Haut PDF Perception et méthodes d'approche de la notion de qualité de vie

Perception et méthodes d'approche de la notion de qualité de vie

Perception et méthodes d'approche de la notion de qualité de vie

1) La qualité de la vie n'est pas un simple problème d'écologie. "C'est, pour chaque homme et chaque femme en relation avec d'autres dans la société, de pouvoir vivre ce qu'il ou e[r]

119 En savoir plus

La notion de conditions de vie en sciences sociales : une exploration de la littérature

La notion de conditions de vie en sciences sociales : une exploration de la littérature

2.2. Conditions de vie et innovations sociales orientées vers le milieu La littérature présentée par Julie Cloutier (2003) sous cette rubrique est beaucoup moins homogène sur le plan théorique que celle sur les innovations sociales centrées sur les individus. On y retrouve deux approches principales, l’approche du développement 4 et l’approche de la consommation. Ces deux approches semblent avoir pour caractéristique commune de considérer l’innovation sociale à un niveau macro social et de s’intéresser beaucoup plus directement aux institutions et aux modes de régulation sociale et économique, sans nécessairement avoir recours aux théories de la régulation en tant que telles. Pour l’approche du développement, l’horizon d’intentionnalité reste d’améliorer les conditions de vie (le terme « qualité de la vie » est utilisé à plusieurs reprises) et de résoudre des problèmes, qui sont définis en termes sociaux, culturels, économiques et politiques. Les objectifs spécifiques des innovations se situent, d’une part, au niveau de la culture, des représentations, des valeurs et des croyances et, d’autre part, au niveau des législations, des politiques publiques et des institutions économiques et politiques. Quant à l’approche de la consommation, elle est représentée par un seul auteur [Gershuny (1983)], qui se sert de concepts tels que la hiérarchie des besoins et l’écart de productivité entre des produits de consommation anciens et nouveaux pour expliquer le changement social (passage d’une société agraire à une société industrialisée). L’innovation sociale est ici le résultat de changements dans les habitudes de consommation d’une population (associée au concept de style de vie). Cette approche est donc un modèle explicatif qui relève d’un tout autre univers théorique que l’approche du développement. Dans l’ensemble, les conditions de vie semblent encore plus secondarisées
En savoir plus

44 En savoir plus

Perception et vécu de la densité : concilier enjeux environnementaux, évolutions législatives et qualité de vie au sein des opérations denses.

Perception et vécu de la densité : concilier enjeux environnementaux, évolutions législatives et qualité de vie au sein des opérations denses.

Pour traduire ces constats de façon plus concrète, le chercheur Vincent Fouchier 81 évoque la notion de COS végétal. Celle-ci pourrait par exemple être mobilisée à la manière de feu le COS bâti pour fournir des données chiffrées pouvant être intégrée à une réglementation prescriptive. On peut imaginer un COS végétal intégré aux réglementations des zones U d’un PLU, notamment dans des zones que la collectivité dédie à l’accueil de lotissements denses. Un contre-argument pourrait consister à affirmer que plus de place laissée aux espaces verts, c’est moins de place pour le bâti et donc une densité résidentielle réduite. Si le raisonnement est bien entendu correct d’un strict point de vue mécanique, une opération comme Les Jardins Andalous à Andromède (Blagnac) et ses 84 logements par hectares montre qu’il est possible d’atteindre des densités résidentielles importantes tout en offrant un jardin individuel de taille acceptable à chaque logement. Des solutions intermédiaires peuvent toutefois être envisagées, comme des jardins semi-collectifs non pas destinés à l’ensemble des résidents d’une opération mais à seulement quelques logements (par exemple, un jardin pour quatre logements). On permet ainsi un meilleur contrôle sur les interactions sociales que dans le cas d’un jardin entièrement collectif, tout en augmentant la surface bâtie potentielle et limitant l’écueil d’un « tout privatif » qui pourrait être source de repli sur soi. A nuancer toutefois : un programme comme les jardins Andalous ne présente pas d’espaces verts publics, ce qui n’empêche pas des interactions nombreuses et très cordiales entre les habitants. C’est alors l’espace privé qui devient le lieu privilégié de la sociabilité. On peut observer ce phénomène sur le programme de Blagnac lorsque une habitante explique que « les enfants s’invitent souvent dans les piscines (privées) » ou sur l’ensemble des opérations étudiées avec le repas des voisins, qui se fait souvent dans un logement privé.
En savoir plus

