Haut PDF Ostéotomie tibiale curviplane de valgisation

Ostéotomie tibiale curviplane de valgisation

Ostéotomie tibiale curviplane de valgisation

Résumé Le genu varum est une déformation primitive ou secondaire, caractérisée par une angulation latérale interne de la jambe par rapport au fémur. Il en résulte une dégradation cartilagineuse puis osseuse du compartiment fémoro-tibial interne qui augmente à son tour l’importance du varus. L’ostéotomie tibiale curviplane de valgisation est une technique précise qui permet de corriger le défaut de l’axe dans le plan frontal et de diminuer les contraintes biomécaniques excessives sur le compartiment fémoro-tibial interne.

107 En savoir plus

Rsultats clinico-radiologiques de l'ostotomie tibiale de valgisation par addition interne dans la gonarthrose

Rsultats clinico-radiologiques de l'ostotomie tibiale de valgisation par addition interne dans la gonarthrose

- Les paralysies du nerf sciatique poplitée externe sont fréquentes surtout pour les grandes corrections, mais leur fréquence est dépendante de la technique utilisée, ainsi leur survenu au cour des OTV par ouvertures est exceptionnel : 1 cas sur 93 pour Hernigou [63], La résection de la tête du péroné entraîne 3 % de complications nerveuses Insall [30] et l’arthrolyse de l’articulation péronéo-tibiale supérieure entraîne 1,5 % de complications nerveuses. Les complications nerveuses de l’ostéotomie curviplane existent : Maquet [41] déplore 3 % de lésions motrices (dont 1,7 % définitives) 9,4 % de lésions sensitives dont 4,4 % sont définitives.
En savoir plus

111 En savoir plus

Intrt de l'ostotomie curviplane dans le traitement de la gonarthrose

Intrt de l'ostotomie curviplane dans le traitement de la gonarthrose

2.4. Ostéotomie de soustraction externe à bascule Elle a pour principe d’associer une fermeture externe et une ouverture interne [67,68].Elle nécessite une ostéotomie de la fibula. La voie d’abord diffère selon les auteurs (médiane verticale, horizontale ou seulement externe verticale). Le point d’intersection des traits d’ostéotomie se situe au milieu de la métaphyse tibiale au-dessus de la tubérosité tibiale antérieure. Le premier trait d’ostéotomie est identique à celui d’une fermeture externe venant au contact de la cortical interne, mais le second trait est plus oblique en bas et en dedans vers le milieu de la métaphyse. Ainsi, lors du mouvement de valgisation de la jambe, on observe une fermeture externe en même temps qu’une ouverture interne. Le coin osseux alors retiré peut servir de greffon de comblement interne. Une ostéosynthèse solide est nécessaire du fait d’une plus grande instabilité de cette ostéotomie (perte de la charnière interne) par une lame-plaque vissée externe.
En savoir plus

149 En savoir plus

Place de l’ostéotomie tibiale de valgisation dans le traitement de la gonarthrose à propos de 30 cas

Place de l’ostéotomie tibiale de valgisation dans le traitement de la gonarthrose à propos de 30 cas

Résumé : Les ostéotomies pour gonarthrose sont pratiquées depuis plus d’un demi-siècle et ont fait la preuve qu’elles pouvaient stabiliser le processus arthrosique. Notre étude a porté sur 30 cas de gonarthrose fémoro-tibiale interne sur genu varum traités par ostéotomie tibiale de valgisation au service de traumatologie orthopédique de l’hôpital militaire Avicenne de Marrakech entre 2000 et 2006. L’âge moyen de nos malades était de 52 ans, 73% d’entre eux étaient de sexe masculin. Dans 90% (27 cas) des cas l’arthrose était liée à un genu varum primitif et dans 10% (3 cas) des cas à un genu varum secondaire. Cliniquement nos patients se plaignaient de douleur de type mécanique dans 90% des cas, et de type mixte dans 10% des cas. Les stades I et II d’Ahlback constituent la plus grande partie des cas de l’arthrose fémoro-tibiale (90%). La déviation angulaire globale moyenne était de 9,7° avec des extrêmes de 2° et 22°. Trois techniques furent utilisées dans notre série : l’ostéotomie curviplane dans 15 cas, l’ostéotomie tibiale de valgisation par soustraction externe dans 10 cas et par addition interne dans 5 cas avec utilisation de cale en ciment dans 4 cas et d’un greffon iliaque dans un cas. Les résultats évalués selon les critères du groupe Guepar, étaient bons et très bons dans 81,5% des cas et moyens ou mauvais dans 18,5% des cas.
En savoir plus

