Haut PDF Fractures de l'extrémité inférieure du fémur au sein du service de traumatologie orthopédie B

Fractures de l'extrémité inférieure du fémur au sein du service de traumatologie orthopédie B

Fractures de l'extrémité inférieure du fémur au sein du service de traumatologie orthopédie B

troisième semaine apparaît un cal primitif englobant les fragment corticaux libres qui peuvent être considérés comme des greffons inclus, l’ensemble possédant une plasticité suffisante pour autoriser un geste chirurgical et restaurer l’axe anatomique du fémur. L’intérêt suscité par l’ostéosynthèse différée et lié à la difficulté chirurgicale engendrée par la comminution diaphyso-métaphysaire et/ou épiphysaire.

137 En savoir plus

Traitement chirurgical des fractures de l'extrémité inférieure du fémur chez l'adulte : à propos de 40 cas

Traitement chirurgical des fractures de l'extrémité inférieure du fémur chez l'adulte : à propos de 40 cas

A notre Maitre et rapporteur de thèse : Pr. H. Saidi professeur de Traumatologie-Orthopédie A CHU Mohammed VI Vous nous avez comblés par votre sympathie, votre modestie et vos qualités humaines, nous vous remercions pour avoir consacré à ce travail une partie de votre temps précieux, de nous avoir guidés dans ce travail avec rigueur et bienveillance. Vos remarques successives ont permis d’améliorer les différentes versions de ce travail. Homme de science et de grande qualité humaine. Vous nous avez fait un grand honneur en acceptant de nous confier ce travail. Nous sommes très touchés par votre disponibilité et par le réconfort que vous nous avez apporté lors de notre passage au service ainsi que lors de l’élaboration de ce travail. Vos qualités professionnelles et humaines nous servent d’exemple. Veuillez trouver ici, Professeur, l’expression de notre profonde gratitude.
En savoir plus

145 En savoir plus

Traitement orthopédique des fractures de l'extrémité inférieure du radius, description, validité de son application en cabinet de station de sport d'hiver

Traitement orthopédique des fractures de l'extrémité inférieure du radius, description, validité de son application en cabinet de station de sport d'hiver

4.7 Quel coût ? Aucune étude n'analyse en détail les dépenses engendrées par le traitement orthopédique chez l'adulte jeune. Seuls Chamberlin et Coll. analysent le coût direct du traitement d'une fracture du poignet, rétrospectivement, chez 53 patients d’un âge moyen de 82 ans, opérés durant l'année 1996, dans le service d'orthopédie et traumatologie du CHU pitié-Salpétrière [67]. Le coût direct moyen était de 6 120 FF (932 Euros) et il se répartissait en 26,1 % pour la période préopératoire, 36,4 % pour l'acte opératoire, 37,5 % pour la période postopératoire. Est-ce plus économique de traiter orthopédiquement un patient ? Il faudrait prendre en compte le patient dans sa globalité, en fonction de son âge, de son type de travail et des résultats fonctionnels à distance. L'étude de Chamberlin ne s'intéressait pas aux patients actifs, mais aux retraités, avec souvent une période de convalescence, ne bénéficiant pas d'indemnités journalières.
En savoir plus

69 En savoir plus

L’anesthésie intra focale dans la prise en charge des fractures de l’extrémité inférieure du radius : une étude prospective multicentrique

L’anesthésie intra focale dans la prise en charge des fractures de l’extrémité inférieure du radius : une étude prospective multicentrique

À la suite d’une fracture de l’extrémité inférieure du radius différentes techniques d’analgésie peuvent être pratiqués lors de la réduction de cette dernière. L’Anesthésie intra focale aussi appelée « bloc d’hématome » en est un exemple. Cette technique est très utilisée au Royaume Uni et surtout utilisée en France par les médecins de montagne. Aucune étude française n’a été retrouvée dans la littérature sur la comparaison de l’anesthésie intra focale avec une autre méthode anesthésique en traumatologie non vitale. C’est pourquoi une comparaison représentative de la pratique au sein d’un service de médecine d’urgence français serait intéressante.
En savoir plus

68 En savoir plus

Traumatismes du cartilage de croissance : expérience du service d'orthopédie traumatologie pédiatrique

Traumatismes du cartilage de croissance : expérience du service d'orthopédie traumatologie pédiatrique

III.... Etude anatomo pathologiq Etude anatomo pathologique Etude anatomo pathologiq Etude anatomo pathologiq ue ue ue Le cartilage de croissance (figure 23) est indissociable d’une entité plus globale appelée la chondroépiphyse [12]. Celle-ci est une structure anatomique située à chacune des deux extrémités d’un os long [6]. Son rôle est double : assurer la croissance en longueur de l’os et permettre la croissance volumique des extrémités osseuses, notamment la forme de la surface articulaire correspondante [5]. A la naissance, la plupart des chondro épiphyses ne sont encore formées que de cartilage hyalin (cartilage de croissance) entouré d’une fine couche de fibrocartilage (cartilage articulaire) mais c’est seulement celle de l’extrémité inférieure du fémur qui présente constamment à la naissance un noyau d’ossification, les autres apparaissant à des périodes précises de la croissance post natale [13].
En savoir plus