122 En savoir plus

Qualité de vie et communication entre soignant et soignée auprès de femmes atteintes de cancer du sein : approche longitudinale

Qualité de vie et communication entre soignant et soignée auprès de femmes atteintes de cancer du sein : approche longitudinale

davantage leur qualité de vie liée à la santé que celle des compétences des professionnels de la santé. Donc, les femmes ont un meilleur score pour le fonctionnement « rôle », émotionnel et elles ont moins d’effets secondaires et de symptômes pendant la radiothérapie et au suivi lorsqu’elles se perçoivent compétentes envers les médecins (chirurgiens-oncologues et radio- oncologues) pour la recherche d’information et l’aspect socio-affectif d’un entretien aux temps précédents. De plus, l’âge des femmes, le soutien social perçu, le stade de la maladie et la nature des traitements ont une influence sur le lien entre leur qualité de vie et leur communication avec les professionnels de la santé. Enfin, une interaction est présente entre le facteur « temps » et un facteur clinique ou intrapersonnel pour les dimensions de qualité de vie suivantes : rôle, émotionnel et fonctionnement sexuel. Conclusion et retombées : Les résultats de la présente thèse soulignent l’importance d’évaluer de façon longitudinale la qualité de vie liée à la santé des femmes atteintes de cancer du sein à différents moments de la trajectoire de soins, particulièrement pendant la radiothérapie, et, pour les intervenants psychosociaux, de s’occuper des jeunes femmes diagnostiquées et de celles qui ne perçoivent pas recevoir un soutien social. Ainsi, de meilleures ressources psychosociales pourront être mises sur pied pour aider ces groupes de femmes. Les résultats montrent également qu’il est essentiel d’informer les chirurgiens-oncologues de l’importance d’établir une communication satisfaisante avec les femmes atteintes de cancer du sein lors de l’annonce du diagnostic afin de favoriser une perception positive par les femmes de leur communication avec les chirurgiens-oncologues. Enfin, les résultats obtenus soulignent les avantages pour les femmes atteintes de cancer du sein d’être proactives et de se sentir compétentes pour la recherche d’information et l’aspect socio- affectif d’une relation avec les chirurgiens-oncologues et les radio-oncologues dans le maintien d’une bonne qualité de vie liée à la santé.
En savoir plus

388 En savoir plus

Syndrome métabolique et dysfonction érectile :une approche de la souffrance psychologique et une évaluation de la qualité de vie des patients

Syndrome métabolique et dysfonction érectile :une approche de la souffrance psychologique et une évaluation de la qualité de vie des patients

Conclusion L’axiome de Thomas qui dit que “ Pour un individu, la réalité est moins réelle que la perception qu’il a de cette réalité ” est applicable à ce travail original. Utilisant différentes échelles psychologiques validées sur le plan psychométrique pour la dépression, l’anxiété, le sentiment de bien être, la qualité de vie générale, la qualité de vie sexuelle et sociale, l’irritabilité interne et externe, les valeurs moyennes enregistrées pour nos quatre-vingt-cinq patients correspondent à la majorité des sujets interrogés par d’autres chercheurs. Pour une population de 85 patients en DE, demandeurs d’une solution de revalidation en consultation d’urolo- gie, nous pensions obtenir, pour de nombreux paramè- tres, des réponses caractéristiques d’individus dépres- sifs, anxieux, mal dans leur peau, … Or, pour toutes les échelles et sous échelles considérées, les valeurs moyennes enregistrées sur nos quatre-vingt-cinq patients affectés d’une dysfonction érectile sont dans la moyenne générale c’est-à-dire dans les intervalles de valeur caractéristique de Monsieur tout le monde.
En savoir plus

4 En savoir plus

Activité physique et qualité de vie liée à la santé de l'enfant et de l'adolescent : approche en population générale et en milieu hospitalier

