Traitements de l’infertilité

Top PDF Traitements de l’infertilité:

Recours aux traitements de l’infertilité en France

Recours aux traitements de l’infertilité en France

30 Partie V : Discussion Les principaux résultats de l’étude peuvent être classé en deux catégories. La première catégorie porte sur les résultats de l’autocorrélation spatiale. La présence d’autocorrélation spatiale a été démontrée. Ce résultat relève d’une étape intermédiaire de la méthodologie de cette étude, mais constitue également un premier résultat important car il prouve la présence d’une disparité géographique dans le phénomène des taux de recours aux traitements de l’infertilité. Ce résultat correspond à nos hypothèses a priori basée sur les disparités de l’offre de soin en AMP en France (Bayer, et al. 2015) et la forte corrélation entre l’offre et le recours à ces soins d’AMP aux Etats-Unis (Hammoud, et al. 2009). Cependant, cette étude s’intéresse au recours des traitements de stimulation hormonale qui sont pris à toutes les étapes du parcours de soin de l’infertilité et non pas seulement au recours à l’AMP. De plus, il n’existe pas d’étude équivalente à celle de Hammoud et al en France. En Australie, l’article de Harris et al introduit l’aspect spatial sous la forme d’indicatrices de 7 grandes zones géographiques, mais ces variables semblent être surtout des variables de contrôle car les résultats associés à ces zones ne sont pas (ou très peu) commentés (Harris, et al. 2016). Le résultat de l’autocorrélation spatiale confirme la pertinence des analyses spatiales dans l’étude des taux de recours aux traitements de l’infertilité en France métropolitaine. Ce résultat devra être pris en compte dans les futures recherches sur le sujet.
En savoir plus

56 En savoir plus

Infertilité

Infertilité

Avec l’apparition de l’ICSI en 1992 (technique spécifique de FIV où un spermatozoïde est injecté directement dans l’ovule), les hommes souffrant d’une infertilité masculine sévère peuvent désormais concevoir un enfant qui est génétiquement le leur. Cette nouvelle technique passe néanmoins, comme les autres, par le traitement de la femme (même si celle-ci a une fertilité normale). Les inconvénients et les risques des traitements de l’infertilité sont donc aujourd’hui essentiellement supportés par les femmes.

9 En savoir plus

View of L’expérience psychosociale des hommes de leur infertilité : une recension narrative systématique

View of L’expérience psychosociale des hommes de leur infertilité : une recension narrative systématique

Seule l’étude de Bell[24] prend le contre-pied du lien établi entre infertilité et masculinité menacée. L’auteur explique ainsi qu’en construisant l’infertilité comme une condition médicale, le problème reproductif est placé hors de la sphère de contrôle de l’homme, et ne reflète désormais plus sa force ou sa masculinité. Par ailleurs, comme les hommes sont, objectivement, exclus du processus reproductif puisque les femmes sont au centre du traitement de l’infertilité, cela leur permet de se distancier de l’identité d’hommes infertiles. Ils endossent plutôt le rôle de soutien, ce qui présente l’avantage de renforcer leur masculinité. Enfin, les traitements s’étant banalisés et la demande d’aide de la part des hommes s’étant normalisée, cela amène à éliminer le sentiment de honte relié à l’infertilité masculine. En somme, selon Bell,[24] la médicalisation du processus reproductif contribue à faire advenir (achieve) ou renforcer la masculinité des hommes infertiles, plutôt qu’à la fragiliser, dans un contexte féminisé de reproduction. L’effet de légitimation du processus médical réifie la maladie et la sépare du champ de la sexualité. Les hommes ne perçoivent donc pas leur infertilité comme étant négative, ni comme une menace à leur masculinité. La paternité problématisée
En savoir plus

13 En savoir plus

Infertilité "normale" vs infertilité "pathologique": une opposition en question. Normes et pratiques françaises de l'AMP face à l'infertilité féminine liée à l'âge.

Infertilité "normale" vs infertilité "pathologique": une opposition en question. Normes et pratiques françaises de l'AMP face à l'infertilité féminine liée à l'âge.

