Haut PDF Les cellules dendritiques plasmacytoides dans le sang de cordon et après greffe de sang de cordon

Les cellules dendritiques plasmacytoides dans le sang de cordon et après greffe de sang de cordon

Les cellules dendritiques plasmacytoides dans le sang de cordon et après greffe de sang de cordon

Une alternative possible serait l’utilisation de pDC activées comme outil immunothérapeutique. L’approche utilisant les pDC repose non seulement sur leur capacité de production d’IFN-α, mais aussi sur leur rôle central de modulation des réponses immunitaires innées et adaptatives. En effet, la sécrétion de chimiokines qui servent au recrutement des cellules NK, l’augmentation de l’activité présentatrice d’Ags des mDC, la présentation croisées des Ag tumoraux, l’augmentation de l’activité cytotoxique des cellules NK et l’induction d’une réponse antitumorale spécifique mediée par les lymphocytes T CD8 + font des pDC un outil très intéressant dans le développement d’une immunothérapie (Liu et al., 2008). De plus, l’activité cytotoxique des pDC récemment décrite dans la littérature permettrait en plus que les pDC deviennent des cellules effectrices des réponses anti-tumorales (Chaperot et al., 2006; Stary et al., 2007; Stary et al., 2009; Rissoan et al., 2002; Matsui et al., 2009; Riboldi et al., 2009). Comme nous l’avons rapporté dans notre travail, les pDC sont présentes très précocément après une greffe de sang de cordon (Figure 12.A) et pourraient donc être stimulées in vivo ou ex vivo par des ligands des TLR afin d’induire une réponse antitumorale alors que la maladie résiduelle est encore minimale suite au conditionnement. En plus d’activer les cellules NK présentes en grand nombre dans les semaines suivant la greffe (Figure 12.B), les pDC activées pourraient aussi initier la réponse immunitaire adaptative en présentant les Ags tumoraux aux lymphocytes T injectés avec le sang de cordon puisqu’il a été montré que ces cellules sont capables d’une activité cytotoxique (Merindol et al., 2010). L’activation des pDC pourrait se faire en utilisant les ODN CpG puisque ces molécules sont déjà en développement pour un certain nombre de maladies (tableau 5).
En savoir plus

256 En savoir plus

La différentiation in vitro des cellules dendritiques plasmacyto des   partir de cellules CD34+ de sang de cordon, un outil thérapeutique pour augmenter l'activité́ antitumorale des cellules NK

La différentiation in vitro des cellules dendritiques plasmacyto des partir de cellules CD34+ de sang de cordon, un outil thérapeutique pour augmenter l'activité́ antitumorale des cellules NK

specifiquement l’IFN-a, IL-6 et TNF-a) et se transforment en cellules présentatrices d’antigène. 2.2 Développement des cellules pDC Le développement et la régulation des pDC ne sont pas encore bien connus mais il est bien documenté que facteur FLT3-L (Fms-like tyrosine kinase 3 ligand) est essentiel pour leur développement. Le récepteur de FLT3, est un récepteur du type tyrosine kinase qui est très exprimé par les progéniteurs hématopoïétiques. Il a été démontré chez la souris que la délétion du gène du flt3-l ou un traitement avec des inhibiteurs du flt3 réduit grandement le nombre de pDC dans les organes lymphoïdes (Merad and Manz 2009). Une autre étude a démontré une augmentation du nombre de pDC humaines dans le sang, les tissus lymphoïdes et les poumons des souris humanisées après le traitement avec du FLT3-L (Pulendran, Lingappa et al. 1997, Pulendran, Smith et al. 1999, Maraskovsky, Daro et al. 2000). En plus de la signalisation à travers le récepteur FLT3, d’autres facteurs ont été identifiés dans le développement des pDC. C’est le cas du M-CSF (macrophage colony stimulating factor) car on trouve une diminution de nombre de pDC chez les souris déficientes pour le gène csf1 qui code pour ce facteur (MacDonald, Rowe et al. 2005).
En savoir plus

71 En savoir plus

Étude de la reconstitution de l’immunité spécifique au cytomégalovirus et au virus de la varicelle suite à la transplantation de sang de cordon ombilical

