Haut PDF L'incidence de la Maladie de Behet dans la rgion de Marrakech

L'incidence de la Maladie de Behet dans la rgion de Marrakech

L'incidence de la Maladie de Behet dans la rgion de Marrakech

On ne possède pas d’études suffisantes pour avoir une idée sur l’utilisation du méthotrexate à faible dose qui parait très séduisante. La cyclosporine a une grande efficacité dans le traitement de l’uvéite à la dose de 5 à 7 mg/kg/j. son action est rapide sur l’inflammation et permet une amélioration de l’acuité visuelle. Cependant son utilisation pendant une courte durée s’accompagne de rechutes fréquentes. Le maintien très difficile de ce produit au long cours, même à de faibles doses, limite son utilisation aux uvéites graves et réfractaires aux autres thérapeutiques immunosuppressives. En effet sa néphrotoxicité nécessite une surveillance néphrologique étroite. Sa toxicité musculaire fut également rapportée dans la maladie de Behçet. Il semble que l’association cyclosporine- corticoide donne de meilleurs résultats que la cyclosporine seule. Le tacrolimus (FK 506), dont l’action est proche de celle de la cyclosporine, a également été proposé.
En savoir plus

157 En savoir plus

Les manifestations articulaires de la maladie de Behet : Exprience du service de Mdecine Interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Les manifestations articulaires de la maladie de Behet : Exprience du service de Mdecine Interne de lHpital Militaire Avicenne de Marrakech

Cependant, l’absence d’efficacité des thérapeutiques anti herpès sur l’évolutivité de la maladie rend cette hypothèse peu plausible. b. Infections streptococciques : La présence constante des aphtes buccaux au cours de la MB a suggéré que la flore microbienne orale, notamment streptococcique, pouvait être impliquée dans la pathogénie de la maladie. L’Incidence de la maladie semble plus élevée chez des sujets ayant une hygiène buccale déficiente et de nombreuses caries [58]. Ceci a amené certaines équipes à traiter les patients par de la pénicilline et des améliorations ont également été rapportées après un traitement antistreptococcique mais ceci reste controversé [59].
En savoir plus

146 En savoir plus

La tuberculose osto-articulaire chez ladulte dans la rgion de Marrakech

La tuberculose osto-articulaire chez ladulte dans la rgion de Marrakech

Les origines de la tuberculose remontent aussi loin de l’histoire que l’humanité s’en souvienne. C’est l’une des maladies les plus répandues et les plus meurtrières de l’histoire. En début de XXIe siècle, la tuberculose est toujours une maladie d’actualité, la situation épidémiologique est alarmante, selon l’organisation mondiale de la santé : la tuberculose est la neuvième cause de décès au plan mondial et la principale cause de décès due à un agent infectieux unique, devant le VIH/sida. En 2016, d’après les estimations, il y a eu 1,3 million de décès par tuberculose dans la population VIH-négative (contre 1,7 million en 2000), auxquels se sont s’ajoutés 374 000 décès dans la population VIH-positive. On estime que 10,4 millions de personnes sont tombées malades de la tuberculose en 2016, dont 90% d’adultes, 65% de personnes de sexe masculin, et 10 % de personnes vivant avec le VIH (dont 74 % d’Africains). Parmi elles, 56% venaient de cinq pays : l’Inde, l’Indonésie, la Chine, les Philippines et le Pakistan. Elle touche particulièrement les pays du tiers monde où elle continue à sévir à l’état endémique. Toutefois, elle suscite à nouveau la crainte dans les pays développés où la tendance à la baisse observée depuis l’avènement de la chimiothérapie antituberculeuse s’est arrêtée à la faveur d’une augmentation d’incidence [1].
En savoir plus

168 En savoir plus

Le cancer colorectal dans la rgion de Marrakech : bilan de 19 ans

Le cancer colorectal dans la rgion de Marrakech : bilan de 19 ans

conséquence d'une série de facteurs, qui sont non seulement hérités, mais aussi acquis au cours de la vie de l'individu comme l’environnement et le mode de vie de plus en plus occidental [66]. D'ailleurs, la présence de polypes colorectaux, les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin telles que la rectocolite hémorragique ou la maladie de Crohn ainsi que la génétique constituent un rôle important dans l'augmentation de l'incidence du cancer colorectal. L’âge également peut affecter la probabilité de développer ce type de cancer. Ce risque est d'environ 2 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes [67].
En savoir plus

125 En savoir plus

Aspects immunobiologiques de linfection  VIH au moment du diagnostic, au niveau de la rgion de Marrakech

