Saint-Roch

Top PDF Saint-Roch:

Étude de la réappropriation de l'église Saint-Roch de Paris après la Révolution, au travers de la cure de l'abbé Claude-Marie Marduel (1787-1833)

Étude de la réappropriation de l'église Saint-Roch de Paris après la Révolution, au travers de la cure de l'abbé Claude-Marie Marduel (1787-1833)

Le journal de Madeleine Prat, nous offre une version romancée de cette histoire. Un certain monsieur Dumont, ami de la famille Prat, vint au détour d’une conversation à parler de l’histoire de la cure de Saint-Roch. « Ne savez-vous pas, Mesdemoiselles, qu’à Saint Roch on est curé de père en fils ! » 112 . Commence alors le mythologique récit des aventures de Jean- Baptiste I. Au moment de la Révolution, habitait en France un homme répondant au nom de Marduel. Marié, rencontrant des soucis d’ordre financier, il embarqua avec sa femme à bord d’un navire en direction de l’Amérique. Quasiment arrivée au terme de son voyage, l’embarcation fit naufrage. Sauf, Marduel réussit à sauver sa femme, la déposant sur « une large planche qui flottait et sur laquelle il descendit lui-même ». C’était sans compter sur la houle qui finit par emporter sa femme dans les profondeurs des eaux de l’Atlantique, que la légende appelle « Madame Eurydice », référence à la dryade emportée aux Enfers. Une fois parvenu à terre, terrassé par le désespoir, Marduel chercha sans relâche son Eurydice pendant plusieurs jours, en vain. Revenu en France, il entra au séminaire, fut ordonné prêtre et se fit nommer à la cure de l’église Saint-Roch. Un jour, tandis qu’il était attelé à sa tâche dans son cabinet particulier, vint à sa rencontre une femme avancée en âge. « Comme il demandait à la visiteuse quel était le but de sa visite, celle-ci au lieu de répondre à sa question lui demanda s’il était bien Monsieur de Marduel. « Oui, Madame » répondit le brave curé. – « N’auriez pas été marié avec Mademoiselle une telle ? » - « Effectivement Madame » - « Et n’auriez-vous pas eu la douleur de la perdre dans un naufrage ? » - « Hélas ! oui Madame, mais comment êtes-vous si bien renseignée sur ma vie ? » - « Et enfin, continua la visiteuse en baissant la voix et en se penchant à l’oreille du curé, n’auriez-vous pas par hasard à l’épaule gauche un petit grain de beauté ? » - « Mais enfin, Madame, qui vous a dit cela ? » - « Je l’ai vu, Monsieur » - « Mais alors vous êtes … ? » - « Eurydice » » 113 . Celle-ci se détermina à devenir religieuse, continuant toutefois tout le reste de sa vie à lui rendre visite tous les huit jours. À la question « avaient-ils un fils ? », Dumont répondit par la négative. En revanche, il avait bien
En savoir plus

157 En savoir plus

Étude exploratoire des entreprises du savoir. Le cas des développeurs de jeux vidéo du quartier Saint-Roch de Québec

Étude exploratoire des entreprises du savoir. Le cas des développeurs de jeux vidéo du quartier Saint-Roch de Québec

ÉTUDE EXPLORATOIRE DES ENTREPRISES DU SAVOIR . LE CAS DES DÉVELOPPEURS DE JEUX VIDÉO 57 Ce troisième type de réseau sert à définir un consensus territorial et à la création d’une image puissante à présenter à l’extérieur. Il contribue aussi à renforcer une vision commune du développement et les acteurs y sont très variés mais cette étape reste encore à venir. Le rassemblement autour d’une alliance « technologie et arts » émerge à peine. Des premières expériences de partenariat entre des studios et l’équipe d’Ex Machina viennent de commencer. En étant à leurs premiers balbutiements, il serait, sans doute, trop tôt pour le moment de présumer du succès d’une image forte pour le quartier Saint-Roch. Son réseau horizontal ne semble pas encore assez développé pour consolider une vision commune du développement mais un système productif localisé semble bel et bien en place.
En savoir plus

