Haut PDF Évaluation de la biomécanique cardiovasculaire par élastographie ultrasonore non-invasive

Évaluation de la biomécanique cardiovasculaire par élastographie ultrasonore non-invasive

Évaluation de la biomécanique cardiovasculaire par élastographie ultrasonore non-invasive

however require high resolution invasive imaging techniques, as high-frequency 60 or 80 MHz IVUS or optical coherence tomography (OCT). Peak cap stress is also highly dependent on the internal morphology of the necrotic core, calcium inclusions and their mechanical properties. A softer necrotic core offers less mechanical resistance and thus increases cap stress. The proposed Ni-iMod method provided a good estimation of the necrotic core morphology and Young’s modulus even when considering noise in the acquisition process. Calcium inclusions, however, seemed to be more difficult to detect, especially under low pressure loading conditions. This is mainly due to the fact that materials with larger Young’s moduli produce smaller strain fields, which can be challenging for strain estimator (Varghese et al., 2001). One of the solutions we adopted here, was to use a larger pressure step to compute strain elastograms and use as much information from successive frames (using time-ensemble ultrafast elastograms, as proposed in (Porée et al., 2015) ). One could also adopt the approach of Le Floc’h et al. to increase the robustness of the method using elastography-based criteria such as correlation coefficient, displacement and strain quality (Le Floc'h et al., 2012). Further developments in that direction would benefit the proposed method.
En savoir plus

310 En savoir plus

Modélisation de la diffraction des ondes de cisaillement en élastographie dynamique ultrasonore

Modélisation de la diffraction des ondes de cisaillement en élastographie dynamique ultrasonore

Dans le contexte de l'étude des propriétés mécaniques du sang lors de la coagulation, la principale contribution réside dans la validation d'une nouvelle méthode élastographique permettant la quantification de l'élasticité et de la viscosité du sang, pour des échantillons de dimensions physiologiquement réalistes(Fronek, Criqui 2001). A l'heure actuelle, les méthodes en élastographie dynamique ultrasonore dédiées à l'étude de la viscoélasticité du thrombus nécessitent soit de larges volumes (Bernal, Gennisson 2012, Huang, Chen 2013, Schmitt, Hadj Henni 2011), soit l'introduction d'un matériau externe dans l'échantillon sanguin(Huang, Shih 2011), oune permettent qu'une estimation relative des paramètres mécaniques (Viola, Kramer 2004). Inscrite dans la continuité de la méthode DVT-SWIRE (Schmitt, Montagnon 2013), ARFIRE est une modalité élastographique prometteuse, car elle s'appuie sur une technique d'excitation non-invasive, la force de radiation ultrasonore, qui ne nécessite pas de long temps de calculs et qui permet la quantification simultanée de l'élasticité et de la viscosité, offrant ainsi un ''pont'' entre les études rhéologiques in vitro (Evans, Hawkins 2007, Gersh, Nagaswami 2009) et les mesures in vivo. A terme, il est ainsi possible d'envisager la définition de ''seuils'' viscoélastiques permettant d'évaluer non seulement l'âge d'un thrombus, son évolution suite aux traitements thérapeutiques, mais aussi sa propension à se détacher de la paroi vasculaire, permettant ainsi une évaluation du risque d'embolie pulmonaire.
En savoir plus

195 En savoir plus

Élastographie hépatique et splénique par méthode supersonic shear imaging dans l'évaluation non invasive de la sévérité de la cirrhose et le dépistage des varices oesophagiennes

Élastographie hépatique et splénique par méthode supersonic shear imaging dans l'évaluation non invasive de la sévérité de la cirrhose et le dépistage des varices oesophagiennes

Ainsi, l’élastographie impulsionnelle utilise une impulsion mécanique ou ultrasonore pour produire des ondes de cisaillement. La dureté ou élasticité du foie sera quantifiée par la mesure de la vitesse de propagation de ces ondes de cisaillement au sein du parenchyme hépatique. Le premier outil développé suivant cette approche physique est le FibroScan ® (Echosens ; Paris, France ; FS). De nombreuses études ont confirmé l’efficacité de la mesure d’élasticité hépatique (LSM-FS) et sa reproductibilité dans le diagnostic de fibrose sévère et de cirrhose chez les patients atteints d’hépatopathie chronique (3,4). Au-delà de l’impact diagnostique, son intérêt est également pronostique puisqu’il a été montré que chez les patients cirrhotiques, il existe une relation entre le score du FS et la survenue d’une HTP cliniquement significative et notamment de VO de haut grade (5). Le FS a cependant des limites : échecs de mesure ou résultats non interprétables survenant respectivement dans 5 et 15% des cas, avec comme principaux facteurs limitant l’obésité (6) ou la présence d’ascite.
En savoir plus

