Haut PDF Linfertilit dorigine gntique : exprience du service de gntique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Linfertilit dorigine gntique : exprience du service de gntique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Linfertilit dorigine gntique : exprience du service de gntique du CHU Mohammed VI de Marrakech

L’objectif de ce travail est de rapporter l’expérience du service de génétique du CHU Mohammed VI de Marrakech en matière de prise en charge des infertilités d’origine géné[r]

159 En savoir plus

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

5 5 5.... Origine géographique Origine géographique :::: Origine géographique Origine géographique Dans notre série, on constate que presque les deux tiers (66%) de nos patients sont issus du milieu urbain, ce qui concorde avec l’étude d’Oudaina et al [8], une autre étude faite en Jordanie par Abu Shaqra et Al Momani a trouvé que 70% sont issus du milieu urbain [48]. Par contre, une étude faite en Turquie par Aktas et al [60] a montré une prédominance des patients issus du milieu rural. Ceci ne reflète pas la véritable répartition des teignes. Notre résultat peut être expliqué par le fait que la majorité des patients d’origine rurale et qui ont consulté la première fois n’ont pas les moyens pour bénéficier d’un examen mycologique donc ils ont été exclus de l’étude. En effet, au sein du milieu urbain il y a des quartiers pauvres, juste en périphérie de Marrakech, où une grande densité de population vit dans des conditions d’hygiène précaires. Notons aussi que la plupart des patients issus du milieu rural utilisaient déjà un traitement traditionnel à base de henné ou ail ce qui peut rendre l’examen mycologique négatif.
En savoir plus

149 En savoir plus

La lipostructure, exprience du service de chirurgie plastique du CHU Mohammed VI de Marrakech ( propos de 42 cas)

La lipostructure, exprience du service de chirurgie plastique du CHU Mohammed VI de Marrakech ( propos de 42 cas)

les indications ainsi que les modalités de suivi des patients sont clairement définies dans le rapport de la haute autorité de santé de 2015 (HAS) sur l’évaluation de la sécurité et des[r]

142 En savoir plus

Les gastrectomies : Indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les gastrectomies : Indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Nous avons inclus dans notre échantillon les patients ayant eu une gastrectomie pour une atteinte gastrique ou dans le cadre d’une chirurgie bariatrique.. Parmi ces lésions, on distingu[r]

218 En savoir plus

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphérèse : expérience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech 41 Dans la plupart des cas, le remplacement du plasma retiré se fait à l’aide d’albumine 5% ou d’un mélange de l’albumine 5% avec du NaCl 0,9%. Si la perte de facteurs de la coagulation au cours des séances d’échanges plasmatiques répétées peut aboutir à des saignements actifs, s i le risque hémorragique est élevé comme dans le cas d’un purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT), ou s’il y a un potentiel déficit d’une protéine spécifique chez le patient (comme le déficit de la métalloprotéase ADAMTS-13 chez les patients avec PTT), il est alors préférable de donner au patient du PFC contenant la protéine déficitaire. Les cristalloïdes, en raison du faible pouvoir d’expansion volumique, ne sont pas utilisés [4,17].
En savoir plus

134 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Résumé Les tumeurs de la région pinéale représentent une entité rare en neurochirurgie. Nous rapportant dans ce travail l’étude rétrospective d’une série de 14 cas de tumeurs de la région pinéale, colligées au service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech, durant 9 ans de 2003 à 2011. Ces tumeurs représentent 1,1% des tumeurs cérébrales. L'âge moyen de nos patients était de 30 ans avec un sex-ratio de 1. Le délai moyen de consultation était de 5 mois. Les manifestations cliniques restent dominées le syndrome d’hypertension intracrânienne (100%). Une tomodensitométrie (TDM) a été effectuée dans 100% et le recours à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) a concerné 85,7% des cas. Le dosage des marqueurs tumoraux réalisés dans 64,2%, ainsi que la cytologie du liquide céphalo-rachidien réalisée dans 42,8%, étaient tous deux négatifs. Le traitement chirurgical de l’hydrocéphalie (85,7%) et de la tumeur par biopsie (85,7%) ou par exérèse (14,2%), suivi d’une thérapie adjuvante adaptée (78,5%) était la conduite thérapeutique adoptée dans notre série. Les suites postopératoires étaient simples dans la plupart des cas. Les principales complications étaient les déficits neurologiques (7,1%) et la mortalité globale était de 7,1%. L’étude histopathologique a permis de trier 4 pinéaloblastomes, 2 pinéalocytomes, 2 germinomes et 3 tumeurs gliales.
En savoir plus

