utilisation de l’habitat

Top PDF utilisation de l’habitat:

Mouvements et utilisation de l’habitat par le saumon atlantique (Salmo salar) lors de la colonisation d'un nouvel habitat.

Mouvements et utilisation de l’habitat par le saumon atlantique (Salmo salar) lors de la colonisation d'un nouvel habitat.

Cette étude a permis d’obtenir une image détaillée des patrons de déplacements et d'utilisation de l’habitat de saumons atlantiques adultes lors de la colonisation d'une rivière naturelle non régulée en lien avec les variables biotiques et abiotiques à haute résolution spatiale et temporelle. La compréhension approfondie obtenue sur la manière dont les saumons colonisent un nouvel habitat sera un atout précieux pour optimiser de futurs programmes de réintroduction et de colonisation. Les résultats de cette étude soulignent également l'importance des fosses où les saumons peuvent se reposer durant la montaison (Økland et al. 2001, Finstad et al. 2005, Richard et al. 2014). Les modèles comportementaux observés pourraient refléter les différentes stratégies évolutives adoptées par les mâles et les femelles pour maximiser leur valeur adaptative. Les saumons atlantiques mâles maximisent leur succès reproducteur en frayant avec plusieurs femelles (Fleming 1996). L'incidence plus grande du comportement exploratoire chez les mâles peut être expliquée par un effort visant à augmenter leur succès reproducteur en recherchant activement des femelles, cette hypothèse étant supportée par l'augmentation observée des déplacements exploratoires à partir de la mi-septembre lorsque la température de la rivière a baissé et que la fraie approche. L'incidence plus grande du comportement sédentaire chez les femelles pourrait refléter la nécessité de conserver des réserves d'énergie suffisantes pour le développement des oeufs, le creusement des nids et la ponte afin de maximiser leur succès reproducteur (Fleming 1996, 1998). Étant donné que le comportement de fraie est fortement conservé chez les saumons pour que la fraie doit se produise au meilleur moment afin de maximiser la survie des jeunes (Fleming 1998), les patrons observés sur la Sainte-Marguerite Nord-Est
En savoir plus

170 En savoir plus

Utilisation des noeuds WiNoIR pour connecter tous les équipements domotiques d'un habitat intelligent

Utilisation des noeuds WiNoIR pour connecter tous les équipements domotiques d'un habitat intelligent

IRIT, Université de Toulouse, F-31100 Toulouse, France R ESUME Cet article présente la conception et l’utilisation de nœuds de capteurs sans fil WiNoIR permettant d’offrir un mode connecté à tout équipement domotique non pourvu de ce type de connexion. Ces nœuds, reliés entre eux par un réseau maillé, et à des passerelles IP vers tout autre réseau local (Ethernet, WiFi, bus domotique…), installés dans un habitat intelligent, sont pourvus d’une interface infrarouge leur permettant d’apprendre les ordres IR de tout type d’équipement, et de rejouer ces commandes IR à volonté, en fonction des requêtes réseaux. Ainsi, le déploiement de WiNoIR permet d’interconnecter tout type d’équipement non prévus à cet effet et décupler les possibilités d’interaction.
En savoir plus

5 En savoir plus

Utilisation des noeuds WiNoIR pour connecter tous les équipements domotiques d'un habitat intelligent

Utilisation des noeuds WiNoIR pour connecter tous les équipements domotiques d'un habitat intelligent

IRIT, Université de Toulouse, F-31100 Toulouse, France R ESUME Cet article présente la conception et l’utilisation de nœuds de capteurs sans fil WiNoIR permettant d’offrir un mode connecté à tout équipement domotique non pourvu de ce type de connexion. Ces nœuds, reliés entre eux par un réseau maillé, et à des passerelles IP vers tout autre réseau local (Ethernet, WiFi, bus domotique…), installés dans un habitat intelligent, sont pourvus d’une interface infrarouge leur permettant d’apprendre les ordres IR de tout type d’équipement, et de rejouer ces commandes IR à volonté, en fonction des requêtes réseaux. Ainsi, le déploiement de WiNoIR permet d’interconnecter tout type d’équipement non prévus à cet effet et décupler les possibilités d’interaction.
En savoir plus

6 En savoir plus

Approche à base de vérification formelle de modèle pour une utilisation sécuritaire de la cuisinière d'un habitat intelligent

Approche à base de vérification formelle de modèle pour une utilisation sécuritaire de la cuisinière d'un habitat intelligent

l'utilisation des méthodes formelles dans les habitats intelligents, construction et véri- fication d'un modèle de solution, puis validation de cette approche de développement par le bi[r]