152 En savoir plus

Évaluation non invasive de l’altération biomécanique de l’annulus fibrosus lombaire dans la scoliose idiopathique de l’adolescent

Évaluation non invasive de l’altération biomécanique de l’annulus fibrosus lombaire dans la scoliose idiopathique de l’adolescent

L’élastographie impulsionnelle, méthode non invasive, est devenue une technique de référence dans l’évaluation des hépatopathies chroniques et permet dans plus de 50% des cas de ne plus réaliser de biopsies à visée diagnostique. Cette technique a été implémentée sur une plateforme d’imagerie échographique, l’AixPlorer (Supersonic Imagine, Aix en Provence, France) et son intérêt clinique ainsi que sa reproductibilité et sa répétabilité ont été démontrés sur plusieurs organes du corps, en particulier le sein (Figure3). En particulier une étude internationale sur 939 patientes atteintes d’un cancer du sein a montré l’augmentation importante de la spécificité du diagnostic BIRADS (+17,4%) par l’ajout de la mesure d’élasticité [27].
En savoir plus

57 En savoir plus

Évaluation de la connaissance des facteurs de risque cardiovasculaire chez les patients en médecine générale

Évaluation de la connaissance des facteurs de risque cardiovasculaire chez les patients en médecine générale

5.4 Intérêt en médecine générale : la notion d’éducation thérapeutique 5.4.1 Changer les comportements des patients   En consultation, les médecins généralistes devraient accentuer davantage leurs interventions sur les habitudes de vie des patients concernant la prévention cardiovasculaire, avant que ceux-ci n’arrivent à développer des pathologies cardiovasculaires, lourdes maladies chroniques. Intervenir en amont de la maladie, sur les habitudes psychosociales des patients, est en réalité complexe car la relation médecin-patient est alors basée sur la coopération et la coexistence de savoirs hétérogènes : ceux du médecin et ceux du patient. Cependant, modifier les habitudes de vie des patients reste la pierre angulaire de la prise en charge globale des maladies chroniques. La décision de modifier une habitude de vie est le résultat d’un cheminement naturel (identique pour tous les comportements) qui se fait par étapes, sur une période plus ou moins longue. Chacune des étapes constitue la fondation de l’étape suivante. Le rôle du professionnel de santé, seul ou en équipe, consiste essentiellement à reconnaître, à renforcer et à accélérer ce cheminement tout au long de ces étapes.
En savoir plus

63 En savoir plus

View of Non-invasive ventilation

View of Non-invasive ventilation

Résultats : Parmi 189 patients recevant de la VNI pour une IRAH (PaCO 2  ≤ 45 mmHg), 70 présentaient un œdème aigu du poumon  (OAP), 92 un syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) et 26 une IRA d’autre cause (non-SDRA). Le taux global d’intubation et de mortalité en réanimation était respectivement de 37 et 17 %.  Le taux d’intubation dépendait de l’étiologie avec un taux de 7, 27  et 61 %, respectivement chez les patients admis pour OAP, IRA non  SDRA ou SDRA (p < 0,01). Après ajustement, le SDRA, le choc et  la mauvaise tolérance à la VNI étaient les trois facteurs indépen- dants associés avec l’échec de la VNI. Les paramètres et les régla- ges ventilatoires recueillis sous VNI (fréquence respiratoire, volume courant expiré, SpO 2 , FiO 2 , niveau d’aide inspiratoire ou de pression expiratoire positive) n’avaient pas d’influence sur le risque d’intu- bation. Chez les patients en SDRA, le taux d’intubation différait significativement selon la gravité clinique du SDRA définie selon la définition de Berlin (sous VNI lors des 24 premières heures), avec  un taux de 19, 60 et 88 % en cas de SDRA léger, modéré ou sévère  (p <  0,01)  ;  un  rapport  PaO 2 /FiO 2   inférieur  à  150  mmHg  était  le 
En savoir plus

4 En savoir plus

Évaluation du cours de Physiologie Cardiovasculaire de la Faculté de Pharmacie de l’UNDH (2e année)

Évaluation du cours de Physiologie Cardiovasculaire de la Faculté de Pharmacie de l’UNDH (2e année)

