Haut PDF Les brlures graves de l'enfant : Epidmiologie et facteurs pronostics ( propos de 163 cas)

Les brlures graves de l'enfant : Epidmiologie et facteurs pronostics ( propos de 163 cas)

Les brlures graves de l'enfant : Epidmiologie et facteurs pronostics ( propos de 163 cas)

Les brûlures chez l’enfant affectent souvent certaines zones anatomiques importantes, telles que le visage, le cou et les mains, et Comparativement aux adultes, les enfants ont une peau fine, donc de petites quantités de liquides chauds peuvent infliger des brûlures graves. En outre les effets d'immunodéficience des brûlures graves, le séjour à l'hôpital ; les procédures diagnostiques et thérapeutiques augmentent les risques des morbidités et de mortalité, ces risques ont été améliorés dans les pays développés, par contre l’absence des centres spécialisés, d’une prise en charge extra –hospitalière précoce sont responsable des taux élevés de mortalité dans les pays en développement. L’infection reste la cause la plus fréquente des morbidités et de mortalité à la suite des brûlures . Cette mortalité varie en fonction de différents facteurs : comme l'âge des patients, en particulier la population pédiatrique âgée de moins de 4 ans qui restent la plus exposée. En outre le type , les mécanismes des brûlures et le délai d’admission ont été associés à une augmentation des taux de mortalité avec des morbidités physiques, fonctionnelles et psycho –sociale à long et à court terme, ceci est d’autant plus grave que la
En savoir plus

99 En savoir plus

Epidmiologie des brlures graves admises en ranimation pdiatrique

Epidmiologie des brlures graves admises en ranimation pdiatrique

L a majorité de ces brûlures est accidentelle, et par conséquent évitable, occupant une place particulière parmi les accidents domestiques de l’enfant [3]. Leurs mécanismes sont multiples, dominés par l’ébouillantement [4-5]. Elles constituent un problème majeur de santé publique dans le monde, en particulier dans les pays en voie de développement [6]. Elles sont responsables d’une lourde morbi-mortalité [7], à fortiori au sein de la population pédiatrique, compte tenu de l’atteinte assez fréquente de certaines zones anatomiques, des effets d'immunodéficience occasionnée par ses lésions graves, de la pénurie des structures et de filières de soins, matérialisée par l’absence de centres spécialisés et d’une prise en charge extrahospitalière précoce. En outre, d’autres facteurs comme l'âge, le mécanisme, le délai d’admission et surtout l’infection, alourdissent d’avantage le pronostic et sont sources de séquelles physiques et fonctionnelles, ainsi que d’handicap psychologique à court et à long terme. Ceci est d’autant plus vrai quand cet événement très marquant survient dans un moment où la croissance, l’image corporelle et le développement psychologique de l’enfant sont en plein remaniement [8-9].
En savoir plus

132 En savoir plus

Epidmiologie et facteurs pronostiques des envenimations scorpioniques

Epidmiologie et facteurs pronostiques des envenimations scorpioniques

Dans notre étude, nous avons enregistré 33 décès, soit 10,12 % de l’ensemble des patients admis au service de réanimation pour prise en charge d’une envenimation scorpionique durant quatre années. Cette mortalité élevée est expliquée d’une part, par les formes exclusivement graves que nous admettons et d’autre part, par le retard ainsi que l’insuffisance de la prise en charge initiale des patients. Enfin, rappelons que le centre hospitalier universitaire de Marrakech abrite le seul service de réanimation pédiatrique de tout le sud du Maroc où convergent l’ensemble des enfants, tout âge confondu, gravement atteints par diverses pathologies et où le nombre des envenimés scorpioniques admis est en perpétuel augmentation. La mortalité est due dans la majorité des cas à une défaillance cardio-circulatoire, ce qui rejoint les données de la littérature [59, 105, 106]. Néanmoins, nous avons noté la survenue chez un enfant d’une ischémie cérébrale étendue ayant rapidement évolué vers la mort cérébrale. Cette cause inhabituelle de décès est une complication très rare des envenimations scorpioniques ; quelques cas seulement sont décrits à travers le monde [102, 107].
En savoir plus

133 En savoir plus

Neurodata : devenir à six mois et facteurs pronostics des hémorragies sous arachnoïdiennes prises en charge au CHU de Caen entre novembre 2015 et octobre 2017