136 En savoir plus

Fractures de l'extrémité supérieure du fémur

Fractures de l'extrémité supérieure du fémur

Le but de ce travail est d’étudier les aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs à propos d’une série de 140 cas colligés au service de traumatologie orthopédie (aile B) du CHU Mohammed VI de Marrakech, entre décembre 2006 et décembre 2010. Il s’agit de 140 cas dont la tranche d’âge la plus touchée chez les patients ayant une fracture du col du fémur est comprise entre 60 et 74 ans avec prédominance féminine : 54%. En ce qui concerne les fractures trochantériennes la tranche d’âge varie entre 75 et 89 ans avec une prédominance masculine : 72%.
En savoir plus

150 En savoir plus

Fractures de l’extrémité supérieure de fémur traitées par prothèse bipolaire : etude rétrospective

Fractures de l’extrémité supérieure de fémur traitées par prothèse bipolaire : etude rétrospective

L’incision musculo-tendineuse de la voie d’abord transglutéale est centrée à mi-distance entre les bords antérieur et postérieur du grand trochanter. Les muscles moyen fessier et vaste latéral sont divisés le long de la direction de leurs fibres, sur une distance de 3 à 4 cm au- dessus du sommet du grand trochanter et de 6 à 8 cm au-dessous de la crête du vaste latéral . La moitié antérieure du vaste latéral est d’abord désinsérée du fémur et maintenue en avant à l’aide d’un levier écarteur à pointe. La moitié antérieure de la plaque tendineuse est ensuite désinsérée de la face latérale du grand trochanter, de l’arrière vers l’avant, à l’aide d’un bistouri fin. La limite antérieure de cette face latérale, marquée d’une crête osseuse, se poursuit par la face antérieure du grand trochanter où se trouve la surface d’insertion de l’accolement tendineux moyen fessier petit fessier-vaste latéral, support de la continuité de la lèvre antérieure de l’incision, véritable clé de cette voie d’abord. La désinsertion tendineuse sera particulièrement soigneuse sur cette aire et ses limites, de façon à détacher au ras de l’os le tendon du petit fessier tout en gardant ses connexions avec les fibres du moyen fessier et du vaste latéral, afin de préserver la continuité musculo-tendineuse de la lèvre antérieure de l’incision.
En savoir plus

121 En savoir plus

Coût social de la traumatologie des sports d'hiver 2010-2011 en orthopédie au CHU Nord de Grenoble‎

Coût social de la traumatologie des sports d'hiver 2010-2011 en orthopédie au CHU Nord de Grenoble‎

  Le  coût  engagé  par  la  population  étudiée,  de   1   677   266   €,   ne   représente   qu’une   infime   partie   des   coûts   engendrés   par   la   traumatologie   des   sports   d’hiver.   En   effet,   bien  que  le  coût  hospitalier  soit  lourd,  il  ne   concerne   que   5%   de   la   population   blessée   (3).   Notre   étude   porte   sur   315   patients   hospitalisés  en  orthopédie  au  CHU  Nord,  ce   qui   représente   un   biais   de   sélection   important,   n’incluant   donc   pas   les   patients   pris   en   charge   sur   place   (stations),   au   SAU,   ou   autre...   A   noter   que   notre   étude   n’inclue   pas   les   soins   post-­‐opératoires   comme   les   consultations   de   suivies   ou   les   arrêt   de   travail.  Le  but  n’étant  pas  de  déterminer  un   coût  global  total  en  France,  mais  d’avoir  une   ébauche   de   données   épidémiologiques   à   ce   sujet.  
En savoir plus

14 En savoir plus

Les tumeurs des tissus mous : Exprience du service de traumatologie et Orthopdie B au CHU Mohammed VI

Les tumeurs des tissus mous : Exprience du service de traumatologie et Orthopdie B au CHU Mohammed VI

Figure 37: Sarcome localement évolué des adducteurs (A)/ Résection (B, C) et couverture par lambeau libre du grand dorsal (D). 2-2 La radiothérapie: [4; 51;83; 84] La radiothérapie est le complément habituel et indispensable de la chirurgie des STM. Son indication repose sur les facteurs pronostiques de récidive locale identifiés que sont la taille tumorale, la qualité des marges d'exérèse chirurgicale, le grade de la tumeur et la localisation (profonde). Il s'agit en général d'une radiothérapie externe, qui est en règle associée à une exérèse chirurgicale. Elle peut être préopératoire (néo-adjuvante), mais surtout postopératoire (adjuvante).
En savoir plus

158 En savoir plus

Les fractures du fémur chez le chat : etudes de cas rencontrés à l ’E.N.S.V.