205 En savoir plus

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

Place de l’abord antérieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire RADIOGRAP[r]

137 En savoir plus

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

69 Résumé : Les ingestions caustiques sont une véritable urgence médico-chirurgicale, nécessitant une prise en charge multidisciplinaire. Le but de notre étude rétrospective réalisée entre 2007 et 2012, au service de chirurgie générale du centre hospitalier Ibn Tofaïl, est d’analyser les caractéristiques épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutives des ingestions caustiques sévères. Les patients colligés dans cette étude sont au nombre de 26, (16 hommes et 10 femmes), soit un sexe ratio de 1,6. Ils sont âgés entre 20 et 72 ans (moyenne de 35 ans). 23% de nos patients ont eu un passé psychologique connu. Les circonstances accidentelles sont moins fréquentes (46,16%) que les formes volontaires (53,84%). L’esprit de sel (HCl) est le produit le plus utilisé (73,07%), suivi de l’eau de Javel (19,23%).
En savoir plus

107 En savoir plus

Prise en charge intgre du patient obse: Exprience du service dEndocrinologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

Prise en charge intgre du patient obse: Exprience du service dEndocrinologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

Résumé L’obésité est une maladie chronique dont la prévalence a connu une augmentation importante ces dernières décennies au Maroc. Cette maladie complexe, par ses déterminants et ses comorbidités représente l’un des plus grand challenges thérapeutiques de ce siècle. L’objectif de ce travail est de décrire le projet éducatif dans sa globalité et d’évaluer l’impact d’une telle approche sur la prise en charge des patients obèses au sein du service d’Endocrinologie, Diabétologie, Maladies Métaboliques et Nutrition du CHU Mohammed VI, Marrakech avec un recul de 6 mois.
En savoir plus

158 En savoir plus

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Chez qui nous devrions penser à réaliser l’ostéotomie de Chiari, cette ostéotomie est indiquée pour toute hanche non recentrable, latéralisée, au potentiel de croissance épuisé [55].Pl[r]

170 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Ce temps a été le plus fréquent après la TOP dans notre étude, il a été réalisé chez 14 patientes soit 25,45% des cas opérés par voie basse.. • Temps antérieur + postérieur:.[r]

216 En savoir plus

Les fractures autour du genou chez l'enfant, exprience de service dorthopdie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Les fractures autour du genou chez l'enfant, exprience de service dorthopdie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Figure 32 : (A) : Radiographie de genou gauche de profil d’un enfant âgé de 15 ans objectivant une fracture de l’éminence inter condylienne type II de Meyer et Mc Kewer (B) + (C) : f[r]

150 En savoir plus

Profil immunohistochimique et molculaire des cancers colorectaux : Exprience du service danatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil immunohistochimique et molculaire des cancers colorectaux : Exprience du service danatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le traitement repose classiquement sur la résection chirurgicale carcinologique, associée ou non à la radiothérapie et/ou à la chimiothérapie et de plus en plus sur la thérapie ciblée. Notre étude a eu lieu au sein du service d’anatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech. Le but de ce travail rétrospectif et prospectif est d’une part, d'établir le profil moléculaire via la recherche de mutations KRAS/NRAS/BRAF afin de prédire la réponse aux anti-EGFR et redresser le traitement dans certains stades avancés de la maladie et d’autre part, de définir le profil immuno-histochimique pour identifier le statut MMR fonctionnel ou MMR défaillant afin d’identifier les patients porteurs d’un syndrome HNPCC et d’envisager un traitement adjuvant chez les patients de stade II approchant ainsi l’instabilité micro- satellitaire des CCR.
En savoir plus