148 En savoir plus

Pour un habitat digne

Pour un habitat digne

Les analyses démontrent qu’il est économique réalisable de produire une réponse adaptée pour chacun. Dans ce chacun, je retiendrais trois grandes catégories de personnes qui souffrent du sans-abrisme. La première serait la population qui souffre du sans- abrisme en conséquence de difficultés économiques pour accé- der au parc immobilier. On retrouve ici des personnes contraintes de vivre chez des proches, dans des squats, dans leur voiture, dans des abris de fortune ou tout autre habitat inadapté. Elles ne nécessitent pas d’accompagnement particulier mais ont besoin de stabilité pour conserver ou accéder à l’emploi. Le déblocage par le haut de l’immobilier est ici primordial en facilitant la location, en étudiant l’utilisation potentielle des logements vacants, en in- tégrant l’existant au tissu urbain et leurs habitants au tissu social. Ensuite, la seconde serait celles des sans-abris en difficulté que ce soit de santé, de manque de formation, ou autres. Ces personnes ont besoin de construire leur habitat mais aussi de se reconstruire personnellement. Pour eux, le parcours de réinsertion progressive peut être une solution mais il faut être prudent à ce que cela ne reste qu’une situation temporaire pour accéder au plus vite à un toit. La difficulté ici est principalement que la personne ne sorte jamais vraiment de ce circuit. L’avantage est la prise en charge médicale au besoin et l’aide à la réalisation d’un projet de réin- sertion. Cela peut être précieux pour des profils fragiles. Enfin, la dernière est aussi la plus polémique. Ce serait celle des «Grands ECOLE
En savoir plus

145 En savoir plus

Certificat AgBB Sarlon habitat + & modul'up

Certificat AgBB Sarlon habitat + & modul'up

§ La concentration de Formaldéhyde détectée après 28 jours était inférieure à 3 µg/m 3 Le produit testé est conforme aux exigences de DIBt (Octobre 2010) en combinaison avec les valeurs de NIK d´ AgBB (Juin 2012) pour une utilisation dans un environnement intérieur.

1 En savoir plus

Certificat AgBB Habitat modal

Certificat AgBB Habitat modal

Evaluation des résultats de test conformément aux recommandations d´AgBB: Le produit testé est conforme aux exigences de DIBt (Octobre 2010) en combinaison avec les valeurs de NIK d´ AgBB (Juin 2012) pour une utilisation dans un environnement intérieur.

1 En savoir plus

How optimal foragers should respond to habitat changes? On the consequences of habitat conversion

How optimal foragers should respond to habitat changes? On the consequences of habitat conversion

Furthermore, it is for patch-exploitation pattern (b) that one would expect qualitative 263 differences between optimal and non-plastic foragers, or non-monotonous dynamical 264 responses from adaptive foragers (see Figs. 3 & 4). 265 Figure 4. A simulated exam- ple of habitat conversion. In a two patch-type habitat (pristine versus perturbed patches; same gain functions as in Fig. 1 & 2), between time 0 and time 1 (shaded parts) the frequency of pristine patches is gradually in- creased from 1/5 to 3/4. The vari- ation of fitness (left) and average movement rate (right) are shown through time for two foragers: an optimal forager that gradually ad- justs its patch-exploitation pat- tern to the new habitat condi- tions, and a non-plastic forager, that maintains the same patch ex- ploitation pattern. Note that the two foragers initially present the same qualitative responses (neg- ative covariation of fitness and movement), but ultimately qual- itatively different responses (the optimal forager adopting greater movement rate). In our simula- tion habitat conversion caused a 61% increase in F j (t ∗ j ) and a 3%
En savoir plus

16 En savoir plus

How optimal foragers should respond to habitat changes: on the consequences of habitat conversion

How optimal foragers should respond to habitat changes: on the consequences of habitat conversion

long-term average rate of gain (E n ∗ ; [17]) is of limited help to predict what happens 26 when patch frequencies are modified, as Fig. 1b illustrates. 27 Figure 1. Habitat conver- sion in the MVT. (a) A patchy habitat with two sorts of patches. Large light disks represent pris- tine patches, small dark disks dis- turbed patches. Starting from the situation on the left, with disturbed patches in frequency 1/10, some pristine patches are converted into disturbed patches, resulting in the habitat shown on the right, with 3/10 of dis- turbed patches. (b) Correspond- ing changes in residence times under the MVT. It is assumed that pristine patches have more favorable gain functions (light curves) than perturbed patches (dark curves), and the optimal res- idence times are such that gain functions are tangent to a line of slope E n ∗ (dotted lines). In- creasing the frequency of per- turbed patches decreases E n ∗ , so that the optimal residence time on both patch-types slightly in- crease. However, the average resi- dence time decreases, and thus the overall movement rate increases, which is difficult to deduce from graphical intuition.
En savoir plus

