Haut PDF L'interculturalité est-elle possible dans le système éducatif français?

L'interculturalité est-elle possible dans le système éducatif français?

L'interculturalité est-elle possible dans le système éducatif français?

Introduction Introduction générale L’article L111-1 du code de l’éducation rappelle les principes et missions du service public d’enseignement français. Le système éducatif se doit de contribuer à l’égalité des chances, mettre en œuvre les moyens pour garantir la réussite de tous, impliquer les parents, faire acquérir aux élèves le respect de l'égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité. Pour mener à bien ces principes, l’école Républicaine s’est construite sur un modèle fondamentalement égalitaire, qui veut que chaque élève soit considéré comme égal, et ait un accès identique au système scolaire. Ainsi, l'école Républicaine française a pendant longtemps vu prédominer une conception des élèves basée sur le principe de "l'indifférence aux différences", formule empruntée à Bourdieu : chaque élève est considéré comme égal, chacun est traité de la même façon. De même, la dynamique à l’œuvre dans le système scolaire reposait alors sur l’idée de l’intégration, qui supposait pour les élèves de s’ajuster à un système préexistant, de s’ajuster à une norme. Cependant, l’évolution de la société a conduit le système éducatif vers une orientation plus libérale : la loi Haby de 1975 réuni tous les jeunes de France en un collège unique, tandis que l’accroissement de la mobilité des populations et des individus, l’immigration massive et le développement des moyens de communication amènent la société française vers la multiculturalité. La massification scolaire met à jour de nombreuses inégalités, internes et externes au système scolaire, et le glas tombe : le système éducatif ne parvient pas à mener l’ensemble des élèves vers la réussite. Pire, il participerait, de par son organisation, à la reproduction des inégalités sociales.
En savoir plus

81 En savoir plus

L'interculturalité est-elle possible dans le système éducatif français ?

L'interculturalité est-elle possible dans le système éducatif français ?

Introduction Introduction générale L’article L111-1 du code de l’éducation rappelle les principes et missions du service public d’enseignement français. Le système éducatif se doit de contribuer à l’égalité des chances, mettre en œuvre les moyens pour garantir la réussite de tous, impliquer les parents, faire acquérir aux élèves le respect de l'égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité. Pour mener à bien ces principes, l’école Républicaine s’est construite sur un modèle fondamentalement égalitaire, qui veut que chaque élève soit considéré comme égal, et ait un accès identique au système scolaire. Ainsi, l'école Républicaine française a pendant longtemps vu prédominer une conception des élèves basée sur le principe de "l'indifférence aux différences", formule empruntée à Bourdieu : chaque élève est considéré comme égal, chacun est traité de la même façon. De même, la dynamique à l’œuvre dans le système scolaire reposait alors sur l’idée de l’intégration, qui supposait pour les élèves de s’ajuster à un système préexistant, de s’ajuster à une norme. Cependant, l’évolution de la société a conduit le système éducatif vers une orientation plus libérale : la loi Haby de 1975 réuni tous les jeunes de France en un collège unique, tandis que l’accroissement de la mobilité des populations et des individus, l’immigration massive et le développement des moyens de communication amènent la société française vers la multiculturalité. La massification scolaire met à jour de nombreuses inégalités, internes et externes au système scolaire, et le glas tombe : le système éducatif ne parvient pas à mener l’ensemble des élèves vers la réussite. Pire, il participerait, de par son organisation, à la reproduction des inégalités sociales.
En savoir plus

82 En savoir plus

Système éducatif français, système éducatif finlandais, pédagogie Freinet : quelles places pour la participation orale en cycle 3 ?

Système éducatif français, système éducatif finlandais, pédagogie Freinet : quelles places pour la participation orale en cycle 3 ?

