Haut PDF La perception du végétarisme chez les adolescents

La perception du végétarisme chez les adolescents

La perception du végétarisme chez les adolescents

des répondants qui disaient ne pas avoir adopté le végétarisme étant donné le manque d’options lorsqu’ils sortent de la maison (Lea, Crawford et al. 2006). Socialement, la perception du végétarisme est également décisive sur la décision d’une personne à adopter le comportement. Si la perception du comportement est généralement bonne, on peut s’attendre à ce que les gens n’aient pas de crainte à adopter cette alimentation puisqu’elle est jugée « acceptable » ou « normale » par la société. Ainsi au Royaume-Uni, un groupe d’adolescents (n = 111) a perçu le végétarisme comme positif, peu importe l’alimentation pratiquée (végétarien, végétalien, omnivore, etc.) (Povey, Wellens et al. 2001). Alors qu’ils rapportent que c’est une alimentation qui est restrictive, en comparaison avec le végétalisme, elle n’est pas trop extrémiste. Ainsi, pour cette cohorte d’adolescents d’Angleterre, l’intention d’adopter une diète végétarienne est augmentée lorsque la perception de celle-ci est positive. D’autre part, l’omission de la viande dans l’alimentation peut être perçue de façon particulièrement négative chez certains groupes. Par exemple, l’exclusion des produits carnés chez les hommes peut être vue de façon négative : on leur attribue alors une identité moins masculine (Ruby and Heine 2011, Corrin and Papadopoulos 2017). Les cultures ayant cette vision genrée des aliments et de la nourriture peuvent donc freiner certaines personnes à adopter le comportement.
En savoir plus

184 En savoir plus

Exploration de la perception d’adolescents et d’experts sur les campagnes de sensibilisation et les programmes de prévention en sécurité routière pour adolescents

Exploration de la perception d’adolescents et d’experts sur les campagnes de sensibilisation et les programmes de prévention en sécurité routière pour adolescents

Tous les jours, des milliers de personnes sont tuées ou blessées sur nos routes. Au Québec, comme ailleurs dans le monde, les traumatismes routiers touchent principalement les jeunes adultes âgés de 16 à 24 ans et se classent au premier rang des causes de décès et d’invalidité (SAAQ, 2005). En 2008, 497 000 jeunes de 16 à 24 ans possédaient un permis de conduire, soit 47 % de femmes et 53 % d’hommes. Cette catégorie représente un peu plus de 10 % du nombre total des conducteurs qui sont responsables de 23 % des accidents avec dommages corporels. En 2008, seulement chez les jeunes conducteurs, il y a eu 177 décès, 724 blessés graves et 11 323 blessés légers pour un total de 12 224 conducteurs impliqués dans un accident de la route (SAAQ, 2009). Les experts de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) développent, depuis plus d’une quinzaine d’années, des campagnes de prévention pour les jeunes conducteurs. Cependant, malgré de nombreux efforts, travaux et campagnes de publicité en sécurité routière, les jeunes conducteurs continuent d’être surreprésentés dans les statistiques d’accident de la route (SAAQ, 2007). Puisque les jeunes conducteurs sont peu impliqués dans l’élaboration des mesures préventives en sécurité routière, il apparaît pertinent d’obtenir leur point de vue sur les méthodes de prévention actuelles. Pour une compréhension plus approfondie du phénomène, la perception des adolescents et des experts en sécurité routière sur la prévention des accidents d’automobile est importante. L’exploration de ces perceptions permettra d’identifier les similitudes et les différences entre ces perceptions sur la prévention en sécurité routière et de proposer des pistes d’action pour la prévention des accidents de la route chez les adolescents.
En savoir plus