16 En savoir plus

Habitat, ségrégation et politique de la ville

Habitat, ségrégation et politique de la ville

cumulativement plus coûteuses que des opérations plus radicales pensées sur le long terme. Sur ce plan, il ne serait sans doute pas inutile de réévaluer toutes les expériences originales qui ont vu le jour au lendemain de la guerre. Elles ont constitué autant de voies expérimentales très diverses dans leur manière de mobiliser les familles dans la promotion et la production d'un habitat destiné à répondre à la crise du logement. Toutes ces solutions ont été laminées par la vague de fond qui a fait accéder la production des grands ensembles à une hégémonie quasi totale dans le logement social, avant qu'elle ne soit concurrencée par la maison individuelle. On peut rappeler à ce titre les formes de la "location coopérative", supprimée par une Loi du ministre Chalandon en 1971, mais aussi l'expérience nationale des lotissements Castors 30 . Le plein emploi et les heures supplémentaires des
En savoir plus

10 En savoir plus

Bâti et habitat. Avant-propos

Bâti et habitat. Avant-propos

Aurenche montre que les premières constructions des nom ades reflètent l'évolution d e l'architecture de la région choisie pour se fixer et que les principales caractér[r]

1 En savoir plus

Habitat 67 dans la presse architecturale

Habitat 67 dans la presse architecturale

Et après citation abondante, il récapitule ainsi : «Les architectes d’Habitat se sont attelés à une tâche difficile et louable. Leur évidente conscience des besoins et des problèmes contemporains en matière de logement urbain apparaît fine et profonde. Les difficultés auxquelles ils se confrontent sont immenses. L’atmosphère dans laquelle le travail est entrepris a une intensité d’esprit et un parfum d’idéalisme qui sont inspirants. Ses espoirs et aspirations ne cessent de rallier les indécis : Habitat est devenu symptomatique de l’innovation et de l’expérimentation dans une société qui exalte l’invention et la découverte.» 145 Mais cet écho au concert de louanges de la presse générale n’est que prétexte pour mieux s’en couper : «Quiconque tente la critique d’un projet aux motivations aussi idéalistes ne peut éviter d’être regardé avec suspicion voir, pire encore, d’être étiqueté comme franchement réactionnaire.» 146 prévient Newman avant de réfuter point par point les arguments de l’étude de faisabilité.
En savoir plus

651 En savoir plus

Fiche produit Modul'up habitat 2s2

Fiche produit Modul'up habitat 2s2

Revêtement de sol PVC acoustique U2s P2  en pose libre en lés de 2 m Fourniture et pose d’un système Modul'up habitat comprenant un revêtement de sol PVC acoustique sur mousse bénéficiant d'un Double Système de Stabilisation Structurelle (D3S Core) et d'un envers PVC, groupe T d’abrasion, en lés de 2 m de large et d'une bande de jonction Modul'up réf 792.

1 En savoir plus

La tente maure, un habitat de l'entre-deux

La tente maure, un habitat de l'entre-deux

94 LA TENTE, UN HABITAT DE L’ENTRE-DEUX UN HABITAT QUI S’ADAPTE EN MÊME TEMPS QUE L’HABITANT La grande majorité des nomades déménagent en ville et deviennent des citadins, puis reviennent de temps en temps dans le désert, plus en tant que nomades mais en tant que citadins. Ceci rend beaucoup plus complexe la définition de nomades et de sédentaires, étant donné qu’on se retrouve avec des nomades sédentaires dans le désert et des sédentaires nomades en ville. Les premiers habitent dans le désert mais à cause de l’agrandissement des villes et la privatisation des territoires désertiques, ils sont obligés de se sédentariser ou de n’effectuer que très peu de déplacements dans une zone limitée. Les seconds sont les anciens nomades qui se sont installés de manière définitive en ville mais qui effectuent souvent des déplacements entre le désert et la ville pendant les vacances, mais aussi pour rendre visite à des membres de la famille qui habitent encore dans le désert. D’autres sédentaires nomades sont installés en ville mais ont des activités professionnelles en désert, souvent liés soit à la construction soit à l’élevage, ce qui les contraint à maintenir un lien fort avec le désert. De plus les familles étant composées de plusieurs générations et plusieurs familles nucléaires indépendantes les unes des autres, on retrouve souvent dans une même famille des personnes qui se sont installés de manière définitive en ville tandis que d’autres sont encore dans le désert. Ceci crée de très forts liens entre désert et ville, se développant le long des axes routiers principaux qui lient les différentes villes.
En savoir plus

125 En savoir plus

Fiche produit Habitat modal 2s3

Fiche produit Habitat modal 2s3

Habitat modal 2s3 Revêtement de sol PVC acoustique U2s P3 en dalles et lames Fourniture et pose d’un revêtement de sol PVC acoustique hétérogène certifié QB UPEC.A+ en dalles 40 x 40 cm et lames 20 x 100 cm classé U2s P3 E2 C2 de type Habitat modal 2s3. 

