Haut PDF Pied diabétique : étude épidémiologique et prévention

Pied diabétique : étude épidémiologique et prévention

Pied diabétique : étude épidémiologique et prévention

Edmons (32) 47 Un pied bien chaussé, permet de prévenir les lésions du pied diabétique, ce qui est recommandé par la plupart des auteurs : (28, 63,64) - Chaussettes en fibres naturelles, sans couture agressive, changer tous les jours. - Etre attentif aux choix des chaussures qui doivent être achetées enfin de journée. - Plusieurs paires sont nécessaires pour varier les appuis et frottements, les chaussures doivent être souples sans coutures internes, suffisamment larges avec chambre des orteils arrondie et assez spacieuse.

72 En savoir plus

Réflexion sur la prévention du pied diabétique et les missions du pharmacien d’officine, d’après une enquête menée dans un Centre de Soin de Suite et de Réadaptation et en officine

Réflexion sur la prévention du pied diabétique et les missions du pharmacien d’officine, d’après une enquête menée dans un Centre de Soin de Suite et de Réadaptation et en officine

RESUME en français: La majorité des plaies du pied diabétique sont évitables en combinant prévention, et éducation du patient. Cependant, plusieurs études montrent des lacunes dans la prise en charge du pied diabétique, notamment en terme de prévention. Afin d’appréhender les points faibles de celle- ci, une étude descriptive a été menée auprès de 57 patients diabétiques, en officine et au centre de soins de suite et de réadaptation de la Tour de Gassies. L’enquête proposée s’est faite par le biais d’entretiens thérapeutiques et visait à évaluer les connaissances des patients sur le sujet, à évaluer leur observance des conseils préventifs, ainsi qu’à apprécier l’adéquation de leur suivi médical avec leur risque podologique. L’analyse des données a mis en évidence un manque dans tous ces points. La prévention du pied diabétique est global. Elle demande, en effet, un équilibre glycémique, la mise en oeuvre de conseils d’hygiène, de chaussage, de soins podologique, etc. Ainsi, pour être efficace, l’éducation du patient doit être pluridisciplinaire. Le pharmacien, lui, peut apporter ses compétences dans l’éducation thérapeutique du patient, dans le maintien de l’observance et la promotion du dépistage de la neuropathie, et dans le renforcement des messages préventifs délivrés par les autres professionnels prenant en charge le patient.
En savoir plus

106 En savoir plus

Impact du chaussant chez le patient diabétique : obstacles au port de podo-orthèses entrainant l'apparition de plaies du pied. Étude qualitative dans un centre référence des Alpes-Maritimes

Impact du chaussant chez le patient diabétique : obstacles au port de podo-orthèses entrainant l'apparition de plaies du pied. Étude qualitative dans un centre référence des Alpes-Maritimes

40 Souvent le chaussant est oublié après cicatrisation d’une plaie du pied entrainant de manière quasi certaine une récidive de la plaie qui avait peut-être mis plusieurs mois à cicatriser. En prévention primaire, le chaussant sur mesure n’est que trop peu prescrit. Pourtant nombre de spécialités médicales sont habilitées à prescrire des podo-orthèses. Un grand travail de sensibilisation doit être mené dans ce sens-là et il serait judicieux de se poser la question de l’amélioration de la formation des professionnels de santé et même de l’ouverture de la prescription aux médecins généralistes.
En savoir plus

55 En savoir plus

Diabète de type 2 et pied diabétique en Nouvelle-Calédonie entre santé publique et culture : une approche de promotion de la santé pour la prévention des amputations des membres inférieurs chez les personnes diabétiques

Diabète de type 2 et pied diabétique en Nouvelle-Calédonie entre santé publique et culture : une approche de promotion de la santé pour la prévention des amputations des membres inférieurs chez les personnes diabétiques

