Haut PDF Compléments sur les groupes

Compléments sur les groupes

Compléments sur les groupes

Pour démontrer la réciproque, nous démontrons les théorèmes préliminaires suivants : Théorème Si p est un facteur premier de l’ordre d’un groupe cyclique fini G, alors G possède un éléme[r]

10 En savoir plus

Compléments alimentaires et stratégies nutritionnelles au service de la performance

Compléments alimentaires et stratégies nutritionnelles au service de la performance

Dans une étude précédente, (4.35) Elam allait déjà dans le même sens. Des sujets non entraînés ont débuté la musculation sur une période de cinq semaines. Certains utilisaient soit 1 g d'arginine + 1 g d'ornithine, soit un placebo. Le groupe sous acides aminés a diminué son pourcentage de graisse de plus de 8 %, alors que la réduction ne s'élève qu'à 2 % sous placebo. Les mensurations relevées sur les principaux groupes musculaires augmentent d'un total de 56 cm avec les acides aminés, mais de seulement 45 cm dans le groupe placebo. Ces conclusions n'ont d'ailleurs pas été confirmées par (4.36). Des sujets pratiquant la musculation ont reçu 0,2 g d'hydrochlorate d'arginine par kg de poids corporel ou un placebo pendant dix jours lors d'un régime amincissant. Aucune augmentation de la perte de graisse ni du niveau de GH ou d'IGF-1 n'est notée par rapport au placebo. La perte de force induite par la restriction calorique a été similaire dans les deux groupes. Ce manque de résultat s'explique probablement par le fait que le dosage retenu ne s'est pas avéré suffisant pour élever le niveau d'arginine dans le sang. On pourrait aussi reprocher la très courte durée de l'étude de Walberg- Rankin. Cela pourrait avoir masqué l'éventuelle montée en puissance de l'effet de l'arginine. De nouvelles recherches semblent nécessaires avant de pouvoir se prononcer quant à l'efficacité de l'arginine pour les sports de force.
En savoir plus

273 En savoir plus

Compléments verbaux et linéarisation de l'énoncé. Commentaire linguistique de texte

Compléments verbaux et linéarisation de l'énoncé. Commentaire linguistique de texte

2 Compléments verbaux et particules verbales Les éléments polyfonctionnels les plus nombreux nous renvoient à l’existence des verbes complexes en allemand, et en particulier à la plasticité des particules séparables. Ces éléments sont, suivant les grammaires, interprétés comme ressortissant à la formation des mots (« Partikelverbbildung », in Fleischer/Barz 2012) ou bien à des constructions syntaxiques (« syntaktische Gefüge », « Präverbgefüge », in Donalies 2002 : 30). À l’instar des constituants des mots composés, les particules sont des unités lexicales autonomes (des prépositions), soudées au verbe simple dans ses formes non finies (infinitif et participe), mais elles ont la mobilité des groupes syntaxiques et se détachent des formes conjuguées pour assumer une fonction démarcative dans les énoncés déclaratifs. Notre texte exploite avec virtuosité cette dualité. On observe deux configurations inverses :
En savoir plus

