Haut PDF Les spondylarthropathies : exprience du service de rhumatologie du CHU Mohammed VI

Les spondylarthropathies : exprience du service de rhumatologie du CHU Mohammed VI

Les spondylarthropathies : exprience du service de rhumatologie du CHU Mohammed VI

Incidence and prevalence of psoriatic arthritis, ankylosing spondylitis, and reactive arthritis in the first descriptive population-based study in the Czech Republic. Epidemiology of An[r]

168 En savoir plus

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphérèse : expérience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech 41 Dans la plupart des cas, le remplacement du plasma retiré se fait à l’aide d’albumine 5% ou d’un mélange de l’albumine 5% avec du NaCl 0,9%. Si la perte de facteurs de la coagulation au cours des séances d’échanges plasmatiques répétées peut aboutir à des saignements actifs, s i le risque hémorragique est élevé comme dans le cas d’un purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT), ou s’il y a un potentiel déficit d’une protéine spécifique chez le patient (comme le déficit de la métalloprotéase ADAMTS-13 chez les patients avec PTT), il est alors préférable de donner au patient du PFC contenant la protéine déficitaire. Les cristalloïdes, en raison du faible pouvoir d’expansion volumique, ne sont pas utilisés [4,17].
En savoir plus

134 En savoir plus

Intrt de la neuronavigation en neurochirurgie: exprience du service de neurochirurgie de Lhpital Ar-razi CHU Mohammed VI

Intrt de la neuronavigation en neurochirurgie: exprience du service de neurochirurgie de Lhpital Ar-razi CHU Mohammed VI

Intérêt de la neuronavigation en neurochirurgie: expérience du service de neurochirurgie hôpital Ar-razi CHU Mohammed VI - 33 - 1. Résection chirurgicale des tumeurs et des malformations vasculaires cérébrales: La neuroimagerie moderne décrit très exactement l'anatomie individuelle du patient, y compris les changements pathologiques des structures.Cependant,dans certains cas il peut être difficile d'extrader ces données d’imagerie vers le site chirurgical, vu que les repères anatomiques peuvent manquer (par exemple, dans la substance blanche) ou bien les différences entre le tissu normal et pathologique peuvent être clairement visibles mais difficilement discernables sous le microscope opératoire ainsi pour les lésions à croissance lente qui provoquent un remodelage des structures cérébrales sur une longue période de temps (18).Dans d'autres cas, une approche directe de la cible pathologique nécessiterait la localisation exacte des structures anatomiques avant qu'elles ne soient visualisées directement dans le champ opératoire.À la lumière de ces défis, de meilleures approches chirurgicales sont nécessaires.
En savoir plus

95 En savoir plus

Les aspects cytogntiques de la leucmie aigue mylode: Exprience du service de gntique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les aspects cytogntiques de la leucmie aigue mylode: Exprience du service de gntique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Dans notre série, l’étude cytogénétique était réussie chez 77 patients, soit 91,66 %, dont 55,48 % avaient des anomalies clonales détectables, alors que 44,15 % avaient un caryotype [r]

140 En savoir plus

Prise en charge intgre du patient obse: Exprience du service dEndocrinologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

Prise en charge intgre du patient obse: Exprience du service dEndocrinologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

− Cuisine thérapeutique. Alors qu’en Norvège, « Evjekliniken » est un centre de changement de mode de vie et de traitement de l'obésité morbide. Il fait partie du service de santé spécialisé (146). La clinique a un total d’espace d'env. 7000 m². Avec un bâtiment principal (avec l'administration, le cabinet du médecin, la salle à manger et les salles de classe, etc.), le salon principal avec de grandes cuisines et salles de banquet / salles de cours, 7 bâtiments résidentiels pour les patients, un gymnase, etc. De plus, la clinique dispose de beaux espaces communs à l'intérieur et à l'extérieur, qui servent à la pratique des loisirs. Le centre dispose aussi d’un terrain de volley-ball sur sable et un espace privé en plein air près de la rivière. La clinique a également accès à la piscine.
En savoir plus

158 En savoir plus

Les hpatectomies : indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les hpatectomies : indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Cette étude a été conduite chez l’ensemble des patients ayant eu une hépatectomie au sein du service de chirurgie viscérale de l’hôpital Arrazi - CHU Mohamed VI de Marrakech, entre mar[r]

183 En savoir plus

La lipostructure, exprience du service de chirurgie plastique du CHU Mohammed VI de Marrakech ( propos de 42 cas)

La lipostructure, exprience du service de chirurgie plastique du CHU Mohammed VI de Marrakech ( propos de 42 cas)

les indications ainsi que les modalités de suivi des patients sont clairement définies dans le rapport de la haute autorité de santé de 2015 (HAS) sur l’évaluation de la sécurité et des[r]

142 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des hernies discales cervicales : Exprience du service de neurochirurgie du CHU MOHAMMED VI

Prise en charge chirurgicale des hernies discales cervicales : Exprience du service de neurochirurgie du CHU MOHAMMED VI

Cervical disc arthroplasty versus anterior cervical discectomy and fusion for treatment of symptomatic cervical disc disease: a meta-analysis of randomized controlled trials. Arch Ortho[r]

169 En savoir plus

Les gastrectomies : Indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les gastrectomies : Indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Nous avons inclus dans notre échantillon les patients ayant eu une gastrectomie pour une atteinte gastrique ou dans le cadre d’une chirurgie bariatrique.. Parmi ces lésions, on distingu[r]

218 En savoir plus

Le Ptrygion : exprience du service d'ophtalmologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le Ptrygion : exprience du service d'ophtalmologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

La greffe conjonctivo-limbique et l’autogreffe conjonctivale apparaissent comme l'une des techniques chirurgicales de choix pour la réalisation de cet objectif. Cette étude se veut d'exposer les raisons de ce choix, de décrire la technique chirurgicale utilisée et d'analyser les résultats obtenus sur une période de 27 mois, à propos de 139 cas d'autogreffe conjonctivale et 24 cas de greffe conjonctivo-limbique réalisés au Service d'ophtalmologie du Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech entre Janvier 2012 et Mars 2014.

