Haut PDF [PDF] Cours de langage FORTRAN en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours de langage FORTRAN en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours de langage FORTRAN en pdf | Formation informatique

6.6. Compl´ ement : d´ eclaration d’interfaces de sous-programmes. Quand on fait des programmes de taille cons´ equente, on utilise g´ en´ eralement un programme, qui fait appel ` a de tr` es nombreuses proc´ edures externes. Pendant l’´ etape de compilation, le programme et les proc´ edures seront compli´ ees s´ epar´ ement et le compilateur ne v´ erifiera donc pas si les proc´ edures sont compatibles avec le programme (bon nombre de variables, type de ces variables, taille des tableaux). Les erreurs apparaitront seulement ` a l’´ ex´ ecution du programme. Pour rem´ edier ` a cela, fortran propose la notion d’interface : ` a l’int´ erieur du programme principal, apr` es les d´ eclaration et avant le corps du programme, on met une section de d´ eclaration d’interface de la fa¸con suivante :
En savoir plus

27 En savoir plus

[PDF] Formation avancé sur le lngage Fortran avec exmples - Cours informatique

[PDF] Formation avancé sur le lngage Fortran avec exmples - Cours informatique

Pour un cours beaucoup plus complet, on pourra se reporter par exemple au cours de Jacques Lefr` ere : wwwens.aero.jussieu.fr/lefrere/master/mni/mni/f90+c/polyf90/polyf90.pdf Fortran est un langage de programmation pens´ e dans les ann´ ees 50 pour le calcul scientifique. Il continue ` a ˆ etre largement utilis´ e dans le domaine de la recherche scientifique pour le calcul intensif. Contrairement ` a des langages plus ´ evolu´ es, le d´ eroulement des op´ erations individuelles en machine reste relativement contrˆ olable dans le langage, ce qui permet d’´ ecrire des codes relativemet efficaces en termes de calcul. Le Fortran a beaucoup ´
En savoir plus

19 En savoir plus

[PDF] Cours de formation langage C et Arduino en pdf | Cours Informatique

[PDF] Cours de formation langage C et Arduino en pdf | Cours Informatique

Serial.print (Z,15); //Quinze décimales et @. NOTE : Les zéros en tête ne sont pas affichés. Caractères spéciaux ......... Les structures impératives ............. P02 Les constantes .................. Les variables ................................. P03 Les bascules de type boolean - Conversions de types ............. P03 Les variables de type float et de type double ............................ P04 Le type Énumération (enum) ..................................................... P05 Les constantes en C d'Arduino ................................................. P06 La directive #define........... Glossaire. ...................................... P07 La structures de contrôle if / else .............................................. P08 La structures de boucle while et do while .................................. P09 La structures de boucle for ....................................................... P10 La structures de contrôle switch / case ..................................... P11 L'instruction de contrôle continue .............................................. P11 Le goto en langage C ........Les tableaux de variables .............. P12 Les fonctions avec passage de paramètres ............................. P14 Les expressions numériques entières ...................................... P15 Les expressions numériques "floating point" ............................ P16 Opérateurs arithmétiques ......................................................... P16 Opérateurs composés .............................................................. P17 Fonctions arithmétiques ........................................................... P18 Fonctions trigonométiques ....................................................... P19 Génération de nombres aléatoires ........................................... P19 Les opérateurs LOGIQUES bit à bit ......................................... P20 Les fonctions SHIFT ................................................................. P20 Les fonctions orientées OCTETS ............................................. P21 Les fonctions orientées BITS .................................................... P21 Travail sur les ports de l'ATmega328 ........................................ P22 Circuit minimal pour un ATmega328 ........................................ P23 Les Entrées analogiques (Sorties binaires) .............................. P24 Les sorties analogiques PWM ................................................. P25 Les Entrées / Sorties binaires ................................................. P26 Les Entrées / Sorties évoluées ................................................. P27 Problème de cohérence du type des variables ......................... P28 Forcer la taille des données dans un calcul............................... P29
En savoir plus

24 En savoir plus

[PDF] Cours Module et Types dérivés en Fortran 95 pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Module et Types dérivés en Fortran 95 pdf | Formation informatique

☞ 1991, Fortran 90 apparaˆıt (norme internationale ISO/ANSI). Fortran devient modulaire et plus fiable. Il s’oriente vers une programmation objet (modules, r´ecursivit´e, surcharge des op´erateurs, types d´eriv´es, etc.). ☞ 1995, Fortran 95 d´efinit les instructions d´epr´eci´ees ou obsol`etes et introduit la structure forall et quelques autres extensions.

