Transport à longue distance

Top PDF Transport à longue distance:

Modélisation à haute résolution du transport de polluants à longue distance

Modélisation à haute résolution du transport de polluants à longue distance

d’évaluer les impacts éventuels d’un accident industriel dans cette région sur les populations y résidant. En Europe, l’expérience ETEX (European Tracer EXperiment, Van Dop et al., 1998) fut menée en 1994 pour tester l’efficacité des systèmes d’alerte en cas d’émission et de transport à longue distance de quantités massives de polluants, comme cela avait été le cas lors de l’incident de Tchernobyl. Deux traceurs furent injectés au Nord-Est de la France au niveau du sol, puis leurs concentrations furent échantillonnées par un réseau de stations réparties sur la moitié Nord de l’Europe, ainsi qu’à l’aide d’avions de recherche. ETEX mit en évidence la capacité de nombreux modèles eulériens et lagrangiens à simuler de façon satisfaisante la dispersion d’un panache de polluants en cas d’incident industriel majeur, mais aussi le besoin de perfectionner la représentation par les modèles de la dispersion à méso-échelle dans la basse troposphère, qui s’est avérée avoir une grande importance dans la dispersion du panache (Van Dop et al., 1998).
En savoir plus

164 En savoir plus

Approche à Deux niveaux pour un Problème de Transport Longue Distance

Approche à Deux niveaux pour un Problème de Transport Longue Distance

El-ghazali.Talbi@lifl.fr Mots-clés : optimisation, tarification, transport. 1 Introduction La mise en place d’un système de transport de marchandises longue distance revêt à ce jour une importance toute particulière dans un secteur économique en pleine restructuration. A l’heure actuelle les stratégies d’optimisation se sont concentrées sur la définition de plans de transport minimisant le nombre de véhicules utilisés ou minimisant une distance parcourue. Des approches multi-objectifs considérant simultanément des objectifs écologiques et économiques ont également été proposées [6]. A notre connaissance, il n’existe à ce jour aucune étude portant sur la valorisation de la capacité inutilisée et sa tarification. C’est cette problématique que nous considérons dans ce travail. Pour ce faire nous étendons les approches de "Yield Management" ou "Gestion du Revenu" initiées dans le domaine du transport aérien au transport longue distance de marchandises.
En savoir plus

3 En savoir plus

Approche de Gestion du Revenu pour un Problème de Tarification pour le Transport Longue Distance de Marchandises

Approche de Gestion du Revenu pour un Problème de Tarification pour le Transport Longue Distance de Marchandises

A l’heure actuelle, les stratégies d’optimisation se sont concentrées sur la définition de plans de transport minimisant le nombre de véhicules utilisés ou minimisant la distance parcourue. Même si le plus souvent ces deux objectifs ont été étudiés de façon dis- jointe, quelques approches prenant en compte simultanément des objectifs économiques et écologiques ont été proposés par [ LU98 ][ JST08 ]. Un élément clef qui à ce jour a peu été étudié est la valorisation de la capacité inutilisée et la tarification de celle-ci. C’est cette problématique que nous considérons dans cette thèse. Pour ce faire, nous étendons les approches de "Yield Management" ou "Gestion du Revenu" initiées dans le domaine du transport aérien au transport longue distance de marchandises. La Gestion du Revenu, définie comme "un ensemble de stratégies visant à vendre le bon produit au bon moment au bon client au bon tarif" [ Kim89a ], est divisée de façon classique en 4 sous-problèmes : l’estimation de la demande, la survente, la gestion de la capacité et la tarification. Dans cette thèse nous aborderons simultanément les deux derniers sous-problèmes dans un environnement concurrentiel.
En savoir plus

152 En savoir plus

Développement d'un modèle québécois de transport à longue distance de polluants atmosphériques.

Développement d'un modèle québécois de transport à longue distance de polluants atmosphériques.

