Haut PDF Manifestations ophtalmologiques du lymphome hodgkinien

Manifestations ophtalmologiques du lymphome hodgkinien

Manifestations ophtalmologiques du lymphome hodgkinien

Manifestations Ophtalmologiques du Lymphome Hodgkinien - 73 - d’uvéite, mais également chez l’homme. L’interleukine 6(IL 6) semble être élevée au cours des processus immunologiques alors que l’augmentation de l’IL10 témoignerait plutôt d’un processus lymphomateux intraoculaire. Ce dernier examen est un élément d’orientation particulièrement sensible bénéficiant également d’une grande spécificité. Le dosage est effectué par un test Elisa. Il pourrait s’agir d’un élément d’orientation dont l’anomalie serait un argument supplémentaire pour effectuer une vitrectomie diagnostique. En effet le diagnostic de lymphome ne peut en aucun cas être posé sur un taux anormalement élevé d’IL 10 dans l’humeur aqueuse ou dans le vitré. Cet examen pourrait également être utilisé dans le cadre de la surveillance de ces affections, dépistant précocement une rechute.[37]
En savoir plus

97 En savoir plus

Lymphome Hodgkinien : aspects anatomocliniques et évolutifs

Lymphome Hodgkinien : aspects anatomocliniques et évolutifs

4- Lymphome T de type angio-immunoblastique (LAI) : Le lymphome T angio-immunoblastique (LAI) représente, parmi les lymphomes T périphériques, l’entité anatomo-clinique la plus fréquente. La présentation clinique associe typiquement une polyadénopathie, une hépato-splénomégalie, une altération de l’état général et parfois une atteinte cutanée sous forme de rash. Des anomalies biologiques telles qu’une hypergammaglobulinémie ainsi que des manifestations auto-immunes sont fréquentes. L’aspect morphologique est souvent caractéristique, associant un effacement de l’architecture (avec respect des sinus périphériques et parfois de quelques follicules), une prolifération diffuse polymorphe comportant des petits lymphocytes, quelques plasmocytes, des polynucléaires éosinophiles et des histiocytes, ainsi que quelques grandes cellules lymphoïdes dispersées de phénotype B, et une prolifération vasculaire avec des veinules post-capillaires à l’endothélium turgescent.
En savoir plus

201 En savoir plus

Manifestations orales de la maladie cœliaque

Manifestations orales de la maladie cœliaque

La SR II, caractérisée par une prolifération clonale de petits lymphocytes intraépithéliaux anormaux (Cellier et al. 2000a), est considérée comme un lymphome intraépithélial de bas grade avec une atteinte digestive diffuse mais également extradigestive fréquentes et constitue une forme de passage entre maladie cœliaque et lymphome T invasif (Cellier et al. 2000a; Malamut et al. 2009). Cependant la SR II n'est pas une étape obligatoire puisque des lymphomes T ont été décrits sur des maladies cœliaques non compliquées, souvent révélateurs de l’entéropathie sous-jacente (Gale et al. 2000; Novakovic et al. 2006; Al-Toma et al. 2007) et également au cours des SR I (Malamut et al. 2009). Après avoir été surévalué, le risque relatif de lymphome malin non hodgkinien associé à la maladie cœliaque a été ramené à 6 d’après les dernières études (Askling et al. 2002). Il s’agit dans la majorité des cas d’un lymphome de phénotype T, EATL (enteropathy associated T cell lymphoma), et exprimant en surface le marqueur CD 103, spécifiques des lymphocytes intraépithéliaux dont il est issu (Cellier et al. 2000a).
En savoir plus

61 En savoir plus

Les manifestations urbaines du cosmopolitisme à Montréal

Les manifestations urbaines du cosmopolitisme à Montréal

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D'ARCHITECTURE DE NANTES DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D'AUTEUR.. nouvelles communautés ethniques a engendré la création de leurs propres institutions. O[r]