9. Discussion et préconisations 9.2. Les résultats 9.2.1. Déterminants influençant la prévention du diabète et de ses complications Première Longue Maladie prise en charge et première cause d’amputation, de cécité, d’infarctus et d’insuffisance rénale et de dialyse, le diabète est à l’origine d’une crise sanitaire majeure en NC. Sa prévention et sa gestion ne peut se limiter qu’à la simple considération du système de santé. De nombreux DSS ont ainsi été mis en cause tant par les personnes diabétiques que les professionnels de santé (médecin pilote et professionnels de santé médicaux). Ils se déclinent au niveau des déterminants proximaux (origine ethnique, hérédité, habitudes de vie et comportements, compétences personnelles et sociales, caractéristiques socio-économiques, santé mentale et physique), intermédiaires (environnement alimentaire, familial, professionnel, communauté et voisinage, milieu d’hébergement, aménagement du territoire, système de santé et de services sociaux) et distaux (politiques publiques (santé et économie), contexte culturel et social, économique, scientifique et colonisation). Le cadre conceptuel de la santé et de ses déterminants a servi de modèle pour la construction du cadre des DSS en cause dans le diabète et ses complications en NC (Annexe 48). Ainsi, la littérature sur le diabète et l’enquête ici menée montrent que de nombreux DSS similaires sont en jeu pour sa prévention et celle de ses complications. Ceux relevés dans cette enquête sont relativement cohérents avec la littérature sur le sujet. Toutefois, en termes d’environnement physique, il n’a pas été évoqué le bruit ou encore la pollution sonore, ce qui est compréhensible, ces résultats étant encore sujet à étude (173). Certains déterminants ont été, par contre, affirmés dans ce contexte océanien. Outre la présence du gêne d’épargne chez les polynésiens, l’aspect culturel a particulièrement été mis en relief. Comme en Polynésie Française, bien manger demeure manger beaucoup pour l’ensemble de la population calédonienne (160). L’image du corps en bonne santé est alors en décalage avec celle des normes médicales et ce, dès le plus jeune âge. La conception océanienne de la santé et de la maladie prédomine ici. Les remèdes traditionnels ont une place importante, bien que parfois en confrontation avec la médecine occidentale, ils apparaissent de plus en plus associés. D’autre part, l’occidentalisation a contribué à l’émergence d’un environnement et d’un mode de vie calédonien obésogène et diabétogène s’étant accentué au fil des années de développement (141,145,146).
En savoir plus

160 En savoir plus

Plaie du pied diabétique : étude qualitative des obstacles à l’observance de la décharge

Plaie du pied diabétique : étude qualitative des obstacles à l’observance de la décharge

36 CONCLUSION La plaie du « pied diabétique » est une pathologie fréquente et en augmentation, dont la prévention primaire n’a pas encore prouvé son efficacité. Elle entraine des coûts importants, son pronostic est sombre avec une mortalité plus importante que certains cancers. Elle nécessite une prise en charge lourde de par les nombreux facteurs intervenants, et les comorbidités notamment cardiovasculaires. La cicatrisation, quand elle est obtenue, est longue, et nécessite entre autres la mise en décharge de la plaie. En dehors des méthodes inamovibles, de nombreuses études montrent que l’observance de cette décharge est mauvaise, en tout cas insuffisante pour être efficace. Cette faible observance n’est selon les éléments de notre étude pas due à un manque d’informations. Les recommandations, notamment américaines, sont donc la mise en place, sauf contre-indication, de bottes plâtrées. Mais cette méthode est souvent refusée par les patients, et nécessite des équipes entrainées et une surveillance très étroite avec réfection du plâtre toutes les semaines.
En savoir plus

57 En savoir plus

Étude des pratiques françaises dans la prise en charge de l’œdème maculaire diabétique

Étude des pratiques françaises dans la prise en charge de l’œdème maculaire diabétique

Une sous-étude ACCORD-EYE a évalué la progression ou le développement d’une rétinopathie diabétique dans une cohorte de patients diabétiques de type 2 de l’étude ACCORD (104). Après un suivi de 4 ans, les taux de progression de la rétinopathie ont été significativement réduits dans le groupe intensif glucose par rapport au groupe standard glucose (7,3 % versus 10,4 %, P = 0,003) et dans le groupe intensif lipide (simvastatine plus fénofibrate) par rapport au groupe standard lipide (simvastatine plus placebo) (6,5 % versus 10,2 %; P = 0,006)(104). L’effet de protection a été surtout détecté chez les sujets avec une rétinopathie diabétique préexistante. Par contre, aucune amélioration n’a été observée dans le groupe traitement intensif pour la pression artérielle (104). Les résultats du bras pression artérielle de l’étude ACCORD-EYE sont différents des observations de l’UKPDS qui avait retrouvé une réduction significative l’apparition et la progression de la RD avec un contrôle stricte tensionnel. Ceci peut s’expliquer par un suivi moins long (4 versus 7,5 ans) et par des objectifs tensionnels différents (144/82 dans UKPDS et 119,3/64,4 dans ACCORD).
En savoir plus