Lorsque la trajectoire est complétée, les informations conservées au niveau de chaque élément d'une région réceptrice donnée, sont regroupées au niveau de cette ré[r]

642 En savoir plus

Sollicitations mécaniques et transport de l’information à longue distance chez les plantes

Sollicitations mécaniques et transport de l’information à longue distance chez les plantes

7 Résumé Les plantes sont constamment soumises à de multiples contraintes mécaniques générées par le vent ou le toucher. Elles répondent à ces stimuli en modifiant leur croissance. Cette réponse de croissance mécano-induite peut se produire rapidement et à longue distance du site initial de stimulation, impliquant l’existence d’un signal transportant l’information à travers la plante. La nature de ce signal est encore inconnue. Il a été mis en évidence la génération et la propagation d’un signal électrique chez le peuplier lorsque sa tige est fléchie. Pour cela, nous avons développé un dispositif de mesures électrophysiologiques extra cellulaires couplé à un banc de flexion à amplitude contrôlée. De par sa forme et son déplacement bidirectionnel dans la tige, ce signal électrique ressemble à un potentiel d’action. Cependant, un point le distingue du potentiel d’action : un mode de propagation non auto- entretenu ; démontré par la capacité du signal à se régénérer après avoir traversé une section de tige privé de cellules excitables. Cela amène à postuler que le signal électrique soit généré par une onde de pression hydraulique induite par la flexion de la tige selon une théorie en cours de développement dans la littérature.
En savoir plus

72 En savoir plus

Suivi et localisation des marchandises en temps réel à partir des camions de transport sur longue distance

Suivi et localisation des marchandises en temps réel à partir des camions de transport sur longue distance

contient un module qui permet de communiquer sa présence à un dispositif de localisation cellulaire durant le transport. L’avantage de ces modules est de savoir que lorsqu’une partie des marchandises est transféré dans un autre camion, le client sait si chacune d’entre elles est transférée. Les transmetteurs qui sont collées sur les palettes envoient l’information à un ou à quelques dispositifs de localisation selon le nombre de clients. Ces dispositifs transmettent ensuite l’information aux stations de base compatibles. Ces stations retransmettent cette information dans un réseau cellulaire pour informer le client. La fréquence pour la communication à l’intérieur (Fréquence module) est différente des fréquences de communication utilisées pour l’extérieur du camion (Fréquences cellulaires). Les ‘Fréquences cellulaires’ de la figure représentent plusieurs fréquences car les technologies cellulaires utilisent très souvent plus qu’une bande de fréquence. Un codage devrait donc être implémenté pour ces types de communication; à l’intérieur et avec l’extérieur du camion pour permettre la différenciation des palettes. Actuellement, il n’existe pas un système qui fait ce travail sur le marché au meilleur de la connaissance.
En savoir plus

105 En savoir plus

Modélisation de l'aérosol organique : impact sur la pollution longue-distance en Europe

Modélisation de l'aérosol organique : impact sur la pollution longue-distance en Europe

géographiques de forte densité d’habitation, localisés au niveau du sol et renseignent encore peu la spéciation chimique de l’aérosol. Récemment, les campagnes de terrains adossées à des programmes scientifiques ont pris en charge la description de la composition de l’aérosol, associant mesures en réseau, plateformes mobiles et observations aéroportées. Mais de par leur coût important, ces campagnes sont parfois conduites sur des périodes assez courtes ou sur un nombre limité de points de mesure, même si de plus en plus de projets proposent la mise en place d’un suivi des polluants sur le long terme afin d’apprécier les caractéristiques principales de la pollution sur un site donné. En parallèle, les expériences en laboratoire permettent d’isoler des processus ou d’étudier le comportement d’un polluant donné, mais dans des gammes de situations encore peu représentatives de la variété des conditions atmosphériques existantes, et sur de courtes durées. Dans tous les cas, ces mesures permettent de mieux comprendre le fonctionnement des espèces dans l’atmosphère, mais aussi d’évaluer et de faire progresser les modèles. Les processus physiques ou chimiques mis en évidence ou affinés lors d’expériences de terrain ou en laboratoire sont en effet intégrés par la suite aux modèles de chimie puis de Chimie-Transport (CTM), afin de leur donner plus de pertinence. L’exploitation combinée des mesures de terrain et des modèles permet de comprendre les problématiques de manière plus large, via l’extension spatiale et temporelle des processus étudiés et la simulation d’un grand nombre de composés. Lorsqu’elle a pu démontrer sa compréhension de la réalité du terrain, la modélisation permet alors de couvrir de façon continue une diversité de sites qui n’est pas forcément accessible dans une campagne unique, se révélant un outil indispensable pour évaluer l’impact du transport des polluants depuis les milieux urbains jusqu’aux milieux ruraux et éloignés. Enfin, la représentation numérique des processus dans les modèles permet de quantifier tout un ensemble de phénomènes associés à la formation et à l’évolution des épisodes de pollution atmosphérique.
En savoir plus