50 En savoir plus

Impact des manifestations équestres en territoire

Impact des manifestations équestres en territoire

Valeur d’usage des spectateurs Valeur monétaire représentant la satisfaction des spectateurs d’assister à la manifestation 126 enquêtes/ 403 spectateurs présents 53 000 € [r]

18 En savoir plus

Les syndromes paranéoplasiques à manifestations buccales

Les syndromes paranéoplasiques à manifestations buccales

Les manifestations paranéoplasiques peuvent prendre la forme de troubles hormonaux, hématologiques et neurologiques ou d'altérations cliniques et biochimiques associées au cancer mais sans être directement liées à l'invasion de la tumeur primaire ou de ses métastases. 3 Les manifestations d'un syndrome paranéoplasique peuvent précéder le diagnostic du cancer, l'accompagner ou annoncer une récidive. Ainsi, le diagnostic précoce de ces syndromes est d'une grande importance, permettant alors de diagnostiquer précocement le cancer sous-jacent et d'améliorer le pronostic du patient. 4
En savoir plus

81 En savoir plus

Les manifestations neurologiques de la maladie de Behet

Les manifestations neurologiques de la maladie de Behet

2.1. Signes méningés : La méningite est la manifestation la plus fréquente du Neuro-Behçet [138]. Elle varie de 62 à 80 % dans les séries maghrébines [150,151]. La méningite au cours de la maladie de Behçet est rarement isolée, elle est soit associée à des manifestations encéphaliques ou encéphalomyélitiques comme l’a démontré une étude tunisienne faite sur une série de 27 patients atteints du Neuro-Behçet ou une atteinte méningo- parenchymateuse a été observée chez 19 patients, soit 70,30 % des cas et seulement 1 patient (3,7 %) avait une méningite aseptique isolée [138]. Au cours De l’atteinte méningée, l’examen du LCR est pratiquement toujours anormal. Il s’agit typiquement d’une méningo-encéphalite fébrile, d’installation subaiguë ou chronique, évoluant par poussées et de pronostic grave [séquelles sévères ou rechutes répétées]. Les signes cliniques d’irritation méningée sont présents dans 10 à 20 % des cas. La raideur de nuque peut être franche, l’aspect du LCR mimant parfois une méningite purulente avec une pléïocytose jusqu’à 1 700 éléments/mm3, à prédominance polynucléaire. Les signes les plus fréquents sont les céphalées (65 % à 83 %) associées à des signes centraux protéiformes par atteinte des hémisphères ou du tronc cérébral. L’examen du LCR montre une pléïocytose (95 %), le plus souvent panachée (58 %) ou lymphocytaire, une hyperprotéinorachie (58 %) et une augmentation inconstante des gammaglobulines [152].
En savoir plus

203 En savoir plus

Les situations. Considérations ontologiques et manifestations

Les situations. Considérations ontologiques et manifestations

[3] avancent succinctement que les compl´ ements possibles d’un verbe de perception sont soit des ´ ev´ enements sous la forme d’un syntagme no- minal (58), soit des faits sous le forme [r]

50 En savoir plus

Rôle des récepteurs β aux œstrogènes dans la physiopathologie du lymphome à cellules du manteau

Rôle des récepteurs β aux œstrogènes dans la physiopathologie du lymphome à cellules du manteau

