Haut PDF Enquête sur l'utilisation des antibiotiques génériques

Enquête sur l'utilisation des antibiotiques génériques

Enquête sur l'utilisation des antibiotiques génériques

Dans l’étude de Lagarce et al, Ils sont 58,7 % médecins à reconnaître un faible taux de prescription de génériques, celle-ci étant influencée par de nombreux facteurs liés au médecin lui-même, au patient ou au médicament [45]. Ce point de vue est retrouvé dans une étude suisse sur les principaux déterminants de la substitution en générique [49]. Une étude réalisée en 2008 dans la république centre africaine a montré : la plupart des médicaments (68,6%) ont été prescrits sous formes de génériques, dont 31,4% d'antibiotiques [50]. Selon l’enquête sur les consultations et visites des médecins généralistes libéraux menée par la DREES en 2002, lorsque le médecin a le choix entre un princeps et un générique, il prescrit effectivement un générique dans 37 % des cas. Dans le cas des anti-infectieux généraux à usage systémique (antibiotiques principalement), 37% des médicaments étaient des génériques [51]. Dans une étude faite au Mali sur la prescription des médicaments génériques, le groupe pharmacologique le plus prescrit était les anti-infectieux 44,1% [4]. Des résultats similaires ont été décrits par un autre travail réalisé au Mali par Maigra et al, qui a montré que les antibiotiques génériques constituaient 70,4 % des prescriptions dans les structures publiques et privés au Mali [52].
En savoir plus

117 En savoir plus

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques dans les élevages de rente dans les wilayas de Sétif et Bordj-Bou-Arreridj

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques dans les élevages de rente dans les wilayas de Sétif et Bordj-Bou-Arreridj

Les antibiotiques ont longtemps été utilisés comme facteurs de croissance, notamment en médecine vétérinaire, une utilisation intensive et anarchique qui a posé un sérieux problème de santé publique par la survenue de l’antibiorésistance. Dans notre enquête effectuée dans les wilayas de Sétif et Bordj Bou Arreridj, avec plus de 21 communes, nous avons essayé d’évaluer les pratiques d’élevage en particulier l’utilisation des antibiotiques, afin de récolter des données épidémiologiques dans notre contexte national. Dans notre travail de terrain, et d’après les réponses des éleveurs interrogés, nos résultats ont montré que dans 36% des cas, les éleveurs administrent par eux-mêmes les antibiotiques, et sans faire appel aux vétérinaires ; aussi que 40% de nos font recours à l’antibiothérapie comme première réaction à chaque fois que l’animal tombe malade. Nous pouvons avancer également, que 18% d’éleveurs ne respectent pas les instructions de la tutelle, appelant à ne pas administré des molécules d’antibiotiques comme facteurs de croissance, qui reste plus au moins alarmant mais qui révèle malgré tout une sensibilisation remarquable de nos éleveurs à propos de l’usage des antibiotiques. L’enquête réalisée montre des résultats similaires pour les deux wilayas quant à l’administration d’antibiotiques par les éleveurs avec 32% et 40% et l’administration d’antibiotiques comme première réaction avec 44% et 36% pour Bordj Bou Arreridj et Sétif respectivement. Par contre, pour l’administration d’antibiotiques comme facteurs de croissance, le taux à Sétif était le double comparé à Bordj Bou Arreridj avec 24% contre 12%.
En savoir plus

1 En savoir plus

Enquête sur l'utilisation des antibiotiques chez le poulet de chair dans la région d'Azazga-(Tizi Ouzou)

Enquête sur l'utilisation des antibiotiques chez le poulet de chair dans la région d'Azazga-(Tizi Ouzou)

