Haut PDF Une approche basée agents pour l’adaptation des services web

Une approche basée agents pour l’adaptation des services web

Une approche basée agents pour l’adaptation des services web

• L’adaptation des services : à partir de situations dérivées par l’étape précédente un outil basé sur WSMO (Web Server Modelling Ontology)[Roman et al. (2005)] permet d’adapter les services. Cependant, l’adaptation ici est seulement de choisir les services les plus appropriés dans une si- tuation. De plus, nous voyons que l’utilisation d’une ontologie de contexte général a des soucis. Cette utilisation a une exige en terme de capacité et cela ne convient pas les dispositifs limités. De plus, toute ontologie utilisée, car toute ontologie proposée ne peut pas (dans la pratique) couvrir toutes les connaissances du domaine. D’ailleurs, le raisonnement contextuel basé sur l’ontologie est utilisé dans cette approche (et dans autres approches sensibles au contexte) pour dériver de nou- velles informations contextuelles sur la base des concepts définis OWL et des règles définies par l’utilisateur, en conséquence, il existe un souci du temps et de capacité nécessaire pour découvrir les changements dans le contexte.
En savoir plus

167 En savoir plus

Approche de composition de services web
dans le Cloud Computing basée sur la
coopération des agents

Approche de composition de services web dans le Cloud Computing basée sur la coopération des agents

Résumé De nos jours, la composition de services est l’un des problèmes majeurs dans l’environne- ment du Cloud Computing à cause de la croissance exceptionnelle du nombre de services dé- ployés par les fournisseurs. Les méthodes traditionnelles qui sont basées sur les services ato- miques ne peuvent pas répondre à toutes les exigences des clients. L’un des solutions pour ré- soudre ce problème est la composition des services. Tandis que la composition des services pro- posent une solution lorsqu’ils existent un nombre gérable des clients. Néanmoins, les services composites ne prennent pas en considération l’aspect non-fonctionnel. Donc, pour répondre aux besoins fonctionnels et non fonctionnels, nous avons besoin d’une composition de services efficaces. Pendant plusieurs décennies, de nombreux travaux ont utilisé la composition pour les services Web, dans lequel les services Web connu par l’absence de l’aspect de communica- tion entre eux et le manque de participation de manière dynamique. La raison principale de ces problèmes est le manque d’un langage unifié, donc pour obtenir ce langage, nous avons besoin d’une entité avec une propriété dynamique connue dans les approches basées sur les Système Multi-Agents (SMA). Dans le contexte de cette thèse, nous allons proposer une nouvelle archi- tecture basée sur les SMAs avec une nouveauté de création d’un protocole de coopération qui peut offrir une composition de services automatique et adaptable en fournissant un service composite avec une haute qualité de service (QoS).
En savoir plus

148 En savoir plus

Une approche multi-agents pour la composition de services Web fondée sur la confiance et les réseaux sociaux

Une approche multi-agents pour la composition de services Web fondée sur la confiance et les réseaux sociaux

interactions sociales, en particulier dans les applications Web, lorsque le demandeur de services doit choisir un fournisseur de services parmi plusieurs inconnus. De plus, si Alice n'arrive pas à trouver localement tous les services requis, est ce qu'il existe un moyen qui lui permet de propager la recherche dans le réseau social an de découvrir les bons fournisseurs dignes de conance. Bien que certains agents n'aient pas une expertise requise, l'utilisation des réseaux sociaux ore une approche prometteuse pour faire des recommandations à d'autres agents pertinents pouvant sa- tisfaire les besoins d'Alice. Cependant, lorsqu'un agent compte sur un autre agent, il y aura toujours un pourcentage considérable de risque associé à l'utilisation des services recommandés. La qualité d'un service oert ou recommandé peut être améliorée par l'évaluation de la crédibilité sociale du fournisseur ou de la qualité de recommandation du recommandeur en se basant sur les informations disponibles dans le réseau et les anciennes expériences. Une fois qu'Alice découvre la liste des fournisseurs dignes de conance dans son réseau social, la sélection de l'ensemble de fournisseurs orant le meilleur service composite représente un autre dé pour elle. Une des dicultés pro- vient de la nature combinatoire du problème car à l'issue de la phase de découverte, chaque fonctionnalité requise peut être instanciée par un ou plusieurs fournisseurs. De plus, comme les fournisseurs sont autonomes, ils peuvent accepter ou non de coopérer avec d'autres dans une composition de services. Ces derniers, doivent s'organiser dans des groupes en fonction de leurs préférences de coopération pour répondre au mieux aux besoins d'Alice.
En savoir plus