85 En savoir plus

Lutte des citoyens et citoyennes de Grandes-Piles et de Saint-Roch-de-Mékinac en Mauricie contre l'implantation de porcheries

Lutte des citoyens et citoyennes de Grandes-Piles et de Saint-Roch-de-Mékinac en Mauricie contre l'implantation de porcheries

Shur-Gain, car ces derniers répétaient sans cesse que la municipalité sera poursuivie et qu’eux-mêmes seront poursuivis personnellement par les avocats de la compagnie s’ils osent refuser le projet de porcherie. » Dans la même lettre, le comité de citoyens précise qu’à la réunion du conseil municipal du 6 septembre 1995, quatre des six conseillers ont appuyé le projet de référendum pour ainsi permettre à la population d’affirmer son point de vue et d’appuyer le conseil municipal dans ses démarches. Malheureusement, « le maire de Saint-Roch-de-Mékinac et celui de Grandes-Piles semblent toujours des ardents défenseurs du projet », déplore le comité de citoyens dans une lettre non datée destinées aux citoyens des deux municipalités (PC 4). Cette forme d’opposition s’est toutefois transformée lorsque le conseil municipal s’est renouvelé ; le comité de citoyens de Saint-Roch-de-Mékinac a pu agir avec un appui majeur.
En savoir plus

61 En savoir plus

Notes sur les archives de communautés et les valeurs émergentes : le cas du projet Saint-Roch, une histoire populaire

Notes sur les archives de communautés et les valeurs émergentes : le cas du projet Saint-Roch, une histoire populaire

Le projet « Saint-Roch, une histoire populaire » Le site Web du projet « Saint-Roch, une histoire populaire » peut être pris comme un exemple d’« archives de communautés » de la ville de Québec. Ce qui est présenté s’appuie sur l’auteur de ces projets éducatifs, François G. Couillard, qui a deux caractéristiques principales : d’une part, celle d’être un utilisateur qui exploite les archives – maints documents provenant de divers fonds d’archives sont commentés, inscrits dans une narration, éditorialisés – et, d’autre part, celle d’être un archiviste de type « ad hoc » – plusieurs dizaines de documents audio mettent en contexte le contenu présenté. Il y a sur ces
En savoir plus

18 En savoir plus

L'action culturelle et l'entrepreneuriat : le cas de la revitalisation du quartier Saint Roch, à Québec.

L'action culturelle et l'entrepreneuriat : le cas de la revitalisation du quartier Saint Roch, à Québec.

176 La plupart des auteurs affirment que l’importance accordée au cours de la campagne électorale au projet de la Grande Place comme moteur du redéploiement du quartier en a fait un enjeu référendaire (Quesnel, Belley, 1991 ; Théberge, 1999 ; Bherer, 2003). « Une grande partie du discours électoral diffusé par le RPQ pendant la campagne a donc été centrée sur l’enjeu de la Grande Place » (Belley, 1992 : 27). Des acteurs de premier plan qui ont participé à cette joute électorale comme les Réjean Lemoine 146 , Jacques Fiset 147 et Winnie Frohn 148 confirment que les élections de 1989 se sont jouées sur la revitalisation du quartier Saint-Roch. Le projet immobilier présenté par Cadillac-Fairview/Gagnon/Citicom et appuyé par le Progrès civique a clairement été rejeté par la population lors de l’élection, ajoutent-ils. Par contre, le Rassemblement populaire, vainqueur aux urnes, pouvait-il en déduire pour autant que le projet alternatif qu’il avait soumis à l’électorat, l’Espace Saint-Roch, ait été préféré à celui de la Grande Place? Difficile à dire, car la présentation du projet Espace Saint-Roch par le Rassemblement populaire avait pour but de le rendre crédible aux yeux de l’électorat (voir à ce sujet Quesnel et Belley, 1991 ; Théberge, 1999). Mais la nouvelle équipe pouvait-elle conclure que ce projet avait obtenu un blanc-seing de l’électorat et qu’il allait devenir le moteur de la revitalisation du quartier? Plus précisément, comment la population du quartier et les groupes de citoyens militants qui s’opposaient à la Grande Place recevaient-ils ce projet alternatif? Les habitants du quartier seraient-ils consultés sur la revitalisation du quartier? Maintenant que les groupes populaires avaient trouvé un véhicule – le Rassemblement populaire de Québec – pour exprimer à la fois leurs doléances et leurs projets, seraient-ils toujours aussi vigilants sur les conditions de la réhabilitation du quartier? Depuis que la démocratie de représentation s’était exprimée, la démocratie de participation serait-elle aussi active? Le nouveau gouvernement municipal espérait-il vraiment relancer le développement du quartier avec un projet immobilier où se mêlent encore commerce, habitation et tours de bureaux? Espace Saint-Roch répondait-il cette attente?
En savoir plus

