Haut PDF Kyste hydatique splnique propos de 15 cas

Kyste hydatique splnique  propos de 15 cas

Kyste hydatique splnique propos de 15 cas

Après intervention chirurgicale pour hydatidose, il convient donc de pratiquer un contrôle sérologique tous les trois mois durant les deux premières années, puis tous les six mois [74]. Cependant, cette sérologie à d’importantes limites : en effet, chez 7 à 10% des patients avec kyste hépatique et chez 30% des patients avec kyste pulmonaire, on assiste à des résultats faussement négatifs : ceux–ci s’observeraient, entre autres, chez les patients du sous–groupe sanguin érythrocytaire P1, lequel est antigéniquement tout à fait identique aux constituants d’Echinococcus granulosus. Il n’a été évoqué que certains patients du sous-groupe P1 (qui est présent chez quasi 4 personnes sur 5 dans les populations occidentales) n’effectueraient aucune synthèse d’immunoglobulines spécifiques anti–Echinococcus granulosus afin d’éviter l’hémolyse de leurs propres hématies : ces anticorps seraient des « anticorps interdits ». Pourtant, cette hémolyse n’est pas constatée chez les patients P1 qui présentent des taux d’anticorps anti– Echinococcus granulosus élevés. Les patients du sous-groupe P2, qui possèdent à vie des taux très faibles d’anticorps anti-P1, ne tomberaient jamais dans la catégorie des faux négatifs [74,75].
En savoir plus

131 En savoir plus

Traitement chirurgical du kyste hydatique pulmonaire : à propos de 25 cas

Traitement chirurgical du kyste hydatique pulmonaire : à propos de 25 cas

La résection pulmonaire n'est pas toujours typique ou réglée étant donné que le kyste hydatique peut se développer, à cheval sur deux segments voisins (40), d’où l’attitude adéquate de réaliser non pas des segmentaires simples mais des résections bi voire pluri segmentaires. Plus radicales encore, les lobectomies ou les pneumonectomies sont rarement utilisées (15, 49). Leur indication est posée en cas de KHP centrolobulaire, ou proche du hile, ou encore compliqué avec de très importantes lésions parenchymateuses (4, 40).

123 En savoir plus

Localisation musculaire du kyste hydatique au niveau des membres ( propos de 7 cas)

Localisation musculaire du kyste hydatique au niveau des membres ( propos de 7 cas)

1.1.1.Histoire naturelle: Au début, le kyste jeune est formé d'une poche liquidienne entourée d'une membrane interne germinative ou proligère et une membrane externe dite cuticule à travers laquelle se font les échanges entre le parasite et le tissu hépatique avoisinant (périkyste). Le parenchyme hépatique autour du kyste est comprimé par des micro-thromboses vasculaires. À période initiale, le kyste est uni vésiculaire à contenu clair avec un péri kyste mince et souple, c'est un kyste de type I à l'échographie. L'accroissement du kyste engendre une ischémie et une fibrose du périkyste qui va s'épaissir. Progressivement les échanges hydro-ioniques entre le parasite et le foie diminuent et le kyste s'appauvrit en eau. Sa tension diminue et ses membranes se décollent, c'est un kyste de type II à l'échographie. Parallèlement, l'érosion des canalicules biliaires et l'écoulement de bile, entre entre le périkyste et les membranes parasitaires engendrent la souffrance du parasite et sa vacuolisation avec formation de vésicules filles, c'est un kyste de type III à l’échographie.  
En savoir plus

135 En savoir plus

Kyste hydatique du rein : à propos de 08 cas chez 7 patients

Kyste hydatique du rein : à propos de 08 cas chez 7 patients

Pour Gogus (33), le syndrome tumoral est retrouvé dans 44% des cas. Ce syndrome peut varier selon la topographie du kyste. le kyste polaire supérieur : Il implique une morphologie particulière aux cavités pyélocalicielles : le bord supérieur du bassinet est horizontal ou concave vers le haut et forme un angle droit avec l’uretère qui peut se couder dans sa partie initiale donnant un aspect dit « en marche d’escaliers », le calice supérieur est refoulé sur le prolongement externe du bassinet aplati, réalisant le signe de la « coupe ».

