Haut PDF [PDF] Cours complet sur les bases de la programmation avec ActionScript | Formation informatique

[PDF] Cours complet sur les bases de la programmation avec ActionScript | Formation informatique

[PDF] Cours complet sur les bases de la programmation avec ActionScript | Formation informatique

Ces deux modes de programmation sont assez différents. Dans le cas de la programmation orientée objet, nous allons développer une application d’un point de vue entité. Chaque élément sera, en faite, issu d’une structure disposant de propriétés et de fonctions associées. Ainsi, si deux entités sont issue de deux structures (appelées classes) différentes, ces entités n’auront pas les mêmes propriétés ni les mêmes opérateurs. De même, une autre différence avec la programmation fonctionnelle reste le fait qu’une entité à un comportement dans le temps qui peut se voir modifier par lui-même.
En savoir plus

29 En savoir plus

[PDF] Cours Bases de Programmation Pascal doc | formation informatique

[PDF] Cours Bases de Programmation Pascal doc | formation informatique

En particulier, l’enseignement de l’algorithmique et de la programmation est, et reste toujours un passage obligatoire pour la formation des futurs informaticiens. Malgré l’apparition d’autres systèmes de programmation très évolués et reposant sur la programmation orientée objets, ceux-ci restent liés aux langages de programmation de base tels que Pascal et C.

60 En savoir plus

[PDF] Cours la programmation Basic et les Bases de Données | formation informatique

[PDF] Cours la programmation Basic et les Bases de Données | formation informatique

Attention cependant! Comme ADO.NET est basé sur le traitement indépendant des données en mémoire, il faudra procéder au transfert PAR PROGRAMMATION. Pour ce faire, le DataSet possède une méthode Fill(UnDataSet, "nom_d'une_table") qui ouvre la connexion, lance l'appel à la requête SQL «SELECT... », place le jeu d'enregistrements dans la table nommée et referme la collection. Comme le DataGrid est lié à la table, les informations y sont directement accessibles. On utilise cette méthode lors du chargement de la feuille ou bien en cours d'exécution (via un bouton de commande) chaque fois que l'on désire recharger les informations de la base (par exemple si une autre grille y a placé des mises à jour).
En savoir plus

14 En savoir plus

[PDF] Cours Algorithmique et programmation les bases VBA | Formation informatique

[PDF] Cours Algorithmique et programmation les bases VBA | Formation informatique

EffacerEcran "Nom de l’exemple" qui a pour effet d’effacer la feuille de calcul courante (uti- lisée comme écran d’affichage) et d’afficher en tête de la feuille le message mis entre guillemets (à adapter à chaque exemple, bien évidemment). Ceci permettra que les affichages réalisés lors de l’exécution-test d’un programme en cours de mise au point ne soient pas mélangés avec les affichages réalisés lors des précédentes exécutions.

12 En savoir plus

[PDF] Ressource de formation complet surs les bases de la programmation php | Cours php

[PDF] Ressource de formation complet surs les bases de la programmation php | Cours php

Tout automatiser signifie que l’on fait faire à l’ordinateur toutes les tâches répétitives, pendant que le programmeur peut se concentrer sur l’essentiel : ajouter de nouvelles fonc- tionnalités au produit actuel. C’est là le principe général de la programmation : dire à l’ordinateur ce qu’il faut faire, ainsi que d’éviter au maximum de faire plusieurs fois "à la main" toute tâche répétitive. Il fera tout ce qu’on lui demande, à condition de le lui demander de la bonne manière. Il est très serviable, mais comme personne n’est parfait, il est un peu pointilleux sur les détails. Heureusement, avec une once de rigueur, on apprend vite comment dialoguer avec lui.
En savoir plus

99 En savoir plus

[PDF] Ressource de formation complet sur les bases de CSS | Cours informatique

[PDF] Ressource de formation complet sur les bases de CSS | Cours informatique

L'unité ex est utilisée souvent pour exprimer la hauteur des caractères. Le point de référence est la hauteur des minuscules souvent appelée hauteur "x" lowercase. En d'autres t[r]