1 En savoir plus

Fiche produit Modul'up habitat 2s3

Fiche produit Modul'up habitat 2s3

Fourniture et pose d’un système Modul'up habitat comprenant un revêtement de sol PVC acoustique sur mousse bénéficiant d'un Double Système de Stabilisation Structurelle (D3S Core) et d'un envers PVC, groupe T d’abrasion, en lés de 2 m de large et d'une bande de jonction Modul'up réf 792. Ce système à ajouter apte à l'emploi dans tous les locaux au plus classés U2s P3 E1/2 C2 validé par un Avis Technique de type Modul'up habitat 2s3. Le produit sera posé en pose libre, sans colle et non maintenu en périphérie, avec uniquement une bande de jonction aux joints et aux seuils de portes.
En savoir plus

1 En savoir plus

Fiche produit Sarlon habitat + 2s2

Fiche produit Sarlon habitat + 2s2

Fourniture et pose d’un revêtement de sol PVC hétérogène acoustique certifié QB UPEC. A+ en lés de 2 m de large, classé U2s P2 E2/3 C2 de type Sarlon habitat + 2s2. Constitué d’une structure de mousse alvéolaire haute résilience armée d’un voile de verre, il associera une haute résistance au poinçonnement rémanent de 0.12 mm et une efficaci-té acoustique 20 dB. Cette performance satisfait aux critères de la certification NF-HABITAT

1 En savoir plus

Fiche produit Sarlon habitat + 2s3

Fiche produit Sarlon habitat + 2s3

Fourniture et pose d’un revêtement de sol PVC hétérogène acoustique certifié QB UPEC. A+ (n°304-56.1) en lés de 2 m de large, classé U2s P3 E2/3 C2 type Sarlon habitat + 2s3. Constitué d’une structure de mousse alvéolaire haute résilience armée d’un voile de verre, il associera une haute résistance au poinçonnement rémanent 0.10 mm et une efficacité acoustique 20 dB. Cette performance satisfait aux critères de la certification NF-HABITAT.

1 En savoir plus

Certificat UPEC Habitat modal 2s3

Certificat UPEC Habitat modal 2s3

Der von der Firma FORBO SARLINO im Werk von REIMS hergestellte HABITAT MODAL 2S3 Bodenbelag entspricht den Spezifikationen der Norm EN 651 für die Klassen 23 und 31. Dieses Produkt ist berechtigt, das Qualitätszeichen QB - Revêtements de sol résilients’ (Elastische Bodenbeläge) zu führen, in Verbindung mit dem Zeichen UPEC sowie dem Zertifikat Nr. 304-050.1_03/19 vom 1.Januar 2019.

3 En savoir plus

Habitat durable : approches critiques

Habitat durable : approches critiques

utilisés valent pour eux-mêmes, en lieu et place d’une discussion sur les fins poursuivies par les différents projets. Cette appro che permet la reproduction des solutions adoptées, au détriment d’alternatives situées. Elle « fige la réponse – en modelant le comportement des acteurs – à la question de la construction d’un habitat durable, bride l’autonomie de la conception, exclue la créativité, tout en évacuant les dimensions culturelles ou esthétiques ». Jeoffrey Magnier s’intéresse à la place de l’habitat participatif dans le proces - sus de réalisation de l’habitat durable. En s’appuyant sur une approche com - pa ra tive, il constate que si cette forme particulière fait évoluer certains ac - teurs, elle dépend des processus classiques au sein desquels elle tente de s’immiscer. Les porteurs de projet d’habitat participatif doivent d’un côté, trouver leur place parmi les différents groupes d’acteurs en raisonnant leur pro jet dans une perspective de durabilité. De l’autre, ils doivent porter essen - tiel lement les dimensions sociale et participative qui fondent leur démarche col lective. Alors que ces deux côtés recoupent des mondes différents qui peu - vent diverger, la nécessité d’avoir un logement abordable n’étant pas forcé - ment compatible avec le désir ou l’injonction à la durabilité, les deux parties sont dans un rapport asymétrique : « Si le pouvoir politique n’a pas besoin de l’habitat participatif pour remplir ses objectifs d’aménagement durable, l’ha bitat participatif est tributaire du soutien politique pour s’étendre et répon dre aux valeurs environnementales ».
En savoir plus

14 En savoir plus

Show all 1960 documents...