144 En savoir plus

Kyste hydatique rénal à sérologie négative ( A propos de 04 cas )

Kyste hydatique rénal à sérologie négative ( A propos de 04 cas )

Matériel et Méthodes D- OBSERVATION N° 4 : Il s’agit d’une patiente âgée de 52 ans, sans antécédents pathologique particuliers, qui présente depuis 1 an des lombalgies gauches isolées modérée et intermittente, l’examen clinique était sans particularité. La patiente nous a été adressé par un généraliste qui a suspecté un volumineux kyste rénal gauche à son échographie, le bilan radiologique a été complété par un scanner abdomino-pelvien qui a montré une volumineuse formation kystique uniloculaire du rein gauche mesurant 11,44 cm * 9,41 cm dont le contenu est hétérogène. La radio de thorax était normale. La sérologie hydatique était négative.
En savoir plus

128 En savoir plus

Le kyste hydatique du foie compliqu au service de chirurgie viscrale  lHMA( propos de 10 cas)

Le kyste hydatique du foie compliqu au service de chirurgie viscrale lHMA( propos de 10 cas)

- TDM (figure 16): réalisée en seconde intension, elle se pratique avant et après injection de PDC. Elle permet de préciser, mieux que l’échographie, la taille, la topographie. Le scanner fournit aussi des données pertinentes sur les rapports du kyste avec les organes avoisinants, avec les voies biliaires et surtout avec les pédicules portaux et les veines sus-hépatiques [31]. Elle peut mettre en évidence directement la communication biliokystique se traduisant par une interruption de la paroi kystique à proximité d’un canal biliaire dilaté. Une dilatation des VBIH et VBP sont trouvés dans la plupart du temps. Enfin, le scanner est devenu probablement indispensable pour la prise en charge chirurgicale [34]. Dans notre série, La TDM a été demandée chez 8 cas (soit 80%), elle a montré chez 6 cas (soit 60%) la fistule KB et les rapports du KH avec les vaisseaux et les organes de voisinages.
En savoir plus

161 En savoir plus

Kyste hydatique du poumon ( A propos de 100 cas )

Kyste hydatique du poumon ( A propos de 100 cas )

Le Maroc est un pays à vocation agricole ce qui constitue une zone d’endémie de l’hydatidose, surtout qu’un certain nombre d’auteurs ont placé le Maroc parmi les pays de haute endémie essentiellement le Gharb, le Moyen Atlas et le Maroc Oriental [50-51]. Presque 70% de la population vit au monde rural dont l’agriculture et l’élevage constituent la base de l’économie marocaine. Tous ces éléments se réunis- sent pour favoriser l’entretien et la propagation de cette pathologie. Dans la série de Burgos [52], 60.4% des patients provenaient des zones endémiques de la maladie hydatique et 42.5% d’eux, ont eu ou ont un contact continu avec les chiens. Quant à la série de Khalil [45], 71.3% des patients habitaient le monde rural avec une notion de contact avec les chiens retrouvée chez 41.25% des malades.
En savoir plus

138 En savoir plus

Kyste hydatique du rein : A propos de 15 cas

Kyste hydatique du rein : A propos de 15 cas

1-6 : IMAGERIE PAR RESOGNANCE MAGNETIQUE :(IRM) [20] Il peut persister des problèmes diagnostiques, Après ce bilan radiologique de première intention que ce soit devant une masse uni ou multiloculaire. L’IRM peut permettre dans ces cas douteux de distinguer un kyste rénal d’autres lésions non parasitaires. Généralement, le kyste présente un signal faible en T1, apparaît hyper intense sur les séquences T2, avec un halo périphérique d’hypo signal qui Correspond au péri kyste. L’architecture interne du kyste décrite en TDM reste valable en IRM. Il n’existe pas de modification du kyste après injection de Gadolinium [47, 48,49]. La place de l’IRM est encore très discutée par certains [33]. Elle s’impose par contre comme l’examen de référence dans les localisations osseuses, encéphaliques et myocardiques de l’hydatidose. L’IRM permet dans certains cas difficiles de faire progresser le diagnostic de présomption, car elle présente par rapport à la TDM une meilleure Identification de la capsule, une meilleure appréciation du retentissement du kyste et de ses complications et un meilleur dépistage des Autres localisations (93% pour l’IRM contre 77% pour la TDM). Néanmoins, l’IRM n’est pas supérieure à la TDM pour évaluer l’efficacité Du traitement médical, ou apprécier la vitalité du kyste hydatique [20].
En savoir plus

156 En savoir plus

Complications du kyste hydatique du foie: à propos de 75 cas

Complications du kyste hydatique du foie: à propos de 75 cas

La rupture du kyste hydatique du foie dans les voies biliaires, résultats du traitement chirurgical et place de la cholédocostomie trans-hépatico-kystique Lyon Chir, 1995 ; 91 5 408-12 1[r]

