Sainte-Marie (Beauce)

Top PDF Sainte-Marie (Beauce):

Portrait socioéconomique du territoire Sainte-Marie–Centre-Sud : Centre local d’emploi du Plateau-Mont-Royal.

Portrait socioéconomique du territoire Sainte-Marie–Centre-Sud : Centre local d’emploi du Plateau-Mont-Royal.

Parmi les différents groupes de prestataires, prédominent en mars 2007 les personnes seules (80,6%), les personnes ayant une scolarité de niveau secondaire I à IV (33,8%) et les personnes nées au Canada (76,2%). Alors que l’on observe une hausse des effectifs dans de nombreux groupes, quelques uns se distinguent par des baisses importantes. C’est le cas notamment des couples sans enfants (-30,8%) et des prestataires ayant une scolarité de niveau primaire (-46%). Finalement, concernant la durée consécutive à l’aide, la situation diffère quelque peu de celle de l’ensemble de l’île. On observe des baisses importantes chez les groupes de prestataires dont la durée consécutive à l’aide est de moins d’un an (-23,1% pour les moins de 2 mois et -12,1% pour les 2 à 5 mois), alors que ces groupes ce sont accrus sur l’île (respectivement de 1,7% et 5,8%). En parallèle, la hausse des prestataires dont la durée consécutive à l’aide est de 10 ans et plus, proportionnellement plus nombreux que sur l’île, est bien moindre sur le territoire Sainte-Marie–Centre-Sud (2,3% contre 22,5% pour l’île).
En savoir plus

38 En savoir plus

Perception des baleines et du Whale Watching par les touristes durant le Festival des Baleines 2016 à Sainte-Marie (Madagascar)

Perception des baleines et du Whale Watching par les touristes durant le Festival des Baleines 2016 à Sainte-Marie (Madagascar)

Les touristes qui ont vu des baleines en mer ont raconté que cette ren- contre avec les animaux était très belle et que les animaux étaient magnifiques. Ils sont ravis d’avoir connu « une belle expérience ». D’ailleurs, cette expression « une expérience » a été souvent prononcée par les touristes. Un étudiant mal- gache de 21 ans atteste ainsi : « Le safari baleine était le but principal de notre voyage. […] Je suis amateur d’expériences. J’aime découvrir des choses ». À la question de savoir s’il était attiré par les baleines depuis longtemps, il a ré- pondu : « Non, pas particulièrement par les baleines mais pourquoi pas par les baleines ». Un couple réunionnais a, quant à lui, connu le Festival des Baleines grâce à une promotion sur un billet d’avion entre La Réunion et Sainte-Marie. Ce sont cette opportunité et cette promotion qui les ont décidés à découvrir cette activité et non une passion au départ pour le milieu marin ou pour les cétacés.
En savoir plus

12 En savoir plus

Synthèse des portraits socioéconomiques des territoires de CLE de l’île de Montréal : territoire Sainte-Marie–Centre-Sud.

Synthèse des portraits socioéconomiques des territoires de CLE de l’île de Montréal : territoire Sainte-Marie–Centre-Sud.

F AITS SAILLANTS DES GRANDES SECTIONS DU PORTRAIT DU TERRITOIRE Population • Une nette majorité d’hommes chez les 30 à 64 ans : ils surpassent de beaucoup les effectifs féminins du même âge sur le territoire Sainte-Marie–Centre-Sud, un déséquilibre inégalé parmi les territoires de CLE de l’île. En 2006, 36% des effectifs de 15 ans et plus sont des hommes âgés entre 30 et 64 ans, et uniquement 20,2% sont des femmes.

6 En savoir plus

Approche interdisciplinaire d’un atelier minéralurgique du XVe s à Sainte-Marie aux-Mines (Haut-Rhin, France)

Approche interdisciplinaire d’un atelier minéralurgique du XVe s à Sainte-Marie aux-Mines (Haut-Rhin, France)

Approche interdisciplinaire d’un atelier minéralurgique du XVe s à Sainte-Marie aux-Mines (Haut-Rhin, France). Rencontres Géosciences - Archéologie, Jun 2019, Strasbourg, France.. A.D.) [r]

2 En savoir plus

"(...) Petite la France, mais la peau l'est noire !" Contacts de langues : pratiques, enjeux, représentations ; Enquête à l'île Sainte-Marie, Madagascar

