Haut PDF Création d'un indice d'alimentation saine

Création d'un indice d'alimentation saine

Création d'un indice d'alimentation saine

Sur le plan des apports en macro-nutriments (glucides, lipides et protéines), on observe des différences significatives entre les deux groupes, qui reflètent le poids de l’indice d’équ[r]

104 En savoir plus

Conception d'un projet de territoire agri-alimentaire pour une alimentation saine, locale, au service de la création d'emplois en milieu rural

Conception d'un projet de territoire agri-alimentaire pour une alimentation saine, locale, au service de la création d'emplois en milieu rural

Le recours au cadre théorique des Living-Lab pour guider la conduite du projet de territoire agri-alimentaire contribue également à alimenter la démarche du diagnostic, tant dans son contenu que dans la manière de le concevoir. De la même manière, la visite du Living-Lab « Humanicité » dans la métropole lilloise nous a permis d’interroger encore un peu plus notre conception de départ de ce que pouvait être un diagnostic dans un tel projet. Or, ce rapport d’étape montre aussi qu’au niveau du diagnostic l’implication des structures partenaires doit être plus importante. Sur la base des questionnements qui émergent à la suite du dernier comité de pilotage, un des premiers enjeux de la suite de ce travail concernera la détermination du public cible du projet. Les différents publics envisagés peuvent être rassemblés au sein d’un groupe d’ « usagers » considérés comme n’ayant pas accès à une alimentation saine. Notamment les « usagers » de la restauration collective des établissements publics de Mirecourt et alentours (Epad, IME, Lycée et collège), les populations en situation de précarité de Mirecourt et alentours et ayant recours à l’aide alimentaire.
En savoir plus

35 En savoir plus

Effets d'un programme d'éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif sur les habitudes alimentaires d'enfants d'âge primaire

Effets d'un programme d'éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif sur les habitudes alimentaires d'enfants d'âge primaire

Le niveau d’engagement de la famille et des amis à adopter de saines habitudes alimentaires perçu par l’adolescent peut aussi influencer la qualité de son alimentation 76 . Une vaste étude récente a permis d’évaluer la perception de l’adolescent sur le niveau d’engagement et d’encouragement des membres de la famille et des amis par rapport à l’adoption d’une saine alimentation 76 . Cette étude a été réalisée auprès de 2 943 adolescents européens dont l’âge moyen était de 14,8 ans au moment de l’étude. Tous les participants ont complété deux rappels alimentaires de 24 heures (journées non consécutives) et un questionnaire pour évaluer leur perception sur le niveau d’engagement et d’encouragement des membres de la famille et des amis à l’adoption d’une saine alimentation 76 . De plus, la qualité de l’alimentation a été évaluée à l’aide du calcul de l’indice de la qualité nutritionnelle pour les adolescents 76 . Les résultats suggèrent que la qualité de l’alimentation des participants était associée positivement à la perception de l’adolescent par rapport au niveau d’engagement et d’encouragement qu’il reçoit pour adopter une saine alimentation 76 . L’influence du réseau social est complexe et peut varier selon différents facteurs 77 . En effet, l’influence des pairs et des parents n’aura pas le même effet selon l’âge de l’enfant, le contexte, le niveau de familiarité avec l’enfant et le type d’influence (positive ou négative) 77 . Selon une revue systématique axée sur des études d’intervention, les parents peuvent avoir un plus grand effet sur les enfants plus jeunes, tandis que les pairs peuvent influencer davantage les enfants plus âgés 77 . Ces résultats démontrent l’importance d’impliquer la famille et de considérer l’influence des amis lors des actions visant l’adoption d’une saine alimentation 77 .
En savoir plus

76 En savoir plus

Effets d’un programme d’éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif sur les habitudes alimentaires d’enfants d’âge primaire

Effets d’un programme d’éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif sur les habitudes alimentaires d’enfants d’âge primaire