120 En savoir plus

Ostéotomies fémorales de valgisation dans le traitement des pseudarthroses du col du fémur

Ostéotomies fémorales de valgisation dans le traitement des pseudarthroses du col du fémur

ª La réduction : La réduction du foyer de PSD est capitale pour la réussite de l’ostéotomie. Quelques études préconisent une traction continue pré opératoire mais nous pensons ainsi que plusieurs auteurs (1, 40, 46) que la réduction opératoire sur table orthopédique est suffisante pour rétablir un contacte inter fragmentaire, si le col est résorbé il faut rechercher la continuité du bord inférieur avec la corticale interne de la diaphyse permettant de restituer la voie de passage anatomique des forces de compression par le biais de valgisation (1, 47).

97 En savoir plus

Les facteurs de risque de la périostité tibiale chez le coureur à pied

Les facteurs de risque de la périostité tibiale chez le coureur à pied

4.2.2 Intervention en contexte de soin a) Critère de jugement important et pertinent pour mon patient : La grande majorité des pathologies du sportif sont des pathologies dîtes de « surutilisation ». Ces pathologies, dont la périostite tibiale est celle qui revient de façon récurrente, sont dues en partie à une augmentation du stress mécanique que subissent les différentes structures anatomiques au niveau des membres inférieurs. Ce concept est très peu décrit dans la littérature actuelle, mais nous savons que les différents facteurs de risque peuvent être prédisposant à la survenue de blessures par surcharge au niveau des contraintes mécaniques reçues. Ainsi, outre le fait d’analyser le profil du patient par l’intermédiaire d’un questionnaire, et de mesurer certaines amplitudes lors de l’examen statique, plusieurs études ont tenté de mettre en avant l’importance de l’analyse cinématique de la course à pied afin de mettre en évidence les défauts lors des différentes phases de la foulée du patient.
En savoir plus

78 En savoir plus

Récupération de l’espace prothétique maxillaire postérieur par ostéotomie de Schuchardt

Récupération de l’espace prothétique maxillaire postérieur par ostéotomie de Schuchardt

De plus en plus de patients tardent à réhabiliter les secteurs édentés et se retrouvent parfois dans des conditions prothétiques extrêmement complexes nécessitant des chirurgies pré-prothétiques. La récupération de l’espace prothétique maxillaire postérieur est un challenge délicat mais parfois inévitable qui nécessite une analyse clinique approfondie et la connaissance de différentes techniques chirurgicales. L’ostéotomie segmentaire de Schuchardt, pratiquée depuis le 19ème siècle et inventée par un médecin allemand du même nom avait pour indication première le traitement de dysmorphoses orthodontiques. Depuis plusieurs années cette ostéotomie est remise au goût du jour mais cette fois-ci avec une indication pré-prothétique.
En savoir plus

99 En savoir plus

Ostéotomie de scarf dans l'hallux valgus : comparaison de deux séries homogènes et continues de patients avec et sans fixation

Ostéotomie de scarf dans l'hallux valgus : comparaison de deux séries homogènes et continues de patients avec et sans fixation

Patients et Méthodes Patients : Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique mono opérateur entre janvier 2010 et décembre 2013. Les critères d’inclusion étaient une déformation en hallux valgus, après l’âge de 18 ans, traitée par ostéotomie de scarf du premier métatarsien, associé à une ostéotomie phalangienne selon Akin. La plainte préopératoire était une douleur, avec difficultés au chaussage. En relation avec le métatarsus varus, la douleur siégeait en regard de la bosse médiale (« bunion »). La deuxième tête métatarsienne pouvait être douloureuse en cas d’insuffisance du premier rayon. Une procédure chirurgicale aux rayons latéraux pouvait être associée.
En savoir plus

63 En savoir plus

Effets cliniques de la neurostimulation tibiale postérieure sur les troubles vésico-sphinctériens dans l’atrophie multisystématisée

Effets cliniques de la neurostimulation tibiale postérieure sur les troubles vésico-sphinctériens dans l’atrophie multisystématisée

