Haut PDF [PDF] Formation au logiciel R : Programmation et interfaces graphiques | Cours informatique

[PDF] Formation au logiciel R : Programmation et interfaces graphiques | Cours informatique

[PDF] Formation au logiciel R : Programmation et interfaces graphiques | Cours informatique

Figure 7 – Variabilité de l’histogramme en fonction de l’origine L’estimation lisse de la densité permet de corriger les défauts de l’histogramme. L’une des raisons du manque d’efficacité de l’histogramme à représenter une densité continue est la rigidité de ses classes. La hauteur d’un rectangle est seulement fonction du nombre de données contenues dans sa base sans tenir compte de leur répartition sur cet intervalle. Ce problème disparaît si on laisse les intervalles varier avec les données. L’idée de départ de l’estimation par noyau est de placer un rectangle de taille fixe 1/n autour de chaque point pour être sûr que si plusieurs rectangles se chevauchent on les empile de manière à ce que l’aire totale soit toujours égale à 1. On aborde là le domaine de la statistique non paramétrique sur lequel nous ne nous attarderons pas dans ce document. Toutefois on utilisera souvent une estimation graphique de la densité avec la commande density(). Le choix de la taille de la fenêtre dans l’estimation par noyau est très difficile et certaine règle sont définies dans R (on pourra les consulter avec une aide en ligne sur la fonction density()) . Ainsi par exemple pour les données d’éruption dont nous avons tracé l’histogramme on obtient (voir figure 8) en utilisant le règle de Sether et Jones sj et un noyau gaussien :
En savoir plus

91 En savoir plus

[PDF] Le langage de programmation Labview Cours pdf | Formation informatique

[PDF] Le langage de programmation Labview Cours pdf | Formation informatique

Le temps nécessaire à l’assemblage d’un système de mesure ou de contrôle/commande est en général négligeable par rapport à celui nécessaire à sa programmation en langage classique (C, Pascal,…). Les interfaces utilisateur développées avec ces langages, sont le plus souvent en langage texte dont il faut apprendre la syntaxe. Les utilisateur peuvent avec Labview avoir à la fois un outil intégré d’acquisition, d’analyse et de présentation des données. Le principal avantage est un gain de temps car ce langage graphique de programmation est beaucoup plus naturel à mettre en œuvre.
En savoir plus

48 En savoir plus

[PDF] Cours Excel : Tableaux de valeurs et graphiques | Formation informatique

[PDF] Cours Excel : Tableaux de valeurs et graphiques | Formation informatique

Enregistrement de macros, création de boutons lançant une macro. Une "macro" correspond à une succession d'instructions codées en visual basic qui pourront être exécutées à la demande. Le tableur excel permet de programmer des macros sans avoir besoin de connaître le langage de programmation ; il suffit en effet de se placer dans un mode de fonctionnement particulier (le mode enregistrement macro) puis de réaliser la suite des opérations souhaitées. Une fois revenu dans le mode de fonctionnement normal, on constatera que la suite des opérations enregistrées aura été codée automatiquement en visual basic et pourra être exécutée à la demande, par exemple en cliquant simplement sur un bouton…
En savoir plus

30 En savoir plus

[PDF] Apprendre la programmation avec le logiciel Air | Formation informatique

[PDF] Apprendre la programmation avec le logiciel Air | Formation informatique

Support de cours sur le logiciel R Pierre-André Cornillon † † Laboratoire de Statistiques, Université de Rennes II. avertissement : cette présentation n’est pas un cours mais simplement un support de cours. Les explications sont succinctes voire inexistantes et les exemples sont encore plus rares... Les erreurs de typographie seront sûrement rencontrées quelque-part, en dernier lieu l’aide en ligne a toujours raison...