Le niveau d’engagement de la famille et des amis à adopter de saines habitudes alimentaires perçu par l’adolescent peut aussi influencer la qualité de son alimentation 76 . Une vaste étude récente a permis d’évaluer la perception de l’adolescent sur le niveau d’engagement et d’encouragement des membres de la famille et des amis par rapport à l’adoption d’une saine alimentation 76 . Cette étude a été réalisée auprès de 2 943 adolescents européens dont l’âge moyen était de 14,8 ans au moment de l’étude. Tous les participants ont complété deux rappels alimentaires de 24 heures (journées non consécutives) et un questionnaire pour évaluer leur perception sur le niveau d’engagement et d’encouragement des membres de la famille et des amis à l’adoption d’une saine alimentation 76 . De plus, la qualité de l’alimentation a été évaluée à l’aide du calcul de l’indice de la qualité nutritionnelle pour les adolescents 76 . Les résultats suggèrent que la qualité de l’alimentation des participants était associée positivement à la perception de l’adolescent par rapport au niveau d’engagement et d’encouragement qu’il reçoit pour adopter une saine alimentation 76 . L’influence du réseau social est complexe et peut varier selon différents facteurs 77 . En effet, l’influence des pairs et des parents n’aura pas le même effet selon l’âge de l’enfant, le contexte, le niveau de familiarité avec l’enfant et le type d’influence (positive ou négative) 77 . Selon une revue systématique axée sur des études d’intervention, les parents peuvent avoir un plus grand effet sur les enfants plus jeunes, tandis que les pairs peuvent influencer davantage les enfants plus âgés 77 . Ces résultats démontrent l’importance d’impliquer la famille et de considérer l’influence des amis lors des actions visant l’adoption d’une saine alimentation 77 .
En savoir plus

77 En savoir plus

La Coopérative de solidarité en alimentation saine. L'Églantier du Kamouraska et son impact sur la cohésion sociale

La Coopérative de solidarité en alimentation saine. L'Églantier du Kamouraska et son impact sur la cohésion sociale

partie des fondateurs de L’Églantier et y avait travaillé pendant environ six mois avant de quitter à cause de conflits internes. Elle a repris son poste au printemps 2003. Le seul poste qui fut affiché fut donc celui de la coordonnatrice. L’ouverture de la coopérative a permis à des bénéficiaires de l’aide sociale de réintégrer le marché du travail. Le Centre local d’emploi a accordé des subventions pour favoriser leur embauche. Il y a beaucoup de gens à Saint-Pascal qui « vivent de projets », c’est-à-dire qu’ils travaillent deux ou trois ans sur quelque chose, arrêtent lorsque le projet est terminé et œuvrent sur quelque chose d’autre un certain temps après. À l’ouverture de la coopérative, cinq personnes avaient été embauchées pour y travailler. Dans le plan d’affaires, il est écrit que le commerce permettrait la création de quatre emplois, mais une subvention supplémentaire a permis l’embauche de cinq personnes. Cependant, peu de temps après l’ouverture de la coopérative, soit au mois de décembre, la naturopathe qui travaillait à la coopérative a quitté son emploi en mauvais termes, laissant quatre personnes en poste. La coordonnatrice avait donc quatre employés à gérer lors de son arrivée, en janvier 2001. Comme il a été mentionné précédemment, une nouvelle équipe de travail a été constituée à l’arrivée de la coordonnatrice et parmi celle-ci, personne ne réintégrait le marché du travail.
En savoir plus

70 En savoir plus

Les jardins communautaires et collectifs de Montréal : une exploration de leur place dans la réduction des iniquités de santé et de saine alimentation

Les jardins communautaires et collectifs de Montréal : une exploration de leur place dans la réduction des iniquités de santé et de saine alimentation

La variable dépendante de l’objectif était la consommation de fruits et légumes, qui est un bon indice de la qualité de l’alimentation (Bertrand et Therrien, 2006). Il existe plusieurs manières de mesurer la consommation de fruits et légumes (journal alimentaire, questionnaires de fréquence, etc). Cependant pour l’Enquête TOPO, un questionnaire de fréquence a été employé. Selon la notice méthodologique de l’enquête, « la plupart des indicateurs […] sont produits à partir d’instruments de mesure déjà validés dans le cadre d’autres enquêtes populationnelles » (Molloy et Azzou, 2012). C’est d’ailleurs aussi la forme que prend les enquêtes nationales aux États-Unis (NHIS). Dans notre cas, la valeur de la fréquence comptabilisée correspond au total obtenu à partir de plusieurs questions qui concernaient de façon distincte la salade, les fruits, les jus de fruits, les légumes et les pommes de terre. Les questions faisaient référence à la moyenne de consommation des six derniers mois. Cette fréquence a ensuite été catégorisée par l’équipe de TOPO en une variable dichotomique de consommation suffisante (au moins cinq fois par jour) ou insuffisante (moins de cinq fois par jour) dans les six derniers mois.
En savoir plus

77 En savoir plus

Évaluation de l'accès à une alimentation saine : un portrait de l'environnement alimentaire en lien avec la défavorisation sociale et matérielle à Gatineau, Québec.

