Haut PDF De la modélisation à l'exploitation des documents à structures multiples

De la modélisation à l'exploitation des documents à structures multiples

De la modélisation à l'exploitation des documents à structures multiples

Figure I.7. Extrait de la structure temporelle de la vidéo du document « TéléJournal ». III.2.2.7. Synthèse La description structurelle d‘un document consiste à identifier chacun des fragments qui le constituent. Cette description peut prendre plusieurs formes et traiter plusieurs aspects. En commençant par le niveau de description le plus utilisé, la structure logique décrit le rôle et la nature de chaque élément du document ainsi que l‘ensemble des liens hiérarchiques qui les relient. La structure physique correspond à l‘organisation de l‘information sous forme de bloc sur un support de présentation. Elle définit ainsi les différentes caractéristiques des blocs qui forment le document. La bonne conception d‘une telle structure assure une bonne lisibilité de la structure logique : chaque élément de la structure logique est bien caractérisé au niveau d‘un bloc de la structure physique. Ceci amène à un découpage cohérent (pas de chevauchement entre les deux structures) ce qui permet parfois de confondre les deux structures. Cependant, il est nécessaire de distinguer ces deux types d‘organisation, car la définition, la manipulation et l‘accès aux éléments de ces deux types de structures sont différents et admet un rôle différent. La structure sémantique offre une couche supplémentaire à l‘organisation logique. En effet, elle permet de présenter le sens des contenus documentaires. Elle établit une image structurée de l'information contenue dans le document. Les documents multimédias sont aussi caractérisés par une dimension hypermédia. Cette dimension reflète l‘organisation inter et intra média. En nous focalisant sur des médias autres que le texte, nous pouvons distinguer des dimensions particulières. En particulier, nous citons la structure spatiale qui exprime les contraintes d‘ordonnancement des différentes parties d‘une image ou d‘un frame appartenant à une séquence vidéo et la structure temporelle qui permet de décrire la synchronisation dans le temps des descripteurs d‘un segment audio ou d‘une séquence vidéo. Enfin, d‘autres structures liées uniquement à des domaines d‘études bien spécifiques des documents peuvent être évoquées (linguistique, de discours, etc.). Ces structures peuvent être amenées à coexister.
En savoir plus

251 En savoir plus

Exploitation de structures de graphe en programmation par contraintes

Exploitation de structures de graphe en programmation par contraintes

Domaines initiaux : Contraintes : Solution : dom(G) = [G, G] aucune G = G ∗ F IGURE 4.9 – Modélisation de l’exemple de la figure 4.4 avec une variable de graphe. L’origine des variables de graphes remonte à la résolution d’un problème de conception de réseaux [ LPPRS02 ], pour lequel il était nécessaire de représenter des chemins. Ce qui est surprenant, c’est que la recherche d’un chemin est l’un des rares cas où la représentation suc- cesseurs fonctionne bien. L’intérêt de la variable de graphe n’est donc pas limité aux restric- tions de la modélisation par des entiers. En fait, les auteurs justifient l’introduction de telles variables par une plus grande facilité pour implémenter des algorithmes de filtrage (basés sur des graphes) et par une volonté de monter en généralité. Plus précisément, les variables utili- sées dans [ LPPRS02 ] étaient des chemins. Aussi, Régin a-t-il proposé [ Rég04 ] de généraliser cette approche en utilisant des variables de graphe et en voyant la notion de chemin comme une propriété à satisfaire, i.e., une contrainte. Ce concept a ensuite été développé [ DDD05 , Doo06 ] et exploité [ QVRDC06 , Que06 , Lor11 ]. Un module permettant de manipuler de telles variables a été proposé pour le solveur Gecode [ DDD05 ] et, plus tard, dans le solveur Choco.
En savoir plus

141 En savoir plus

Calcul de centralité et identification de structures de communautés dans les graphes de documents

Calcul de centralité et identification de structures de communautés dans les graphes de documents