RESUME Objectifs. L’atrophie multisystématisée (AMS) est le plus fréquent des syndromes parkinsoniens atypiques. Tous les patients sont, par définition, affectés par une dysautonomie caractérisée dans 88% par une atteinte vésico-sphinctérienne. Devant un champ d’action étroit dans cette population, la stimulation tibiale postérieure (NSTP) est d’ores et déjà utilisée car nous en connaissons l’efficacité et la bonne tolérance dans des populations neurologiques présentant des symptômes similaires. Nous avons voulu réaliser une première évaluation de l’effet clinique de ce traitement, afin de déterminer sa place dans la prise en charge neuro-urologique des patients porteurs d’une AMS. Méthodes. Nous avons revu rétrospectivement les données cliniques recueillies selon un protocole de service mis en place de novembre 2015 à novembre 2017, sur 3 consultations. Le critère de jugement principal était l’évolution du score Urinary Symptom Profile (USP), à 2 mois de l’introduction d’un traitement quotidien par NSTP, introduit après la deuxième consultation. Nous avons également observé l’évolution du score Mesure du Handicap Urinaire (MHU), de la qualité de vie selon une échelle visuelle analogique et des données du calendrier mictionnel. Résultats. Sur 61 patients présentant une AMS et vus en consultation, 29 ont été inclus et 12 ont été suivis jusqu’à la troisième consultation. Ils rapportaient majoritairement des signes irritatifs (n=19, soit 65,5%) une dysurie (n=12, soit 41.4%) et seulement 20% une incontinence d’effort (n=5). Le score USP n’est pas significativement différent entre les deux premières consultations (avant la mise en place du traitement). On note une diminution significative du score USP à la troisième consultation, passant de 13,08 à 7,92 (p<0,01). En regardant le sous-score « hyperactivité vésicale » de l’USP, celui-ci s’est amélioré chez les patients souhaitant poursuivre le traitement, passant de 7,83 à 3,00 en moyenne (p < 0,01) mais aussi chez les patients ne le souhaitant pas, passant de 10,33 à 7,17 (p < 0,05). Le score MHU est amélioré de manière significative uniquement chez les patients souhaitant poursuivre le traitement, il passait de 6,33 à 4,60 (p<0,01). Il en est de même pour l’évaluation de la qualité de vie, s’améliorant d’un point chez les patients souhaitant poursuivre le traitement (p<0,01). Nous n’avons pas noté d’amélioration statistiquement significative de la pollakiurie, de la nycturie ou du nombre de mictions par 24 heures. Conclusion. Il s’agit d’une étude de faible puissance mettant néanmoins en évidence un effet positif de la NSTP dans l’hyperactivité vésicale des patients présentant une AMS.
En savoir plus

68 En savoir plus

Analyse cinétique et cinématique de la locomotion chez les enfants atteints d'un déficit moteur cérébral : comparaison de l'orthèse tibiale fixe et articulée

Analyse cinétique et cinématique de la locomotion chez les enfants atteints d'un déficit moteur cérébral : comparaison de l'orthèse tibiale fixe et articulée

(editor) Gait analysis in cerebral palsy. Effects of ankle-foot orthoses on hemiparetic gait. Prenatal and perinatal factors and cerebral palsy in very low birth weight infants. Effects [r]

72 En savoir plus

Résultats à moyen terme des ostéotomies tibiales de valgisation avec utilisation d'un guide de coupe sur mesure : étude de l'efficacité et de la sécurité, basée sur l'évaluation des 100 premiers patients

Résultats à moyen terme des ostéotomies tibiales de valgisation avec utilisation d'un guide de coupe sur mesure : étude de l'efficacité et de la sécurité, basée sur l'évaluation des 100 premiers patients

Les critères d'inclusion étaient : patients âgés de moins de 60 ans souffrant d’une arthrose unicompartimentale médiale (Ahlbäck ≤2, Kelgrenn et Laurence <4) [12], avec un varus métaphysaire tibial important (angle du plateau tibial médial MPTA < 85 °). Les critères d'exclusion étaient : patients souffrant d'arthrose avancée (Ahlbäck> 2) ; patients présentant des signes d’arthrose fémoro-patellaire ou fémoro-tibiale externe ; patients ayant subi une intervention chirurgicale antérieure ; et tous les artefacts (matériel d’ostéosynthèse, anomalies osseuses…) pouvant gêner l'obtention d'un scanner de bonne qualité.
En savoir plus