40 En savoir plus

[PDF] Cours Bases de données Programmation PL/SQL | Formation informatique

[PDF] Cours Bases de données Programmation PL/SQL | Formation informatique

Exécution à plusieurs reprises d’un groupe d’instructions • Syntaxe. loop[r]

59 En savoir plus

[PDF] Formation de Merise : bases de données concepts et programmation | Cours informatique

[PDF] Formation de Merise : bases de données concepts et programmation | Cours informatique

Mais quels sont ces concepts, leurs avantages, leurs limites ? Certains sont déjà bien répandus. Ce sont les notions de base que nous détaillerons dans la première partie : domaine, relation, attribut ; puis la manipulation ensembliste des relations par les opérateurs de l’algèbre relationnelle (deuxième partie) sur lesquels sont construits des langages non procéduraux comme SQL (chapitre 4 XXX) ; l’importante base théorique du modèle enfin fournit des méthodes pour la conception des bases de données (chapitre 5 XXX). D’autres concepts sont toutefois moins connus qui constituent pourtant un progrès essentiel : les vues relationnelles permettent à chaque utilisateur de personnaliser sa vision des données et les contraintes d’intégrité complètent la description de l’information (chapitre 6 XXX). Les sections suivantes présentent chacun des ressorts qui font du modèle relationnel la référence obligée en matière de gestion de bases de données.
En savoir plus

121 En savoir plus

[PDF] Cours complet pour débutant dans la programmation avec le langage C++ | Formation informatique

[PDF] Cours complet pour débutant dans la programmation avec le langage C++ | Formation informatique

comparer à ce qu’ils connaissent déjà. Le langage Objective-C m’avait semblé au premier abord un obstacle plutôt qu’un tremplin à la programmation avec Cocoa (cf. section 1.1 page suivante) : il est si peu répandu que je ne comprenais pas son intérêt face à un C ++ puissant, efficace et maîtrisé. Il a donc fallu longtemps pour que je comprenne qu’il était au contraire un réel concurrent grâce à la richesse des concepts qu’il propose. Ce document ne se présente pas comme un didacticiel mais comme une référence de ces concepts. Il permettra ainsi, je l’espère, d’éviter qu’une mauvaise connaissance d’Objective-C conduise un développeur C ++ , soit à abandonner trop vite ce langage,
En savoir plus

75 En savoir plus

[PDF] Cours complet pour apprendre à programmer en Actionscript 3 | Formation informatique

[PDF] Cours complet pour apprendre à programmer en Actionscript 3 | Formation informatique

Une fourchette Il s'agit d'un objet, ayant une forme particulière et une certaine utilité, que l'on peut retrouver dans les autres fourchettes. Un objet en programmation est également une entité possédant des propriétés que l'on peut retrouver sur d'autres objets de la même catégorie. Il ne s'agit ni d'une variable, ni d'une fonction, mais d'un mélange des deux : c'est un nouveau concept à part entière. Un objet peut donc contenir plusieurs variables (appelées attributs) et plusieurs fonctions (appelées méthodes). Ces variables et fonctions (appelées propriétés) sont profondément liées à l'objet qui les contient : les attributs stockent des informations sur cet objet. Par exemple, si mon objet « fourchette » possède un attribut « poids », cet attribut représente la masse de cette fourchette, et non la masse d'une autre fourchette posée à côté.
En savoir plus

150 En savoir plus

[PDF] Tutoriel sur les Notions de bases de la programmation avec ActionScript 3.0 | Cours informatique

[PDF] Tutoriel sur les Notions de bases de la programmation avec ActionScript 3.0 | Cours informatique

public Permet de spécifier si une classe, une variable, une constante ou une méthode est disponible pour tous les appels. static Permet de spécifier qu'une variable, constante ou méthode[r]

9 En savoir plus

[PDF] Cours complet de Programmation logique en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet de Programmation logique en pdf | Formation informatique