Résumé du PFE : sous titre: Enquête sur l'utilisation des antibiotiques chez le poulet de chair dans la région d'Azazga-(Tizi Ouzou) Résumé : Une enquête a était effectuée, auprès de 25 éleveurs de poulet de chair dans la wilaya de Tizi- Ouzou, pour objectif d’en savoir plus sur l’utilisation des antibiotiques et les conditions d’élevage. Nous avons constaté, que les antibiotiques sont la catégorie médicamenteuse la plus employée lors des traitements, ceci est dû à l’émergence des maladies d’origine bactériennes dans les exploitations visitées. L’enquête nous a révélée que l’administration des antibiotiques est assurée par l’éleveur lui-même tout en respectant la durée du traitement et le délai d’attente dans la majorité des cas, ce qui confirme le bon encadrement des éleveurs par les vétérinaires de la région qui jouent un rôle important dans la sensibilisation sur les risques d’usage anarchique des antibiotiques sur la santé publique et animale
En savoir plus

1 En savoir plus

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques en élevage bovin par les vétérinaires des deux wilayas de Sétif et Médéa

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques en élevage bovin par les vétérinaires des deux wilayas de Sétif et Médéa

Une enquête, effectuée auprès de 50 confrères exerçant dans 02 wilayas du pays (Sétif et Medea), a permis une première évaluation de la conscience des vétérinaires à propos du sujet de l’utilisation des antibiotiques dans les élevages bovins. Les enquêtés, dont la plus part assurent le suivi sanitaire d’animaux vivant dans des exploitations à niveau d’hygiène médiocre, ont tendance à se servir de plus en plus fréquemment d’antibiotiques. L’enquête a révélé un remarquable manque dans la maîtrise de l’utilisation des antibiotiques dès le choix des molécules actives jusqu’à leur administration aux animaux. Une promotion de bonnes pratiques de l’antibiothérapie est plus que jamais nécessaire.
En savoir plus

1 En savoir plus

Enquête épidémiologique sur l’utilisation des antibiotiques dans les élevages des ruminants dans les deux wilayas Blida et Tizi ouzou

Enquête épidémiologique sur l’utilisation des antibiotiques dans les élevages des ruminants dans les deux wilayas Blida et Tizi ouzou

Résumé : Les antibiotiques ont longtemps été utilisés comme facteurs de croissance, notamment en médecine vétérinaire, une utilisation intensive et anarchique qui a posé un sérieux problème de santé publique par la survenue de l’antibiorésistance. Dans notre enquête effectuée dans les wilayas de Blida et Tizi ouzou, avec 18 communes, nous avons essayé d’évaluer les pratiques d’élevages en particulier l’utilisation des antibiotiques, afin de récolter des données

1 En savoir plus

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques chez les bovins dans la wilaya d’Ain Temouchent

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques chez les bovins dans la wilaya d’Ain Temouchent

Résumé du PFE : sous titre : Enquête sur l’utilisation des antibiotiques chez les bovins dans la wilaya d’Ain Temouchent Résumé: Les antibiotiques sont des substances naturelles ou synthétiques qui peuvent détruire les bactéries (bactéricides) ou inhiber leur multiplication (bactériostatique). Leur mauvaise utilisation a contribué dans l’apparition des résistances bactériennes à ces molécules.L’antibiorésistance est moyen de défense des bactéries vis-à-vis les antibiotiques. Son support est génétique; Les differentes voies d’acquisition et de transmission de la résistance bactérienne expliquent la difficulté à contrôler ce phénomène. Une enquête a été déroulée au sein de la wilaya d’Ain Temouchent visant à vérifier le bon usage des antibiotiques en filière bovine. Les données sont recueillies grâce à des questionnaires distribués auprès des vétérinaires praticiens en secteur privé.L’utilisation abusive des antibiotiques par les vétérinaires représente la cause principale de l’apparition des souches résistantes. L’automédication par les éleveurs et le mauvais diagnostic sont des facteurs favorisants.La consommation des denrées alimentaires d’origine animale contaminées permet la diffusion des souches résistantes chez l’homme ce qui a crée une
En savoir plus

1 En savoir plus

Modalités d'utilisation des antibiotiques en élevage bovins: enquête dans les régions de Mila et Oum El Bouaghi

Modalités d'utilisation des antibiotiques en élevage bovins: enquête dans les régions de Mila et Oum El Bouaghi