246 En savoir plus

Pancratite aige chez lenfant :  propos de 15 cas

Pancratite aige chez lenfant : propos de 15 cas

Dans les cas de traumatisme du pancréas, une approche multidisciplinaire impliquant les équipes médicales gastro-entérologues et chirurgicales est nécessaire. Les kystes de petite taille asymptomatiques peuvent être surveillés cliniquement et par échographie, Beaucoup régressent spontanément. C’était le cas chez une patiente de notre série. Les kystes volumineux ou symptomatiques doivent être drainés. Selon la taille du kyste et ses rapports avec l’estomac, ce drainage peut se faire par voie endoscopique (Kystogastrostomie), par voie percutanée sous control échographique ou chirurgicalement.
En savoir plus

207 En savoir plus

Intérêt d'une résection à kyste fermé dans le traitement chirurgical de la maladie hydatique hépatique

Intérêt d'une résection à kyste fermé dans le traitement chirurgical de la maladie hydatique hépatique

14 Discussion Pour la MHH, le meilleur traitement chirurgical reste controversé en raison de résultats discordants entre les traitements radicaux et conservateurs dans différentes études (11,14,15,24–27). Ces travaux s’attardent particulièrement sur le critère curatif ou conservateur du traitement chirurgical mais elles ne prennent pas en compte le caractère KF ou KO de la résection, ce qui pourrait être un facteur de confusion. On serait en droit de penser que les résections KO sont plus sûres que les KF puisqu’elles préviennent l’ouverture accidentelle du kyste et donc une contamination péritonéale limitée. Par ailleurs, l’approche KO permettrait un meilleur contrôle des structures vasculaires et biliaires, plus important encore dans le cas d’une pathologie bénigne. De plus, le traitement KO devrait limiter le nombre et l’importance des résections hépatiques. Par contre, le traitement KF, consistant à emporter le kyste et le périkyste sans l’ouvrir, devrait diminuer le risque de récidive locale et limiter les complications des traitements conservateurs (fistule biliaire, collection post-opératoire). Cependant, le traitement KF correspond surtout à des résections anatomiques, ce qui pourrait augmenter le nombre de complication postopératoire grave.
En savoir plus

62 En savoir plus

Kyste hydatique pulmonaire chez l’enfant

Kyste hydatique pulmonaire chez l’enfant

* L’immunité cellulaire : ƒ L’intradermoréaction de Casoni : ou IDR à l’antigène hydatique est une réaction qui met en jeu l’hypersensibilité immédiate de type anaphylactique. Elle consiste à l’injection intradermique de l’antigène hydatique qui est un antigène local, délipidé et purifié (61). Il ne faut tenir compte que de la réaction papulo-érythémateuse précoce, la seule spécifique, qui apparaît 15 à 25 minutes après l’injection (2, 3). Son diamètre doit être au moins le double de celui obtenu après l’injection témoin. La réaction de Casoni porte un élément de présomption de grande valeur dans prés de 80% des cas (60). Certains auteurs trouvent par contre qu’elle donne un grand nombre de faux positifs (réactions croisées avec d’autres taenias) et de faux négatifs (en cas de kystes infectés) (32). Pour d’autres auteurs, elle n’a qu’un intérêt historique, elle est de plus en plus abandonnée (25).
En savoir plus

113 En savoir plus

Kyste hydatique d u foie chez l’enfant Expérience du service de ch irurgie pédiatrique générale CHU Marrakech

Kyste hydatique d u foie chez l’enfant Expérience du service de ch irurgie pédiatrique générale CHU Marrakech

Résumé L’hydatidose est une anthropozoonose qui sévit à l’état endémique au Maroc, où elle représente un véritable problème de santé publique. Elle est due au développement, chez l’homme, de la forme larvaire du tænia du chien : Echinococcus granulosus, dont le foie et le poumon constituent les deux organes les plus touchés. Le but de notre étude rétrospective réalisé entre 2009 et 2010, au service de chirurgie pédiatrique du centre hospitalier universitaire Mohamed VI, est d’analyser les caractéristiques épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques du kyste hydatique du foie. Les patients colligés dans cette étude sont au nombre de 35 (22 garçons et 13 filles), soit un sexe ratio de 1,69. Ils sont âgés entre 4 et 15 ans (moyenne de 9 ans) et issus dans 68% du milieu rural, le contact avec les chiens est présent chez 81,5% des patients. L’expression clinique manque de spécificité avec domination de la douleur abdominale (85 %). L’échographie est le principal examen paraclinique qui permet de porter le diagnostic positif. Les kystes sont de type I chez 66% des patients, solitaires chez 63% et touchant le foie droit dans 40% des cas. La double localisation hepatopulmonaire est présente dans 17% des cas. Le traitement chirurgical à ciel ouvert a été utilisé chez tous nos patients, il est associé au traitement médical dans 15% des cas. La technique utilisée est conservatrice par résection du dôme saillant dans tous les cas excepté un cas de périkystectomie. Les résultats sont satisfaisants avec un faible taux de morbidité (5,7%) et sans aucun cas de récidive. La prophylaxie demeure le meilleur traitement dans les zones d’endémie.
En savoir plus