Les fractures du fémur chez le chat : etudes de cas rencontrés à l ’E.N.S.V.

Résumé du PFE : sous titre : Les fractures du fémur chez le chat : Etudes de cas rencontrés à l ’E.N.S.V. Résumé : Dès l’apparition de la fracture, la cicatrisation osseuse débute de manière quasi immédiate. Pour que la récupération fonctionnelle soit optimale, l’intervention du chirurgien s’impose .Seulement la réussite de cette récupération fonctionnelle dépend de nombreux facteurs comme l’âge de l’animal, le type de fracture, l’état des tissus mous et l’état de la

1 En savoir plus

Fractures supracondyliennes de l’humérus chez l’enfant : à propos de 60 cas au service d’orthopédie traumatologie pédiatrique au CHU de Marrakech

Fractures supracondyliennes de l’humérus chez l’enfant : à propos de 60 cas au service d’orthopédie traumatologie pédiatrique au CHU de Marrakech

Les fractures supracondyliennes en flexion sont moins fréquentes. Elles correspondent à des chocs directs, chute sur coude fléchi. Elles entraînent la bascule du fragment distal en avant et ainsi une angulation inverse à celle causée par les fractures supracondyliennes en extension [20].Leur méconnaissance peut entraîner des échecs lors de tentatives de réduction par des

126 En savoir plus

Etude épidémiologique de la pathologie traumatique au service de traumato-orthopédie B du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

Etude épidémiologique de la pathologie traumatique au service de traumato-orthopédie B du CHU MOHAMMED VI de Marrakech

+ Les luxations : l’articulation de l’épaule était la plus touchée : 29,1%. + Les plaies ou nous avons noté une prédominance des lésions tendineuses, soit un pourcentage de 36,4%. - L’attitude thérapeutique était plus chirurgicale qu’orthopédique dans notre étude. Plusieurs contraintes entravant le bon fonctionnement du service ont été repérées et à plusieurs niveaux de la prise en charge, des contraintes auxquelles nous avons proposé des solutions adéquates.

163 En savoir plus

Les fractures de la cheville chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

Les fractures de la cheville chez lenfant : Exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohamed VI de Marrakech

Le sevrage du lambeau a été fait dans un délai allant de 2 à 3 semaines et une greffe de peau mince pour le site donneur a été faite chez les 4 malades, après sevrage du lambeau. b. Lésions tendineuses : Un malade a présenté un déficit de la flexion dorsale des orteils. L’exploration chirurgicale a objectivé une section complète du muscle long extenseur des orteils, suturé au Nylon 4/0 par 2 points en cadre selon Tajima-Kessler, complétés par un sujet péri-tendineux.

162 En savoir plus

Fractures du condyle externe du coude chez l'enfant : Expérience du service d'orthopédie et traumatologie pédiatrique du CHU de Marrakech.

Fractures du condyle externe du coude chez l'enfant : Expérience du service d'orthopédie et traumatologie pédiatrique du CHU de Marrakech.

La connaissance de la vascularisation de suppléance du condyle externe a donc une importance majeure, dans le devenir de ces fractures et dans leur potentiel de complications tardives et surtout dans la prévention de la nécrose avasculaire (49, 57). Dans son étude, HARALDSON (27) avait trouvé que les vaisseaux qui alimentaient le condyle externe pénétraient dans une petite surface non articulaire postérieure, laissée libre entre la capsule en bas et le cartilage de conjugaison en haut. Ces vaisseaux sont soutenus par l’anastomose formée par la branche collatérale médiane de l’artère brachiale profonde en proximal et l’artère interosseuse récurrente postérieure en distal (63, 49).
En savoir plus

97 En savoir plus

Fracture de l’extrémité inférieure du fémur chez l’adulte ( A propos de 44 cas )

Fracture de l’extrémité inférieure du fémur chez l’adulte ( A propos de 44 cas )

84 b- L’ouverture cutanée dans la littérature L’ouverture du foyer est fréquente (29 %). Il s’agit la plupart du temps d’une ouverture de dedans en dehors provoquée par la partie proximale du fémur qui peut être extériorisée. Même lorsque la plaie est large, ces lésions sont la plupart du temps du type I ou II de Cauchoix-Duparc, l’ambiance musculaire de la région étant généreuse. Un « degloving syndrom », des lésions d’écrasement font considérer la lésion comme un stade III (8 % des fractures ouvertes), mais il faut rester prudent de cette interprétation. [13]
En savoir plus