8 2- Présentation de l’enseignement Le Larousse Médical définit la physiologie comme étant l’étude des fonctions et du fonctionnement normal des organismes vivants. Elle s'intéresse aux processus physiques et chimiques à l'œuvre dans les cellules, les tissus, les organes et les systèmes d'êtres vivants sains. La physiologie a été enseignée et a conquis un statut universitaire à partir du XVIII ème siècle, mais c'est au XIX ème siècle, avec François Magendie et surtout Claude Bernard, qu'elle est devenue une science indépendante, distincte d'autres sciences, comme la physique ou la chimie. De par cette définition de la physiologie, il faut entendre par physiologie cardiovasculaire l’étude des fonctions et du fonctionnement du système cardiovasculaire.
En savoir plus

35 En savoir plus

Évaluation clinique et biomécanique de deux différents types d’arthroplastie totale de genou

Évaluation clinique et biomécanique de deux différents types d’arthroplastie totale de genou

collagène type II forme la presque totalité du collagène du cartilage. Il fournit la force tensile au cartilage. Les protéoglycanes fournissent quant à eux la force compressive. Les chondrocytes produisent le collagène, les protéoglycanes et d’autres enzymes impliquées dans le métabolisme du cartilage, dont les métalloprotéinases et les inhibiteurs tissulaires de la métalloprotéinase(26). L’arthrose est un processus articulaire dégénératif impliquant une combinaison de changement biologiques qualitatifs résultant en une perte de l’homéostasie biomécanique du cartilage articulaire et amenant sa dégénérescence secondaire au stress mécanique(25). Au niveau cellulaire, le cartilage ostéoarthritique est caractérisé par une augmentation de son contenu en eau, par une altération des protéoglycanes et une liaison de ces dernières à l’acide hyaluronique. La concentration d’acide hyaluronique est diminuée à entre la moitié et le tiers de sa valeur normale(27). Le collagène présente également des anomalies par l’action des métalloprotéinases(26).
En savoir plus

148 En savoir plus

Les effets de la neuromodulation non invasive sur les acouphènes

Les effets de la neuromodulation non invasive sur les acouphènes

Finalement, les effets secondaires et les abandons, ainsi que les données sur la sécurité et la tolérance des patients sont rarement rapportés 173 . En conséquence, il est important de bien définir ce que l’on mesure, comment on le mesure et de considérer les nombreuses caractéristiques des acouphènes (tant perceptuelles que fonctionnelles) lors de l’évaluation d’un traitement et de ses effets. Dans notre méta-analyse, nous avons conservé uniquement les articles ayant inclus des questionnaires standardisés, afin de s’assurer que toutes les dimensions des acouphènes soient considérées. Puisque les acouphènes ont des comorbidités importantes (anxiété et dépression), il était important pour nous que la qualité de vie des participants soit prise en compte. En comparaison, les échelles non standardisées sont souvent composées d’une ou de deux questions seulement et ne prennent pas en compte l’ensemble des éléments pouvant affecter les acouphènes.
En savoir plus

106 En savoir plus

View of Non-invasive ventilation

View of Non-invasive ventilation

Conclusion : Sur une période de 15 ans et chez des patients non sélec‑ tionnés et ventilés pour une IRA sur chronique, notre étude montre que les maladies respiratoires chroniques changent, que les caractéris‑ tiques générales des patients changent, facteurs importants à prendre en compte lorsque l’on veut évaluer l’efficacité de la VNI. Dans notre étude la VNI a supplanté la VI uniquement chez les BPCO. Sur cette période, pour l’ensemble de la population la mortalité en réanimation est restée stable alors que les patients étaient de plus en plus sévères.
En savoir plus

3 En savoir plus

Calcul de champ ultrasonore interactif pour le contrôle non destructif

Calcul de champ ultrasonore interactif pour le contrôle non destructif

₪ Calculs vectorisés moins performants que le calcul scalaire ₪ Nombreux traitements pour transformer les données en registres SIMD (calculs non réguliers, bornes variables selon les pinceaux…) ₪ Algorithmie peu adaptée aux contraintes du calcul SIMD (faible régularité…)

2 En savoir plus

“Invasive” and “Non-invasive” Technologies in Neuroscience Communication

“Invasive” and “Non-invasive” Technologies in Neuroscience Communication

In the clinical context, cost-benefit analyses appear totally different: a small dose of radiation is, of course, better than an erroneous diagnosis, and a surgical intervention is generally better than a tumor’s continued growth. Nonetheless, during public presentations held before the previously mentioned Parliamentary Office, some shocking pictures of invasive technologies strongly affected the public. A lay audience might have difficulty understanding why such technologies are still applied to patients. The presentation and promotion of non-invasive technologies in the same panel is even more misleading. One hypothesis is that confusion could emerge as a side effect of communication hype. After emphatic promotion of some new technology’s non-invasive property, researchers and physicians are frequently criticized for their continued, general use of invasive technologies and methodologies. Indeed, some researchers attempt to protect themselves from criticism. Expert speakers must present their work very carefully and firmly insist on the medical benefits of invasive procedures. A possible strategy is to debunk the myth of non-invasive-thus-safe technology:
En savoir plus

