Haut PDF [PDF] Architecture Client Serveur pdf

[PDF] Architecture Client Serveur pdf

[PDF] Architecture Client Serveur pdf

QU’EST- CE QU’ UNE ARCHITECTURE CLIENT-SERVEUR ? Un gestionnaire de réseau local fonctionne sur le principe d’une architecture dite « Client / Serveur ». Chaque station du réseau, une fois reconnue par le système (procédure de log-on), se voit offrir l’accès à des ressources diverses, tant matérielles que logicielles.

9 En savoir plus

Cours complet MySQL : notions de base sur l’architecture client-serveur

Cours complet MySQL : notions de base sur l’architecture client-serveur

 Une BD est stockée sur un ou plusieurs disques durs.  Pour une BD, il y a un SGBD et un seul. Le SGBD et la BD sont en général sur la même machine (pris en charge par le même SE). Le SGBD peut gérer plusieurs BD.  Pour un SGBD donné, il peut y avoir plusieurs applications qui communiquent avec lui. Le SGBD est le serveur. Chaque application est un client. Une application peut être sur une machine différente de celle du serveur, ou sur la machine du serveur.

21 En savoir plus

Développement d'applications. Programmation orientée objet avec Architecture Client/Serveur

Développement d'applications. Programmation orientée objet avec Architecture Client/Serveur

signal, cet objet est de type QObject et doit ˆetre cast´e en Client. Il ne faut pas oublier de g´erer les cas d’erreurs possibles li´es `a ce cast. Ensuite il a fallu trouver un moyen d’analyser les messages rec¸us par le serveur. En effet l’exemple se contentait de renvoyer le message tel quel. J’ai donc invent´e une nomenclature toute simple. Le message doit commencer par le nombre 1 pour les fichiers et 2 pour les requˆetes. Si c’est un fichier alors la deuxi`eme ligne contient le nom du fichier puis son contenu se situe de la troisi`eme ligne `a la fin du message. Pour les requˆetes nous avons le nom de l’ex´ecutable `a utiliser `a la deuxi`eme ligne, puis la liste des param`etres s´epar´es par des espaces `a la troisi`eme ligne et une quatri`eme ligne qui indique le type des param`etres de la ligne pr´ec´edente.
En savoir plus

66 En savoir plus

[PDF] Développement d’application client serveur avec Visual Basic | Cours informatique

[PDF] Développement d’application client serveur avec Visual Basic | Cours informatique

Pour implémenter les propriétés d'un contrôle ActiveX, on ajoute les procédures de propriété au module de code de l'objet UserControl qui constitue la base de la classe du contrôle.. L[r]

27 En savoir plus

[PDF] Cours architecture et Sécurité Réseaux en pdf | Cours informatique

[PDF] Cours architecture et Sécurité Réseaux en pdf | Cours informatique

d’authentification (RADIUS/TACACS). ■ 2) EAP contrôle l’accès en PPP d’un poste de travail à un réseau avec une approche à trois entités : ■ Un client : qui n’a pas encore l’accès au réseau et communique en PPP, ■ Un point d’accès : qui peut communiquer sur le réseau avec un serveur, ■ Un serveur d’authentification : connecté au réseau.

163 En savoir plus

Nouvelle architecture pour le serveur UNL

Nouvelle architecture pour le serveur UNL

Le processus fils traite la requête et renvoie la réponse au client. Dans le cas de la commande TRAN, le processus traite la requête comme il le faisait dans la version précédente avec le courrier électronique. Il analyse le graphe UNL, en construit un objet Common Lisp Object System (CLOS). Les noeuds du graphe sont traduits en français à l'aide du dictionnaire UNL-français chargé en mémoire. Le graphe est ensuite transformé en arbre.