Neurodata : devenir à six mois et facteurs pronostics des hémorragies sous arachnoïdiennes prises en charge au CHU de Caen entre novembre 2015 et octobre 2017

30 neurochirurgicale). Le score WFNS avait le plus puissant impact pronostic. Le SAHIT a une aire sous la courbe ROC de 0,8. Il n’est obtenu qu’après avoir une imagerie cérébrale avec injection et avoir réalisé le traitement étiologique, et est donc utilisable afin d’établir un pronostic en réanimation, et peut aider à prendre une éventuelle décision de LATA et délivrer une information aux proches. En revanche, il n’est pas utilisable lorsqu’il s’agit de prendre en charge une HSA avant le rapprochement du centre de référence, au moment où peut se poser la question de la limitation thérapeutique pour les patients les plus graves. Lors de l’appel pour la prise en charge d’une HSA, il serait intéressant d’avoir des critères précis et simples identifiant les patients avec un pronostic extrêmement défavorable comprenant le décès et l’état végétatif permanent (GOSe 1 et 2). Nous avons identifié des facteurs pouvant nous prédire une évolution défavorable, mais il n’existait pas de combinaison permettant une discrimination totale.
En savoir plus

51 En savoir plus

Facteurs psychologiques reliés à la satisfaction conjugale et l'ajustement parental lors de l'arrivée d'un enfant

Facteurs psychologiques reliés à la satisfaction conjugale et l'ajustement parental lors de l'arrivée d'un enfant

Au plan scientifique, cette étude est la première de cette nature à être réalisée auprès de la population canadienne francophone, en plus d’être la première à examiner la contribution de l’intolérance à l’incertitude et du perfectionnisme mésajusté par rapport aux variables d’ajustement parental après l’arrivée d’un enfant. Elle est également l’une des premières études à s’intéresser aux prédicteurs de l’alliance parentale et à contrôler pour un ensemble de variables anxio-dépressives. L’étude appuie les résultats des études préalables où l’attachement prédit la satisfaction conjugale et spécifie qu’à l’arrivée d’un enfant, l’évitement de l’intimité plus particulièrement, est lié négativement à la satisfaction conjugale, à l’alliance parentale et positivement au stress parental. Le perfectionnisme mésajusté et l’intolérance à l’incertitude semblent être liés chez les mères à un niveau de stress parental plus élevé. Finalement, le résultat de l’étude indiquant l’absence de différence significative entre les variables à l’étude en fonction du nombre d’enfants, est unique. Effectivement, la majorité des études qui s’intéressent à l’arrivée d’un enfant examinent la transition à la vie familiale, donc l’arrivée d’un premier enfant. À notre connaissance, aucune étude n’a exploré à ce jour le rôle modérateur possible du nombre d’enfant sur certaines variables d’ajustement à l’arrivée d’un enfant.
En savoir plus

196 En savoir plus

Epidmiologie des entrobactries multirsistantes productrices de carbapnmase  lHIT

Epidmiologie des entrobactries multirsistantes productrices de carbapnmase lHIT

Services médicaux 22 ND 14.7 ND 25 Externe 11 2.38 2.3 ND ND Ce taux élevé est la conséquence de multiples facteurs :tels que la fragilité de cette population, la longue durée d’hospitalisation, le nombre élevé d’hospitalisation, la sévérité de la maladie et la présence de comorbidité, l’usage d’un certain nombre de dispositifs invasifs (sondes urinaires, cathéters, intubation…), ainsi que la durée de leur utilisation, les traitements antibiotiques multiples ou à large spectre, la pression de sélection antimicrobienne élevée, la densité de soins conduit à de multiples opportunités de transmission de bactéries résistantes entre les patients, soit par les mains du personnel soit par le matériel partagé. On est confronté donc à un risque d’infections plus graves par les bactéries multirésistantes (BMR) que dans les autres services. [78-79]
En savoir plus

132 En savoir plus

Epidmiologie de linfection  ACINETOBACTER baumannii au CHU de Marrakech

Epidmiologie de linfection ACINETOBACTER baumannii au CHU de Marrakech

Les épidémies d’A.baumannii au sein de nos structures hospitalières restent très difficilement maitrisables et contribuent à la persistance d’un réservoir à partir du quel les malades sont contaminés régulièrement. Elles sont favorisées également par les mouvements des malades ou du personnel ou à l’exposition à une source de contamination commune expliquant les épidémies monoclonales en milieu hospitalier. Ces infections touchent principalement les patients débilités, admis en réanimation, mis sous ventilation mécanique. Le milieu hospitalier présente ainsi la niche écologique idéale pour l’infection à A.baumannii avec tous les autres facteurs de risque (chirurgie récente, cathéters centraux, trachéotomie, nutrition parentérale, traitement par Céphalosporines, Fluoroquinolones ou Carbapénèmes).
En savoir plus

