoir plus

La place des autogreffes de moëlle osseuse dans le traitement du cancer du sein

La place des autogreffes de moëlle osseuse dans le traitement du cancer du sein

High dose chemotherapy (HDCT) with mitoxantrom , cyclophosphamide and vinhlastine with autologous bone marrow transplantation (ABMT) in refractory metastatic hreast cancer [r]

23 En savoir plus

Show all 6522 documents...

Sujets connexes