16 En savoir plus

[PDF] Cours complet d’initiation au logiciel R pas à pas | Cours informatique

[PDF] Cours complet d’initiation au logiciel R pas à pas | Cours informatique

1.1 Historique Dans le milieu des années 1970, une équipe de chercheurs de AT&T Bell Laboratories, composée de John Chambers, Douglas Bates, Rick Becker, Bill Cleveland, Trevor Hastie, Daryl Pregibon et Allan Wilks, développe un langage de programmation appelé S (la lettre S faisant référence à statistics). Il s’agit d’un langage permettant de manipuler les données et d’effectuer des analyses statistiques et graphiques. Dans le milieu des années 1990, Ross Ihaka et Robert Gentleman créént le R au département de Statistiques de l’Université d’Auckland. Ce langage et logiciel, inspiré du S et de Scheme est distribué sous les termes de la GNU General Public Licence. La R Development Core Team se charge de distribuer et de développer le logiciel R. De nombreux contributeurs à travers le monde participent au développement de R.
En savoir plus

232 En savoir plus

[PDF] Introduction au langage Python : les interfaces graphiques | Cours informatique

[PDF] Introduction au langage Python : les interfaces graphiques | Cours informatique

fen1.destroy() La méthode after( ) déclenche l'appel d'une fonction après qu'un certain laps de temps se soit écoulé (temps en millisecondes). Ici la méthode after( ) se trouve dans la fonction move( ). Elle appelle la fonction move( ) elle-même. Cette technique de programmation très puissante est appelée « récursivité » : la fonction s'appelle elle- même. Attention, pour que le programme ne boucle pas indéfiniment, il faut mettre en place un moyen pour l'interrompre.

12 En savoir plus

[PDF] Initiation au logiciel R : langage et environnement pour les calculs statistiques et représentations graphiques | Formation informatique

[PDF] Initiation au logiciel R : langage et environnement pour les calculs statistiques et représentations graphiques | Formation informatique

Le noyau de R est un langage de programmation inter- prété qui permet les embranchements et les boucles aussi bien que la programmation modulaire utilisant des fonc- tions. La plupart des fonctions visibles par l’utilisateur dans R sont écrites en R. L’interface avec des procédures écrites en langage C, C++ ou Fortran est possible pour l’utilisateur qui gagne ainsi en efficacité. La distribution de R contient des fonctionnalités pour un grand nombre de procédures statistiques. Parmi elles, on compte: les modèles linéaires et linéaires généralisés, les modèles de régression non-linéaire, l’analyse de séries temporelles, les tests de classification paramétriques et non-paramétriques, les méthodes de grou- pement et de lissage, etc. Il existe également un grand nom- bre de fonctions qui fournissent un environnement graphi- que flexible pour créer divers genres de présentations des données. Les modules supplémentaires (add-on packages) sont disponibles dans des buts spécifiques (pour une liste, voir [5]). R est un langage qui comporte de nombreuses fonc- tions pour les analyses statistiques et les graphiques; ceux-ci sont immédiatement visualisés à l’aide d’une fenêtre et peu- vent être exportés sous divers formats (par exemple jpg, png, bmp, eps, ou wmf avec Windows, ps, bmp, pictex avec Unix/ Linux).
En savoir plus

5 En savoir plus

[PDF] Support de formation du logiciel R perfectionnement | Cours informatique

[PDF] Support de formation du logiciel R perfectionnement | Cours informatique

Dans ce qui va suivre, on le verra, sera réalisé un survol rapide des potentialités de S-PLUS (et, par conséquent, de R). Fonctions, commandes, manipulations de données, fonctions graphiques seront présentées dans l’optique d’une utilisation ciblée sur l’analyse des séries temporelles. Le lecteur qui désire connaître tel ou tel point précis échappant à l’objet de cette présentation pourra se référer à un ensemble d’ouvrages conseillés en fin de document.

43 En savoir plus

[PDF] Cours Cobol Programmation fichiers pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Cobol Programmation fichiers pdf | Formation informatique

27/01/06 COBOL et le génie logiciel 3. Instruction COPY Le but d'une instruction COPY est de permettre au programmeur d'inclure dans un programme COBOL des lignes qui ont été enregistrées au préalable dans un fichier. Ces lignes de code seront insérées à la place de l'instruction COPY , le programme ainsi obtenu étant ensuite compilé. L'intérêt d'un tel dispositif réside dans le fait qu'une fois stockés dans une bibliothèque, ces modules peuvent être introduits dans plusieurs programmes en une seule instruction. Une sorte de couper-coller en quelque sorte.
En savoir plus

12 En savoir plus

[PDF] Cours de Prise en main du Logiciel R | Formation informatique

[PDF] Cours de Prise en main du Logiciel R | Formation informatique

R est constitué d’un ensemble de librairies utilisables dans des domaines précis de la statistique. Nous commencerons à l’utiliser pour des fonctions de calculs simples mais il deviendra un véritable outil de travail nous simplifiant la pratique de la Biostatistique. R est également un langage de programmation.