"(...) Petite la France, mais la peau l'est noire !" Contacts de langues : pratiques, enjeux, représentations ; Enquête à l'île Sainte-Marie, Madagascar

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il n’est pas inutile de préciser que dans le contenu des entretiens, les manifestations du discours mixte dans les prises de parole sont relativement rares. Sollicités en français, de surcroit par une interlocutrice francophone, la situation de communication des interviews imposait en ce sens une langue commune, ne serait-ce que pour permettre l’intercompréhension. N’ayant (moi-même) pas de compétences suffisantes en malgache pour être à même de l’utiliser en situation d’entretien, les discussions ont ainsi été menées intégralement en français, les participants étant bien entendu libres de recourir au malgache dès qu’ils en ressentaient le besoin. Dans l’ensemble des entretiens, on remarque cependant plusieurs commentaires exprimant l’utilisation effective d’un discours mixte sur l’île Sainte-Marie. Nous verrons que le français est tellement ancré dans le parlé régional qu’il est parfois difficile de distinguer parmi les deux langues. Quels éléments définissent concrètement ce parler bi-plurilingue ? A travers ce que disent les enquêtés de leurs propres pratiques, il s’agira de tenter d’apporter des éléments de réponse à l’aide d’extraits d’entretiens, les Saint-Mariens étant encore les mieux placés pour parler de ce discours métissé. En ce qui concerne la terminologie, les termes de discours mixte ou métissé (Babault 2006 : 187) seront retenus pour évoquer ces diverses formes, « dans le but de ne pas limiter l’analyse aux seuls phénomènes d’alternance de langues, qui impliquent la ‘juxtaposition à l’intérieur d’un même échange verbal de passages où le discours appartient à deux systèmes ou sous-systèmes grammaticaux différents’ (Gumperz, 1989 : 57), mais de prendre en compte un ensemble plus vaste d’occurrences. Le terme retenu (…) permet ainsi de neutraliser la distinction entre la notion d’alternance et celle d’emprunt, pas nécessairement pertinente dans le cadre de ce corpus ». En effet, bien que ces pratiques langagières se présentent de manières différentes selon les interlocuteurs, il importe moins pour cette recherche de déterminer si elles relèvent plutôt du recours à l’emprunt ou à l’alternance codique que de démontrer les enjeux qu’elles suscitent.
En savoir plus

145 En savoir plus

La concertation autour du projet immobilier Porte Sainte-Marie à Montréal : le pari de la collaboration en marge du processus habituel

La concertation autour du projet immobilier Porte Sainte-Marie à Montréal : le pari de la collaboration en marge du processus habituel

Les intervenants ont dit se sen- tir sollicités davantage à titre per- sonnel qu’à titre de représentants d’une organisation. C’est leur expertise en matière de logement qui était recherchée, mais de façon distincte de leur appartenance organisationnelle. Cette distancia- tion par rapport à la mission régu- lière a ouvert la porte à une collaboration entre acteurs aux valeurs habituellement opposées. Elle a également permis un ajuste- ment des objectifs à atteindre dans le sens d’une ouverture aux ambi- tions de rentabilité des promoteurs. Dans le cas du projet Porte Sainte-Marie, les représentants des groupes et des organismes locaux ont appris par la consulta- tion que le volet commercial allait être plus important que dans la première version de Porte Sainte- Marie en 2003. Cet aspect pouvait s’avérer surprenant et même irri- tant pour certains acteurs, mais ils ne se sont pas prononcés sur les critères commerciaux devant gui- der le promoteur. En entrevue, plusieurs ont témoigné de leurs doutes quant à la pertinence de ce volet commercial, qu’ils jugeaient inadéquat pour le lieu. Cepen- dant, lors des séances de consulta- tion informelle, ils ont plutôt orienté leurs efforts vers l’inclu- sion de logements destinés aux familles, ce qui devait nécessaire- ment passer par l’offre d’une cer- taine proportion de logements sociaux. Le volet commercial et ses objectifs sous-jacents de renta-
En savoir plus

13 En savoir plus

La médiation culturelle et l'organisation de manifestations patrimoniales à la mairie d'Oloron-Sainte-Marie

La médiation culturelle et l'organisation de manifestations patrimoniales à la mairie d'Oloron-Sainte-Marie

