Haut PDF [PDF] Débuter pas à pas avec le langage XML et XSLT | Formation informatique

[PDF] Débuter pas à pas avec le langage XML et XSLT | Formation informatique

[PDF] Débuter pas à pas avec le langage XML et XSLT | Formation informatique

transactions XML et de ralentir également les autres applications qui accèdent à la BD relationnelles.  Les solutions relationnelles DB2 (IBM), SQL Server (Microsoft), Oracle 10g et ASE (Sybase) sont livrées en cas de besoins avec une sur-couche (moteur) permettant de générer des structures de données multidimensionnelles

129 En savoir plus

[PDF] Mise en forme et affichage de fichiers XML sur le web avec XSL et XSLT | Formation informatique

[PDF] Mise en forme et affichage de fichiers XML sur le web avec XSL et XSLT | Formation informatique

XSL : Extensible Stylesheet Language. Composé de deux dialectes de XML : XSL-FO (XSL Formatting Objects) – dialecte XML permettant de décrire un rendu attendu sur une page de texte. Langage technique plutôt destiné à des typographes. À partir d’un document XSL-FO, un formateur XSL-FO peut créer un document final, par exemple un document pdf. XSLT (XSL Transformations) – dialecte XML permettant de définir des transformations pour transformer un document XML en autre un document XML. Ce document XML peut (par exemple) être :
En savoir plus

65 En savoir plus

[PDF] Débuter avec le langage Prolog éape par étape | Formation informatique

[PDF] Débuter avec le langage Prolog éape par étape | Formation informatique

PROLOG offre un niveau d’expression tr`es puissant : description de la solution d’un probl`eme sous forme de relations et de contraintes. L’inconv´enient est que l’utilisateur ne poss`ede pas le contrˆole de la r´esolution comme dans un langage imp´eratif (C, JAVA) par exemple. Les seuls op´erateurs de contrˆole sont le choix : alternatives offertes par les clauses d’un mˆeme pr´edicat ; et le “et” s´equentiel entre les buts de la partie droite d’une clause ou d’une question. La combinaison des ces deux op´erateurs permet d’obtenir des structures classiques. On doit tout de mˆeme remarquer que l’introduction de la notion de contraintes dans un langage comme Prolog est un outil qui permet de r´ealiser un contrˆole sur le d´eroulement de la r´esolution (exclusivit´e des clauses en particulier).
En savoir plus

48 En savoir plus

[PDF] Débuter et avancé avec le langage COBOL | Formation informatique

[PDF] Débuter et avancé avec le langage COBOL | Formation informatique

Vous en rêviez (ou pas) ? Nous avons décidé de sortir le COBOL de la cave sombre où il se trouvait pour vous le faire découvrir et vous montrer qu’il n’est pas aussi méchant qu’il en a l’air. :D -> <- Il faut savoir que ce langage, bien que peu connu est omniprésent dans la vie de tous les jours. Une grande majorité des transactions bancaires et des communications transitent par des pro- grammes… en COBOL ! Pour résumer, voici une présentation de ce que serait un monde sans CO- BOL (en anglais) :

65 En savoir plus

[PDF] Débuter à la programmation événementielle avec le langage C# | Formation informatique

[PDF] Débuter à la programmation événementielle avec le langage C# | Formation informatique

Une méthode statique peut être appelée même si aucun objet de la classe n’a encore été créé : appelez une telle méthode par ncl.nf (sans oublier les arguments) où ncl désigne le nom [r]

43 En savoir plus

[PDF] Débuter la programmation structuré avec le langage C++ | Formation informatique

[PDF] Débuter la programmation structuré avec le langage C++ | Formation informatique

5. .c. Il s’agit ici de la ligne qui invoque le compilateur. On appelle cette ligne particuli`ere une directive. La ligne suivante est une commmande, telle qu’on pourrait la taper dans un terminal (tel que nous l’avons fait auparavant). Dans celle-ci $CC est une variable remplie automatiquement qui invoke le compilateur par d´efaut, $< est la d´ependance et $ la cible (target). Dans le langage particulier de make, ces deux termes signifient respectivement le fichier source, et le fichier executable. Cette ligne (et la suivante pour le C ++ ) sont les plus importantes de ce makefile. Cette directive et sa commande associ´ee
En savoir plus

71 En savoir plus

[PDF] Débuter avec le langage de modélisation UML | Formation informatique

[PDF] Débuter avec le langage de modélisation UML | Formation informatique

Le modèle conceptuel en résulte. 2.1.2 Perspective spécifique Son niveau d’abstraction est moins élevé qu’au modèle conceptuel. On ajoute ici les propriétés et l’interface 1 de la classe. Le domaine de la solution est considéré dans cette perspective. Les contraintes de langage, le ou les environnements qui supporteront le système sont considérés.

