Haut PDF La myringoplastie : exprience du service ORL et CCF de lhpital militaire Avicenne de Marrakech

La myringoplastie : exprience du service ORL et CCF de lhpital militaire Avicenne de Marrakech

La myringoplastie : exprience du service ORL et CCF de lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Par ailleurs la myringoplastie sous guidage endoscopique est jugée par certains comme étant une technique excellente en matière de résultats et de facilité et rapidité de réalisation, permettant de la proposer en ambulatoire en première intention dans certaines indications. Elle utilise l’optique à zéro degré ou 30 degrés d’angle selon le siège de la perforation et l’habitude de l’opérateur. L’optique est introduite de manière atraumatique dans le méat auditif externe. Tout saignement est une source de difficultés supplémentaires. La progression de l’endoscope se fait sous contrôle du moniteur. La parfaite visualisation de l’angle antérieur permet de réaliser une myringoplastie par une voie transcanalaire dans les perforations très antérieures nécessitent classiquement un abord par voie postérieure. En endoscopie, l’utilisation d’instruments spéciaux coudés facilite l’exérèse du bourrelet cicatriciel dans la partie antérieure. Enfin, cette technique permet un gain de temps compte tenu de la durée de l’anesthésie locale ainsi qu’une réduction des coûts de fonctionnement des salles opératoires [40].
En savoir plus

147 En savoir plus

Les manifestations hmatologiques du lupus rythmateux systmique : Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Les manifestations hmatologiques du lupus rythmateux systmique : Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Les manifestations hématologiques du lupus érythémateux systémique : Expérience du service de médecine interne de l’Hôpital Militaire Avicenne - 2 - Le lupus érythémateux disséminé est considéré comme un model de la maladie auto- immune aux multiples aspects, son étiologie exacte reste inconnue mais se caractérise par une importante production d’auto anticorps et de complexes immuns, elle fait probablement intervenir des interactions complexes entre des facteurs hormonaux, génétiques et des facteurs d’environnement. [1]
En savoir plus

115 En savoir plus

La prise en charge thrapeutique du paludisme dimportation: Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

La prise en charge thrapeutique du paludisme dimportation: Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Figure 36 : Quelques médicaments antipaludéens ( photos prise en unité de lutte contre les maladies parasitaires au niveau du S.I.A.A.P de marrakech ) 3. Indications : La conduite à tenir devant une malaria à plasmodium de l’adulte est de toujour rechercher les signes de gravité, si ceux-ci sont présents, il faut discuter d’une hospitalisation en urgence, soit en réanimation, soit en unité de surveillance continue ou dans des unités spéciales pour un traitement intraveineux, en l’absence de signe de gravité, il faut s’assurer que le patient ne présente pas de trouble digestif notamment des vomissements ou des diarrhées pouvant compliquer la prise orale, si c’est le cas, il faut alors également hospitaliser le patient.
En savoir plus

181 En savoir plus

Cancer du sein mtastatique ou localement avanc : Exprience du service de Chirurgie Gnrale de lHpital Militaire Avicenne-Marrakech

Cancer du sein mtastatique ou localement avanc : Exprience du service de Chirurgie Gnrale de lHpital Militaire Avicenne-Marrakech

Générale de l’hôpital Militaire Avicenne de Marrakech Figure 46: Les mécanismes de l’oncogenèse [25]. 
Les travaux réalisés ces vingt dernières années en biologie du cancer du sein ont permis d’identifier un grand nombre d’acteurs moléculaires participant aux grandes fonctions qui définissent le phénotype cancéreux : autonomie de croissance, insensibilité aux signaux antiprolifératifs, dysfonction du processus de mort cellulaire programmée ou apoptose, néoangiogénèse, potentiel de réplication sans limite, invasion et pouvoir métastatique [26].
 Les principaux gènes et anomalies géniques impliquées dans le cancer du sein sont:
̧ L’oncogène MYC situé sur la région chromosomique 10q26: code pour une protéine membranaire, qui régule l’expression de nombreux autres gènes; il est amplifié dans plus de 30% des cancers du sein [24].
En savoir plus