Aspects immunobiologiques de linfection VIH au moment du diagnostic, au niveau de la rgion de Marrakech

L’anémie est la plus fréquente des anomalies hématologiques chez les patients séropositifs au VIH et son incidence est fortement associée à la progression de la maladie. La pathogénie de l'anémie chez les personnes infectées par le VIH est complexe. L'infection par le VIH peut conduire à l'anémie par des changements dans la production de cytokines avec des effets ultérieurs sur l'hématopoïèse ; diminution des concentrations d'érythropoïétine ; les agents infectieux opportunistes , telles que Mycobacterium avium complexes et parvovirus B- 19 ; l'administration d'agents chimiothérapeutiques tels que la zidovudine , le 12 ganciclovir , la dapsone , des médicaments chimiothérapeutiques (par exemple, utilisé pour le traitement du sarcome de Kaposi , les vinca-alcaloïdes (par exemple , la vincristine ) , la bléomycine ) ; chloramphénicol et triméthoprime / sulfaméthoxazole ; enfin, les myelophthisis causés par le lymphome [5]
En savoir plus

125 En savoir plus

Les aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques de lhmophilie dans la rgion de Marrakech

Les aspects pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques de lhmophilie dans la rgion de Marrakech

Les aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de l’hémophilie dans la région de Marrakech 2 L'hémophilie est une maladie hémorragique héréditaire à transmission liée à l’X. Elle touche essentiellement les hommes, et les femmes sont des conductrices. Elles est caractérisée par un déficit en facteur VIII (hémophilie A) ou en facteur IX (hémophilie B) de la coagulation(1). Il s’agit d’une affection relativement rare avec une incidence de 1/5000 naissances pour l’hémophilie A et 1/20000 naissances pour l’hémophilie B(2). L'hémophilie reste une maladie sous-diagnostiquée. Sur 1 125 000 personnes estimées atteintes d'hémophilie à travers le monde, seulement 196 706 cas ont été déclarés (3). La symptomatologie clinique est dominée par les saignements intra-articulaire ou hémarthroses, Les saignements profonds sont plus rares mais graves et doivent être pris en charge en urgence. Les saignements muqueux ou cutanés ne doivent pas non plus être négligés chez ces patients.
En savoir plus

110 En savoir plus

La prise en charge de lhypertrophie bnigne de la prostate par les mdecins gnralistes de la rgion de Marrakech Tensift Al Haouz

La prise en charge de lhypertrophie bnigne de la prostate par les mdecins gnralistes de la rgion de Marrakech Tensift Al Haouz

La prise en charge thérapeutique de cette pathologie a fait l’objet de plusieurs études concluant à des propositions et des recommandations thérapeutiques afin de respecter et de rationaliser les prescriptions. Dans le but de connaître la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) par les médecins généralistes (MG) de la région de Marrakech Tensift Al Haouz, nous avons réalisé une étude descriptive et transversale portant sur un collectif de 104 médecins généralistes exerçant dans les deux secteurs de soins : public et privé et dans les milieux : urbain, semi urbain et rural, et ce au cours de la période allant du Décembre 2015 à Avril 2016. Les données étaient collectées à travers un questionnaire anonyme comportant 22 questions .
En savoir plus

124 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des tumeurs de la rgion pinale Exprience du service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech

de radiothérapie et de chimiothérapie, définie en fonction de la sécrétion d’un marqueur, du type histologique, de la taille de la tumeur, de l’infiltration des structures de voisinage et enfin des différentes écoles. La première étape est donc la recherche des marqueurs tumoraux, dans le sang et le LCR, des tumeurs germinales sécrétantes (surtout alpha-FP et bêta-HCG). La positivité de ces marqueurs permet d’éviter une chirurgie parfois inutilement iatrogène dans ce contexte de maladie hautement curable, et de débuter une chimiothérapie sans biopsie. Dans les autres cas (à l’exception des kystes), l’obtention d’une histologie de bonne qualité est cruciale soit par une biopsie stéréotaxique, ou au cours de la procédure de ventriculocisternostomie, ou par abord direct (figure 57) [2,4].
En savoir plus

205 En savoir plus

Dmarche diagnostique, incidence et facteurs de risque des candiduries  lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Dmarche diagnostique, incidence et facteurs de risque des candiduries lhpital militaire Avicenne de Marrakech