8 En savoir plus

[PDF] Débuter avec Fortran pdf | Cours informatique

[PDF] Débuter avec Fortran pdf | Cours informatique

1 – Environnement syst` eme 12 Un nouveau module intrins`eque ISO FORTRAN ENV donne acc`es `a des entit´es publiques concernant l’environnement : ☞ INPUT UNIT, OUTPUT UNIT et ERROR UNIT sont des constantes symboliques de type entier correspondant aux num´eros des unit´es logiques relatifs `a l’entr´ ee standard, la sortie standard et ` a la sortie d’erreur. Ils remplacent avantageusement

174 En savoir plus

[PDF] Le langage C++ formation complet en pdf | Cours informatique

[PDF] Le langage C++ formation complet en pdf | Cours informatique

Par d´ efaut, la d´ etermination du membre acc´ ed´ e ` a travers une expression comme la pr´ ec´ edente se fait durant la compilation, c’est-` a-dire d’apr` es le type statique du pointeur ou de la r´ ef´ erence. Ainsi, dans l’expression image[i]->seDessiner(); c’est la fonction seDessiner de la classe Figure (probablement une fonction bouche-trou) qui est appel´ ee. Cette r´ ealit´ e d´ ecevante ob´ eit ` a des consid´ erations d’efficacit´ e et de compatibilit´ e avec le langage C ; elle semble limiter consid´ erablement l’int´ erˆ et de la g´ en´ eralisation des pointeurs...
En savoir plus

58 En savoir plus

[PDF] Formation de langage PROLOG en pdf | Cours informatique

[PDF] Formation de langage PROLOG en pdf | Cours informatique

• Pour satisfaire un but simple, Prolog cherche du haut vers le bas (dans l'ordre) dans le fichier programme une clause qui peut s'unifier avec le but, autrement dit :.. − Il cherche [r]

41 En savoir plus

[PDF] Cours du langage Ada en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours du langage Ada en pdf | Formation informatique

La nouvelle instruction requeue permet de mettre en attente une demande que l'on ne peut satisfaire ou la rediriger ailleurs. requeue entry_name [with abort]; Si l'entrée spécifiée dans l'instruction requeue comporte des paramètres, ils doivent être les mêmes que ceux de l'entrée en cours et sont utilisés implicitement sans nécessiter d'être respécifiés.

18 En savoir plus

[PDF] Cours de langage ADA en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours de langage ADA en pdf | Formation informatique

pi : constant := 3.14 ; telephone : constant integer := 05_49_55_06_50 ; Les conversions de types Le langage Ada est fortement typé, ce qui signifie qu’on ne peut pas combiner directement des objets de types différents. Il faut procéder à des conversions de type explicites (avec la fonction de conversion appropriée), comme suit :

21 En savoir plus

[PDF] Débuter avec le langage fortran étape par étape | Formation informatique

[PDF] Débuter avec le langage fortran étape par étape | Formation informatique

f77 truc.f subs.f machin.f -o chose -lxxx La figure 12.1 pr´ esente un extrait (traduit en fran¸ cais) des « manual pages » UNIX de la commande f77. Il existe beaucoup plus d’options que celles pr´ esen- t´ ees ici. Le lecteur int´ eress´ e pourra se reporter ` a la documentation FORTRAN SUN §1.3 ou bien consulter les pages manuelles compl`etes par la commande : 

81 En savoir plus

[PDF] Cours sur Règles de programmation FORTRAN | Formation informatique

[PDF] Cours sur Règles de programmation FORTRAN | Formation informatique

Remarques : Il est tout aussi clair que ces règles ne concernent que les aspects du langage utilisé et que d’autres règles doivent être appliquées concernant la programmation (émission des messages d’erreur, utilisation de JEVEUX , usage des structures de données, etc.) ou le développement (présentation, documentation, validation, etc.). Ces règles sont présentées dans le Manuel de Descriptif Informatique et le Manuel d'administration.

12 En savoir plus

[PDF] Le langage C# cours pas à pas en pdf | Formation informatique

[PDF] Le langage C# cours pas à pas en pdf | Formation informatique

L’orienté objet à été introduit par le langage SmallTalk (développé par la société Xerox) en 1972. L’orienté objet est un ensemble de règles, de concepts, d’outils du langage de programmation pour rendre le développement plus aisé grâce au groupement d’éléments. Les objets sont donc des entités qui permettent de grouper ensemble des fonctions et des variables en facilitant leurs gestions par groupe et en ouvrant de multiples possibilités. Définir un objet peut paraitre comme ajouter un outil, Le framework .NET apporte lui un set imposant d’objets existants. Un langage Orienté objet n’est pas les objets, mais une syntaxe et des mots clefs pour les manipuler et les créer. Bien que nous allons utiliser des objets du framework ce cour visera à vous apprendre le langage.
En savoir plus

42 En savoir plus

[PDF] Cours pour débuter et avancé avec le langage Fortran | Cours informatique

[PDF] Cours pour débuter et avancé avec le langage Fortran | Cours informatique

Patrick Corde Hervé Delouis ( Patrick.Corde@idris.fr ) Langage Fortran(Avancé) 26 juin 2017 31 / 314 Généralités Éléments syntaxiques Typage des données : paramètre KIND Les types prédéfinis en Fortran (depuis la norme 90) sont des noms génériques renfermant chacun un certain nombre de variantes ou sous-types que l’on peut sélectionner à l’aide du paramètre KIND lors de la déclaration des objets. Ce paramètre est un mot-clé à valeur entière qui désigne la variante souhaitée pour un type donné.

