Haut PDF Burnout chez les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech

Burnout chez les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech

Burnout chez les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech

Notre étude a permis de montrer une corrélation entre le sexe et la dépersonnalisation : les hommes avaient un sore de dépersonnalisation plus élevé que les femmes (différence statistiquement significative P=0,031). La plupart des recherches avait retrouvé une dépersonnalisation élevée chez les hommes ; L’étude de D. Truchot chez les médecins libéraux de Champagne Ardenne a montré que les hommes avaient un score de dépersonnalisation plus élevé que les femmes avec une différence statistiquement significative ; Les scores moyens respectifs sont : 9,86 et 6,22 avec p inférieur à 0,000005(57), aussi L’étude de Clémentine VAQUIN-VILLEMINEY portant sur la prévalence du burnout en médecine générale a abouti au même résultat que le notre avec P=0,023(12). Parallèlement, C MASLCH évoque le fait que les différentes composantes du syndrome pouvaient être réparties inégalement en fonction du sexe : les femmes souffriraient plus d’épuisement émotionnel (donnée non retrouvée dans notre étude), tandis que les hommes déshumaniseraient plus les relations (donnée trouvée dans notre étude) et souffriraient plus d’un manque d’accomplissement personnel (à la différence de ce qui a été trouvé dans notre étude) (58).L’étude de Sabrina (burnout chez les médecins libéraux de Tahiti) et l’étude de C.ZETER(59) concernant les médecins généralistes de la région Poitou-Charentes ont aboutit au même résultat que le notre :les hommes avaient un score de dépersonnalisation plus élevé que les femmes, mais statistiquement non significatif. En revanche, l’étude de D.TRUCHOT sur le burnout des étudiants en médecine de la faculté de Reims n’a pas trouvé une différence significative entre le sexe et la dépersonnalisation (13).
En savoir plus

104 En savoir plus

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

Connaissances, attitudes et pratiques vis‐à‐vis du tabagisme chez les étudiants de la FMPM                                          La lutte contre le tabagisme est devenue l’une des premières préoccupations de santé publique et l’un des principaux objectifs du plan de lutte contre le cancer [1]. À ce titre, le tabagisme est paradoxalement tout à la fois le sujet triomphal des études épidémiologiques, mais aussi le principal échec de la santé publique puisque, en dépit de la multitude de connaissances accumulées sur ce thème, il n’a pas été possible (et rien ne laisse espérer que cela le devienne dans un avenir proche) d’éradiquer ce véritable fléau. Ce serait pourtant le seul moyen de voir disparaître les maladies – au premier rang desquels les cancers – qu’il provoque. En effet, le rôle du tabac dans la genèse de plusieurs maladies mortelles pourtant évitables n’est plus à démontrer, telle que un certain nombre de cancers notamment le cancer bronchique, le cancer de la vessie, les cancers de la sphère ORL (bouche, larynx….) ainsi que les maladies coronaires, les accidents cardiovasculaires, les broncho-pneumopathies chroniques obstructives... et la liste est bien longue et inquiétante [2].
En savoir plus

110 En savoir plus

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

Page 48 IV.2.11. Motivations d’un éventuel arrêt du tabagisme Notre étude et certains travaux [25,78] montrent que les raisons d’un éventuel arrêt du tabagisme sont représentées par "donner le bon exemple à leurs enfants" et aux autres enfants" (tableau XXXIX). Pour une autre étude faite chez les étudiants en médecine [15], les raisons personnelles étaient évoquées en premier lieu, notamment "protéger sa santé" (66,7 %) et "discipline personnelle" (62,1 %). Pour Chader [24], le motif le plus souvent invoqué est le danger que représente le tabac pour la santé.
En savoir plus

91 En savoir plus

La prvalence et les caractristiques  des troubles anxieux et dpressifs   chez les tudiants de la facult de mdecine  et de pharmacie de Marrakech

La prvalence et les caractristiques des troubles anxieux et dpressifs chez les tudiants de la facult de mdecine et de pharmacie de Marrakech