10 En savoir plus

View of Non-invasive ventilation (NIV)

View of Non-invasive ventilation (NIV)

Paris, France 2 Service de neurologie, CHU La Pitié-Salpêtrière, Paris, France Introduction : Les décompensations de la myasthénie nécessitent une prise en charge en réanimation en raison des troubles majeurs de la déglutition, d’un drainage bronchique inefficace et d’une insuffisance respiratoire aiguë secondaire à une fatigue des muscles respiratoires. Elles nécessitent, le plus souvent, en plus du traitement par immuno- globulines IV (Ig-IV) ou par échanges plasmatiques (EP), une venti- lation mécanique (VM) invasive. La ventilation non invasive (VNI), efficace dans certaines maladies neuromusculaires (myopathie de Duchenne, sclérose latérale amyotrophique), est de plus en plus uti- lisée en réanimation. Malgré les troubles de la déglutition et l’atteinte neuromusculaire ; contre-indications de la VNI, deux équipes ont mis en évidence que 70 % de leurs patients myasthéniques mis sous VNI
En savoir plus

5 En savoir plus

Prise en charge du risque cardiovasculaire aux Antilles françaises : évaluation des pratiques des médecins généralistes ambulatoires

Prise en charge du risque cardiovasculaire aux Antilles françaises : évaluation des pratiques des médecins généralistes ambulatoires

QUESTION 2 : Face à un patient qui présente une hypertension durablement déséquilibrée malgré la prise de trois médicaments antihypertenseurs, quelle stratégie adoptez-vous ? C’est en fonction de chaque patient. La première, c’est d’abord de vérifier qu’il n’y a pas une étiologie à cette hypertension, de vérifier que ce n’est pas une hypertension qui serait secondaire à une pathologie. Donc je revérifie évidemment, au cas où je ne l’aurais pas fait systématiquement au départ, les causes rénales ou autres, surrénaliennes ou tout ce qu’on veut. Enfin, il faut rechercher une cause d’origine, une hypertension secondaire. Alors après c’est très difficile, c’est vraiment d’un patient à l’autre : est-ce que le traitement est suivi, est-ce qu’il est compris, est-ce qu’il y a des facteurs de risques associés, une consommation excessive, une obésité, une apnée du sommeil, il faut aller chercher tout ce qui est autour et le contexte de vie de la personne et de ses autres facteurs de risques. Il faut bien vérifier aussi que justement ces 3 médicaments, il les prend tous les trois et correctement, la multiplicité des traitements c’est sûr que c’est ça nous pose des problèmes d’observance… Après, à quel moment on va aller s’adresser au spécialiste, on essaie de mettre en place actuellement un réseau de prise en charge des MAPA, des mesures ambulatoires de pression artérielle, pour lequel je me suis portée volontaire. Je pense qu’il faudra aussi faire la part des choses entre l’effet « blouse blanche » et une vraie hypertension non prise en charge. Et après, une fois qu’on a une hypertension avec 3 comprimés, authentifiée à la MAPA, avec des facteurs de risque extérieurs qui sont plus ou moins contrôlés et qu’on a quand même une hypertension, de toute façon il faut s’adresser au spécialiste.
En savoir plus

73 En savoir plus

Recherche et évaluation des parasitoïdes oophages indigènes de la punaise invasive Halyomorpha halys

Recherche et évaluation des parasitoïdes oophages indigènes de la punaise invasive Halyomorpha halys

La lutte par acclimatation consiste à introduire dans une zone envahie un auxiliaire de la zone d’origine du ravageur pour qu’il s’établisse de manière pérenne et qu’il induise un contrôle durable (Eilenberg et al., 2001). La procédure d’introduction est réglementée et assez longue car il faut évaluer chez les candidats l’adaptation au milieu et sa spécificité vis-à-vis de la cible afin de ne pas lâcher dans l’environnement une nouvelle espèce invasive. Cependant en cas de succès la régulation est d’un niveau élevé et stable dans le temps. La lutte biologique la plus utilisée est celle par augmentation. Les parcelles sont inoculées avec des individus plus ou moins nombreux achetés dans le commerce. Selon le nombre d’individus et la date de lâcher les stratégies peuvent être préventives ou curatives (Suty, 2010). Dans le cadre de la lutte par augmentation la réglementation n’impose aucune preuve d’efficacité avant la mise sur le marché.
En savoir plus