209 En savoir plus

Modélisation d’une approche basée agent et logique floue pour la qualité des services Web

Modélisation d’une approche basée agent et logique floue pour la qualité des services Web

lisées comme propriétés QoS soient floues car mieux adaptées à l’interprétation des termes linguistiques[ 67 ]. Par conséquent, la logique floue peut être appliquée pour soutenir la repré- sentation de contraintes QoS imprécises[ 65 ]. Le développement de systèmes distribués[ 7 ] est influencé par plusieurs paradigmes. En outre, des technologies telles que les services Web sont maintenant considérés comme la norme, dé- ployée dans les outils de développement communs et largement utilisé. Cependant, malgré cette tendance récente, le nombre sans cesse croissant de puissants dispositifs personnels va inévitablement relancer l’intérêt dans un autre paradigme connu sous le nom d’agents auto- nomes. Les agents sont en effet considérés comme l’un des principaux éléments constitutifs de l’infrastructure Web de la prochaine génération émergente. Les services Web sont des res- sources très importantes pour les agents. Les agents doivent être en mesure de récupérer, d’exé- cuter et de composer des services Web, fournissant un support intelligent et personnalisé pour les utilisateurs. D’autre part, les agents doivent également être en mesure d’exporter leurs fonc- tionnalités comme les services Web afin d’être pleinement intégrés dans le paradigme orienté Service.
En savoir plus

142 En savoir plus

Composition de Services Web: Une Approche basée Liens Sémantiques

Composition de Services Web: Une Approche basée Liens Sémantiques

do(a n , do(a n−1 , ..., do(a 1 , S 0 ))). 4.2.4 Specifying Semantic Links with Golog Since any basic action theory of the form D is under specified to model semantic links between actions, this section is motivated towards an appropriate extension of basic action theories D to model semantic links between actions. Indeed D does not have an explicit account of semantic link between parameters of actions, a key concept for any service composer since such links are considered as an important issue [ 108 ] to form valid Web service compositions. For instance any regressable Web service composition (sentence in Situation Calculus) in [ 139 , 193 ] is entailed by D, without considering any axiom related to semantic links. Such a limitation makes Web service composition very hard to achieve since a composition does not require only causal laws to express the logical dependence between actions and their effects and preconditions, but also semantic links between output and input parameters of actions. By extending Golog to enable Golog programs to specify semantic links together with causal laws, we overcome the latter issue.
En savoir plus

321 En savoir plus

Gestion de l’ouverture au sein d’organisations multi-agents : une approche basée sur des artefacts organisationnels

Gestion de l’ouverture au sein d’organisations multi-agents : une approche basée sur des artefacts organisationnels