Résumé du PFE : sous titre: enquête dans les régions de Mila et Oum El Bouaghi Résumé : Une enquête effectuée dans les régions de mila et oum el bouaghi pour mieux comprendre l’utilisation des antibiotiques dans les élevages bovins. Les vétérinaires dont la plus part assurent le suivi sanitaire des bovins dans laes exploitations, ont tendance à servir de plus en plus fréquemment d’antibiotiques. L’enquête a relève un remarquable manque de maitrise d’utilisation des antibiotiques dès le choix des molécules active jusqu’ à leur administration aux animaux
En savoir plus

1 En savoir plus

Identification des démarches visant à mieux raisonner l'utilisation des antibiotiques en élevage bovin laitier : une enquête européenne

Identification des démarches visant à mieux raisonner l'utilisation des antibiotiques en élevage bovin laitier : une enquête européenne

L’organisation pratique du suivi est laissée au choix des organisations partenaires, c’est-à-dire des GIE et GDS. Par exemple, la région Pays de la Loire a choisi d’organiser deux visites à un an d’intervalle pour chaque élevage, la première ayant pour but les mammites en lactation, la seconde les mammites au tarissement (28), tandis que la Basse- Normandie demande à chaque éleveur participant d’effectuer trois audits (21). La SNGTV a lancé une enquête de satisfaction auprès des éleveurs ayant conclu un contrat GTV Partenaire, et des vétérinaires impliqués. Il en ressort des réactions très convergentes, et assez positives. Les éleveurs et les vétérinaires ayant participé à l’action sont dans l’ensemble satisfaits du déroulement du programme : le diagnostic épidémiologique des mammites s’en trouve facilité, les traitements sont donc plus efficaces, et le recours aux antibiotiques diminue. Mais l’action n’est pas encore bien acceptée dans la filière : nombreux sont les éleveurs qui arrivent à maîtriser le risque de mammites par l’automédication, et qui ne voient dans GTV partenaire qu’un surcoût inutile.
En savoir plus

108 En savoir plus

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques en élevage bovin laitier dans la région de Bouira

Enquête sur l’utilisation des antibiotiques en élevage bovin laitier dans la région de Bouira

Dans ce contexte, nous avons réalisé une enquête pour expliquer la faible présence des résidus d’antibiotiques de lait cru d’élevage - produit dans la région de Bouira. 1. Présentation de la région d’étude La wilaya de Bouira est située au nord de l’Algérie, à environ 80 km au sud-est de la capitale. Elle est limitée au nord par Boumerdes et Tizi Ouzo, au Sud par M’Sila et Médéa, à l’Ouestpar Blida et Médéa et à l’Est par Bejaia et Borj Bouararidj. L’élevage bovins est présent dans la majorité des communs de Bouira, plus particulièrement au niveau de : Dechmia, El Hachimia, Zbarbar, Maala, Ain Bessem Et AinHdjar (DSA Bouira) .
En savoir plus

69 En savoir plus

Utilisation des antibiotiques en élevage bovin dans la wilaya d'Alger

Utilisation des antibiotiques en élevage bovin dans la wilaya d'Alger

Résumé du PFE : sous titre : Utilisation des antibiotiques en élevage bovin dans la wilaya d'Alger Résumé : L’utilisation des antibiotiques en élevage bovin occupe une place majeure parmi les différents médicaments qui s’utilisent au cours de traitement des différentes pathologies. Mais leur utilisation nécessite de respect de certaines règles comme la posologie, la voie d’administration, le délai d’attente et la durée de traitement. Notre travail consiste à mener une enquête afin d’avoir des données quantitatives et qualitatives sur les antibiotiques les plus utilisé en élevage bovin dans la wilaya d’Alger. Les résultats obtenus montrent que les B-lactamine (pénicilline), les tétracyclines (oxytétracyclines), les macrolides et les sulfamides sont les plus utilisés dans nos élevages.
En savoir plus

1 En savoir plus

Usage des antibiotiques en médecine communautaire en Polynésie française : étude des consommations ambulatoires et enquête sur les pratiques auprès des médecins généralistes

Usage des antibiotiques en médecine communautaire en Polynésie française : étude des consommations ambulatoires et enquête sur les pratiques auprès des médecins généralistes