CONCLUSION Ce stage professionnalisant au sein de la mairie d’Oloron Sainte-Marie a été une véritable réussite. Avec le recul permis par les quelques mois qui se sont écoulés depuis la fin de cette expérience, il m’est aisé de constater tous les apprentissages professionnels et personnels que j’ai pu en tirer. Bien davantage qu’une simple ligne supplémentaire sur mon C.V., ce stage m’a permis d’en apprendre encore plus sur moi-même et remplit toutes les fonctions utiles que j’aurais attribuées à la nécessité d’effectuer un stage dans un cursus universitaire. Car si celui est une mine d’informations et d’apprentissages théoriques, surtout dans les cursus de recherches que j’ai sélectionnés, il n’en est pas moins très loin de la pratique et des savoirs inhérents à toute pratique professionnelle, et que l’on ne peut assimiler qu’en immersion totale. Tout d’abord considéré comme une mise à l’épreuve de moi-même et de mon caractère en société, requérant alors un certain sang-froid et une diplomatie que je n’avais pas forcément, ce stage s’est soldé sur un succès à tout point de vue, selon moi. En effet, il m’a ouvert différentes perspectives professionnelles et m’a permis de me rendre compte de certains traits de caractère qu’il me fallait mettre en évidence, ou au contraire effacer un peu, si je souhaitais travailler au sein d’une équipe.
En savoir plus

61 En savoir plus

L'église abbatiale Sainte-Marie-aux-Nonnains de Metz

L'église abbatiale Sainte-Marie-aux-Nonnains de Metz

C'est la prise en com pte ou le rejet de telle ou telle de ces mentions qui détermine les différents commentaires historiques. Celui de Meurisse (11), le plus im portant car il sert de référence à la plupart des auteurs, associe les données de la vie d'Adalbéron I I à celle de la Chronique de Vigneulles. Il ajoute, sans préci­ ser ses sources, que la restauration de Sainte- Marie résulte de la nécessité de réduire le nombre excessif des religieuses de l'abbaye Saint-Pierre- aux-Nonnains, nouvellement réformée, to u t en lui servant de noviciat. La plupart des auteurs du X V IIle siècle (12) répètent cette assertion. Les Bénédictins, Dom J. François et Dom N. Tabouillot (13), plus critiques ne retiennent que les données de la Vita, qualifiant de «fable» le reste. A ux X IX e et X X e siècles, si l'on excepte l'attribution déjà mentionnée à Adalbéron I, les historiens se contentent de rapporter et d'as­ socier les diverses données anciennes, en om et­ tan t toutefois la relation avec Saint-Pierre (14).
En savoir plus

31 En savoir plus

Le dispositif de revitalisation du quartier Sainte-Marie à Montréal

Le dispositif de revitalisation du quartier Sainte-Marie à Montréal

possibilités d’action des gens, à décider du lieu où ils habitent. (Journal de rédaction, extrait du 7 décembre 2014) Il y a dans l’utilisation du mot revitalisation, une façon de reconnaitre cette vanité à vouloir gouverner un lieu. Avant de pouvoir être gouverné, avant qu’on puisse faire quoi que ce soit avec le quartier Sainte-Marie, il faut qu’il soit revitalisé. C’est là en quelque sorte la reconnaissance tacite de l’ingouvernabilité initiale du lieu qui doit alors passer par le filtre de la revitalisation afin d’être contrôlé. Je me pose donc la question : de quoi est-ce que cette revitalisation urbaine est le signe? Qui décide du sens à donner à cette revitalisation? Quels moyens seront utilisés afin de la mener à bien? À partir de quand considère-t-on qu’un quartier est bel et bien revitalisé? Selon certains penseurs, la revitalisation s’inscrit dans un contexte beaucoup plus général d’appropriation des espaces urbains par des promoteurs privés afin d’en extraire un maximum de valeur marchande et rentabiliser ses investissements (Harvey 2012; Brenner et Theodore 2009; Béal et Rousseau 2008). C’est une avenue intéressante, mais qui occulte l’importance de ce que la revitalisation implique comme réinvention de la politique contemporaine, particulièrement à Montréal (Germain 2013). La revitalisation du quartier Sainte-Marie, à l’étude ici, est une occasion de créer une nouvelle façon de gouverner par l’intégration de plusieurs acteurs privés et institutionnels, des chercheurs universitaires, des élus, de groupes communautaires, etc. au sein d’un même dispositif de revitalisation responsable d’en gérer les visées.
En savoir plus