3.6.1 THOMAS Le modèle THOMAS [7], propose une approche de développement de SMA ou- verts basée sur les propriétés et technologies orientées services. Une organisation spé- cifiée avec cet OML a une décomposition structurelle en unités organisationnelles (OU). Chaque OU est composée d’un ensemble de rôles auxquels sont associés des services par des normes. Les services sont des entités logicielles offrant des fonction- nalités décrites et implémentées avec des technologies orientées services. Les agents entrent dans une organisation en adoptant un rôle afin d’offrir les services correspon- dants à ces rôles. La correspondance entre rôles et services est définie par des normes. La gestion des entrées est faite dans l’OMI par le composant OMS (Organisa- tion management services) qui gère de façon centralisée toutes les entrées dont la procédure est basée sur l’adoption d’un rôle. Un agent qui voudrait entrer dans une organisation fournit en input uniquement son identifiant et celui du rôle qu’il sollicite. Après attribution du rôle à l’agent, un contrat est établi entre l’organisation et l’agent pour le rôle adopté. Cependant, les auteurs ne précisent pas comment est représenté un contrat ni les données qui y sont enregistrées. L’agent devient membre de l’unité organisationnelle (UnitMember) dans laquelle il a adopté le rôle et OrgMember de l’organisation.
En savoir plus

301 En savoir plus

Pépite | Une approche basée sur les lignes de produits logiciel pour la configuration et adaptation des environments multi-nuages

Pépite | Une approche basée sur les lignes de produits logiciel pour la configuration et adaptation des environments multi-nuages

user_db is an individual of the class defined in the mapping model for OpenShift cloud provider. As discussed in Section 6.4 , a cloud service is defined as an ontology class. Each cloud service is expect to include as part of its definition how application data can be imported or exported from it. For instance, in database services it is a common practice to always have at least one way for exporting and importing a backup or dump of the database, but additionally, cloud providers may offer means for migrating data using a direct connection or using multi-master or master-slave synchronization schemas. Likewise, for application services we to find different ways of packaging software according to the programming language or platform ecosystem. Cloud providers will often support at least one way of deploying an application service from a deployable artifact. In the case of specific needs of an application or if the application owner is ready to provide additional means for migrating their application services across different providers it can do this by adding new MigrationServices to the application-specific ontology.
En savoir plus

203 En savoir plus

Approche basée sur des patrons pour concevoir des logiciels d'enseignement adaptés aux technologies du Web

Approche basée sur des patrons pour concevoir des logiciels d'enseignement adaptés aux technologies du Web

apprenants de s’affranchir de bien des contraintes qui empêchent parfois les uns d’être des enseignants à plus grande échelle, et les autres de bénéficier de formations adaptées à leur profil, mais qui peuvent aussi intégrer en leur sein, du fait de la manière dont ils ont été conçus, une cause qui peut atténuer sinon remettre en question leur efficacité pédagogique. La première limite évoquée par la littérature ( Hadjerrouit , 2005 , 2007 ) au sujet des LEA actuels est leur manque réel d’adaptation aux contraintes pédagogiques des enseignements. Les LEA actuels ignorent, ou ne tiennent pas suffisamment compte des aspects théoriques pédagogiques, que tout outil technologique destiné à être utilisé à des fins d’enseignement ou d’apprentissage devrait prioritairement intégrer. En effet, les applications Web en général, et les LEA en particulier, sont devenus des outils de plus en plus complexes. Paradoxalement le processus de développement de ces logiciels spécifiques n’a pas évolué. Pendant longtemps, les développeurs d’applications pour l’enseignement se sont contentés de s’inspirer du modèle de développement des logiciels dits classiques, qui ignore simplement les questions d’ordre pédagogique. Il en résulte une pauvre analyse et une mauvaise conception pour des applications devant servir à l’enseignement et à l’apprentissage.
En savoir plus

186 En savoir plus

Intégration des systèmes d'information industriels : une approche flexible basée sur les services sémantiques

Intégration des systèmes d'information industriels : une approche flexible basée sur les services sémantiques