151 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Résumé Les tumeurs de la région pinéale représentent une entité rare en neurochirurgie. Nous rapportant dans ce travail l’étude rétrospective d’une série de 14 cas de tumeurs de la région pinéale, colligées au service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech, durant 9 ans de 2003 à 2011. Ces tumeurs représentent 1,1% des tumeurs cérébrales. L'âge moyen de nos patients était de 30 ans avec un sex-ratio de 1. Le délai moyen de consultation était de 5 mois. Les manifestations cliniques restent dominées le syndrome d’hypertension intracrânienne (100%). Une tomodensitométrie (TDM) a été effectuée dans 100% et le recours à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) a concerné 85,7% des cas. Le dosage des marqueurs tumoraux réalisés dans 64,2%, ainsi que la cytologie du liquide céphalo-rachidien réalisée dans 42,8%, étaient tous deux négatifs. Le traitement chirurgical de l’hydrocéphalie (85,7%) et de la tumeur par biopsie (85,7%) ou par exérèse (14,2%), suivi d’une thérapie adjuvante adaptée (78,5%) était la conduite thérapeutique adoptée dans notre série. Les suites postopératoires étaient simples dans la plupart des cas. Les principales complications étaient les déficits neurologiques (7,1%) et la mortalité globale était de 7,1%. L’étude histopathologique a permis de trier 4 pinéaloblastomes, 2 pinéalocytomes, 2 germinomes et 3 tumeurs gliales.
En savoir plus

205 En savoir plus

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

Place de l’abord antérieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire RADIOGRAP[r]

137 En savoir plus

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

Parmi les 90 patients qui ont consulté le service de dermatologie-vénéréologie à l’hôpital ERRAZI et en consultation de dermatologie pédiatrique à l’hôpital mère-enfant CHU Med VI pour [r]

149 En savoir plus

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

69 Résumé : Les ingestions caustiques sont une véritable urgence médico-chirurgicale, nécessitant une prise en charge multidisciplinaire. Le but de notre étude rétrospective réalisée entre 2007 et 2012, au service de chirurgie générale du centre hospitalier Ibn Tofaïl, est d’analyser les caractéristiques épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutives des ingestions caustiques sévères. Les patients colligés dans cette étude sont au nombre de 26, (16 hommes et 10 femmes), soit un sexe ratio de 1,6. Ils sont âgés entre 20 et 72 ans (moyenne de 35 ans). 23% de nos patients ont eu un passé psychologique connu. Les circonstances accidentelles sont moins fréquentes (46,16%) que les formes volontaires (53,84%). L’esprit de sel (HCl) est le produit le plus utilisé (73,07%), suivi de l’eau de Javel (19,23%).
En savoir plus

107 En savoir plus

Apport de limagerie dans les tumeurs rtropritonales chez lenfant. Exprience du service de radiologie Pdiatrique du CHU Mohammed VI

Apport de limagerie dans les tumeurs rtropritonales chez lenfant. Exprience du service de radiologie Pdiatrique du CHU Mohammed VI

Le tableau clinique était typique ; ainsi la masse abdominale a constitué le motif de consultation le plus fréquent dans notre série; elle a été retrouvée chez47 patients (55.29%) ; la[r]

152 En savoir plus

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Chez qui nous devrions penser à réaliser l’ostéotomie de Chiari, cette ostéotomie est indiquée pour toute hanche non recentrable, latéralisée, au potentiel de croissance épuisé [55].Pl[r]

170 En savoir plus

Intrt de la chirurgie dans lpilepsie partielle temporale pharmaco-rsistante. Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI

Intrt de la chirurgie dans lpilepsie partielle temporale pharmaco-rsistante. Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI

− Tous les patients avec épilepsie temporale partielle pharmaco-résistante à 2 médicaments antiépileptiques majeurs (MAEs) ou plus, bien conduits sur une durée de 2 ans.. − Les MAE[r]

188 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Ce temps a été le plus fréquent après la TOP dans notre étude, il a été réalisé chez 14 patientes soit 25,45% des cas opérés par voie basse.. • Temps antérieur + postérieur:.[r]

216 En savoir plus

La prise en charge chirurgicale de la malformation de Chiari. Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI, Marrakech

La prise en charge chirurgicale de la malformation de Chiari. Exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI, Marrakech

L’évolution en postopératoire des patients ayant une malformation de Chiari est variable et peut dépendre de plusieurs facteurs pronostic tel que la présentation clinique, la présence o[r]

186 En savoir plus

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des compressions mdullaires tumorales : exprience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les compressions médullaires d’origine tumorale représentent une urgence neurochirurgicale par excellence. Leur diagnostic et leur prise en charge ne doivent souffrir d’aucun retard et ceci dès la survenue des premiers symptômes. Malheureusement, cette pathologie est souvent diagnostiquée tardivement, c’est le cas dans notre série où 29% des patients étaient admis au service au stade de paraplégie. Ceci est attribuable d’une part, à l’ignorance des malades, à la mauvaise orientation à cause de la discrétion et de l’aspect trompeur des signes de début et d’autres parts, aux moyens d’investigation limités surtout par leur coût élevé.
En savoir plus

159 En savoir plus

Show all 4531 documents...

Sujets connexes