La consommation des pénicillines G et V est stable. Leur principale indication en Pf est la prévention secondaire du RAA. Elles peuvent aussi être utilisées dans la prévention des récidives d’érysipèle (105). Depuis 2013, la consommation de benzylpénicilline injectable diminue alors que celle de phénoxyméthylpénicilline orale augmente (Oracilline®). Ceci s’explique par les changements récents de molécules disponibles : la production d’Extencilline® par le laboratoire Sanofi-Aventis a été arrêtée en février 2014 (107). La Sigmacillina®, destinée au marché italien, a été mise à disposition pour les mêmes situations cliniques que l’Extencilline®. Or, la Sigmacillina® présente des caractéristiques qui rendent son utilisation délicate en Pf : nécessité de manipulations supplémentaires pour l’ajout d’un anesthésique, conditions de conservation plus strictes (réfrigérateur entre 2 et 8°C, à l’abri de la lumière), un seul dosage disponible de 1,2 MUI (non adapté chez l’enfant de moins de 30 kg, ou chez les plus de 60 kg qui nécessitent deux injections).
En savoir plus

209 En savoir plus

Perception des médicaments génériques : enquête qualitative menée auprès de patients en refus de substitution

Perception des médicaments génériques : enquête qualitative menée auprès de patients en refus de substitution

Cette étude a été réalisée sous forme d’enquête qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 19 patients exigeant que soit annotée la mention « non substituable » sur leurs ordonnances. Il en ressort une inquiétude marquée, notamment en ce qui concerne les différences de composition avec le princeps. Ce doute est accentué par des sources d’information biaisées, comme Internet, les proches ou les médias. Le médecin lui-même peut être à l’origine de cette crainte par son propre manque d’adhésion au générique. Le résultat est une utilisation fluctuante du générique, dépendante de la pathologie et de la façon dont est rédigée l’ordonnance.
En savoir plus

103 En savoir plus

Utilisation des probiotiques en prévention des diarrhées aux antibiotiques, étude de la souche Saccharomyces Boulardii , revue systématique de la littérature

Utilisation des probiotiques en prévention des diarrhées aux antibiotiques, étude de la souche Saccharomyces Boulardii , revue systématique de la littérature

Collectivement, ces données soutiennent l'utilisation de Saccharomyces boulardii pour la prévention de la diarrhée associée au traitement antibiotique, quelle que soit la raison pour laquelle les antibiotiques ont été utilisés chez l’adulte et chez l’enfant. Cependant, une limitation majeure de ces études est que la qualité méthodologique des essais inclus variait. Un petit nombre d’essais inclus était à faible risque de biais. Cette revue permet aussi de constater que l’utilisation de Saccharomyces boulardii en prévention de la DAA a peu été étudiée en France.
En savoir plus

112 En savoir plus

Utilisation de l'échographie en pratique vétérinaire rurale (hors reproduction)‎ : enquête auprès des vétérinaires praticiens ruraux

Utilisation de l'échographie en pratique vétérinaire rurale (hors reproduction)‎ : enquête auprès des vétérinaires praticiens ruraux

Son utilisation hors reproduction est plus récente malgré un intérêt clinique démontré par de nombreuses études, un matériel échographique de plus en plus perfectionné, portatif et abordable financièrement (King 2006). De plus, l’évaluation médicale et/ou chirurgicale des bovins (jeunes ou adultes) par échographie permet souvent de visualiser le problème. Pour le praticien, elle vient compléter l’examen clinique en devenant « le prolongement du stéthoscope et de la palpation transrectale », Kofler, J. introduit même le terme de « sonopalpation » (Kofler et al. 2016). Pour l’éleveur, elle constitue une aide pédagogique en lui permettant de visualiser l’affection, sous réserve de lui expliquer sommairement les images obtenues. De plus, l’enseignement des techniques échographiques en tant qu’aide au diagnostic se démocratise dans le cursus initial des études vétérinaires françaises et se développe dans les propositions de formation continue (publications fréquentes à ce sujet dans les revues et magazines de formation continue, création de nouvelles formations,…). Par ailleurs, l’apprentissage s’avère relativement facile car les affections des bovins pouvant être diagnostiquées grâce à l’échographie, présentent souvent des modifications échographiques marquées.
En savoir plus