9 En savoir plus

Compléments alimentaires en dermo-cosmétologie

Compléments alimentaires en dermo-cosmétologie

Au cours de l’acné inflammatoire, on a observé que le traitement par sel de zinc augmente la teneur en zinc plasmatique et diminue le zinc intra-granulocytaire, entrainant une inhibition du chimiotactisme des polynucléaires neutrophiles (granulocytes) in vitro et in vivo (55). La première étude contrôlée contre placebo faite par Michaelsson montre la supériorité du sulfate de zinc à la dose de 200 mg (soit 45 mg de zinc élémentaire) par jour pendant 3 mois. L’étude était conduite chez 64 patients randomisés en 4 groupes : zinc, placebo, vitamine A, vitamine A + zinc. L’acné traitée était de type mixte, excluant les formes rétentionnelles. L’évaluation se faisait sur le compte des lésions. Le zinc était supérieur au placebo sans effet additif de la vitamine A. Cette supériorité du zinc sur le placebo a été observée dans 4 autres études mais avec des doses et des durées de traitement différentes. Goransson et coll. utilisaient 135 mg de zinc élémentaire pendant 6 semaines. Il s’agissait d’une étude en double aveugle chez 54 patients. Deux méthodes d’évaluation étaient utilisées : d’une part, des photographies qui ne montraient pas de différence entre les 2 groupes, et d’autre part, un « acne load » qui est égal à l’index de sévérité (un demi à 3 selon l’aspect rétentionnel ou inflammatoire) multiplié par le nombre de lésions. La différence était significative pour cet index. Verma et coll. ont utilisé 90 mg de zinc pendant 3 mois et l’étude en double aveugle incluait 56 patients répartis en 2 groupes. L’évaluation se faisait par le nombre de lésions et les comédons n’étaient pas pris en compte. Il s’agissait donc d’acné inflammatoire isolée. La différence était significative après 12 semaines (55).
En savoir plus

219 En savoir plus

Syndrome métabolique et compléments alimentaires

Syndrome métabolique et compléments alimentaires

49 Plus précisément, les données suggèrent qu’un sport d’endurance est le mode d'exercice le plus efficace pour améliorer le syndrome métabolique comparativement à un sport de résistance, caractérisé par une courte durée d’activité mais intensive (Bateman et al., 2011). Dans les groupes exerçant une activité d’endurance, la pression artérielle systolique a été significativement réduite (Earnest et al., 2014). Cependant, un sport de résistance agit efficacement sur le contrôle glycémique et la sensibilité à l’insuline (Cauza et al., 2005 ; Eriksson et al., 1998). L’association d’un entraînement résistance et endurance semble être la combinaison la plus adaptée pour améliorer les paramètres du syndrome métabolique et plus particulièrement pour réduire significativement le tour de taille (Earnest et al., 2014). Bien évidemment la prévention du syndrome métabolique fait intervenir de multiples paramètres et associer activité physique régulière et alimentation équilibrée permet de réduire d’autant plus le risque de voir apparaître des anomalies métaboliques. Ainsi, dans le Diabetes Prevention Program le but de l’étude était d’obtenir une réduction de poids d'au moins 7 % chez des sujets grâce à un régime sain, faible en calories et en gras et à une activité physique d'intensité modérée, comme la marche rapide, à raison d’au moins 150 minutes par semaine. L'incidence du syndrome métabolique a été réduite de 41 % dans le groupe « diététique plus exercice » comparativement au groupe témoin (Orchard et al., 2005).
En savoir plus

106 En savoir plus

Utilisation des algues dans les compléments alimentaires : usages et justifications scientifiques

Utilisation des algues dans les compléments alimentaires : usages et justifications scientifiques

Propriétés anti-inflammatoires Une étude parue en 2008 a étudié les effets de la prise de 2400 mg de lithothamne par jour pendant 12 semaines chez des sujets atteints d’arthrose du genou. Dans cette étude en double aveugle randomisée versus placebo, les 70 sujets été divisés en quatre groupes : le premier groupe prenant de la glucosamine seule (1.500 mg), le deuxième prenant du lithothamne seul (2.400 mg), le troisième associant les deux et le dernier prenant un placebo. Le deuxième groupe (lithothamne seul) est celui qui a eu les meilleurs résultats (amélioration de l’échelle de douleur, score d’activité augmenté et du périmètre de marche) suivi du groupe sous glucosamine seule (197). Étrangement, le groupe recevant les deux supplémentations n’a pas eu d’amélioration par rapport au placebo. L’année suivante, la même équipe a publié une autre étude sur le lithothamne. Les 29 sujets étaient également atteints d’ostéoarthrose du genou et ont pris soit 2.400 mg de lithothamne par jour pendant 12 semaines, soit un placebo. Dans le même temps, leur traitement par AINS était graduellement allégé de moitié. Par rapport au groupe placebo, les sujets supplémentés ont eu un plus grand périmètre de marche ainsi qu’une plus grande amplitude de mouvement (198). In vitro, on a observé une baisse de la production de substances pro-inflammatoires que sont le TNF-alpha et l’interleukine IL-1β quand un extrait de lithothamne était ajouté au milieu de culture de cellules gliales (cellules environnantes des neurones) (199). Ces propriétés ont été retrouvées chez des patients arthrosiques qui ont eu une baisse de TNF-alpha après 6 semaines de supplémentation (200).
En savoir plus

