Haut PDF Ictères néonatals : expérience du CHU Mohammed VI

Ictères néonatals : expérience du CHU Mohammed VI

Ictères néonatals : expérience du CHU Mohammed VI

Le but de ce travail est d’analyser les caractéristiques cliniques, étiologiques, thérapeutiques et évolutives des nouveau-nés hospitalisés au service de Pédiatrie du CHU Mohammed VI de Marrakech, entre Janvier 2005 et Décembre 2006, et qui ont présenté l’ictère néonatale. Résultats : 363 cas d’ictère néonatal ont été enregistrés parmi 1439 nouveau-nés hospitalisés pendant cette période soit une prévalence de 25.2 %. Une prédominance masculine est noté avec un pourcentage de 57.5%. L’ictère était précoce dans 5 % des cas. Les étiologies sont dominés par l’infection néonatale dans 81%, la prématurité dans 38%, l’ictère physiologique dans 6.6%, et l’incompatibilité foeto-maternelle dans 3.3%. La photothérapie associée au traitement étiologique, constituent l’essentiel de la prise en charge thérapeutique. Le recours à l’exsanguino-transfusion a été nécessaire dans un cas. L’évolution a été marquée par une mortalité dans 44 cas dont un cas à cause de l’ictère nucléaire. Les autres causes du décès sont : la détresse respiratoire, l’apnée, l’inhalation, la syphilis néonatale, les hématémèses, et l’hémorragie pulmonaire.
En savoir plus

126 En savoir plus

Traitement endoscopique de l’hydrocéphalie : expérience du service de Neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech - A propos de 21 cas

Traitement endoscopique de l’hydrocéphalie : expérience du service de Neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech - A propos de 21 cas

Le traitement endoscopique de l’hydrocéphalie. Expérience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech : A propos de 21 cas. - 74 - Le premier, égal au produit de sécrétion de LCS, égal (en situation d’équilibre) au volume de LCS résorbé. Il a été évalué à environ 600 ml/j soit 0,4 ml/min, ce qui est extrêmement faible par rapport au flux sanguin cérébral global qui est d’environ 700 ml par minute, plus de 2000 fois plus élevé. Le LCS est donc renouvelé trois à quatre fois par jour. Pour 60 %, le LCS est secrété par les plexus choroïdes, les 40 % restants étant produits sur l’ensemble de la surface cérébrale, à partir de l’espace liquidien interstitiel. Pour 50 à 60 %, il est résorbé au niveau des granulations arachnoïdiennes de Pacchioni, dans le système des sinus veineux dure-mériens, ainsi qu’au niveau des manchons méningés des nerfs rachidiens, les 40 à 50% restants sont résorbés au niveau du parenchyme cérébral en particulier grâce au système lymphatique.
En savoir plus

156 En savoir plus

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif de la maladie de Hodgkin : expérience du service d’hématologie du CHU Mohammed VI

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif de la maladie de Hodgkin : expérience du service d’hématologie du CHU Mohammed VI

L’étude réalisée au service d’Hématologie du CHU Mohammed VI à Marrakech à propos de 60 cas de MDH, nous a permis de dégager le profil épidémiologique de la MDH similaire à celui retrouvé dans les pays en voie de développement. C’est une maladie rare avant l’âge de 4 ans, elle plus fréquente chez l’homme (sex ratio

163 En savoir plus

Place de la callosotomie dans le traitement de l'épilepsie rebelle Expérience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Place de la callosotomie dans le traitement de l'épilepsie rebelle Expérience du service de neurochirurgie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Maehara [15] lui a rapporté une disparition totale des crises épileptiques chez 5 enfants sur 12 opérés pour callosotomie soit 41,6% des cas et les troubles du comportement[r]

141 En savoir plus

Implantation cochléaire : Expérience du service d'Oto-rhino-laryngologie du CHU Mohammed VI (2007-2010)

Implantation cochléaire : Expérience du service d'Oto-rhino-laryngologie du CHU Mohammed VI (2007-2010)

This is a retrospective study of 3 cases of congenital pre-lingually deaf. Collected in the service of Oto-Rhino-Laryngology and Neck Surgery in Mohamed VI university hospital of Marakech, between june 2007 to june 2010. This work reflects the experience of our service that aims to clarify the indications for cochlear implantation, and these results and the difficulties encountered in the management of sensorineural hearing loss, especially in children. A girl and two boys were implanted. Age of implantation was between 2 and 5 years. The children had no specific medical history. The otoscopic examination was normal. Auditory evoked potentials showed a profound bilateral deafness in all children. The radiological assessment was based on a computed tomodensitometry scan of ear and a brain magnetic resonance imaging. Speech evaluation and psychological assessment was systematic before implantation. The three children received a unilateral cochlear implant.
En savoir plus