Étude de la reconstitution de l’immunité spécifique au cytomégalovirus et au virus de la varicelle suite à la transplantation de sang de cordon ombilical

13 cas où la TCSH est utilisée pour le traitement de la leucémie, cette étape préparatoire permet également de supprimer, ou au moins réduire le nombre de cellules tumorales. L’intensité du régime de conditionnement est ajustée en fonction de plusieurs facteurs qui ont trait au passé médical du patient, à sa pathologie, son âge ainsi qu’au degré de disparité avec le donneur [48]. Ceci laisse entrevoir la difficulté d’établir un consensus entre les différents centres de TCSH de par le monde. Cette complexité a laissé place à une classification plus simplifiée, voire même dichotomique, des régimes de conditionnement, soit : myéloablatif et non-myéloablatif [49]. Traditionnellement, les régimes qui sont à la fois myéloablatifs et immunosuppresseurs combinent de fortes doses de chimiothérapie (drogues alkylantes, analogues de nucléosides [48]) et de radiothérapie (12 à 16 Grey fractionnées; anticorps monoclonaux radio-marqués dirigés contre les antigènes des cellules de la moelle) [50, 51]. Bien que leur utilisation ait été associée à une diminution du risque de la rechute de la leucémie après greffe, un risque considérable de toxicité et de complications, immédiates et différées, allant de la senescence des progéniteurs hématopoïétiques [52, 53] jusqu’au retard de développement chez les enfants et la possibilité de développer d’autres pathologies malignes ont été notés [48]. Une observation intéressante découlant d’une étude prospective par Bredeson
En savoir plus

251 En savoir plus

Caractérisation de l'impact de la culture sur le potentiel thrombopoïétique des cellules souches de sang de cordon

Caractérisation de l'impact de la culture sur le potentiel thrombopoïétique des cellules souches de sang de cordon

être expliquée par un possible épuisement transitoire des cellules expansionnées à 39°C. Étant donné l’accélération de la différenciation engendrée par l’hyperthermie légère, une proportion plus grande de cellules a pu se destiner vers différentes lignées. Les cellules progénitrices capables de repopulation sont peut-être alors moins nombreuses, s’étant différenciées. D’ailleurs, plusieurs études portant sur la transplantation des cellules souches expansionnées rapportent une exhaustion des cellules [113]. Il est aussi possible qu’une expansion plus efficace accroisse l’ampleur des altérations que peut causer celle-ci comme des troubles de migration dans la moelle ou des propriétés spécifiques des cellules souches défectives [71, 72]. Pourtant, la similarité des patrons de reprise plaquettaires des deux groupes de souris à partir de la troisième semaine ne laisse pas croire à un désavantage important apporté par l’hyperthermie légère. Seule une amélioration à court terme plutôt qu’à long terme est assurée quant au potentiel thrombopoïétique grâce à l’hyperthermie légère. Par ailleurs, la reconstitution de la moelle chez les souris NSG, évaluée à deux et 16 semaines post-transplantation, a semblé équivalente entre les deux groupes de souris. Quoi qu’il en soit, dans le contexte clinique la stratégie de co-transplantation, dans laquelle un sang de cordon est expansionné et l’autre est intact, il est raisonnable de supposer qu’après quelques semaines suite à la greffe l’unité expansionnée sera éliminée par l’unité non- manipulée [64]. L’hyperthermie légère est exploitée ici pour son rôle à court terme dans l’accélération de la reprise plaquettaire et non pour sa persistance chez l’hôte.
En savoir plus

85 En savoir plus

Étude de l’immunité antivaricelleuse chez l’enfant transplanté au moyen de moelle osseuse ou de sang de cordon ombilical

Étude de l’immunité antivaricelleuse chez l’enfant transplanté au moyen de moelle osseuse ou de sang de cordon ombilical