Activité physique et qualité de vie liée à la santé de l'enfant et de l'adolescent : approche en population générale et en milieu hospitalier

their child’s disease-related experiences, but their responses reflect the truth as they perceive it, which is not necessarily identical to the child’s perception (Jokovic et al. 2004). At the hospital, children are limited in their travel, cannot see their friends, do not have the same leisure as at home and cannot achieve what they want when they want it. During hospitaliza- tion in the paediatric oncology department, activities with other hospitalized children are limited and children have few visitors, with the exception of their parents. Our Children’s University Hospital has a house for parents nearby, which allows them to be with their children more often and longer and is an opportunity for more dialogue between the two because they are together all day in a restricted place. They share more about their feelings, and this may explain a better parent–child agreement about behaviour/psychological domains during the hospital stay. This agreement was low for domains concerning the children’s physi- cal functioning: When parents see their child physically weak- ened by the treatment, they tended to underestimate his/her child’s HRQoL, more particularly on physical-related domains. Consequently the agreement decreases. Comparing children off and on treatment, Yeh and colleagues (2005) observed better parent–child agreement when children were off than on treat- ment. Assessing the child’s HRQoL once they have completed treatment would be interesting to confirm the negative impact of the treatment on parent–child agreement.
En savoir plus

234 En savoir plus

Evaluation de l'impact d'un centre de stockage de déchets sur la qualité de l'air : approche par méthodes statistiques et modélisation déterministe

Evaluation de l'impact d'un centre de stockage de déchets sur la qualité de l'air : approche par méthodes statistiques et modélisation déterministe

gestion des déchets en complément des autres filières de traitement (tri, valorisation, incinération…) (Figure 2). En France, il existe trois catégories d’installations de stockage en fonction de la nature des déchets reçus : déchets dangereux (classe 1), déchets non dangereux (classe 2), et déchets inertes (classe 3). En 2004, les centres de stockage de classe 2 ont reçu plus de 22 millions de tonnes de DND. La Figure 3 illustre bien la problématique actuelle : la quantité globale de DND continue à augmenter alors que le nombre d’installations d’incinération et de stockage (qui traitent plus de 75 % de la quantité produite) diminue fortement en raison de la fermeture de sites en fin d’exploitation ou hors norme. La difficulté pour ouvrir de nouveaux sites est due à une opposition forte des populations avoisinantes, que l’on qualifie de syndrome NIMBY (Not In My Backyard). En effet, la présence de telles installations peut générer une dégradation de la qualité de vie (pollution visuelle, problèmes d’odeur et d’hygiène…) que rejettent les riverains. Ce constat est à l origine du travail de thèse, dont l objectif principal est de fournir des outils pour évaluer l impact d un centre de stockage sur la qualité de l air. Avant d’en évaluer les impacts, il semble nécessaire de décrire le fonctionnement d’un centre de stockage de déchets non dangereux.
En savoir plus

211 En savoir plus

La prise en compte de la notion de qualité dans la mesure de la performance judiciaire.

La prise en compte de la notion de qualité dans la mesure de la performance judiciaire.

A partir de 1987 une définition des standards de qualité se dégage : accès, rapidité, égalité, impartialité, indépendance et confiance du public. Les promoteurs de cette approche visent un idéal de justice et leur associe des indicateurs (66) : l’accès physique, l’audibilité des débats, la sécurité du tribunal, l’écoute, la courtoisie, le coût raisonnable, le ratio affaires terminées/affaires nouvelles, l’ancienneté du stock, la certitude des dates d’audience, le respect du droit, la représentativité des jurés, l’évaluation de l’égalité et de l’impartialité, la clarté des décisions, le suivi de l’exécution, la gestion du personnel, la communication, la perception des performances par justiciables et avocats et la perception de l’indépendance. Ce système d’évaluation a été utilisé par 40 % des tribunaux (chiffres 2002) mais partiellement (une partie des indicateurs seulement est utilisée). Il apparaît coûteux car il mobilise du personnel. 4 mesures paraissent particulièrement utiles : la mesure de la discrimination dans les conditions de travail, la gestion du personnel, la perception des performances par employés et par public, et le besoin d’un noyau dur d’indicateurs par type de contentieux. M. Aikman, auteur d’un ouvrage de référence sur l’administration judiciaire aux Etats-Unis ne prône pas particulièrement l’usage des indicateurs de performance. R. Kearney note également que la mesure de la performance est utile, mais comporte trois défauts importants : cela coûte cher, l’évaluation est parfois conduite de manière injuste (données imprécises, évaluateurs non légitimes ou compétents, défaut de qualité de juridiction du au manque de moyens et non aux juges, etc.), dans ce cas les juges pourront avoir du ressentiment, les citoyens peuvent également avoir parfois l’impression que l’évaluation est un écran de fumée dans la perspective de la réélection des juges concernés (en règle générale, l’évaluation de la performance est faite davantage lorsque le juge est élu pour préparer les élections suivantes que lorsqu’il est nommé).
En savoir plus