Un échantillon de 36 élèves de cycle 3 de l'école Labori, école Freinet ont répondu au questionnaire. Puis 139 écoliers finlandais de l'école Itäkeskuksen peruskoulu d'Helsinki, âgés entre 9 et 12 ans ont traité le questionnaire. Je n'ai pas pu faire passer le questionnaire par moi même en Finlande, puisque peu de jours avant mon arrivée sur le terrain de stage, on m'apprend que je dois obtenir une autorisation du département de l'éducation d'Helsinki pour faire passer mon questionnaire. Ainsi, j'ai rempli une demande d'autorisation en anglais que j'ai envoyé au département d'éducation de la ville d'Helsinki. Lors de mon séjour, j'ai rencontré Kirsti Santaholma, professeure de français et directrice adjointe de l'école Itäkeskuksen peruskoulu d'Helsinki ; qui m'a accueilli une journée dans son école, et avec qui j'ai partagé pendant plusieurs heures nos connaissances et nos points de vue sur le système éducatif français (qu'elle connaît très bien puisqu'elle organise des échanges franco-finlandais depuis 25 ans) et sur le système éducatif finlandais. Toute comme avec les autres enseignants, ces discussions ont toujours été très riches pour moi et m'ont permis d'avancer dans ma réflexion. A noter que madame Santaholma, a rencontré a plusieurs reprises Paul Robert afin de l'aider dans l'écriture de son ouvrage « La Finlande: un modèle éducatif pour la France? Les secrets de la réussite ». C'est ainsi qu'elle a accepté de traduire mon questionnaire, d'envoyer une demande écrite aux parents et de me renvoyer les 139 questionnaires complétés. Avant de les diffuser à ses élèves, j'ai reçu par voie postale, l'autorisation signée par le département de l'éducation de la ville d'Helsinki (Annexe 3).
En savoir plus

55 En savoir plus

Quelle place pour l'EPS dans le système éducatif français ? Le cas de l'école primaire

Quelle place pour l'EPS dans le système éducatif français ? Le cas de l'école primaire

4 INTRODUCTION Au début de ce travail de recherche, l’intérêt porté au sujet de l’intégration de la discipline « Education Physique et Sportive » dans le système éducatif français réside dans un questionnement personnel. En effet, par mon expérience d’élève et les échanges qui ont été les miens avec certains professionnels de cette discipline, j’observais, et cela pratiquement à tous les échelons de ma scolarité, que l’EPS n’était pas traitée comme toute autre discipline enseignée à l’école, collège ou lycée, voire même au niveau universitaire. Mon postulat de départ était d’affirmer que l’EPS ne disposait pas d’une place forte dans ce système. Mes premières lectures se sont naturellement orientées vers Gilles Klein et sur des écrits relatant l’évolution de l’EPS au cours du 20 ème
En savoir plus

36 En savoir plus

La "logique compétence", un enjeu de la mobilisation professionnelle dans le système éducatif français. Deux études de cas.

La "logique compétence", un enjeu de la mobilisation professionnelle dans le système éducatif français. Deux études de cas.

Cette communication entend développer une hypothèse alternative à partir de ce couple présenté comme largement antagonique : dans le marché professionnel interne que constitue le système éducatif français, la mobilisation des enseignants ne peut passer par la redéfinition du poste ou la flexibilité du salaire ; une réforme qualitative de l’activité professorale n’a d’autre moyen que de s ‘appuyer sur une référentiel renouvelé de l’évaluation des élèves, soumise à d’autres appréciations que celle du « niveau » de connaissances. De la sorte, les « compétences transversales » invoquées avec force dans les innovations pédagogiques de cette dernière décennie peuvent être lues à la fois comme une modification des attentes à l’égard d’élèves que l’on veut plus actifs et dotés d’esprit critique, et comme une prescription renouvelée des formes légitimes du travail enseignant, qui produit à son tour une série d’engagements et de résistances.
En savoir plus

22 En savoir plus

Analyse de formations aux TICE pour les professeurs de français du système éducatif italien

Analyse de formations aux TICE pour les professeurs de français du système éducatif italien