224 En savoir plus

La perception des adolescents québécois du statut socioéconomique

La perception des adolescents québécois du statut socioéconomique

Tout ceci pousse donc à remettre en question les liens faits entre le SSE et les inégalités sociales. Notamment, à savoir si la perception d’un adolescent de son SSE familial est représentative du score qu’obtiendrait sa famille à une évaluation traditionnelle de son SSE. Selon Goodman et al., (2007) une grande nuance ainsi que de la sensibilité sont nécessaires lorsque des études sont faites auprès d’une clientèle adolescente, car le lien entre le SSE objectif (l’évaluation traditionnelle) et le SSE subjectif (la perception des adolescents) n’est pas linéaire. Au contraire, il est grandement influencé par le sexe du répondant, ses caractéristiques personnelles, culturelles, ethniques et sociétales. Hamilton, Noh, et Adlaf, (2009) corroborent cela en apportant la réflexion que de comparer le SSE d’un pays développé, où il y a présence de soins de santé gratuits, l’éducation gratuite, les pensions de bien-être social et les pensions de famille ou de vieillesse, avec le SSE d’un pays moins développé ne mènera pas du tout aux mêmes conclusions. En effet, dans un pays sous-développé, le salaire et le type d’emplois ont un impact davantage direct sur la qualité de vie familiale et les conséquences possibles d’un faible SSE.
En savoir plus

89 En savoir plus

La perception du réseau social parental et l'estime de soi sociale sur la consommation de substances psychotropes chez les adolescents selon l'âge et le sexe

La perception du réseau social parental et l'estime de soi sociale sur la consommation de substances psychotropes chez les adolescents selon l'âge et le sexe

psychotropes chez l’adolescent de niveau secondaire : effet d’un programme de prévention, de la psychopathologie et de la perception du réseau social sur l’évolution de la consommation et le risque d’abus selon le genre ». Un des objectifs concerne l’identification des facteurs de succès pouvant être considérés comme favorisant une réduction de la consommation considérant le programme de prévention de la toxicomanie et d’autres dépendances instauré à la Commission scolaire depuis quelques années. Un deuxième objectif de cette recherche est de mieux cerner les relations qu’un adolescent entretient avec les personnes importantes de son réseau social, c’est-à-dire ses parents, ses amis et les principales personnes adultes de son entourage. Pour ce faire, je suis d’accord pour que mon enfant réponde aux questionnaires suivant: Un questionnaire sociodémographique qui permet de relever certaines variables sociales pertinentes (vivre avec ses parents, rang dans la famille, communication avec l’entourage, etc.) la grille de dépistage de consommation problématique d’alcool et de drogues chez les adolescents et adolescentes (DEP-ADO) afin d’établir le portrait global de consommation chez les adolescents, l’inventaire d’estime de soi social qui a pour but de décrire l’estime de soi qu’un adolescent a de lui-même, le questionnaire de Perception de l’environnement des personnes (PEP) qui vise à connaître la perception de son réseau social et le SCL-90-R un instrument qui permet d’estimer la présence et l’intensité de certaines difficultés psychologiques chez les adolescents, le cas échéant.
En savoir plus

138 En savoir plus

Influence de la perception du médecin généraliste par les adolescents sur les opportunités de dialogue autour des conduites addictives et de la sexualité

Influence de la perception du médecin généraliste par les adolescents sur les opportunités de dialogue autour des conduites addictives et de la sexualité

de ses parents. Mais ce moment de croissance fulgurante que constitue l’adolescence en fait aussi une période où l’individu est particulièrement vulnérable et influençable et notamment en matière de sexualité et de conduites addictives. En effet, l’adolescent peut plus facilement céder aux pressions de l’entourage et du groupe, ou appréhender ces comportements comme une marque de rupture avec ses parents ou ne pas percevoir immédiatement la relation entre comportement et conséquences et ce d’autant plus si ces conséquences ne sont ni immédiates ni perceptibles. Ainsi, de nombreux adolescents doivent faire face à des pressions et sont incités à consommer de l’alcool, fumer ou consommer d’autres drogues et avoir des relations sexuelles à un âge précoce, ce qui leur fait courir un risque élevé de dépendance, de traumatismes, de grossesses non désirées et d’infections sexuellement transmissibles. Les modes de comportement qui s’instaurent au cours de ce processus, tels que la consommation ou la non-consommation de drogues ou la protection ou la non-protection lors des rapports sexuels, peuvent avoir des effets positifs ou négatifs durables sur la santé et le bien-être futurs. De ce fait, au cours de cette période, les adultes ont une possibilité unique d’influencer les jeunes. Il s’agit donc d’une période cruciale et déterminante en terme de prévention primaire et d’information en médecine générale puisque le médecin généraliste est le professionnel de santé le plus souvent vu par les adolescents. Mais comme nous l’avons évoqué, l’adolescence est une période où les relations avec les adultes et les figures d’autorité évoluent et peuvent se compliquer.
En savoir plus