3.3. Le niveau d’étude : Le système des études médicales au Maroc durent sept ans après un accès régulé à la faculté, cela commence par deux premières année pendant lesquelles l’étudiant reçoit des sciences fondamentales ou précliniques, suivies de trois années où il commence les stages hospitaliers pendants les matinées et les enseignements théoriques l’après-midi, suivi de la dernière étape où il n’y a que des stages hospitaliers au niveau des centres hospitaliers universitaires à la sixième année et au niveau des hôpitaux périphériques pendant la septième année durant laquelle ,il passe les examens cliniques de fin d’étude et commence à préparer la thèse pour l’obtention du diplôme de doctorat en médecine. En général les études médicales sont marquées par un programme et un volume horaire très important.
En savoir plus

115 En savoir plus

Connaissances des bienfaits et des méfaits du Soleil sur la peau et de la photoprotection. Enquête auprès des étudiants en médecine et en pharmacie de Rouen

Connaissances des bienfaits et des méfaits du Soleil sur la peau et de la photoprotection. Enquête auprès des étudiants en médecine et en pharmacie de Rouen

Suite à une thèse réalisée en 2010, il paraît judicieux d’évaluer les connaissances des étudiants, de la deuxième à la sixième année des filières de médecine et de pharmacie de la faculté de Rouen, sur plusieurs thèmes : les rayons UV, leurs effets sur la peau, la cancérologie cutanée, la photoprotection ainsi que leur comportement vis-à-vis des UV. Bien que certaines questions posées manquent de précision, les étudiants en médecine et en pharmacie ont des connaissances sur les effets néfastes du soleil sur la peau mais qui sont insuffisantes, notamment celles concernant la photoprotection, qui sont inexistantes. De plus, il n’a pas été montré de différences significatives avec la progression du cursus universitaire. Les effets néfastes sont identifiés pour les rayons UV naturels et artificiels (le vieillissement cutané et les cancers cutanés), mais la non différenciation UVA/UVB naturels et la persistance de croyances pour les UV artificiels (comme la synthèse de la vitamine D ou la préparation de la peau aux expositions solaires) sont problématiques. Pour la cancérologie cutanée, les acquis sont insuffisants : le mélanome est identifié en tant que cancer ayant le pronostic le plus sombre mais devrait l’être encore plus et les facteurs de risque de son développement ne le sont pas car les étudiants ne peuvent en citer que deux ou trois. Enfin, pour la photoprotection, les étudiants savent uniquement qu’il faut appliquer un PPS et ont en plus, des connaissances fausses sur le bronzage. Concernant les habitudes des étudiants, ces derniers ont conscience qu’il est nécessaire d’appliquer un PPS et le bronzage bénéficie toujours d’une très bonne image mais plutôt obtenu de manière naturelle.
En savoir plus

167 En savoir plus

valuation des sances des gestes et soins durgence  la facult de mdecine et de pharmacie de Marrakech

valuation des sances des gestes et soins durgence la facult de mdecine et de pharmacie de Marrakech

Malgré cela, presque la totalité des étudiants ont recommandé ce type de formation ainsi qu’un nombre important d’entre eux a souhaité faire partie de l’équipe GSU. Résultats semblables à ceux d’une étude similaire faite en juillet 2011, où un questionnaire auto-administré a été envoyé à 334 étudiants de la Faculté de médecine de l’Université d’Angers (France), respectivement inscrits en DES de médecine générale ( n = 212) ou en année de thèse pour le diplôme d’état de docteur en médecine ( n = 122) pour recueillir la perception des étudiants relativement à leur aptitude à réaliser les gestes de premiers secours et les gestes médicaux d’urgence, explorait leurs connaissances déclaratives dans le domaine du secourisme et sollicitait enfin leur niveau de satisfaction relativement à la formation aux gestes de premiers secours et d’urgence qu’ils avaient reçu et leurs souhaits à cet égard.[7].
En savoir plus

114 En savoir plus

Projet de réorganisation de l'enseignement de l'hématologie biologique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Oujda

Projet de réorganisation de l'enseignement de l'hématologie biologique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Oujda

 Les travaux dirigés seront interactifs organisés en groupes ou même en amphithéâtre. Chaque séance traitera des cas cliniques autour d’un thème donné. L’étudiant devra réviser son cours avant la séance de l’ED. Au cours de la séance du ED, nous demanderons à des volontaires de répondre aux questions dans un contexte interactif entre les autres étudiants et l’encadrant pédagogique.