3.3.1 Introduction aux modèles génératifs Un modèle génératif suppose que les données observées (images, textes, graphes, etc.) sont le produit ou le résultat d’un processus aléatoire [Bishop 07]. Un modèle génératif est composé de deux parties. La première partie est un modèle probabiliste qui se présente sous la forme d’une distribution paramétrique décrivant le processus par lequel ont été générées les données. Cette modélisation consiste à utiliser des variables aléatoires et à définir des liens de dépendance entre ces variables. Les liens entre variables, appelés aussi liens de causalité, traduisent les hypothèses sur lesquelles est basé le modèle. Une représentation graphique du modèle est souvent utilisée pour faciliter sa lecture et sa compréhension ; on parle aussi dans ce cas de modèle graphique. Quant à la deuxième partie, elle correspond à une méthode d’estimation qui calcule les valeurs optimales des paramètres du modèle. Une telle méthode permet d’apprendre de manière automatique les paramètres du modèle à partir des données.
En savoir plus

181 En savoir plus

Contributions à la modélisation des incendies dans les bâtiments et de leurs effets sur les structures

Contributions à la modélisation des incendies dans les bâtiments et de leurs effets sur les structures

Un des apports essentiels de ces documents est d'avoir réglé, d'une certaine manière, le débat quelque peu stérile qui faisait rage sur les propriétés thermiques et mécaniques des matériaux de construction soumis à des températures élevées. Une question fondamentale qui peut se poser est de savoir s'il est possible de légiférer sur la nature. Quelles que soit l'autorité et la compétence d'un collège d'experts, les règles qu'il pourra édicter n'auront jamais aucune influence sur le comportement réel de la matière. L'existence de ces règles, toujours un peu arbitraires, ne va-t-elle pas figer la situation de manière définitive, freiner toute recherche qui pourrait avoir pour but d'approcher la réalité de plus près ? Pour qui a connu la situation prévalant avant la rédaction des Eurocodes, nul doute qu'il s'est agi là d'un progrès incontestable. Pour deux raisons différentes. Tout d'abord, il semble que les différents comités de rédaction, qui ont d'ailleurs travaillé en étroite collaboration à ce propos, aient su trouver un juste compromis entre, d'une part, une concordance suffisante entre les modèles et les résultats expérimentaux disponibles et, d'autre part, un niveau de complexité suffisamment raisonnable pour permettre une utilisation pratique. Atteste de la pertinence des choix posés au départ le fait que, sept ans après la présentation de la première version des Eurocodes, les lois proposées ont été largement adoptées et qu'il n'est pas à l'ordre du jour de les modifier fondamentalement.
En savoir plus

443 En savoir plus

Entreposage de documents multimédias : Comparaison de structures

Entreposage de documents multimédias : Comparaison de structures

Ali Idarrou 7 I. Contexte et problématique L’émergence de l’information multimédia a donné naissance au document multimédia numérique, fédérant plusieurs médias (texte, son, image, animation, graphique 2D/3D, etc) de natures différentes, qui étend le rôle et la nature du document textuel. La diversité des composantes d’un document multimédia constitue la richesse mais aussi la complexité de ce type de document. L’information n’est pas aussi directement accessible que dans des documents textuels par exemple. Le problème est donc d’accéder à l’information fine (des fois non explicite), jugée pertinente par l’utilisateur, noyée dans une grande masse de données hétérogènes et de sources différentes. Il est donc nécessaire de disposer d’outils automatiques permettant de mieux tenir compte à la fois de l’hétérogénéité de ces données et du temps pour les retrouver. Les techniques de classification ont été utilisées comme solution pour permettre l’accès ciblé à des granules spécifiques dans une large collection de documents. La classification est un processus d’organisation de documents visant l’optimisation du processus de restitution [Soulé-Dupuy C., 2001]. Pour classer un corpus de documents multimédias, il est nécessaire d’avoir un modèle de représentation en adéquation avec ce type de documents. Plus la modélisation des documents sera sophistiquée et plus la comparaison de ces documents sera pertinente mais difficile [Sorlin S., 2006].
En savoir plus

207 En savoir plus

Exploitation socio-économique de la modélisation souterraine du transfert des nitrates à l'échelle du bassin de la Seine

Exploitation socio-économique de la modélisation souterraine du transfert des nitrates à l'échelle du bassin de la Seine

HAL Id: pastel-00001750 https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00001750 Submitted on 24 Aug 2006 HAL is a multi-disciplinary open access archive for the deposit and dissemination of sci- entific research documents, whether they are pub- lished or not. The documents may come from teaching and research institutions in France or abroad, or from public or private research centers.