Deux facteurs principaux peuvent expliquer ce fait. D’abord, la MO et le SCO se distinguent au niveau de leur composition en lymphocytes T. La MO contient des cellules T mémoires spécifiques aux antigènes alors que les cellules T retrouvées au sein du sang de cordon expriment un phénotype naïf, n’ayant jamais rencontré leur antigène. Cette absence de cellules T mémoires pourrait expliquer en partie le fait que l’on observe une incidence plus élevée de varicelle et de zona chez les greffés de SCO. De plus, la reconstitution immunitaire diffère après une GMO et une GSCO. En effet, la reconstitution immunitaire à la suite d’une GSCO est caractérisée par un délai dans la reconstitution des cellules T CD8 + . Ces dernières sont très peu nombreuses durant les 6 à 9 premiers mois post-transplantation. On note également un délai relatif dans la restauration du nombre de cellules T CD4 + , mais de moindre importance. Les cellules NK et les cellules B sont, quant à elles, restaurées très rapidement tout comme lors d’une GMO (Giraud et al., 2000; Thomson et al., 2000; Vandenbosch et al., 2008), suggérant que les cellules NK et les cellules B n’ont pas un rôle prédominant dans le contrôle du VZV en post- greffe.
En savoir plus

118 En savoir plus

Optimisation de la domiciliation des cellules CD34+ de sang de cordon ombilical: élucider les mécanismes en cause dépendant du CXCR4

Optimisation de la domiciliation des cellules CD34+ de sang de cordon ombilical: élucider les mécanismes en cause dépendant du CXCR4

propre sur ces lignées cellulaires et/ou s’ils modulaient la réponse de ces cellules vers SDF-1. Ces informations aideront à concevoir des mimétiques pharmacologiques dans la perspective d’un prétraitement du greffon pour la potentialisation de la prise de la greffe après transplantation de SCO. En effet, le C3a 70-77 est utilisé dans la perspective de développer un prétraitement pharmacologique du greffon avec la plus petite molécule active possible. De même, que l’utilisation du C3a desarg , l’arginine terminale en moins, ce produit adopte une conformation beaucoup plus stable, et perd sa propriété anaphylatoxique. En vue d’une utilisation clinique, l’effet anaphylatoxique est à éviter et la stabilité moléculaire à souhaiter. Pour ce qui est de l’utilisation du SEW-2871, nous pensions que cette molécule pouvait avoir des effets pharmacologiques intéressants, puisque son analogue le FTY720 est connu pour favoriser la migration transendothéliale ainsi que la domiciliation des cellules CD34 + [70]. Par contre, contrairement au FTY720, la molécule SEW-2871 est beaucoup plus sélective pour S1P1. Cela pourrait éviter les effets indésirables apparaissant suite à l’utilisation du FTY720 occasionnés par la non- sélectivité de ce dernier.
En savoir plus

100 En savoir plus

Immunologie néonatale et greffe de sang de cordon

Immunologie néonatale et greffe de sang de cordon

Le sang de cordon : naïf Les connaissances concernant l’immunologie du nou- veau-né ont grandement bénéficié de la disponibilité > La fréquence et la sévérité des infections néonata- les sont généralement attribuées à une immaturité du système immunitaire du nouveau-né. Puisqu’il n’a jamais rencontré d’antigènes microbiens, le bras adaptatif du système immunitaire néonatal (lym- phocytes T et B) dispose d’un répertoire pré-immun, naïf. Cependant, ce répertoire pré-immun est com- parable au répertoire pré-immun de l’adulte. Ainsi, le fœtus et le nouveau-né sont capables de déclen- cher une réponse allogénique comparable à celle de l’adulte. L’étude des cellules naturelles tueuses (NK) montre que le bras inné de l’immunité dispose de toute la machinerie intracellulaire caractérisant des cellules arrivées à maturité. Au total, de nombreux arguments suggèrent que le système immunitaire néonatal humain, bien que naïf, est parvenu au stade de maturité. Cependant, le système immunitaire néo- natal présente des différences fonctionnelles par rapport à celui de l’adulte ; ces différences sont attri- buables à des propriétés particulières : abondance de cellules T régulatrices, réponse faible des cellules dendritiques plasmacytoïdes à leurs stimulus micro- biens et forte production d’IL-10. Cela expliquerait la sensibilité du nouveau-né aux infections et le faible taux de réaction allogénique lors d’une greffe de sang de cordon. Pour expliquer ces différences fonction- nelles, nous proposons un nouveau modèle : bien que son répertoire soit pré-immun, le système immuni- taire néonatal est mature. Cependant les différences fonctionnelles observées sont dues à un message actif d’origine placentaire, dont la finalité est de permettre au fœtus de tolérer sa mère. Comprendre les mécanismes à l’œuvre permettra de les manipuler dans un but thérapeutique lors d’une infection néo- natale et de la greffe de sang de cordon. <
En savoir plus

