Haut PDF [PDF] Cours COBOL et la cinématique de fichiers pdf | Formation informatique

[PDF] Cours COBOL et la cinématique de fichiers pdf | Formation informatique

[PDF] Cours COBOL et la cinématique de fichiers pdf | Formation informatique

1. Introduction De nombreux problèmes de gestion nécessitent un rapprochement entre plusieurs fichiers séquentiels. Résoudre ces problèmes met en jeu des techniques dites de cinématique de fichiers. Ce chapitre présente tout d'abord un nouveau jeu de primitives de manipulation de ces fichiers séquentiels, plus standard que celles classiquement utilisées. Nous utilisons ensuite ces primitives dans un certain nombre d' algorithmes type . Nous montrons qu'il n'y a que quatre traitements et que tout problème se résoud à l'aide de l'un de ces algorithmes de base. Nous consacrons une section au problème crucial du choix du fichier appelant et terminons par des considérations d' optimisation .
En savoir plus

28 En savoir plus

[PDF] Manipulation des fichiers en C support de formation - Cours informatique

[PDF] Manipulation des fichiers en C support de formation - Cours informatique

Pointeurs vers un fichier En revanche, lorsqu’on utilise les primitives de la bibliothèque standard d’entrés/sorties fopen, fread, fscanf, ..., les fichiers sont repérés par des pointeurs vers des objets de type FILE (type défini dans le fichier <stdio.h>). Il y a trois pointeurs prédéfinis :

48 En savoir plus

[PDF] Cours de programmation Pascal : Les Fichiers | Formation informatique

[PDF] Cours de programmation Pascal : Les Fichiers | Formation informatique

LES FICHIERS GENERALITES Qu'est ce qu'un fichier? Un fichier est un ensemble structuré d'informations. Cet ensemble est identifié par un nom et stocké sur une mémoire périphérique. cette mémoire est généralement un disque dur ou une disquette. En effet, toutes les données se trouvant dans la mémoire vive de l'ordinateur au moment de la coupure d'alimentation sont perdues. Un fichier permet donc de STOCKER de l'information en vue de la réutiliser lors de la remise en service de l'appareil. On est donc ammené ainsi à stocker, des textes, des graphismes, des fiches ou des programmes (en code source ou en code executable).
En savoir plus

52 En savoir plus

[PDF] Cours ADA La gestion des Fichiers et des Exceptions en pdf | Formation informatique

[PDF] Cours ADA La gestion des Fichiers et des Exceptions en pdf | Formation informatique

2  Gestion des fichiers: Les concepts de base  ¡  Les fichiers internes et externes  l  Interne: Clavier, Affichage sur écran.  l  Externes : Sur disque.  ¡  Les modes d’ouverture de fic[r]

25 En savoir plus

[PDF] Support de formation sur l’utilisation de l’API COBOL | Cours informatique

[PDF] Support de formation sur l’utilisation de l’API COBOL | Cours informatique

Et là ça marche ! Voilà le résultat : 1 Pour a : 00 2.5.0.5. Attention... Interro surprise! Pour vous entrainer je vous invite à essayer de faire un programme qui demande 2 chiffres à l’utilisateur et ensuite qui calcule le produit des 2 chiffres. Je ne vous donnerai pas la solution, c’est très simple et vous avez tout le nécessaire dans ce chapitre, si jamais vous avez du mal ! Pour vos premiers pas avec COBOL, vous avez réalisé un programme simple qui récupère une valeur saisie et qui vous l’affiche à l’écran. C’est déjà pas mal, et ça doit vous changer si vous connaissez déjà d’autres langages !
En savoir plus

84 En savoir plus

[PDF] Cours du langage Cobol : instructions et types élémentaires | Formation informatique

[PDF] Cours du langage Cobol : instructions et types élémentaires | Formation informatique

Remarques : Il arrive également qu’on écrive des sous-programmes spécialement pour une (et une seule) application lorsqu’on veut sérier les problèmes et modulariser : en cobol , pour traiter ces cas , on ne fait pas réellement des sous-programmes (qui sont des programmes complets) mais on utilise l’instruction PERFORM qui permet de se brancher sur des «modules» (appartenant au même programme) placés après l’instruction STOP RUN.