Nous avons voulu évaluer la prévalence, d’expliquer la démarche diagnostique et les facteurs de risque des candiduries. Nous rapportons les résultats d’une étude prospective descriptive au sein du service de Parasitologie Mycologie de l’Hôpital Militaire Avicenne (HMA) de Marrakech sur une période de 6 mois allant du juin 2017 à décembre 2017, et en collaboration avec 4 services à risque de l’hôpital miliaire Avicenne (HMA) : service réanimation, service d’endocrinologie, service de néphrologie et service d’urologie , ayant inclus 144 patients chaque prélèvement d’urine à fait l’objet d’un examen direct, d’une numération si le prélèvement urinaire s’avère positif dans une culture sur milieu sélectif , l’identification de la souche isolée est réalisée et enfin d’un antifongigramme est entrepris (Fungitest®). L’analyse statistique a utilisé le logiciel SPSS version 20.0. Nous avons utilisé le test de Student pour les variables quantitatives et le test de KHi 2 pour les variables qualitatives. Le risque d’erreur _ a été fixé à 5%. Le risque relatif (RR) et l’intervalle de confiance à 95% (IC95%) ont été calculés pour évaluer l’importance de l’association aux facteurs de risque. Le seuil de significativité était retenu pour un p<0,05.
En savoir plus

113 En savoir plus

La qualit du sommeil chez les parents des diabtiques de type 1 : tat des lieux dans la rgion Marrakech-Safi

La qualit du sommeil chez les parents des diabtiques de type 1 : tat des lieux dans la rgion Marrakech-Safi

Il est évident que la qualité du sommeil de l’enfant, en plus des exigences de la prise en charge continue de sa maladie prédisent la qualité du sommeil de ses parents. Parmi les rares études ayant évalué le sommeil de ces proches aidants, on retrouve celle deMcbean [86] , réalisée en Californie, et qui a révélé des différences significatives dans le sommeil, la mémoire et la santé générale des parents d'enfants atteint de pathologies chroniques. L’analyse détaillée des différentes composantes du PSQI a révélé une durée totale du sommeil plus courte, des latences plus prolongées, et une moins bonne qualité et efficacité du sommeil chez ces parents (moyenne du PSQI=9,7),comparés à un échantillon de parents d’enfants à développement normal (moyenne du PSQI=6,96) [86] .
En savoir plus

155 En savoir plus

Le profil morpho constitutionnel de la lithiase urinaire dans le Sud Marocain (Rgion de Marrakech) Sur une priode de 10 ans

Le profil morpho constitutionnel de la lithiase urinaire dans le Sud Marocain (Rgion de Marrakech) Sur une priode de 10 ans

N otre étude épidémiologique nous a permis, pour la première fois, de définir les caractéristiques épidémiologiques de la lithiase urinaire dans la région de Marrakech, sur base de la classification morpho constitutionnelle. L’utilisation de cette terminologie Morpho- constitutionnelle, complémentaire de l’analyse IR, permet d’aider le clinicien à identifier, et donc à corriger, les conditions pathologiques ayant conduit à la formation d’un calcul urinaire. L’analyse d’une série de 524 calculs urinaire de la région de Marrakech par des méthodes physiques dont la spectrophotométrie infrarouge à transformée de Fourier (IRTF) a révélé des similitudes de composition des calculs avec celle observée dans les pays industrialisés.
En savoir plus

157 En savoir plus

Evaluation de la qualit de vie des patients atteints de la maladie de behet(tude prospective sur 6 mois)

Evaluation de la qualit de vie des patients atteints de la maladie de behet(tude prospective sur 6 mois)

1 1 1 1.... QDV et facteurs QDV et facteurs démographiques et socio QDV et facteurs QDV et facteurs démographiques et socio démographiques et socio démographiques et socio- - - -économiques économiques économiques économiques :::: Nous avons trouvé un lien positif entre l’âge et la QDV ; les sujets plus de 35 ans avaient des scores diminués et ceci retentit essentiellement sur leur fonctionnement physique (p<0,05). Il est probable que les sujets jeunes évaluent mieux leur QDV par rapport aux personnes plus âgées en raison d’une perception plus optimiste du monde et aussi vu la durée d’évolution de la maladie qui n’est pas encore longue chez eux. Ainsi, plus les sujets sont âgés, plus ils éprouvent des difficultés à être autonome. Ce résultat est en contradiction avec l’étude d’Ozlem.C, qui a objectivé lui aussi l’influence de l’âge sur la QDV en montrant cette fois que les sujets <42 ans avaient des scores diminués concernant les composantes SG et FS [29]. Cette différence obtenue a été expliquée par le fait que les jeunes assument plus de responsabilités professionnelles et familiales et donc arrivent mal à accepter leur maladie. Ce contraste est peut être lié aux différences socioculturelles entre la population turque et la nôtre.
En savoir plus