5 En savoir plus

Don de sang de cordon : vécu, information et motivations des sages-femmes

Don de sang de cordon : vécu, information et motivations des sages-femmes

30 1. 3.4 La réception et le stockage Le sang placentaire doit être transporté dans les 24h suivant son prélèvement à la banque. Ce délai sert à obtenir la conservation optimale des cellules et à garantir une bonne qualité au greffon. Dès sa réception, l’USP est testée au plan biologique, bactériologique et virologique. Ensuite, on procède au typage HLA et à la numération CD34+. La poche est miniaturisée puis cryogénisée dans de l’azote liquide. Une première validation est effectuée à partir des examens du sang placentaire et maternel et doivent être négatifs. Les sérologies du virus Epstein Barr, de la toxoplasmose et du cytomégalovirus sont obligatoires mais leur positivité n’est pas un critère d’exclusion, ce statut est simplement renseigné pour le registre France Greffe de Moelle. Le prélèvement est alors mis en quarantaine en attendant les résultats de la sécurisation définitive.
En savoir plus

89 En savoir plus

Optimisation du potentiel thérapeutique des cellules souches de sang de cordon ombilical

Optimisation du potentiel thérapeutique des cellules souches de sang de cordon ombilical

Une autre façon d’améliorer le homing des CSH est de bloquer certaines molécules ou peptides à la surface des CSH. Par exemple, plusieurs travaux se sont concentrés sur la dipeptidyl peptidase-4 (DPP4), une protéine à la surface des CSH qui clive et inactive la chimiokine stromal cell-derived factor 1 (SDF-1). SDF- 1, ainsi que son récepteur CXCR4 (aussi appelé CD184), est l’un des médiateurs du homing des CSH vers la moelle osseuse après une transplantation. En clivant le SDF-1, DPP4 régule négativement l’activité de la chimiokine et de ce fait, la migration des CSH. Des études chez la souris ont démontré que l’inhibition de DPP4 menait à une augmentation du homing des cellules de sang de cordon [73]. Une étude clinique récente a testé un inhibiteur oral de DPP4, la sitagliptine, chez des patients recevant une greffe de sang de cordon [74]. 16 patients ont pris une dose quotidienne de sitagliptine entre la journée avant et deux jours après la greffe. Une amélioration très modeste du délai pour la reprise des neutrophiles fut observée. Toutefois, une différence marquée de l’inactivation de DPP4 fut observée entre les patients chez qui la reprise des neutrophiles fut rapide (<21 jours) et les patients avec une reprise plus lente (>21 jours). L’optimisation du dosage et de l’administration de la sitagliptine est nécessaire, mais, bien que modestes, ces résultats semblent indiquer que l’inhibition de DPP4 pourrait être une technique intéressante dans le futur.
En savoir plus

81 En savoir plus

Proposition d’un projet de formation théorique, réglementaire et pratique à l’habilitation des sages-femmes aux prélèvements de sang de cordon à visée thérapeutique intrafamiliale

Proposition d’un projet de formation théorique, réglementaire et pratique à l’habilitation des sages-femmes aux prélèvements de sang de cordon à visée thérapeutique intrafamiliale