225 En savoir plus

Propagation d'onde hydraulique et signalisation longue distance chez l'arbre

Propagation d'onde hydraulique et signalisation longue distance chez l'arbre

Le phloème est un bon candidat pour la communication longue distance entre les différents organes de l’arbre. En effet, on y retrouve des messagers tels que l’acide abscissique, le méthyle jasmonate, l’acide salicylique et bien d’autres (Hall and Baker, 1972 cité par Malone, 1996). De plus, pour certains scientifiques, il est le seul système capable de transporter rapidement des solutés vers l’apex (transport acropète) et vers les racines (transport basipète). Cependant, il a été observé d’autres signaux longue distance plus lents ou plus rapides que la vitesse de circulation de la sève qui est comprise entre 0,1 et 4 mm.s -1 (Malone, 1996). De surcroît, il existe de nombreux échanges entre les sèves brute et élaborée qui ne permettent pas de savoir si une molécule trouvée dans le phloème a uniquement été transportée par celui- ci. Enfin, certaines molécules « signal », comme les oligosaccharides, sont très peu mobiles dans le phloème (Baydoun and Fry, 1985). Ces données suggèrent que ce dernier n’est pas la seule voie de communication longue distance au sein des plantes.
En savoir plus

74 En savoir plus

Réduction de la distance interphase des conducteurs d'une ligne de transport d'énergie électrique causée par du vent turbulent

Réduction de la distance interphase des conducteurs d'une ligne de transport d'énergie électrique causée par du vent turbulent

3.3 Méthodologie Pour répondre aux objectifs du projet, la méthodologie suivante est proposée : Le chapitre 4, Modèle d’analyse, va présenter la première étape du projet, soit le déve- loppement d’un modèle numérique sous Code-Aster afin d’étudier le comportement des conducteurs électriques. Le modèle devra bien représenter le comportement des câbles de la ligne de transport, soit leur oscillation et leur inclinaison face à la charge de vent. Pour aider à la validation du modèle, Hydro-Québec a fourni une banque de données d’essais réalisés aux Îles-de-la-Madeleine pour étudier les chargements statiques et dynamiques des lignes de transport [Houle, 1990] [Houle, 1991b]. Lors de cette campagne de mesure, les charges de vent à la pince sur les pylônes de la ligne expérimentale et l’angle d’inclinaison des isolateurs ont été calculés. Ces données pourront donc être utilisées comme point de comparaison. Plus spécifiquement, le chapitre 4 couvrira les actions suivantes :
En savoir plus

148 En savoir plus

Quality of sterile male tsetse after long distance transport as chilled, irradiated pupae

Quality of sterile male tsetse after long distance transport as chilled, irradiated pupae