111 En savoir plus

Fracture de la tte radiale chez lenfant : exprience du service de traumatoorthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Fracture de la tte radiale chez lenfant : exprience du service de traumatoorthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Figure 20 : (A) Radiographie F/P du coude préopératoire chez un enfant âgée de 13 ans objectivant une fracture de la tête radiale stade II de Judet associé à une frac[r]

150 En savoir plus

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Dans notre série, nous avons dénombré 15 cas de méningiomes du jugum soit 35,71% des méningiomes de l’étage antérieur, 14,42% des méningiomes de la base du crâne et 4,74% des m[r]

223 En savoir plus

Apport de limagerie dans le diagnostic des tumeurs intra-ventriculaires crbrales: exprience du service de radiologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

Apport de limagerie dans le diagnostic des tumeurs intra-ventriculaires crbrales: exprience du service de radiologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

We have identified 22 cases of ependymoma, 8 cases of colloid cyst, 7 cases of papilloma, 4 cases of central neurocytoma, 4 cases of pilocytic astrocytoma, 3 cases of medulloblastoma, [r]

200 En savoir plus

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

1.3. Observation 3 : kyste hydatique rénal droit Il s’agit d’une fillette de 3 ans, originaire et résidente à Marrakech, issue d’un mariage non consanguin, mutualiste, la maman rapporte la notion de séjour dans un milieu rural, opéré il y a 4 mois au service des urgences neurochirurgicales, pour un KH cérébral pariéto-occipital droit objectivé par une TDM cérébrale réalisée suite à une convulsion apyrétique et déficit hémicorporel gauche, . Dans le cadre du bilan d’extension, une échographie abdominale a été réalisée, a montrée la présence en médio-rénal droit d’une volumineuse formation kystique mesurant 4cm du grand diamètre, à contenu anéchogène et à paroi fine, non vascularisé au doppler couleur. L’exploration du reste des viscères est normale.
En savoir plus

154 En savoir plus

Les aspects cytogntiques de la leucmie aigue mylode: Exprience du service de gntique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les aspects cytogntiques de la leucmie aigue mylode: Exprience du service de gntique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Dans notre série, l’étude cytogénétique était réussie chez 77 patients, soit 91,66 %, dont 55,48 % avaient des anomalies clonales détectables, alors que 44,15 % avaient un caryotype [r]

140 En savoir plus

Les hpatectomies : indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les hpatectomies : indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Cette étude a été conduite chez l’ensemble des patients ayant eu une hépatectomie au sein du service de chirurgie viscérale de l’hôpital Arrazi - CHU Mohamed VI de Marrakech, entre mar[r]

183 En savoir plus

Prise en charge des encphalocles : exprience du service de neurochirurgie, CHU Mohammed VI, Marrakech

Prise en charge des encphalocles : exprience du service de neurochirurgie, CHU Mohammed VI, Marrakech

We report 18 cases of encéphalocèles in our study in Neurosurgery department of university hospital Mohammed VI in Marrakesh for a period of 9 years from 2002 until 2011. The occipital location was the most frequent (67%) followed by the nasoethmoidale location and the front location and finally the parietal localization. All malformations were diagnosed on computed tomography but one case was diagnosed by resonance magnetic imaging. All cases be treated with surgical resection of the dysgénésis brain (a reduction of functional brain made in a single patient) and closure of the bone defect and the mother takes, with a good evolution in most cases (cases of meningitis and hydrocephalus postoperatively were noted).
En savoir plus

136 En savoir plus

Show all 4714 documents...

Sujets connexes