L'intégration par les traitements permet d'intégrer des applications en partageant des services offerts par les composants applicatifs (méthodes, objets, etc.). Cette approche repose le plus souvent sur la notion d'événements qui permet d'invoquer ces services. A titre d'exemple, on peut citer des techniques basées sur le mécanisme traditionnel d'API (Application Programming Interface) [Linthicum 2004], d'application composites [Manouvrier 2001], ou encore les récents Web Services [Linthicum, 2004]. C'est ce type d'approche qui se trouve généralement à la base de la mise en place d'une application client sur le web ou sur l'intranet. Cette approche offre ainsi l'avantage du partage de la logique applicative entre les applications et/ou les processus, ce qui permet une plus grande réutilisation, distribution ainsi que le support des transactions [Linthicum 2001]. L'intégration par les présentations représente sans doute le type d'intégration le plus léger dans la mesure où elle permet d'intégrer les applications au niveau de l'interface utilisateur en fournissant le plus souvent une interface commune. Largement utilisée pour les applications de l'Internet et d'Intranet à travers notamment les techniques de screen-scrapping et de portails d'entreprise, cette approche ne se préoccupe cependant pas de l'intégration ni des données ni des traitements et qui sont laissés très souvent ainsi à l'initiative de l'utilisateur [Schmidt 2000].
En savoir plus

391 En savoir plus

Adaptation et personnalisation dans le web sémantique

Adaptation et personnalisation dans le web sémantique

Dans l’avenir, l’adaptation et la personnalisation seront des points clés pour l’utilisation, la vente et l’accès aux services et documents par les entreprises et les particuliers. Toutefois, il est important de faire la différence entre adaptable et adaptatif (Bra, 1999), même si la conjonction des deux est possible. Dans un système adaptable, l’utilisateur définit un ensemble de contraintes au travers d’une requête, d’un questionnaire ou d’un formulaire. Le système propose alors une ressource qui correspond au profil de l’utilisateur – les contraintes. Ce profil peut regrouper les préférences de l’utilisateur en terme de présentation (couleurs, type de média, style d’apprentissage, etc.) ainsi que son savoir-faire (qualifications, connaissances). Dans un système adaptatif, ce dernier observe le comportement de l’utilisateur et utilise ses observations afin d’adapter la présentation de l’information. L’évolution des préférences et de la connaissance de l’utilisateur est alors déduite (en partie) des accès aux pages Web. Le plus souvent, l’adaptation est obtenue au travers de la navigation de l’utilisateur, mais parfois le système peut aussi utiliser le comportement de l’ensemble des autres utilisateurs pour adapter la ressource. On se placera ici dans le cadre de l’adaptation/personnalisation (adaptable ou adaptatif) pour des utilisateurs au moyen de ressources liées à ces derniers – on ne se préoccupe pas de problèmes d’adaptation entre agents ou services qui ne font pas intervenir l’utilisateur ou des informations sur celui-ci.
En savoir plus

14 En savoir plus

Web Sémantique et Approche Multi-Agents pour la Gestion d'une Mémoire Organisationnelle Distribuée

Web Sémantique et Approche Multi-Agents pour la Gestion d'une Mémoire Organisationnelle Distribuée

4 Conclusion et Discussion Nous avons présenté une approche innovatrice pour la gestion d'une mémoire organisationnelle combinant l'ingénierie d'ontologie, le Web sémantique et les sys- tèmes multi-agents dans une solution intégrée. CoMMA appartient donc à la famille des SIMA qui s'intéressent à la gestion des connaissances dans une entreprise. Les projets CASMIR [4] et Ricochet[5], par exemple, se concentrent sur la collecte d'information et l'adaptation à l'utilisateur, en apprenant les centres des intérêt pour favoriser l'émergence de communauté et le filtrage col- laboratif de l'information au sein de l'organisation. KnowWeb [13] exploite des agents mobiles pour palier au problème de connectivité éphémère entre les membres et leur organisation (ex: systèmes portables, disponibilité partielle, etc.). Ce projet repose sur un modèle du domaine pour extraire des concepts associés à un document et les utiliser dans la résolution de re- quêtes. RICA[1] maintient une taxonomie partagée dont les nœuds sont attachés à des documents et sont utilisés conjointement avec des profils utilisateurs pour faire des suggestions. Enfin FRODO [27] s'intéresse directement à la notion de mémoire d'entreprise en approfondissant le problème posé par la maintenance et la cohabitations de multiples ontologies. CoMMA se concentre sur la gestion d'une mémoire de documents hétérogènes mais avec des annotations homogènes et basées sur une onto- logie partagée en reposant sur les technologies du Web sémantique. Les aspects qui y ont été plus particulière- ment étudiés sont la recherche, la suggestion et l'archi- vage des annotations dans un environnement distribué.
En savoir plus