9 En savoir plus

[PDF] Cours Microsoft .NET Architecture et Services En PDF | Formation informatique

[PDF] Cours Microsoft .NET Architecture et Services En PDF | Formation informatique

Les services Web reposent sur le protocole SOAP, anciennement connu sous le nom de XML- RPC, pour interopérer de manière neutre. La spécification, sur laquelle Microsoft a travaillé avec IBM notamment, est en cours de validation par le W3C. Ainsi, SOAP est réellement ouvert et, quand les implémentations des différents acteurs seront stabilisées, il sera facile d’écrire des clients SOAP effectuant des appels sur des objets servis par .NET sur n’importe quelle architecture. Ce qui est plus surprenant, c’est qu’il existe déjà une implémentation libre en Java de SOAP connue sous le nom de Apache-SOAP dont la dernière version, si cela a une signification, est 2.1 à ce jour. Apache-SOAP permet d’écrire des clients SOAP en Java et, côté serveur, se conjugue très bien avec le serveur d’application libre Apache Tomcat, lequel offre toute l’infrastructure nécessaire pour servir des requêtes SOAP sur l’Internet. Cette implémentation est dans sa quasi-totalité l’œuvre d’IBM (issue du projet AlphaWorks SOAP4J) qui a mis à profit sa participation dans la conception du protocole pour en fournir une implémentation très complète. De même, un module SOAP::Lite existe pour le langage
En savoir plus

72 En savoir plus

[PDF] Cours Packet Tracer & architecture Reseaux en PDF | Formation informatique

[PDF] Cours Packet Tracer & architecture Reseaux en PDF | Formation informatique

‹ N° Port 554 (TCP ou UDP) ‹ RTSP, est un protocole de niveau Session pour visualiser en continu des flux multimédia à partir d’un serveur distant. ‹ Il offre un contrôle sur les flux audio et vidéo reçus en simulant les fonctions d’un magnétoscope tels que : pause, avance rapide, retour rapide, et accès direct.

44 En savoir plus

[PDF] Cours Architecture réseaux

[PDF] Cours Architecture réseaux

Ports TCP La communication vers un service donné s’effectue sur un port. La combinaison { adresse IP, numéro de port } correspond à un processus sur le client ou le serveur. Les serveurs écoutent généralement sur un port connu. Exemple : 25 pour un serveur de courriel, 22 pour un serveur SSH, 21 pour un serveur FTP, 80 pour un

86 En savoir plus

Cours HARDWARE 2 Serveur réseau et communication en PDF

Cours HARDWARE 2 Serveur réseau et communication en PDF

La technologie d'un switch est étroitement liée au type de donnée, à la topologie du réseau et aux performances désirées. Le premier procédé de fonctionnement et le plus courant, appelé Store and Forward, stocke toutes les trames avant de les envoyer sur le port adéquat. Avant de stocker l'information, le switch exécute diverses opérations, allant de la détection d'erreur (RUNT) ou construction de la table d'adresses jusqu'aux fonctions applicables au niveau 3 du modèle OSI, tel que le filtrage au sein d'un protocole. Ce mode convient bien au mode client/serveur car il ne propage pas d'erreur et accepte le mélange de diverses médias de liaison. Ceci explique qu'on les utilise dans les environnements mixtes cuivre / fibre ou encore dans le mélange de débits. La capacité de la mémoire tampon varie de 256 KB à plus de 8 MB pour les plus gros modèles. Les petits switch de ce type partagent souvent la capacité de mémoire par groupes de ports (par exemple par 8 ports). Par contre, les modèles de haute gamme utilisent une mémoire dédiée par port d'entrée. Le temps d'attente entre la réception et l'envoi d'un message dépend de la taille des données. Ceci ralentit le transfert des gros fichiers.
En savoir plus

8 En savoir plus

[PDF] Document de cours de programmation web serveur | Cours Informatique

[PDF] Document de cours de programmation web serveur | Cours Informatique

Permet d’abstraire la création d’une page Web. Suit en général le modèle MVC (voir transparent suivant). Inclut parfois la génération de code JavaScript côté client pour créer directement une application Web fortement dynamique (p. ex., validation de formulaire) ; intégration Ajax également.