118 En savoir plus

L'intention, l'attitude, la norme subjective et la perception du contrôle chez des adolescents-es espagnols-es en regard de l'utilisation du Double Dutch

L'intention, l'attitude, la norme subjective et la perception du contrôle chez des adolescents-es espagnols-es en regard de l'utilisation du Double Dutch

Est-ce que l’intention, l’attitude, la norme subjective, la perception du contrôle du comportement d’utiliser la méthode Double Dutch chez des élèves de 15-16 ans varient en fonction des[r]

169 En savoir plus

Perception des visages auprès des adolescents et des adultes autistes

Perception des visages auprès des adolescents et des adultes autistes

Abstract Face perception is the most commonly used visual metric of social abilities in autism. When found to be atypical, the nature of its origin is often contentious. One hypothesis proposes that locally-oriented visual analysis, which characterizes persons with autism, influences performance on most face tasks where configural analysis is optimal. Objective. We evaluate this hypothesis by assessing face identity discrimination with synthetic faces presented with and without changes in viewpoint, with the former condition minimizing access to local face attributes used for identity discrimination. Methods. Fifty eight participants, with and without autism, matched for global intellectual quotient, age, and gender, were asked to perform a face identity discrimination task similar to that of Habak, Wilkinson, and Wilson (2008). Stimuli were frontal and side viewpoint of simplified and ecologically validated synthetic faces. Face identity discrimination thresholds, defined by the minimum percentage of change in face geometry at 75% correct performance, were obtained using a two-alternative, temporal forced choice match-to-sample paradigm. Results. Analyses revealed a significant interaction effect between groups and conditions, with significant group differences found only for the viewpoint change condition, where performance of the autism group was significantly decreased compared to that of neurotypical participants. Discussion. The selective decrease in autism performance for the viewpoint change condition suggests that face identity discrimination in autism is more difficult when (i) access to local cues are minimized, and (ii) an increased dependence on integrative analysis is introduced to the face task used.
En savoir plus

81 En savoir plus

Perception de l'importance des personnes significatives chez des adolescents québécois issus ou non de l'immigration selon la durée de vie dans le milieu culturel d'accueil et le genre

Perception de l'importance des personnes significatives chez des adolescents québécois issus ou non de l'immigration selon la durée de vie dans le milieu culturel d'accueil et le genre

questionnaire de Perception de l'Environnement des Personnes (PEP) a été employé afin de mesurer l'importance relative des six personnes significatives composant le réseau social de l'ad[r]

145 En savoir plus

Le développement de l'intérêt pour la politique chez les adolescents

Le développement de l'intérêt pour la politique chez les adolescents

11 citoyens atteignent la mi-trentaine. Il en conclut qu'il est nécessaire de se tourner vers les plus jeunes si on veut comprendre d'où vient la variation dans l'intérêt pour la politique (2008, p.21). C'est ce que White, Bruce et Ritchie (2000) ont fait lorsqu'ils ont effectué une recherche qualitative sur l'intérêt des jeunes Anglais pour la politique. Les réponses des jeunes interviewés apportent des éléments pour mieux comprendre l'origine de leur intérêt ou désintérêt. Selon les informations obtenues par les chercheurs, l'ennui, la perception que la politique manque de pertinence dans leur vie, le manque de connaissance et de compréhension, le manque d'opportunité pour les jeunes de s'engager avant 18 ans, sont autant de facteurs favorisant l'éloignement de la politique. Inversement, lorsque ces éléments sont absents, l'intérêt pour la politique est plutôt activé. Le réseau social (famille, amis, école), les médias, et des événements circonstanciels aideront à cette activation. Quéniart et Jacques (2004), qui ont analysé les pratiques d'engagement de jeunes militantes, arrivent sensiblement à la même conclusion en ce qui concerne les origines de l'intérêt pour le militantisme: un intérêt familial pour les questions sociales et politiques, de même que le contexte politique. Elles y ajoutent aussi l'importance des modèles, peut-être plus cruciale pour l'action militante.
En savoir plus