Évaluation de l'accès à une alimentation saine : un portrait de l'environnement alimentaire en lien avec la défavorisation sociale et matérielle à Gatineau, Québec.

Certes, l’opérationnalisation d’un indice déjà reconnu a ses avantages du point de vue de l’efficience. Par contre, une analyse plus détaillée de l’indice de Pampalon nous a permis de relever certains attributs qui le rendaient difficile à introduire dans la présente étude de l’environnement alimentaire. D’abord, en raison de l’analyse factorielle utilisée, l’indice se compose de deux facteurs principaux qui, une fois divisés en quartiles et superposés, nous donnent neuf catégories de défavorisation. Au moment d’interpréter les résultats, il peut être difficile de mettre en relation ces neuf catégories de défavorisation avec un autre ensemble d’indicateurs environnementaux. La reclassification ou la fusion de ces catégories de défavorisation n’est par ailleurs pas recommandée puisque cela impliquerait de transformer un indice qui a déjà été manipulé. D’autre part, pour établir les catégories de défavorisation, les auteurs ont pris en considération toute la province de Québec, c’est-à-dire que les secteurs défavorisés d’une région sont établis en relation au reste de la province. Donc le Q4 de Pampalon et Raymond indique les secteurs les plus défavorisés de la province. À l’inverse, un indice plus local représenterait le quartile le plus défavorisé de la ville de Gatineau. Étant donné que notre étude concerne l’analyse de la défavorisation relative à Gatineau, il est plus judicieux de faire appel à un indicateur plus local.
En savoir plus

93 En savoir plus

Développement et évaluation d'un blogue en nutrition visant la promotion de la saine alimentation chez les mères d'enfants d'âge préscolaire et scolaire

Développement et évaluation d'un blogue en nutrition visant la promotion de la saine alimentation chez les mères d'enfants d'âge préscolaire et scolaire

À ce jour, un nombre limité de plateformes des médias sociaux a fait l'objet d'étude clinique - le réseau social Facebook et les forums de discussion étant beaucoup étudiés 15,16 17 -, et ce, principalement dans le cadre d'interventions complexes intégrant plusieurs composantes numériques (p.ex.: sites Web, applications mobiles, courriels) et en présentiel (p.ex.: rencontres de groupes ou individuelles). Il est donc difficile de se prononcer sur l'influence précise exercée par les différentes plateformes sur les variables de santé. Par ailleurs, certaines plateformes ont fait l'objet de très peu d'études. C'est notamment le cas des blogues, dont l'origine remonte à la création des médias sociaux au début des années 2000, mais qui demeurent une plateforme de l'environnement alimentaire numérique populaire à la fois chez le grand public et les professionnels de la santé, comme les nutritionnistes 18,19 et les mères de jeunes enfants 20 . Les blogues offrent un canal de communication ouvert pour un transfert bidirectionnel des connaissances entre les auteurs (blogueurs) et les lecteurs, ces derniers pouvant commenter les billets, interagir avec le(s) blogueur(s), y partager et débattre leurs idées ou simplement être des lecteurs passifs 21 . Bien que des évidences qualitatives et observationnelles suggèrent que les blogues soient des influences émergentes sur les pratiques alimentaires des lecteurs 22 , nous en savons peu sur leur efficacité à promouvoir l'adoption de saines habitudes alimentaires.
En savoir plus