8 INTRODUCTION De nos jours, de nombreux patients atteints de maladies hématologiques malignes, hémopathies (leucémies, myélomes, lymphomes…) ou maladies génétiques rares (aplasie médullaire, thalassémie, drépanocytose…), sont en attente d’une greffe qui leur sauverait la vie [1] [2]. En effet, pour avoir une chance de guérison, ces patients ont besoin de nouvelles Cellules Souches Hématopoïétiques (CSH) qui possèdent une capacité d’auto- renouvèlement très élevée mais aussi de différenciation. Ces cellules saines permettent à la moelle du patient de se renouveler et ainsi de reconstituer son hématopoïèse. On retrouve ces cellules dans la moelle osseuse ou dans la circulation sanguine périphérique où elles sont récupérées par aphérèse après stimulation par facteurs de croissance pour être greffées au patient [2]. Ces greffes rencontrent pourtant certaines difficultés : incompatibilité intrafamiliale, délai d’attente pour trouver un donneur compatible et manque de donneurs compatibles inscrits sur le registre international de donneurs de moelle osseuse.
En savoir plus

71 En savoir plus

Étude du rôle des lymphocytes T chez les receveurs pédiatriques de greffe de sang de cordon ombilical

Étude du rôle des lymphocytes T chez les receveurs pédiatriques de greffe de sang de cordon ombilical

36 résiduels chez le receveur, amenant à l’établissement d’un chimérisme complet qui facilite la réussite de la reconstitution immunitaire (Jiang et al., 2002). Les cellules T facilitent aussi la prise de la greffe au niveau et au-delà des CSH. Cet effet pourrait impliquer des cytokines dérivées des lymphocytes T, des contacts cellules-cellules, ou la stimulation de la différenciation des CSH (Charak et al., 1995; Hexner et al., 2007; Jiang et al., 2002; Martin, 1990). Van Rood et al. ont aussi démontré que la prise de la greffe pouvait être accélérée en appariant les antigènes maternels mineurs non-hérités (« non-inherited maternal HLA antigens », (NIMA)) entre le donneur et le receveur (van Rood et al., 2009). Cette étude suggère que les cellules T du SCO gardent la mémoire des antigènes de leur mère et sont activées suivant leur réexposition chez le receveur, bien que les mécanismes impliqués n’aient pas été examinés en profondeur. Par ailleurs, la fonction des cellules T dépend de leur spécificité antigénique et peut aussi être délétère. Muller et al. ont rapporté que des lymphocytes T matures spécifiques à un AgmH et présents dans l’inoculum du greffon retardent la prise des CSH (Müller et al., 2010). Cependant, il est peu probable que ce processus ait lieu suivant la TSCO du au fait que la grande majorité des lymphocytes T du SCO ont un phénotype naïf.
En savoir plus

317 En savoir plus

Étude des cellules dendritiques chez les patients qui ont subi une greffe de cellules souches allogéniques

Étude des cellules dendritiques chez les patients qui ont subi une greffe de cellules souches allogéniques

1 Résumé La vigueur de la réponse immunitaire générée par les cellules dendritiques (DC) a positionné ces cellules comme médiatrices centrales dans l’activation des lymphocytes T. La vulnérabilité des cellules cancéreuses de leucémie myéloïde chronique (LMC) à l’intervention immunitaire résulte apparemment de la capacité des cellules leucémiques de se différencier en DC. Ces DC ont alors la capacité de présenter des peptides provenant des cellules souches leucémiques aux lymphocytes T. Dans ce travail, nous démontrons que la plupart des patients atteints d’une LMC présentent un déficit important en DC au niveau du sang et de la moelle osseuse avant la greffe de cellules souches allogéniques. Les faibles niveaux de DC circulantes résultent en grande partie d’une perte de la diversité au niveau des cellules progénitrices CD34 + leucémiques au niveau de la moelle osseuse. Ces cellules progénitrices CD34 + présentent d’ailleurs une capacité réduite à se différencier en DC in vitro. Nous avons trouvé qu’un décompte faible de DC avant une greffe allogénique était associé à une diminution significative de la survie et une augmentation considérable du risque de développer une des complications mortelles. Puisque la reconstitution des DC suite à la greffe est absente, notre étude appuie aussi la thèse que ce sont les cellules DC pré greffe qui sont primordiales dans l'effet du greffon contre leucémie (GVL). Dans ce contexte, notre étude suggère que le compte des DC avant la greffe allogénique pourrait servir de marqueur pronostique pour identifier les patients LMC à risque de développer certaines complications suite à une greffe allogénique.
En savoir plus