13 En savoir plus

Connaissance du Contexte, Confidentialité et Accès Mobiles : une Approche Web Sémantique et Multi-agents

Connaissance du Contexte, Confidentialité et Accès Mobiles : une Approche Web Sémantique et Multi-agents

en services Web. Ainsi, le e-Wallet peut utiliser des descriptions sémantiques de ces ressources et permettre la découverte et l'accès automatique. Cette architecture permet une intégration en temps réel des ressources personnelles et publiques pour une utilisation immédiate par des agents logiciels sensibles au contexte. Une architecture ouverte pour l'accès à des informations et des services personnels pose immédiatement le problème de la sécurité et de la confidentialité. Les utilisateurs doivent pouvoir contrôler qui a accès à leurs ressources personnelles et dans quel contexte. La notion de e-Wallet comme présentée dans le .NET se limite à stocker un faible nombre d'informations sans offrir une réelle flexibilité pour en définir les règles d'accès : les utilisateurs peuvent uniquement indiquer s'ils sont disposés ou non à partager une partie de leur profil avec tous les services proposés sans pouvoir distinguer entre les différents services. Notre e-Wallet permet aux utilisateurs de spécifier l'accès à n'importe laquelle de leurs ressources personnelles pour n'importe quel service. Le e-Wallet s'inscrit aussi dans la continuité des efforts récents pour développer des langages plus riches afin de capturer les préférences des utilisateurs en matière de confidentialité sur le Web, tels que P3P et APPEL [22]. Nous intégrons les ontologies à ce domaine et les utilisons pour décrire des règles de confidentialité qui peuvent ainsi mobiliser une grande variété d'attributs. Cela permet de plus aux utilisateurs d'indiquer des règles de révision contrôlant le niveau d'exactitude (ou d'inexactitude) avec lequel leurs informations sont révélées. Vous pouvez accepter de dire à vos collègues dans quelle pièce vous êtes pendant les heures de bureau, ou vous contenter de confirmer que vous être dans l'enceinte de votre lieu de travail, ou même simplement donner le nom de la ville où vous êtes. Cela inclut également des scénarios où vous pourriez vouloir feindre d'être dans un endroit, alors qu'en réalité vous êtes ailleurs. En effet,
En savoir plus

9 En savoir plus

Développement d’une approche d’aide à la maitrise des risques dans les activités de maintenance d'une chaine logistique : Approche par modélisation et simulation basée sur les systèmes multi-agents

Développement d’une approche d’aide à la maitrise des risques dans les activités de maintenance d'une chaine logistique : Approche par modélisation et simulation basée sur les systèmes multi-agents

179 Enfin, nous avons comparé notre travail aux travaux existants afin de montrer l’apport de notre méthodologie. Notre travail de recherche, façonné par la modélisation et l'ingénierie, vise à formaliser et à unifier des savoirs et des savoir-faire afin de permettre aux individus, aux organisations (et plus particulièrement aux systèmes industriels) de les orienter vers les meilleures décisions et d'accroître leurs capacités de résilience face à des événements perturbateurs dommageables, à des aléas liés à la non disponibilité des ressources et à la non fiabilité du facteur humain. Les travaux proposés dans le cadre de cette thèse vont donc permettre de contribuer au développement socio-économique des organisations. En effet, nos travaux permettent de mettre aux services des décideurs des outils scientifiques pour analyser leurs problèmes et pour pouvoir orienter leurs choix dans la gestion de la sécurité industrielle. La performance sociologique réside dans la maîtrise des risques des équipements afin d’assurer la protection de la santé et la sécurité des opérateurs. La performance économique peut résider dans la réduction des coûts liés aux risques et aussi dans l’optimisation des ressources affectées dans les démarches de la gestion de la sécurité industrielle et la sécurité au travail.
En savoir plus