310 En savoir plus

Exploitation des documents audiovisuels numériques d’archives : modèle conceptuel théorique des usages, modalités et moyens d’organisation et de diffusion sur le web

Exploitation des documents audiovisuels numériques d’archives : modèle conceptuel théorique des usages, modalités et moyens d’organisation et de diffusion sur le web

association combinatoire d’éléments différents » (Bertacchini, 2009, p. 48). Le système étant défini comme « un complexe d’éléments en interaction » (Bertalanffy, 1993, p. 53). La systémique vise à préciser des frontières, des relations internes et externes, des structures, des lois ou propriétés; elle regroupe des démarches théoriques, pratiques et méthodologiques; et elle pose des problèmes notamment de représentation et de modélisation (Durand, 2002, p. 47, cité dans Bertacchini, 2009, p. 49). La théorie systémique est utilisée dans le cas où l’on veut avoir une vision globale, « macroscopique » (Rosnay, 1975) d’un phénomène. L’intérêt de l’approche systémique est qu’elle permet une vision dynamique des systèmes complexes (Dufort, 2014, p. 14-16). Elle rejoint nos visées qui se veulent globales tout en s’inscrivant dans les SI. En effet, Hubert Fondin identifie deux paradigmes en SI : le paradigme positiviste et le paradigme subjectiviste, lequel a comme référence la systémique (Fondin, 2001, p. 120- 121). Le même auteur fait référence au modèle interactionniste-systémique dans lequel la « signification d’une situation ne peut se comprendre qu’intégrée dans un ensemble plus large (système) et en regardant les échanges entre les éléments de cet ensemble
En savoir plus

556 En savoir plus

Modélisation et simulation numérique de structures articulées flexibles

Modélisation et simulation numérique de structures articulées flexibles

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

208 En savoir plus

Traitement automatique de vidéos en LSF. Modélisation et exploitation des contraintes phonologiques du mouvement

Traitement automatique de vidéos en LSF. Modélisation et exploitation des contraintes phonologiques du mouvement

• Une simultan´eit´e de plusieurs informations pouvant ˆetre v´ehicul´ees par des signes standards ou non standards (issus de structures de grande iconicit´e ou d’utilisation de proformes), • Une simultan´eit´e de plusieurs vis´ees pouvant ˆetre simultan´ement illustratives et non-illustratives. Le processus de cr´eation de nouveaux signes (n´eologismes) dont nous avons discut´e plus haut est aussi guid´e par l’iconicit´e. Il suffit pour s’en convaincre de regarder l’ouvrage [Del07] sur l’´etymologie des signes standards. Pour Cuxac, le processus de cr´eation de signe s’appuie d’abord sur une composition de morph`emes (proformes, mouvements ou emplacements signifiants). Ensuite, le signe ´evolue en raison de contraintes physiologiques et perceptives. Il en r´esulte une simplification du signe qui s’effectue tout en gardant la racine iconique du signe. [DGTC08] ont ´egalement observ´e ce processus de cr´eation lexicale dans un contexte de cours de langue des signes. L’´etude confirme que les n´eologismes et les propositions de signes sont issus d’une lexicalisation de transferts de taille et de forme, de transferts situationnels ou d’une utilisation de proformes. Ce processus de cr´eation de signes bas´e sur des morph`emes (unit´es minimales de sens) permet de cr´eer une repr´esentation des concepts logique et souvent ais´ement compr´ehensible par un interlocuteur connaissant les structures de grande iconicit´e de la LSF.
En savoir plus

274 En savoir plus

Rôle des perchettes et impact de leur exploitation sur la structure trophique du lac d'Annecy : approche par modélisation écosystémique