163 En savoir plus

Cours complet de Langage Fortran en pdf

Cours complet de Langage Fortran en pdf

Entrées-Sorties Accès direct Notes : • l’instruction INQUIRE( iolength=size ) ... permet de récupérer dans l’entier size la taille de la liste de variables fournies qui servira à renseigner, par la suite, le paramètre RECL de l’instruction OPEN. Comme cette valeur est exprimée dans une unité dépendant du compilateur (pour les fichiers binaires en accès direct), cette nouvelle forme de l’instruction INQUIRE 2 , introduite par la norme Fortran 90, permet de la calculer en s’affranchissant de l’unité ;

137 En savoir plus

[PDF] Cours Décomposition d’algorithme en Fortran 95 | Formation informatique

[PDF] Cours Décomposition d’algorithme en Fortran 95 | Formation informatique

suivie de une ou plusieurs lignes commençant par <tab> et donnant les commandes à exécuter pour produire la cible. Le langage de make permet de définir et d’utiliser des variables. Certaines sont prédéfinies : $@ représente la cible, c’est-à-dire le nom du fichier à produire. $+ représente les dépendances, c’est-à-dire la liste des fichiers utilisés dans la production de la cible. $< représente la première dépendance.

22 En savoir plus

[PDF] Cours et exercices de langage CAML en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours et exercices de langage CAML en pdf | Formation informatique

let rec decomp s ln = match ln with [] -> if s = 0 then [] else raise impossible | x::q -> try let sol = decomp (s - x) q in x :: sol with impossible -> decomp s q;; Remarque La solution plus haut est directement inspirée d'une écriture des fonctions en langage Lisp. Il faut savoir que Lisp n'est pas typé et que les parenthèses délimitent de façon cohérente toute expression évaluable écrite en notation préfixée. C'est à dire que la demande (f a b c) retourne, si c'est possible, la valeur de la fonction f appliquée sur les arguments a, b, c. La puissante fonction "cond", qui ne peut avoir d'équivalent en langage typé, s'arrète sur l'évaluation du résultat correspondant au premier test non faux. Le paramètre ch désigne toujours la liste des choix, exprimée à l'envers, le dernier choix est en premier.
En savoir plus

108 En savoir plus

[PDF] Cours complet de langage LISP en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet de langage LISP en pdf | Formation informatique

Historique de Common Lisp Langage con¸ cu par John McCarthy entre 1956 et 1959 au MIT pour des applications li´ ees ` a l’intelligence artificielle (avec Fortran l’un des plus vieux langages toujours utilis´ es) – Issu de la th´ eorie du Lambda-Calcul de Church

152 En savoir plus

[PDF] Débuter avec le langage Prolog cours pdf | Formation informatique

[PDF] Débuter avec le langage Prolog cours pdf | Formation informatique

Le choix final porta sur une adaptation de la méthode de résolution proche de la philosophie générale du Prolog que l’on connaît maintenant, mais comportant cependant des éléments originaux. Chaque exécution s'effectuait avec un ensemble de clauses constituant le « programme » et un ensemble de clauses constituant les « questions », le tout produisant un ensemble de clauses constituant les « réponses ». Les littéraux des clauses étaient ordonnés de gauche à droite, l’unification s'effectuait entre le littéral de tête de la résolvante et celui d'une des clauses du programme. L'originalité résidait dans le fait que dans chaque clause une partie des littéraux, séparée par le signe /, n'étaient pas traités au cours de l’exécution, mais étaient accumulés pour produire une des clauses réponse en fin de déduction. En outre, certains prédicats (tel DIF ) étaient traités par une évaluation retardée et pouvaient également être transmis en réponse. Enfin, il fut décidé que le non-déterminisme serait traité par backtracking, ce qui voulait dire qu'une seule branche de l'arbre de recherche résidait à un instant donné en mémoire.
En savoir plus

30 En savoir plus

[PDF] Cours Fortran : Procédures, Modularité et Fichiers | Formation informatique

[PDF] Cours Fortran : Procédures, Modularité et Fichiers | Formation informatique

Premier programme Comme avec la plupart des langages, un programme en Fortran s'écrit dans un fichier de texte au moyen d'un éditeur de texte. Il est utile d'employer un éditeur qui reconnaît le Fortran parce 1 Le Fortran s'emploie peu sur les serveurs Windows. Les programmes écrits dans ce langage tournent en général sur de

10 En savoir plus

Show all 10000 documents...