210 En savoir plus

Traumatismes vértébromédullaires chez l’enfant (2002-2010) : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI

Traumatismes vértébromédullaires chez l’enfant (2002-2010) : expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI

Dans notre série, le traitement orthopédique était suffisant chez 10 enfants (19,04%), ce qui n’est pas compatible avec les résultats publié dans la littérature, où la majo[r]

140 En savoir plus

Sciatique par hernie discale à propos de 420 cas. Expérience du service de neurochirurgie de CHU Mohammed VI de Marrakech

Sciatique par hernie discale à propos de 420 cas. Expérience du service de neurochirurgie de CHU Mohammed VI de Marrakech

Résumé La sciatique par hernie discale représente un problème de la santé publique, par sa fréquence et son retentissement socioprofessionnel. Notre travail est une étude rétrospective concernant 420 cas de sciatique par hernie discale, opérés au service de neurochirurgie de CHU Mohamed VI de Marrakech sur une période de 6ans allant de2001à 2006. Dans cette étude nous nous sommes proposé de dresser le profil épidémiologique, clinique, paraclinique, thérapeutique et évolutif, afin de rapporter l’expérience du service en matière de la prise en charge des sciatiques par hernie discale, et de comparer nos résultats avec les données de la littérature.
En savoir plus

122 En savoir plus

Cancer du sein : Expérience du service de gynécologie obstétrique A à la maternité du CHU Mohammed VI Marrakech

Cancer du sein : Expérience du service de gynécologie obstétrique A à la maternité du CHU Mohammed VI Marrakech

Traitement, Surveillance et Pronostic I. Thérapie moléculaire ciblée……….. Tumeurs non infiltrantes………... Carcinome canalaire in situ……….. Carcinome lobulaire in situ……….. Surveillance e[r]

179 En savoir plus

Profil épidémiologique des tumeurs vertébrales chez l'adulte Expérience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI (2003-2010)

Profil épidémiologique des tumeurs vertébrales chez l'adulte Expérience du service de Neurochirurgie CHU Mohammed VI (2003-2010)

Nous rapportons l’expérience de notre service, à propos d’une série de 60 cas collectée sur une période de 8 ans, dont le but est d’analyser le profil épidémiologique détaillé des tume[r]

181 En savoir plus

Prise en charge chirurgicale de l’hydatidose cérébrale de l’enfant (2002-2010) expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI

Prise en charge chirurgicale de l’hydatidose cérébrale de l’enfant (2002-2010) expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI

Les complications de l'intervention chirurgicale dépendent de plusieurs facteurs incluant la localisation, la taille et le nombre du kyste ainsi que la présence d'une autre localisation[r]

128 En savoir plus

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif des lymphomes malins non hodgkiniens : expérience du service d’hématologie clinique du CHU Mohammed VI

Profil épidémiologique thérapeutique et évolutif des lymphomes malins non hodgkiniens : expérience du service d’hématologie clinique du CHU Mohammed VI

Résumé Les lymphomes non hodgkiniens représentent un groupe hétérogène de proliférations malignes du système lymphoïde. Leur hétérogénéité se traduit par des présentations cliniques, morphologiques, immunologiques et cytogénétique variées qui expliquent leurs différentes classifications. De Janvier 2004 au Décembre 2006, 102 cas présentant un LNH ont été colligés au service d’hématologie clinique du CHU Mohammed VI de Marrakech. L’âge moyen est de 51 ans avec un pic d’âge entre 60 et 79 ans. Les LNH atteignent l’homme plus que la femme avec un sexe ratio de 1,06. L’adénopathie est le signe révélateur dans 61,1% des cas avec siège cervical dans 78,1% des cas suivie par l’atteinte digestive. Le délai moyen de consultation était plus de 6 mois dans 46,1% des cas. Une tuberculose a été retrouvée chez 5 malades, un malade était atteint de l’hépatite C et un autre était HIV positif. Le diagnostic des lymphomes non Hodgkiniens est anatomopathologique après biopsie dans tous les cas. Selon la classification de la formulation du travail, le lymphome de haut grade de malignité est le dominant (48,6%). La classification Ann Arbor utilisée après bilan d’extension a montré la prédominance des formes étendues; stade IV (38,5%). Parmi nos malades 53 ont été évaluables sur le plan thérapeutique. Le traitement par chimiothérapie protocole CHOP reste le plus utilisé. La rémission clinique est obtenue chez 45 malades soit 84,9% des cas, alors que, l’échec thérapeutique a été observé chez 4 malades. Le nombre de perdus de vue est élevé : 29,3% ce taux peut être diminué par les efforts entrepris dans notre service par la sensibilisation des malades et de leurs familles à l’adhérence au traitement et le respect des consultations.
En savoir plus

120 En savoir plus

Lupus érythémateux disséminé chez l’enfant, du diagnostic au traitement. Expérience du service de pédiatrie B du CHU Mohammed VI de Marrakech

