Haut PDF [PDF] Cours complet d Android en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet d Android en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet d Android en pdf | Formation informatique

− ArrayAdapter(Context, type) le premier paramètre est généralement l'activité elle-même, le second paramètre peut être une valeur prédéfinie : android.R.layout.simple_list_i[r]

66 En savoir plus

[PDF] Formation complet langage SQL Server pdf | Cours informatique

[PDF] Formation complet langage SQL Server pdf | Cours informatique

L’option « LOW_PRIORITY » permet de retarder automatiquement l’exécution de la mise à jour des données au moment ou il n’y a plus aucune lecture en cours sur la table impactée. La clause « WHERE [ filtre sur les données] » permet de sélectionner quelles sont les données à mettre à jour sur la table. Sans cette clause, toutes les lignes de la table seront alors modifiées.

25 En savoir plus

[PDF] Cours complet sur les macros VBA en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet sur les macros VBA en pdf | Formation informatique

Cours 7 : Les boîtes de dialogues communes Avant tout, pour pouvoir utiliser les boîtes de dialogue communes, il faut ajouter le contrôle CommonDialog dans votre boîte à outils. Pour ce faire, placer votre souris sur la boîte à outils et cliquez sur le bouton droit. Ensuite, choisissez la commande "Composants". Une liste de tous les contrôles apparaît alors. Celui qui nous intéresse ici, c'est le contrôle CommonDialog . Cochez la case du contrôle Microsoft Common Dialog Control 6.0 (SP3) et appuyez sur le bouton Appliquer. Le contrôle CommonDialog va alors apparaître sur votre boîte à outils. A présent, vous pouvez l'utilisez dans vos applications. NB : commencez par modifier les propriétés du contrôle avant d'utiliser les méthodes respectives.
En savoir plus

46 En savoir plus

[PDF] Télécharger cours complet d’ADA en pdf | Formation informatique

[PDF] Télécharger cours complet d’ADA en pdf | Formation informatique

• Il a été ensuite repris et amélioré au milieu des années 1990, pour donner Ada 95, le premier langage objet standardisé de manière.. internationale.[r]

129 En savoir plus

[PDF] Formation pdf complet de .NET Framework | Cours informatique

[PDF] Formation pdf complet de .NET Framework | Cours informatique

L’objectif de la CLI (Common Language Infrastructure ou Infrastructure de langage commun) est de créer une infrastructure dans laquelle des applications écrites dans différents langages[r]

9 En savoir plus

[PDF] Cours complet Visual Studio en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours complet Visual Studio en pdf | Formation informatique

Bonjour.Salut. Si vous voulez faire référence à la classe Salut de l’autre développeur, vous devez la spécifier sous la forme NouvelEspaceDeNoms.Salut. Il est judicieux de définir toutes vos classes dans des espaces de noms et l'environnement Visual Studio 2008 suit ces recommandations en utilisant le nom de votre projet comme espace de noms de niveau supérieur. Le SDK du .NET Framework adhère également à cette recommandation ; chaque classe du .NET Framework se trouve dans un espace de noms. Par exemple, la classe Console se situe dans l'espace de noms System. Cela signifie que son nom complet correspond à System.Console.
En savoir plus

28 En savoir plus

[PDF] Cours Complet Optimiser Lua en PDF | Formation informatique

[PDF] Cours Complet Optimiser Lua en PDF | Formation informatique

In the standard Lua VM, global variables are implemented using the ubiqui- tous table data structure, so the native machine code emitted for these instruc- tions would be fairly similar.[r]

62 En savoir plus

[PDF] Formation complet de Matlab | Cours informatique

[PDF] Formation complet de Matlab | Cours informatique

On quitte MATLAB en tapant quit dans la fenˆetre de commande ou en s´electionnant quit dans le menu File de la barre de menu pour les versions Windows ou MacOs. 1.2.2 Fonctions et commandes Certaines fonctions de MATLAB ne calculent pas de valeur num´ erique ou vectorielle, mais ef- fectuent une action sur l’environnement de la session en cours. Ces fonctions sont alors appel´ ees commandes. Elles sont caract´ eris´ ees par le fait que leurs arguments (lorsqu’ils existent) ne sont pas plac´ es entre parenth` eses. Les autres fonctions se comportent de fa¸con assez semblable aux fonc- tions math´ ematiques et la valeur qu’elles calculent peut ˆ etre affect´ ee ` a une variable.
En savoir plus