Quality control protocols for SIT programs were initially developed for fruit flies, especially the Mediterranean fruit fly Ceratitis capitata and has more recently been extended to Anastre- pha and Bactrocera fruit fly species [ 38 , 39 ]. For these insects, the average flight ability after irra- diation and transport of pupae was 65% for C. capitata, 75% for Anastrepha suspensa and 55% for Bactrocera oleae [ 38 , 39 , 48 ]. The flight ability obtained in the present study with G. p. gam- biensis, BKF strain was on average 35.8 ± 18.4%. Although caution is required when comparing data from different species and when pupae were shipped under different conditions, it pro- vides an indication that our results with G. p. gambiensis were rather low. This low propensity to fly could be due to mechanical shocks and vibrations that were absorbed by the pupae dur- ing transport or possibly different handling procedures in the different insectaries. In addition, the length of the cooling period of the pupae seems to be an important quality reducing factor, especially in terms of emergence rate. The impact of these different variables on emergence of adults was shown before [ 27 ]. Adults emergence may also be affected by excessive temperatures or inappropriate relative humidity during the rearing process [ 30 ]. In addition, it is well estab- lished that irradiation could potentially lower the quality of the produced flies especially when the irradiation dose that is required to obtain 95 –100% sterility is high and therefore results in severe somatic damage [ 30 , 49 – 51 ].
En savoir plus

14 En savoir plus

Impact of transport distance on stress biomarkers levels in dromedary camel (Camelus dromedarius)

Impact of transport distance on stress biomarkers levels in dromedary camel (Camelus dromedarius)

Oxidative stress (OS) occurs when the oxidant/antioxidant imbalance results in excess production of ROS and leads to cellular and tissue damage. OS plays an important role in cancer, neurological, heart and pulmonary diseases (Dunlap et al., 2006), and may occur during and after stressful events such as transport, exercise and intensive management in both humans and animals (Kirschvink et al., 2002). In horses, a 12 hour journey was able to induce a significant increase in plasma MDA concentrations compared to baseline values (Onmaz et al., 2011). In the same species, an 8-hour journey by road transport increased the average plasma total antioxidant status soon after unloading (Niedźwiedź et al., 2013). Supplementation of diet with antioxidants prior to transporting may reduce significantly the effect of OS during transportation in goat (Adenkola et al., 2011). According to Minka and Ayo (2013), long distance travel affected the oxidant/antioxidant status of goat and decreased it’s excitability and grazing behavior after unloading. However, in the same conditions, goats supplemented with vitamin C before the transport, did not show these responses after
En savoir plus

7 En savoir plus

Pollen transport to southern Greenland: new evidences of a late spring long distance transport

Pollen transport to southern Greenland: new evidences of a late spring long distance transport

Print Version Interactive Discussion EGU et al., 1992), inducing less pollen release into the atmosphere. Secondly, the meteo- rological conditions for pollen capture could have been less favorable during week 22 leading to a reduction in pollen transport (weak upward air movements). Thirdly, even if favorable conditions for pollen capture had been available, downward air motion in- ducing deposition on the filters was almost absent. Fourthly, wash out by rain during

20 En savoir plus

Long-distance pollen transport from North America to Greenland in spring

Long-distance pollen transport from North America to Greenland in spring

distance pollen transport from North America to Greenland is observed in association with wet 20 deposition. Conclusion 23 24[r]

27 En savoir plus

Nanostructuration de surface de plaques de silicium (001) par révélation d'un réseau de dislocations enterrées pour l'auto-organisation à longue distance de nanostructures

Nanostructuration de surface de plaques de silicium (001) par révélation d'un réseau de dislocations enterrées pour l'auto-organisation à longue distance de nanostructures