148 En savoir plus

La question du toucher chez les adolescents déficients auditifs

La question du toucher chez les adolescents déficients auditifs

Une perception du corps à travers des pressions Lorsqu’Héléna est bien installée, je peux commencer par prendre contact avec elle, en plaçant ma main sur sa jambe, ou son bras. Puis j’effectue des pressions fermement sur la partie du corps concernée. Je me déplace ainsi en gardant un rythme régulier, généralement assez lent. Je peux parfois varier le toucher en exerçant des étirements, ou des vibrations. Certains massages peuvent se concentrer sur une partie du corps, tel que le dos ; et d’autres vont concerner la totalité du corps, en passant par les pieds, les jambes, les bras, les mains… Héléna affectionne le massage du dos, ce qui fait écho à sa recherche d’appuis dorsaux que nous avons évoqué précédemment. Il lui est arrivé de me demander un massage du dos, en prenant ma main pour la placer sur son dos. A ce moment-là, je remarque qu’elle a les yeux presque fermés, les bras enroulés autour du coussin, et la tête posée dessus. Elle semble bien.
En savoir plus

99 En savoir plus

La transition des soins du milieu pédiatrique au milieu hospitalier adulte chez des adolescents transplantés rénaux et chez des adolescents diabétiques : évaluation de l’identité et de l’autodétermination

La transition des soins du milieu pédiatrique au milieu hospitalier adulte chez des adolescents transplantés rénaux et chez des adolescents diabétiques : évaluation de l’identité et de l’autodétermination

Résumé Le développement identitaire représente une tâche centrale de l’adolescence. Une identité achevée est caractérisée par un sentiment de soi cohérent établi suite à une exploration et peut aider l’individu à naviguer les obstacles de l’âge adulte. Cette étude examine le développement identitaire dans un contexte de qualité de vie de 85 adolescents greffés rénaux ou atteints d’un diabète de type 1 en comparaison à un groupe de 90 adolescents en santé. Les résultats ont révélé des différences significatives au niveau de l’identité idéologique, avec un niveau plus élevé de diffusion chez les patients ainsi qu’un niveau plus élevé de forclusion chez le groupe contrôle. Aucune différence entre les deux groupes n’a été détectée au niveau de l’identité interpersonnelle, de la qualité de vie et de la perception de contrôle sur celle-ci, ainsi qu’au plan de la perception des opportunités à croître et se développer. Des études futures devraient investiguer l’identité et la qualité de vie sur une plus longue période de temps afin de déterminer si des différences existent entre des jeunes adultes atteints d’une maladie chronique et ceux en santé.
En savoir plus

297 En savoir plus

L'intérêt politique chez les adolescents selon les sexes

L'intérêt politique chez les adolescents selon les sexes

Depuis l'obtention du droit de vote pour les femmes, des études en science politique ont noté plusieurs différences dans les comportements politiques des hommes e[r]

86 En savoir plus

Perception de la qualit chez les consommateurs du vin

Perception de la qualit chez les consommateurs du vin

symbolisme du vin dans les religions monothéistes ». Je continue de participer aux activités de recherche du groupe en tant que membre depuis la rentrée 2018. Ce mémoire a comme point de départ une question simple : qu’est-ce qu’un bon vin ? La pluralité des réponses, les différents points de vue, les contradictions, les points de désaccord lors de discussions avec d’autres collègues et personnes de mon entourage m’ont fait percevoir la complexité de cette question. Ce sujet me semble d’une importance capitale si l’on prend en compte les nombreuses mutations que connaît le marché viticole avec l’apparition de nouveaux producteurs (Nouvelle-Zélande, Australie, Chili…), la concurrence plus forte sur le marché, les nouvelles attentes chez le consommateur (le bio, le biodynamique..) et les nouvelles réflexions sur la société de consommation. Cette première réflexion m’a conduit à vouloir comprendre l’acte d’achat du consommateur, notamment la perception de la qualité du vin lors du processus de sélection.
En savoir plus