93 En savoir plus

Étude comparative de différentes techniques de vénographie du pied du cheval atteint de fourbure

Étude comparative de différentes techniques de vénographie du pied du cheval atteint de fourbure

podophylles périoplique et coronal. Vers le milieu de la deuxième phalange, chaque artère digitale se divise à nouveau, pour former une artère allant aux cartilages profonds et au tendon extenseur dorsal du doigt. Cette artère se connecte avec la branche controlatérale, formant ainsi un cercle artériel autour de la deuxième phalange et de la couronne. Cette artère coronale circonflexe irrigue le tendon extenseur dorsal du doigt et l’articulation interphalangienne distale. Elle envoie également de nombreuses branches au chorion coronal et au podophylle proximal du doigt et des quartiers dorsaux du pied. Proximalement à l’os naviculaire (figure 5), chaque artère digitale donne naissance à une branche dorsale dont le trajet passe à travers le foramen du processus palmaire de la troisième phalange, puis le long du sillon pariétal en face dorsale de la troisième phalange, pour irriguer le chorion lamellaire des talons et des quartiers. Elle forme ensuite des anastomoses avec la partie palmaire de l’artère circonflexe de la sole. Les branches terminales médiales et latérales de l’artère digitale pénètrent dans le canal solaire de la phalange et s’unissent avec l’artère controlatérale pour former une arcade terminale, en profondeur dans l’os. Des branches en provenance de l’arcade terminale ressortent à travers les foramens situés en face dorsale de la phalange et irriguent le chorion lamellaire. Après avoir formé l’artère circonflexe de la sole, elles irriguent aussi le chorion de la sole (Pollitt, 2010).
En savoir plus

107 En savoir plus

Étude éco-épidémiologique sur l’infection par Francisella tularensis au Québec

Étude éco-épidémiologique sur l’infection par Francisella tularensis au Québec

Discussion Notre étude visait à estimer la séroprévalence et la prévalence d’infection à F. tularensis chez le coyote, le lièvre d’Amérique et le rat musqué dans quatre régions administratives du Québec, d’identifier certains facteurs de risque potentiels associés à cette infection et de décrire la distribution spatiale des individus positifs. Ce projet revêt une importance particulière dans la compréhension de l’écologie de la tularémie au Québec puisqu’aucune étude avec une taille d’échantillon si grande n’a été réalisée chez le lièvre d’Amérique et le rat musqué, deux espèces possiblement centrales dans la transmission de la bactérie au sein de la faune québécoise. De plus, l’identification de facteurs de risque à l’aide de données géospatiales et l’utilisation d’analyses spatiales permettent d’apporter de nouvelles informations qui n’ont jamais été préalablement étudiées au Québec et très peu à l’échelle internationale. Ultimement, ces informations peuvent également approfondir nos connaissances sur le cycle écologique de F. tularensis, qui demeure très peu connu, afin d’identifier des pistes pertinentes pour les recherches futures et d’orienter les efforts de contrôle et de prévention de la tularémie. Cette discussion a pour but d’analyser les principaux résultats de notre étude en relation avec les données de la littérature, d’exposer les limites de l’étude et de suggérer des recherches futures potentiellement intéressantes à explorer.
En savoir plus

157 En savoir plus

Étude épidémiologique sur la consommation de psychotropes chez les contrevenantes incarcérées

Étude épidémiologique sur la consommation de psychotropes chez les contrevenantes incarcérées

Le premier chapitre est consacré à la recension des ouvrages qui portent sur le phénomène de la consommation de psychotropes chez les contrevenantes. Le deuxième aborde l'objet d'étude. [r]