174 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale du kyste hydatique pulmonaire bilatral chez l'enfant dans le service de chirurgie pdiatrique gnrale du CHU de Marrakech

Prise en charge chirurgicale du kyste hydatique pulmonaire bilatral chez l'enfant dans le service de chirurgie pdiatrique gnrale du CHU de Marrakech

La vidéo permet d’éclairer le site opératoire et de lever la confidentialité de geste. Il est évident que dans ce cas, la vidéo permet de raccourcir les incisions, de diminuer l’écartement des cotes et d’augmenter la sécurité des gestes autrefois effectués à l’aveugle (111). Une instrumentation spécifique rend plus aisée ce type de chirurgie. Il s’agit d’instruments longs pouvant atteindre les confins de la cage thoracique et présentant une double courbure permettant une meilleure vision directe (112,75). Les voies de pénétration thoracique sont représentées par une minithoracotomie et deus canaux operateurs (Figure N°21) (113).
En savoir plus

110 En savoir plus

La tuberculose extraganglionnaire en ORL  propos de 15 cas  l'hpital Militaire Avicenne Marrakech

La tuberculose extraganglionnaire en ORL propos de 15 cas l'hpital Militaire Avicenne Marrakech

 En 2011, près d’un demi-million d’enfants (0-14 an(s)) ont développé la tuberculose, et 64 000 sont morts de la maladie. La tuberculose est présente partout dans le monde. En 2011, selon l’OMS le plus grand nombre de nouveaux cas de tuberculose a été enregistré en Asie, qui totalise 60% des nouveaux cas à l’échelle mondiale. Toutefois, l’Afrique subsaharienne compte la plus grande proportion de nouveaux cas par habitant, avec plus de 260 cas pour 100 000 habitants en 2011. Environ 80% des cas signalés de tuberculose sont survenus dans 22 pays. Dans certains pays, le déclin dans le nombre des cas est important, tandis que dans d’autres, le nombre de cas ne diminue que très lentement. Le Brésil et la Chine figurent par exemple parmi les 22 pays ayant enregistré un déclin notable du nombre de cas de tuberculose au cours des 20 dernières années(6).
En savoir plus

157 En savoir plus

Contribution a l’étude de la prévalence du kyste hydatique des abats rouges chez les espèces ovines et bovines dans les abattoirs de la wilaya d'Alger

Contribution a l’étude de la prévalence du kyste hydatique des abats rouges chez les espèces ovines et bovines dans les abattoirs de la wilaya d'Alger

Nous avons réalisé une étude rétrospective sur les saisies d'abats rouges d'ovins et de bovins et une étude ponctuelle durant 3 ans au niveau des abattoirs de la wilaya d'Alger.. Abstrac[r]