10 En savoir plus

[PDF] Formation de base pour débuter la programmation avec le langage C++ | Cours informatique

[PDF] Formation de base pour débuter la programmation avec le langage C++ | Cours informatique

Pour  finir,  ajoutons  que  le  terme  librairie  est  peut­être  inapproprié,  quoique  généralement  usité.  En  effet,  le  terme anglais library devrait être traduit par bibliothèque.  Un  exécutable  est  le  résultat  fourni  par  défaut  par  l’éditeur  de  liens.  Il  suit  une  construction  qui  dépend  du  système  d’exploitation.  Certains  systèmes,  comme  Windows,  proposent  différentes  organisations  d’exécutables :  .com ,  .exe ,  .dll . Sous Unix, les choses paraissent moins variées, car l’attribution du droit  d’exécution ( --x ) suffit à rendre éligible un fichier à l’exécution... sous réserve d’une constitution adaptée.  Quelle  que  soit  la  plate­forme,  un  exécutable  est  formé  à  partir  d’un  en­tête  indiquant  le  point  d’entrée  du  processus, c’est­à­dire l’adresse de la première instruction à exécuter. En principe, cette valeur varie peu, et les  logiciels  anti virus  mettent  à  profit  cette  caractéristique  pour  détecter  un  virus  informatique.  Un  exécutable  contaminé contient en principe les instructions propres au virus à la fin du fichier, afin d’éviter de tout décaler et  de tout réécrire. Le point d’entrée du processus est alors provisoirement dérouté à la fin du fichier, puis une  instruction  de  saut  reprend  le  cours  normal  de  l’exécution.  Ainsi,  l’utilisateur  lance  son  processus,  sans  se  rendre  compte  immédiatement  qu’un  virus  s’est  installé.  Son  programme  semble  se  lancer  normalement  ;  ensuite, les stratégies virales divergent ! 
En savoir plus

205 En savoir plus

[PDF] Débuter la programmation avec le langage Ada | Formation informatique

[PDF] Débuter la programmation avec le langage Ada | Formation informatique

référence 14 (L.R.M. en anglais) décrivant la norme 15 . Eh bien, il existe très peu de langages informatiques normalisés ! Et quand la norme existe, il y a peu de compilateurs (énormes logiciels (hyper programmes) chargés de vérifier si un programme écrit dans le langage en question respecte la norme) qui respectent eux-mêmes la norme. Ceci signifie par exemple qu’un programme valable sur une machine A contrôlé avec un compilateur B peut ne plus l’être sur une machine C avec le compilateur D. Très fâcheux quand on veut faire du génie logiciel c’est-à-dire de la production industrielle de logiciels ! Ada est l’un des rares langages qui oblige les vendeurs de compilateurs à faire « agréer » chaque année leur compilateur (par une série de tests de validité). A titre d’anecdote s’il est vrai que le langage C (le plus connu et utilisé actuellement) est normalisé il est aussi vrai que rien n’oblige les compilateurs à respecter cette norme (ce qui hélas arrive très souvent). Et l’actualisation moderne du C (nommée C++) langage moderne dit « à objet » que l’on étudiera après Ada (au deuxième trimestre) et très en vogue, n’est normalisé que depuis peu !
En savoir plus

78 En savoir plus

[PDF] Support pour Débuter la programmation  avec le langage Delphi | Formation informatique

[PDF] Support pour Débuter la programmation avec le langage Delphi | Formation informatique

Premier (first) Le premier enregistrement de l'ensemble de données devient l'enregistrement courant, les boutons Premier et Précédent sont désactivés et les boutons Suiva[r]

42 En savoir plus

[PDF] Formation pour débuter et progresser avec le langage Perl | Cours informatique

[PDF] Formation pour débuter et progresser avec le langage Perl | Cours informatique

Le script appelant n’a rien à faire pour utiliser les éléments ainsi exportés, ces éléments se trouvent dans l’espace de nom du script dès l’utilisation du module. les variables ou group[r]

24 En savoir plus

[PDF] Débuter avec le langage fortran étape par étape | Formation informatique

[PDF] Débuter avec le langage fortran étape par étape | Formation informatique

Avant-propos Ce document a ´ et´ e initialement r´ edig´ e par Olivier Louisnard 1 puis relu, corrig´ e et remis en page par Jean-Jacques Letourneau 2 et Paul Gaborit 3 . Toute erreur, omission, impr´ ecision ou incoh´ erence pourra ˆ etre rapport´ ee aux auteurs qui s’efforceront d’y rem´ edier. Sachez tout de mˆ eme que ce document n’est en rien un manuel de r´ ef´ erence du langage Fortran. Certains aspects du langage ont ´ et´ e volontairement pass´ es sous silence ou pr´ esent´ es de mani` ere sim- plifi´ ee dans un souci p´ edagogique.