355 En savoir plus

Analyse des prédicteurs de la saine alimentation : cas du Canada

Analyse des prédicteurs de la saine alimentation : cas du Canada

15 dépenses alimentaires au Canada fournies par Statistique Canada pour 1984 et 1996 et se sont référés au guide alimentaire de 1982 et de 1992. De leurs résultats on comprend que l’indice est plus élevé lorsqu’on est âgé, qu’on a un niveau d’éducation ou revenu élevé ou qu’on est une femme (Drescher & Goddard, 2008). Ces variables sont les déterminants probants en lien avec la demande de la diversité d’une alimentation saine et leur effet est indépendant du temps. Par contre, les facteurs tels que le lieu de naissance des individus, la région de résidence ont des effets changeants dans le temps. Les natifs du Royaume uni, de l’Europe de l’Ouest et des États-Unis avaient une meilleure alimentation que les natifs canadiens en 1984. Mais en 1996, il n’y avait pas de différence dans la qualité de l’alimentation entre ces groupes et les natifs canadiens, et ce probablement parce que les immigrés s’adaptent à la structure de consommation des natifs canadiens (Drescher & Goddard, 2008). De façon similaire, ils ont aussi remarqué que les résidents de l’Ontario avaient une alimentation moins saine que les résidents de la Colombie-Britannique (région de référence) en 1984, et qu’en 1996, il n’y avait pas de différence régionale : les Ontariens auraient amélioré leurs habitudes alimentaires entre 1984 et 1996. Plus récemment, en Alberta, en étudiant la moyenne de l’indice de saine alimentation (HEI-C 2005), Solbak et al. (2017) ont aussi remarqué que les femmes ont une meilleure alimentation que les hommes et que les personnes ayant un niveau d’éducation faible sont plus susceptibles d’avoir une alimentation moins saine. À l’échelle du Canada, l’étude de Moubarac et al. (2017) basée sur l’ESCC-nutrition 2004, a montré que la consommation d’aliments ultras transformés (margarine, confiserie, plats de restauration rapide, etc.) est plus élevée chez les hommes, les individus avec un niveau d’éducation faible et ceux vivant dans les zones rurales (Moubarac et al., 2017). On conclut alors que le genre, l’âge et le niveau d’éducation sont bel et bien des déterminants intemporels de la qualité de l’alimentation. Le niveau d’éducation déterminerait la qualité de l’alimentation, car les individus avec un niveau d’éducation élevé ont une plus grande sensibilité aux relations entre régime et maladie c’est-à-dire une plus grande croyance que leurs choix alimentaires peuvent influencer leur santé, et de ce fait, sont plus susceptibles de respecter les recommandations alimentaires (Drescher & Goddard, 2008; Ricciuto & Tarasuk, 2007).
En savoir plus

63 En savoir plus

PASS-SPORTS pour ma santé : un programme d’éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif pour les enfants d’âge primaire

PASS-SPORTS pour ma santé : un programme d’éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif pour les enfants d’âge primaire

7 présence de ces comportements sédentaires entre autres à l’apparition de la télévision, des jeux vidéo, des ordinateurs, des téléphones cellulaires, des réseaux sociaux, et des nombreux divertissements faisant appel aux nouvelles technologies, tous encouragent l’adoption d’un mode de vie sédentaire [79, 98]. En 2016, une importante revue de littérature publiée par Carson et al. [34] appuie ce constat par des résultats très révélateurs sur les comportements sédentaires des jeunes. En effet, 235 études ont été analysées, comptant 1 657 064 participants de 5 à 17 ans provenant de 71 pays. Ces études ont révélé que la durée et la fréquence de temps d’écran élevées sont associées à une augmentation de l’adiposité, à un risque accru de maladies cardiométaboliques, à une hausse des problèmes comportementaux et à une estime de soi plus faible [34]. Les études rapportent aussi qu’écouter la télévision plus de deux heures par jour est associé à une composition corporelle défavorable (indice de masse corporelle (IMC) plus élevé), à une condition physique détériorée, à une diminution de l’estime de soi ainsi qu’à de moins bons résultats scolaires [38, 79, 93, 105, 107, 116].
En savoir plus

101 En savoir plus

Étude des perceptions des adultes québécois et des diététistes des aliments et de leur place dans une saine alimentation

Étude des perceptions des adultes québécois et des diététistes des aliments et de leur place dans une saine alimentation