37 En savoir plus

[PDF] Cours en pdf de Cobol les Règles d’écritures de programmes | Formation informatique

[PDF] Cours en pdf de Cobol les Règles d’écritures de programmes | Formation informatique

FROM n-d-1 revient à effectuer un MOVE depuis n-d-1 vers la zone ‘’buffer’’ avant l’ordre WRITE. Les autres options concernent l’édition (donc des fichiers en ASSIGN ….. PRINTER). Il faut choisir une option AFTER ou BEFORE et la garder pour tous les WRITE sur le même fichier. ‘’entier’’ désigne le nombre de lignes blanches avant l’écriture (AFTER) ou après l’écriture (BEFORE).

113 En savoir plus

[PDF] Support de cours du  langage COBOL : les Tables | Formation informatique

[PDF] Support de cours du langage COBOL : les Tables | Formation informatique

STOP RUN. NB.- Attention !! Sur l'AS/400, le traitement des verbes ACCEPT ou DISPLAY est un peu particulier : chaque appel à l'un de ces deux verbes provoque une interruption du déroulement du programme et l'apparition d'un écran où s'affichent les MESSAGES engendrés par les DISPLAY. Les zônes à saisir par ACCEPT doivent l'être sur une ligne réservée à cet usage. Cet aspect confirme que les verbes ACCEPT et DISPLAY doivent intervenir le moins souvent possible en COBOL.

113 En savoir plus

[PDF] Passer d'un modèle UML au code COBOL cours pdf | Formation informatique

[PDF] Passer d'un modèle UML au code COBOL cours pdf | Formation informatique

Ce que je propose ici est de voir comment utiliser UML, finalement comme vous avez peut être mis en oeuvre Merise, pour rendre accessible la notation UML à des personnes seulement habituées à Cobol. Dans Cobol, tout comme dans des langages comme le C, on a uniquement les notions de structures de données et de traitements. L'idée est donc de conserver ces concepts dans nos modèles UML et de se restreindre uniquement à ceux-là (cf. cet autre article ). Nous pouvons donc créer des modèles UML où l'on va utiliser le concept de classe mais en ne créant que des classes de type « données », c'est à dire des classes ne contenant que des attributs et pas d'opération et des classes de type
En savoir plus

8 En savoir plus

[PDF] Support de formation avancé sur le langage Cobol : les Tables | Cours informatique

[PDF] Support de formation avancé sur le langage Cobol : les Tables | Cours informatique

Elle permet de réserver pour un même programme, la même place en mémoire à des variables de noms distinct mais de même types (éventuellement le type peut être distinct dans certains co[r]

45 En savoir plus

[PDF] Cours d’introduction à l’algorithmique et à la programmation avec le langage Cobol | Formation informatique

[PDF] Cours d’introduction à l’algorithmique et à la programmation avec le langage Cobol | Formation informatique

Langages informatiques  Un langage informatique est un code de communication , permettant à un être humain de dialoguer avec une machine en lui soumettant des instructions et en analysant les données matérielles fournies par le système.

78 En savoir plus

[PDF] Cours Fortran : Procédures, Modularité et Fichiers | Formation informatique

[PDF] Cours Fortran : Procédures, Modularité et Fichiers | Formation informatique

Remarque : sous Unix et Linux, on doit préfixer le nom d'un exécutable par un point et un slash (  ./) pour indiquer explicitement qu'il se trouve dans le répertoire courant. Sinon, le système d'exploitation ne le reconnaît pas : C'est une mesure de sécurité  : cela évite le risque de lancer par inadvertance un programme malveillant du même nom dissimulé quelque part ailleurs sur le système de fichiers.

10 En savoir plus

[PDF] Cours Cobol Langages et Compilation pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Cobol Langages et Compilation pdf | Formation informatique

HELMo Saint - Laurent Louis SWINNEN Mars 2008 COBOL Langage COBOL Langages et Compilation louis.swinnen@gmail.com Une introduction à... HELMo.[r]

71 En savoir plus

[PDF] Télécharger Cours de Cobol gratuit en pdf | Formation informatique

[PDF] Télécharger Cours de Cobol gratuit en pdf | Formation informatique

La différence avec le programme COBOL normal réside dans l’introduction : ♦ de clauses « USING » dans la PROCEDURE DIVISION, ou dans ENTRY ; ♦ d’une LINKAGE SECTION dans le sous-programme, pour établir une liaison avec les zones de données du programme principal désignées dans la clause « USING » de l’ordre « CALL ». L’appel d’un sous-programme externe (branchement du traitement depuis le programme principal COBOL), vers le sous-programme est réalisé par l’ordre « CALL ».

