Haut PDF Le Ptrygion : exprience du service d'ophtalmologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le Ptrygion : exprience du service d'ophtalmologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le Ptrygion : exprience du service d'ophtalmologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

La greffe conjonctivo-limbique et l’autogreffe conjonctivale apparaissent comme l'une des techniques chirurgicales de choix pour la réalisation de cet objectif. Cette étude se veut d'exposer les raisons de ce choix, de décrire la technique chirurgicale utilisée et d'analyser les résultats obtenus sur une période de 27 mois, à propos de 139 cas d'autogreffe conjonctivale et 24 cas de greffe conjonctivo-limbique réalisés au Service d'ophtalmologie du Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech entre Janvier 2012 et Mars 2014.

151 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge chirurgicale des prolapsus gnitaux : Exprience du service de gyncologie-obsttrique CHU Mohammed VI Marrakech

Ce temps a été le plus fréquent après la TOP dans notre étude, il a été réalisé chez 14 patientes soit 25,45% des cas opérés par voie basse.. • Temps antérieur + postérieur:.[r]

216 En savoir plus

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge des maladies neurologiques par plasmaphrse : exprience du service de neurologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Le SGB est une polyradiculopathe aiguë d’origine auto immune [52]. L'immunothérapie a joué un rôle essentiel dans le traitement du SGB [53]. Il est à noter que les corticoïdes ne sont pas bénéfiques dans le traitement de cette maladie. Le traitement immunitaire consiste généralement en une perfusion d’immunoglobuline intraveineuse ou un EPT, qui se sont tous deux avérés efficaces [54,55]. Selon Balili K et al [45], au service de neurologie du CHU Mohammed VI de Marrakech, 60.5% des patients atteints de SGB sont traités par des séances de plasmaphérèse à petit volume et 39.5% des patients atteints de SGB sont traités par des IgIV.
En savoir plus

134 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Résumé Les tumeurs de la région pinéale représentent une entité rare en neurochirurgie. Nous rapportant dans ce travail l’étude rétrospective d’une série de 14 cas de tumeurs de la région pinéale, colligées au service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech, durant 9 ans de 2003 à 2011. Ces tumeurs représentent 1,1% des tumeurs cérébrales. L'âge moyen de nos patients était de 30 ans avec un sex-ratio de 1. Le délai moyen de consultation était de 5 mois. Les manifestations cliniques restent dominées le syndrome d’hypertension intracrânienne (100%). Une tomodensitométrie (TDM) a été effectuée dans 100% et le recours à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) a concerné 85,7% des cas. Le dosage des marqueurs tumoraux réalisés dans 64,2%, ainsi que la cytologie du liquide céphalo-rachidien réalisée dans 42,8%, étaient tous deux négatifs. Le traitement chirurgical de l’hydrocéphalie (85,7%) et de la tumeur par biopsie (85,7%) ou par exérèse (14,2%), suivi d’une thérapie adjuvante adaptée (78,5%) était la conduite thérapeutique adoptée dans notre série. Les suites postopératoires étaient simples dans la plupart des cas. Les principales complications étaient les déficits neurologiques (7,1%) et la mortalité globale était de 7,1%. L’étude histopathologique a permis de trier 4 pinéaloblastomes, 2 pinéalocytomes, 2 germinomes et 3 tumeurs gliales.
En savoir plus

205 En savoir plus

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

Place de l'abord antrieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire Exprience du service de neurochirurgie au CHU MOHAMMED VI- MARRAKECH

Place de l’abord antérieur dans les pathologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire ologies du rachis dorsolombaire RADIOGRAP[r]

137 En savoir plus

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

Teignes: aspects cliniques, pidmiologiques, thrapeutiques et volutifs. Exprience du service de dermatologie au CHU Mohammed VI, Marrakech