140 En savoir plus

L'abbaye Sainte-Marie de Rieunette : une abbaye cistercienne au cours du temps

L'abbaye Sainte-Marie de Rieunette : une abbaye cistercienne au cours du temps

19 de travaux de recherche sur les mesures à l’époque médiévale. Les bâtiments qui s’élèvent aujourd’hui sur le site de Rieunette, retiré dans la forêt des Corbières, sont emprunts de l’esprit cister- cien et pour cause : c’est une abbaye cister- cienne (Sainte Marie de Boulaur) qui décide de fonder en ces lieux une petite communauté de moniales dans les années 1990. Les bâti- ments conventuels qui avaient été détruits au cours des guerres de religion sont relevés, sur l’emprise même des fondations primitives. Ce nouveau projet architectural est élaboré par M. Régis MARTIN (A.C.M.H.), sous la maîtrise d’ouvrage de la communauté de moniales. La question du lien entre la vie monastique et les bâtiments qui l’abritent peut alors se poser. L’abbatiale est restaurée et les bâti- ments conventuels reconstruits. Ces derniers semblent pétris de la tradition monastique, de cet esprit cistercien dont nous avons longue- ment parlé. La compréhension des aspects et des rites qui marquent la vie monastique ont été permis par la lecture de l’ouvrage remar- quable « Les Pierres Vivantes » écrit conjoin- –‡‡– ’ƒ” Ž‡ ˆ”Ǥ Š‹Ž‹’’‡    ‡– Ferrante FERRANTI, ainsi que par les séjours prolongés sur site et l’entretien avec le P. Jean-Fabrice, o.c.d.
En savoir plus

129 En savoir plus

Victor Saxer. — Sainte-Marie-Majeure. Une basilique de Rome dans l'histoire de la ville et de son Église (Ve-XIIIe s.). Rome, Ecole française, 2001 (Collection de l'École française de Rome, 283)

Victor Saxer. — Sainte-Marie-Majeure. Une basilique de Rome dans l'histoire de la ville et de son Église (Ve-XIIIe s.). Rome, Ecole française, 2001 (Collection de l'École française de Rome, 283)

Éric Palazzo Citer ce document / Cite this document : Palazzo Éric. Victor Saxer. — Sainte-Marie-Majeure. Une basilique de Rome dans l'histoire de la ville et de son Église (Ve- XIIIe s.). Rome, Ecole française, 2001 (Collection de l'École française de Rome, 283). In: Cahiers de civilisation médiévale, 48e année (n°189), Janvier-mars 2005. La médiévistique au XXe siècle. Bilan et perspectives. pp. 92-93;

4 En savoir plus

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d'emploi de Sainte-Marie-Centre-Sud

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d'emploi de Sainte-Marie-Centre-Sud

Provenance des travailleurs par secteur d’activité en 2011 Sexe et niveau de compétence – La distribution de destination des déplacements varie passablement selon le sexe et les niveaux de compétence. La proportion des personnes travaillant sur le territoire du CLE change selon le niveau de compétence exigé par le poste occupé, passant de 11,4% pour le personnel intermédiaire à 21,3% pour le personnel professionnel. D’autre part, contrairement à ce que l’on observe généralement, les hommes sont proportionnellement aussi nombreux que les femmes à travailler sur le territoire du CLE de Sainte-Marie–Centre-Sud (16,9% des hommes contre 17% des femmes). On observe tout de même un écart marqué chez les personnes occupant un poste de niveau élémentaire (17,2% des femmes contre 22,6% des hommes), tout comme, à l’inverse, chez celles ayant un poste professionnel (22,8% contre 20,5%). Dans tous les cas, le territoire du CLE du Plateau-Mont-Royal occupe le premier rang. Ajoutons que les hommes dont l’emploi requiert des compétences de niveau élémentaire ont le plus souvent un emploi sans lieu de travail fixe ou localisé à l’extérieur du Québec (18,1% contre 6,6% pour les femmes).
En savoir plus

44 En savoir plus

Les parties romanes de l'ancienne cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne)

Les parties romanes de l'ancienne cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne)