Rôle des perchettes et impact de leur exploitation sur la structure trophique du lac d'Annecy : approche par modélisation écosystémique

1 I. Introduction Les grands lacs péri-alpins sont des écosystèmes fragiles impactés à la fois par des changements globaux, tel que le réchauffement climatique (Doney et al., 2012), ou des pressions plus locales comme les pêcheries, les rejets agricoles ou industriels (Smith et al, 2006, Fabien, 2003). En effet, des activités humaines telles que la pêche peuvent induire des déséquilibres majeurs dans les structures trophiques, qui peuvent être à l’origine d’un appauvrissement de l’écosystème (Pauly et al., 2001). Cela peut se traduire par une perte de biodiversité, une diminution d’abondance de la faune et de la flore, voir une baisse des capture s et de l’activité de pêche. La gestion des pêches s’oriente donc aujourd’hui vers une approche écosystémique afin de protéger la structure des écosystèmes tout en préservant les pêcheries (Dame et Christian, 2006). Afin d’appréhender les conséquences des pressions anthropiques actuelles sur l’ensemble des écosystèmes, des connaissances sur ces structures trophiques sont nécessaires.
En savoir plus

50 En savoir plus

Modélisation numérique des structures en béton armé

Modélisation numérique des structures en béton armé

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

207 En savoir plus

Modélisation d'un canal de transmission en diversité d'espace pendant les périodes de trajets multiples

Modélisation d'un canal de transmission en diversité d'espace pendant les périodes de trajets multiples

STRUCTURE DES FICHIERS COMPRIMES Les données comprimées et codées sont stockées dans des fichiers dits "comprimés ", dans l'attente de leur transfert, toutes les heures vers le HP 1000 du centre d'archivage de Saint Maur. Les données sont sous forme de blocs de longueurs variables contenant les mesures de propagation codées, précédés et suivis de blocs de contrôle contenant les instants de début et de fin d'acquisition de l'image et un indicateur du mode d'acquisition 1/1 ou 1/2. Ces fichiers comportent 72 blocs de 1024 mots de 16 bits chacun. Les 7 premiers mots du bloc de chaque fichier indiquent la date et l'heure d'ouverture du fichier. Ces 7 premiers mots sont : lOOème de seconde, seconde, minute, heure, jour (1 à 366) du début et de la fin de l'image et le mode de fonctionnement. Ils sont suivis des enregistrements successifs de longueurs variables (plus un événement de trajets multiples est intense, plus le nombre de coefficients de la transformée est grand et plus la longueur de l'enregistrement codé est grande ).
En savoir plus

187 En savoir plus

Alliages à Mémoire de Forme: Modélisation et Calcul de Structures

Alliages à Mémoire de Forme: Modélisation et Calcul de Structures

L'eet mémoire de forme est tra é dans le plan dépla ement / température pour les trois. hargements 26mN, 34mN, 42mN (gure 5.7)[r]

195 En savoir plus

Contribution à la modélisation des métadonnées associées aux documents multimédias et à leur enrichissement par l’usage

Contribution à la modélisation des métadonnées associées aux documents multimédias et à leur enrichissement par l’usage

La prise en compte de l’utilisateur et de son comportement devient une solution de plus en plus employée par les systèmes multimédias pour faire remonter les documents pertinents dans la liste des résultats : en général, les interfaces ne permettent pas d’afficher tous les résultats d’une requête simultanément et la grande majorité des utilisateurs n’a pas l’habitude de parcourir plusieurs pages de résultats pour retrouver l’information (Joachims et al., 2007). En effet, les utilisateurs considèrent avec prédilection les documents qui sont affichés au-dessus de la « ligne de flottaison » 1 . Cette « ligne » est une ligne virtuelle, qui correspond à l’affichage de la première page des résultats sur un navigateur web : c’est la limite physique d’affichage en dessous de laquelle le contenu de la page n’apparait plus à l’écran – le contenu situé sous cette ligne n’est donc visible que si l’on utilise la barre de défilement ou la molette de la souris. Elle est fortement liée au dispositif d’affichage. Cette ligne de flottaison est importante pour l’affichage des résultats d’une recherche, mais aussi pour l’affichage d’un document. Elle peut avoir une influence sur la structure du document, pour afficher prioritairement les informations les plus importantes. Cela montre l’importance de la structure d’un document dans la gestion et l’affichage de celui-ci.
En savoir plus