52 En savoir plus

[PDF] Document pour apprendre Windows Serveur 2008

[PDF] Document pour apprendre Windows Serveur 2008

j La rationalisation des infrastructures : Windows Serveur 2008 permet de consolider les serveurs X86 par la virtualisation de serveurs, il permet également de centraliser les applications (virtualisation de présentation). Hyper-V, "l’hyperviseur" de Windows Server 2008, est une architecture conçue pour héberger des machines virtuelles multiprocesseurs et 64-bits et pour permettre ainsi de rationaliser les investissements matériels. Cette technologie est intégrée directement dans le système d’exploitation et ne requiert donc aucun investissement complémentaire. Pour les entreprises qui ont une stratégie de centralisation des applications, les nouveaux services (Terminal Services) intégrés à Windows Server 2008 proposent trois innovations très significatives, notamment pour les populations nomades : une fonction de passerelle d’accès aux applications qui permet d’y accéder à partir de n’importe quelle connexion Internet, l’amélioration de l’ergonomie d’accès aux applications et la fonction EasyPrint qui permet d’exploiter plus simplement les imprimantes.
En savoir plus

15 En savoir plus

[PDF] Guide de formation avec exemples sur l'essentiel Windows 2003 | Cours windows serveur

[PDF] Guide de formation avec exemples sur l'essentiel Windows 2003 | Cours windows serveur

L’étape suivante sera de choisir entre intégrer un groupe de travail ou un domaine. Le nom du groupe de travail par défaut est : WORKGROUP 3. Installation contrôlée ou automatisée Cette méthode a un intérêt si vous souhaitez installer Windows 2003 Server sur plusieurs ordinateurs ou vous affranchir du CD-ROM. Pour cela, copiez-le contenu du répertoire i386 du CD-Rom dans un partage réseau. Dès lors, il suffit de mettre en place une gestion de réseau minimum sur la machine à installer (par exemple un client réseau 3.0 sous DOS) afin de se connecter à cette ressource et lancer l’installation par la commande WINNT.EXE. Vous pouvez aussi utiliser la commande WINNT32.EXE si vous souhaitez procédez à l’installation à partir d’un système d’exploitation 32 bits (démarrage à partir des disquettes d’installation).
En savoir plus

75 En savoir plus

[PDF] Tutorial administration d’un Serveur pdf

[PDF] Tutorial administration d’un Serveur pdf

Administration d’un Serveur Informatique Chapitre I : DHCP Figure I. 1:Interaction client/serveur DHCP Configuration manuelle et configuration automatique Pour comprendre en quoi l'utilisation du protocole DHCP est avantageuse pour la configuration TCP/IP de postes clients, il est utile de comparer la méthode de configuration TCP/IP manuelle avec la méthode automatique. La configuration TCP/IP manuelle signifie que les utilisateurs peuvent choisir une adresse IP aléatoire au lieu d'en obtenir une auprès de l'administrateur réseau. L'utilisation d'adresses incorrectes peut provoquer des problèmes réseau, comme un conflit avec une adresse existante ou l'impossibilité pour l'ordinateur de communiquer avec le réseau. De même, saisir manuellement l'adresse IP, le masque de sous-réseau et la passerelle par défaut impliquent des fautes de frappe potentielles, qui risquent de créer des problèmes semblables. Une autre des limites de la configuration TCP/IP manuelle est la surcharge administrative sur des inter-réseaux où les ordinateurs sont fréquemment déplacés d'un sous-réseau à un autre. Par exemple, lorsque vous déplacez un poste de travail vers un autre sous-réseau, vous devez modifier l'adresse IP et l'adresse de la passerelle par défaut de l'ordinateur pour qu'il puisse communiquer à partir de son nouvel emplacement.
En savoir plus