148 En savoir plus

Les Rsultats fonctionnels de larthrolyse du genou Exprience du service traumatologie orthopdie B CHU Mohamed VI Marrakech

Les Rsultats fonctionnels de larthrolyse du genou Exprience du service traumatologie orthopdie B CHU Mohamed VI Marrakech

Ce geste, parfois suffisant, est d’habitude le premier temps de la libération du quadriceps. h. Libération du quadriceps (1, 2, 6, 7, 8, 9,10) Ce temps, quand il est décidé, consiste à libérer toutes les insertions du quadriceps au fémur et à la cuisse jusqu’au minimum le tendon d’insertion haute du vaste externe. Le garrot est laissé en place lors du début de la libération externe. L’extension de l’abord jusqu’à la racine de la cuisse est permise par l’ablation du garrot stérile, cependant qu’un pansement compressif temporaire est appliqué sur le genou et à la partie basse de la cuisse. L’opérateur se place du côté du membre opéré.
En savoir plus

119 En savoir plus

La prise en charge des fractures ouvertes de jambe chez l'enfant : exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

La prise en charge des fractures ouvertes de jambe chez l'enfant : exprience du service de traumatologie orthopdie pdiatrique du CHU Mohammed VI de Marrakech

Elle constitue l’urgence type en traumatologie-orthopédie pédiatrique, et était toujours un challenge pour les chirurgiens traumatologues et plasticiens. La gravité de ces fractures est liée à la situation superficielle du tibia sous un revêtement cutané antérieur particulièrement exposé aux chocs, et à la gravité des complications et la lourdeur des séquelles interférant avec la vie sociale de l’enfant.

113 En savoir plus

L’embrochage centromédullaire élastique stable des fractures diaphysaires du fémur chez l’enfant ( A propos de 100 cas )

L’embrochage centromédullaire élastique stable des fractures diaphysaires du fémur chez l’enfant ( A propos de 100 cas )

Nous rapportons une étude rétrospective colligée au service de traumato- orthopédie pédiatrique du CHU HASSAN II DE FES, sur une période de 5 ans s'étalant de janvier 2005 jusqu'au septembre 2009 chez 100 enfants de 6 à 15 ans présentant des fractures de fémur. L'âge moyen de nos patients était de 13 ans (6- 15), 60% des patients étaient victimes d'un AVP. L'ouverture cutanée était trouvée dans 9 cas, et 34 cas présentaient des lésions associées. L'embrochage a été réalisé dans 80 cas de façon ascendante et dans 20 cas de façon descendante. Tous les malades ont été surveillés cliniquement et radiologiquement avec un recul moyen de 4 mois (4-10). La durée moyenne d'hospitalisation était de 4 jours.
En savoir plus

112 En savoir plus

Évaluation de la définition des fractures isolées de la hanche comme critère d'exclusion dans l'évaluation de performance des centres de traumatologie

Évaluation de la définition des fractures isolées de la hanche comme critère d'exclusion dans l'évaluation de performance des centres de traumatologie

Introduction Les blessures traumatiques représentent l’une des causes de décès les plus importantes pour les Américains de moins de 45 ans. 1 En 2000, aux États-Unis l’on estimait l’impact financier de ces blessures à 80.2 milliards pour un déficit de productivité de 326 milliards de dollars. 2 Afin de remédier à cette charge importante pour le système de santé, l’une des premières solutions est d’arriver à bien évaluer la performance des centres de traumatologie. L’évaluation actuelle des centres de traumatologie est essentiellement basée sur la mortalité. 3 Pour que l’évaluation des centres de traumatologie soit valide et reproductible, il est important de bien définir la population des patients visée. Par exemple, on s’entend en général sur le fait qu’il faut exclure les FIH parce que l’on considère qu’elles sont la conséquence d’une maladie chronique plutôt que d’un traumatisme. 4 Cependant, il n’y a pas de consensus sur la définition la plus appropriée et il y a une forte hétérogénéité au niveau des définitions utilisées pour les exclure. 5 Une revue systématique a permis d’identifier sept définitions différentes selon les codes diagnostiques, les blessures secondaires, le mécanisme de blessure, et l’âge, d’une FIH comme critère d’exclusion dans l’évaluation de la performance des centres de traumatologie. Seules deux études sur onze ont utilisé la même définition. 5
En savoir plus

100 En savoir plus

Étude et conception d’un outil à bande pour la réalisation de la Charnière inférieure de réfrigérateur B-C 50

Étude et conception d’un outil à bande pour la réalisation de la Charnière inférieure de réfrigérateur B-C 50

La production de chaque pièce réclame la mise au point d’un outillage approprié.Alors l’unité de présentation technique(UPT) de l’ENIEM, nous a confié de faire une conception et étude [r]

145 En savoir plus

Show all 7672 documents...