402 En savoir plus

« Le sarcophage du musée de l'Hospice Saint Roch à Issoudun (n° inv. 11.55) »

« Le sarcophage du musée de l'Hospice Saint Roch à Issoudun (n° inv. 11.55) »

Cependant, si on examine plus précisément le texte sur le côté droit de la cuve, il est possible de voir les deux derniers signes d’un nom, soit celui de la défunte, soit encore peut-êt[r]

23 En savoir plus

L’Acteur au Moyen Âge: L’Histrion et ses avatars en Occident de saint Augustin à saint Thomas

L’Acteur au Moyen Âge: L’Histrion et ses avatars en Occident de saint Augustin à saint Thomas

Du fait d’un tropisme grec particulièrement puissant, nous ne pouvons nous empêcher de projeter des catégories inadéquates, provenant en grande partie d’une Antiquité mal di[r]

220 En savoir plus

Portrait socioéconomique du territoire de l’arrondissement de Saint-Léonard : Centre local d’emploi de Saint-Léonard.

Portrait socioéconomique du territoire de l’arrondissement de Saint-Léonard : Centre local d’emploi de Saint-Léonard.

Cela dit, les prestataires sur le territoire de l’arrondissement de Saint- Léonard présentent en mars 2007, d’autres spécificités par rapport à l’ensemble de l’île. Le nombre de prestataires âgés de 30 à 54 ans est en hausse sur le territoire de l’arrondissement, tandis qu’il diminue sur l’île (par exemple, pour les prestataires âgés de 30 à 44 ans, on observe une hausse de 7,9% tandis qu’il y a une baisse de 17,8% sur l’île). À l’inverse, le nombre de prestataires de 55 à 64 ans a diminué davantage sur le territoire de l’arrondissement de Saint-Léonard que sur celui de l’île de Montréal (-6,6% contre -2,2%). L’évolution différenciée des couples avec enfants observée dans l’arrondissement de Saint-Léonard et dans l’île (une hausse de 22,5% contre une baisse de 4,7% dans l’île), conduit à une plus forte proportion de ce groupe en 2007 sur le territoire de l’arrondissement de Saint-Léonard (37,2%) alors que cette dernière chute sur l’île pour atteindre 20,8%. Il est également possible de constater, entre mars 2001 et mars 2007, une augmentation nettement plus forte du nombre de nouveaux arrivants prestataires de l’aide sociale sur le territoire de l’arrondissement de Saint-Léonard comparativement à l’île de Montréal (28% contre 2%). Signalons également la forte proportion de prestataires nés hors Canada sur le territoire de l’arrondissement de Saint-Léonard (76,3%) qui dépasse nettement celle de l’île (53,3%).
En savoir plus

38 En savoir plus

Fleuve Saint-Laurent: bilan sur les apports toxiques et les usages du fleuve Saint-Laurent: Évaluation des apports de contaminants au fleuve Saint-Laurent en provenance des tributaires.