267 En savoir plus

Étude des obstacles au dépistage de la rétinopathie diabétique selon le niveau de précarité

Étude des obstacles au dépistage de la rétinopathie diabétique selon le niveau de précarité

(les femmes enceintes, les patients insulino-traités et ceux dont l'hémoglobine glyquée ou la pression artérielle ne sont pas équilibrées). Cette stratégie, moins contraignante pour les patients sans facteur de risque, permet de faire face aux difficultés d’accès à la consultation ophtalmologique. Elle reste acceptable en terme de dépistage du fait d’un faible risque de rétinopathie diabétique sévère à 2 ans chez les patients indemne de rétinopathie [12]. Ceci n’est valable qu’en cas d’adhésion correcte de la population au dépistage, qui doit être entrepris dès le diagnostic pour le diabète de type 2 et après 3 ans d'évolution et dès l'âge de 10 ans pour le diabète de type 1.
En savoir plus

116 En savoir plus

Développement d'instruments de mesure pour l'évaluation des facteurs influençant l'adoption des pratiques exemplaires pour le traitement de la mise en décharge de l'ulcère du pied diabétique

Développement d'instruments de mesure pour l'évaluation des facteurs influençant l'adoption des pratiques exemplaires pour le traitement de la mise en décharge de l'ulcère du pied diabétique

Le questionnaire-professionnel élaboré dans le cadre de la présente étude explore des domaines grandement diversifiés, en comparaison des questionnaires recensés dans la littérature sur l'application du traitement de la mise en décharge. Par exemple, il évalue les perspectives des infirmières 3 quant aux comportements des patients face au traitement de la mise en décharge de l'UPD. Ce sujet n'est pas examiné par les autres questionnaires inventoriés (Bergin et al., 2009; McIntosh & Ousey, 2008; Rodrigues & Mégie, 2006; Wu et al., 2008). Il est par contre important d'explorer ces perspectives pour mettre en lumière de potentielles différences de perceptions, de connaissances et d'objectifs de soins entre les patients et les professionnels de la santé. Brown (2013) souligne l'intérêt, pour les professionnels, d'évaluer les priorités de soins des patients. Il devient alors important d'évaluer les perspectives des professionnels quant aux priorités de soins des patients. Une mauvaise compréhension de ces priorités par les professionnels serait importante à souligner dans l'étude de recherche principale. Tout comme pour le questionnaire-patient, il est possible d'expliquer une telle diversité des facettes abordées par le questionnaire-professionnel grâce aux recommandations du guide d’élaboration. Les items évaluant les perceptions des infirmières des comportements des patients, face au traitement de la mise en décharge, permettront de faire une comparaison avec les perspectives des patients de leurs propres comportements. Ces dernières pourront être acquises à l'aide du questionnaire-patient. L'inclusion de tels items dans les questionnaires, en utilisant ainsi la stratégie des questionnaires dite en miroir (Frémont et al., 2008), permettra de mettre en lumière les divergences de perceptions des différents acteurs dans la problématique de l'application des pratiques exemplaires pour le
En savoir plus

138 En savoir plus

Place de la chaussure minimaliste dans la prévention des blessures liées à la course à pied : une revue de la littérature

Place de la chaussure minimaliste dans la prévention des blessures liées à la course à pied : une revue de la littérature

potentiellement impliquées dans le développement des blessures. Par le biais de cette revue, on a pu s’apercevoir que la chaussure est un outil à considérer lors de l’analyse des blessures en course à pied. La transition de la chaussure traditionnelle vers la chaussure minimaliste peut générer blessures et douleurs, notamment au mollet et au tibia. Elle pourrait également diminuer les douleurs au niveau du pied et du genou. Cette transition semble bénéfique pour une population générale de coureurs. En effet, les coureurs en chaussures traditionnelles d’une enquête épidémiologique ont rapporté 3,41 fois plus de blessures que les coureurs en chaussures minimalistes. L’incidence des blessures était inférieure au niveau du pied, de la cheville, de la jambe, du genou et de la hanche. La constitution de la chaussure de course serait également à analyser. Le dénivelé de la chaussure n’a pas montré d’influence significative sur le risque de blessure. À l’opposé, une flexibilité torsionnelle élevée, une épaisseur sous-talon minime et une semelle moyenne dense favoriseraient les blessures. Ainsi, les éléments rapprochant la chaussure du minimalisme favoriseraient la survenue de blessures. Des études complémentaires de haute qualité seraient donc nécessaires pour clarifier ce désaccord.
En savoir plus