Préambule Félicitations ! Vous avez entre les mains le leader d'une nouvelle génération de langages de programmation en logique : Prolog III. Ce langage s'appuie sur le concept nouveau de programmation logique par contraintes. Si on y retrouve, bien sûr, les principes généraux qui ont fait de Prolog le langage de programmation phare de l'Intelligence Artificielle, Prolog III représente surtout une refonte totale du cœur même du langage, l'unification. Ceci se traduit par une manipulation plus fine des arbres, finis et infinis, qui demeurent les objets principaux utilisés par le langage, mais également par la généralisation de la notion fondamentale, et seulement ébauchée dans Prolog II, de résolution de contraintes. C'est grâce à cette notion que l'on peut, en Prolog III, dégager une approche du traitement numérique et du traitement de l'algèbre de Boole fondamentalement différente des essais qui ont été tentés dans ces domaines par l'adjonction de prédicats évaluables multiples et fort éloignés de la philosophie de base. Prolog III permet donc de poser des systèmes d'équations et inéquations portant sur des nombres réels ou rationnels en précision parfaite, de traiter des formules en logique propositionnelle complète, et de résoudre un certain nombre de contraintes portant sur les arbres et les listes.
En savoir plus

672 En savoir plus

[PDF] Formation à ActionScript 2.0 dans Flash | Cours informatique

[PDF] Formation à ActionScript 2.0 dans Flash | Cours informatique

Nous avons vu le principe des interfaces, mais je vais ici vous présenter une utilisation qui en fait tout leur intérêt ! Imaginez maintenant que vous vouliez créer un jeu beaucoup plus complet, qui risque d'évoluer dans une version ultérieure. Vous voulez cette fois multiplier le nombre des races des personnages avec, par exemple, les classes Humain, Nain, Lutin, Elfe, Centaure, Minotaure, Ogre, Gnome et Troll. Cette fois vous n'avez plus de simples magiciens ou de purs guerriers, mais chacune des races dispose de l'ensemble des facultés. Ainsi chaque espèce est capable de lancer des sorts ou de se battre avec n'importe quel type d'armes. En revanche, chacun possède une liste limitée de sorts au départ, mais peut la développer au fil du jeu. Tous ces sorts sont utilisés de la manière, seuls leurs effets et leurs dégâts sont différents de l'un à l'autre.
En savoir plus

400 En savoir plus

[PDF] Cours complet de VBA en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet de VBA en pdf | Formation informatique

Plage nommée Toute plage d'une feuille peut avoir un nom (propriété Name). Le fait de nommer une plage permet de pouvoir faire référence à celle-ci de façon simple, et de rendre la programmation indépendante de l'adresse réelle de la plage. Ces plages peuvent être discontinues. Sauf déclaration particulière, une plage nommée appartient à l'objet Workbook. Il y a là un danger lors de la duplication d'une feuille. Au moment de la duplication, toutes les plages nommées qui réfèrent à la feuille que l'on va dupliquer deviennent des plages propres à cette feuille (c'est à dire dont le nom de la plage se transforme de "NomPlage" en "NomFeuille!NomPlage", puis les noms sont dupliqués dans la nouvelle feuille. Notons que les noms spécifiques de feuilles apparaissent dans la collection Names de l'objet classeur, mais que seuls les noms spécifiques apparaissent dans la collection Names de l'objet feuille. Dans un classeur modèle, il est fortement conseillé d'utiliser au maximum les plages nommées.
En savoir plus

46 En savoir plus

[PDF] Formation complet de Matlab en pdf | Cours informatique

[PDF] Formation complet de Matlab en pdf | Cours informatique

3. Programmation avec Matlab 3.1 FICHIERS M (ou mode executil) Les fichiers M sont des fichiers ASCII contenant des suites d'instructions MATLAB dont le nom a comme extension .m. Par exemple «test1.m». Dans la fenêtre Commande, si l'on tape >> test1, les instructions contenues dans le fichier test1.m seront exécutées par matlab une par une. On peut créer des fichiers M à l'aide de «Text Editor» ou dans la fenêtre matlab en choisissant dans le menu "file" : new M- file.