Fleuve Saint-Laurent: bilan sur les apports toxiques et les usages du fleuve Saint-Laurent: Évaluation des apports de contaminants au fleuve Saint-Laurent en provenance des tributaires.

corriger en débit moyen à l'embouchure. Ce dernier est utilisé dans des calculs de charges. Tel que présenté au tableau 7, la charge printanière est obtenue directement en multi[r]

251 En savoir plus

Immeubles haussmanniens. 1. Idée du boulevard Saint-Germain. 2. Formation du boulevard Saint-Germain. 3. Immeubles du boulevard Saint-Germain

Immeubles haussmanniens. 1. Idée du boulevard Saint-Germain. 2. Formation du boulevard Saint-Germain. 3. Immeubles du boulevard Saint-Germain

Contre-projets Le choc causé par l'idée de percement du faubourg Saint-Germain s'est traduit, entre autres, par une activité intense d'élaboration de contre-projets. Le 1 mars 1856, Louis Lazare signale que 17 projets concernant la "la création d'un boulevard circulaire" lui ont été adressés. Lui-même est devenu sensible à la critique du tracé choisi pour le boulevard Saint-Germain à la suite d'un projet de Le Béalle, un ingénieur civil, qu'il publie la Revue munici­ pale du 1er décembre 1855. Dans un petit article, cet ingénieur critique l'idée de dédoubler la rue des Ecoles et propose, plutôt, d'élargir celle-ci à 30m, de la continuer vers l'Est derrière la Halle aux Vins vers le boulevard Saint-Marcel, et vers l'Ouest de la raccorder à l'avenue de Trou ville (à travers les rues de l'Ecole-de-Médecine, du Four et de Sèvres élargies) et au boulevard d'Alma projeté.
En savoir plus

95 En savoir plus

Recherches sur la christologie de saint Augustin : l'humain et le divin dans le Christ d'après saint Augustin

Recherches sur la christologie de saint Augustin : l'humain et le divin dans le Christ d'après saint Augustin

enseigné la vision béatifique du Christ. A travers cette divergence d'opinions, l'on découvre deux tendances nettement marquées, que nous retrouvons dans la christol[r]

304 En savoir plus

Programme de datation de la construction de l'église Saint Romain à Saint- Romain-en-Gal (69)

Programme de datation de la construction de l'église Saint Romain à Saint- Romain-en-Gal (69)

Donc, 1 'hypothèse que l'église de Saint-Romain en Gal est la basilique construite par Mamert repose sur son installation dans un secteur à l'abri des inondations, sur un plan , une technique de construction et des inscriptions qui sont compatibles avec le troisième quart du Ve siècle. Rien n'interdit non plus de voir dans la grande basilique funéraire du bord du Rhône une construction du deuxième quart ou du milieu du siècle, détruite peu de temps. De même que le beau raisonnement échafaudé par les archéologues reste hypothétique, nous sommes conscients que le nôtre présente bien des faiblesses et que l'on peut aussi supposer que Grégoire de Tours avait été mal informé et que la basilique des bords du Rhône n'avait été que restaurée.
En savoir plus

21 En savoir plus

Saint Yves, Saint Christophe, ou je vous mets un peu des deux ? Genèse de l'émergence de l'avocat du mineur

Saint Yves, Saint Christophe, ou je vous mets un peu des deux ? Genèse de l'émergence de l'avocat du mineur

C. Les droits de l'homme Les principaux traités relatifs aux droit fondamentaux ne sont pas très explici- tes en ce qui concerne l'avocat du mi- neur. Ils sont donc davantage inspirés par Saint Yves que par saint Christophe… La Convention européenne des droits de l'homme prévoit en son article 6 que tout accusé a droit notamment à se défendre lui-même ou à avoir l'assistance d'un dé- fenseur de son choix et, s'il n'a pas les moyens de rémunérer un défenseur, pou- voir être assisté gratuitement par un avo- cat d'office, lorsque les intérêts de la jus- tice l'exigent. Les garanties de la Con- vention européenne sont donc faibles en ce qui concerne les mineurs, puisque l'assistance d'un conseil n'est prévue ex- plicitement qu'en matière pénale, que le justiciable doit se trouver sans moyens pour rémunérer un défenseur, et enfin que les intérêts de la justice doivent exi- ger l'intervention de celui-ci.
En savoir plus

5 En savoir plus

Saint-Orens d'Auch

Saint-Orens d'Auch

une action essentielle et un grand rayonnement. Après sa mort, son nom se substitua progressivement à celui de saint Jean. En effet, il fut inhumé dans l’église où ses restes attirèrent la dévotion populaire. Petit à petit, une communauté religieuse s’y installa afin de veiller sur le corps saint et sur les autres sépultures présentes sur place.