- ITunes ( http://www.apple.com/fr/itunes/download/) : télécharger et installer ITunes sur son ordinateur peut servir à repérer les médias français qui proposent des podcasts, on peut également travailler l’utilisation du moteur de recherche de podcasts dans ITunes Store (gratuit). Cet outil répond aux besoins en ressources audio et vidéo authentiques à préparer pour les élèves ou pour l’intérêt de l’enseignant. Cela permet de se familiariser avec le podcasting et les flux RSS ; il est aussi possible de travailler hors connexion et d’archiver les fichiers MP3 et MP4. La navigation dans ITunes et les nombreuses manipulations peuvent être source de difficultés. - Prezi (http://prezi.com/) : créer un compte Prezi permet de travailler des documents multimédias de manière originale. La PAO diffère des possibilités des logiciels de présentation classique ce qui peut dynamiser des cours mobilisant vidéoprojecteur ou TBI. Cette application en ligne présente l’avantage d’être simple d’utilisation. Cela permet d’appréhender un logiciel libre en ligne, d’éviter la publicité lors de la diffusion des vidéos, de visualiser la PAO hors connexion ainsi que des travaux collaboratifs.
En savoir plus

8 En savoir plus

Les médiateurs académiques dans le système éducatif français : la force d'une "autorité sans pouvoir"

Les médiateurs académiques dans le système éducatif français : la force d'une "autorité sans pouvoir"

Les rapports du Médiateur National donnent à voir des usagers saisis par un “sentiment d’injustice” face à un service public qu’ils ne cherchent pas a priori à quitter, mais dont ils regrettent l’incompréhension, le manque d’écoute et de dialogue, la faible capacité à proposer des solutions de rechange ou à construire des compromis. Lorsqu’on classe les réclamations, la notion de “justice” au regard de laquelle les usagers s’estiment maltraités et qui motive leur démarche apparaît renvoyer à trois types de conceptions différentes. La première concerne l’égalité des chances : dans le cas du handicap ou des difficultés propres à la situation familiale, les moyens de discrimination positive (donner plus à ceux qui ont moins - un aide-éducateur, une bourse...) permettent par principe d’aligner les élèves sur un même niveau de ressources, sans pénaliser les familles. La deuxième relève d’une justice commutative : si les familles acceptent de scolariser leurs enfants précoces dans l’enseignement public, participant ainsi à élever le niveau scolaire d’une classe ou d’un établissement, c’est en échange d’un cursus abrégé et d’une pédagogie adaptée au cas de leur enfant. Il s’établit un “donnant-donnant” au travers duquel les familles font valoir ce qu’elles apportent au système éducatif, afin d’obtenir une équivalence dans l’échange. Le troisième type de justice renvoie en fait à l’équité de traitement : il s’agit alors de proportionner la réponse institutionnelle aux caractéristiques de la situation, par exemple d’ajuster la sanction aux actes d’un élève difficile.
En savoir plus

18 En savoir plus

L'orientation dans le système éducatif français, au collège et au lycée

L'orientation dans le système éducatif français, au collège et au lycée

Cette perspective apparaît dans une note de service d’A. Savary : « l’orientation doit permettre à chaque jeune de recevoir la formation au niveau le plus élevé compatible avec ses goûts, ses aspirations et ses capacités, dans une perspective d’épanouissement personnel, social et professionnel ». C’est en 1980 qu’intervient l’aboutissement de la définition des activités des centres d’information et d’orientation largement organisée autour de l’éducation des choix. A l’égard du jeune, le conseiller d’orientation se voit chargé du rôle « d’accroître la richesse et le réalisme des projets par la prise en compte des données individuelles et des contraintes extérieures, ainsi que par la mise en évidence des étapes pouvant conduire aux buts visés. Les actions collectives doivent être prolongées par des actions personnalisées rendant possible l’aide individuelle qui est l’aboutissement de toutes les interventions mises en œuvre ». Le statut des conseillers d’orientation est revu en 1991, ils deviennent conseillers d’orientation psychologues. Ces derniers « assurent l’information des familles. Ils contribuent à l’observation continue des élèves ainsi qu’à la mise en œuvre des conditions de leur réussite scolaire. Ils participent à l’élaboration ainsi qu’à la réalisation des projets scolaires, universitaires et professionnels des élèves et des étudiants en formation initiale, afin de satisfaire au droit des intéressés au conseil et à l’information sur les enseignements et les professions ». On note que le statut actuel centre nettement l’activité du conseiller d’orientation psychologue sur l’individu en ajoutant deux dimensions par rapport au statut précédent : l’élaboration des projets et le droit au conseil.
En savoir plus