indiquent les valeurs de H pour le Ge complètement relaxé au voisinage des pics de réflexion (220) et (440) du Si soit respectivement H ≈ 1.92 et H ≈ 3.84.  Etude GISAXS Pour vérifier cette hypothèse, nous allons étudier les clichés GISAXS enregistrés pour chaque monocouche de Ge déposée. Pour estimer l’impact du Ge, nous avons soustrait chaque cliché GISAXS mesuré pour chaque monocouche déposée par le cliché GISAXS sans couche de Ge (voir Figure IV-26). Le cliché GISAXS de la seconde monocouche n’a pas été enregistré à cause d’un problème expérimental. Cependant, nous pouvons constater l’apparition des tiges inclinées dès la croissance de la 3 ième monocouche de Ge indiquant la présence d’îlots facettés. Ces tiges inclinées sont de plus en plus marquées au cours du dépôt. L’angle entre l’axe Q Z et la direction de cette tige est caractéristique d’une facette orientée selon un plan {113} [IV-31] ce qui confirment les observations MEB. Dans tous les cas, les tiges régulièrement espacées parallèles à l’axe Q z sont toujours visibles indiquant un ordre à longue distance sur la surface de périodicité égale à celle de la structuration de surface.
En savoir plus

235 En savoir plus

La mise en place du Transport Maritime à Courte Distance du Plateau des Guyanes à la Mer des Caraïbes : la perception des parties prenantes

La mise en place du Transport Maritime à Courte Distance du Plateau des Guyanes à la Mer des Caraïbes : la perception des parties prenantes

11 millions d’Сabitants – dont 8 millions pour le seul Etat du Pará – au sein duquel de nombreux acteurs socioéconomiques et politiques sont mobilisés et montrent un intérêt affirmé pour une nouvelle offre de transport par cabotage maritime intra zone, respectueuse des standards internationaux de sécurité. Ces territoires disposent des ressources naturelles, matérielles et immatérielles pour se développer, mais des facteurs comme la culture, les règles et lois propres à chaque pays les empêchent de trouver des accords durables pour travailler ensemble sur des projets synergiques, en établissant des infrastructures de transports et en favorisant des échanges commerciaux, dont les retombées pourraient bénéficier au développement local des territoires concernés. Malgré l’amplification de la mondialisation symbolisée par l’aРrandissement du Canal de Panama et son accès aux plus gros navires du monde, certains pays et/ou territoires restent en marge de cette ouverture internationale. Le manque d’infrastructures adaptées, est l’une des causes de cette marginalisation. En Guyane, l’infrastructure de transport fait partie des réclamations de la population : ce fut le cas notamment lors des mouvements sociaux de mars 2017, qui ont paralysé le territoire 3 . C’est une problématique que l’Etat français et les collectivités locales prennent au sérieux et pour laquelle des solutions sont recherchées, en commandant notamment des rapports et études, axés sur les ressources comme les ports, acteurs incontournables du développement local. En effet, dans un rapport gouvernemental sur « Les ports ultramarins au carrefour des échanges mondiaux », BUDOC [1] explique qu’il y a une réelle volonté politique de développement des territoires ultramarins grâce à leurs ports, lieux incontournables de passage des flux économiques vitaux tant à l’international, qu’au niveau interréРional voire intra
En savoir plus

10 En savoir plus

La longue marche des épiceries coopératives

La longue marche des épiceries coopératives

La longue marche des épiceries coopératives Alban Ouahab 12-15 minutes Le développement ces dernières années en France d’épiceries et de supermarchés coopératifs et participatifs est une nouvelle étape dans une histoire bien particulière. Leur succès actuel est le résultat d’une évolution complexe, hésitante, faite d’accélérations et de ralentissements. La forme des coopératives s’est transformée de même que les aspirations des coopérateurs et coopératrices qui sont passées de préoccupation strictement économique à la prise en compte d’enjeux sociaux et environnementaux plus vastes.
En savoir plus

5 En savoir plus

Increasing the robustness and applicability of full-waveform inversion: An optimal transport distance strategy

Increasing the robustness and applicability of full-waveform inversion: An optimal transport distance strategy