179 En savoir plus

Les subordonnées dites interrogatives comme compléments de dépendance

Les subordonnées dites interrogatives comme compléments de dépendance

4.4 L’information comme espèce de dépendance Les recteurs verbaux mentionnés par Karttunen appartenant aux quatre sous-groupes suivants (sur neuf), « retaining knowledge » (a), « acquiring knowledge » (b), « communication (c) et « inquisitive verbs » (g), concernent l’information (savoir) qu’on peut chercher ou à laquelle on peut être intéressé (« ask, wonder, investigate » « be interested on »), acquérir (« learn », « notice », « find out », « discover »), avoir (« know, be aware, remember »), perdre (« forget »), ou communiquer (« tell », « show », « indicate », « inform », « disclose »).
En savoir plus

15 En savoir plus

Compléments de C++

Compléments de C++

une classe de données Remplace les structures ou groupes de données par des classes. C'est très important (GPState, Pr_struct, etc). Ces structures, initialement petites sont devenues de véritables objets. Remplace du code de type par une classe Remplace des valeurs numériques ou enums par de vraies objets. Cela permet de bénéficier de tous les avantages des objets et de la vérification de types.

84 En savoir plus

Cachez cette réforme que je ne saurais voir. Le cas des compléments du verbe

Cachez cette réforme que je ne saurais voir. Le cas des compléments du verbe

Passé la houle suscitée par la publication du Bulletin officiel du 26 novembre 2015 16 présentant les nouveaux contenus scolaires français, il nous a semblé judicieux de revenir sur le cas du COI comme parangon d’une problématique plus vaste, celle de la prédisposition des professeurs du premier et second degré à enseigner un discours grammatical réformé. Plus précisément, les questions que nous nous sommes posées entendaient revenir sur trois problématiques principales : (a) la pertinence des contenus grammaticaux – qui, en regard des nouvelles directives ministérielles, sont représentés ici par le questionnement des compléments verbaux, (b) la disposition des enseignants à embras(s)er une nouvelle terminologie grammaticale en amont, un système d’analyse différent en aval, (c) le statut de l’étude de la langue à l’école et au collège, aux yeux à la fois des élèves et des (futurs) enseignants en France.
En savoir plus

16 En savoir plus

Sur les sous-groupes profinis des groupes algébriques linéaires

Sur les sous-groupes profinis des groupes algébriques linéaires

standard (voir [ Lan96 , §9]). On recolle les appartements le long d’hyperplans de codimen- sion 1, appelés murs, que l’on va décrire dans l’appartement standard comme les lieux de zéros de certaines fonctions affines, grâce aux ensembles de valeurs. Plus précisément, on définit une « affinisation » du système de racines sphériques en suivant la méthode de Bruhat-Tits. Dans le lemme 4.3.11 , on vérifie que cette construction équivaut à celle de Tits dans [ Tit79 ]. En section 4.3.1 , on décrit, grâce aux ensembles de valeurs, une certaine alcôve de l’immeuble, dont l’adhérence sera un domaine fondamental de l’action de G(K) sur X(G, K). En section 4.3.2 , on décrit localement l’immeuble au voisinage d’une alcôve. Dans [ Lan96 , §1], il est défini une structure polysimpliciale des appartements comme suit. Premièrement, on définit A = A(G, S, K) comme étant l’unique espace affine eu- clidien sous le R-espace vectoriel V = X ∗ (S) ⊗ Z R et muni d’un morphisme de groupes
En savoir plus