16 En savoir plus

[PDF] Formation avancé sur les bases de la programmation objet avec C++ | Formation informatique

[PDF] Formation avancé sur les bases de la programmation objet avec C++ | Formation informatique

Il reste un probl`eme concernant l’initialisation de la variable P. En effet, pour que le pro- gramme ci-dessus soit correct il faut que le tableau P.Tab soit construit (avec une cer- taine taille) et que le champ P.NbElem soit initialis´e avec la valeur 0 lors de la cr´eation de l’objet P, ce type d’initialisation est le rˆ ole du ou des constructeurs de la classe. Dans notre exemple, il existe un seul constructeur : PileE(int Max) (dont le nom complet est PileE::PileE(int Max)). Le nom d’un constructeur est celui de la classe et il n’a pas de type car un constructeur retourne toujours un objet de sa classe. Un constructeur est au- tomatiquement appel´e lorsqu’un objet de la classe est cr´e´e. l’instruction “PileE P(100) ;” entraˆıne son ex´ecution avec 100 comme argument. Il est aussi possible d’invoquer un construc- teur comme une autre fonction, par exemple “P = PileE(10) ;” est correct. L’objectif des constructeurs est d’initialiser les champs correctement. Ici nous devons cr´eer une pile de taille Max et mettre NbElem ` a 0 :
En savoir plus

28 En savoir plus

[PDF] Cours complet de LabVIEW en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet de LabVIEW en pdf | Formation informatique

Introduction Labview (Laboratory Virtual Instrument Engineering WorkBench) est un logiciel de développement de programmes d’application. LabView utilise un langage de programmation essentiellement graphique dédié au contrôle, à l'acquisition, l'analyse et la présentation de données. En LabView, on n'écrit pas de lignes de programme dans un langage textuel comme Pascal ou C, Basic ou Fortran. On manipule des objets graphiques. Ces objets graphiques représentent à la fois les variables du programme, ainsi que des fonctions qui vont réaliser des actions portant sur ces variables. La programmation en Labview consiste simplement à concevoir le traitement de l'information, organiser et relier les variables avec les fonctions au moyen de fils.
En savoir plus

16 En savoir plus

[PDF] Formation complet d Ada en pdf | Cours informatique

[PDF] Formation complet d Ada en pdf | Cours informatique

Ce n’est pas un livre permettant d’acqu´ erir une m´ ethode, ni un cours Ada, c’est uniquement, et c’est sa grande qualit´ e, un livre destin´ e ` a faire le premier pas, celui qui est le plus difficile. Quoique tous les exemples soient en Ada, Initiation et auto-formation ` a la programmation informatique donne aussi quelques ´ el´ ements de comparaison en ´ evoquant les autres langages courants, avec quelques listings, comparaison qui tourne naturellement ` a l’avantage de Ada, car le lecteur n´ eophyte pr´ ef` era instinctivement un code naturellement lisible et expressif ` a un code cryptique et inexpressif.
En savoir plus

108 En savoir plus

[PDF] Cours complet de programmation en Caml pour débutant | Cours informatique

[PDF] Cours complet de programmation en Caml pour débutant | Cours informatique

6 Traitement des exceptions En programmation fonctionnelle, les fonctions sont totales, c’est à dire qu’elles sont applicables à tout argument qui appartient à leur type de départ. Il faut donc être capable de traiter les cas, appelés exceptions, où cet argument n’est pas acceptable. Par exemple : une division par zéro ou bien la recherche de la tête d’une liste vide. Ceci peut être fait par des tests préventifs placés dans le corps des fonctions, mais ce mécanisme est très lourd car il implique un travail important pour le programmeur et il altère la lisibilité d’un programme en masquant son fonctionnement normal. C’est pourquoi les langages de programmation modernes comportent un mécanisme spécifique pour le traitement des exceptions. Dans ce chapitre nous étudions celui qui est offert par Caml.
En savoir plus

67 En savoir plus

[PDF] Cours complet de programmation Lua [Eng] | Cours informatique

[PDF] Cours complet de programmation Lua [Eng] | Cours informatique

It supports procedural programming, object-oriented programming, functional programming, data-driven programming, and data description.?. It supports procedural programming, object-or[r]

55 En savoir plus

Show all 10000 documents...