Bertrand. Il s’appuie sur la datation alors admise de l’Adoration des Mages de la Porte des Orfèvres de Saint-Jacques-de-Compostelle du deuxième quart du XII e siècle 64 , ainsi que sur celle de la collégiale de Saint-Gaudens de la deuxième moitié du XII e siècle 65 . D’autre part, chaque chapiteau des piédroits est décrit avec précision. Durliat rapproche le deuxième chapiteau en partant de la gauche, couvert de lions pris dans des entrelacs, des chapiteaux du cloître de Saint-Sernin, à cause du thème et du fort relief. Par sa légère différence d’échelle et sa frontalité, la figure de Saint-Bertrand semble être un ajout postérieur. Selon Durliat, il n’en est rien, car la place pour ce bloc avait bien été prévue dans la découpe de la plaque de l’ange au-dessus, et son style « est celui des autres figures », mais atténué par sa position hiératique et solennelle. Marcel Durliat qualifie la composition d’un « sans gêne de l’agencement », mais qui se retrouve dans les tympans romans espagnols. Cette filiation hispanique, et plus précisément catalane, est visible également dans le mouvement des apôtres du linteau qui ressemblent à ceux des peintures de Sainte-Marie de Tahull. Tous les personnages de ce portail ont les mêmes traits : les drapés « souples et fluides », les rondeurs des corps et des visages, le traitement des chevelures, qui rappellent selon l’auteur la sculpture de Saint-Sernin de Toulouse. En cela, Marcel Durliat partage le même avis qu’Étienne Delaruelle et, avant lui, que Raymond Rey, sur l’héritage de l’origine toulousaine de l’évêque, qui même après sa mort est visible sur le portail de sa cathédrale.
En savoir plus

209 En savoir plus

Pour des approches intégrées de développement urbain durable : analyse de trois projets de revitalisation : Lyon: le quartier La Croix-Rousse, Montréal: le quartier Sainte-Marie, Trois-Rivières: les premiers quartiers

Pour des approches intégrées de développement urbain durable : analyse de trois projets de revitalisation : Lyon: le quartier La Croix-Rousse, Montréal: le quartier Sainte-Marie, Trois-Rivières: les premiers quartiers

Puis les facteurs qui expliquent ce degré de variation des composantes sont traités. Les plus importants étant le contexte urbain en mutation, les différences sur le[r]

211 En savoir plus

Contribution à l'étude du Tertiaire de la bordure orientale du Bassin de Digne (feuilles au 1/20000e, Digne 5-6, Moustiers-Sainte-Marie 1-2)

Contribution à l'étude du Tertiaire de la bordure orientale du Bassin de Digne (feuilles au 1/20000e, Digne 5-6, Moustiers-Sainte-Marie 1-2)

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

101 En savoir plus

Contribution à l'étude du Tertiaire du Synclinal de Majastres (feuilles au 1/2000e, Digne 5-6, Moustiers-Sainte-Marie 1-2 et 3-4)

Contribution à l'étude du Tertiaire du Synclinal de Majastres (feuilles au 1/2000e, Digne 5-6, Moustiers-Sainte-Marie 1-2 et 3-4)

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

129 En savoir plus

Contribution à l'étude géologique de l'Arc de Castellane au Nord des Gorges du Verdon (Basses-Alpes) (feuille au 1/20000e, Moustiers-Sainte-Marie n° 3)

Contribution à l'étude géologique de l'Arc de Castellane au Nord des Gorges du Verdon (Basses-Alpes) (feuille au 1/20000e, Moustiers-Sainte-Marie n° 3)

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

120 En savoir plus

"Le portail ouest de la cathédrale Sainte-Marie de Lombez (Gers) : un exemple typique de sculpture monumentale en Gascogne dans la première moitié du XIVe siècle"

"Le portail ouest de la cathédrale Sainte-Marie de Lombez (Gers) : un exemple typique de sculpture monumentale en Gascogne dans la première moitié du XIVe siècle"

Bagnéris, Le problème de la nef unique et de la nef à collatéraux dans les églises du Gers, mémoire de maîtrise, Toulouse, 1972-1973 ; Christophe Balagna, L’architecture gothique religi[r]

17 En savoir plus

La cathédrale Sainte-Marie de Senez

La cathédrale Sainte-Marie de Senez

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

15 En savoir plus

Transformation des quartiers centraux, mobilisations et évolution du droit à la ville des femmes : étude de cas du quartier Sainte-Marie à Montréal

Transformation des quartiers centraux, mobilisations et évolution du droit à la ville des femmes : étude de cas du quartier Sainte-Marie à Montréal

Nous avions posé comme hypothèse que la RUI a provoquée la mise sur pied de structures de mobilisation qui ont permis aux femmes de participer au mode de gouverna[r]

198 En savoir plus

Show all 544 documents...