Lupus érythémateux disséminé chez l’enfant, du diagnostic au traitement. Expérience du service de pédiatrie B du CHU Mohammed VI de Marrakech

RESUME Le lupus érythémateux disséminé (LED) est une maladie inflammatoire auto-immune, d’étiologie inconnue, rare chez l’enfant, mais souvent sévère. Le diagnostic repose sur les critères du Collège américain de rhumatologie, validés chez l’enfant. Le but de notre travail est de dégager les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutives du LED. Nous avons réalisé une étude rétrospective, colligeant cinq cas de LED au service de pédiatrie B du centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech entre Mars 2006 et Mars 2010. Tous nos patients sont de sexe féminin avec un âge moyen de 12.7 ans. Le tableau clinique est polymorphe et permet de constater, comme c’est rapporté dans la littérature, la fréquence des manifestations générales (100 %), cutanées (100 %), articulaires (80 %) et rénales (100 %). Le syndrome inflammatoire, l’atteinte hématologique et l'hypo- complémentémie sont constants, les anticorps antinucléaires et anti DNA sont retrouvés dans 80%. Les 5 patientes ont reçu des corticoïdes, associés chez 4 d’entre elles aux immunosuppresseurs (atteinte rénale sévère). L’évolution est surtout marquée, après un suivi moyen de 30 mois, par la persistance d’une protéinurie positive chez 80 % des cas, et par les complications infectieuses, dont la plus grave était une méningo-encéphalite tuberculeuse chez une patiente. Cependant aucun décès n’est rapporté dans notre série. Nos résultats concordent avec ceux de la littérature. Nous insistons particulièrement sur la fréquence de l’atteinte rénale qui constitue une cause redoutable d’handicap fonctionnel et de décès. Son traitement optimal chez l’enfant reste néanmoins discuté en raison du manque d’essais thérapeutiques prospectifs avec nombre suffisants d’enfants.
En savoir plus

148 En savoir plus

Prise en charge neurochirurgicale des traumatismes de l’étage antérieur de la base du crane expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Prise en charge neurochirurgicale des traumatismes de l’étage antérieur de la base du crane expérience du service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Résumé Résumé Résumé Résumé :::: Les traumatismes de l’étage de la base du crane sont assez fréquents, leur fréquence dans notre série est de 45,8 cas par an en moyenne, leur prise en charge pose des difficultés, le but de cette étude est d’analyser le profil épidémiologique de ces traumatismes ainsi que les problèmes diagnostiques et thérapeutiques que posent .Cette étude concerne 42 cas des traumatismes de l’étage antérieur de la base du crane colligés au service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI de Marrakech du Janvier2002 à décembre 2011.l’âge moyen de nos patients était de 29,4 ans avec une prédominance masculine(78,6%).les accidents de la voie publique représentent la première cause chez l’adulte, par contre chez l’enfant, ce sont les chutes qui en sont la principale cause. le diagnostic est actuellement facilité par le scanner, cependant le diagnostic d’une brèche ostéoméningée pose beaucoup de problèmes et reste surtout clinique devant des rhinorrhée persistant ou méningite récidivante.la méningite représente la redoutable complication, le traitement chirurgical est très discuté et le taux de mortalité est de l’ordre de 7,14%.
En savoir plus

109 En savoir plus

Effet du jeûne sur la grossesse étude de cohorte à propos de 500 cas expérience du service de gynécologie et obstétrique CHU Mohammed VI

Effet du jeûne sur la grossesse étude de cohorte à propos de 500 cas expérience du service de gynécologie et obstétrique CHU Mohammed VI

Dans notre étude, 6% des femmes qui ont jeûné le mois du ramadan ont eu des morts fœtales contre 4% des femmes appartenant au groupe témoin; sans différence significati[r]

115 En savoir plus

Evaluation du soutien clinique universitaire dans les maternités provinciales : Expérience du CHU Mohammed VI

Evaluation du soutien clinique universitaire dans les maternités provinciales : Expérience du CHU Mohammed VI

Summary Within the framework of improving the quality of medical undertaking and reducing maternal and neonatal mortality rate, Mohammed VI Universitary Hospital Complex (UHC) took part in a first hand experience in Morocco entitled “The university clinical support in the provincial maternity hospitals”. It was concerned with equipping the local teams practicing within these structures with the technical, clinical, and organizational support by a multidisciplinary team made up by universitary teachers and managers. Our work is an evaluating study of the contribution of such approach to maternity hospitals and to the medical staff as well.
En savoir plus