142 En savoir plus

Le recueil : enjeux poétiques et génériques

Le recueil : enjeux poétiques et génériques

106 Étudier la narrativité dans un recueil de poèmes suppose souvent d’adapter le cadre théorique de la narrativité, l’objet ne se prêtant pas d ’ emblée aux repères traditi[r]

365 En savoir plus

Résistance aux antibiotiques dans le traitement des mammites d'origine bactérienne : enquête auprès des vétérinaires et étude de cas dans la région de Bouira

Résistance aux antibiotiques dans le traitement des mammites d'origine bactérienne : enquête auprès des vétérinaires et étude de cas dans la région de Bouira

Le rôle du médecin vétérinaire dans le contrôle des infections mammaires est de proposer une approche thérapeutique rationnelle, adaptée à la situation de s[r]

1 En savoir plus

Utilisation de la bibliothérapie en médecine générale. Enquête d'opinion auprès des généralistes de la Réunion

Utilisation de la bibliothérapie en médecine générale. Enquête d'opinion auprès des généralistes de la Réunion

Méthode : Une enquête d'opinion a été menée avec un questionnaire numérique. La population cible comprenait l'ensemble des généralistes libéraux à la Réunion. Un échantillon a été constitué en utilisant des répertoires d'adresses mails. Le recueil de données était anonyme. Résultats : 68 réponses ont été collectées. L'échantillon semblait représentatif de la population cible pour le sexe et l'âge. 43 médecins (63%) avaient déjà utilisé des livres en consultation, surtout pour des patients atteints de troubles psychologiques. Les principaux obstacles identifiés étaient la méconnaissance de l'existence de la technique, le manque d’intérêt pour les livres (côté patient), l'incompréhension à se voir prescrire des livres. À la fin du sondage 79% des médecins envisageaient d'utiliser ces supports, et 87% plébiscitaient un site web référençant des ouvrages à conseiller.
En savoir plus

68 En savoir plus

« Pas de génériques, Docteur ! » Un point de vue de prescripteurs

« Pas de génériques, Docteur ! » Un point de vue de prescripteurs

substitution  avec  les  usagers.  Ainsi  un  praticien  déclarait  :  «  Dans  une  journée  de  consultation  médicale  où  on  travaille  de  7h  du  matin  à  21h,  il  y  a  forcément  une  heure  de  discussion  sur  les  génériques.  C’est  une  heure  de  temps  passé  en  moins  sur  la  qualité  des  soins  ».  Ces  difficultés  pouvaient être violemment vécues : « Ça devient difficile de faire de la médecine dans ces conditions. 

42 En savoir plus

Les médicaments génériques et biosimilaires

Les médicaments génériques et biosimilaires

32 II ] LES MEDICAMENTS GENERIQUES : INTRODUCTION : La conception d’un nouveau médicament est un processus long et coûteux. Le laboratoire dépose au début de ce processus un brevet sur les molécules qu’il juge prometteuses afin de s’en assurer l’exploitation exclusive. La phase de recherche et développement du médicament dure environ une dizaine d’années. Elle est ensuite succédée par une phase administrative d’une durée de 2 à 3 ans, et c’est seulement à l’issue de cette dernière que le laboratoire est autorisé à commercialiser son médicament. Une douzaine d’années s’est alors généralement écoulée sur les 20 ans de validité du brevet. Il reste alors environ 8 ans (parfois plus si le médicament bénéficie d’un Certificat Complémentaire de Protection) au laboratoire pour rentrer dans ses frais avant que la molécule ne tombe dans le domaine public et que des médicaments génériques, copies du médicament originel, n’apparaissent sur le marché.
En savoir plus

119 En savoir plus

Utilisation détournée et abusive des psychotropes : expérience d'une enquête auprès de sujets à risques

Utilisation détournée et abusive des psychotropes : expérience d'une enquête auprès de sujets à risques

- Certaines préparations contenant des substances vénéneuses sont exonérées du régime particulier de la liste à laquelle elles appartiennent, car les quantités de substances vé[r]

176 En savoir plus

Show all 3528 documents...