371 En savoir plus

Lintrt de limagerie moderne dans le diagnostic des masses surrnaliennes: Exprience du service de radiologie  Lhpital militaire Avicenne Marrakech

Lintrt de limagerie moderne dans le diagnostic des masses surrnaliennes: Exprience du service de radiologie Lhpital militaire Avicenne Marrakech

La caractérisation des masses surrénaliennes repose sur la tomodensitométrie et sur l’imagerie par résonance magnétique qui permettent la confirmation de la topographie surrénalien[r]

189 En savoir plus

Les Manifestations ophtalmologiques dans le cadre de la maladie de Behet: Exprience du service de Mdecine Interne  lhpital Militaire Avicenne- Marrakech

Les Manifestations ophtalmologiques dans le cadre de la maladie de Behet: Exprience du service de Mdecine Interne lhpital Militaire Avicenne- Marrakech

À l'heure actuelle, le traitement immunosuppresseur de l'uvéite dans la maladie de Behçet repose sur des immunosuppresseurs conventionnels, dont les plus utilisés sont l'azathioprine e[r]

270 En savoir plus

Les tumeurs des voies biliaires : Exprience du service de chirurgie gnrale  lhpital militaire AVICENNE de MARRAKECH ( propos de 24 cas)

Les tumeurs des voies biliaires : Exprience du service de chirurgie gnrale lhpital militaire AVICENNE de MARRAKECH ( propos de 24 cas)

AVICENNE de MARRAKECH (à propos de 24 cas) 2. Aspect macroscopique :  Le cancer vésiculaire : Les cancers vésiculaires se présentent le plus souvent sous une forme diffuse (60% des cas) ou plus rarement localisée touchant alors avec une même fréquence le fond, le corps ou le collet vésiculaire. On distingue une forme polyploïde réalisant une masse sessile friable à la surface de la muqueuse et une forme infiltrant, plus fréquente, se présentant comme un épaississement localisé ou diffus de la paroi vésiculaire, pouvant prendre un aspect comparable à celui d'une cholécystite. Les cancers évolués s'étendent dans le parenchyme hépatique et forment une masse tumorale centrée sur la vésicule. Les cancers superficiels ne sont pas visibles et sont découverts fortuitement sur l'examen histologique d'une vésicule biliaire opérée le plus souvent pour une lithiase vésiculaire symptomatique [142].
En savoir plus

159 En savoir plus

Le profil pidmiologique et tiologique des teignes du cuir chevelu  lHpital Militaire Avicenne de Marrakech: Exprience du service de Parasitologie Mycologie Mdicale

Le profil pidmiologique et tiologique des teignes du cuir chevelu lHpital Militaire Avicenne de Marrakech: Exprience du service de Parasitologie Mycologie Mdicale

 Les teignes du cuir chevelu sont fréquentes dans les pays en voie de développement, notamment au Maroc. L’objectif de notre travail est de décrire le profil épidémiologique et étiologique des teignes du cuir chevelu à l’Hôpital Militaire Avicenne de Marrakech. Il s’agit d’une étude descriptive et analytique sur une période de 12 ans (1ère janvier 2007 au 31 décembre 2018).Tous les patients qui se sont présentés au laboratoire pour suspicion d’une teigne du cuir chevelu durant notre étude ont fait l’objet d’un interrogatoire détaillé et d’une analyse mycologique minutieuse du cuir chevelu. Parmi les 621 patients inclus dans cette étude, 342 avaient une teigne du cuir chevelu soit une fréquence de 55,07%. La tranche d’âge la plus touchée était 5 à 10 ans, L’âge moyen était de 6,8 ans. Le sex-ratio M/F était de 2,71.Quarante six patients étaient des adultes (13,45%). La contagiosité à partir d’un membre de la famille a été retrouvée dans 14,81% (32 patients) et par contact avec les animaux dans 40% (86 patients).Le traitement par les corticoïdes a été retrouvé dans 2,31% (5 patients )et l’immunodépression dans 1, 38% (3patients). La dermatophytie de la peau glabre a été identifiée chez 4 patients (6,55%) et une onychomycose dans un seul cas (1,63%).Les dermatophytes isolés étaient : Microsporum canis dans 116 cas(58,58%), Trichophyton violaceum dans 54 cas(27,27%), T.mentagrophytes dans 16 cas(8,08%), T.verrucosum dans 5 cas(2,52%), T.schoenleinii dans 3 cas(1,51%), T.rubrum dans 2 cas(1,01%) T.tonsurans et M.audouini dans un seul cas pour chacun (0,50%). Nous confirmons par notre étude que les teignes prédominent chez les enfants d’âge scolaire avec une prédominance masculine. Le profil épidémiologique des teignes du cuir chevelu dans notre étude est proche de celui des autres études marocaines et maghrébines.
En savoir plus