236 En savoir plus

Modélisation non locale de l'endommagement dans les structures composites

Modélisation non locale de l'endommagement dans les structures composites

La nécessité de développer des méthodes de modélisation efficaces prend alors un sens encore plus important dans le cas de ces matériaux. En effet les coûts dus aux surdimensionnements, à des difficultés de caractérisation et de modélisation aboutissent souvent au rejet de ces solutions innovantes (au profit des sollutions métalliques mieux maîtrisées) ou bien à une diminution des bénéfices apportés (ajout de renforts). Les simulations sont non linéaires mais non adoucissantes, ce qui nécessite l’ajout de critère pour définir la “rupture” (apparition ou propagation de l’endommagement par exemple) et donc de mettre en place des méthodes plus ou moins fiables. La prédiction de l’endommagement ou de la fissuration de ces matériaux reste donc difficile, non pas du fait de l’absence de lois de comportement non linéaires prenant en compte ces phénomènes, mais de la défaillance des méthodes de simulation (paragraphe 2.5). En effet, l’anisotropie ou la présence de plis dans les stratifiés ne résoud en rien les problèmes de dépendance aux maillages (paragraphe 2.5). L’utilisation d’un solveur à longueur d’arc (paragraphe 1.3) et la parallélisation des calculs (paragraphe 1.4) permettent malgré tout d’assurer un bon déroulement (gestion des risques de divergence) des calculs avec des temps de résolution acceptables (il est important de noter que les simulations sont nécessairement tridimensionelles du fait de la désorientation des plis). L’enjeu de cette partie consiste à adapter le modèle non local à gradient implicite aux cas des composites stratifiés.
En savoir plus

189 En savoir plus

MODÉLISATION GÉNÉRIQUE DE DOCUMENTS MULTIMÉDIA PAR DES MÉTADONNÉES : MÉCANISMES D'ANNOTATION ET D'INTERROGATION

MODÉLISATION GÉNÉRIQUE DE DOCUMENTS MULTIMÉDIA PAR DES MÉTADONNÉES : MÉCANISMES D'ANNOTATION ET D'INTERROGATION

En ce qui concerne la description des documents par des métadonnées, le projet traite particulièrement les images fixes, les vidéos et le texte. Le but est de coder les images de sorte que la distance entre les codes reflète la ressemblance entre les images. La particularité de ce travail est qu’il propose des descripteurs selon les catégories des utilisateurs (professionnels, grand public) et celles des bases d'images (généralistes et spécifiques) [BOUJ01a]. Des descripteurs appelés "locaux" sont utilisés. Ainsi une image n'est plus associée un seul descripteur mais à plusieurs descripteurs (histogrammes de couleurs, descripteur de texture, descripteurs de forme, descripteurs pondérés). Quant aux documents vidéo, les travaux sont orientés vers la structuration qui consiste à retrouver les unités temporelles (plans, scènes), la détection d'événements (changement de temps, applaudissement, etc.) et la caractérisation des unités temporelles extraites [FABL01, HAMM00]. Finalement pour le texte, l'équipe du projet s'intéresse à l'acquisition (par classification) de liens sémantiques entre mots [BOUI00] (permettant par exemple la reformulation de "magasin de disques" en "vendre des disques"). L’originalité de ce projet est d’intègrer la description des documents de différents types dans une même plate forme. Il introduit la notion de profil utilisateur dans la proposition de description de documents et se spécialise dans l’organisation et l’interrogation de très grandes bases d’images fixes.
En savoir plus

217 En savoir plus

Démarrage de la saison hivernale : prédire l'entré en dormance par modélisation de multiples processus.

Démarrage de la saison hivernale : prédire l'entré en dormance par modélisation de multiples processus.