14 En savoir plus

[PDF] Cours introduction à la Programmation logique en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours introduction à la Programmation logique en pdf | Formation informatique

- Ordre dans la d ´ efinition de la prochaine clause. Simulation du non-d´eterminisme par m´emorisation des points de choix dans une pile de retour-arri`ere . Lors d’un ´echec, le point de choix le plus r´ecent est d´epil´e et la r`egle de d´erivation SLD s’applique sur la clause suivante (dans l’ordre du programme) et la r´esolvante restaur´ee.

63 En savoir plus

[PDF] Formation informatique d’initiation à la programmation Assembleur | Cours informatique

[PDF] Formation informatique d’initiation à la programmation Assembleur | Cours informatique

Le d´ebut initialise le registre DS pour qu’il contienne le num´ero du segment de donn´ees et le compteur de boucles. Le corps de la boucle contient alors un appel ` a la routine affichant un message `a l’´ecran (cf. section 5.1.2). Il est tr`es courant de parcourir un tableau dans une boucle tout en voulant sortir de la boucle lorsqu’une condition est v´erifi´ee (parce que l’on cherche une valeur dans le tableau poss´edant une propri´et´e particuli`ere par exemple). Notons que ce type de construction n’existe pas en Pascal. Des instructions sont disponibles en assembleur pour r´ealiser ce genre de boucle, les instructions LOOPE et LOOPNE (les instructions LOOPZ et LOOPNZ ´etant des synonymes). Comme pour les boucles LOOP, le registre CX joue le rˆole de compteur de boucle. Par ailleurs, ` a chaque it´eration, une condition (la valeur du bit Z du registre FLAGS) est test´ee. Pour l’instruction LOOPE, il y a saut ` a l’´etiquette sp´ecifi´ee en op´erande tant que le compteur est non nul et que l’indicateur Z vaut 1. Pour l’instruction LOOPNE, il y a saut `a l’´etiquette sp´ecifi´ee en op´erande tant que le compteur est non nul et que l’indicateur Z vaut 0.
En savoir plus

90 En savoir plus

[PDF] Cours Programmation fonctionnelle Haskell pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Programmation fonctionnelle Haskell pdf | Formation informatique

L’univers des valeurs contient une valeur sp´ eciale : ⊥. La valeur ⊥ repr´ esente une valeur ind´ efinie, un exemple ´ etant la valeur 1 0 . Il est clair que la valeur ⊥ n’est pas toujours calculable par un programme. Une fonction f du type A−>B associe ` a chaque valeur de A une valeur unique de B. On dit que f prend un argument en A et retourne un r´ esultat en B. Si x repr´ esente un ´ el´ ement de A, f x repr´ esente la valeur correspondante en B, c’est ` a dire le r´ esultat d’appliquer la fonction f ` a x. On consid` ere deux fonctions f et g ´ egale quand f x = gx pour chaque x (le principe d’existentionalit´ e). On appelle une fonction f stricte si f ⊥ = ⊥.
En savoir plus

25 En savoir plus

[PDF] La PROgrammation Logique cours pour débutant en pdf | Formation informatique

[PDF] La PROgrammation Logique cours pour débutant en pdf | Formation informatique

La r´esolution est compl`ete pour les programmes logiques (Robinson, 1965) , c.` a.d. qu’elle permet de d´emontrer toutes les cons´equences logiques d’un programme. Mais comment d´efinir exactement la notion de cons´equence logique d’un programme, c’est ` a dir, la s´emantique declarative du

15 En savoir plus

[PDF] Cours complet de Programmation logique en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet de Programmation logique en pdf | Formation informatique