révèle bien plus complexe qu’il n’y paraît à première vue. D’une part, il existe en effet une AMP que l’on peut dire « thérapeutique » au sens où un couple qui ne pouvait pas procréer va finalement le faire (95 % des naissances par AMP en France). Cette AMP « thérapeutique » inclut des traitements curatifs qui résolvent la cause de l’infertilité (par exemple des « trompes altérées chirurgicalement irréparables » (Olivennes, 2008 : 120)) et des traitements palliatifs qui ne résolvent pas la cause mais agissent sur ses conséquences (exemple l’ICSI). Bateman a particulièrement souligné cette double dimension de l’AMP « thérapeutique » : « curative » et « palliative » (2001). D’autres part, il existe une AMP qui ne propose aucun traitement ni curatif ni palliatif, mais un arrangement social substituant à la personne infertile un tiers qui deviendra le géniteur de l’enfant. C’est le cas de l’AMP avec tiers-donneur (5% des naissances par AMP en France). On sait que cette forme de l’AMP est à la fois organisée et dissimulée légalement en France. En cas de don, le droit régissant la filiation en AMP efface le tiers-donneur et maquille l’engendrement en une « pseudo procréation charnelle » du couple infertile : les deux parents passent pour les deux géniteurs, cependant que le donneur est légalement « escamoté » (Théry, 2011). Dans ce dernier cas, le modèle bioéthique français nourrit une forme particulière d’idéologie, qui amène à percevoir le don comme une sorte de traitement. La médecine comme elle le fait pour les autres dons d’éléments du corps humain aurait organisé la substitution de gamètes fonctionnels aux gamètes dysfonctionnels ou inexistants de l’un des membres du couple. Mais comme l’a souligné Théry, il n’y a ici aucune substitution, le père stérile reste aussi stérile et d’ailleurs les gamètes sont donnés non à lui mais plutôt à son épouse (2011). La véritable caractéristique de l’AMP avec don en France est qu’on prétend reproduire la nature, alors même qu’il y a plus de deux personnes à l’origine de la conception d’un enfant : le couple d’intention et le donneur. L’AMP avec tiers- donneur repose entièrement sur le fait de contourner ou outrepasser les diktats de la
En savoir plus

443 En savoir plus

Normes reproductives, infertilité et nouvelles technologies de reproduction au Sénégal.

Normes reproductives, infertilité et nouvelles technologies de reproduction au Sénégal.

191 traitements qu’elle se sent obligée de prendre car « c’est sa mère ». Elle est davantage dans une logique de soumission à sa mère que dans la croyance dans le traitement que celle-ci lui apporte. Sa mère a même pris à sa place un rendez-vous chez le psychologue, alors que madame V. a vingt- neuf ans et est en âge de se prendre en charge elle-même. La deuxième personne qui conseille madame V. est sa belle-mère. Elle explique que son mari est le fils aîné et préféré de celle-ci et qu’il est le seul de ses fils à être marié. Ainsi celle-ci espère que son fils ait des enfants. Alors la belle-mère conseille madame V. et l’amène chez des guérisseurs pour ce problème et fait même surveiller par sa fille (belle-sœur de madame V.), lorsqu’elle vivait chez le couple, les médicaments pris par madame V. La belle-mère ne remet absolument pas la fertilité de son fils en cause puisqu’elle ne l’emmène jamais chez les guérisseurs. Madame V. pense même que sa belle-mère veut la remplacer par une autre épouse. Elle-même culpabilise par rapport à son mari alors que l’infertilité est inexpliquée et elle se déclare prête à accepter la polygamie, si la FIV, qu’elle va entreprendre, échoue. Alors que madame V. est stressée par cette situation, monsieur V. ne semble pas trop s’en préoccuper. Selon les propos de son épouse, il ne serait d’ailleurs pas tant gêné que cela du fait de ne pas avoir d’enfant. Contrairement à son épouse qui essaie tous les traitements possibles, lui ne prend pas les traitements donnés par les guérisseurs auxquels il ne croit pas. Il ne souhaite d’ailleurs pas non plus que son épouse aille les consulter, mais ne semble pas s’opposer à sa mère quand celle-ci y emmène sa belle-fille. Ainsi on constate que la belle-mère a plus d’autorité que son fils dans cette situation. Madame V. semble envahie et stressée par cette multitudes de démarches de soins et de traitements qu’elle entreprend ou plutôt que son entourage lui fait entreprendre. Elle se trompe d’ailleurs à plusieurs reprises dans les protocoles d’IAC et le biologiste lui conseille d’aller consulter un psychologue.
En savoir plus

422 En savoir plus

Devenir des couples en infertilité inexpliquée après échecs des inséminations intra-utérines

Devenir des couples en infertilité inexpliquée après échecs des inséminations intra-utérines

Parmi les réponses aux questionnaires, quatre naissances vivantes spontanées ont été décrites, survenues après la décision d’arrêt des traitements. Ce chiffre est très probablement sous-estimé par le peu de réponses au questionnaire, et parce que nous avons choisis de nous intéresser uniquement aux grossesses dont nous connaissions l’issue. La survenue d’une grossesse spontanée peut être à elle seule une raison à l’arrêt des traitements. Dans l’étude de Custers et al, 18 % des arrêts de prises en charge en IIU toutes infertilité confondues sont liés à la survenue d’une grossesse spontanée (65).
En savoir plus