131 En savoir plus

Traumatismes graves du rein

Traumatismes graves du rein

Des auteurs retrouvent un taux de complications plus fréquentes en cas d'abstention chirurgicale, mais ces descriptions précèdent le scanner et par conséquent sont limitées par un bilan radiologique préopératoire moins performant [103]. Dans ces traumatismes graves, l'attitude thérapeutique tend à rejoindre celle utilisée pour les traumatismes fermés, c'est à dire une abstention chirurgicale chez des patients stables hémodynamiquement et dont le bilan radiologique a permis une évaluation complète des lésions notamment avec le scanner. En cas d'exploration chirurgicale pour des lésions abdominales, le cliché d'urographie peropératoire permet une évaluation des lésions rénales dans 68 % des cas [101, 105, 106] et donc la plupart du temps, l'absence d'exploration de la loge rénale. Pour certaines équipes [103] ce cliché n'est pas assez sensible pour la détection d'un traumatisme rénal majeur et l'opérateur ne doit pas se baser sûr ces seules données pour décider d'intervenir ou non.
En savoir plus

159 En savoir plus

L’influence cumulative des facteurs de risque psychosociaux et économiques sur la qualité de la relation mère-enfant

L’influence cumulative des facteurs de risque psychosociaux et économiques sur la qualité de la relation mère-enfant

Le fait d’être économiquement défavorisé est susceptible de diminuer la capacité du parent à être attentif et sensible aux besoins de son enfant parce que les difficultés économiques subies par les parents augmenteraient la pression économique ressentie par ces derniers. Les préoccupations et les pressions financières génèrent de la pression et du stress sur les parents qui influenceraient l'état émotionnel de ces derniers (Rose-Krasner, Rubin et Booth, 1998), ce qui influence la relation parent-enfant. De plus, avec les faibles revenus, plusieurs conditions sont souvent concomitantes comme le fait d’être monoparental, d’avoir un faible niveau d’éducation, d’être sans emploi et d’être jeune (Brooks-Gunn et Duncan, 1997). Ils risquent donc de se montrer moins attentifs à leur enfant, moins chaleureux, moins sensibles, moins enclins et moins aptes à interagir de façon appropriée avec lui (Bigras et Paquette, 2000; Wray, 2015). Effectivement, la qualité parentale est réduite puisqu’elle est affectée par l’instabilité et le stress reliés aux conditions de pauvreté. Quant à elles, les mères avec un niveau socioéconomique plus élevé reconnaîtraient et répondraient plus adéquatement aux signaux des enfants, structureraient mieux les interactions avec leur enfant d’une manière qu’il peut jouer et explorer son environnement et seraient plus capable de contrôler leurs émotions négatives durant l’interaction avec leur enfant (Tarabulsy et al., 2005).
En savoir plus

113 En savoir plus

La perception maternelle des facteurs influençant l'émergence du plaisir maternel dans l'interaction mère-enfant

La perception maternelle des facteurs influençant l'émergence du plaisir maternel dans l'interaction mère-enfant

Récemment, Schore (2001) a démontré l’importance des interactions mère-enfant et de l’attachement de celui-ci envers sa mère sur le développement et l’organisation du cerveau. La nature [r]

152 En savoir plus

Les squelles de brlures chez lenfant, donnes pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques

Les squelles de brlures chez lenfant, donnes pidmiologiques, cliniques et thrapeutiques

Figure 1 : répartition des enfants ayant des séquelles de brûlures selon les tranches d’âge Figure 2 : répartition des enfants ayant des séquelles de brûlures selon le sexe Figure 3[r]

184 En savoir plus

Les toxidermies paroxystiques graves.

Les toxidermies paroxystiques graves.

