Haut PDF [PDF] Cours en pdf Eiffel Composition et héritage | Formation informatique

[PDF] Cours en pdf Eiffel Composition et héritage | Formation informatique

[PDF] Cours en pdf Eiffel Composition et héritage | Formation informatique

feature do_complex_things(a,b : REAL; c : SEQUENCE)  is do Precursor(a,b,c) ­­ add new computations end class SEQUENCE_OF_PROTEIN inherit SEQUENCE redefine calc_weight end creation from_[r]

6 En savoir plus

[PDF] Cours Langages Eiffel pas à pas complet | Formation informatique

[PDF] Cours Langages Eiffel pas à pas complet | Formation informatique

A l’ex´ecution, c’est le type du receveur qui sert ` a choisir la routine ` a d´eclencher comme nous le verrons plus tard dans la section consacr´ee ` a la liaison dynamique (section 20 page 128). Partant du principe qu’une routine sert ` a manipuler une seule cat´egorie d’objets bien pr´ecise (les objets de la classe o` u est d´efinie la routine en question), il est impossible de d´eclencher l’ex´ecution d’une routine sans pr´eciser un receveur (i.e. sans donner l’objet cible sur lequel on souhaite appliquer l’op´eration). L’ex´ecution du fragment de programme Eiffel de la vue 29 provoque donc une erreur lors de l’ex´ecution. Comme il est souvent beaucoup plus difficile que sur l’exemple de la vue 29 de d´etecter statiquement (c’est-` a-dire avant l’ex´ecution) ce genre d’erreur, la plupart des compilateurs ne cherchent mˆeme pas ` a les d´etecter ! Aucun message d’erreur n’apparaˆıt lors de la compilation du texte source de la vue 29. L’erreur sera d´etect´ee uniquement lors de l’ex´ecution. Le message d’erreur est :
En savoir plus

177 En savoir plus

[PDF] Cours C++ : Les opérateurs, les Classes et composition | Formation informatique

[PDF] Cours C++ : Les opérateurs, les Classes et composition | Formation informatique

Pour ces raisons, la POO est très différente de la programmation procédurale. En POO, on ne cherche pas à décomposer un logiciel en fonctions et sous-fonctions. On cherche plutôt à identifier quelles sont les classes d'objets pertinentes pour un problème donné et quelles sont les relations entre ces classes. Pour appliquer les concepts de la POO, le C++ autorise la définition de classes (attributs, fonctions membres, visibilité des membres), et la mise en œuvre des relations (notamment de composition ou de spécialisation) entre les classes. De plus, des classes standards d’objets sont fournies avec les compilateurs C++: on peut utiliser des objets string pour gérer les chaînes de caractères et les classes stream (istream, ostream, fstream) permettent les entrées-sorties de type clavier/écran/fichiers.
En savoir plus

71 En savoir plus

[PDF] Cours langage C++ : classes, Héritage et Polymorphisme | Formation informatique

[PDF] Cours langage C++ : classes, Héritage et Polymorphisme | Formation informatique

3.1. Héritage On va donner un exemple, basé sur le chapitre précédent. Nous voulons construire deux classes : les matrices carrées et les vecteurs. Il parait raisonnable de récupérer ce qui a été fait, d’autant plus que les matrices carrées apparaissent naturellement comme un spécialisation des tableaux, et de même pour les vecteurs. Si on veut faire de l’algèbre linéaire, il parait normal que ces deux nouveaux types d’objets partagent des structures et des méthodes.

75 En savoir plus

[PDF] Cours Héritage non-conforme en Eiffel | Formation informatique

[PDF] Cours Héritage non-conforme en Eiffel | Formation informatique

Figure 2. Un exemple d’héritage d’implantation 5.2. Héritage d’implantation La possibilité de factoriser des comportements faisait partie de notre cahier des charges pour l’héritage non-conforme. Nous voulions pouvoir écrire une classe qui hérite d’une autre pour utiliser son comportement, mais en exportant une interface différente de celle de la classe mère. Nous avons déjà rencontré un exemple de cette utilisation de l’héritage, qui porte le nom d’héritage d’implantation, sous la forme des classes STACK et ARRAY. Nous avons employé à plusieurs reprises l’hé- ritage d’implantation dans le compilateur et la bibliothèque standard. Par exemple, les classes AVL_DICTIONARY (dictionnaire associatif) et AVL_SET (ensemble) uti- lisent toutes les deux une classe AVL_TREE (arbre AVL) pour leur implantation. Un autre exemple, tiré du compilateur, est présenté en figure 2. Les classes abstraites INSTRUCTION et EXPRESSION représentent respectivement une instruction et une ex- pression du programme Eiffel source. Chacune de ces classes a de nombreux des- cendants, dont respectivement CREATE_INSTRUCTION et CREATE_EXPRESSION, qui représentent respectivement une instruction et une expression de création d’un nou- vel objet. Ces classes présentent des interfaces différentes, mais la majeure partie du code a pu être mise en commun dans une classe CREATE_SUPPORT. En faisant hériter CREATE_INSTRUCTION et CREATE_EXPRESSION de CREATE_SUPPORT de manière non-conforme, nous avons pu modéliser le fait que, bien qu’elles emploient les mêmes mécanismes sous-jacents, les instructions et les expressions de création jouent dans le compilateur des rôles qui ne sont jamais interchangeables.
En savoir plus