82 En savoir plus

[PDF] Débuter en Cobol cours pdf | Formation informatique

[PDF] Débuter en Cobol cours pdf | Formation informatique

- PROCEDURE DIVISION. : suite des instructions formant le corps du programme ; celui-ci peut être composé de un ou plusieurs paragraphes (un paragraphe est constitué d'un nom de paragraphe suivi d'un point et d'un espace au moins, et de zéro, une ou plusieurs phrases). Une phrase se compose de une ou plusieurs instructions COBOL et se termine par un point. Une instruction commence obligatoirement par un mot réservé COBOL et peut être constituée de plusieurs mots et de séparateurs formant une commande COBOL syntaxiquement correcte. Plusieurs paragraphes peuvent eux-mêmes être regroupés en sections.
En savoir plus

22 En savoir plus

[PDF] Les Fichiers en Pascal Cours pdf | formation informatique

[PDF] Les Fichiers en Pascal Cours pdf | formation informatique

Compléments : fichiers input / output Il existe deux fichiers de texte prédéfinis : input et output . En fait ces deux fichiers représentent :  le clavier ( input , considéré comme ouvert en lecture )  l'écran ( output , considéré comme ouvert en écriture ) On a jusqu'à présent utilisé (sans le savoir) les abréviations suivantes:

31 En savoir plus

[PDF] Formation générale de Cobol en pdf | Cours informatique

[PDF] Formation générale de Cobol en pdf | Cours informatique

En triant par ordre alphabétique, on trie par ordre croissant (ASCENDING). On pourrait de la même façon trier en ordre décroissant (DESCENDING) le résultat serait que ZORRO serait placé avant ALEXANDRE. Ce tri peut se faire à l'aide d'un programme écrit par l'utilisateur, mais il existe un ensemble de programmes appelé SORT qui permet de faire le TRI des fichiers.

78 En savoir plus

[PDF] Cours langage Cobol Gestion de fichiers pdf | Formation informatique

[PDF] Cours langage Cobol Gestion de fichiers pdf | Formation informatique

6.1. DEFINITION. Le fichier des clés secondaires peut être défini au moment de la phase d’allocation (UFAS, Bull), ou à n’importe quel moment de la vie du fichier principal (VSAM, IBM). On ne peut créer plus de 15 fichiers secondaires. Leur gestion est identique à celle du fichier principal, toutefois la clé secondaire contrairement à la clé principale n’est pas obligatoirement unique.

76 En savoir plus

[PDF] Cours Cobol Programmation fichiers pdf | Formation informatique

[PDF] Cours Cobol Programmation fichiers pdf | Formation informatique

1.2 Essai de justification Lors de la conception de ce module, nous avons absolument tenu à glisser ce chapitre dans le plan. "Apprendre à programmer en COBOL" n'est pas un objectif suffisant pour nous. Nous voulons y ajouter le mot "bien", pour le transformer en "Apprendre à bien programmer en COBOL". Bien programmer, en effet, doit être l'objectif de tout informaticien et ce quel que soit le langage utilisé. Dans le cadre qui est le notre actuellement, COBOL, cet objectif est encore plus prioritaire. Ce langage a, rappelons-le, été conçu pour être standard et appliqué à la gestion.
En savoir plus

12 En savoir plus

[PDF] Support de cours Cobol Les tables pdf | Formation informatique

[PDF] Support de cours Cobol Les tables pdf | Formation informatique

Intérêts de l'exemple : ♦ la table décrite dans le TP est ici triée en utilisant le SORT Cobol ♦ chargement séquentiel d'une table à trois niveaux (T-TAB1) à partir d'un fichier ; cette table est décrite avec l'option DEPENDING ON, et l'on voit que pour l'initialiser on utilise le PERFORM VARYING, de manière à initialiser chaque poste de la table ; en effet, lorsqu'il y a une telle option dans une table, on ne peut utiliser l'instruction INITIALIZE. A noter que l'objet d'une clause OCCURS avec l'option DEPENDING ON doit être la dernière zone groupe ou la dernière zone élémentaire d'un enregistrement, il ne peut être suivi d'une donnée d'un niveau égal ou inférieur ; d'autre part quand une zone groupe contient la clause OCCURS, la donnée qui en dépend ne peut être de longueur variable. On n'aurait pas pu avoir :
En savoir plus

69 En savoir plus

Show all 10000 documents...