122 En savoir plus

Les déterminants du décrochage scolaire chez les adolescents au Congo

Les déterminants du décrochage scolaire chez les adolescents au Congo

Dans la littérature, il est démontré que les caractéristiques sociodémographiques du chef de ménage influencent également le risque de décrochage des adolescents. A cet effet, après les caractéristiques des individus, nous avons décomposé le décrochage selon le groupe socioéconomique du chef de ménage du décrocheur et les résultats sont présentés sur le tableau ci-dessous. Il ressort dudit tableau que la plupart des enfants qui décrochent vivent dans les ménages dirigés par une femme (8,36% de ménage dirigé par une femme contre 5,94% de ménage dont le chef est un homme). Le risque est encore plus élevé quand les parents de l’enfant sont veufs/ves (11,00%) ou séparé/divorcé (7,60%). Ceci montre que lorsque les parents vivent ensemble, les enfants ont plus de chance de faire des longues études. Par ailleurs, les résultats selon la religion du chef de ménage mettent en évidence un écart important entre les enfants dont les parents sont musulmans (1,81%), animistes (4,11%) ou catholiques (5,07%) et ceux dont les parents sont protestants (8,28%), athées (8,13%) ou dans d’autres religions (8,31%). Cet écart est aussi remarqué entre les enfants dont les parents sont âgés de moins de 30 ans (6,78%) ou de plus de 50 ans (7,05%) et ceux qui sont dirigés par les personnes âgées de 30 à 50 ans (6,09%).
En savoir plus

27 En savoir plus

Surpoids et obésité chez les adolescents scolarisés en classe de troisième

Surpoids et obésité chez les adolescents scolarisés en classe de troisième

Par ailleurs, il n’a pas été observé de différence significative entre les garçons et les filles. Leurs caractéristiques staturo-pondérales antérieures, mesurées lors du bilan de santé effectué à six ans et relevées sur les carnets de santé, montrent un risque de persistance du surpoids entre l’enfance et l’adolescence. Parmi les élèves de troisième qui étaient en surpoids (obésité incluse) à cinq-six ans, 55 % le sont toujours à l’adolescence. Parmi les enfants obèses à cinq-six ans, près d’un sur deux l’est resté, alors que l’obésité à l’adolescence concerne un jeune sur cent dans le cas, bien plus fréquent, où la corpulence était normale dans l’enfance. Au total, parmi les adolescents obèses en troisième, près de quatre sur dix présentaient une corpulence normale à six ans et plus de six sur dix étaient déjà en surpoids (obésité incluse) à cet âge.
En savoir plus

8 En savoir plus

Dans les pratiques récréatives chez les adolescents : jeux ou violence ?

Dans les pratiques récréatives chez les adolescents : jeux ou violence ?

Dans les civilisations anciennes, l’utilisation du rite modifiait à la fois la personnalité d'un individu mais également sa position sociale d'une manière visible et reconnaissable par les membres de son groupe. Plus proche de nous le service militaire faisait office de rite de passage car il favorisait un brassage social, apprenait aux jeunes à vivre en collectivité, à s’intégrer à la vie de groupe et à mettre en place des liens de solidarité. En d’autres termes le jeune apprend à devenir des adultes. Par ailleurs, les rites de passage dans les sociétés sont générateurs de lien social, ils rythment les actes quotidiens de la vie humaine. On en trouve plusieurs types dans nos sociétés : la naissance et les baptêmes, la fécondité et les mariages, la mort et les enterrements ou encore la puberté. Chez les adolescents ces rites peuvent être accompagnés d’une prise de risque, et s’inscrivent dans des pratiques de « jeux dits dangereux ». Il s’agit pour eux d’une voie effective pour gagner l’indépendance vis-à-vis du contrôle parental.
En savoir plus