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

34 En savoir plus

Modélisation de structures antennaires VLF/LF

Modélisation de structures antennaires VLF/LF

Ainsi le premier chapitre de cette étude s'attache à présenter de manière non exhaustive une synthèse des diverses méthodes de design des structures antennaires employées ces cinquante dernières années. La compréhension du fonctionnement de ces antennes passe dans un premier temps par une présentation des paramètres fondamentaux qui les caractérisent. Nous présentons ensuite l'évolution du design des antennes ayant abouti aux structures complexes actuellement en service. Enfin, le récapitulatif des diverses techniques utilisées jusqu'à présent pour l'étude de ces antennes est présenté. Il en ressort que la technique du « modèle à échelle réduite » était relativement satisfaisante comme outil d'investigation pratique. Une synthèse des différents outils de simulation électromagnétique et des méthodes numériques est présentée afin de juger de leur capacité à modéliser les phénomènes de rayonnement dans cette gamme de fréquence.
En savoir plus

167 En savoir plus

Contribution à la modélisation non linéaire des matériaux et des structures

Contribution à la modélisation non linéaire des matériaux et des structures

- l’étude et la modélisation du comportement visqueux des matériaux, - la caractérisation et l’identification paramétrique des lois de comportement. Sur la modélisation du comportement des alliages de brasure notre activité a été initiale- ment suggérée par les études sur le packaging en électronique de puissance. En effet, lors de la mise en place des premiers modèles de comportement d’assemblages, la question du choix de modèle constitutif pour les brasures et des données pour définir ces modèles c’est posée. En regard de la bibliographie, un grand nombre d’études mettent en œuvre des modèles simples (viscoplasticité découplée) que ce soit pour des raisons de facilité d’intégration (faible complexité des modèles et temps de calcul limité), des problèmes de temps de calculs ou des difficultés d’accès aux modèles avec les codes de calcul usuels. Pour les modèles plus élaborés (modèles unifiés), les études bibliographiques en recensent plusieurs construits sur le principe de la méthode de l’état local. Plusieurs de ces modèles ont été initialement élaborés pour des applications de mise en forme. Ils permettent de tenir compte de l’interaction entre plasticité et fluage. En revanche, ces modèles viscoplas- tiques complexes restent des développements de recherche et ne sont souvent pas disponibles dans les codes de calcul courant. Ainsi, une des raisons de la popularité du modèle d’Anand est sans doute le fait qu’il soit le seul modèle de ce type disponible dans le code de calcul Ansys® qui est souvent utilisé pour la modélisation multi-physique en électronique de puissance. Un autre problème auquel on se heurte concerne le fait que même si beaucoup d’alliages de brasures sont étudiés et caractérisés, pour beaucoup de lois de comportement leur identification n’a pas été effectuée. La disponibilité des don- nées matériaux et des paramètres des modèles de comportement est un élément critique pour la modélisation des assemblages brasés.
En savoir plus

150 En savoir plus

E.thesaurus :L'orfèvrerie à l'épreuve de la modélisation 3D - Valorisation, médiation et exploitation scientifique d'oeuvres médiévales

E.thesaurus :L'orfèvrerie à l'épreuve de la modélisation 3D - Valorisation, médiation et exploitation scientifique d'oeuvres médiévales

Les outils de visualisation, de représentation des données 3D sont conçus comme des outils de communication portants sur un objet tel qu’il est « réellement ». La multiplicité des types d’informations acquises lors de l’étude d’une pièce n’est jamais abordée. Les outils de visualisation 3D proposent une représentation photo-réaliste de tout ou partie de l’artefact. Cependant, il existe tout autre champ d’informations thématiques (thermographie, radiographie 2D, tomographie par rayon X (3D), sectorisation sémantique…) qui peuvent être représentés afin d’aider à l’étude ou la compréhension dans un espace virtuel. La prochaine étape du projet e.thesaurus, avant la restitution finale à l’automne 2020, est de travailler sur la modélisation 2D et/ou 3D des objets par radiographie ou tomographie RX, pour en comprendre la conception matérielle et la
En savoir plus

14 En savoir plus

Show all 9340 documents...

Sujets connexes