1 En savoir plus

LES OTITES MOYENNES CHRONIQUES CHOLESTEATOMATEUSES CHEZ L'ENFANT A PROPOS DE 15 CAS ET REVUE DE LA LITTERATURE

LES OTITES MOYENNES CHRONIQUES CHOLESTEATOMATEUSES CHEZ L'ENFANT A PROPOS DE 15 CAS ET REVUE DE LA LITTERATURE

Les otites moyennes chroniques cholestéatomateuses chez l'enfant à propos de 15 cas et revue de la littérature - 66 - La première chirurgie de l’oreille pour infection mastoïdienne fut réalisée avec succès par Jean Petit de Paris au 18ème siècle. Un siècle plus tard, la technique de mastoïdectomie va s’affiner et devenir le traitement de choix de la mastoïdite. En parallèle, la compréhension de la physiologie du système tympano-ossiculaire comme moyen de transmission du son et son amplification à la fenêtre ovale, et de protection de l’oreille moyenne et interne fut décrite pour la première fois par Herman von Helmotz en 1853 et améliorée en 1952 par les travaux de Wullstein et Zollner. De son application, découlent les fondements de la chirurgie fonctionnelle tympano-ossiculaire. Les progrès techniques ont également joué un rôle majeur dans l’évolution de l’otochirurgie. En 1921 Nylén utilise pour la première fois un microscope lors d’une opération d’oreille. Dans les années 50, son utilisation ainsi que celle d’instruments microchirurgicaux se banalisent.La reconstruction tympanique a commencé bien avant la chirurgie de l’oreille, puisqu’en 1640 Banzer utilisa un morceau de vessie de porc pour refermer une perforation. Pendant deux siècles, plusieurs types de tympan artificiel ont été utilisés tels qu’une boule de coton, des patchs de papiers et du latex de préservatifs. Le premier véritable concept de tympanoplastie chirurgicale est attribué à Berthold qui décrivit en 1878 l’exérèse de la couche épidermique par un plâtre, suivie de la mise en place d’une greffe de peau. La technique sera remise à jour et affinée en 1944 par Schulhof et Valdez, publiée et popularisée par Wullstein en1952 .Le type de greffe évolua avec le temps. Les greffes cutanées intactes ou amincies de Wullstein et Zollner donnaient d’importants problèmes d’épaississement tympanique et de desquamation chronique.
En savoir plus

170 En savoir plus

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Le kyste hydatique chez lenfant : localisations rares Exprience du service de chirurgie pdiatrique CHU Mohammed VI de Marrakech

Le drainage percutané est un moyen alternatif indiqué chez les patients inopérables et il doit être combiné à une chimio prophylaxie avec l’Albendazole [113]. Pour Hamzaoui M et al. [52], qui rapportent l’observation d’un garçon de 12 ans hospitalisé pour KH de la tête du pancréas, l’exploration chirurgicale concluait à un volumineux kyste hydatique uni vésiculaire de la tête du pancréas associé à une dilatation de la vésicule biliaire et des voies biliaires extra- hépatiques (mesurée à 20 mm). Une ponction aspiration première ramenait une liquide claire eau de roche avec du sable hydatique. Le contenu du kyste était stérilisé par l’injection de sérum hypertonique à 10 %. Après ouverture du kyste et ablation de la membrane proligère,une fistule biliaire d’un millimètre de diamètre était découverte au fond de la cavité résiduelle. Une périkystectomie partielle et un drainage externe de la fistule par un drain de Redon étaient réalisés.
En savoir plus

154 En savoir plus

Lambeau neurocutan sural dans la rparation du tiers Infrieur de la jambe  propos de 15 cas

Lambeau neurocutan sural dans la rparation du tiers Infrieur de la jambe propos de 15 cas

Le lambeau vient ensuite combler la perte de substance sur laquelle il est fixé par des points semi-enfouis sur une lame de delbet la pédicule étant auparavant tunnellisé avec précaution. (Fig.4). Le pédicule peut également dans certains cas être extériorisé. Il nécessitera donc un deuxième temps opératoire de sevrage effectué sous anesthésie locale ou locorégionale à trois semaines. Une autre alternative consiste à former une tranchée cutanée pour le passage du pédicule qui sera ensuite greffé.

157 En savoir plus

Traitement laparoscopique des tumeurs surrnaliennes: Exprience du service durologie de lHpital Militaire Avicenne( propos de 15 cas)

Traitement laparoscopique des tumeurs surrnaliennes: Exprience du service durologie de lHpital Militaire Avicenne( propos de 15 cas)

Dans tous les cas il s’agit d’une anesthésie générale avec analgésie profonde, intubation trachéale et ventilation contrôlée. La mise en place d’un cathéter veineux périphérique permettant des perfusions rapides et la prévention de l’hypothermie sont systématiques. La morbidité postopératoire spécifique est limitée au risque d’hémorragie pouvant nécessiter une réintervention chirurgicale pour hémostase et à des rares cas de pancréatite aigue. Bien que faible, 1 a 5% des cas, ce risque doit être connu après surrénalectomie gauche, en particulier chez les patients opères d’un syndrome de Cushing [105]. L’éventualité d’un pneumothorax ou d’atélectasies secondaires aux voies d’abord avec décubitus latéral prolonge doit également être connue. La douleur postopératoire est modérée sauf après laparotomie ou abord plus étendu.
En savoir plus

189 En savoir plus

Show all 10000 documents...