81 En savoir plus

[PDF] Cours Installation d'un Serveur FTP pdf

[PDF] Cours Installation d'un Serveur FTP pdf

Pour plus d'informations concernant le protocole FTP voir la traduction en français de la RFC (Request For Comments ou demande de commentaires). Un serveur FTP est utilisé dans le cas où l'on souhaite rendre disponible des fichiers (dans un réseau local ou sur internet) et ce que ce soit de manière anonyme ou grâce à des comptes utilisateurs. L'échange des fichiers peut se faire dans les 2 sens, soit en téléchargement à partir du serveur ftp (download) vers l'utilisateur (client) ou soit dans le sens contraire, en téléchargement à partir de l'utilisateur vers le serveur ftp (upload).
En savoir plus

53 En savoir plus

[PDF] Support de formation Android : Architecture, compilation et Debug - Free PDF Download

[PDF] Support de formation Android : Architecture, compilation et Debug - Free PDF Download

1 Ecrire un code natif C/C++ + wrapper JNI 2 Le code natif C/C++ est compil´ e sous forme de biblioth` eque dynamique .so 3 Une biblioth` eque est g´ en´ er´ ee par architecture d´ esir´ ee 4 Le ou les biblioth` eques .so sont int´ egr´ ees ` a l’application

31 En savoir plus

[PDF] Cours Architecture d'un ordinateur en PDF | Cours informatique

[PDF] Cours Architecture d'un ordinateur en PDF | Cours informatique

218 Chaîne de Compilation (2/14) Environnement de développement Environnement d’exécution Editeur Fichiers source Compilateur Fichiers « objet » Editeur de liens Fichier Exécutable Charg[r]

88 En savoir plus

[PDF] Tutoriel informatique d Architecture des Ordinateurs pdf | Cours informatique

[PDF] Tutoriel informatique d Architecture des Ordinateurs pdf | Cours informatique

Architecture des ordinateurs 15/48 que se trouve le goulot d’étranglement entre un microprocesseur capable de traiter des informations très rapidement et une mémoire beaucoup plus lente (ex : processeur actuel à 3Ghz et mémoire à 400MHz). Or, on n’a jamais besoin de toutes les informations au même moment. Afin d’obtenir le meilleur compromis coût - performance, on définie donc une hiérarchie mémoire. On utilise des mémoires de faible capacité mais très rapide pour stocker les informations dont le microprocesseur se sert le plus et on utilise des mémoires de capacité importante mais beaucoup plus lente pour stocker les informations dont le microprocesseur se sert le moins. Ainsi, plus on s’éloigne du microprocesseur et plus la capacité et le temps d’accès des mémoires vont augmenter.
En savoir plus

49 En savoir plus

[PDF] Cours architecture des ordinateurs

[PDF] Cours architecture des ordinateurs

Notons enfin que la même problématique se retrouve pour la gestion des accès aux mémoires secondaires : la différence de vitesse entre les mémoires vives et les disques durs rend l’utili[r]

108 En savoir plus

[PDF] Circuits et architecture des ordinateurs

[PDF] Circuits et architecture des ordinateurs

14.2 Comparaison CISC/RISC Les processeurs généraux actuels se répartissent en deux grandes catégories appelées CISC pour Complex Instruction Set Computer et RISC pour Reduced Instruction Set Computer. Les processeurs de ces deux catégories se distinguent par la conception de leurs jeux d’instructions. Les processeurs CISC possèdent un jeu étendu d’instructions complexes. Chacune de ces instructions peut effectuer plusieurs opérations élémentaires comme charger une valeur en mémoire, faire une opération arithmétique et ranger le résultat en mémoire. Au contraire, les processeurs RISC possèdent un jeu d’instructions réduit où chaque instruction effectue une seule opération élémentaire. Le jeu d’instructions d’un processeur RISC est plus uniforme. Toutes les instructions sont codées sur la même taille et toutes s’exécute dans le même temps (un cycle d’horloge en général). L’organisation du jeu d’instructions est souvent appelé ISA pour Instruction Set Architecture
En savoir plus

139 En savoir plus

Show all 7065 documents...