Introduction Ce manuel entend répondre à un certain nombre des besoins légitimes de l'utilisateur d'un nouveau langage de programmation. Ces besoins sont d'autant plus nombreux que certains des concepts utilisés couramment dans les programmes Prolog III ne sont présents dans aucun autre langage. Ainsi, nous présenterons ici, outre les caractéristiques purement syntaxiques qui décrivent les programmes, un certain nombre de considérations, parfois assez complexes, qui permettent, en cernant les mécanismes sous-jacents qui régissent l'unification, de programmer mieux, plus clairement, plus efficace- ment, et peut être de programmer tout court. Dans cet ordre d'idées, de nombreux exemples seront fournis et développés, au fur et à mesure des besoins rencontrés.
En savoir plus

672 En savoir plus

[PDF] Cours de programmation informatique le langage Caml | Formation informatique

[PDF] Cours de programmation informatique le langage Caml | Formation informatique

Partie II EXEMPLES Cette partie donne quelques exemples d’utilisation de caml. On y trouvera du simple et du compliqu´e, le tout pouvant se classer sous trois rubriques : (1) les algorithmes au progamme de premi`ere ann´ee (ils sont signal´es par le symbole ¶); (2) des id´ees qui seront (ou pourraient ˆetre) d´evelopp´ees en TD de programmation; (3) des id´ ees compl´ementaires et/ou des pr´esentations d’outils qui pourront servir (ou non) “pour la suite”. Les textes caml qui suivent ont donc soit un caract`ere de compl´ement, soit seront repris en cours et/ou en TD; j’en tire excuse pour, trop souvent, ne pas les commenter autant qu’ils devraient l’ˆetre.
En savoir plus

105 En savoir plus

[PDF] Cours Introduction au logiciel MATLAB pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Introduction au logiciel MATLAB pdf | Formation informatique

biblioth` eque. Les trois informations ` a sauver sont de pr´ ef´ erence multiplex´ ees, i.e. r´ eunies en un signal de type vecteur, ` a l’aide d’un nouveau bloc Mux, du groupe Connections, que l’on param´ etrise ` a trois entr´ ees. Enfin, le signal issu de ce multiplexeur est transmis ` a un bloc assurant la liaison avec l’espace de

56 En savoir plus

[PDF] Cours de traitement du son avec le logiciel Audacity | Formation informatique

[PDF] Cours de traitement du son avec le logiciel Audacity | Formation informatique

Comme pour un logiciel de traitement de texte, il est possible de déplacer et/ou dupliquer des fragments de son. Pour cela, il faut sélectionner la partie que l'on souhaite copier par un cliquer-glisser avec la souris, puis aller dans le menu Edition | Copier, puis placer le curseur où l'on souhaite reproduire le son et choisir Coller dans le même menu Edition.

7 En savoir plus

[PDF] Formation sur l’Utilisation du logiciel Audacity | Cours informatique

[PDF] Formation sur l’Utilisation du logiciel Audacity | Cours informatique

Il existe aussi le format *.Ogg Vorbis qui compresse les fichiers avec peu de perte de qualité mais qui est encore peu répandu. Vous pouvez donc exporter vos fichiers créés par Audacity au format .Wav, mp3 ou Ogg Vorbis Vous les lirez ensuite soit sur ordinateur grâce à ce logiciel ou grâce à Winamp ou Musicmatch Jukebox ou un autre lecteur audio.

43 En savoir plus

[PDF] Cours Programmation Fonctionnelle Avancée pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Programmation Fonctionnelle Avancée pdf | Formation informatique

On a vu que le fonctionnel pur avait un intérêt mais il complique aussi la programmation et a un impact en terme d'efficacité. L'évaluation paresseuse peut parfois rendre la compréhension des programmes diffi- ciles et n'a en pratique pas d'impact sur l'efficacité. Par ailleurs cela demande d'être assez vigilant lorsque l'on veut programmer des programmes « temps réel ». Ces considérations nous montrent qu'un langage purement fonctionnel strict aurait un réel intérêt, mais il n'en existe pas vraiment.

75 En savoir plus

Show all 10000 documents...