222 En savoir plus

Une approche ontologique pour l'interopérabilité et la composition automatique de services Web : application en astrophysique

Une approche ontologique pour l'interopérabilité et la composition automatique de services Web : application en astrophysique

taxonomie, conjointement au thesaurus UAT 47 qui couvre la taxonomie du domaine astrophysique à un haut niveau d’abstraction. La première approche suivie au cours de cette thèse était basée sur un vecteur de comparaisons syntaxiques construit à partir de mesures de similarité suggérées dans (Li et al. 2006) pour la population d’ontologies. A l’aide d’un algorithme d’apprentissage automatique, chaque description candidate se voyait affectée à l’une ou l’autre des classes du «training set». Cela correspondait à l’étape de construction d’un classificateur de (Faria et al. 2013). L’approche de (Li et al. 2006) avait été adaptée pour utiliser un vecteur de comparaison syntaxique à la place du vecteur sémantique original, en raison du faible apport de connaissances sémantiques disponibles dans le domaine. Toutefois, cette approche a été limitée par le grand nombre de descriptions utilisant les mêmes termes dans des contextes très différents, et cette difficulté est grandement diminuée par l’usage de clustering (apprentissage non supervisé) à partir de matrices de similarité qui constitue l’approche présentée dans ce chapitre. De plus, l’apprentissage supervisé permet de positionner des éléments nouveaux dans des classes déjà définies. L’approche de la population de l’ontologie par ce type d’apprentissage peut être étudiée à partir d’un « training set » contenant autant de classes que possible, avec suffisamment d’exemples de descriptions appartenant à chacune de ces classes. L’apprentissage supervisé peut être une piste à explorer pour la population de l’ontologie. Toutefois, puisqu’il suppose une connaissance des résultats possibles pour le problème posé (quel élément de l’ontologie se rapproche-t-il le plus de la description considérée) il ne convient pas pour son enrichissement, qui vise au contraire à découvrir de nouvelles solutions, sous la forme de nouveaux concepts ou de nouveaux individus, au problème de la population. La comparaison entre des ontologies existantes peut servir à obtenir une structure capable de décrire les connaissances en astrophysique. Cependant, l'utilisation de cette méthode nécessiterait une couverture ontologique suffisante des connaissances du domaine d’application. En outre, parmi les approches d'appariement d’ontologies disponibles (Shvaiko & Euzenat 2013) la meilleure façon de procéder serait d’établir des correspondances collaboratives. Cela nécessiterait d'impliquer de nombreux chercheurs pour chaque sous-champ spécifique de la discipline aussi bien qu’une deuxième étape d'enrichissement même si une structure commune était obtenue.
En savoir plus

171 En savoir plus

Vers une approche d´eclarative pour l’analyse de l’impact de l’´evolution dynamique des protocoles des services web

Vers une approche d´eclarative pour l’analyse de l’impact de l’´evolution dynamique des protocoles des services web

La cons´ equence directe de ces constats est que la survie et la p´ erennit´ e de l’entre- prise d´ ependent ´ etroitement de sa capacit´ e d’adaptation aux changements qui affectent ses micro et macro environnements. Pour faire face ` a ces enjeux strat´ egiques et afin de pr´ eserver ses parts du march´ e mondial, l’entreprise doit ˆ etre versatile, flexible et collaborative, tout en demeurant r´ eactive pour prendre en charge les facteurs qui surgissent dans son ´ ecosyst` eme. Cette r´ eactivit´ e passe, in´ evitablement, par la maitrise des processus m´ etiers g´ er´ es par l’or- ganisation et par leur adaptation continue aux conditions mouvantes de l’environne- ment. En effet, pour adapter leurs syst` emes d’informations aux mutations de l’envi- ronnement, les organisations investissent des budgets et des efforts colossaux pour la maintenance et la gestion de l’´ evolution de leurs processus m´ etiers. Cependant, dans le contexte des ´ evolutions dynamiques (i.e : lorsque les changements sont op´ er´ es sur des processus m´ etiers alors que des instances des processus en question sont en cours d’ex´ ecution), la continuit´ e des instances actives ayant d´ emarr´ e leur interactions sur la base d’une ancienne version du processus m´ etier, est un probl` eme crucial.
En savoir plus