Discussion Les résultats obtenus par Yakimchuk et al. (71) étaient plein d’espérance, car ils ouvraient des perspectives de thérapeutiques nouvelles en décrivant une cible jamais étudiée dans le LCM : ERβ. La découverte d’une nouvelle cible thérapeutique est toujours d’un intérêt majeur et encore plus dans une pathologie où les phénomènes de résistances sont très fréquents et provoquent une rechute de la maladie. En effet, pouvoir cibler une nouvelle voie de signalisation permet de prévenir toute résistance croisée entre molécules aux mécanismes d’actions proches. Par ailleurs, l’existence d’agonistes sélectifs permet d’envisager des effets secondaires moindres, ceux­ci étant toujours problématiques dans les stratégies thérapeutiques anticancéreuses. D’autre part, ce récepteur n’est présent que sur un nombre limité de cellules permettant de réduire, de cette manière, les atteintes des tissus sains. De plus, les agonistes de ces récepteurs pourraient être employés dans d’autres pathologies, notamment d’autres hémopathies B. En effet, des résultats similaires à ceux obtenus dans le LCM ont été observés dans un modèle de lymphome de Burkitt (71). Nous souhaitions apporter notre contribution à ces résultats, en confirmant et en renforçant ceux­ci en utilisant des modèles animaux reproduisant plus fidèlement la pathologie humaine. Nous souhaitions également apporter des éléments de comparaison entre deux agonistes le DPN et l’ERB­041, et, ainsi éventuellement montré un avantage de ce dernier, plus sélectif.
En savoir plus

112 En savoir plus

Pépite | Le lymphome b folliculaire : de la lymphomagénèse aux thérapies innovantes

Pépite | Le lymphome b folliculaire : de la lymphomagénèse aux thérapies innovantes

P a g e 49 | 125 Ces aspects pouvant être mêlés avec des lymphocytes de type ''villeux''. Dès que cela atteint un taux supérieur à 20%, le lymphome est qualifié de splénique à lymphocytes villeux. Au phénotypage, ces cellules sont en général : CD5-, CD23-, CD43-, CD10- et CD180++, ce qui correspond à un profil de cellules quiescentes post-germinatives. Dans un tiers des cas, on constate, à l'électrophorèse des protéines sériques, la présence d’un pic d’Ig IGM ou IGG (jusquà 30 à 50g/L). En cytogénétique, beaucoup d'anomalies sont observées mais elles ne sont pas caractéristiques : trisomie 3 ou partielle (3q), rarement gain de 12p, délétion ou translocation de 7q32 voire encore plus rarement une translocation de t(11;14)(q13;q32). En biologie moléculaire : on constate des mutations de NOTCH2 (20% des cas), dans la voie de NF-kB (35% des cas) et de KLF2 (Krueppel-like factor 2) (30% des cas). Une des caractéristiques est la splénomégalie importante avec une rate d'au moins 400 à 500 g. Un lymphome de la zone marginale avec une rate de poids inférieur est assez rare. Lors de la biopsie ostéo-médullaire, une infiltration sinusoïde associée à une infiltration interstitielle et nodulaire sera observée.
En savoir plus

125 En savoir plus

L'élastase des leucocytes chez le lymphome non-Hodgkin murin et humain

L'élastase des leucocytes chez le lymphome non-Hodgkin murin et humain

Photographie du gel d'agarose dont les échantillons sont les produits d'amplification par PCR de l'expression de l' ARNm de HLE chez des cellules Raji stimulées par[r]

133 En savoir plus

Conception d’un outil internet à l’usage des médecins généralistes pour la gestion des problèmes ophtalmologiques aigus : Ophtalmoclic.fr

Conception d’un outil internet à l’usage des médecins généralistes pour la gestion des problèmes ophtalmologiques aigus : Ophtalmoclic.fr

Une autre limite qui a pu nous être rapportée, par le biais des commentaires libres de l’enquête, est que le site renvoie souvent aux avis ophtalmologiques. Ce commentaire, couplé aux 5% de personnes qui ont répondues qu’elles n’intégreraient pas le site dans leur pratique courante est intéressant, car il rappelle que le site n’est pas destiné à l’ensemble des médecins généralistes. En effet, seule une partie de ces médecins se trouve en difficulté face aux problèmes ophtalmologiques (environ 2/3). En revanche, pour un médecin généraliste qui aurait eu lors de son cursus une formation particulière en ophtalmologie ou qui a l’occasion de pratiquer régulièrement des actes à motif ophtalmologique, notre outil présente très peu d’intérêt. Le public que nous ciblons est la population de médecins généralistes pour qui l’ophtalmologie pose problème, qui ont des difficultés à mémoriser le nom de tous les collyres, leur posologie ou leur contenu, qui n’ont pas en tête l’ensemble des pathologies possibles pour un motif de consultation donné, ou simplement qui ont les connaissances mais veulent se rassurer par rapport à leur prise en charge face à une pathologie qu’ils ne rencontrent que très rarement dans leur pratique…
En savoir plus