120 En savoir plus

Enqute sur la prise en charge de lpilepsie de lenfant auprs des mdecins gnralistes de la rgion de Marrakech

Enqute sur la prise en charge de lpilepsie de lenfant auprs des mdecins gnralistes de la rgion de Marrakech

La prise en charge psychologique et sociale de l’enfant épileptique et de ses parents est un temps essentiel du traitement. Derrière un diagnostic d’épilepsie se trouve un individu avec des liens sociaux et une vie familiale; et au-delà de l’intermittence des crises, la maladie se vit au quotidien et a des conséquences à tous ces niveaux. Les conséquences sociales de l'épilepsie varient certes d'un pays à l'autre ou d'une culture à l'autre, mais sont en général plus difficiles à supporter que les crises elles-mêmes. La psychothérapie permettra donc au patient de réajuster sa position vis-à-vis de lui-même, mais aussi au sein d’une société en règle peu indulgente, conduisant souvent l’enfant à l’isolement et à la dévalorisation. [83]
En savoir plus

130 En savoir plus

tat de la pratique mdicale au niveau de la rgion de Marrakech : point de vue du mdecin gnraliste

tat de la pratique mdicale au niveau de la rgion de Marrakech : point de vue du mdecin gnraliste

2. Moyens utilisés pour la formation médicale continue : Les moyens de formation continue des médecins sont très diversifiés, diversification correspondant à la multiplicité des modes d’exercice, des conditions d’exercice, des besoins, des possibilités et des personnalités des médecins. Dans notre échantillon, le moyen le plus utilisé était les congrès scientifiques (utilisés par 40 médecins), suivi de la presse médicale et les revues scientifiques ( 29 médecins), puis les manuels de médecine (23 médecins), la formation médicale associative (17 médecins), les groupes d’échanges de pratiques entre pairs (9 médecins) et enfin l’internet, les programmes du ministère de la santé et les formations payantes ( DU et DIU) qui viennent en dernier. Ces données concordent avec les résultats d’une enquête effectuée dans notre faculté auprès des médecins généralistes de Marrakech pour évaluer leur formation initiale en gynécologie obstétrique, et où 25% des répondants utilisaient les congrès comme principale modalité de FMC, suivi des revues scientifiques (20%), des ateliers pratiques (20%) puis internet (18%) et enfin les séminaires (16%) [40]. Une deuxième enquête auprès des médecins généralistes des régions de Tinghir, Ouarzazate et Er-rachidia a montré l’utilisation l’internet par la majorité des médecins interrogés, suivie de l’achat des livres médicaux, la participation à des séminaires et enfin l’abonnement à des revues médicales [41].
En savoir plus

112 En savoir plus

valuation de la qualit de vie des patients diabtiques de type 2 au niveau de la rgion de Marrakech

valuation de la qualit de vie des patients diabtiques de type 2 au niveau de la rgion de Marrakech

experts de différentes disciplines, ainsi que des sujets atteints de cette maladie lors de sa construction , il s'est avéré avoir une forte cohérence interne, en plus du contenu et le critère de validité (a été comparée avec le questionnaire Short Form-36 Health Survey [SF-36], qui est considéré comme l'instrument générique de la qualité de vie le plus important chez les diabétiques). Il est considéré comme l'un des instruments spécifiques avec meilleure validité pour mesurer la qualité de vie chez les patients atteints de diabète avec la plus forte corrélation avec les scores du SF-36 [31].
En savoir plus

102 En savoir plus

Profil épidémiologique, clinique et évolutif de la Maladie Coeliaque dans la région de Marrakech

Profil épidémiologique, clinique et évolutif de la Maladie Coeliaque dans la région de Marrakech