79 En savoir plus

[PDF] Utiliser les services sous Android cours pdf | Formation informatique

[PDF] Utiliser les services sous Android cours pdf | Formation informatique

1°)  Objectif   Dans  ce  TP,  nous  allons  abordé  la  notion  de  service  dans  l’environnement  Android.     A   l'instar   des   Activities,   des   Intents,   les   services   font   partie   des   briques   essentielles   d'Android.  Ils  ne  disposent  pas  d'interface  utilisateur  mais  fonctionnent  en  arrière  plan   pour   une   période   de   temps   indéfinie.   L'exemple   le   plus   courant   est   le   lecteur   de   musique,  qui  vous  permet  d'écouter  vos  mp3  sans  bloquer  la  navigation  sur  internet  ou   consulter  la  liste  des  vos  contacts.  Un  service  peut  également  rapatrier  des  données  sur   internet  tels  que  des  flux  RSS.  
En savoir plus

18 En savoir plus

[PDF] Support de cours complet d Ada 95 en pdf | Formation informatique

[PDF] Support de cours complet d Ada 95 en pdf | Formation informatique

La standardisation est acquise à l'heure actuelle: le document définitif a passé toutes les étapes de vote et est en cours de publication à l'ISO. La première suite de validation comportant les tests des nouveautés Ada 95 sera mise en service au mois de mars 1995. A titre transitoire pour permettre aux constructeurs de répondre plus rapidement aux besoins spécifiques de leur clientèle, on autorisera des implémentations partielles des nouveautés Ada 95, la totalité des fonctionnalités d'Ada 83 restant obligatoire. Les fabricants de compilateurs ont annoncé leurs plans de transition, certains mettant l'accent d'abord sur les aspects POO, d'autres sur les fonctionnalités temps-réel. Certains constructeurs proposent déjà des compilateurs fournissant au moins une partie des nouvelles possibilités.
En savoir plus

23 En savoir plus

[PDF] Cours complet Types objet en Pascal pdf | formation informatique

[PDF] Cours complet Types objet en Pascal pdf | formation informatique

K par valeur : la valeur de arg1 est copiée dans param1 K par adresse ( VAR ) : param2 désigne arg2 lui-même dans. le corps de la méthode (même adresse en mémoire) • Condition : t[r]

20 En savoir plus

[PDF] Cours complet sur les bqses de la technologie .NET en PDF - Formation informatique

[PDF] Cours complet sur les bqses de la technologie .NET en PDF - Formation informatique

Caching Security Security Services Services Description Description Discovery Discovery Protocols Protocols UI UI HTMLControls HTMLControls WebControls WebControls System.Drawing System.[r]

37 En savoir plus

[PDF] Cours Langages Eiffel pas à pas complet | Formation informatique

[PDF] Cours Langages Eiffel pas à pas complet | Formation informatique

Soit le type dynamique de la variable article n’est pas conforme avec le type statique de la variable vetement : il ne s’agit ni d’une instance de la classe vetement ni d’une instance d’[r]

177 En savoir plus

[PDF] Cours complet pour apprendre Ruby | Formation informatique

[PDF] Cours complet pour apprendre Ruby | Formation informatique

(1..40).collect { |n| c=c+n.to_s } puts (c.to_f) puts (c.to_r) Le premier objet qui a été créé ci-dessus est une chaîne de caractères. Ruby le sait parce qu'on l'a mise entre guillemets. Initialement elle comprend le début de la représentation décimale de la constante (ou 0 suivi du point décimal). Le deuxième objet créé ci-dessus est une liste d'entiers (allant de 1 à 40). Cet objet est créé au vol, sans lui donner de nom, parce que la seule chose qu'on veuille faire avec lui, est d'appeler sa méthode collect qui fonctionne un peu comme le times des entiers: Un bloc d'instructions, entre accolades, avec un indice qui parcourt les éléments successifs du tableau, et ... une seule instruction, de concaténation de n (une fois transformé en chaîne de caractères avec to_s) et de la constante en cours de construction. Ceci fait, la constante est donc une chaîne de caratères, que
En savoir plus

162 En savoir plus

[PDF] Cours complet de Ruby on Rails | Formation informatique

[PDF] Cours complet de Ruby on Rails | Formation informatique

4.4. Communication entre actions : Flash Le mot flash, au sein d'une application Ruby on Rails, n'a aucun rapport avec le format d'animation proposé par Macromedia (devenu Adobe). Plus proche de son sens premier, un flash est un message d'alerte. C'est en fait un tableau associatif, stocké dans la session de l'utilisateur, où l'action en cours peut ajouter des données. Si le flash contient des informations, elles seront disponibles pour l'action suivante, puis effacées (par défaut).