60 En savoir plus

Infertilité : prise en charge en officine

Infertilité : prise en charge en officine

Les patients infertiles côtoient de plus en plus les comptoirs des officines puisque l’infertilité concerne environ un couple sur six en France. De multiples étiologies sont en causes et touchent aussi bien l'homme que la femme. Elles sont recherchées par une exploration approfondie, indiquées lors de la première consultation médicale auprès du spécialiste. En dehors des causes endocriniennes, les causes les plus fréquentes sont chez l'homme les anomalies du spermogramme et chez la femme les pathologies tubaires. L’étiologie retrouvée permet d’orienter la prise en charge du patient où le traitement médicamenteux occupe une place centrale. Cette thèse intéressera aussi bien les étudiants en pharmacie que les pharmaciens diplômés désireux de compléter leurs compétences en reprenant les différentes causes d'infertilité après un rappel physiologique de la reproduction humaine, puis en s’appuyant sur les techniques d’AMP et surtout en insistant sur les traitements utilisés actuellement ainsi que les conseils associés à leurs délivrances.
En savoir plus

106 En savoir plus

Le vitiligo : physiopathologies associées et traitements

Le vitiligo : physiopathologies associées et traitements

Certaines complications ou résultats inesthétiques peuvent apparaître comme des cicatrices ou un aspect en forme de «pavés». Cet aspect en forme de «pavés» résulte de la juxtaposition[r]

129 En savoir plus

L'éjaculation prématurée et ses traitements en 2019

L'éjaculation prématurée et ses traitements en 2019

The Oxytocin Antagonist Cligosiban Fails to Prolong Intravaginal Ejaculatory Latency in Men with Lifelong Premature Ejaculation: Results of a Randomized, Double-Blind, Pla[r]

178 En savoir plus

Les bactériocines : en alternative aux traitements antibiotiques

Les bactériocines : en alternative aux traitements antibiotiques

Titre : Les bactériocines : en alternative aux traitements antibiotiques Résumé : L’émergence sans cesse croissante de bactéries résistantes face à l’appauvrissement de nos ressources thérapeutiques et à l’absence d’avancée dans le domaine des antibiotiques, mettent en avant l’importance de trouver de nouvelles solutions. En effet, l’antibiorésistance progresse de manière inquiétante au niveau mondial, et au fur et à mesure de leur utilisation les antibiotiques perdent en efficacité. Nous nous trouvons dans une situation critique au point que même les antibiotiques dit de « secours » deviennent inefficaces. Les bactériocines sont des molécules peptidiques produites par les bactéries et qui peuvent inhiber la croissance d’autres bactéries. L’objectif de mon travail était de rechercher si les bactériocines sont une alternative possible pour suppléer aux traitements antibiotiques actuels. Pour cela, une revue systématique de la bibliographie sur ce sujet a été réalisée. Elle a montré, aussi bien dans les études in vitro qu’in vivo sur modèle souris, que les bactériocines ont un réel potentiel thérapeutique antibactérien. Elles sont même actives sur des bactéries résistantes aux antibiotiques et sur les biofilms bactériens, là où les antibiotiques classiques échouent parfois. Les résultats obtenus sont encourageants, mais montrent la nécessité d’approfondir les recherches avant que ces molécules puissent être prescrites chez l’homme.
En savoir plus

75 En savoir plus

De l’héroïne aux traitements de substitution et leurs  détournements

De l’héroïne aux traitements de substitution et leurs détournements

Véritable fléau dans la société actuelle, l’addiction à l’héroïne est un enjeu de santé publique. Dans ce travail de thèse, nous nous attacherons à aborder les problématiques majeures de santé liées à la consommation d’héroïne, comme notamment les risques infectieux. Puis nous étudierons la politique de réduction des risques mise au point, via des structures spécialisées telles que les CSAPA ou les CAARUD, afin de contrer les effets néfastes de cette drogue. Cette politique fait appel à de nombreux acteurs et les difficultés rencontrées sur le terrain, font qu’elle conduit souvent à des résultats très hétérogènes. Les perceptions qu’en a l’usager d’héroïne explique souvent le refus de s’orienter vers de telles structures. En 1995, c’est l’apparition des traitements de substitution qui a permis d’améliorer la qualité de vie de nombreux patients. Cependant aujourd’hui, leur efficacité et leur intérêt est remis en cause. Leur facilité d’accès, malgré des règles de prescription et de délivrance strictes, est un problème souvent soulevé face aux mésusages rencontrés (Trafic parallèle, injection de traitement de substitution …). A l’heure actuelle, le rôle des professionnelles de santé reste donc fondamental dans l’accompagnement des héroïnomanes.
En savoir plus