153 En savoir plus

L'acquisition de la liaison dans les groupes nominaux et les groupes verbaux

L'acquisition de la liaison dans les groupes nominaux et les groupes verbaux

d'un verbe. La construction de groupes verbaux sera donc plus complète. Nous espérons que ces modifications nous donneront des résultats plus solides et fiables. Nous nous intéressons aussi à l'influence de la fréquence des séquences mot1-mot2 ainsi qu'à l'influence de la fréquence de collocations mot1-mot2 sur la production des liaisons justes comme l'ont fait Chevrot et al. (2007). Quand nous parlons des séquences mot1-mot2, nous faisons référence à des séquences de deux mots exacts. La collocation mot1-mot2 réfère à des combinaisons possibles d'un mot1 avec d'autres mots. Ils ont dégagé une étude de cinq cas d'enfants. Au sujet de la fréquence des séquences mot1-mot2, ils ont comparé la capacité des enfants entre la production des liaisons obligatoires et facultatives. Ils ont noté que, comme les liaisons obligatoires sont des séquences mot1- mot2 plus fréquentes dans l'environnement langagier, les enfants les apprennent plus vite que les liaisons facultatives. Prenons cette idée, nous comparerons la fréquence de séquences entre les GN et les GV utilisé dans nos expériences. Puis nous observerons si les résultats concorderons avec ceux de Chevrot et al. (2007). Ils ont aussi mené une recherche sur la fréquence de collocations mot1-mot2 dans la parole d'un enfant de 3 ans. Ils ont remarqué que l'acquisition de la liaison est également influencé par ce facteur. Nous comparerons les résultats individuels aux résultats d'un groupe d'enfants. Nous nous interrogeons aussi sur les similarités avec l'autre méthode d'expérimentation.
En savoir plus

71 En savoir plus

Compléments de fabrication mécanique et F.A.O. (MECA2453) - Partie Debongnie

Compléments de fabrication mécanique et F.A.O. (MECA2453) - Partie Debongnie

Lorsque le c÷ur se solidie, il est donc prisonnier d'une boîte trop grande pour lui, si bien qu'il sera le siège de contraintes de traction, équilibrées par des contraintes de compressi[r]

284 En savoir plus

Les compléments alimentaires : quelle place dans la prise en charge du patient à l’officine ?

Les compléments alimentaires : quelle place dans la prise en charge du patient à l’officine ?

▪ Être composés de végétaux ou de parties de végétaux, ou isolés ou produits à partir de ceux-ci, excepté lorsque les denrées ont un historique d'utilisation sûre en tant que denrées [r]

148 En savoir plus

Compléments au théorème de M. Julia - 
  


  
    Tome
  

  (1928)
   no. 90

Compléments au théorème de M. Julia - Tome (1928) no. 90

Étant donnée une fonction entière ƒ fa) d'ordre positif nous proposons de démon- trer que ffa) — gfa) s'annule dans le cercle (C) pour toutes les fonctions \g($\ vé- rifiant les inégalit[r]

48 En savoir plus

Approche dépendancielle de la coordination des compléments du verbe en ancien français

Approche dépendancielle de la coordination des compléments du verbe en ancien français

Article en accès libre placé sous licence Creative Commons Attribution 2.0 http://creativecommons.org/licenses/by/2.0 Article available at http://www.shs-conferences.org or http://dx.doi[r]

13 En savoir plus

Groupes libres, groupes triangulaires et tore épointé dans PU(2,1)

Groupes libres, groupes triangulaires et tore épointé dans PU(2,1)