Afin de débuter ce mémoire sur des bases communes et dans un souci d'assurer une compréhension unanime des différents concepts auprès de publics variés, il convient de mettre de l'avant une définition plus précise de ce qu'est la saine alimentation. Ainsi, dans le cadre de ce mémoire, la définition suivante de la saine alimentation a été retenue : « Une alimentation saine est constituée d'aliments diversifiés et donne priorité aux aliments de valeur nutritive élevée sur le plan de la fréquence et de la quantité. En plus de la valeur nutritive, les aliments véhiculent une valeur gastronomique, culturelle ou affective » (tiré de MSSS, 2010) (10). Cette définition est à la base de la Vision de la saine alimentation, qui vise la création d'environnements alimentaires plus sains au Québec. Elle a été sélectionnée pour sa vision globale de la saine alimentation, qui inclut à la fois les aspects biologiques et nutritionnels, mais aussi les aspects culturels et sociaux. En effet, la Vision met de l'avant toutes les dimensions nécessaires à une saine alimentation : biologique, socioculturelle et économique. C'est pourquoi la définition même de la saine alimentation qui y est présentée est plus inclusive que celle mise de l'avant par l'Office québécois de la langue française. La Vision traite aussi des thèmes de la sécurité alimentaire et du développement durable. Par ailleurs, elle soutient qu'une alimentation saine comporte une variété d'aliments dont la consommation varie en fréquence, selon leur valeur nutritive, et en quantité, selon les besoins des individus. Ces aspects sont illustrés à l'aide d'un continuum de fréquence de consommation basé sur la valeur nutritive des aliments, qui met en vedette le concept d'aliments quotidiens, d'occasion et d'exception 1 . La Vision de la saine alimentation est également abordée dans le chapitre III de ce mémoire.
En savoir plus

84 En savoir plus

Pass-sports pour ma santé : un programme d'éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif pour les enfants d'âge primaire

Pass-sports pour ma santé : un programme d'éducation parascolaire pour une saine alimentation et un mode de vie actif pour les enfants d'âge primaire

7 présence de ces comportements sédentaires entre autres à l’apparition de la télévision, des jeux vidéo, des ordinateurs, des téléphones cellulaires, des réseaux sociaux, et des nombreux divertissements faisant appel aux nouvelles technologies, tous encouragent l’adoption d’un mode de vie sédentaire [79, 98]. En 2016, une importante revue de littérature publiée par Carson et al. [34] appuie ce constat par des résultats très révélateurs sur les comportements sédentaires des jeunes. En effet, 235 études ont été analysées, comptant 1 657 064 participants de 5 à 17 ans provenant de 71 pays. Ces études ont révélé que la durée et la fréquence de temps d’écran élevées sont associées à une augmentation de l’adiposité, à un risque accru de maladies cardiométaboliques, à une hausse des problèmes comportementaux et à une estime de soi plus faible [34]. Les études rapportent aussi qu’écouter la télévision plus de deux heures par jour est associé à une composition corporelle défavorable (indice de masse corporelle (IMC) plus élevé), à une condition physique détériorée, à une diminution de l’estime de soi ainsi qu’à de moins bons résultats scolaires [38, 79, 93, 105, 107, 116].
En savoir plus

101 En savoir plus

Alimentation et cancer

Alimentation et cancer

M É T H Y L AT I O N E T C A N C E R La méthylation est une réaction biochimique fondamentale indispensable au bon fonctionne- ment de notre organisme (26). Son efficacité est largement dépendante de notre alimentation. La réaction de méthylation conduit au transfert d’un groupe méthyl depuis une molécule donneuse de méthyl (-CH3) au substrat devant être méthylé. La molécule donneuse universelle de méthyl est la S-adénosylméthionine (SAM) (27). Les réac- tions de méthylation sont catalysées par des enzymes spécifiques: les méthyltransférases. La méthylation joue un rôle prépondérant dans la régulation de l’expression des gènes. La méthy- lation de l'ADN est une modification de l'une des quatre bases azotées (thymine, adénine, gua- nine et cytosine) de l'ADN. Cette modification consiste en l'ajout d'un groupement méthyl à la place d'un atome d'hydrogène. Bien que les quatre bases puissent être méthylées, la cytosine est la plus fréquemment méthylée. En effet, de 2 % à 7 % de la quantité totale de cette base est méthylée. Dans la majorité des cas, les groupes méthyl sur l'ADN se retrouvent dans un couple CpG. La méthylation de l’ADN est considérée aujourd’hui comme un des mécanismes fonda- mentaux de la différenciation des cellules. Le modèle de la méthylation, qui a été élaboré par Riggs et Razin (28), est une théorie expliquant le rôle que pourrait avoir la méthylation dans la détermination du type cellulaire. Alors que chaque cellule humaine contient plusieurs dizaines de milliers de gènes, seulement un petit nombre est exprimé dans une cellule en fonction du stade du développement de l'organisme, du type cellulaire, de signaux extérieurs à l'orga- nisme... Selon ce modèle, la méthylation serait en partie responsable de l'inactivation des gènes. En effet, puisque seulement une fraction des gènes d'une cellule s'exprime, les gènes restants
En savoir plus