96 En savoir plus

La calciphylaxie et ses manifestations stomatologiques - RERO DOC

La calciphylaxie et ses manifestations stomatologiques - RERO DOC

caverneux. Une coloration Von Kossa est effectuée sur la biopsie pour mettre en évidence les dépôts de calcium : elle confirme le diagnostic de calciphylaxie. 3.6.2 Manifestations musculaires L’atteinte musculaire peut se traduire par une myopathie ou une rhabdomyosite, dues à une lésion des sarcolemmes des muscles striés squelettiques 58 ; elle touche principalement les muscles intercostaux, le muscle pectoral, le deltoïde, le psoas-iliaque, le quadriceps et le tibial antérieur. Contrairement à ce que l’on observe dans les autres affections vasculaires périphériques s’accompagnant d’une nécrose, les pouls périphériques, superficiel et profond, restent palpables 45 . Richardson puis Goodhue (in 21 ) ont été les premiers à décrire une myopathie proximale douloureuse, secondaire à une nécrose musculaire ischémique. Elle peut même, dans de rares cas, précéder les lésions cutanées. Ces lésions musculaires comportent une atrophie des myofibres de type 1 et 2, sans dépôts lipidiques, contrairement à ce que l’on observe dans une myopathie induite par l’administration prolongée de corticostéroïdes. Dans ce cas, l’atrophie intéresse principalement les myofibres de type 2 et il existe des dépôts lipidiques dans les myofibres de type 1. L’atteinte des muscles striés squelettiques se traduit par une faiblesse musculaire, une sensibilité anormale et une myosite.
En savoir plus

54 En savoir plus

Manifestations buccales et prise en charge de la drépanocytose

Manifestations buccales et prise en charge de la drépanocytose

Systemic manifestations: Systemic manifestations are either acute or chronic. Acute Complications can be of five kinds. Complications of bone vascular occlusion occur when oxygen pressure in the body decreases. The red blood cell is deformed and takes on a characteristic falciform aspect. These rigid red cells are blocked in the small vessels and thus prevent the good transmission of oxygen to the organs. This causes very violent pain called vaso-occlusive attacks. Acute pain is the most common reason for consultation. These are mainly bone pain, more rarely articular, very intense. These symptoms must be dealt with very quickly because of their intensities, which are often underestimated by practitioners. However, the pain may be due to other pathologies such as infectious arthritis, pericarditis, pancreatitis or any medical- surgical emergency. It is therefore advisable to be cautious in its diagnosis in the face of any painful crisis in sickle cell patients. (3)
En savoir plus

91 En savoir plus

Manifestations de l'auteur dans et autour l'hypertexte de fiction

Manifestations de l'auteur dans et autour l'hypertexte de fiction

D’une manière générale, les rôles qui semblaient figés par l’édition “ papier ” (jusqu’à ce que la théorie critique de Barthes entreprenne de faire des lecteurs des scripteurs) et qui cantonnaient le lecteur à la lecture et le scripteur à l’écriture se retrouvent modulés par de multiples facteurs liés d’une part à l’évolution rapide des technologies de communication dont l’édition électronique semble avoir été la première bénéficiaire et d’autre part aux conduites d’appropriation de ces mêmes technologies par les utilisateurs. Saisir le comment des manifestations d’auteur peut permettre d’appréhender ce qui est en train de changer ou au contraire ce qui perdure aujourd’hui autour des pratiques d’écriture et de lecture.
En savoir plus