65 En savoir plus

Proposition d'un protocole de prise en charge pré-hospitalière de la fracture de la diaphyse tibiale de l'adulte par les médecins de montagne en cabinet de station de sports d'hiver

Proposition d'un protocole de prise en charge pré-hospitalière de la fracture de la diaphyse tibiale de l'adulte par les médecins de montagne en cabinet de station de sports d'hiver

De manière plus générale, tous les médecins interrogés se sont essayés à décrire quelle serait leur prise en charge d'une fracture ouverte de jambe, 25% d'entre eux m'avouant à la fin [r]

78 En savoir plus

Ostéotomie en chevron du premier métatarsien dans le traitement chirurgical percutané de l’hallux valgus isolé : résultats cliniques et radiologiques d’une étude rétrospective de 93 interventions

Ostéotomie en chevron du premier métatarsien dans le traitement chirurgical percutané de l’hallux valgus isolé : résultats cliniques et radiologiques d’une étude rétrospective de 93 interventions

MATERIEL ET METHODES Cette étude rétrospective, monocentrique, rapportait la technique chirurgicale d'un seul opérateur. Un total de 75 patients avec 93 interventions ont été réalisées entre janvier 2014 et février 2016. La procédure chirurgicale était une exostosectomie associée à une ostéotomie distale en chevron du premier métatarsien, ainsi qu’une arthrolyse latérale, par voie percutanée et sans fixation osseuse. Les critères d'inclusion dans cette étude étaient une chirurgie d'hallux valgus de première intention, léger à sévère, sans atteinte des rayons latéraux. Les évaluations cliniques et radiologiques comprenaient l’amplitude articulaire du premier rayon, la satisfaction subjective, le score fonctionnel d’avant pied de l’AOFAS, les complications et les paramètres radiologiques de l’avant pied.
En savoir plus

59 En savoir plus

Résultats radio-cliniques des prothèses totales de genou avec embase tibiale non cimentée tritanium‎ : étude rétrospective à propos de 80 cas

Résultats radio-cliniques des prothèses totales de genou avec embase tibiale non cimentée tritanium‎ : étude rétrospective à propos de 80 cas

L’insert en polyéthylène hautement réticulé est disponible en différentes tailles de 9 à 25mm. L’embase tibiale constituée de tritanium possède une quille Delta centrale et 4 plots, ce qui améliorerait la stabilité et la fixation [12]. Elle ne présente pas de pente intrinsèque et existe en 9 tailles. Cette embase est constituée uniquement de titane, imprimé en 3D après analyse et modélisation permettant des tailles plus anthropométriques, une porosité plus importante et une taille des pores plus importante (figure 1).

38 En savoir plus

Évaluation objective de la séquence de récupération des fibres sensitives de la troisième division du nerf trijumeau suite à une ostéotomie sagittale mandibulaire bilatérale (OSMB)

Évaluation objective de la séquence de récupération des fibres sensitives de la troisième division du nerf trijumeau suite à une ostéotomie sagittale mandibulaire bilatérale (OSMB)

Afin d’étudier la récupération au fil du temps des 3 types de fibres nerveuses sensitives de la 3 e division du nerf trijumeau suite à une OSMB, un modèle polynomial a [r]

155 En savoir plus

Analyse de l'équilibre sagittal du rachis cervical après ostéotomie lombaire : étude de 59 cas et comparaison à une population asymptomatique

Analyse de l'équilibre sagittal du rachis cervical après ostéotomie lombaire : étude de 59 cas et comparaison à une population asymptomatique

Klineberg et al (1) rapportent une augmentation spontanée de la cyphose thoracique sur les segments non instrumentés après restauration de la lordose lombaire par ostéotomie. Lafage et al (2–4) ont montré la diminution de la rétroversion du bassin après correction des déformations scoliotiques avec amélioration du SVA (Sagittal Vertical Axis) et ceci était corrélé avec l’ amélioration de la qualité de vie. Lafage et al (4) ont souligné l’importance de l’appréciation globale de l’équilibre sagittal dans la prise en charge de la déformation rachidienne car les variations de cyphose thoracique induites par la chirurgie pouvaient compromettre la restauration d’un équilibre postural économique.
En savoir plus