43 En savoir plus

Évaluation de la perception de l'enseignement de la pharmacologie à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Oujda

Évaluation de la perception de l'enseignement de la pharmacologie à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Oujda

Page 5 sur 22 Introduction La formation universitaire repose sur une interaction constante entre l'enseignant et ses étudiants. Pour assurer une amélioration continue de cette formation, il est nécessaire d'instaurer un dialogue entre le professeur et les étudiants. Une des formes de ce dialogue est l'évaluation de l'enseignement. L’évaluation occupe une place essentielle dans le processus enseignement- apprentissage. Si enseigner consiste à se fixer des objectifs en tenant compte de la situation de départ des apprenants, à mettre ensuite en œuvre des stratégies didactiques appropriées pour atteindre ces objectifs, il est évident que cette action n’aurait pas de sens si on ne pouvait pas disposer d’un feed-back, soit tout au long du processus de l’action didactique, soit à la fin de cette action pour apprécier dans quelle mesure et jusqu’à quel point les objectifs assignés ont été atteints par les enseignés, d’où l’importance de l’évaluation dans le processus éducatif.
En savoir plus

23 En savoir plus

Les sentiers d’une innovation pédagogique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Haïti

Les sentiers d’une innovation pédagogique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Haïti

Les objectifs opérationnels décrivent normalement dans le détail ce qu’on attend des étudiants au terme d’un enseignement. Les informations concordantes recueillies tant des étudiants que des enseignants ou des responsables font état d’objectifs pédagogiques non explicités. Si pour certains enseignements ils seraient définis, il est possible qu’ils soient en accord avec la finalité de la formation. Quoi qu’il en soit, chaque enseignant agit seul, comme bon lui semble. La coordination en ce qui concerne les enseignements au sein des départements n’existe que dans les documents. Pourtant, définir les objectifs opérationnels garantirait aux enseignants la possibilité de distinguer explicitement l’essentiel du superflu dans ce qu’ils envisagent d’enseigner et aussi d’apprécier s’ils ont les moyens d’atteindre leurs objectifs. Dans cette logique, pour les étudiants ; disposer d’objectifs, leur permettrait de savoir ce que l’enseignant attend d’eux. Savoir ce qu’un enseignant attend de lui est le profond désir de tout étudiant. Dans les témoignages lors du focus groupe, ils l’ont très clairement exprimé. En l’absence d’objectifs explicités, les sujets d’examens deviennent les objectifs de fait des enseignements. Ceci est le credo de tout étudiant. On comprend bien le comportement de ces étudiants qui se réfèrent aux annales dans le cadre de leur apprentissage. Or, à l’analyse des sujets d’examens, nous avons noté que, pour des étudiants en médecine, loin de les porter à développer des capacités de jugement ou de les stimuler à réfléchir, les questions d’examens se limitent à susciter chez eux le recours à la mémoire éphémère. Heureusement qu’ils en sont conscients dans une certaine mesure. Brillants, ils s’adaptent. On constate même qu’ils deviennent des autodidactes, avec les limites imposées par ce genre d’apprentissage.
En savoir plus

98 En savoir plus

Évaluation du cours de Physiologie Cardiovasculaire de la Faculté de Pharmacie de l’UNDH (2e année)

Évaluation du cours de Physiologie Cardiovasculaire de la Faculté de Pharmacie de l’UNDH (2e année)

La faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université Notre Dame D’Haïti (UNDH), depuis novembre 1996, vise à former des professionnels de la santé capables de faire face aux nombreux problèmes médico-sanitaires que confronte notre milieu. Au cours de la période de formation, les étudiantes et étudiants acquièrent un bagage théorique solide mais aussi une connaissance pratique des divers environnements dans lesquels ils seront appelés à appliquer l'expertise reçue. Depuis 3 ans la faculté de pharmacie a vu le jour et compte actuellement 3 promotions. Le cours de physiologie cardiovasculaire à travers cette faculté s’effectue en 2e année sur une période de 6 mois à raison de 2 heures par semaine.
En savoir plus

35 En savoir plus

Burnout chez les infirmiers de Ouarzazate

Burnout chez les infirmiers de Ouarzazate

L’age moyen des infirmiers de notre échantillon était de 44,78±8,75 ans, avec 51% de femmes et 49% d’hommes, la majorité des infirmiers étaient mariés (84,2%), plus des deux tiers (70,6%) travaillait depuis plus de 20ans, presque la moitié travaillait dans un service chirurgical (44,1%). Selon les critères du MBI : 74,5% des infirmiers avaient un épuisement émotionnel important, 17,6% souffraient de déshumanisation élevée et 34,3% avaient un accomplissement personnel faible. L’analyse a démontré que l’épuisement émotionnel diminue après 50 ans ainsi que l’accomplissement personnel, le sexe n’a pas d’effet sur le burnout, être infirmier polyvalent dans un service chirurgical et travailler en alternance augmentent l’épuisement émotionnel, la pratique de sport diminue de façon significative l’épuisement émotionnel, et la conviction du choix de la profession augmente l’accomplissement personnel.
En savoir plus

113 En savoir plus

La Faculté de médecine de l’Université Laval et la médecine à Québec : quelques notes historiques

La Faculté de médecine de l’Université Laval et la médecine à Québec : quelques notes historiques

Au début de la colonie, les médecins et les chirurgiens recevaient leur formation médicale en France. La loi exigeait qu’un chirurgien-barbier fasse partie de tous les équipages à bord des navires français. Plusieurs de ces chirurgiens, souvent bien formés pour l’époque, soit au Collège Royal de Saint-Côme à Paris, soit à l’École de la marine de Metz, s’établirent en Nouvelle-France. Ainsi, en 1648, la Nouvelle-France comptait 241 habi- tants, dont 15 chirurgiens et apothicaires. L’adminis- tration royale du roi de France tint à centraliser l’édu- cation supérieure au sein de la métropole. C’est pourquoi pendant longtemps, pour devenir médecin au Québec, il fallut faire son apprentissage auprès d’un praticien reconnu. Les gouverneurs de la Nouvelle- France émirent plusieurs ordonnances destinées à réglementer l’exercice de la médecine et de la chirurgie ; celles-ci furent reconduites sans modifications impor- tantes par les autorités britanniques après la Conquête. L’efficacité de ces mesures étant limitée, on observa une dégradation progressive de la qualité de la pratique
En savoir plus

5 En savoir plus

Rapport - Comité sur l'enseignement de la médecine du travail et de la médecine environnementale à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal

Rapport - Comité sur l'enseignement de la médecine du travail et de la médecine environnementale à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal

On trouve plusieurs problèmes relatifs à la qualité des soins dans les champs de la pratique médicale liés à la médecine du travail et à la médecine environnementale. Ces problèmes réfèrent généralement à des lacunes dans les compétences spécifiques nécessaires à ces aspects de la pratique, tant pour la médecine de famille que pour diverses spécialités. On note, entre autres, une méconnaissance de l’impact sanitaire réel du milieu de travail et de l’environnement, et l’oubli de tenir compte du milieu de travail et de l’environnement dans l’anamnèse, ainsi que dans le diagnostic différentiel et le diagnostic étiologique. Les médecins de famille ne perçoivent pas leur rôle dans les problèmes reliés à l’environnement. On remarque aussi la méconnaissance des lois et des rôles attendus du médecin, ce qui cause des préjudices aux patients quant aux démarches médico-administratives et à l’exercice de leurs droits. La méconnaissance des milieux de travail et des risques associés ainsi que des ressources existantes et comment y accéder ont aussi un impact sur les processus d’assignation temporaire ou permanente de réintégration au travail. Les médecins omnipraticiens sont mal préparés pour faire face aux problèmes de santé au travail touchant le système musculosquelettique (incluant les douleurs chroniques) et la santé mentale, lesquels engendrent une morbidité importante. Par ailleurs, l’accès aux services spécialisés est insuffisant, et le cadre habituel des consultations cliniques ne permet pas le temps nécessaire pour obtenir les informations sur le milieu de travail ou communiquer avec les partenaires. Des problèmes éthiques existent, entre autres, quant à la confidentialité des données, l’impartialité des avis, la détermination des aptitudes au travail et la pertinence des examens de dépistage, et il existe un problème quant à la qualité, l’objectivité et l’accessibilité des expertises. Il y a une méconnaissance du corpus de connaissances nécessaires à la pratique de ce type de médecine, quelle que soit la spécialité, par exemple en ce qui concerne l’évaluation des facteurs de risque professionnels et de leurs effets sur la santé.
En savoir plus