81 En savoir plus

[PDF] Débuter la programmation Orienté Objet avec le langage C++ | Formation informatique

[PDF] Débuter la programmation Orienté Objet avec le langage C++ | Formation informatique

Pour notre classe Personne du chapitre 4, nous avons édité la documentation Java avec Crimson. Dans ce même chapitre, nous avons donné quelques indications pour coder correctement les [r]

32 En savoir plus

[PDF] Cours de base pour débuter avec le langage de programmation Haskell | Formation informatique

[PDF] Cours de base pour débuter avec le langage de programmation Haskell | Formation informatique

specialization of the generic type allowed in qsortF arguments (a different comparison function might operate over a different type or type class).. First class functions (function fa[r]

13 En savoir plus

[PDF] Cours complet pour débuter avec le langage Turbo Pascal | Formation informatique

[PDF] Cours complet pour débuter avec le langage Turbo Pascal | Formation informatique

Un programme est écrit dans un langage (de programmation). Ce langage est composé de mots, symboles, commentaires... Ceux-ci sont groupés en phrases (dont l'ensemble compose le programme) qui obéissent à des règles. Ces règles déterminent de manière absolument stricte si une phrase est correcte ou non (respect de la syntaxe). L'analogie avec les langues naturelles (français, allemand...) est donc forte, la principale différence étant qu'une phrase française peut être formée de manière beaucoup moins rigoureuse et signifier néanmoins quelque chose. Or une phrase en Pascal doit être
En savoir plus

175 En savoir plus

[PDF] Support de cours pour débuter facilement avec le langage MySQL | Formation informatique

[PDF] Support de cours pour débuter facilement avec le langage MySQL | Formation informatique

Nous n'étudions pas le support du temps réel ou des bases de données en grappe (même si vous pouvez dores et déjà réaliser de nombreuses applications avec les services de réplication). Nous ne croyons pas au support natif du XML en base, mais nous allons faire en sorte d'ajouter le support XML que réclame nos clients du coté client. Nous pensons qu'il est préférable de conserver le serveur central aussi ``simple et efficace'' que possible, et développer les librairies qui gèrent la complexité du coté client. Cela fait partie de la stratégie que nous avons mentionné plus tôt, pour ne sacrifier ni la vitesse, ni la robustesse du serveur.
En savoir plus

672 En savoir plus

[PDF] Support d’Introduction pour débuter avec XML | Formation informatique

[PDF] Support d’Introduction pour débuter avec XML | Formation informatique

— La “sérialisation” d’objets de programmation (c’est-à-dire leur encodage sous une forme indépendante de la mémoire, sans pointeurs, pour pouvoir les transporter) en XML . Contrairement aux objets qui peuvent difficilement être exploités sans leurs classes, les documents XML doivent être appréhendables sans classes ce qui permet de leur appliquer un certain nombre de services. C’est pourquoi il est justifié de présenter le document avant sa spécification. Cependant, le besoin de définir les types d’éléments que l’on doit pouvoir trouver dans un document et leurs contenu se fait sentir. XML dispose pour cela des DTD héritées de SGML .
En savoir plus

26 En savoir plus

[PDF] Formation pour débuter avec le langage XSL et XML | Formation informatique

[PDF] Formation pour débuter avec le langage XSL et XML | Formation informatique

Le parcours du document et son traitement passe par une succession de • sélection de nœuds (expressions XPATH) par rapport à un nœud courant • application de règles/motifs de transformation à ces nœuds (XSLT). Le point d’entrée du parcours est souvent l’élément racine, nœud de départ. Des nœuds fils sont ensuite sélectionnées à partir de ce nœud courant, afin de leur appliquer des règles de transformations, et ainsi de suite.

12 En savoir plus

[PDF] Formation d’ Introduction à XML et XSLT | Cours informatique

[PDF] Formation d’ Introduction à XML et XSLT | Cours informatique

Il existe probablement plusieurs manières de lire ce chapitre. Une première lecture, rapide et laissant de côté les détails des quelques programmes proposés, suffira à comprendre intuitivement le rôle de XSLT et l’importance de ce langage dans les applications XML. Une seconde lecture permettra de saisir les prin- cipes de base de l’association XML/XSLT : structure arborescente des documents, traitement du document par des règles XSLT, et production du résultat par assemblage des fragments produits par les règles. Enfin nous avons placé dans ce chapitre quelques éléments de discussion sur des techniques avancées (notam- ment l’intégration avec les bases de données) qui fournissent une perspective générale sur les architectures incluant des documents XML et leur transformation par des programmes XSLT. Il ne faut donc pas hésiter à laisser de côté, au moins dans un premier temps, les aspects qui peuvent paraître obscurs ou rébarbatifs. La syntaxe des langages basés sur XML peut sembler déroutante à première vue, et la raison d’être de cette introduction est justement de proposer une initiation progressive qui permette de découvrir le rôle et l’intérêt de ces langages.
En savoir plus

42 En savoir plus

[PDF] Cours générale pour débuter avec le langage de balises XML | Cours informatique

[PDF] Cours générale pour débuter avec le langage de balises XML | Cours informatique

1.2. Le langage XML Le SGML Le SGML pour Standard Generalized Markup Language est un langage normalisé pour la génération de langages de balises. Cette norme internationale [ISO8879] pour décrire la structure et le contenu de différents types de documents électroniques remonte à la nuit des temps de l'informatique et d'Internet. Ce langage très professionnel a la particularité d'être très concis et très abstrait. En conséquence, il n'est que très difficilement utilisable par le commun des mortels. Sa descendance est pourtant assez nombreuse et vous ne pouvez ne pas connaître un de ses enfants qui est un langage de balises utilisé pour la publication sur le Web : le HTML HyperText Markup Language.
En savoir plus

39 En savoir plus

Show all 10000 documents...