133 En savoir plus

Facteurs prédictifs du pH au cordon à la naissance

Facteurs prédictifs du pH au cordon à la naissance

47 de baisser le nombre de nouveau-nés en état d’acidose sévère et de complications néonatales graves. Comme pour l’analyse du rythme cardiaque fœtal, des rappels réguliers sur les différents facteurs de risque associés à l’acidose néonatale dans la littérature, les intérêts de la mesure des gaz du sang et l’interprétation du bilan acido-basique au sang du cordon pourraient être utiles afin d’améliorer la prise en charge obstétricale des patientes avec des facteurs de risque identifiés, et de réduire le risque d’acidose et de complications néonatales. Enfin, la sage-femme est très souvent celle qui réalise les gaz du sang au cordon ombilical et doit donc veiller à effectuer le prélèvement selon les recommandations actuelles afin d’assurer une mesure au plus juste de l’équilibre acido-basique du nouveau-né. De plus, une analyse complète systématique des gaz du sang nous permettrait de connaitre la nature de l’acidose, à savoir gazeuse ou métabolique, qui nous orienterait sur le type de surveillance à mettre en place chez l‘enfant.
En savoir plus

57 En savoir plus

Le Sang des Anciens : notes sur les paroles, les images et la science du sang

Le Sang des Anciens : notes sur les paroles, les images et la science du sang

j’ai arraché de mes mains sanglantes (madidum tabo diadema cruentis / ungui- bus abripui) ; ensuite, poussée des malédictions paternelles, va te placer entre les deux frères, et que le glaive rompe ce que la naissance avait uni ! » (1.82-85). Sortie de l’Enfer pour semer la discorde et anéantir la postérité du roi thébain, Tésiphonè a « la peau tendue de poison et gonflée d’un sang pourri (suffusa ueneno / tenditur ac sanie gliscit cutis) ; de sa bouche hideuse s’exhale une vapeur de feu qui porte aux peuples la fièvre, les maladies, la famine, et toujours la mort » (1.106-109). Les conséquences de son intervention ne se laissent pas attendre : lorsque Polynice arrive, accompagné de Tydée, dans la maison de son futur beau-père, le roi d’Argos, qu’il entraînera dans son combat, ils ont « les visages terribles à décrire, meurtris de blessures, les yeux pourris d’une pluie de sang (lacera ora putresque / sanguineo uidet imbre genas) » (1.437-438). Tydée, meurtrier des Thébains envoyés par Étéocle à sa poursuite, suant (gelidus cadit imber anhelo / pectore) et inondé d’horribles flots de sang jaillissant des corps des mourants (crines ardentiaque ora cruentis / roribus et taetra morientum aspergine manant), est comparé au lion qui, après avoir dévoré le troupeau, « lorsqu’il s’est abondamment abreuvé de sang (sanguine multo / luxuriata fames), que son cou et sa crinière trempée de sang corrompu (tabe grauatae / consedere iubae) retombent lourdement, se couche au milieu des cadavres,
En savoir plus