77 En savoir plus

Du comportement tabagique à la dépendance chez les adolescents parisiens

Du comportement tabagique à la dépendance chez les adolescents parisiens

Tous
les
résultats
sont
concordants
pour
dire
que
les
collégiens
débutent
leur
tabagisme
par
 une
 phase
 LITS
 puis
 deviennent
 des
 plus
 gros
 fumeurs.
 Les
 deux
 phases
 de
 ce
 tabagisme
 varient
 beaucoup
 en
 fonction
 des
 décisions
 politiques.
 Cette
 sensibilité
 aux
 actions
 gouvernementales
 existe
 aussi
 bien
 chez
 les
 filles
 que
 chez
 les
 garçons,
 mais
 est
 plus
 marquée
chez
les
collégiens
que
chez
les
lycéens
venant
conforter
la
nécessité
d’une
action
 des
pouvoirs
publics
sur
les
collégiens
avant
qu’ils
ne
deviennent
dépendants

En savoir plus

57 En savoir plus

La perception du rythme chez les personnes bègues

La perception du rythme chez les personnes bègues

Introduction générale Le bégaiement se définit comme un trouble de la parole se manifestant selon un discours marqué par des répétitions ou des prolongations de sons, de syllabes ou de mots, par des hésitations fréquentes et/ou par des pauses qui perturbent la fluidité de la parole (World- Health-Organization, 2010). Ce trouble de la parole se classifie selon trois grands types : le bégaiement neurologique acquis, le bégaiement développemental et le bégaiement développemental persistant. L’apparition du bégaiement neurologique acquis peut être occasionnée par un accident vasculaire cérébral, un traumatisme crânien ou même une maladie neurodégénérative (Ordre des Audiologistes et des Orthophonistes de l’Ontario, 2014). Pour ce qui est du bégaiement développemental et du bégaiement développemental persistant, ils se manifestent habituellement chez les enfants de deux à cinq ans (Monfrais- Pfauwadel, 2014). Les enfants atteints de la forme non persistante, soit environ 75 % de ces derniers, réussissent généralement à s’en départir naturellement (Yairi & Ambrose, 1999). Cependant, les enfants avec un bégaiement développemental persistant, entre 20 et 25 % des cas, conservent cette atteinte jusqu’à l’âge adulte (Monfrais-Pfauwadel, 2014). La prévalence pour le groupe d’âge de deux à cinq ans, qui se situe entre 2,2 et 5,6 % selon les études, demeure beaucoup plus élevée comparativement à celle établie pour toute la durée de vie (Yairi & Ambrose, 2013). Concrètement, la prévalence du bégaiement à travers la totalité de la population est d’environ 1 % (Craig, Hancock, Tran, Craig & Peters, 2002). Le trouble de la parole du bégaiement constitue une problématique multifactorielle analysée par divers domaines, tels que la biologie, la physiologie, la génétique, la neuroscience, la psychologie, etc. (Guitar, 2006).
En savoir plus

74 En savoir plus

Perception de la hauteur chromatique chez le nourrisson.

Perception de la hauteur chromatique chez le nourrisson.

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

111 En savoir plus

Asymétries à la marche chez les adolescents atteints de scoliose idiopathique

Asymétries à la marche chez les adolescents atteints de scoliose idiopathique

La cinématique est un terme utilisé pour définir le mouvement tel qu’on le voit, c’est-à-dire en ne considérant que le déplacement des corps dans l’espace. Les possibilités d’analyses sont multiples puisque la complexité du mouvement de la marche est grande. C’est grâce à cette branche de la biomécanique qu’il est possible de décrire les trajectoires de chacun des segments corporels durant toutes activités de locomotion, leurs amplitudes de mouvement, leurs vitesses, les angles mesurés aux articulations, etc. Cette section est consacrée à l’analyse cinématique de la marche. Par conséquent, le patron normal de marche sera décrit selon les angles mesurés aux articulations du membre inférieur, et ce, pour les plans sagittal, frontal et transverse. La coordination des ceintures pelvienne et scapulaire durant cette activité de locomotion sera aussi étudiée. Enfin, on fera le point sur les données cinématiques lors de la marche chez des personnes atteintes de SIA.
En savoir plus

93 En savoir plus

Show all 10000 documents...