15 En savoir plus

[PDF] Cours Paquetage et Héritage en langage ADA | Formation informatique

[PDF] Cours Paquetage et Héritage en langage ADA | Formation informatique

Choisir la file d’attente de priorité maximale avec au moins un tâche.. Choisir la tâche à exécuter parmi les tâches de la file d’attente sélectionné en (1), et selon la politique de la [r]

128 En savoir plus

[PDF] Cours Eiffel classes fiables Assertions et débogage | Formation informatique

[PDF] Cours Eiffel classes fiables Assertions et débogage | Formation informatique

Assertions au niveau des routines Les routines en Eiffel peuvent être réglementées par des pré­ et des post­conditions qui sont des  assertions placées respectivement dans les blocs requ[r]

7 En savoir plus

[PDF] Cours Langages Eiffel mécanismes d'héritage | Formation informatique

[PDF] Cours Langages Eiffel mécanismes d'héritage | Formation informatique

D'autre part, il se pose la question, en cas d'héritage répété, de spécifier la manière d'accéder, sans ambiguïté, aux entités héritées de la super-classe instanciée plusieurs fois dans l'objet composé. Ainsi, si l'on suppose un héritage répété de A dans les instances de D, y a-t-il moyen de distinguer, dans cette dernière classe, les entités héritées de l'instanciation de l'ancêtre A via B de celles héritées de son instanciation via C.

43 En savoir plus

[PDF] Cours Attributs Variables et Types de base Eiffel pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Attributs Variables et Types de base Eiffel pdf | Formation informatique

Visibilité Les variables définies dans une classe appartiennent à deux catégories: les variables d'instance et les  variables locales Variables d'instance Les variables d'instance sont d[r]

8 En savoir plus

[PDF] Cours Paquetage et Héritage ADA en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Paquetage et Héritage ADA en pdf | Formation informatique

Package body  nom_du_paquetage  is  begin  ­­implementation des specifications;   End  nom_du_paquetage;  n  Un paquetage  peut être déclaré dans un bloc  Nom_du_bloc;   declare  package[r]

21 En savoir plus

[PDF] Cours en pdf Eiffel Les collections | Formation informatique

[PDF] Cours en pdf Eiffel Les collections | Formation informatique

Remarque:   On   pourrait   déterminer   automatiquement   la   nature   de   la   séquence   d'après   sa  composition   en   lettres   mais   cela   dépasse   le   cadre   de   cet   exemple.   Vous   pouvez  parfaitement essayé de le faire mais faire attention aux nucléotides qui peuvent être  définis   différemment   selon   les   tables   utilisées   (pour   plus   de   détail,   voir  http://www.infobiogen.fr/doc/documents.php?cours=tabaanuc)

15 En savoir plus

[PDF] Cours premiers pas en Eiffel pdf | Formation informatique

[PDF] Cours premiers pas en Eiffel pdf | Formation informatique

Une routine appelée aussi méthode dans d'autres langages à objets soit se conformer à la syntaxe  suivante: nom_de_la_routine is →   →   →   ­­ On peut ajouter un commentaire →   →   →  [r]

20 En savoir plus

[PDF] La technologie objet Eiffel cours pdf | Formation informatique

[PDF] La technologie objet Eiffel cours pdf | Formation informatique

Patrick Bellot, Akim Demaille La technologie objet Eiffel 35 / 64.. Recherche dynamique de m´ ethode[r]