152 En savoir plus

Une approche basée sur les préférences et les méta-heuristiques pour améliorer l’accessibilité des pages Web pour les personnes déficientes visuelles

Une approche basée sur les préférences et les méta-heuristiques pour améliorer l’accessibilité des pages Web pour les personnes déficientes visuelles

Les smartphones et autres périphériques mobiles remportent en ce début de siècle un vif succès auprès de la population. Mais ces terminaux à eux seuls ne suffisent pas à expliquer l’engouement du public pour ces téléphones et tablettes. La notion d’hyperconnexion offre d’innombrables possibilités de communication, d’accès à l’information et d’utilisation de services. C’est cette notion d’hyperconnexion qui leur donne tout leur intérêt. L’accès aux journaux, à la météo, aux réseaux sociaux, la consultation de comptes bancaires ou des horaires des transports en commun, la recherche d’un lieu-dit ou d’un commerce à proximité ou bien la navigation assistée sont autant de services devenus tellement courants qu’ils en deviennent presque incontournables. Les machines fixes n’en sont pas pour autant complètement abandonnées, elle possèdent des avantages non négligeables en terme de coût, de performances, d’utilisabilité ou encore de flexibilité et parfois même de confort. Les machines fixes ont également comme point commun avec les terminaux mobiles cette notion d’hyperconnexion. Les services disponibles sur les périphériques mobiles le sont aussi sur les machines fixes parce qu’il s’agit de services dits « en ligne », c’est-à-dire qu’ils utilisent le réseau Internet pour se propager n’importe où. L’utilisation des protocoles du Web leur permettent d’accroître considérablement leur interopérabilité.
En savoir plus

191 En savoir plus

Adaptation de contenus multimédia, composition de web services et pair-à-pair

Adaptation de contenus multimédia, composition de web services et pair-à-pair

KoMMa (knowledge-based MultiMedia adaptation) [JANN06] est une plateforme visant à planifier et à exécuter des opérations d’adaptation à travers un moteur de prise de décision pour l’adaptation. Ce moteur possède l’intelligence nécessaire pour construire les séquences d’adaptation qui réalisent effectivement les transformations sur la base d’une requête client. Cette logique d’adaptation est également basée sur les techniques de planification IA qu'elle réalise à l'aide de Prolog; un plan d’adaptation est calculé pour adapter la ressource originale afin de satisfaire les contraintes et les préférences du client en s'appuyant sur un certain nombre de règles.
En savoir plus