134 En savoir plus

Lintrt du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans la prise en charge de la gonarthrose : Exprience du service de Traumato-Orhtopdie  lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Lintrt du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans la prise en charge de la gonarthrose : Exprience du service de Traumato-Orhtopdie lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Notre travail consiste en une étude rétrospective descriptive sur une série de 21 patients atteints de gonarthrose, ayant bénéficié d’un traitement de plasma riche en plaquettes au s[r]

179 En savoir plus

Microbiote  Blastocystis Hominis : Exprience du service de parasitologie de lHpital militaire Avicenne de Marrakech

Microbiote Blastocystis Hominis : Exprience du service de parasitologie de lHpital militaire Avicenne de Marrakech

En Turquie : une étude rétrospective a été réalisé au niveau du laboratoire de parasitologie de la faculté de médecine de Yuzuncu Yil University ,Van, chez 50185 sujets sur une péri[r]

128 En savoir plus

Epidmiologie de la Giardiose au CHU Mohamed VI de Marrakech : Exprience du service de parasitologie de lhpital militaire Avicenne

Epidmiologie de la Giardiose au CHU Mohamed VI de Marrakech : Exprience du service de parasitologie de lhpital militaire Avicenne

Les résultats obtenus montrent qu’un enfant sur cinq héberge un ou plusieurs parasites intestinaux soit 20,7%, sachant que cette population étudiée est urbaine et de niveau socio- économique moyen. Notre prévalence est sensiblement proche à celle rapportée par Mr.Bouskraoui à Marrakech (23,78%), Par ailleurs, ce résultat n’est pas conforme avec les autres études réalisées en milieu urbain dans notre pays, notamment par Mostafi à Salé (39,17%), Tligui à Tifelt (57,10%) et Rahmouni à Rabat (61,7%)[8, 26, 27,28].En comparant avec l’étude faite en milieu rural et urbain, l’indice parasitaire de (20,7%) est moins important par rapport à celui rapporté par EL Fatni à Tétouan (26%) [28]. El Qaj a rapporté un I.P.S de 68,10% dans le milieu rural de Kenitra (versus 20,7% dans notre travail) [30]. Ce taux élevé d’infestation parasitaire dans la population infantile est expliqué par les conditions d’environnement et d’hygiène qui sont précaires [32]. Quant à El Fatni, d’après son enquête réalisée sur des écoliers relevant des milieux urbains et ruraux de la Province de Tétouan, a rapporté un I.P.S de 26%. Il a démontré que l’I.P.S en milieu rural est statistiquement plus élevé qu’en milieu urbain.
En savoir plus

133 En savoir plus

Lobsit en ranimation : Exprience du service de ranimation Mdicale de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

Lobsit en ranimation : Exprience du service de ranimation Mdicale de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