222 En savoir plus

Caractérisation et reconnaissance de sons d'eau pour le suivi des activités de la vie quotidienne. Une approche fondée sur le signal, l'acoustique et la perception

Caractérisation et reconnaissance de sons d'eau pour le suivi des activités de la vie quotidienne. Une approche fondée sur le signal, l'acoustique et la perception

de bulles d’air. Par contre, les sons qui les composent ont tous été détectés comme flux d’eau. Dans la classe B 6 (ébullitions), trois sons ont été détectés et un son a été manqué. L’écoute de ces stimuli permet de comprendre le résultat des détections. Une fois encore la granularité des évènements sonores semble avoir un impact très important sur l’acoustique des sons et les résultats de la détection. Dans les sons d’ébullition, les évènements sonores sont des bulles d’air remontant à la surface. L’un des sons est caractérisé par des bulles de taille importante et plutôt isolées : ébullition dans une grande casserole (24). D’autres sons résultent d’un ensemble de bulles important qui produisent un son bruité et continu : eau bouillante dans une casserole (44), et pétillement après ouverture d’une cannette (38). Un autre son, ébullition dans un chaudron (36), présente un nombre élevé de bulles de taille importante et constitue un intermédiaire entre ces phénomènes, qui n’est ici détecté par aucune de ces deux méthodes.
En savoir plus

201 En savoir plus

Schizophrénie, qualité de vie, expression corporelle : approche corporelle en ergothérapie

Schizophrénie, qualité de vie, expression corporelle : approche corporelle en ergothérapie

– « espace imaginaire » : cette dimension est rendue possible par les quatre autres. Cet espace rassemble les « contenus psychiques suscités, vécus, projetés et travaillés dans le groupe ». [18] Au sein d'une activité de groupe, le thérapeute devra donc veiller à préserver l'espace de chacun tout en permettant les interactions : l'espace potentiel devient alors parfois groupal, « l'aire de jeu » commune. Son cadre et sa distance thérapeutique devront être adaptés en conséquence, et selon le nombre de participants et leurs besoins. Pour rejoindre la notion évoquée précédemment, le thérapeute devra aussi veiller aux éléments transférentiels présents entre les participants, et entre les participants et l'objet d'activité.
En savoir plus

135 En savoir plus

Densité, morphologie urbaine et qualité de vie. Une approche par le projet

Densité, morphologie urbaine et qualité de vie. Une approche par le projet

5. CONClUsiONs iNTermÉdiaires eT PisTes POUr la sUiTe Le travail mené jusqu’à présent a permis de préciser la démarche, de construire ses présupposés théoriques, et enfin d'évaluer l’applicabilité des méthodes de travail et de ses outils de représentation. En termes de réponse à la question de recherche, l’approche par le projet urbain démontre que le problème de la densification peut être considéré comme un problème de recomposition urbaine par la densification. le cas d’étude présenté et les considérations générales proposées montrent la diversité des configurations et des problématiques présentes sur le territoire wallon, qui appellent à une meilleure connaissance de sa matérialité et de ses formes. En outre, les premiers résultats de recherche invitent à relativiser toute recommandation générique qui chercherait à mettre en œuvre une politique de densification sans considérer les particularités et les spécificités du territoire, que l’on peut pourtant ramener à un nombre limité de cas typiques. Il s’agira donc par la suite de poursuivre le recensement et l’identification des problématiques rencontrées et des solutions envisageables, afin d’établir plus précisément les lignes de conduite, les modalités et les outils opérationnels à mobiliser pour la mise en œuvre d’une politique de densification diversifiée.
En savoir plus

