Haut PDF Les fractures du cotyle aspect pidmiologique, thrapeutique et pronostique

Les fractures du cotyle aspect pidmiologique, thrapeutique et pronostique

Les fractures du cotyle aspect pidmiologique, thrapeutique et pronostique

atteinte du sacrum [29]. On testera le tonus sphinctérien. De même, l'examen du vagin est capital pour mettre en évidence une plaie provoquant une fracture ouverte. Du sang sur le doigtier à l'examen rectal ou vaginal conduira à un examen au spéculum [30]. L'évaluation neurologique est de première importance mais elle est souvent difficile à réaliser. On s'attachera à l'examen sensori-moteur depuis L3 jusqu'aux dernières paires sacrées. Les fonctions sphinctériennes seront inclues dans l'examen. Dans les fractures pelviennes, on recherchera particulièrement des atteintes du plexus lombo-sacré (surtout de L5), du nerf glutéal supérieur et du nerf honteux. Dans les fractures du cotyle, l’atteinte du nerf sciatique doit être recherchée systématiquement, elle peut être complète, mais le plus souvent l’atteinte est incomplète touchant uniquement le territoire du sciatique poplité externe ou du nerf poplité interne, elle est surtout fréquente en cas de luxation postérieure et dans la majorité des cas, et elle évolue favorablement avec une gêne fonctionnelle minime.
En savoir plus

164 En savoir plus

Les traumatismes du bassin Aspect pidmiologique, thrapeutique et pronostique

Les traumatismes du bassin Aspect pidmiologique, thrapeutique et pronostique

Pour les fractures du bassin 13 scores différents sont élaboré à partir de 17 études, 10 scores plus ou moins spécifiques du bassin et 3 de santé globale. Un élément important pour l'état après un traumatisme est celui dans lequel était le patient avant cet événement. Il semble évident que les conséquences pour une personne retraitée sont différentes que pour un sportif d'élite. Or il n'est pas souvent facile d'avoir des indications précises de l'état antérieur tant pour les éléments objectifs du statut que pour les éléments subjectifs tel que la présence de douleurs lombaires basses très fréquentes dans une population générale.
En savoir plus

149 En savoir plus

Pied diabtique : Profil pidmiologique thrapeutique et pronostique

Pied diabtique : Profil pidmiologique thrapeutique et pronostique

Il s’agit d’une atteinte hautement destructrice et fréquemment indolore. Elle touche une ou plusieurs articulations du pied, et on peut schématiquement décrire l’évolution de l’ostéo-arthropathie nerveuse diabétique (OAND) selon deux phases : [7-27]  La phase aigue : qui correspond à une destruction osseuse et articulaire avec apparition de luxations et de micro-fractures. Une fois sur deux, cette phase est déclenchée par un traumatisme, même minime. Cliniquement, le pied présente des signes inflammatoires locaux : il est rouge, chaud, œdémateux et déformé.
En savoir plus

209 En savoir plus

Tumeurs vsicales ninfiltrant pas le muscle T1G3 : Aspect pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif au sein du service durologie du CHU Med VI- Marrakech

Tumeurs vsicales ninfiltrant pas le muscle T1G3 : Aspect pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif au sein du service durologie du CHU Med VI- Marrakech

L’événement recherché au cours du suivi étant la survenue d’une ou de plusieurs nouvelles tumeurs de vessie, la cystoscopie est l’examen complémentaire essentiel au suivi des patients [1,3]. La première cystoscopie est réalisée trois mois après la dernière résection [62,63]. Son résultat est un facteur pronostique indépendant pour le risque de récidive et de progression tumorale [108]. Le rythme des fibroscopies ultérieures est adapté au risque évolutif de la TVNIM afin de minimiser le risque de retard dans le diagnostic et la prise en charge thérapeutique des récidives tumorales [62,63]. Ainsi, dans le cas des tumeurs T1G3, le suivi cystoscopique recommandé est trimestriel la première année, semestriel la deuxième année, puis annuel à vie .La cytologie urinaire peut être utilisée pour le suivi, les limites de cet examen sont l’infection urinaire (faux positifs) mais également les tumeurs bien différenciées dont la cytologie peut s’apparenter à une cytologie normale desquamative. Elle présente une sensibilité élevée pour la détection des cellules tumorales de haut grade [109]. Ainsi, son utilisation couplée à la cystoscopie est recommandée pour le suivi des tumeurs T1G3 [62].
En savoir plus