62 En savoir plus

Evaluation du micro-endommagement osseux par spectroscopie ultrasonore non-linéaire : vers une mesure quantitative

Evaluation du micro-endommagement osseux par spectroscopie ultrasonore non-linéaire : vers une mesure quantitative

L’objectif principal des travaux présentés dans ce manuscrit consiste à : i tester la sensibilité de la technique NRUS à l’accumulation du micro-endommagement de l’os cortical induit in-[r]

229 En savoir plus

en
                                                                    fr

en fr Clinical, biological and technical effects of non invasive ventilation Effets cliniques, biologiques et aspects techniques de la ventilation non invasive

P REREQUIS La ventilation non-invasive nocturne est le traitement de première intention des patients insuffisants respiratoires chroniques pariéto-restrictifs ; elle corrige l’hypoventilation diurne, améliore les symptômes, diminue l’utilisation du système de soin (Leger, Bedicam et al. 1994; Schonhofer, Wallstein et al. 2001; Gonzalez, Ferris et al. 2003). Malgré ce traitement, les patients restent limités à l’effort (Shneerson 1978), ce qui au final pourrait altérer leur qualité de vie (Ando, Mori et al. 2003). L’incapacité mécanique à augmenter la ventilation minute (Shneerson, 1978), l’augmentation à l’exercice du travail respiratoire et de la dyspnée (O'Donnell, Hong et al. 2000), la fatigue des muscles inspiratoires (Hussain and Pardy 1985), l’inaptitude à augmenter suffisamment leur débit cardiaque (Hijazi, Ramanathan et al. 1998; Miller, Beck et al. 2002) sont des facteurs explicatifs de l’intolérance à l’effort chez ces patients insuffisants respiratoires chroniques restrictifs. Le déconditionnement musculaire périphérique pourrait également contribuer (Kesten, Garfinkel et al. 1991).
En savoir plus

243 En savoir plus

Coronaropathie et aptitude aéronautique : évaluation de la qualité du contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire en prévention primaire

Coronaropathie et aptitude aéronautique : évaluation de la qualité du contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire en prévention primaire

Un autre exemple dans cette étude, un PN avait omis de préciser en consultation la symptomatique évocatrice d’angor apparue dans l’année, ou n’avait pas avoué ces symptômes lors de l’interrogatoire du médecin. Au cours des recherches aux archives, un cas similaire (non inclus dans cette étude) avait réalisé une épreuve d’effort à la demande du médecin PN, celle ci s’est révélée positive avec une modification de l’ECG, mais il a « oublié » d’amener les résultats de l’épreuve d’effort au médecin PN à la visite suivante, et omis de mentionner qu’il avait été stenté à la suite.
En savoir plus

177 En savoir plus

Évaluation du contrôle postural validation de la variable biomécanique CdeP-CdeM chez les personnes âgées

Évaluation du contrôle postural validation de la variable biomécanique CdeP-CdeM chez les personnes âgées

Plus précisément des déficiences physiques (faiblesse musculaire. perturbation de la vision et de la sensibilité) (Wolfson et al.. En définitive, les conséquences des ch[r]

343 En savoir plus

Surveillance non invasive de la réponse neuroimmunitaire fœtale à l’infection

Surveillance non invasive de la réponse neuroimmunitaire fœtale à l’infection

La morphométrie de notre cohorte expérimentale, les gaz du sang artériel, le statut acide-base et les caractéristiques cardiovasculaires étaient dans les limites physiologiques et représentatives de fœtus ovin en fin de gestation comme modèle du développement du fœtus humain près du terme. (13) (84) L'effet de la faible dose de LPS que nous avons administré sur les réponses des gaz du sang artériel, du statut acide-base et cardiovasculaires est compatible avec une légère septicémie (légère acidémie métabolique compensée et hypoxie) témoigne d'une augmentation transitoire de l'IL-6 à 3 heures sans choc septique manifeste avec décompensation cardiovasculaire. Remarquablement, la montée de la cytokine était accompagnée d'une légère baisse de pression sanguine artérielle moyenne (PASM) et une augmentation de RCF. C'est ce qui explique pourquoi le RCF moyen a été sélectionné comme l'une des mesures de la VRCf pour dresser un profilage de l'inflammation. L'augmentation sélective de l'IL-6, mais pas de TNF-α est conforme à la littérature à ce stade de développement. (85) (86) Nous rapportons ici que malgré l'absence d'un moment zéro dans le changement des concentrations du TNF-α au fil du temps, le LPS a causé une diminution globale de la concentration de TNF-α.
En savoir plus

140 En savoir plus

Show all 10000 documents...