48 En savoir plus

La notion de reflexion stratégique : une approche par les contextes

La notion de reflexion stratégique : une approche par les contextes

Parmi ces écrits, il est possible de distinguer deux grandes orientations dans l’utilisation de la notion de réflexion stratégique : les sémantistes et les anti-planification. L’approche sémantique de la réflexion stratégique Les travaux utilisant la notion de réflexion stratégique que nous qualifions du néologisme de ‘sémantistes’ regroupent en fait différentes approches de la réflexion stratégique qui ont en commun de ne pas définir ni donner de consistance à la réflexion stratégique. Le propos général est alors d’assimiler la réflexion stratégique à l’un ou l’autre ou à l’ensemble des concepts stratégiques déjà largement utilisés. Porter (1987, 1996) est probablement l’un des auteurs en stratégie ayant le moins d’affinités avec le développement potentiel du concept de réflexion stratégique. Un article au titre évocateur dans la Harvard Business Review (‘Corporate strategy : the state of strategic thinking’, 1987) précise d’emblée ce que Porter entend par réflexion stratégique : la réflexion stratégique est l’analyse stratégique, et pour être plus précis, elle est directement assimilable à l’analyse concurrentielle chère au gourou du contenu. La réflexion stratégique rassemble les outils et méthodes proposés aux stratèges pour analyser leur environnement et leurs compétences, et l’analyse de la formation de la stratégie ne relève en rien de la notion de stratégie : « si la [notion de] stratégie est étendue pour inclure les employés et les arrangements organisationnels, elle devient virtuellement tout ce qu’une entreprise fait ou tout ce en quoi elle consiste. Non seulement cela complique inutilement le propos, mais cela obscurcit la chaîne de causalité qui va de l’environnement concurrentiel à la position, aux activités, aux compétences des employés et à l’organisation » (Porter, 1996 : 76). L’ouvrage de Ohmae (1991) assimile également réflexion et analyse stratégique. La première partie de l’ouvrage, intitulée ‘La réflexion stratégique, tout un art’ (‘the art of strategic thinking’ dans la version anglaise) rassemble en effet des thèmes aussi divers que l’analyse stratégique, l’avantage concurrentiel, les facteurs clés de réussite ou la vision stratégique. Il nous semble que ce type d’approche est extrêmement réducteur et même trompeur : l’analyse concurrentielle n’est qu’un outil de la réflexion stratégique, une formalisation de la perception de l’environnement qui est largement insuffisante pour appréhender la complexité des mécanismes de formation de la stratégie.
En savoir plus

29 En savoir plus

Qualité de vie des travailleurs et exposition à la maladie dans une plantation agro-industrielle du Sud Cameroun : approche anthropologique

Qualité de vie des travailleurs et exposition à la maladie dans une plantation agro-industrielle du Sud Cameroun : approche anthropologique

On retrouve dans son cas la situation des deux travailleurs cités précédemment : le logement est trop exigu pour accueillir toute la famille, et elle doit se séparer de ses enfants qu’elle ne voit donc plus que sporadiquement, à l’époque des vacances. Le salaire est trop modeste pour couvrir tous ses besoins, et elle recourt à d’autres ressources, notamment celles de l’agriculture et celles que peut fournir un partenaire. En plus des éléments déjà cités on peut relever le nombre élevé d’enfants qui diminue davantage les ressources auxquelles chacun des membres de la famille peut prétendre. On découvre un faible recours à l’assistance médicale, et une santé entamée : elle reconnaît souffrir des filaires. Mère de huit enfants et déjà grand-mère, mais continuant son activité sexuelle, elle éprouve le besoin de recourir à une méthode contraceptive pour contrôler sa fécondité plus que pour l’interrompre définitivement, car il est évident que dans un environnement nataliste, une femme réduit ses chances sur le marché matrimonial si elle devient stérile. Elle en est cependant réduite à des méthodes aléatoires et dont les résultats ne sont pas garantis.
En savoir plus

18 En savoir plus

Analyse comparative des méthodes économiques d'évaluation de la qualité de la vie: une application à la lombalgie chronique

Analyse comparative des méthodes économiques d'évaluation de la qualité de la vie: une application à la lombalgie chronique