147 En savoir plus

Laspect pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif des mningiomes du systme nerveux central

Laspect pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif des mningiomes du systme nerveux central

Une hémorragie cérébrale ou cérébelleuse distante doit être suspectée lorsque des signes neurologiques inattendus surviennent après la chirurgie rachidienne. Si l'état neurologique préo[r]

192 En savoir plus

Prise en charge des fractures du cotyle. État des lieux‎ : à propos d'une série de 92 cas

Prise en charge des fractures du cotyle. État des lieux‎ : à propos d'une série de 92 cas

Le traitement orthopédique est indiqué si le déplacement de la fracture est inférieur à 5 mm. Les indications du traitement chirurgical concernent les fractures non congruentes ou instables avec un déplacement articulaire supérieure à 5 mm [26]. En effet, la congruence articulaire initiale est une valeur importante à prendre en compte pour l’indication chirurgicale. Un moyen pour la quantifier consiste à mesurer le « roof arc angle » sur les radiographies de bassin de face, de ¾ alaire et de ¾ obturateur en traçant une ligne verticale passant par le centre de la tête fémorale et une ligne tangente au rebord cotyloïdien restant en continuité avec l’aile iliaque jusqu’à la sacro iliaque. La tolérance de la somme des 3 angles étant de 50% de surface cotyloïdienne restante pour parler de bonne congruence articulaire globale, un « roof arc angle » médial, antérieur et postérieur respectivement inferieur à 38°, 43° et 53° entraine une indication chirurgicale car le risque d’instabilité devient majeur [27] (photo 1 en annexe). Très peu de patients dans notre étude ont bénéficié de ces 3 radios. Aujourd’hui, le bilan aux urgences n’inclut plus systématiquement ces trois incidences radiologiques qui, par ailleurs, sont douloureuses à réaliser pour le patient. Il serait peut-être opportun de vérifier la faisabilité et la fiabilité de mesures angulaires correspondantes réalisées à partir de l’examen tomodensitométrique initial.
En savoir plus

50 En savoir plus

Les polyradiculonvrites aigues en milieu de ranimation pdiatrique : profil pidmiologique et prise en charge thrapeutique

Les polyradiculonvrites aigues en milieu de ranimation pdiatrique : profil pidmiologique et prise en charge thrapeutique

Toutefois, les échanges plasmatiques sont moins recommandés chez l’enfant étant donné la lourdeur de la mise en place de cette thérapeutique et par une limite inférieure du poids (10-1[r]

125 En savoir plus

Cellulites orbitaires et pri-orbitaires de lenfant : profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif

Cellulites orbitaires et pri-orbitaires de lenfant : profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif

Une autre étude rétrospective [70] a objectivé une réduction de la durée d’hospitalisation, une diminution du recours à un drainage chirurgical pour les patients ayant un abcès sous p[r]

122 En savoir plus

Ulcre de Marjolin : Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique: A propos de 30 cas

Ulcre de Marjolin : Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique: A propos de 30 cas

Futrell et Myers [89] en 1972 montrent une association entre la création d’îlots alymphatiques de la peau chez le rat et la survenue de cancers du même type que ceux occasionnés par les brûlures. Bostwick [90] en 1975 montre que les cicatrices de brûlures chez l’homme oblitèrent les lymphatiques périphériques créant ainsi ces îlots alymphatiques que décrivent les études sur le rat. Il avance une hypothèse intéressante : La barrière cicatricielle jouerait un rôle primordial dans un premier temps : elle limiterait la croissance tumorale au sein de la fibrose ; d’où la latence particulièrement longue des ulcères de Marjolin. Mais cette barrière provoquerait l’oblitération des lymphatiques péri- tumoraux, empêchant ainsi aux antigènes tumoraux de gagner les relais ganglionnaires et les cellules immunocompétentes d’aller au contact tumoral : la réaction Antigène-anticorps est alors impossible. Lorsque la barrière cicatricielle est franchie, du fait de la croissance tumorale ou d’une exérèse chirurgicale, les cellules immunocompétentes (lymphocytes) seraient rapidement débordées : d’où l’évolution explosive et le pronostique péjoratif des adénopathies locorégionales.
En savoir plus