131 En savoir plus

Femmes victimes de violence : Expérience du CHU Mohammed VI

Femmes victimes de violence : Expérience du CHU Mohammed VI

La contrainte peut être physique ou morale. L’usage de la force peut se faire en frappant ou en intimidant la personne, ceci peut entraîner des blessures physiques et morales (5). La violence est un moyen pour obtenir quelque chose qui autrement nous échapperait ou nécessiterait une plus grande énergie. C’est un moyen d’arriver à nos fins en nous servant de la faiblesse ou de la vulnérabilité de l’interlocuteur (6). Les comportements de violence et d’agression (vis-à-vis d’autrui ou de soi même) doivent être considérés comme un moyen d’action ou une stratégie comportementale qui permet de s’approprier «quelque chose » (plaisir) ou au contraire de finir, « quelque chose » pour mettre un terme à une expérience affective déplaisante. Selon les espèces et selon les situations, ce « quelque chose » peut être très variés allant d’un besoin biologique élémentaire à une interaction sociale voire à une activité de l’inconscient (7).
En savoir plus

127 En savoir plus

Infection néonatale : expérience du CHU Mohammed VI de Marrakech

Infection néonatale : expérience du CHU Mohammed VI de Marrakech

Résumé L’infection bactérienne néonatale demeure une cause préoccupante de mortalité et de morbidité néonatale ; elle intéresse 2 à 3% des naissances vivantes. Dans le but de définir ses circonstances de survenue, les germes responsables ainsi que les modalités de diagnostic et de traitement, nous avons mené cette étude rétrospective, portant sur 200 nouveau-nés hospitalisés pour suspicion d’infection néonatale au service de néonatalogie du CHU Mohammed VI de Marrakech. L’anamnèse infectieuse a été positive chez 130 nouveau-nés (65,3%), les manifestations cliniques ont été dominées par les signes neurologiques (44,5%), ainsi que les signes respiratoires (22%), l’hémogramme a montré des anomalies dans 51% des cas, le dosage de la protéine C-réactive (CRP) s’est révélé positif dans 71% des cas. L’hémoculture a été réalisée chez 3% des malades ; un seul cas s’est révélé positif avec isolation d’un Klebsiella multi- résistant, l’étude des prélèvements périphériques a été positive dans 10 cas. La ponction lombaire a permis de diagnostiquer deux cas de méningite. L’association : opticilline et gentamicine a été administrée en 1ère intention, chez 64,5% des malades, L’association : Céphalosporine de 3ème génération (C3G) et gentamicine chez 31,5% des malades, une antibiotiques de large spectre a été utilisée dans 8 cas. L’évolution a été jugée cliniquement favorable dans 83% des cas, compliquée chez 6,5% des malades, le taux de mortalité a été de 9,5%. Le diagnostic de l’infection néonatale repose sur des arguments anamnestiques, cliniques, biologiques et bactériologique, l’antibiothérapie constitues la clef de prise en charge, la prévention fait appel à la surveillance rigoureuse des grossesses ainsi que la médicalisation des accouchements.
En savoir plus

124 En savoir plus

Abcès hépatiques, expérience du CHU Mohammed VI : à propos de 62 cas

Abcès hépatiques, expérience du CHU Mohammed VI : à propos de 62 cas

L’antibiothérapie peut être en elle seule un traitement efficace pour la prise en charge de certains abcès hépatiques qui sont de petite taille ne nécessitant ni de ponction ou drainage[r]

104 En savoir plus

Expérience du service de gynécologie obstétrique A CHU Mohammed VI - Marrakech

Expérience du service de gynécologie obstétrique A CHU Mohammed VI - Marrakech

Ainsi, en connaissant bien les facteurs pouvant altérer la cicatrice utérine et en surveillant correctement la grossesse et le déroulement du travail des parturientes porteuses d’un uté[r]

106 En savoir plus

Greffe de cornée : Expérience du service d’Ophtalmologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

Greffe de cornée : Expérience du service d’Ophtalmologie au CHU Mohammed VI de Marrakech

IX IX IX IX.... Techn Technique opératoire Techn Techn ique opératoire ique opératoire :::: ique opératoire Kératoplastie transfixiante versus kératoplasties lamellaires. Au service d’ophtalmologie au CHU Mohammed VI de Marrakech, nous pratiquons la kératoplastie transfixiante (greffe complète de la cornée), mais cette technique s’accompagne de plusieurs complications majeures et souvent imprévisibles. Parmi celles-ci, le rejet, l’hypertonie oculaire, et la décompensation œdémateuse mettant en jeu le pronostic de la greffe. Il faut également mentionner les autres complications ne compromettant en rien la survie du greffon comme l’astigmatisme secondaire induit par plusieurs facteurs (incongruence des berges, tension et asymétrie des sutures…) et la récupération visuelle qui est tardive s’échelonnant sur 6 mois à un an selon le terrain du receveur, la cause de la greffe et l’heure de retrait des sutures.
En savoir plus

160 En savoir plus

Show all 2341 documents...

Sujets connexes