5 5 5.... Origine géographique Origine géographique :::: Origine géographique Origine géographique Dans notre série, on constate que presque les deux tiers (66%) de nos patients sont issus du milieu urbain, ce qui concorde avec l’étude d’Oudaina et al [8], une autre étude faite en Jordanie par Abu Shaqra et Al Momani a trouvé que 70% sont issus du milieu urbain [48]. Par contre, une étude faite en Turquie par Aktas et al [60] a montré une prédominance des patients issus du milieu rural. Ceci ne reflète pas la véritable répartition des teignes. Notre résultat peut être expliqué par le fait que la majorité des patients d’origine rurale et qui ont consulté la première fois n’ont pas les moyens pour bénéficier d’un examen mycologique donc ils ont été exclus de l’étude. En effet, au sein du milieu urbain il y a des quartiers pauvres, juste en périphérie de Marrakech, où une grande densité de population vit dans des conditions d’hygiène précaires. Notons aussi que la plupart des patients issus du milieu rural utilisaient déjà un traitement traditionnel à base de henné ou ail ce qui peut rendre l’examen mycologique négatif.
En savoir plus

149 En savoir plus

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

Prise en charge des ingestions caustiques svres exprience de service de chirurgie gnrale au CHU Mohammed VI -Marrakech-

69 Résumé : Les ingestions caustiques sont une véritable urgence médico-chirurgicale, nécessitant une prise en charge multidisciplinaire. Le but de notre étude rétrospective réalisée entre 2007 et 2012, au service de chirurgie générale du centre hospitalier Ibn Tofaïl, est d’analyser les caractéristiques épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutives des ingestions caustiques sévères. Les patients colligés dans cette étude sont au nombre de 26, (16 hommes et 10 femmes), soit un sexe ratio de 1,6. Ils sont âgés entre 20 et 72 ans (moyenne de 35 ans). 23% de nos patients ont eu un passé psychologique connu. Les circonstances accidentelles sont moins fréquentes (46,16%) que les formes volontaires (53,84%). L’esprit de sel (HCl) est le produit le plus utilisé (73,07%), suivi de l’eau de Javel (19,23%).
En savoir plus

107 En savoir plus

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Ostotomie du bassin chez lenfant Exprience du service traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Chez qui nous devrions penser à réaliser l’ostéotomie de Chiari, cette ostéotomie est indiquée pour toute hanche non recentrable, latéralisée, au potentiel de croissance épuisé [55].Pl[r]

170 En savoir plus

Les fractures autour du genou chez l'enfant, exprience de service dorthopdie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Les fractures autour du genou chez l'enfant, exprience de service dorthopdie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Figure 32 : (A) : Radiographie de genou gauche de profil d’un enfant âgé de 15 ans objectivant une fracture de l’éminence inter condylienne type II de Meyer et Mc Kewer (B) + (C) : f[r]

150 En savoir plus

Les gastrectomies : Indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les gastrectomies : Indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Nous avons inclus dans notre échantillon les patients ayant eu une gastrectomie pour une atteinte gastrique ou dans le cadre d’une chirurgie bariatrique.. Parmi ces lésions, on distingu[r]

218 En savoir plus

Profil immunohistochimique et molculaire des cancers colorectaux : Exprience du service danatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Profil immunohistochimique et molculaire des cancers colorectaux : Exprience du service danatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Le traitement repose classiquement sur la résection chirurgicale carcinologique, associée ou non à la radiothérapie et/ou à la chimiothérapie et de plus en plus sur la thérapie ciblée. Notre étude a eu lieu au sein du service d’anatomie pathologique du CHU Mohammed VI de Marrakech. Le but de ce travail rétrospectif et prospectif est d’une part, d'établir le profil moléculaire via la recherche de mutations KRAS/NRAS/BRAF afin de prédire la réponse aux anti-EGFR et redresser le traitement dans certains stades avancés de la maladie et d’autre part, de définir le profil immuno-histochimique pour identifier le statut MMR fonctionnel ou MMR défaillant afin d’identifier les patients porteurs d’un syndrome HNPCC et d’envisager un traitement adjuvant chez les patients de stade II approchant ainsi l’instabilité micro- satellitaire des CCR.
En savoir plus