119 En savoir plus

Nphropathies glomrulaires: Profil pidmiologique, thrapeutique
et volutif au CHU Mohammed VI de Marrakech

Nphropathies glomrulaires: Profil pidmiologique, thrapeutique et volutif au CHU Mohammed VI de Marrakech

En dehors du traitement symptomatique, les corticoïdes sont le traitement de choix du SN idiopathique, avec une rémission complète chez plus de 90% des patients. Dans les formes corticorésistantes (10 à 20%), le recours aux immunosuppresseurs demeure assez fréquent [45-46]. La gravité initiale du SN n’a pas de signification pronostique, le principal élément pronostic est la réponse à la corticothérapie. Dans 9 cas sur 10, la néphrose est corticosensible, la gravité réside dans le risque de rechutes qui, dans plus de la moitié des cas, surviennent lors de la décroissance de la corticothérapie conduisant, en cas d’intoxication stéroïdienne à l’utilisation d’agents alkylants et, plus récemment de ciclosporine. Dans 10% des cas, la néphrose est corticorésistante et la gravité de la maladie est liée au risque d’insuffisance rénale terminale qui survient dans près de la moitié des cas [45-47].
En savoir plus

115 En savoir plus

Pseudarthrose de la palette humrale : profil pidmiologique, clinique, radiologique, thrapeutique et volutif

Pseudarthrose de la palette humrale : profil pidmiologique, clinique, radiologique, thrapeutique et volutif

autres. Après un délai moyen de 6 mois (intervalle 4 à 8 mois) 7 de nos 9 malades suivis ont consolidés. Les résultats fonctionnels étaient considérés selon le Mayo-clinic comme bons et moyens chez 5 patients et faibles chez 3 autres patients. En se basant sur les données de la littérature et l’expérience de notre service, Le véritable traitement de la PSA passe par une prise en charge correcte de la fracture initiale (ostéosynthèse rigide) sans oublier l’intérêt de la prévention des AVP qui parait un élément primordial, permettant de diminuer l’incidence des fractures de la palette humérale.
En savoir plus

183 En savoir plus

Les tumeurs malignes de la pyramide nasale : Etude rtrospective, pidmiologique, clinique et thrapeutique

Les tumeurs malignes de la pyramide nasale : Etude rtrospective, pidmiologique, clinique et thrapeutique

Notre travail est une étude rétrospective sur 7 ans, du janvier 2010 au décembre 2016, portant sur 20 cas de tumeurs malignes touchant la pyramide nasale colligés au niveau du service [r]

148 En savoir plus

Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique du syndrome mtabolique au sein du service de GHE

Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique du syndrome mtabolique au sein du service de GHE

Insulin resistance, the metabolic syndrome, and risk of incident cardiovascular disease in non diabetic american indians: the Strong Heart Study. Does the metabolic syndrome improve ide[r]

168 En savoir plus

Les kratoconjonctivites vernales : Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique ( propos de 35 cas)

Les kratoconjonctivites vernales : Profil pidmiologique, clinique et thrapeutique ( propos de 35 cas)

Les corticoïdes ont été utilisés chez 31,4% des patients, dont 22,9% ont été des cas modérés, alors qu’aucun cas légère n’a été traité par cette alternative, l’utilisation des molécule[r]

171 En savoir plus

Le carcinome lobulaire du sein : le profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif  Marrakech

Le carcinome lobulaire du sein : le profil pidmiologique, clinique, thrapeutique et volutif Marrakech

of TNM. Pronostic des cancers du sein. Prognostic Factors in Node-Negative Breast Cancer : a Review of Studies With Sample Size More Than 200 and Follow-Up More Than 5 Years Ann of Sur[r]