11 En savoir plus

Les manifestations respiratoires des maladies et syndromes systmiques

Les manifestations respiratoires des maladies et syndromes systmiques

Le diagnostic de sarcoïdose se fonde sur la conjonction de manifestations radio-cliniques et d’anomalies histopathologies caractéristiques. L’étude histologique est un élément indispensable à l’établissement du diagnostic de la sarcoïdose. Cette confirmation devient particulièrement indispensable lorsque le diagnostic de sarcoïdose est hésitant, lorsque la présentation de la maladie est peu spécifique, atypique ou grave et justifiant l’installation d’un traitement rapide. Le choix du site de prélèvement doit impérativement tenir compte de la facilité d’accès du site biopsique, son acceptabilité et son innocuité. Les granulomes sarcoïdosiques peuvent être mis en évidence partout dans l’organisme. La sensibilité des biopsies dirigées sur un site cliniquement atteint est supérieure à 90% alors que la sensibilité moyenne des biopsies est de 69%. Néanmoins, il est admis qu’il n’est pas indispensable d’obtenir cette preuve histologique devant une présentation typique d’adénopathies hilaires bilatérales chez un sujet asymptomatique ou devant un syndrome de Lôfgren.[282]
En savoir plus

197 En savoir plus

Classification en espaces fonctionnels utilisant la norme BV avec applications aux images ophtalmologiques et à la complexité du trafic aérien

Classification en espaces fonctionnels utilisant la norme BV avec applications aux images ophtalmologiques et à la complexité du trafic aérien

Finally, by using a dynamical system model of air traffic, we propose a method for developing a new traffic complexity metric based on the computation of the local vectorial total variat[r]

121 En savoir plus

Manifestations systémiques du lupus érythémateux disséminé

Manifestations systémiques du lupus érythémateux disséminé

Lymphopenia is associated with neuropsychiatric manifestations and disease activity in paediatric systemic lupus erythematosus patients.. Azzouz D, Sahli H, Fendri L et al.[r]

192 En savoir plus

Lymphome folliculaire - Une histoire de perversion de la mémoire immunologique

Lymphome folliculaire - Une histoire de perversion de la mémoire immunologique

via le « mutateur » AID 4 (activation induced cytidine deaminase) ; et l’ex- pression constitutive de BCL2 jouerait un rôle moteur dans l’initiation et la maintenance de ce cercle vicieux [7] . Cette hypothèse permettrait d’expliquer à la fois la latence et l’indolence de cette pathologie de l’adulte (moyenne 65 ans), dont le développement pourrait alors nécessiter des années, voire une vie entière de stimulations antigéniques. Pour répondre à cette question, nous avons créé un modèle murin dont l’objectif était de récapituler le plus fidèlement possible les étapes précoces de progression du lymphome folliculaire, depuis l’expression
En savoir plus

3 En savoir plus

Manifestations dermatologiques de la grossesse

Manifestations dermatologiques de la grossesse

L’analyse des résultats a permis de dégager les résultats suivants : les modifications cutanées physiologiques étaient fréquentes, 91,7% des gestantes avaient au moins une modification cutanée. Les troubles pigmentaires étaient les plus fréquents (90%) dominés par la pigmentation aréolaire (99%). Le mélasma est constaté chez 46.5% des cas. De nouvelles vergetures ont été notées chez 51% des femmes, le plus souvent sur l’abdomen. Des modifications vasculaires sont apparues chez 31.6% des femmes, essentiellement à type d’instabilité vasomotrice (16,6%) et de varices (10,6%). Les modifications phanèriennes sont notées chez 46% des femmes, la chute de cheveux était rapportée par 121 femmes. Les modifications gingivales étaient constatées chez 18% et le molluscum fibrosum gravidarum chez 4% des gestantes. Les manifestations pathologiques prurigineuses spécifiques de la grossesse ont été constatées chez 8,7% des gestantes, le prurit est apparu au cours de la grossesse chez 21 femmes, la pemphigoide gestationis chez 2 femmes et la dermatite polymorphe de la grossesse chez 3 femmes.
En savoir plus

103 En savoir plus

Show all 260 documents...