30 En savoir plus

La fondation de la paroisse Notre-Dame de l’Assomption de Cordon

La fondation de la paroisse Notre-Dame de l’Assomption de Cordon

3. Les pressions ecclésiastiques En 1743, le chapitre de la collégiale de Sallanches 64 donne à l’église de Cordon un “réglement perpétuel” consistant à abolir le droit d’introge. Ce droit féodal consistait à verser une somme d’argent au début d’un contrat. En plus, le chapitre de la collégiale de Sallanches demande de payer 96 livres au chapitre, 12 livres au doyen, 6 livres à chaque chanoine, 3 livres aux diacres et sous-diacres, à titre d’étrennes et 100 livres au profit de la mense du chapitre; 6 livres pour le service qui se fait à Cordon pour les seigneurs de Menthon, 3 livres aux chanoines qui vont faire les anniversaires aux vigiles de l’Assomption, Nativité, Purification et dédicaces, 8 sols à celui qui sera député à chacune des 15 fêtes auxquelles le chapitre va dire la messe, entretiendra les bâtiments, percevra tous les droits ordinaires d’un curé et tiendra les registres des baptêmes. En 1767, 14 ans avant le commencement de la construction de la nouvelle église de Cordon au Vuaz, Notre-Dame du Château rapporte encore au chapitre de Sallanches la somme de 128 livres 65 . Pour desservir Notre-Dame du Château de Cordon, le chapitre délégue un de ses membres comme Recteur, lequel y perçoit: casuel, obligations, offrandes, fondations, prémices et produits de quelques biens fonds qui étaient le jardin, et le puits de l’ancien presbytère. Le recteur était tenu aux charges habituelles comme les curés institués. Face à ce réglement perpétuel, la communauté de Cordon se soude et l’opposition se met en marche.... Les archives locales relatent des “chamailleries” entre Sallanches et Cordon. Ces habitants souhaitent avoir leur
En savoir plus

149 En savoir plus

PH au sang de cordon en tant que marqueur de l'asphyxie ‎: corrélation avec le score d'Apgar et autres marqueurs du bien être fœtal‎. Prise en charge en salle de naissance en cas de discordance‎

PH au sang de cordon en tant que marqueur de l'asphyxie ‎: corrélation avec le score d'Apgar et autres marqueurs du bien être fœtal‎. Prise en charge en salle de naissance en cas de discordance‎

51 Il reflète sa fonction circulatoire, respiratoire et son état neurologique. L’étude du pH au sang de ordon est donc également utile. Dans notre étude, la corrélation entre la valeur du pH artériel et le score d’Apgar est significative (r= 0,16, p= 0,006) même si elle reste de faible intensité. En outre, plus le temps après la naissance augmente, plus cette intensité diminue. Cette corrélation est d’autant plus élevée entre les pH inférieur à 7 et Apgar inférieur à 7(r= 0,43, p= 0,001). Or l e score d’Apgar n’est pas un marqueur d’hypoxie ; cependant d’après Hogan et al, un score d’Apgar inférieur à 4 à 5 minutes en serait le reflet [36]. D’après Boog, le pH et le score d’Apgar sont deux paramètres complémentaires pour l’appréciation de l’état néonatal [4]. Dans son étude 73% des nouveaux nés dont le pH était inférieur à 7,10 avaient un Apgar supérieur ou égal à 7 à 5 minutes. Dans notre étude, on retrouve de fortes discordances avec 81% de nouveaux nés avec un score d’Apgar supérieur à 7 à 5 minutes dans une population ayant un pH inférieur à 7,15.
En savoir plus

88 En savoir plus

Coupe le cordon, vole de tes propres ailes !

Coupe le cordon, vole de tes propres ailes !

et  commune (CD132). La spécificité d’action est conférée par leurs chaînes privées, IL-15R et IL-2R. Une diffé- rence essentielle entre ces deux chaînes réceptrices concerne l’affinité de liaison à leurs cytokines respectives. L’IL-2 lie la chaîne IL-2R avec une affinité très inférieure à celle de l’IL-15 pour l’IL- 15R [4] . L’IL-15 peut exercer son action d’une manière « classique », commune à la plupart des autres cytokines : la cis-présentation. Dans ce cas, la cyto- kine est sécrétée sous forme soluble et exerce son action sur une cellule avoisi- nante exprimant à sa surface les chaînes réceptrices de l’IL-15. Plusieurs travaux in vitro et in vivo chez la souris ont mon- tré l’existence d’un mécanisme d’action propre à l’IL-15 : la trans-présentation. Au cours de ce processus, l’IL-15 se fixe à sa chaîne spécifique, IL-15R, à l’intérieur même des cellules produc- trices (cellules dendritiques, macro- phages, cellules stromales, etc.) [5] , puis émerge à la surface, venant activer avec une forte affinité le complexe de transduction CD122-CD132 exprimé à la surface des cellules cibles, comme les cellules T et NK [6, 7] (Figure 1) . Cette activation participe aux événements de la synapse immunologique nécessaires à une activation cel-
En savoir plus