résultats similaires ont été obtenus par le groupe de Koning pour le peptide 198-232 de la A-gliadine présenté par la molécule DQ8 (30). Dans l’ensemble, ces données fournissent un mécanisme physiopathogénique attrayant, expliquant l’association aux haplotypes DQ2/8, attribuant un rôle à l’autoantigène transglutaminase, et suggérant un rôle central des LT CD4+ spécifiques de la gliadine intestinaux dans l’initiation des lésions inflammatoires intestinales. Nilsen et al ont suggéré en outre que ces lymphocytes ont un rôle effecteur clé dans la pathogénie de l’atrophie villositaire à travers leur sécrétion élevée d’interféron gamma. Ces auteurs ont en effet montré, d’une part que la totalité des clones T DQ restreints et spécifiques de la gliadine issus de l’intestin synthétisent de grandes quantités d’interféron gamma (33), d’autre part que l’interféron gamma est la cytokine, parmi celles testées (IL2, 4, 6, TNF, IL5, IL10, IL-12p40), synthétisée en plus grande abondance dans l’intestin de patients en phase active. Un effet délétère de l’interféron gamma sur la muqueuse intestinale a été démontré in vitro sur des biopsies humaines en culture organotypique (34), et in vivo chez la souris après des injections répétées (35). Les relais d’action de l’interféron gamma ne sont pas entièrement élucidés. L’interféron gamma induit l’expression de FAS et du récepteur p55 du TNF sur les entérocytes, favorisant ainsi la lyse de ces cellules par des lymphocytes cytotoxiques (35). Il active les macrophages et les polynucléaires et ainsi la libération de radicaux libres. Il pourrait aussi favoriser la libération par les macrophages ou le tissu conjonctif de métalloprotéases capables de détruire la trame des villosités. Ce dernier mécanisme d’action reste cependant discuté et semble impliquer plutôt l’IL12 et le TNF (36), deux cytokines dont le niveau d’expression ne serait, curieusement, que peu ou pas augmenté dans les lésions de maladie cœliaque (37).
En savoir plus

169 En savoir plus

La Maladie Trophoblastique Gestationnelle: Exprience Du Centre Hospitalier Universitaire Mohamed VI De Marrakech

La Maladie Trophoblastique Gestationnelle: Exprience Du Centre Hospitalier Universitaire Mohamed VI De Marrakech

pathologie est de 1/320 grossesses . L’âge de nos patientes varie de 18 à 52 ans avec un age moyen de 23 ans. La pauciparité est retrouvée dans 53% des cas. Les métrorragies étaient le motif le plus fréquent avec un pourcentage de 71% et le diagnostic était porté essentiellement sur l’évolution perturbée du taux de βhcg. Le diagnostic était surtout échographique dans la totalité des cas associée ou non à un dosage de βhcg plasmatiques. Le traitement de la maladie trophoblastique varie de la simple aspiration endo-utérine pour les MH jusqu’au traitement chimiothérapique pour les MTP, l’hystérectomie n’a été indiquée chez aucun cas. Au terme de notre travail nous insistons sur le dosage du βhcg plasmatique qui reste à l’heure actuelle, un élément clé de la surveillance de ces maladies. Une prise en charge spécialisée par une équipe expérimentée est donc indispensable pour donner aux patientes les meilleures chances de guérison et préserver la fertilité.
En savoir plus

176 En savoir plus

Le traitement chirurgical de la maladie de Parkinson exprience prliminaire et revue de la littrature au CHU Mohammed VI  Marrakech

Le traitement chirurgical de la maladie de Parkinson exprience prliminaire et revue de la littrature au CHU Mohammed VI Marrakech

La maladie de parkinson se définit actuellement comme une affection neuro dégénérative, d’étiologie mal connue, touchant l’ensemble des systèmes monoaminergiques (dopaminergique, noradrénergique, sérotoninergiques) au niveau intracérébrale et au niveau du système nerveux autonome périphérique. La principale caractéristique est la dégénérescence des neurones dopaminergiques de la substance noire Pars Compacta entrainant un déficit en dopamine dans le striatum, responsable de troubles moteurs tels que : le tremblement de repos, l’akinésie et la rigidité. Outre ces perturbations motrices, le patient parkinsonien est affecté par des troubles non moteurs d’avantage pris en considération de nos jours. Si le diagnostic de maladie de Parkinson repose toujours sur des critères cliniques, les investigations paracliniques, particulièrement les techniques d'imagerie morphologiques et fonctionnelles, prennent une part grandissante dans le cadre du diagnostic différentiel avec les autres syndromes parkinsoniens, dégénératifs ou non.
En savoir plus

199 En savoir plus

Incidence des infections du site opratoire tude prospective  l'hpital  Ibn Tofail CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc

Incidence des infections du site opratoire tude prospective l'hpital Ibn Tofail CHU Mohammed VI Marrakech, Maroc

Toutefois les conséquences graves et lourdes de l’infection du site opératoire ne font qu’inciter tous les intervenants dans le domaine des sons a multiplier et coordonner leurs[r]

123 En savoir plus

Mucoviscidose et qualité de l'air intérieur du logement : chroniques de gestions familiales d'une maladie à incidence respiratoire

Mucoviscidose et qualité de l'air intérieur du logement : chroniques de gestions familiales d'une maladie à incidence respiratoire

Mucoviscidose et qualité de l’air intérieur du logement : chroniques de gestions familiales d’une maladie à incidence respiratoire.. 19è Colloque Français des Jeunes Chercheurs en Mucovi[r]

2 En savoir plus

Show all 2463 documents...