204 En savoir plus

Tumeurs de la voie excrtrice suprieure : profil pidmiologique, caractristiques diagnostique et thrapeutique : A propos de 15 cas

Tumeurs de la voie excrtrice suprieure : profil pidmiologique, caractristiques diagnostique et thrapeutique : A propos de 15 cas

Autres Résidents du service d’Urologie de l’hôpital militaire Avicenne de Marrakech Nous vous sommes très reconnaissants de l’aide apportée tout au long de ce travail.. Veuillez trouver[r]

140 En savoir plus

Prise en charge des fractures du cotyle dans le service de traumatologie orthopdie du CHU MED VI Marrakech Exprience de 5 ans du 2012 au 2016

Prise en charge des fractures du cotyle dans le service de traumatologie orthopdie du CHU MED VI Marrakech Exprience de 5 ans du 2012 au 2016

Figure 43 : Incision cutanée de la voie de K-L vue sur un patient en décubitus ventral [60] L’index recourbé et glissé en arrière des échancrures ischiatiques permet de palper la surface quadrilatère et la face interne de l’ischion (figure 32). Cette voie d’abord ne permet pas d’aborder l’aile iliaque. Les dangers de cette voie sont, d’une part le nerf ischiatique que l’on protège par le muscle obturateur interne et ses muscles jumeaux rabattus vers l’arrière et que l’on détend en gardant fléchi le genou, d’autre part le pédicule glutéal supérieur, et enfin l’artère circonflexe médiale (postérieure) qui passe en arrière ou à travers le muscle carré fémoral qu’il ne faut pas sectionner pour minimiser le risque d’ostéonécrose aseptique de la tête fémorale. La voie de Kocher-Langenbeck peut bénéficier d’extension. Si le patient est installé en décubitus latéral, elle peut être transformée en voie tri radiée de Mears. Quelle que soit l’installation, on peut réaliser une ostéotomie du grand trochanter soit de façon conventionnelle, soit en laissant le grand trochanter rattaché en haut aux muscles moyen et petit glutéal et en bas au muscle vaste latéral comme l’on présenté Siebenrock [67] et Agudelo [68]. Cette trochantérotomie a pour but, d’une part d’aborder le toit d u cotyle d’arrière en avant et d’autre part de réaliser une arthrotomie exploratrice, voire une luxation per opératoire de la tête du fémur [67].
En savoir plus

180 En savoir plus

Tumeurs osseuses : Profil pidmiologique et prise en charge thrapeutique. A propos de 109 cas  au service de Traumatologie CHU Mohamed VI Marrakech

Tumeurs osseuses : Profil pidmiologique et prise en charge thrapeutique. A propos de 109 cas au service de Traumatologie CHU Mohamed VI Marrakech

Le traitement adjuvant est un complément indispensable du traitement chirurgical des métastases osseuses, les patients doivent bénéficier d’une prise en charge pluridisciplinaire et êt[r]

236 En savoir plus

Aspect diagnostique et thrapeutique des mucocles appendiculaires au service de chirurgie viscrale. CHU Mohamed VI(Etude rtrospective sur 5 ans)

Aspect diagnostique et thrapeutique des mucocles appendiculaires au service de chirurgie viscrale. CHU Mohamed VI(Etude rtrospective sur 5 ans)

Nous rapportons 14 cas de mucocèles appendiculaires, colligées au service de chirurgie générale, du CHU Mohammed VI, du janvier 2007 au décembre 2011. L’échographie et le sc[r]

114 En savoir plus

Aspect pidmiologique et anatomopathologique des tumeurs pithliales de lovaire: Exprience du service anatomie pathologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Aspect pidmiologique et anatomopathologique des tumeurs pithliales de lovaire: Exprience du service anatomie pathologie du CHU Mohammed VI de Marrakech

Les tumeurs d'aspect kystique représentaient la majorité des cas (46 patientes) soit 77,97%, dont 84,78% étaient des tumeurs bénignes, 4,35 % étaient des tumeurs malignes, 10,87% é[r]

121 En savoir plus

Show all 764 documents...