64 En savoir plus

[PDF] Cours pdf classes et objets en Eiffel | Formation informatique

[PDF] Cours pdf classes et objets en Eiffel | Formation informatique

De façon surprenante, le programme test affiche la même valeur 9 pour i.value et j.value alors qu'on  attendrait i égal à 9 et j à 5. Pourquoi?  A la ligne 13, l'objet i est créé avec create, qui réserve de la place mémoire pour stocker les attributs  de   l'objet   i.   La   ligne   14   « j   :=   i »   ne   provoque   pas   la   copie   de   l'objet   i   dans   l'objet   j,   mais  simplement, affecte à l'objet j, un «lien» vers l'objet i (une référence dans le jargon informatique).  Ce « lien » permet à l'objet j de retrouver l' emplacement mémoire où se situe l'objet i. 
En savoir plus

15 En savoir plus

[PDF] Formation en maintenance Micro-informatique pdf | Cours informatique

[PDF] Formation en maintenance Micro-informatique pdf | Cours informatique

Des critiques disent même que l’introduction de l’informatique dans le système éducatif fait partie des séries d’échecs introduits pour révolutionner la formation. Les dessins animés, la télévision scolaire, les diapositive, les magnétoscopes ont tous été tentés, mais sont devenus très marginaux à cotés des méthodes conventionnelle d’éducation. Les adeptes de l’introduction de l’informatique à l’école, quant à eux disent que l’ordinateur est un outils très puissant d’apprentissage, plus que tous ceux qui l’on précédé. Il cite l’aspect interactif de l’ordinateur qui permet de prendre des décisions et de travailler dans un environnement visuel. L’apprentissage devient très individuel permettant ainsi à l’étudiant de recevoir immédiatement le réponse. Certains experts disent que le travail en équipe au tour d’un ordinateur conduit à de meilleures initiatives et à une autonomie plus affirmée. D’autres partisans de l’informatique disent qu’avec la floraison des ordinateurs dans notre société il est nécessaire de développer la culture informatique.
En savoir plus

20 En savoir plus

[PDF] Cours C++ de base pdf | Formation informatique

[PDF] Cours C++ de base pdf | Formation informatique

Pour certains TDs un code de départ est fourni. De plus les solutions des TDs sont mises en ligne régulièrement sur le site Web. Pour compiler le code fourni et les solutions, il ne suffit pas de copier chez vous le répertoire contenant le TD courant. Encore faut-il respecter la hié- rarchie proposée (en particulier le répertoire include, la Makefile et le fichier default.mk sont indispensables). Le plus simple est de suivre les indications du site Web pré-mentionné en copiant et décompressant chez vous le fichier Basic_C++.zip fourni sur le site et qui contient les premiers sujets de TDs et les exemples de programmes du cours. Il vous suffira ensuite de copier au fur et à mesure les solutions et sujets suivants en respectant cette hiérarchie.
En savoir plus

48 En savoir plus

[PDF] Formation informatique Dactylographie-Bureautique pdf | Cours informatique

[PDF] Formation informatique Dactylographie-Bureautique pdf | Cours informatique

C'est une pédagogie qui débouchera soit sur: une modification de la démarche didactique de l'enseignant - chaque individu possède un style d'apprentissage dominant (visuel, auditif, kinesthésique) que l'on peut privilégier; une remédiation - l'erreur en cours d'apprentissage ne doit pas être considérée comme une faute, ni être sanctionnée; une démarche d'analyse s'établit pour identifier la cause de l'erreur; elle débouche sur une proposition de remédiation.

24 En savoir plus

[PDF] Introduction à Fortran cours pdf | Formation informatique

[PDF] Introduction à Fortran cours pdf | Formation informatique

etre modifi´ ee au cours du programme. 1.2.2 L’attribut DIMENSION C’est l’attribut qui permet de d´ efinir des tableaux, et plus pr´ ecis´ ement sa taille. Si on pr´ ecise un entier, il s’agira de la taille du tableau et les indices commenceront ` a 1. Si on pr´ ecise une plage de valeurs, il s’agira des valeurs des indices. Si on pr´ ecise plusieurs ´ el´ ements, il s’agira d’un tableau ` a plusieurs dimensions.

12 En savoir plus

[PDF] Cours de langage FORTRAN en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours de langage FORTRAN en pdf | Formation informatique

Une proc´ edure d´ efinie dans un module peut utiliser comme argument un tableau de taille ind´ etermin´ ee en utilisant une d´ eclaration de la forme. real, dimension(:,:) :: tableau[r]

27 En savoir plus

[PDF] Cours de formation langage C et Arduino en pdf | Cours Informatique

[PDF] Cours de formation langage C et Arduino en pdf | Cours Informatique

L'entité créée peut être utilisée comme n'importe quelle autre variable du même type, mais sa valeur ne peut pas être changée dans le code du programme.. Toute tentative de réaffectation[r]

24 En savoir plus

Show all 10000 documents...