Récemment, les immunoglobulines adminis- trées par voie intraveineuse à hautes doses (1 g/kg/jour pendant 2 à 3 jours) ont été propo- sées pour le traitement de la NET. Leur activité anti-Fas-R permettrait le blocage du système Fas-R-Fas-L incriminé dans l’apoptose des kéra- tinocytes (25). Les résultats cliniques initiale- ment prometteurs ont cependant été remis récemment en question (26-31). Si les immuno- globulines semblent bien avoir un effet biolo- gique in vivo sur le système CD95R-CD95L, cet effet est cependant insuffisant pour contrôler la morbidité et la mortalité lorsque des facteurs de risque majeur, tels que le grand âge ou une insuffisance rénale sont présents. Les immuno- globulines ont peu d’effets secondaires et pour- raient, dans certains cas, améliorer le pronostic. Il vaut donc la peine de les utiliser assez large- ment. Leur coût est cependant très élevé pour le patient, car l’assurance maladie-invalidité n’in- tervient pas dans leur remboursement pour cette indication.
En savoir plus

7 En savoir plus

Étude observationnelle des facteurs favorisant l'acceptation d'un rapprochement mère-enfant, en 2010 dans le sillon alpin

Étude observationnelle des facteurs favorisant l'acceptation d'un rapprochement mère-enfant, en 2010 dans le sillon alpin

L’analyse métapsychologique de Rajon et al. (La psychiatrie de l’enfant, 2006) réalisée chez des familles dont l’enfant était porteur d’une malformation découverte en anténatal ou en périnatal, cherchait à en étudier l’impact sur la relation parents-enfants de la naissance à 15 mois. Elle a montré que la découverte de cette malformation était source d’angoisse et de désorganisation psychique pour les parents et les résultats plaidaient « en faveur d’une intervention précoce pour la prévention des dysfonctionnements de l’interaction ». 38 Nous avons été surpris d’une telle différence de prise en charge pour les enfants atteints d’une pathologie chirurgicale, nous pensons que le RME a sa place dans la prévention de des troubles de la relation mère-enfant, et qu’il serait dommage de ne pas le prendre en compte désormais.
En savoir plus

55 En savoir plus

Epidmiologie des tats de mal pileptiques chez lenfant en ranimation pdiatrique

Epidmiologie des tats de mal pileptiques chez lenfant en ranimation pdiatrique

En effet, il est important de savoir que les EME peuvent engager le pronostic vital et fonctionnel des patients par les détresses, à la fois respiratoire, hémodynamique et bien d’autres qui en découlent, mais également par leurs étiologies potentiellement graves qu’il faut s’acharner à rechercher. C’est donc une véritable urgence à la fois diagnostique et thérapeutique. Sa prise en charge doit être codifiée et basée sur des protocoles émanant de données probantes et d’opinions consensuelles. L’ensemble doit prendre en considération l’accessibilité des soins et des traitements.
En savoir plus

121 En savoir plus

Incidence de la Version par Manoeuvre Externe réussie sur les pronostics obstétrical, fœtal et néonatal

Incidence de la Version par Manoeuvre Externe réussie sur les pronostics obstétrical, fœtal et néonatal

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

71 En savoir plus

Le phénomène de reconsultation pour le même épisode fébrile aigu d'un enfant : état des lieux et recherche de facteurs associés

Le phénomène de reconsultation pour le même épisode fébrile aigu d'un enfant : état des lieux et recherche de facteurs associés

10 extrêmes). Les six profils d’enfants/parents ayant tendance à consulter plusieurs fois étaient détaillés dans le Schéma 1. Les parents consultant moins de 24 heures après le début de la fièvre, pour un enfant de moins de 31 mois, avaient une médiane de consultations à 2. Pour les parents consultant de manière précoce mais pour un enfant de plus de 31 mois, le premier médecin consulté était le facteur qui modifiait significativement (p = 0,048) la médiane de consultations. Lorsque les parents voyaient un médecin généraliste, ils avaient une médiane de consultations à 2,5 ; à l’inverse les parents consultant un autre spécialiste (urgences, pédiatre de ville, PMI) avaient une médiane de consultations à 1,5.
En savoir plus

42 En savoir plus

Épidémiologie et facteurs de risque de complications respiratoires graves en post opératoire de chirurgie programmée des anévrismes de l’aorte abdominale au niveau cœliaque

Épidémiologie et facteurs de risque de complications respiratoires graves en post opératoire de chirurgie programmée des anévrismes de l’aorte abdominale au niveau cœliaque