seule une approche biopsychosociale est à même d’appréhender dans ses multiples dimensions et interactions (Vannotti et Célis-Gennart 2000). La qualité de vie des personnes lombalgiques peut être fortement réduite. La douleur intense et prolongée induit souvent un sentiment de fragilité et de détresse physique et psychologique, un état dépressif, des troubles du sommeil ainsi qu’une fatigue de degré variable. Dans les cas de douleurs chroniques intenses, on assiste généralement à une baisse importante des activités sociales et de loisirs, la réduction de la vie sociale pouvant aller jusqu’à l’isolement. Sur le plan professionnel, la lombalgie représente un handicap plus ou moins important. Selon l’intensité de la douleur, sa durée ou le type de travail, la personne peut se trouver en incapacité de travail pour quelques semaines, quelques mois, voire définitivement. Un lombalgique sur vingt en moyenne doit arrêter de travailler. Dans les pays industrialisés, la lombalgie est actuellement considérée comme la maladie bénigne engendrant le plus de coûts (Darioli 1998). Ses formes chroniques ont progressé de façon exponentielle au cours des 25 dernières années ; elle constitue aujourd’hui l’un des principaux motifs de consultation médicale (Darioli 1998). Par ailleurs, 10% des malades chroniques reçoivent 80% des indemnités versées pour la lombalgie. L’absentéisme professionnel compte pour deux tiers des frais totaux et est beaucoup plus coûteux que le traitement lui-même (Pedroni et Zweifel 1986). Les affections des os et de l’appareil locomoteur constituent, chez l’homme, la cause la plus fréquente de l’attribution d’une rente invalidité ; les lombalgies en totalisent la plus grande part.
En savoir plus

184 En savoir plus

Famille de méthodes: une approche de construction de méthodes situationnelles

Famille de méthodes: une approche de construction de méthodes situationnelles

La notion de lignes de produits est apparue suite à la prise en compte de cette variabilité croissante dans le domaine du génie logiciel. L’ingénierie des lignes de produits correspond au développement d’applications logicielles utilisant des plateformes et de la personnalisation de masse, ce qui signifie que les points communs et les différences des applications de la ligne de produit doivent être modélisés de manière générique (Pohl et al., 2005). Un produit d’une famille est défini en sélectionnant ou désélectionnant des caractéristiques (features) selon les préférences de l’utilisateur. De manière similaire, une famille de processus est configurable pour être personnalisée en lignes de processus, eux-mêmes adaptables à un projet spécifique (Rolland et al., 2007).
En savoir plus

9 En savoir plus

La perception du dopage : une approche pragmatique

La perception du dopage : une approche pragmatique

La perception du dopage : une approche pragmatique Introduction La question du dopage, comme toute pratique déviante impliquant le secret (Becker, 1985), pose aux sciences sociales d’importantes difficultés dont les fondements théoriques, épistémologiques et pratiques constituent un véritable défi à nos disciplines. Pour s’en convaincre, il suffit de recenser la faiblesse des méthodes habituelles mobilisées par le sociologue pour appréhender des prati- ques sociales. Classiquement, on recense quatre grands types d’outils : le questionnaire, l’entretien, l’observation et l’étude des traces (Ghiglione et Matalon, 1991).
En savoir plus

12 En savoir plus

La consommation au début 2001 et la perception de la qualité

La consommation au début 2001 et la perception de la qualité

Les personnes les moins diplômées sont également les moins bien informées sur l’euro. Ainsi, 87% d’entre elles ne connaissent pas encore l’ordre de prix de certains produits en euro, co[r]

196 En savoir plus

Qualité de vie et droit des seniors

Qualité de vie et droit des seniors

• Belgique: recul important de la fécondité (< au Belgique: recul important de la fécondité (< au seuil de remplacement des générations) seuil de remplacement des générations)  développement des méthodes contraceptives ; développement des méthodes contraceptives ;

14 En savoir plus

Pépite | Qualité de vie au travail : Comment évaluer le concept de la qualité de vie au travail en EHPAD ?

Pépite | Qualité de vie au travail : Comment évaluer le concept de la qualité de vie au travail en EHPAD ?

Il est important de définir chaque composante afin de connaître leur constitution pour ensuite établir une méthode d’évaluation efficiente. • La santé est relative au bien-être physique et moral du professionnel lorsqu’il se trouve sur son lieu de travail. On fait référence à la prévention et à la sécurité des risques professionnels. Cette composante représentative du bien-être au travail est pour un grand nombre de salariés ce qui définit le mieux la notion de QVT. Elle est d’autant plus à prendre en considération dans un secteur où les problématiques concernant les ressources humaines sont omniprésentes.
En savoir plus

86 En savoir plus

Notion de chaos : approche dynamique et problemes d'identification

Notion de chaos : approche dynamique et problemes d'identification

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

67 En savoir plus

Show all 10000 documents...

Sujets connexes