The main reason for the limitation in the applicability of FWI is related to what is usually referred to as cycle skipping, or phase ambiguity. In standard FWI, the oscillatory seismic data is matched in the least-squares sense where each observed sample is compared to the synthetic sample at the same position in time and/or in space. This choice is problematic: if the initial model predicts the signal with a shift larger than half a period, minimizing the least-squares distance between observed and calculated data amounts to match the observed data up to one or several phase shifts. This yields an incorrect estimation of the subsurface model which cannot be overcome through iterations: the optimization is locked into a local minimum. An illustration of this phenomenon, where the seismic data is considered schematically as a sinusoidal temporal signal, is presented in Figure 1. Overcoming this difficulty has been a recurrent objective since the introduction of FWI by Lailly (1983) and Tarantola (1984). Increasing the accuracy of the initial model through high resolution tomography methods, as well as designing hierarchical workflows focusing first on low frequency components of the data, early-arrivals, and/or short offsets, have been initial strategies proposed to challenge this issue (Kolb et al., 1986; Bunks et al., 1995; Pratt, 1999; Shipp and Singh, 2002; Sirgue and Pratt, 2004; Wang and Rao, 2009). They are still the ones implemented for real data applications to guarantee the success of FWI. This careful tuning is case-dependent, therefore, it reduces the flexibility of FWI, and requires an expert usage of FWI and pre-processing tools.
En savoir plus

13 En savoir plus

De la longue histoire des épidémies au Covid-19

De la longue histoire des épidémies au Covid-19

L’interconnexion, grâce au Web, des systèmes de santé nationaux, le réseau d’alerte épidémiologique coordonné par l’OMS, a permis, à l’occasion de cette épidémie, de transmettre en temps réel des messages d’alerte et de suivre sa diffusion. Partie de Chine, un cas se révéla à Hong Kong chez un médecin chinois qui avait soigné des malades atteints de SRAS dans la province de Guangdong, Et ce médecin contamina involontairement quatorze personnes dans l’hôtel où il séjournait, dont certaines vont être directement à l’origine des épidémies à Hanoï, Toronto et Singapour. Le SRAS s’est donc rapidement propagé le long des voies internationales de transport aérien, les flambées les plus importantes s’étant concentrées dans les plaques tournantes du transport aérien ou dans des zones à fortes densités de population.
En savoir plus

38 En savoir plus

Prévision linéaire des processus à longue mémoire

Prévision linéaire des processus à longue mémoire

l’erreur commise par le pr´edicteur na¨ıf que constitue la moyenne du processus (voir le tableau 6.3). Que ce soit pour des trajectoires ind´ependantes ou pour une seule trajec- toire, on converge assez vite vers l’erreur minimale qui vaut 1 si T est suffisamment grand (T = 10000 convient ici). Si d = 0.1 c’est ` a dire si la longue m´emoire du processus est faible, la variance du processus est ´egale ` a 1.02 et la qualit´e du pr´edicteur ne peut ˆetre mesur´ee grˆ ace aux simulations que nous avons effectu´ees puisque nos intervalles de confiance avec 10000 simulations sont trop longs. Par contre pour d = 0.25 et d = 0.4, la variance du processus fractionnaire est respectivement de 1.17 et 1.78, le pr´edicteur projet´e s’av´ere efficace d`es que T le nombre d’observations pour estimer est suffisamment grand. En effet ` a partir de T = 1000, on dispose de suffisamment de donn´ees pour bien estimer les coefficients du pr´edicteur et donc avoir un pr´edicteur efficace. Si T = 100, si d = 0.4 et si on estime les coefficients du pr´edicteur sur la s´erie que l’on veut pr´edire, le pr´edicteur projet´e est l´eg´erement plus efficace que le pr´edicteur na¨ıf mais g´en´eralement T = 100 observations ne suffisent pas pour estimer les coefficients du pr´edicteur projet´e. Comparaison des pr´ edicteurs de Wiener-Kolmogorov tronqu´ e et projet´ e
En savoir plus

136 En savoir plus

4. 2008: Une récolte longue et difficile!

4. 2008: Une récolte longue et difficile!

Dans les conditions de cette année, pour la variété Dekan près de 90 % des lots présentent des valeurs de Hagberg à plus de 220 secondes.. Avec plus 85% des lots supérieurs à 220 seconde[r]

10 En savoir plus

Show all 4084 documents...