74 En savoir plus

Le kurde langue optionnelle dans le système éducatif turc : problèmes et perspectives

Le kurde langue optionnelle dans le système éducatif turc : problèmes et perspectives

2 promotion de cette diversité linguistique sur les plans national et international (Costa, 2013). Chaudenson (2000) constate, pour sa part, que le plurilinguisme est une réalité que plusieurs pays ont parfois combattue ou niée. Aujourd’hui, cette réalité pousse cependant les États à tenir compte des droits des minorités qui se trouvent sur leur territoire. Par exemple, en France, certaines langues comme l’occitan, le breton, le basque, le catalan, l’alsacien et le flamand sont reconnues officiellement après une longue période où le monolinguisme français avait succédé à la diversité linguistique sur tout le territoire (Alen-Garabato & Cellier, 2009). En ce qui concerne la Turquie, la pression sur la langue, qui s’enracinait les années 1920 et avait atteint son apogée avec le coup d’État militaire en 1980, a commencé à s’assouplir dans les années 1990. Le début des années 2000 a donné lieu à une nouvelle politique linguistique favorisant les langues minoritaires. Le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne a incité l’État turc à réaliser des démarches au profit des droits des groupes minoritaires qui s’y trouvent. C’est dans ce cadre que l’enseignement du kurde a été introduit dans le système éducatif public depuis 2012 en offrant la possibilité aux élèves de classe de 5 ème et de 6 ème année de l’apprendre de manière facultative. Cette expérience a été reconduite à la rentrée scolaire de septembre 2013.
En savoir plus

12 En savoir plus

Les utilisations de la visioconférence dans l'enseignement supérieur français : des indices de changement éducatif

Les utilisations de la visioconférence dans l'enseignement supérieur français : des indices de changement éducatif

Non seulement Citcom passait outre le fonctionnement du système éducatif et la régulation nationale, mais de plus il estimait que les collectivités locales et les présidents d’université devaient être les relais de sa stratégie, afin d’imposer le changement aux universités envisagées comme des organisations entrepreneuriales dont le président-patron serait à même d’imposer l’innovation aux enseignants- exécutants. Or, l’organisation éducative est proche d’une bureaucratie professionnelle 5 (Mintzberg, 1996) où l’enseignant est un professionnel autonome dans son travail (Friedberg, Musselin, 1989, pp. 65-82 ; 1993).
En savoir plus

15 En savoir plus

Littérature et interculturalité en classe de F.L.E.

Littérature et interculturalité en classe de F.L.E.

cette globalisation la différence et la diversité culturelles devenant le paradigme central dans les politiques desgouvernementset du management, doivent l’être aussi dans la gestion pédagogique et didactique au sein des institutions éducatives En effet, la mission de l’espace éducatif ne se limite plus à la maitrise des langues mais la dépasse , pour porter son intérêt sur le traitement des cultures afin d’assurer une éducation interculturelles aux apprenants l’enseignement de français par le texte littéraire dans les département des langues , et la littérature française importe du moment que c’est par le texte littéraire que transitent les
En savoir plus

31 En savoir plus

Introduction au système éducatif du Kenya : l'évolution de la place des femmes au sein du système, éléments d'explications historiques, 1925-1985

Introduction au système éducatif du Kenya : l'évolution de la place des femmes au sein du système, éléments d'explications historiques, 1925-1985

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

191 En savoir plus

Contribution à l'analyse des relations entre système éducatif et système productif

Contribution à l'analyse des relations entre système éducatif et système productif

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

368 En savoir plus

Étude systémique de l'évolution culturelle de l'apprenant et du système éducatif primaire en Côte-d'Ivoire

Étude systémique de l'évolution culturelle de l'apprenant et du système éducatif primaire en Côte-d'Ivoire