L’Obésité en réanimation. Expérience de l’Hopital HMA Marrakech b. Accès veineux : Le réseau vasculaire périphérique est souvent de mauvaise qualité, voire inaccessible, chez les patients obèses. La mise en place d’un cathéter central est donc souvent nécessaire. Or, la modification des repères anatomiques et l’épaisseur du pannicule adipeux rendent difficiles les accès jugulaires interne et sous-clavier et plus nombreux les accidents de ponction [54, 55]. En première intention, le choix du site de pose doit se porter sur la veine jugulaire interne, le taux de succès étant plus élevé et les complications moindres à ce niveau [54]. Le recours au doppler est une alternative séduisante aux techniques à l’aveugle qui permet de réduire le nombre de ponctions nécessaires et les complications associées [56,57].
En savoir plus

118 En savoir plus

La prescription des antibiotiques en ranimation : exprience du service de ranimation chirurgicale de lhpital militaire AVICENNE Marrakech

La prescription des antibiotiques en ranimation : exprience du service de ranimation chirurgicale de lhpital militaire AVICENNE Marrakech

Abstract Despite the progress done in diagnosis and treatment, bacteria Multi-resistant organisms remain at the origin of a considerable morbidity-mortality, particularly in intensive care units. They have become a public health concern. They are also the origin of an often excessive consumption of antibiotics, hence the Of pharmaceutical expenditures in hospitals. The objective of our study is to make a Quantitative and qualitative assessment of the prescription of antibiotics in the intensive care unit in order to produce recommendations for good use, which will probably limit the incidence of these bacteria and reduce the cost of antibiotics used. We studied retrospectively the consumption of antibiotics and its direct cost inside intense care unit (ICU) at the Avicenne military hospital in Marrakech from January 2010 to December 2015. During this period, all patients hospitalized are included. Also, data on antibiotic consumption were collected from the hospital pharmacy. The doses of antibiotics given are converted into Defined Daily Doses (DDD), according to the WHO standards, the final result which I obtain is expressed in DDD/1000 days of hospitalization (DH). During the study period, 2235 patients were hospitalized, Thus realizing 10460 days of hospitalization. Polytrauma and head trauma are the most frequent reasons for admission. The annual average consumption of the service is 717.09 DDJ / 1000JH. The direct cost of antibiotherapy is 300,000 dirhams per year, and the average pharmaceutical cost of antibiotics per day of hospitalization is 160.72 dhs / DH. The antibiotics used in intensive care are an important part of the hospital’s Pharmaceutical budget.
En savoir plus

129 En savoir plus

Paludisme  plasmodium ovale : Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Paludisme plasmodium ovale : Exprience du service de mdecine interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

L’étude faite par Chauvin Vincent à l’université Paris Val-de-marne, en France, a montré que le délai moyen entre le retour et le 1 P er P accès palustre à P. ovale était de 6 mois, et il est de 63,5 jours (17-143) selon une étude de Yuanyuan Cao faite en Chine [46]. La plupart des patients impaludés, avant d’être transférés à l’Hôpital Militaire Avicenne de Marrakech, ont consulté un médecin dans une infirmerie de garnison où la notion d’accès palustre n’est pas souvent évoquée en premier lieu, ce qui contribue au retard de diagnostic. Ceci implique de mettre le point sur la nécessité de former et de sensibiliser nos médecins des infirmeries de garnisons en matière de pathologies d’importation, notamment le paludisme, devant toute symptomatologie suspecte (fièvre essentiellement) au retour d’une zone d’endémie palustre. En effet, une étude canadienne montre qu’il y a un retard de diagnostic et d’initiation du traitement quand les patients se présentent à un service non expérimenté en médecine tropicale. [60]
En savoir plus

151 En savoir plus

pidmiologie des amibes : Exprience du service de Parasitologie de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech sur une priode de dix ans

pidmiologie des amibes : Exprience du service de Parasitologie de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech sur une priode de dix ans