111 En savoir plus

Fracture de la tte radiale chez lenfant : exprience du service de traumatoorthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Fracture de la tte radiale chez lenfant : exprience du service de traumatoorthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Figure 20 : (A) Radiographie F/P du coude préopératoire chez un enfant âgée de 13 ans objectivant une fracture de la tête radiale stade II de Judet associé à une frac[r]

150 En savoir plus

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge des mningiomes de ltage antrieur de la base du crne : Exprience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Dans notre série, nous avons dénombré 15 cas de méningiomes du jugum soit 35,71% des méningiomes de l’étage antérieur, 14,42% des méningiomes de la base du crâne et 4,74% des m[r]

223 En savoir plus

Apport de limagerie dans le diagnostic des tumeurs intra-ventriculaires crbrales: exprience du service de radiologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

Apport de limagerie dans le diagnostic des tumeurs intra-ventriculaires crbrales: exprience du service de radiologie du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

We have identified 22 cases of ependymoma, 8 cases of colloid cyst, 7 cases of papilloma, 4 cases of central neurocytoma, 4 cases of pilocytic astrocytoma, 3 cases of medulloblastoma, [r]

200 En savoir plus

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

1.3. Observation 3 : kyste hydatique rénal droit Il s’agit d’une fillette de 3 ans, originaire et résidente à Marrakech, issue d’un mariage non consanguin, mutualiste, la maman rapporte la notion de séjour dans un milieu rural, opéré il y a 4 mois au service des urgences neurochirurgicales, pour un KH cérébral pariéto-occipital droit objectivé par une TDM cérébrale réalisée suite à une convulsion apyrétique et déficit hémicorporel gauche, . Dans le cadre du bilan d’extension, une échographie abdominale a été réalisée, a montrée la présence en médio-rénal droit d’une volumineuse formation kystique mesurant 4cm du grand diamètre, à contenu anéchogène et à paroi fine, non vascularisé au doppler couleur. L’exploration du reste des viscères est normale.
En savoir plus

154 En savoir plus

Cubitus varus post traumatique du coude: Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Cubitus varus post traumatique du coude: Exprience du service de traumato-orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Our study is retrospective descriptive of 32 cases of post-traumatic cubitus varus in children who have been operated and monitored in the surgical pediatric service in the university hospital Mohammed VI Marrakesh during a period from February 2011 until November 2017. A minimum 1 year follow-up was respected and Solfelt's criteria were used to evaluate our results. The study included 23 male s (71,82%) and 9 females (28, ,11%), whose age varies between 4 and 15 , with an average age of 9,4 years, the member most affected was the left side (62,5%). The onset of the deformity was related to a distal humeral supracondylar fracture in 81,25% , type III and IV in 88,46% . The average time of observation of the cubitus varus was 30 months. The standard radiography was done in all our patients , the average of baumann’angle preoperative is 108,5 , and the average of carrying angle is 20,6° . All patients underwent a supracondylar osteotomy by subtraction external technical with aiming aesthetic for a varus equal to or greater than 15°. The fixation of the osteotomy was performed by 2-pins in 9 cases , 3-pins in 15cases, 4 –pins in one case , a staple for a case, 2 staples for 3 cases and screwing in 3 cases. The average of Baumann’s angle and the carrying ange post-operative were 77.5 ° and 10.3 °.The complications that we recorded were mainly dominated residual varus in two cases , three cases of the stiffness of the elbow, and a superficial infection in one case .
En savoir plus