L'organisation et la structure nouvelles du système d'éducation et d'enseignement que suggère A. Noumouni reposent sur les principes suivants. Pour A. Noumouni, en ce qui concerne l'organisation et la structure du système d'éducation, il ne peut être question de faire table rase de l'expé­ rience des autres pays. Il pense que malgré les différences parfois profon­ des de contexte politique, économique, social et culturel, les formes d'appro­ ches, les solutions théoriques mises en oeuvre constituent une source féconde et inépuisable d'enseignement et de profit. Autrement dit, il pense qu'il ne faut pas hésiter â faire nôtre ce qui nous apparaît bon et valable chez les autres, pourvu que,se faisant,nous le marquions de l'empreinte de notre pro­ pre personaalitéet le conformions â nos conditions concrètes. Comme nous l'avons mentionné ci-haut, pour A. Noumouni, le plus important et plus néces­ saire est une nouvelle organisation et une nouvelle structure pour le système d'éducation en Afrique Noire. A ce propos, il évoque le cas d'un groupe de professeurs africains et de professeurs progressistes français qui ont collec­ tivement élaboré et proposé au gouvernement de la République de Guinée un pro­ jet de réforme de l'enseignement. Selon A. Noumouni, la structure de l'orga­ nisation de l'éducation devra correspondre à un enseignement général unique, un enseignement moyen spécialisé, un enseignement supérieur spécialisé avec, dans chaque cas, deux formes de scolarité: celle à plein temps et celle à temps partiel (cours du soir et par correspondance).
En savoir plus

111 En savoir plus

Revue consommation / Des économistes analysent le système éducatif

Revue consommation / Des économistes analysent le système éducatif

Il s’agit du taux d’encadrement des étudiants français, qui est faible par rapport aux autres pays européens, et a peut-être décliné après 1968 dans la mesure où le budget de l’enseig[r]

10 En savoir plus

L'idéologie méritocratique dans le système éducatif : un élément de reproduction sociale ?

L'idéologie méritocratique dans le système éducatif : un élément de reproduction sociale ?

79 n’amèneraient à aucune évaluation, que les réponses n’étaient ni justes ni fausses et qu’elles correspondaient simplement à ce que les élèves pensaient personnellement. Cependant, les exercices (test de performances) étaient toujours présentés de façon diagnostique, comme une évaluation comptant pour leur moyenne trimestrielle (une discussion-bilan, i.e. Débriefing, démentait ensuite cette information). Le français et les mathématiques étant considérées comme les matières les plus importantes dans le système scolaire français (Joët & Bressoux, 2007; Organisation de Coopération et de Développement Économiques, 2014), nos hypothèses ont été testée dans ces deux domaines. L’ensemble des exercices de français et de mathématiques ont été extraits des évaluations nationales (2000-2005) destinées aux élèves de CM2. Ils ont été corrigés par une expérimentatrice, aveugle aux conditions expérimentales, sur la base d’une évaluation standardisée. Par ailleurs, les stéréotypes de genre étant particulièrement prégnants dans les domaines du français et des mathématiques (Kiefer & Shih, 2006; Martinot, Bagès, & Désert, 2011), toutes les analyses ont été réalisées, avec et sans introduction du genre et de toutes les interactions correspondantes. Les résultats obtenus avec le contrôle de cette variable seront rapportés en note, uniquement lorsqu’ils changent la significativité des variables d’intérêt mais ne seront toutefois pas discutés dans ce travail. 3 E TUDE 1
En savoir plus

244 En savoir plus

Les ambitions du système éducatif pour l'an 2000

Les ambitions du système éducatif pour l'an 2000

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

12 En savoir plus

Un système de formation à l’enseignement des sciences dans le contexte éducatif marocain : des conditions pour une évolution possible

Un système de formation à l’enseignement des sciences dans le contexte éducatif marocain : des conditions pour une évolution possible