Depuis quelques années, plusieurs techniques enzymatiques, moléculaires et génétiques, ont été mises au point en vue de complémenter l’examen parasitologique des fèces et améliorer la détection d’E. histolytica [5]. Les différentes enquêtes épidémiologiques portant sur les parasitoses intestinales faites au Maroc montrent que Les amibes sont les parasites les plus prédominants avec une prévalence de 7,40 % à Kenitra et 18,45% à Marrakech [6,7]. Quant à la prévalence d’E. histolytica, selon ces dernières études, elle était de 7,32% à Marrakech et 3,84 % à Kenitra. Tandis que, chez les enfants, la prévalence respective des amibes et E. histolytica est de 15% et 1,7% au CHU de Marrakech [8]. Les enfants constituent un groupe à risque, en raison de la difficulté d’assurer une hygiène efficace à cet âge, de la lourdeur des retentissements sanitaires des parasitoses intestinales (dénutrition, pathologies carentielles, retard de croissance …).
En savoir plus

133 En savoir plus

Prise en charge de la sarcodose mdiastino-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Prise en charge de la sarcodose mdiastino-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Dans notre étude, les malades recrutés ont rapporté des signes généraux qui sont le plus souvent associées aux signes respiratoires ou extra respiratoires, résumés dans le tableau c[r]

124 En savoir plus

Prise en charge de la tuberculose extra-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

Prise en charge de la tuberculose extra-pulmonaire: Exprience du service de pneumologie de lhpital Militaire Avicenne de Marrakech

L’atteinte ganglionnaire, est la localisation extra-pulmonaire la plus fréquente avec une fréquence de 30% à 60%, elle touche essentiellement les adultes jeunes (de 20 à 40 ans) dans les pays occidentaux et les enfants dans les pays en voie de développement. Viennent ensuite, par ordre de fréquence : les atteintes pleurales (20%) [3], ostéo-articulaires (10 à 15%), génito- urinaire (4,5 à 27%) les miliaires (10%), les atteintes neurologiques (environ 8%)[19], abdominales (environ 6% à 10%)[3] et enfin, les autres atteintes moins fréquentes (cutanée, oculaire, endocrinienne, cardiaque et ORL) [19].
En savoir plus

188 En savoir plus

Place de lirathrapie dans le traitement de la maladie de Basedow : Exprience du Service dEndocrinologie de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

Place de lirathrapie dans le traitement de la maladie de Basedow : Exprience du Service dEndocrinologie de lHpital Militaire Avicenne Marrakech

Notre travail est une étude rétrospective de 46 patients colligés au service d’Endocrinologie et Maladies Métaboliques de l’Hôpital Militaire Avicenne de Marrakech et suivis pour la ma[r]

166 En savoir plus

Les manifestations articulaires de la maladie de Behet : Exprience du service de Mdecine Interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Les manifestations articulaires de la maladie de Behet : Exprience du service de Mdecine Interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

L’objectif de notre travail est de mettre le point sur le profil épidémiologique, ainsi que les différents aspects clinique, para-clinique et thérapeutique de l’atteinte articulaire au [r]

146 En savoir plus

Le Paludisme dImportation : Exprience de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Le Paludisme dImportation : Exprience de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Il est possible qu’un biais d’information ait modifié les résultats de ces variables dont la valeur repose sur la déclaration des patients, faisant donc intervenir leur subjectivité. La plupart des patients impaludés, avant d’être transféré à l’Hôpital Militaire Avicenne de Marrakech, ont consulté un médecin dans une infirmerie de garnison où la notion d’accès palustre n’est pas souvent évoquée en premier lieu, ce qui contribue au retard de diagnostic, et mettre le point sur la nécessité de former et de sensibiliser nos médecins des infirmeries de garnisons en matière de pathologies d’importation, notamment le paludisme, devant toute symptomatologie suspecte (fièvre essentiellement) au retour d’une zone d’endémie palustre. En effet, une étude canadienne montre qu’il y a un retard de diagnostic et d’initiation du traitement quand les patients se présentent à un service non expérimenté en médecine tropicale. [60]
En savoir plus

222 En savoir plus

Show all 3752 documents...

Sujets connexes