80 En savoir plus

Déclin des scores d'empathie chez les étudiants en médecine : est-ce grave docteur ?

Déclin des scores d'empathie chez les étudiants en médecine : est-ce grave docteur ?

2/ les femmes présentaient des scores d’empathie plus élevés que les hommes (F (1, 1341) = 35.6 ; p < .001) ; 3/ en première année, les étudiants en médecine démontraient des scores significativement plus élevés que les étudiants en commerce

1 En savoir plus

Étude sur la direction de thèse de médecine générale à la faculté de médecine d'Amiens

Étude sur la direction de thèse de médecine générale à la faculté de médecine d'Amiens

On remarque également que pour une partie importante de la population interrogée la direction de thèse représente un devoir personnel. Cela peut être expliqué par le fait qu’une grande partie des directeurs de thèse provient du milieu universitaire en ayant un poste au CHU ou un rôle au sein du DMG et se sente donc investie d’un devoir de formation et de contribution à la recherche. Il faut rappeler que les maitres de stage qui prennent des SASPAS ont dans leur contrat un engagement pédagogique envers le DMG qui comprend la participation à des travaux de recherche et direction de thèse. Pour autant cela ne résout pas totalement le problème de l’indemnisation du temps passé qui notamment pour les généralistes installés est un temps pris au-delà de la journée de travail. Cette demande a été formulée par plusieurs directeurs : « prévoir une rétribution du directeur de thèse », « prévoir un budget alloué aux travaux de recherche ». La PEDR pourrait être une solution mais ses conditions actuelles d’attribution ne sont qu’exceptionnellement réunies pour les directeurs de thèse de médecine générale.
En savoir plus

60 En savoir plus

Évolution des préparations médicamenteuses à l'officine au travers de données collectées sur la période 2002-2010 dans le cadre de stages de fin d'études des étudiants de la faculté de pharmacie de Grenoble

Évolution des préparations médicamenteuses à l'officine au travers de données collectées sur la période 2002-2010 dans le cadre de stages de fin d'études des étudiants de la faculté de pharmacie de Grenoble

Une réfection des locaux a également eu lieu, à la même période, pour se conformer aux exigences (une salle dédiée à chaque type de préparation : gélules, pommades, tisanes,… et présence de hottes à flux laminaire. Concernant la seconde pharmacie, la décision de mettre en place un système d’assurance qualité est venue du titulaire qui, très intéressé par l’initiation d’une démarche qualité, notamment au préparatoire, a sollicité l’aide de l’étudiante stagiaire de sixième année de l’époque pour réaliser un travail de mise à jour des procédures qualité existantes (chaine du froid, dispensation de stupéfiants,…) et de rédaction de documents qualités liés à la préparation magistrale.
En savoir plus

77 En savoir plus

Évolution du burnout chez les internes de médecine générale d'Île-de-France durant leurs trois années d’internat

Évolution du burnout chez les internes de médecine générale d'Île-de-France durant leurs trois années d’internat