4 En savoir plus

Etang Saint-Paul

Etang Saint-Paul

Interdiction de reproduire ou modifier tout ou partie de cette fiche sans l'autorisation de l'auteur Contact: lmichon@univ-reunion.fr Etang Saint-Paul L’Etang Saint-Paul est la plus[r]

4 En savoir plus

Etudes sur la terminologie de Saint Bernard

Etudes sur la terminologie de Saint Bernard

Dans le passage que nous avons mentionné plus haut, Guillaume de Saint- Thierry, sans affirmer explicitement la nature créée de la charité-qualité, l 'op- pose plus radicalement que sain[r]

18 En savoir plus

Variations locale des zones thermiques et des zones de végétation : CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel

Variations locale des zones thermiques et des zones de végétation : CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel

_ Métropolitain La co rd air e _ Henri- Boura ssa Bélanger Lo ui s- H .-L af on ta in e Beaubien Jean-Talon Pa pi ne au Métro politai n Jarry 6E Villeray Jean-Talon Vi au Beaubien 6E Des[r]

1 En savoir plus

Le logement des aînés à Saint-Hubert.

Le logement des aînés à Saint-Hubert.

Quant au marché de l’habitation existante, il semble très actif ces années-ci et caractérisé par un fort volume d’investissement dans la rénovation (dont l’auto-rénovation pratiquée par de nombreux propriétaires, bricoleurs habiles ou contracteurs, professionnels du bâtiment : plombiers, électriciens, menuisiers, etc.). Ce qui fait dire à l’un de nos interviewés que « le marché de l’existant (…) a subi beaucoup de rénovations dans les dernières années, ça a contribué à l’augmentation (du prix) de ces logements-là. L’existant n’est pas dévalorisé par rapport au neuf (…). Il faut juste regarder les grandes chaînes de matériaux de construction (…) elles font des profits parce que les gens rénovent. Vous n’avez qu’à regarder là où elles sont installées : elles ne cherchent pas les nouveaux secteurs, elles cherchent les endroits les plus vétustes (…) par exemple, le Vieux Brossard, Greenfield Park, Saint-Lambert, là où il y a de vieilles maisons ».
En savoir plus

53 En savoir plus

L'église Saint-Jacques à Liège

L'église Saint-Jacques à Liège

«  Liège, tu dois Notger à Dieu et le reste à Notger  » s’exclamait en latin, non sans emphase, un poète de jadis. C’est le successeur direct de ce per- sonnage fameux, premier des princes- évêques, Baldéric II qui a fondé Saint- Jacques en 1015. Pas une collégiale, mais une abbaye. Elle sera donc peu- plée de moines, et non pas de cha- noines séculiers, au départ et jusqu’à sa disparition, ou peu s’en faut. Ils sui- vront la règle de saint Benoît. Ce seront des bénédictins. Ils proviennent, au départ, de l’abbaye de Gembloux ; à leur tête, l’abbé Otbert  ; il admi- nistre un temps les deux monastères. La crypte est consacrée dès le 6 sep- tembre 1016, sous l’invocation de saint André, en raison des inestimables reliques de l’apôtre offertes à Baldéric par l’empereur Henri, futur saint. Elle accueille la dépouille mortelle du prince-évêque, passé de vie à trépas dès 1018. C’est la seule partie de l’église qui soit achevée.
En savoir plus

52 En savoir plus

Le premier cerf de Saint-Hubert

Le premier cerf de Saint-Hubert

2 Glossarium mediae et infimae latinatis conditum a Carolo Dufresne domino Du Cange (…), Paris, Firmin Didot, 1842, vol. 2, p. 296 & vol. 6, p. 792. 3 Vie de saint Éloi, évêque de Noyon (588-659) par saint Ouen, évêque de Rouen, Paris, Poussielgue-Rusand, 1847, trad. Charles Barthélemy, p. 168 & 401. Sur la signification de iotticus, Sonia Maura B ARILLARI , « Il cervulus (…) », p. 172.

2 En savoir plus

Show all 1791 documents...