163 En savoir plus

Aspect pidmiologique et anatomopathologique des tumeurs pithliales de lovaire: Exprience du service anatomie pathologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Aspect pidmiologique et anatomopathologique des tumeurs pithliales de lovaire: Exprience du service anatomie pathologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Nous avons inclus dans la série toutes les patientes opérées pour une masse ovarienne et dont le diagnostique d’une des tumeurs épithéliales est établie au sein du d'Anatomie Pathologie, CHU Mohammed VI de Marrakech. Les résultats ont été recueillis à partir des fiches d’admissions des pièces opératoires ainsi par les comptes rendus anatomopathologiques. L'âge de nos patientes allait de 18 ans à 78 ans avec une moyenne de 46 ans. Un pic des TEO (30 ,5 %) entre 40-49 ans était observé. Plus de la moitié des patientes était ménopausées (54%) et multipares (56%). La douleur pelvienne (64%) suivie de la distension abdominale (42%) était les signes cliniques le plus fréquents. Les tumeurs d'aspect kystique représentent la majorité des cas (78%) contre les tumeurs d'aspect solide qui constituent seulement les 12 % et les tumeurs d’aspects solido-kystique qui constituent 10 %. Les tumeurs bénignes étaient les plus fréquentes (71%) suivies par les tumeurs malignes (16,94 %) et par les tumeurs borderlines (11,86 %). Les tumeurs séreuses sont les plus fréquentes représentant 67,80 %. Les tumeurs mucineuses, endométrioïde, de Brenner et le carcinomes indifférenciés représentent respectivement 23.73% , 5,08%, 1,69% et 1,69% des cas. Les biopsies complémentaires sont faites dans 32,20% des cas, dont 47,37% de l'ensemble des cas sont positives. L'étude cytologique est réalisée dans les 35,59 % des cas: positive dans 15% des cas.
En savoir plus

121 En savoir plus

Le kratocne : Exprience du service dOphtalmologie, CHU Mohammed VI, Marrakech

Le kratocne : Exprience du service dOphtalmologie, CHU Mohammed VI, Marrakech

C’est une étude rétro et prospective portant sur 200 yeux suivis pour kératocône, au CHU Med VI de MARRAKECH entre 2009 et 2015. Cent dix patients sont colligés au cours de cette période, avec une légère prédominance féminine (Sexe ratio : 1,27) ; l’âge moyen des patients était de 26 ans [12-47] ; le 1/4 des patients présentaient une conjonctivite allergique dans les antécédents. Le kératocône était bilatéral chez 90 patients, portant le nombre d’yeux atteints à 200. L’acuité visuelle initiale était inférieure à 1/10 chez 55% des yeux. La réfraction réalisée chez tous les patients a montré que 40% des yeux avaient une mesure impossible et 120 yeux (60%) avaient un astigmatisme myopique irrégulier avec une valeur moyenne de -5,67 dioptrie. La valeur de la kératométrie moyenne était de 54,87 dioptries. L’examen à la lampe à fente a mis en évidence une ectasie cornéenne dans 85% des yeux atteintes, l’anneau de Fleischer dans 66%, les stries de Vogt dans 57% et les opacités cornéennes observées dans 35 %. La topographie spéculaire était réalisée chez 60% alors que la topographie d’élévation n’a pu être réalisée que chez 40% des yeux.
En savoir plus

145 En savoir plus

La lipostructure, exprience du service de chirurgie plastique du CHU Mohammed VI de Marrakech ( propos de 42 cas)

La lipostructure, exprience du service de chirurgie plastique du CHU Mohammed VI de Marrakech ( propos de 42 cas)

les indications ainsi que les modalités de suivi des patients sont clairement définies dans le rapport de la haute autorité de santé de 2015 (HAS) sur l’évaluation de la sécurité et des[r]

142 En savoir plus

Les hpatectomies : indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les hpatectomies : indications, techniques et rsultats. Exprience du service de chirurgie viscrale du CHU Mohammed VI de Marrakech

Cette étude a été conduite chez l’ensemble des patients ayant eu une hépatectomie au sein du service de chirurgie viscérale de l’hôpital Arrazi - CHU Mohamed VI de Marrakech, entre mar[r]

183 En savoir plus

Show all 4729 documents...

Sujets connexes