90 En savoir plus

Étude isocinétique des inverseurs et des éverseurs du pied dans l'instabilité chronique de la cheville

Étude isocinétique des inverseurs et des éverseurs du pied dans l'instabilité chronique de la cheville

D’un point de vue descriptif, l’articulation de la cheville, stricto sensu, est l’articulation talo- crurale. Farabeuf la décrivait comme la reine du complexe articulaire de l’arrière-pied (8) . Mais, d’un point de vue fonctionnel, l’articulation de la cheville, reliant la jambe au pied, fait partie d’un complexe articulaire alliant stabilité et mobilité. Ce complexe articulaire permet l’orientation de la voûte plantaire dans les trois plans de l’espace tout en étant confronté à des contraintes mécaniques importantes, et ce de façon aussi bien statique que dynamique.
En savoir plus

86 En savoir plus

Une augmentation de la pression pulse et une diminution du gain baroréflexe sont présents une dizaine d’années avant la survenue d’une complication « pied diabétique».

Une augmentation de la pression pulse et une diminution du gain baroréflexe sont présents une dizaine d’années avant la survenue d’une complication « pied diabétique».

Une augmentation de la pression pulsée et une diminution du gain baroréflexe sont présentes une dizaine d’années avant la survenue d’une complication « pied diabétique » Marcelle Rorive, Maelle Tyberghein, Monique Marchand, Jean-Christophe Philips, André J. Scheen Service de Diabétologie, Nutrition et Maladies métaboliques, CHU Liège, Université de Liège, Liège, Belgique.

1 En savoir plus

Étude par pressions, activité musculaire et imagerie du pied pathologique en charge

Étude par pressions, activité musculaire et imagerie du pied pathologique en charge

Il a été optimisé pour des images ayant un fond blanc et dans %lesquelles la couleur noire est présente (matlab ne tient pas compte de la couleur noire %naturellement) Dans ce logiciel, [r]

108 En savoir plus

Étude de l'ambiguïté dans les récits gautiéristes : "La morte amoureuse", "Le pied de momie" et "Jettatura"

Étude de l'ambiguïté dans les récits gautiéristes : "La morte amoureuse", "Le pied de momie" et "Jettatura"

Ainsi, nous interrogerons-nous sur le rapport que le rêve entretient avec la réalité: afin de montrer que l'atmosphère de « La Morte amoureuse» est chargée d'imprécision, n[r]

112 En savoir plus

Étude épidémiologique des entérobactéries productrices de carbapénèmase à La Réunion de 2010 à 2015

Étude épidémiologique des entérobactéries productrices de carbapénèmase à La Réunion de 2010 à 2015

DISCUSSION Notre étude est la première étude décrivant l’épidémiologie des EPC à La Réunion. Nous mettons en évidence une augmentation du nombre de cas annuels d’EPC à La Réunion depuis 2010. Cette augmentation du nombre de cas d’EPC est concordante avec les données en France et dans le monde (34, 35). L’épidémiologie à La Réunion est intéressante car c’est un reflet de l’épidémiologie des EPC dans la zone Océan Indien. Une des principales hypothèses pour expliquer cette augmentation du nombre de cas d’EPC à La Réunion est le lien avec les voyages dans les pays voisins comme cela est retrouvé en France métropolitaine (8) avec dans notre série 58,3% des cas d’EPC en lien avec un retour à l’étranger. Il existe le même lien entre les cas d’EPC et les voyages en France métropolitaine où entre 2004 et 2015, 48% des épisodes d’EPC rapportés avaient un lien avec l’étranger (33). Cette augmentation du nombre du cas d’EPC à La Réunion est très probablement favorisée par l’augmentation du nombre d’évacuations sanitaires des pays de l’Océan Indien vers La Réunion sur la même période avec 95 évacuations sanitaires en 2010 contre plus de 300 par an en 2014 et en 2015.
En savoir plus