3 En savoir plus

Évaluation du nouvel algorithme de prise en charge des infections materno-foetales du CHU de Grenoble chez les nouveau-nés de terme ≥34SA : nouvel algorithme intégrant le dosage de la procalcitonine au sang du cordon

Évaluation du nouvel algorithme de prise en charge des infections materno-foetales du CHU de Grenoble chez les nouveau-nés de terme ≥34SA : nouvel algorithme intégrant le dosage de la procalcitonine au sang du cordon

61 RESUME Introduction : L’Infection néonatale précoce (INP) reste l’une des principales préoccupations du néonatologue de par la difficulté de son diagnostic et de sa potentielle gravité. De récentes études ont montré qu’un algorithme diagnostique, reposant sur le dosage de la Procalcitonine (PCT) au cordon, présentait une bonne valeur diagnostique. Le CHU de Grenoble, a intégré ce dosage dans son nouveau protocole. L’objectif principal de notre étude était de prouver que ce nouveau protocole permettait de diminuer le taux d’antibiothérapie néonatale sans passer à côté de réelles infections bactériennes. Patients et Méthode : Tous les nouveau- nés, nés au CHU de Grenoble avec un âge gestationnel ≥34SA mis sous
En savoir plus

63 En savoir plus

Sang et nazisme

Sang et nazisme

particulière, pure de tout mélange" (La Germanie, IV). De cette prétendue pureté originelle du sang germanique, ils déduisirent sa supériorité ontologique (Chapoutot, 2008, p. 19-21). Ils s'inspirèrent également des deux grands courants de pensée qui nourrirent la question raciale au XIXe siècle: le racialisme de Joseph Arthur de Gobineau et de ses héritiers spirituels, qui hissa le dogme de l'inégalité des races au rang de vérité d'évidence et fit de la race le seul moteur de l'Histoire; et la biologie humaine d'inspiration darwinienne, qui mit en évidence le rôle de l'hérédité et de la sélection dans le destin des individus et des peuples. Cette double approche de la question du sang imprégna nettement l'idéologie nazie. Un discours tantôt métaphysique, tantôt physico-biologique
En savoir plus

3 En savoir plus

Le cordon ombilical humain, source de cellules pour le génie tissulaire : isolement, caractérisation et production de substituts humains

Le cordon ombilical humain, source de cellules pour le génie tissulaire : isolement, caractérisation et production de substituts humains

1.2 Le génie tissulaire 1.2.1 Introduction et définition Puisque le pouvoir de régénération des tissus du corps humain est souvent limité, il y a un besoin toujours croissant de trouver des alternatives afin d’améliorer la qualité de vie des personnes qui souffrent soit de maladies génétiques ou acquises, de lésions corporelles, ou de détérioration physique. La greffe allogénique de certains tissus et organes s’effectue depuis plusieurs décennies – on peut penser aux greffes de rein, de coeur, de moelle osseuse, de poumon, de foie et de cornée – mais la pénurie majeure de donneurs d’organes pour la greffe, ainsi que les problèmes associés aux traitements immunosuppresseurs à long terme et au rejet des greffes, se traduisent par la recherche d’autres solutions pour répondre à la demande qui ne cesse d’augmenter. Les prothèses produites à partir de biomatériaux, telles les valves cardiaques et les vaisseaux sanguins, ont certainement sauvé des vies, mais leurs limites intrinsèques ne permettent pas le recours à cette option de façon courante. Les matériaux synthétiques ne peuvent jamais s’adapter aux besoins et à la physiologie changeants du corps, et leur intégration aux tissus du corps peut être problématique, avec la rigidité, la fibrose, l’inflammation chronique, l’obstruction, et la durée de vie utile étant quelques-uns des désavantages rencontrés. Alors, d’autres solutions doivent être envisagées pour combler cette nécessité de tissus de remplacement, et une des options les plus intéressantes et polyvalentes est la production de tissus adaptés au besoin par les méthodes du génie tissulaire.
En savoir plus

232 En savoir plus

Show all 3513 documents...

Sujets connexes