De plus les données sur les complications respiratoires sont établies indépendamment de l'anatomie, de la localisation de l'AAA et par conséquent de la voie d'abord chirurgicale. Or il est reconnu que la chirurgie abdominale supérieure induit une dysfonction diaphragmatique marquée [20]. Ainsi une étude une étude menée au CHU de ROUEN en 2016 et cherchant à caractériser l'incidence et les facteurs de risque de complication respiratoire dans la chirurgie programmée des AAA a retrouvé un risque de complication plus élevé quand le clampage aortique était haut situé au niveau cœliaque [21].
En savoir plus

51 En savoir plus

Traumatismes graves du bassin en Réanimation Chirurgicale du CHU de Rouen‎ : étude épidémiologique descriptive, analyse des pratiques et facteurs de risque de mortalité

Traumatismes graves du bassin en Réanimation Chirurgicale du CHU de Rouen‎ : étude épidémiologique descriptive, analyse des pratiques et facteurs de risque de mortalité

2.4 Intérêts  et  perspectives  de  l’étude       Notre   étude   a   permis,   à   l’échelle   locale,   d’évaluer   les   pratiques   concernant   la   prise   en   charge  initiale  des  traumatismes  graves  du  bassin  en  réanimation  chirurgicale  du  CHU   de  Rouen.  Aucun  «  état  des  lieux  »  n’avait  été  réalisé  depuis  20  ans  (70).  Nous  avons  pu   mettre  en  évidence  les  facteurs  de  risque  de  mortalité  dans  notre  population,  préciser   les   éléments   de   gravité   des   patients   atteints   d’un   traumatisme   grave   du   bassin   et   comparer   nos   pratiques   aux   recommandations.   L’intérêt   principal   est   donc   d’aider   le   clinicien   dans   sa   pratique   quotidienne   en   identifiant   les   patients   les   plus   graves.   Le   clinicien  devra  donc  porter  une  attention  particulière  aux  patients  âgés,  en  état  de  choc   hémorragique   nécessitant   des   amines   vasopressives   dans   les   vingt   quatre   premières   heures  et  présentant  des  lésions  associées  pelviennes.  
En savoir plus

98 En savoir plus

Epidmiologie des parasitoses intestinales chez la population de la ville dAgadir

Epidmiologie des parasitoses intestinales chez la population de la ville dAgadir

complication classique de l’amœbose intestinale. En l’absence de traitement ou en cas de traitement mal conduit, l’amibiase intestinale aiguë peut évoluer défavorablement. La poussée aiguë initiale peut paraître céder, mais rechutes, complications et séquelles émailleront l’évolution. Après une rémission plus ou moins longue, la rechute est inéluctable ; elle est parfois identique à la première poussée, souvent atténuée. Des complications peuvent survenir localement (hémorragies intestinales abondantes, perforations) et à distance (amœbose hépatique). Surtout, la répétition des poussées aiguës aboutit à la constitution de séquelles colitiques chroniques parfois graves. Les séquelles sont principalement représentées par la colopathie postamibienne qui est une anomalie fonctionnelle, liée aux cicatrices coliques. C’est une alternance de diarrhée/constipation avec douleurs abdominales bipolaires et manifestations neurovégétatives associées [61,42]. .
En savoir plus

114 En savoir plus

Statopathies mtaboliques non alcooliques : Epidmiologie et aspects cliniques

Statopathies mtaboliques non alcooliques : Epidmiologie et aspects cliniques

5.... Intérêt de la ponction Intérêt de la ponction- Intérêt de la ponction Intérêt de la ponction - -biopsie hépatique et ses indicateurs - biopsie hépatique et ses indicateurs biopsie hépatique et ses indicateurs biopsie hépatique et ses indicateurs La ponction-biopsie hépatique (PBH), n’est pas indispensable au diagnostic positif des NAFLD, lorsque le tableau clinique est typique : anomalies du bilan hépatique, chez des patients avec facteurs de risques classiques de NAFLD (obésité, diabète de type 2, dyslipidémie), et à l’échographie une stéatose hépatique. Néanmoins, en présence de taux élevés de ferritine avec mutation du gène HFE, ou de positivité des auto-anticorps (ANA, SMA) ou en cas d’utilisation de médications hépatotoxiques, la PBH à visée diagnostique est justifiée [60].
En savoir plus

107 En savoir plus

Show all 3161 documents...