Les exemples se pr´esentent souvent comme des familles de groupes dont on cherche `a d´emontrer la discr´etude en construisant des domaines fondamentaux. Le cas typique est le suivant : on ´etudie une famille `a un param`etre de repr´esentations, dont une des extr´emit´es est discr`ete et fid`ele, et pr´eserve un sous-espace totalement g´eod´esique. En g´en´eral, la d´eformation devient non-discr`ete (ou non-fid`ele) lorsqu’apparaˆıt un ´el´ement elliptique. Goldman et Parker, puis Schwartz ont ainsi ´etudi´e la famille des groupes triangulaires id´eaux qui est un exemple typique de comportements des groupes triangulaires. Ainsi, dans [Sch01], R. Schwartz a d´emontr´e le th´eor`eme suivant, conjectur´e dans [GP92] :
En savoir plus

156 En savoir plus

De jure, de loco. Groupes sociaux de droit, groupes sociaux localisés.

De jure, de loco. Groupes sociaux de droit, groupes sociaux localisés.

90 Politiquement, les familles dominantes habitant les grandes maisons se partageaient la seule place publique existant à la Joyanca, composée d’édifices uniques au sein du site, en particulier un bâtiment qui préfigure bien les maisons longues des guerriers du Postclassique (voir ci-dessus, Rabinal) : ce bâtiment, à l’origine une seule grande salle de près de 50 m de long avec une banquette-trône centrale, bien adapté en somme aux réunions de chefs de famille autour d’un primus inter pares, s’est trouvé peu à peu divisé en cinq salles et une petite pièce centrale dotée de la banquette, laquelle a été finalement démontée lors de l’abandon du bâtiment, suggérant une forte dynamique de compétition politique entre groupes. Il est important d’observer que ce sont les quartiers les plus proches de la place qui ont chacun le plus grand nombre d’unités d’habitat élémentaires, les plus grands espaces cultivables et les plus grands palais. Ce sont aussi les plus anciens dans le site, bien que cela soit encore difficile à démontrer formellement 22 .
En savoir plus

12 En savoir plus

Analyse et probabilité sur les groupes quantiques (localement) compacts et les groupes duaux

Analyse et probabilité sur les groupes quantiques (localement) compacts et les groupes duaux

Dans la troisième partie, nous étudions les groupes duaux au sens de Voiculescu. En particulier, nous nous intéressons aux propriétés asymptotiques de l’∗-distribution des traces de certaines matrices, par rapport à la trace de Haar libre sur le groupe dual unitaire. Les matrices considérées sont les puissances de la matrice unitaire engendrant l’algèbre de Brown. Nous procédons en deux étapes : premièrement, nous calculons les ∗-moments joints, puis nous caractérisons la distribution grâce aux cumulants libres. Nous obtenons que ces traces sont asymptotiquement des variables aléatoires circulaires ∗-libres. Nous explorons aussi le groupe dual orthogonal, qui a un comportement similaire.
En savoir plus

115 En savoir plus

Les groupes de Coxeter

Les groupes de Coxeter

Lorsque nous ajoutons un sommet à un groupe de Coxeter fini irréductible, nous avons soit une, soit deux arêtes supplémentaires; deux si le graphe contient un cy[r]

89 En savoir plus

Sur l'homologie des groupes d'automorphismes des groupes libres à coefficients polynomiaux

Sur l'homologie des groupes d'automorphismes des groupes libres à coefficients polynomiaux

Remarque 6.3. Alors qu’elle ne fournit qu’un résultat très partiel, la démonstra- tion de la proposition précédente utilise beaucoup plus de résultats de théorie des groupes que celle du théorème 5.4 : l’identification de l’abélianisation des sous-groupes IA des automorphismes des groupes libres nécessite par exemple (cf. [22]) la connaissance d’un « bon » ensemble de générateurs de ces groupes. Celle-ci est ancienne (elle remonte aux travaux de Magnus des années 1930), mais absolument pas immédiate ; notre démonstration du théorème 5.4 ne né- cessite même pas la connaissance d’un ensemble de générateurs des automor- phismes des groupes libres. Cela illustre la puissance des méthodes d’homologie des foncteurs.
En savoir plus

24 En savoir plus

Show all 640 documents...