9 En savoir plus

Adaptation des services sensibles au contexte selon une approche intentionnelle

Adaptation des services sensibles au contexte selon une approche intentionnelle

vocabulaire décrivant un ensemble de concepts et les relations pertinentes entre eux. L’ontologie représente ainsi une spécification explicite d’une conceptualisation. Plus spécifiquement, dans la modélisation de contexte, les ontologies fournissent une description formelle et sémantique des informations de contexte en termes d'objets, concepts, propriétés et relations. Elles sont largement acceptées pour la modélisation des informations de contexte dans le domaine de l'Informatique Pervasive. La principale raison de leur acceptation est la popularité et la maturité des langages venus du Web sémantique. Dans le Web sémantique, plusieurs langages de spécification et de description des ontologies existent, tels que RDFS/OWL (Beckett, 2004) et OWL (Horrocks et al., 2003). Le standard OWL définit une ontologie comme une collection d’informations, notamment des informations sur des classes et des propriétés (Smith et al., 2004). La modélisation à base d’ontologies exploite la puissance de la représentation et du raisonnement des logiques de description pour de multiples raisons énumérées par Bettini et al. (Bettini et al., 2010) : (i) l’expressivité du langage est utilisée pour décrire des données de contexte plus complexes qui ne peuvent pas être représentées en CC/PP ; (ii) en fournissant une sémantique formelle aux données de contexte, il devient ainsi possible de partager et/ou intégrer le contexte de différentes sources ; et (iii) les moteurs de raisonnement disponibles peuvent être utilisés afin de vérifier, d’une part, la consistance de l’ensemble des relations entre les éléments de contexte et de dériver des informations de contexte de plus haut niveau. Ainsi, à part la richesse et, d’autre part, l’expressivité des représentations sémantiques apportées par les ontologies, ces dernières se caractérisent également par leur capacité de partage de connaissance et de réutilisation. Ceci est particulièrement important dans un environnement pervasif caractérisé par son hétérogénéité et son dynamisme.
En savoir plus

317 En savoir plus

Une approche basée agents pour l'allocation des ressources dans le Cloud Computing

Une approche basée agents pour l'allocation des ressources dans le Cloud Computing

Il ya environ cinq ans, quand Amazon a déployé la première infrastructure cloud et la offerte à des clients dans le monde entier, le seul modèle de déploiement était le cloud public. Ensuite il a utilisé son Elastic Compute Cloud (EC2) et Simple Storage Service (S3) pour mettre en œuvre Elastic Beanstalk, après, plusieurs autres entreprises mis en place de grandes solutions de clouds et construisent des environnements de programmation dans laquelle les développeurs peuvent programmer des applications comme des services logiciels en cloud. Par exemple, Microsoft mis en œuvre la technologie .NET sur Azure, Google fournit la AppEngine. Au même temps, la communauté de recherche de cloud computing a développé des applications open source qui doivent être déployées et configurées par les utilisateurs sur des serveurs, des fermes informatiques, ou des centres de données à fin de mettre en œuvre des infrastructures clouds privées, publiques, communautaires, ou hybrides. Des exemples de tels systèmes sont : OpenNebula, Eucaliptus, OpenQRM, Contrail, Puppet, et OpenStack.
En savoir plus

108 En savoir plus

Une approche basée agent mobile pour le m-service web 
sémantique

Une approche basée agent mobile pour le m-service web sémantique

- 45 - agents signés plus de fonctionnalité qu’un simple bac à sable sans pour autant accéder à toutes les fonctionnalités. 4. Vérification du code : La vérification de code permet d’acquérir une garantie sur la sémantique d’un code à travers l’analyse de sa structure, ou de son comportement pour un agent, en fonction d’une politique de sécurité donnée. Les bacs à sable réalisent des vérifications rudimentaires en cours d’exécution, ceci pour garantir avant tout le typage des opérandes des instructions, mais il s’avère très coûteux. On utilise une deuxième approche qui se base sur la vérification automatiquement de code avant son lancement, s’appuyant sur une preuve de conformité. Pour cela on peut utiliser l’approche PCC (Proof Carrying Code). Lors de la mise en fonction de l’agent, son créateur fournit un ensemble de preuves intégrées qui sont transportée par l’agent. Ces preuves garantissent le comportement de l’agent en fonction de critères de sécurité des sites à visiter. Lorsque l’agent commence une nouvelle visite, le site récupère la preuve lui correspondant et vérifie si elle correspond à sa politique de sécurité. Le site choisit alors d’exécuter ou non l’agent. Pour l’instant cette technique se base sur des propriétés de typage et la preuve est fournie par le compilateur.
En savoir plus

109 En savoir plus

Show all 10000 documents...

Sujets connexes