128 En savoir plus

Traitements des communications bucco sinusiennes

Traitements des communications bucco sinusiennes

Simultaneous oral antral fistula closure and sinus floor augmentation to facilitate dental implant placement or orthodontics.. E.: Use of Gold Plate for the Closure of Oroantral Fistulas[r]

75 En savoir plus

Les traitements de la gale à travers les âges

Les traitements de la gale à travers les âges

Orientaux). Au XVIème siècle, les auteurs recommandaient l’extraction, mais en complément du traitement local et général. Ainsi pour Ambroise PARE "Les cirons se doivent tirer avec [r]

130 En savoir plus

Actualités sur les traitements de la maladie de Parkinson

Actualités sur les traitements de la maladie de Parkinson

1 ETAT DE L’ART 1.1 Introduction La maladie de Parkinson fut décrite pour la première fois en 1817. C'est une maladie neurodégénérative, chronique du système nerveux central dont l’étiologie est inconnue. Elle est la deuxième maladie neurodégénérative la plus répandue dans le monde. En France, elle touche près de 100 000 personnes. Elle est responsable d’un handicap important, en particulier en raison des troubles et du déficit moteur qu’elle procure. Elle débute généralement entre 55 et 65 ans et affecte 1 à 3% des individus âgés de plus de 65 ans, mais de 5 à 10% des patients sont atteints encore plus jeunes, entre 30 et 55 ans. Les traitements actuels sont principalement symptomatiques, et la recherche développe des nouveaux traitements qui agissent en amont sur les mécanismes fonctionnels sous-jacents (PASCAL[32][17]).
En savoir plus

18 En savoir plus

Évolution des traitements dans le mélanome métastatique

Évolution des traitements dans le mélanome métastatique

L’étude de Phase III MDX010-20, menée en double aveugle incluant des patients atteints de mélanome avancé (non résécable ou métastatique) ayant déjà reçu un ou plusieurs traitements parmi les suivants : IL-2, dacarbazine DCI , témozolomide DCI , fotémustine DCI , ou carboplatine DCI . Les patients étaient randomisés pour recevoir respectivement YERVOYÆ 3 mg/kg en association avec un vaccin peptidique expérimental le gp100, YERVOYÆ 3 mg/kg en monothérapie, ou le gp100 seul. Tous les patients de cette étude étaient de type HLA-A *0201; ce type HLA permettant la présentation immunologique du gp100. Le gp100 est un vaccin peptidique expérimental sans AMM et non disponible sur le marché français. Les patients ont reçu 4 doses de YERVOYÆ au rythme d'une injection toutes les 3 semaines sauf intolérance (traitement d'induction). Les patients ayant présenté une augmentation apparente de la masse tumorale avant la fin de la période d'induction ont été maintenus sous traitement sauf intolérance et s'ils présentaient un état général satisfaisant. La réponse tumorale à YERVOYÆ était évaluée après la fin du traitement d'induction. (BRISTOL-MYERS-SQUIBB, 2012)
En savoir plus

129 En savoir plus

Les traitements de la ménopause : données récentes

Les traitements de la ménopause : données récentes

L'administration parentérale de calcitonine s'accompagne dans 50 à 60% des cas de réactions secondaires (nausées, vomissements, flushs cutanés), entraînant l'arrêt de[r]

174 En savoir plus

Traitements des eaux usées d'abattoirs

Traitements des eaux usées d'abattoirs

Pour augmenter la capacite d'une lagune aerobie, on peut lui fournir de 1'oxygene par 1'ajout d'un procede d'aeration, soit une serie de tuyaux situes au fond de la lagune (alimentes par[r]

78 En savoir plus

Traitements actuels du lymphome folliculaire

Traitements actuels du lymphome folliculaire

Après chimiothérapie par CYP (cyclophosphamide, vincristine, prednisone). une maintenance par rituximab permet d'améliorer la survie sans progression. 16 Le rôle de ce traitement[r]

5 En savoir plus

Traitements pharmacologiques après le coma

Traitements pharmacologiques après le coma

Apomorphine Thalamus Pallidum Striatum X X LESION CEREBRALE. Cortex frontal & pariétal[r]

7 En savoir plus

Traitements par lasers et lumière pulsée.

Traitements par lasers et lumière pulsée.

Dans certaines conditions et avec certains milieux, la longueur d’onde du faisceau laser incident peut changer. Il peut y avoir doublement ou quadruplement de fréquence. De même, des sou[r]

7 En savoir plus

Show all 626 documents...