63 En savoir plus

Efficacité des anti VEGF dans le traitement de l’œdème maculaire diabétique : une étude de vraie vie

Efficacité des anti VEGF dans le traitement de l’œdème maculaire diabétique : une étude de vraie vie

Le protocole T du DRCR.net a comparé les 3 anti VEGF (bevacizumab, ranibizumab et aflibercept) dans le traitement de l’OMD. 12 Cette étude prospective, multicentrique, randomisée, en aveugle, comparait l’efficacité du ranibizumab 0,3 mg (dose inférieure à celle utilisée en Europe qui est de 0,5 mg), de l’aflibercept 2 mg et du bevacizumab 1,25 mg en suivant le même protocole thérapeutique. Pour des acuités visuelles initiales supérieures ou égales à 20/40, aucune différence significative d’efficacité n’a été mise en évidence. Les patients ont reçu une médiane d’injection de 9 IVT pour l’aflibercept contre 10 IVT pour le bevacizumab et le ranibizumab sur une durée de 1 an. Pour les acuités visuelles plus basses, inférieures à 20/50, l’aflibercept était significativement plus efficace en terme de gain d’acuité visuelle avec un gain de 19 lettres à 1 an (médiane de 10 IVT) contre 14 lettres pour le ranibizumab 0,3 mg (médiane de 10 IVT) et 12 lettres pour le bevacizumab (médiane de 11 IVT). En revanche cette différence semble faible sur l’impact fonctionnel pour le patient. L’aflibercept était également responsable d’une réduction significativement plus importante de l’épaisseur rétinienne centrale à 1 an avec une moyenne de 169 µm sur 1 an contre 147 µm pour le ranibizumab et 101 µm pour le bevacizumab.
En savoir plus

88 En savoir plus

Étude de l’expression de « Bcl-2 modifying factor » (Bmf) et son implication dans la néphropathie diabétique

Étude de l’expression de « Bcl-2 modifying factor » (Bmf) et son implication dans la néphropathie diabétique

89 hypothèses, qui pourrait expliquer le lien entre le RAS et l’apoptose serait que l’Ang II, via l’activation du récepteur AT1, active le facteur TGF-ß, qui induit l’apoptose. Or l’implication de TGF-ß dans la progression de la néphropathie diabétique est aujourd’hui bien documentée [131, 132]. De nombreuses études ont bien établi que TGF-ß induisait un dépôt de MEC ou encore de fibronectine ou de collagène IV, ainsi que de nombreux autres facteurs fibrotiques et apoptotiques, qui endommageraient les tubules proximaux [33]. D’ailleurs l’inhibition de TGF-ß semble neutraliser ces effets dans les modèles diabétiques [79, 133]. De plus, il a été rapporté, que dans les hépatocytes TGF-ß induisait l’apoptose en stimulant la production de ROS, via l’activation de Noxa 4, chez le rat et l’humain [134]. et l’équipe du Dr Ramjaun a publié en 2007, que dans les carcinomes hépatiques, TGF-ß stimulait l’expression à la fois de Bmf et de Bim via les ROS [135]. Ce qui concorde bien avec nos travaux, puisque chez le modèle Akita nous avons bien montré une surexpression de TGF-ß et des ROS dans les tubules proximaux. Nous avons également montré que le traitement à base d’inhibiteurs du RAS LP semblait normaliser l’ensemble de ces effets. Donc l’ensemble de ces travaux démontre que dans les tubules proximaux, l’apoptose est induite par la surexpression de Bmf, qui est associée à l’activation de RAS via la voie de signalisation de TGF-ß.
En savoir plus

115 En savoir plus

Le pied tombant

Le pied tombant

- Fracture cotyle gauche => ostéosynthèse => pied gauche tombant au réveil - développement d’une ossification hétérotopique du ligament spino-sacré gauche => intervention chirurgicale (2017) pour ablation de calcification, exploration et neurolyse éventuelle du TCS gauche

55 En savoir plus

Show all 10000 documents...