9 En savoir plus

Les étudiants et leur alimentation

Les étudiants et leur alimentation

Nutrition En ce qui concerne les recommandations du PNNS, l’avis des femmes et des hommes interrogés diverge concernant le fait de pratiquer une activité physique régulière, en effet, ces derniers approuvent plus cette proposition. D’ailleurs, lors du second scénario, où Antoine/Sophie n’est plus sédentaire, les hommes sont plus nombreux à déclarer qu’Antoine doit faire plus attention à son alimentation que les femmes ne le font pour Sophie. Vis-à-vis des AJR, comme cela a été évoqué lors de la dernière analyse, 23% des hommes et 37% des femmes les évaluent correctement pour une personne de leur sexe respectif, une différence significative permettant d’affirmer qu’elles ont une meilleure connaissance des AJR que les hommes ( test de chi-deux, où x-squared = 8,0278 ; df = 1 ; p-value < 0,01 ).
En savoir plus

195 En savoir plus

Effet de la pression sur la renconstruction de la surface de Fermi du cuprate supraconducteur La[indice inférieur 1.6-x]Nd[indice inférieur 0.4]Sr[indice inférieur x]CuO[indice inférieur 4]

Effet de la pression sur la renconstruction de la surface de Fermi du cuprate supraconducteur La[indice inférieur 1.6-x]Nd[indice inférieur 0.4]Sr[indice inférieur x]CuO[indice inférieur 4]

a magnetic field of 35 T, we were able to track the upturn in ⇢(T ) down to 1 K, thus revealing a pronounced rise at low temperature (Fig. La ligne noire est un fit linéaire sur les donn[r]

107 En savoir plus

Étude par spectroscopie Raman des composés PrMnO[indice inférieur 3] et Pr[indice inférieur 0.5]Ca[indice inférieur 0.5]MnO[indice inférieur 3] monocristaux et couches minces

Étude par spectroscopie Raman des composés PrMnO[indice inférieur 3] et Pr[indice inférieur 0.5]Ca[indice inférieur 0.5]MnO[indice inférieur 3] monocristaux et couches minces

Ce phenomene de couplage charges-reseau (polaron) induit des deformations dans le reseau cristallin qui piegent les electrons sur leurs sites. Finalement, c'est la competition entre ce[r]

104 En savoir plus

Étude magnéto-optique des composés multiferroïques: DyMnO[indice inférieur 3] et TbMn[indice inférieur 2]O[indice inférieur 5]

Étude magnéto-optique des composés multiferroïques: DyMnO[indice inférieur 3] et TbMn[indice inférieur 2]O[indice inférieur 5]

Tel qu’illustr´ e ` a la figure 1(b), le nombre de publications portant sur les multifer- ro¨ıques a augment´e consid´erablement quand Kimura et al. ont d´ecouvert en 2003 une nouvelle cl[r]

165 En savoir plus

Exploration du diagramme de phase de Pr(indice inférieur 2-a[signe alpha]) Ce(indice inférieur a[indice alpha])CuO(indice inférieur 4)-d[signe delta] avec l'effet Hall et l'effet de proximité

Exploration du diagramme de phase de Pr(indice inférieur 2-a[signe alpha]) Ce(indice inférieur a[indice alpha])CuO(indice inférieur 4)-d[signe delta] avec l'effet Hall et l'effet de proximité

semble indiquer la présence d'effet de proximité dans une jonction de type S-I-N-S. Dans le cas du dopage nul, la présence de ce couplage est très difficilement explicable avec une thé[r]

165 En savoir plus

Transition de Peierls sous champ magnétique en présence d'impuretés application aux composés Per[indice inférieur 2] [Au[indice inférieur x]Pt[indice inférieur 1-x](mnt)[indice inférieur  2]]

Transition de Peierls sous champ magnétique en présence d'impuretés application aux composés Per[indice inférieur 2] [Au[indice inférieur x]Pt[indice inférieur 1-x](mnt)[indice inférieur 2]]

de la conductivite et de la constante dielectrique du compose mixte sont intermediaires entre M=Pt et Au. La largeur de la transition, bien qu'a peine plus grande que celle mesuree pour [r]

75 En savoir plus

OGM et alimentation

OGM et alimentation

Il apparaît, en réalité, que les pesticides de synthèse ne sont pas toxiques, en tout cas pas aux concentrations auxquelles ils se recrou- ven c dans l es produi[r]

2 En savoir plus

Show all 1868 documents...