Le changement pédagogique concernant l'enseignement du français qu'a connu le Maroc coïncide, d'une part avec une réforme du système éducatif marocain, voire une redéfinition du statut de la langue française et de ses fonctions et d'autre part, avec le processus d'arabisation des disciplines scientifiques. Dans un contexte d'arabisation, touchant l'enseignement secondaire (collège et lycée) marocain et le maintien du français dans l'enseignement supérieur, les enseignants des sciences de l'université déplorent le niveau de langue française de leurs étudiants. Situation tout à fait normale du fait que l'élève a été soumis à un processus non fondé d'arabisation et se trouve plus tard dans un système d'enseignement (enseignement supérieur) où le français est toujours langue d'enseignement. En effet, l'étudiant se trouve en rupture avec deux systèmes linguistiques différents (l'arabe standard et le français) en passant de l'enseignement secondaire à l'enseignement supérieur. Un paradoxe et une discontinuité avec des répercussions considérables sur les performances langagières nécessaires aux apprentissages du savoir scientifique. La question sociolinguistique au Maroc est une des problématiques les plus difficiles que connaît l’histoire actuelle du Maroc, de part sa diversité linguistique, la cohabitation de plusieurs idiomes et l’absence d’une gestion rationnelle du plurilinguisme.
En savoir plus

14 En savoir plus

Réintégrer les décrocheurs dans le système éducatif et social : le challenge des services d’accrochage scolaire

Réintégrer les décrocheurs dans le système éducatif et social : le challenge des services d’accrochage scolaire

En Communauté française de Belgique, il existe des Services d’Accrochage Scolaire (SAS) qui ont pour mission de prendre les décrocheurs en charge et de les aider à réintégrer le système[r]

1 En savoir plus

L'éducation dans la révolution : Le système éducatif cubain depuis la crise des années 1990

L'éducation dans la révolution : Le système éducatif cubain depuis la crise des années 1990

« révolution démocratique » des années 1990 : l’augmentation des taux de scolarisation des enfants de 7 à 14 ans. Lorsque l’on compare les données actuelles d’accès à l’éducation de base à celles des décennies 1960 et 1970, on observe une progression significative de ces indicateurs. Mais la massification de l’accès à l’école n’a pas contribué à rendre les systèmes éducatifs plus égalitaires. En effet, au cours des années 1980-90, les conditions de vie d’une large majorité de la population du continent se sont notablement détériorées. Les opportunités d’accès à des emplois formels se sont dégradées. L’exclusion et la pauvreté, spécialement celles des enfants, se sont accrues : l’Amérique latine et caribéenne compte aujourd’hui plus de 117 millions d’enfants et d’adolescents pauvres, dont 82 millions ont moins de 12 ans et 35 millions de 12 à 20 ans 62 . En 2004, 53 millions de personnes souffraient de la faim, dont 60 % d’enfants. Car, dans la région, les politiques d’ajustement structurel ont mis en péril le droit à l’éducation ―et, de façon générale, le droit au développement. Les pauvres accèdent sans doute davantage à l’école, mais ils l’abandonnent aussi plus rapidement, souvent juste après l’école primaire. Les systèmes éducatifs se sont segmentés, mettant un terme à l’éducation universelle (lorsqu’elle existait) et reproduisant les inégalités sociales. La « démocratisation » de l’école a touché ses limites (vétusté des infrastructures, surcharge des classes, rigueur salariale, recours à des enseignants à temps partiel, bureaucratie privée, discriminations…), et les réformes éducatives néo-libérales, sous leurs différentes variantes, montrent des signes évidents d’épuisement. L’affirmation des experts de la Banque mondiale soutenant que les écoles privées seraient plus rentables que dans le secteur public est depuis plusieurs années ouvertement contestée 63 . La lecture critique que les responsables cubains ont faite de ces réformes éducatives néo-libérales les a amené à réaffirmer, malgré de très fortes pressions contraires, les principes qui ont guidé les politiques sociales du pays depuis 1959. Cette continuité paraît avoir produit certains effets positifs, puisque, de l’avis de nombreux experts internationaux, le système éducatif cubain reste, en termes aussi bien quantitatifs que qualitatifs, l’un des plus performants au monde. À l’évidence, ce constat se doit d’être nuancé, car un certain nombre de problèmes sérieux, apparus avec la crise, et que nous avons exposés, demeurent encore à résoudre, faute de quoi la politique éducative cubaine rencontrerait quelques difficultés pour continuer à réaliser son principe d’égalité et à assurer la correspondance, la complémentarité et la cohérence de ses politiques économiques et sociales. Il n’en reste pas moins que, début décembre 2004, le Directeur régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (UNICEF) déclarait que les
En savoir plus

23 En savoir plus

Show all 7523 documents...