Ces groupes pourraient être mis en place de manière systématique auprès des internes de médecine générale dans le cadre de leur formation médecin-malade. 4.3.2.2.6. Participation des internes aux revues de morbi-mortalité La revue de morbi-mortalité est une analyse collective, globale et rétrospective de cas ayant pu mener au décès, la survenue d'une complication ou qui aurait pu causer un événement grave chez un patient 80 . Grâce à cette analyse, la mise en évidence des forces et faiblesses de la prise en charge étudiée pourra permettre de mettre en place des actions d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Souvent, les internes sont mis à part de ces revues de morbi-mortalité, étant enjoints d'assurer la continuité des soins en salle ou n'étant tout simplement pas mis au courant de la procédure. Ces revues de morbi-mortalité seraient pourtant des lieux importants de formation des internes, leur permettant notamment de réfléchir à leur pratique future.
En savoir plus

211 En savoir plus

État de santé des internes de Médecine de la Faculté de Marseille

État de santé des internes de Médecine de la Faculté de Marseille

Les scores sur ce sujet retrouvés dans notre étude et les autres enquêtes réalisées auprès des internes (et de la population médicale dans son ensemble) reflétaient à mon sens 2 choses : le (très) mauvais état de santé psychologique global et son urgence afin d’éviter son explosion épidémiologique. Comment aborder des pistes de solutions tant le problème est complexe ! Car à l’inverse du problème de l’état de santé physique, les sources des problèmes psychologiques relevés étaient le plus souvent systémiques (administration, universitaires, place et rôle de l’interne mal définis dans certains services difficultés relationnelles interservices, « chantage » pour l’obtention d’un poste post-internat…), ancrés voire même encore transmis de génération en génération (« machisme » latent, cooptation par l’épreuve, humiliation …). Des problèmes systémiques d’autant plus important dans les grands centres hospitaliers, synonymes d’anonymat (surtout pour les internes de médecine générale, qui n’y font généralement qu’un stage ou deux). Toutefois, quelques tentatives d’amélioration sont tentées, comme à la faculté d’Aix-Marseille, où un enseignement aux internes des techniques de « méditation pleine conscience » devrait être mis en place. L’étude No Burnout de M.BAILLARGEAT, Poitiers, 2015 (61) mettait en effet en relief une réelle amélioration de la dimension « Accomplissement Personnel », du MBI en général, ainsi qu’une diminution de l’anxiété et des symptômes dépressifs.
En savoir plus

132 En savoir plus

Évaluation de l'enseignement de l'anatomie ORL en 2e année de médecine à la faculté de médecine d'Oujda

Évaluation de l'enseignement de l'anatomie ORL en 2e année de médecine à la faculté de médecine d'Oujda

 Notons aussi une certaine appréciation de la passivité et de l’absence de préparation exigée en cours magistral Autre point crucial qui retient l’attention est la demande en séances de dissection cadavérique. En effet, malgré les animations 3D et les maquettes, les étudiants sont restés sur leur faim. Ils veulent du concret et du palpatoire.

19 En savoir plus

Développer les compétences en recherche chez les étudiants en médecine: une intervention éducative d'apprentissage en équipe

Développer les compétences en recherche chez les étudiants en médecine: une intervention éducative d'apprentissage en équipe

Keywords: training for research, team-based learning, training program assessment Introduction Dans le contexte du cursus médical, en particulier durant l ’apprentissage des sciences fondamentales, la formation à la recherche est souvent considérée comme sous-représentée [ 1 ]. The European Science Foundation et The World Federation for Medical Education recommandent pourtant que les programmes d ’ensei- gnement médical de premier cycle et les programmes d ’enseignement médical spécialisés participent au déve- loppement des compétences de recherche et que les principes de l ’Evidence-Based Medicine (EBM) soient abordés très tôt [ 2 , 3 ]. Bien que les moyens nécessaires pour atteindre l ’objectif ne soient pas toujours expli- cites, la consultation des différents référentiels de compétences des facultés de médecine con firme cette volonté d ’inscrire la formation à la recherche parmi les objectifs pédagogiques [ 4 – 6 ].
En savoir plus

10 En savoir plus

Show all 10000 documents...