71 En savoir plus

Analyse cinématique de la marche de travailleurs exposés à une surcharge mécanique sur l’articulation fémoro-tibiale (AF-T)

Analyse cinématique de la marche de travailleurs exposés à une surcharge mécanique sur l’articulation fémoro-tibiale (AF-T)

5.3. Résultats cinématiques 5.3.1. Plan sagittal Le tableau 13 présente en valeurs moyennes les résultats cinématiques extraits du plan sagittal (flexion/extension) des deux groupes de travailleurs exposés et non exposés à une surcharge mécanique sur l’articulation fémoro-tibiale (AF-T). Par ailleurs, les courbes cinématiques du plan sagittal (flexion/extension) des participants lors du cycle de marche sont illustrées à la figure 33. Aussi, nous retrouverons les résultats des ANCOVA dans le même tableau. Dans la procédure de l’analyse statistique, nous avons considéré l’effet du poids et de la vitesse sur les paramètres cinématiques à cause des différences significatives observées entre les groupes de travailleurs par rapport à ces variables. Par ailleurs, nous avons inclus le participant TRAV 002 (IMC > 30 kg/m 2 ) dans les analyses cinématiques parce que, tel que démontré aux tableaux 9 et 12, les résultats du poids et la vitesse du groupe de travailleurs exposé à une surcharge sont restés à l’intérieur de l’intervalle de confiance (95 %).
En savoir plus

146 En savoir plus

L' ostéotomie postéro-mandibulaire : à propos d'un cas clinique

L' ostéotomie postéro-mandibulaire : à propos d'un cas clinique

D'autres facteurs doivent être pris en compte, tels que la préférence du patient, la tolérance et la coopération, mais nous estimons que ce paradigme devrait être considéré comme la base du choix de la méthode d'augmentation la mieux adaptée. (23) Yeung, en 2005, a été le premier à traiter la mandibule postérieure atrophique avec une ostéotomie segmentaire en sandwich afin d'éviter les inconvénients et les limitations des autres procédures d’augmentation. Deux paramètres sont nécessaires : un volume osseux suffisant sur le NAI pour une ostéotomie sans danger et un espace intermaxillaire suffisant pour une augmentation osseuse. Même s'il existe de nombreux rapports de cas publiés, ainsi que des essais cliniques, sur la réhabilitation de la mandibule postérieure avec cette technique, les caractéristiques et les indications de l'intervention diffèrent selon les auteurs (18).
En savoir plus

63 En savoir plus

Hémimélie tibiale - RERO DOC

Hémimélie tibiale - RERO DOC

syndrome d’hémimélie tibiale et des mains/pieds fendus, décrit par Majewski. Cette variabilité du contexte de l’hémimélie tibiale complique une prise en charge thérapeutique déjà difficile. Ce travail porte sur 4 patients (avec 6 membres atteints) présentant cette pathologie : les deux premières patientes sont des jumelles monozygotiques, qui reflètent la variabilité d’expression « intragénotypique » du syndrome d’aplasie tibiale et d’ectrodactylie, les deux autres patients présentent quant à eux des formes sporadiques. Les aspects embryologiques, génétiques et thérapeutiques de cette entité sont passés en revue. Les cas
En savoir plus

51 En savoir plus

Intrt de l'ostotomie tibiale de valgisation par addition interne d'une cale en ciment dans le traitement de la gonarthrose fmoro-tibiale interne (tude rtrospective de 25 cas)

Intrt de l'ostotomie tibiale de valgisation par addition interne d'une cale en ciment dans le traitement de la gonarthrose fmoro-tibiale interne (tude rtrospective de 25 cas)

A u terme de notre étude, il ressort que l’ostéotomie tibiale de valgisation par addition interne d’une cale en ciment constitue une intervention adéquate pour traiter le genu varum avec gonarthrose F-T interne. L' emploi de la cale en ciment dans les ostéotomies tibiales d'addition interne élimine la morbidité des prises de greffons iliaques sans entraîner de complication particulière et sans allonger les délais de consolidation radiologique et de reprise de l'appui. La fiabilité de la correction obtenue, grâce à la facilité et à la précision de confection de la cale en ciment, et l'absence de complications pouvant altérer les résultats fonctionnels font que cette technique est particulièrement performante.
En savoir plus

151 En savoir plus

Show all 26 documents...