45 En savoir plus

[PDF] Cours complet pour apprendre le XML - Formation informatique

[PDF] Cours complet pour apprendre le XML - Formation informatique

Utilisation des XML Schema ou des DTD ( XML Schema ou des DTD ( Document Type Definition Document Type Definition ) pour ) décrire la structure des documents avec les imbrications des é[r]

36 En savoir plus

[PDF] Formation complet de WinDev avec exemples | Cours informatique

[PDF] Formation complet de WinDev avec exemples | Cours informatique

Bien entendu, la saisie et la gestion de ces règles sont "naturelles" et non contraignantes, totalement inté- grées à l’environnement, et disponibles à chaque fois que cela est nécessaire. Les règles sont bien sûr les règles définies lors de la conception du projet, dans le cahier des charges initial. Mais de nouvelles règles vont également naître en cours d’utilisation. Une règle peut être définie par un développeur lors des phases de code, pour éclaircir un point d’ombre ou clarifier les méthodes suivies. Une règle peut enfin être demandée et définie directement par un utilisateur, qui définira un mode opéra- toire ou exprimera une demande.
En savoir plus

177 En savoir plus

[PDF] Formation complet d Algorithme à télécharger | Cours informatique

[PDF] Formation complet d Algorithme à télécharger | Cours informatique

Il est nécessaire de disposer d'un langage qui soit non lié à l'implémentation. Ceci permet une description plus précise des structures de données ainsi qu'une rédaction de l'algorithme plus souple et plus "lisible". Le langage EXALGO est un exemple de ce qui peut être utilisé et qui sera utilisé dans ce cours. Il est composé de chaînes de caractères alphanumériques, de signes opératoires (+,-,*,/,<,<=,>=,>,<>,==,=,ou,non,et), de mot-clés réservés, et de signes de ponctuation : ''=, ;,(,), début, fin, //. Les balises début et fin peuvent être remplacés par { et }.
En savoir plus

52 En savoir plus

[PDF] Cours complet pour débuter avec CakePHP | Formation informatique

[PDF] Cours complet pour débuter avec CakePHP | Formation informatique

App.webroot Le répertoire webroot. App.wwwRoot Le chemin vers webroot. App.fullBaseUrl Le nom de domaine complet (y compris le protocole) vers la racine de votre application. Ceci est utilisé pour la génération d’URLS absolues. Par défaut, cette valeur est générée en utilisant la variable d’environnement $_SERVER. Cependant, vous devriez la définir manuellement pour optimiser la performance ou si vous êtes inquiets sur le fait que des gens puissent manipuler le header Host. Dans un contexte de CLI (à partir des shells), fullBaseUrl ne peut pas être lu dans $_SERVER, puisqu’il n’y a aucun serveur web impliqué. Vous devez le spécifier vous-même si vous avez besoin de générer des URLs à partir d’un shell (par exemple pour envoyer des emails).
En savoir plus

904 En savoir plus

[PDF] L'algorithmique pas à pas facile cours complet | Formation informatique

[PDF] L'algorithmique pas à pas facile cours complet | Formation informatique

La deuxième remarque concerne le signe de l’affectation. En algorithmique, comme on l’a vu, c’est le signe . Mais en pratique, la quasi totalité des langages emploient le signe égal. Et là, pour les débutants, la confusion avec les maths est également facile. En maths, A = B et B = A sont deux propositions strictement équivalentes. En informatique, absolument pas, puisque cela revient à écrire A B et B A, deux choses bien différentes. De même, A = A + 1, qui en mathématiques, constitue une équation sans solution, représente en programmation une action tout à fait licite (et de surcroît extrêmement courante). Donc, attention ! ! ! La meilleure des vaccinations contre cette confusion consiste à bien employer le signe en pseudo-code, signe qui a le mérite de ne pas laisser place à l’ambiguïté. Une fois acquis les bons réflexes avec ce signe, vous n’aurez plus aucune difficulté à passer au = des langages de programmation.
En savoir plus

183 En savoir plus

Show all 10000 documents...